google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

CAUSE ANIMALE.

  J'ai depuis toutes ces années, deja traité de ce sujet, sous differents angles, mais le sujet est tellement vaste, qu'il est plus efficace, pour plus d'efficacité, de leur consacrer une catégorie, à part entière.

  • J'expose, du 1 au 10 mars 2019, au Colombier, à Pavilly (76).

     Peinture, dessins, calligraphies, photos, panneaux.

     vernissage, à 18h30, le 1 Mars.

    10 mars, dernier jour, aujourd'hui.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/media_set?set=a.282155849349996&type=3&uploaded=10

    le 11 Mars 2019.

     J'ai decroché mon exposition, hier soir, apres la fermeture, et ce matin.

    J'ai offert, comme convenu à la municipalité, contre le prêt du colombier, pendant 10 jours, un tableau, j'ai choisi celui sur l'écologie.

     En attendant un comte rendu plus detaillé, je vous propose de regarder l'album que j'ai créé sur FB?.

     J'en ferai un, aussi, sur mon  site, ici même pour cexu, qui ne vont pas sur FB.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/media_set?set=a.282155849349996&type=3&comment_id=282627989302782&notif_id=1552294458661245&notif_t=photo_album_comment

     

    Lire la suite

  • Tres vieux, en bout de course, seul(e), à qui accorder sa confiance ?

    http://À Jumièges, une vieille dame retrouvée abandonnée « comme un animal » parmi ses chats

      Je trouve ça absolument incroyable tellement incroyable, que ça en est consternant.

      Je suis d'autant plus prédisposée à imaginer la nature de leur relation, que j'ai tres bien connu, un cas un peu simillaire, dans mon enfance.

       Mais plus consternant, encore, c'est la légèreté de la peine, alors, là, je dois dire, que je suis vraiment sidérée... Pour un peu, le juge aurait agrémenté la sentence, d'une reflexion, comme "ha, mais dites donc, vous  avez vraiment pas été gentil,  et si vous recommencez, on va vous priver de dessert.".

      C'est une plaisentenrie,  ou quoi ? Pour moi, ça relève, de rien de moins, que l'escroquerie, ni plus ni moins,  et j'irai même plus loin, d'une forme de sadisme.

     Ils n'ont AUCUNE CIRCONSTANCE ATTENUANTE... AUCUNE.

     Des lors que la vielle dame était butée, au sujet des chats, ou de quoi que ce soit d'autre, le seul devoir qu'ils avaient, etait de rencontrer, les services sociaux, ou le maire du village,  et éventuellement, de rendre la procuration, pour moi, à plus forte raison, quand on observe le vieillissement de la population, et les problèmes extrêmement graves, qui se profilent,  dans les decenniies à venir, politiquement, sur la gestion du vieillissement.

    Lire la suite

  • Ils n'ont rien contre l'Egypte, mais tout contre le système pyramidal.

    https://www.liberation.fr/france/2019/02/20/benoit-hamon-la-votation-ca-a-quand-meme-plus-d-allure-que-les-accords-d-arriere-cuisine_1710540?fbclid=IwAR3YqYijjooTl1gT1OSekl3Wkt-CXylb1BQ_lEEt9KfvhdjzlxwXgiRBfCE

    Je cautionne, tout ce qu'il dit...

     Mais ce que je trouve vraiment étrange, personnellement, c'est qu'aujourd'hui, au moment où je vous parle, alors que les gilets jaunes, les vrais, je veux dire, c'est à dire 95% d'entre eux,  ceux là même, qui dès le depart, se révoltaient, pour effectivement dénoncer leurs situations sociales, effectivement inquietante, sur le moyen terme, et sur le long terme,  se voient passés de mode, d'un seul coup, parce qu'un garde du corps, nous fait le coup de "bel ami", de Maupassant, version diplomatique, entendez par là, je vous prie, "version ariviste",  et que quelques dizaines, de fachistes à grands renforts de vidéos, font tellement sensation, qu'on ne parle plus que tres peu, des fameux gilets a jaunes.

     Et que ce travail d'occultation, quoi qu'on dise, est bien réel, et je ne saurai trop conseiller  aux juges, qui vont être chargés d'étudier leurs dossiers, de se pencher sur leurs modes de subsistance, les leurs, mais aussi, ceux de leurs proches, parce que à mes yeux, même si helas, il n'est pas question d'attendre d'être payé, pour avoir le cerveau rongé par les idées neo nazies... Je trouve, pour ma part, tres interpellant d'observer,  à quel point, cette histoire d'antisémitisme, combiné à l'affaire Benalla, fait littéralement écran de fumée, vis à vis de l'actalité, qui, par les lois, aujourd'hui, demeurent effectivement, fort préoccupantes...

     Que l'antisémitisme, soit extrêmement grave, ça ne fait aucun doute, et là n'est pas la question.

     Aujourd'hui, l'ensemble des cimemtières, TOUS CULTES CONFONDUS, sont souvent profannés, par de jeunes cretins, généralement imbibés d'alcool, le samedi soir,  et ce sont les cimetières chrétiens les plus touchés, alors, que ce ne sont pas les premiers, desquels on parle.

      Pour en revenir à la votation citoyenne, proposée par Benoit Hamon, je suis absolument persuadée, que c'est vraiment une bonne idée, justement, parce qu'elle propose, une alternative fort séduisante, qui d'une part, redonne au citoyen, la main comme on dit, c'est à dire, par son vote, un vrai pourvoir de decision, mais sans tomber, dans la méthode du référendum, qui en est alors, le pire, parce qu'il ne favorise, que le court terme.

     Le fait que les chefs de partis de gauche, (comme le seraient tout autant, des chefs de partis de droite, je suppose),  fassent la fine bouche, si je puis dire, sur ce sujet, est étrange, parce que ça signifie, qu'ils n'ont pas compris, où se trouvait effectivement, le problème... Ou bien alors, ce sot eux, les adeptes des pyramides... Et franchement, quand on voit comment, ça se passe en Egypte, c'est pas de tres bonne augure, en ce qui les concerne. En tout cas, on ne pourra pas dire qu'on ne les aura pas prévenus.

    Lire la suite

  • Parallèles entre TERRES et MERS, ou PAS VUS PAS PRIS.

      Depuis des années, comme beaucoup d'autres, j'ai dénoncé, dans des articles, la surpêche, qui met en peril, au delà, même de certaines variétés de possons, partut où les mers recuvrent le sol, les ecosystêmes marins.

      Oui, ça peut sembler, étrange, que je fasse un tel parallèle, entre terre, et mer, mais prcisement, c'est un angle que je choisi delibérément, parce qu'il met en zvidence, un point fondamental, qui reside, dans le fait, que ne pouvant voir, ce qui est sous l'eau, on fai comme si, ça n'existait pas.

      Si l'on observe, certaines décharges, dans des lieux abadonnés, mais où on a acces , par une route de campagne, ou de montagne, de la même façon, l'être humain, est tenté, helas,de se debarrasser vite fit bien fait, de divers detritus, se disant, que tombant dans un ravin, personne ne le voit, ne le verra, et que ça n'a aucune importance.

     On pourrait me dire, que sur la terre ferme, selon mon raisonnement, puisque l'on voit, on devrait agir, alors, plus facilement.

     C'est ce que font helas, ceux, dont je fais partie, et nous sommes de plus en plus nombreux à nous en soucier.

     Mais si ça ne suffit pas, à eradiquer, le comportement de certains, parce que "ça n'est pas leur problème, ou leur priorité", ou que leur principe, c'est "apres moi, le deluge"... le problème est encore plus grave, en ce qui concerne les mers, parce que precisement, ON NE LE VOIT PAS...

     Je vous passerai le coup des cimetieres marins, ou les explosifs qui datent de je ne sais combien de siecles, qui polluent, aussi les océans, avec, et à chaque guerre,  de nouvelles couches, de ces bateaux, ou mines, s'accumulent les unes, au dessus des autres.

      Je n'ai pas "le pied marin" comme on dit, mais ça n'est pas une necessité, pour considérer, qu'on ait, vis à vis d'elle, un devoir.

      L'association BLOOM, fait un travail remarquable, sur l sujet, et je vous donne leurs coordonnées.

    https://www.bloomassociation.org/

     Le semaine dernière, c'était envoyé special, au sujet de la surpêche.

    http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/Poissons_d_aelevage___Envoyae_Spaecial_met_les_pieds_dans_le_plat_1852.html

    https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/

     En cours de commentaire.

     

     

    Lire la suite

  • SMBVAS, Syndicat Mixte du Bassin Versant, Austreberthe et Saffimbec.

    https://www.facebook.com/SMBVAS/?eid=ARACJvcVsN29y4bTzww_fugp_0zD2rsr2uhUcBEdS9JzorxOVYmZMj1Bt1U6a0IWMcYgeY755rT6dojz

     Je vais poser prochainement, des vidéos, que j'avais prises, l'an dernier, lors d'inondations, tout pres de chez moi.

     Les rejouissances, pour le printemps, c'est des maintenant !

    https://www.smbvas.fr/

    Bonjour,

     

    Jusqu’au mois d’Avril, le CERT se met au vert !

    Au programme, un trimestre sur LE JARDIN VIVANT : expos, film, atelier & conférence.

    N’hésitez pas à nous rendre visite et à vous inscrire aux évènements.

     

    Nous vous invitons aussi à une soirée-ciné, organisée par le SAGE des 6 vallées :

    L’eau rentre en Seine

    JEUDI 21 MARS à 20H30 au Cinéma Le Paris de Rives-en-Seine – Entrée libre et gratuite !

    Projection de 2 courts-métrages à la veille de la Journée Mondiale de l’Eau.

    Toutes les infos ici : https://www.facebook.com/events/336928710282744/  

     

    N’hésitez pas à partager ces infos  et à bientôt au CERT !

    Si vous ne souhaitez plus recevoir les infos du CERT, envoyez-nous un petit message ici.

     

     

    Louise VIEUSSENS

     

    Chargée de mission Culture du risque 
    Syndicat Mixte du Bassin Versant de l'Austreberthe et du Saffimbec

    213 ancienne route de Villers – 76360 VILLERS-ECALLES
    Tel : 02.32.94.00.74

    http://www.smbvas.fr/ 

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

     

    Lire la suite

  • Mon CV politique.

    Bonjour.

     Je fais de la politique, de façon bénévole, et c'est très bien ainsi.

      Si je persiste en ce sens,  et que d'en vivre ne me semble pas personnellement, souhaitable, je pense salutaire, de pointer du doigt, certains rapprochements, ou certaines idées, quand mon instinct me dicte, avec fermeté, que ça serait nécessaire.

      Une des raisons,  c'est que ça n'est pas là, ma nature profonde.

      Ma vraie nature, c'est de faire le clown, accessoirement, mais plus généralement,  de jouir d’une liberté dans mes modes d’expression, qu’on  observe, plus généralement,  extérieurement, comme un luxe.

     La seconde raison, et qui n’est pas des moindres, c’est que je jouis ainsi, d’une liberté absolue, dans mes prises de position, puisque je ne suis qu’un satellite.

      Je ne crois pas pour tout dire, que le milieu politique, apprécierait tant que cela, ma liberté de ton.

     Quoi qu'il en soit, "j'ai le nez fin", et pas uniquement sous l'angle artistique, c'est ce qui fait ma valeur.

      C'est en ce sens, que je ne renierai jamais la politique, parce qu’elle  seule est à même de faire avancer des idées que je défends, et que je reconnais chez Benoit Hamon, et générationS.

    Je suis active dans trois régions, Normandie, Bretagne et PARIS .

    Lire la suite

  • Printemps Européen, l'espoir revient.

    je copie colle, au fur et à mesure, et je commente.

    Introduction ∗ Le Printemps Européen a été formé dans le but de faire renaître l’espoir dans le projet européen ∗

    Notre mouvement s’unit derrière une vision commune de l’Europe en tant que lieu de démocratie, de durabilité, de prospérité et de solidarité.

    ∗ Nous appelons cette vision le New Deal Européen.

    ∗ Ce document explique les principes au cœur de ce New Deal Européen, ainsi que ses mesuresphares.

    Chaque pilier de ce programme offre des solutions immédiates aux crises sociales, économiques et écologiques que connaît l’Europe.

    ∗ Ensemble, ces piliers forment une vision à long terme d’un mode de vie durable.

    Le New Deal Européen fait la promotion d’un modèle de développement qui prend en compte les grands défis qui nous attendent: la raréfaction des ressources naturelles, l’automatisation du travail, la destruction de l’environnement par des polluants chimiques.

    Le Printemps Européen s’engage pour la mise en place de systèmes locaux de production et d’approvisionnement, et à préserver nos espaces naturels, notre héritage culturel, nos progrès sociaux et nos services publics.

    ∗ Le New Deal Européen présente une alternative au choix auquel les Européens sont confrontés: entre l’apathie et la colère, la technocratie et l’autocratie entre ceux qui défendent l’Union Européenne telle qu’elle est aujourd’hui ou ceux qui en veulent la destruction pure et simple.

    ∗ Nous sommes conscients que la mise en place d’un programme ambitieux comme celui-ci posera des défis. Mais nous utiliserons l’opportunité des élections et nos mandats au Parlement Européen pour donner l’envie aux citoyens d’un bout à l’autre de l’Europe de rejoindre notre coalition pour un changement démocratique.

    Ce n’est que quand des millions de citoyens s’unissent que la demande de changement devient irrésistible. ∗ Il n’y a pas de temps à perdre : Rejoignez le mouvement pour un Printemps Européen!

    I. Un New Deal pour la démocratie L'Union européenne doit être gouvernée par les citoyens européens et pour les citoyens européens. Aujourd'hui, l'UE souffre d'un déficit démocratique : des fonctionnaires non élus prennent des décisions à huis clos, où les lobbyistes d'entreprise ont beaucoup trop d'influence. Le printemps européen se battra pour une Europe démocratique, où les citoyens jouissent des droits fondamentaux et contrôlent l'avenir de leurs communautés. i. Une Constitution démocratique Nous appelons les peuples européens à se rassembler afin de rédiger une nouvelle constitution démocratique. L’Union est actuellement gouvernée par un ensemble de « traités » rédigés par des diplomates non élus et des Ministres d’Etat – sans la moindre contribution de ses citoyens. Ce processus commencera par une Assemblée constituante européenne, à laquelle nous, Printemps Européen, donnerons l’envoi, au cours de la campagne pour les élections du Parlement Européen en mai 2019.

    Nous irons de ville en ville et de pays en pays pour demander aux citoyens ce qu’ils attendent d’une nouvelle Constitution Européenne.

    Ce processus culminera dans la mise en place d’une Assemblée constituante, composée de représentants de toute l’Europe, élus démocratiquement, et qui rédigeront la nouvelle Constitution démocratique.

    ii. La Commission Copenhague Nous devons protéger nos droits fondamentaux contre les gouvernements des États membres qui luttent pour les faire disparaître. Nous lierons tous les États membres à la Charte des droits fondamentaux de l'UE et autoriserons les citoyens à traduire leurs gouvernements devant la Cour européenne de justice s'ils ne les respectent pas.

    Nous renforcerons également les cours constitutionnelles de l'Europe en créant une commission de Copenhague, un organe indépendant qui enquêtera sur les violations des droits démocratiques et de l'État de droit.

    iii. Renforcer les gouvernances locales Partout en Europe, les maires et représentants locaux incitent les gens à participer à la vie politique et à créer le changement au niveau local. Le Printemps européen a pour but de renforcer le rôle des collectivités locales en Europe et de les rendre plus autonomes.

    Nous nous battrons pour accorder des protections légales aux municipalités qui défendent les droits des migrants contre leurs gouvernements nationaux.

    Nous accorderons davantage de ressources de l'UE aux collectivités locales pour qu'elles les consacrent à des projets communautaires significatifs.

    Nous lutterons pour mettre fin à la privatisation des services municipaux comme l'eau et l'énergie.

    Nous créerons une nouvelle commission parlementaire chargée d'analyser l'impact local de l'"économie du partage", dans le but d'établir un ensemble commun de réglementations qui renforcent l’échelon local face aux intérêts privées.

    iv. Le Droit à l’information La transparence est l’oxygène de la démocratie.

    Pour que des dirigeants puissent être tenus pour responsables, les citoyens doivent être en mesure de voir comment les décisions sont prises. Nous consacrerons un "droit à l'information" qui permettra à tous les citoyens d'accéder aux documents produits par les institutions européennes. Nous mettrons à la disposition du public les procès-verbaux de toutes les réunions des organes de l'UE.

    Nous exigerons des Députés européens qu'ils divulguent leurs activités financières, actuellement indisponibles au public.

    Les électeurs méritent de savoir comment leurs représentants à Bruxelles dépensent les deniers publics.

    v. Registre obligatoire des lobbyistes Nous créerons un "registre obligatoire des lobbyistes" qui exige que tous les lobbyistes s'enregistrent auprès de l'UE et que tous les fonctionnaires de l'UE indiquent quand, où et pourquoi ils rencontrent ces lobbyistes.

    Le registre actuel des lobbyistes est "volontaire".

    Nous croyons que tous les groupes de pression devraient être obligés de révéler combien ils dépensent pour leurs campagnes et quels fonctionnaires ils ciblent.

    vi. Fin des schémas « cash contre citoyenneté »

    Les gouvernements de l'UE vendent actuellement la citoyenneté européenne au plus offrant.

    Malte, par exemple, offre la citoyenneté à quiconque accepte de dépenser un million d'euros en développement et en immobilier.

    Ces programmes d'argent contre citoyen violent le droit fondamental à l'égalité et font de l'Europe un terrain de jeu pour les super-riches.

    Le Printemps européen introduira une législation qui mettra fin aux régimes de rémunération en espèces contre une citoyenneté. vii. Fermeture des passerelles Le Printemps européen bloquera les « passerelles » qui permettent de faire passer les fonctionnaires européens de la fonction publique à des postes de lobbying lucratifs dans le secteur privé, puis viceversa. 

    Cette histoire de passerelle, moi, je ne connaissais pas...

    Aujourd'hui, il n'y a pratiquement pas de réglementation de ces passerelles au niveau européen: les fonctionnaires disposent d'une période de deux ans pendant laquelle ils doivent demander l'autorisation d'exercer des activités de lobbying, et elle est presque toujours accordée.

    Nous introduirons une interdiction décennale du lobbying après l'exercice d'une fonction au sein de l'UE, et nous examinerons les conflits d'intérêts parmi les titulaires actuels de ces fonctions. 

    viii. La lutte contre la corruption L'Union européenne regorge de corruption.

    Les gouvernements des États membres injectent l'argent européen dans les poches de leurs amis, de leur famille et de leurs soutiens politiques.

    Pendant ce temps, les banques de l'UE blanchissent de grandes quantités d'argent sale.

    Le Printemps européen augmentera les ressources de l'Office européen de lutte antifraude pour enquêter sur l'utilisation des fonds publics dans l'UE, renforcer les sanctions contre les fonctionnaires de l'UE et les gouvernements des États membres qui sont reconnus coupables.

    ix. Protection des lanceurs d’alerte Les journalistes, les enquêteurs et les employés courent de grands risques lorsqu'ils lancent l’alerte.

    Plusieurs citoyens européens ont été assassinés pour avoir dénoncé la corruption dans l'UE, et beaucoup d'autres ont été menacés de mort.

    Nous renforcerons la protection des dénonciateurs afin de garantir leur sécurité physique, leur sécurité d'emploi et leur statut juridique lorsqu'ils se présenteront.

    x. Droits de vote transnationaux

    Le Printemps européen estime que les citoyens européens devraient se voir garantir le droit de vote aux élections européennes, quel que soit leur lieu de résidence.

    A ce jour, des millions de citoyens de l'UE vivant dans des "pays tiers" n'ont pas la possibilité d'élire un député européen.

    Après le Brexit, ce nombre augmentera de trois millions.

    Nous pensons que vivre à l'étranger ne doit pas se faire au prix du vote citoyen.

    Nous modifierons la loi pour permettre aux consulats des États membres d'accueillir le vote des citoyens européens en dehors de l'UE.

    II. Un New Deal pour les travailleurs Le Printemps européen se battra pour le pouvoir ouvrier. 

     

     En cours de copié collé, ainsi que de commentaire.

    15 Février 2019.

    VEUILLEZ NOTER QUE LE MAIL POUR POUVOIR SIGNER ET NOUS SOUTENIR ARRIVERA SOUS 48H. MERCI DE VOTRE PATIENCE.

    Nous sommes Be Printemps Européen, la branche belge de l'alliance pan-européenne Printemps européen qui veut faire revenir l'espoir en Europe. Notre programme pan-européen - le Green New Deal- est véritablement européen, social et écologiste. Avec ce programme et nos partenaires partout en Europe, nous participerons aux élections européennes de mai 2019.

    Pour pouvoir participer aux élections européennes en Belgique, nous devons collecter 5 000 signatures pour chacun des collèges électoraux dans lesquels nous nous présentons (soit 10 000 au total) avant le 28 mars 2018. Pour accomplir cette très grande tâche, nous avons besoin de toute l'aide que vous pourriez nous apporter. Deux façons de nous aider :  

    1. Remplir le formulaire ci-dessous. Une fois que celui-ci est complété, vous [i.e. personnes enregistrées pour voter en Belgique seulement] recevrez un mail pour valider votre signature. Il est essentiel que vous suiviez la procédure qui vous y sera indiquée, sans quoi votre soutien ne sera pas enregistré.

    2. Informer tous vos proches, ami.e.s et collègues enregistré.e.s pour voter en Belgique pour ces élections européennes de mai 2019 en leur envoyant le lien vers ce formulaire. Vous pouvez également vous joindre à nous pour aller collecter des signatures dans la rue partout en Belgique.

    Pour toute information supplémentaire sur comment rejoindre notre campagne, rendez vous sur notre site : www.european-spring.be

     Le 15 Février 2019.

    https://www.lepoint.fr/politique/europeennes-ian-brossat-pcf-dit-welcome-a-benoit-hamon-15-02-2019-2293614_20.php?fbclid=IwAR3AU_es6c4WH93Y18awCjIXUOuY6PmVZ8tyambi1SkEoU71yp5uwQJPREc#

    Alors que beaucoup, à gauche, et je le comprends crient au loup, expliquant, qu'il faut abolument faire liste commune, deux camps semblent, se dessiner.

     d'un côté LFI, et EELV, qui  à eux deux, donneraient 16%.

     Et l'autre camps, PS, PC, et GénérationS, donneraient, selon ce sondage, 12%.

     Je persiste à penser, que c'est générationS, qui détient la plus grande clairvoyance, et qui propose de véritables idées novatrices, et que certains autres politiques de gauche, peut être, observent, non pas necessairement, avec condescendance, mais plutot, mefiance.

     Le revenu universel, pourtant, me semble, veritablement courageux, et je serai curieuse d'observer, qu'on lui trouverait, autres concepts, ou autres idées, à gauche, pour oser rivaliser, avec un tel courage politique.

      Parce que si le revenu inuversel, me semble si tentant, ça n'est pas une "lubbie politique", à la petit semaine, quand je parle de ça, mais bien d'un concept novateur, digne d'ouvrir le débat, sur la définition même du travail, et de la place qu'il prend, en temps qu'activité humaine, face à la psychologie de l'individu, et du citoyen, lui même relié à la santé,  (je parle du burn out, par exemple, ou des maladies professionnelles)quand elle est remunérée, tout autant, que quand elle ne l'est pas, comme dans mon cas, alors que cette activité, à mes yeux, revêt une importance fondamentale,  dans notre société, telle qu'elle évolue.

     Qui autre que GénérationS, jusqu'à aujourd'hui, a eu le courage, je dis bien, le courage, dans les autres partis, d'ouvrir ce debat, qui est au coeur du problème, autre que GénérationS ?

     Qui ?

    le 26 mars 2019.

    https://www.sudinfo.be/id109547/article/2019-03-25/europeennes-2019-une-coalition-progressiste-sous-letendard-du-printemps-europeen#

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/le-printemps-europeen-a-ete-forme-dans-le-but-de-faire-renaitre-l-espoir-dans-le-projet-europeen.html

    29 Mars 2019.

    https://www.lesoir.be/214484/article/2019-03-25/europeennes-2019-une-coalition-progressiste-sous-letendard-du-printemps-europeen?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2520desc%26word%3DVaroufakis%22

     1 avril 2019.

    Je vous présente, la page FB, du printemps européen.

    https://www.facebook.com/groups/352738588782739/

     Et ça n'est pas un poisson d'avril.... Voici la presentation.

    Bonjour à tous.

    J'ai décidé de créer ce groupe, parce qu'il me semble important de proposer aux citoyens, français, mais aussi, d'autres pays européens, l'occasion d'échanger, dans une ambiance dynamique et positive, sur ce que les élections à venir, nous proposent de mettre en avant, sur ce sujet.

    Il est aisé, pour les ronchons, de mépriser l’Europe, comme il est toujours, plus facile, comme le fait, le RN, de dénoncer, ce qui ne colle pas dans l'Europe, mais c'est bien plus intéressant, de voir, d'une part ce qui fonctionne, et observer, ce qui est à améliorer.

    Et sur ce point, soyez sans crainte, le RN, ne risque pas de marcher, sur nos plante bandes, façon, TATI DANIELLE, bien que politiquement, la "narine", nationale, soit en âge ! 
    (politiquement, je précise).

    Je travaillerai au visuel, demain matin, là, je vais dormir, (si si, ça m'arrive, aussi, quelquefois). 

     3 avril 2019.

    03/04/2019 - Europe - Page Facebook Génération.s

    Replay : Présentation de la liste citoyenne du Printemps Européen avec Benoît Hamon, co-fondateur de Génération.s et tête de liste pour les #Européennes2019#VivelEuropeLibre

    - Sarah Soilihi, doctorante en droit (Marseille) 
    - Guillaume Balas, député européen Génération.s
    - Isabelle Thomas, députée européenne Génération.s
    - Salah Amokrane, cadre associatif (Toulouse)
    - Françoise Sivignon, porte-parole Génération.s, ancienne Présidente de Médecins du Monde / Membre du CA de Reporters sans Frontières 
    - Eric Pliez, directeur général de l'association Aurore et président du Samu social
    - Emmanuelle Justum-Foundethakis, Diem25
    - Pierre Serne, porte-parole de Génération.s
    - Sabrina Benmokhtar, étudiante/caissière (Nancy)
    - Sébastien Peytavie, psychologue (Sarlat, Nouvelle-Aquitaine)
    - Zerrin Bataray, avocate (Vienne, France)
    - Jérôme Vérité, syndicaliste (Montbizot, Pays de la Loire)
    - Corinne Acheriaux, infirmière (Cébazat, Auvergne)
    - Stéphane Saubusse, proviseur-adjoint (Bègles, Bordeaux)
    - Roxane Lundy, secrétaire générale adj. délégation Génération.s au parlement européen
    - Michel Pouzol, co-animateur Espace Idées Génération.s
    - Laura Slimani, coordination nationale Génération.s
    - Jacques Terrenoire, Diem25
    - Alice Brauns, paysagiste (Grandville)
    - Arash Saeidi, commerçant, Angers, Pays de la Loire
    - Naïma Charaï, conseillère générale Génération.s de Nouvelle Aquitaine 
    - Camille Bordes, agricultrice (Arlebosc, Auvergne)
    - Miloud Otsmane, agent de silo, (Charnay-les-Mâcon, Bourgogne Franche Comté)
    - Valérie de St-Do, Diem25
    - Joao CUNHA, diplomate (Strasbourg)
    - Anne-Marie Luciani, formatrice anglais AFPA (Corse)
    - Bastien Recher, urbaniste (Caen, Normandie)
    - Ouassila Soum, directrice générale des services Ville de la Riche (Centre Val de Loire)
    - Atte Oksanen, chargé de mission (Paris)

    https://www.facebook.com/GenerationsLeMvt/videos/2329057167382939/?notif_id=1554302039815538&notif_t=live_video_explicit

    https://www.facebook.com/groups/270043557194515/?multi_permalinks=335138317351705%2C335010760697794%2C334985154033688&notif_id=1554289957307968&notif_t=group_activity

     10 mai 2019.

    https://www.ladepeche.fr/2019/05/08/pour-benoit-hamon-generations-va-jouer-un-role-pour-les-municipales-a-toulouse,8188233.php?fbclid=IwAR1mQlaQj5h02cJaK5y7dtjxpnuN3uVzrw0SRRmRzFJw8aSf7sylw4P5UP4

     

    Lire la suite

  • multinationales, stop à l'impunité !

    https://stopimpunite.fr/Merci

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/259375394961375/

    6 Mars 2019.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10215694689893539&set=a.1615681145192&type=3&theater

     Prétendre, que nous n'y pouvons rien, est un leurre, et un terrible mensonge.

     Si  le phénomène de mondialisation,est brandi, par les nationalistes comme un péril, contre lequel il faut agir, et selon eux, strictement, par le repli sur soi, "ces gens là" ne sont que de véritables truands, puisqu'il n'est du, en realité, qu'au fait, que par son paroxisme qu'est internet, non seulement, il est bien loin, de n'être "que toxique", mais il revêt aussi, d'énormes aventages, pour éveiller les consciences et ntamment, celles du peril qui guette sur le plan de l'écologie, pour ne citer que celui là.

     Ainsi, aussi étrange, que ça puisse paraitre, le revers positif, de cette mondialisation, réside dans le fait que de lutter pour défendre des causes auxquelles nous croyons, devient plus facile, pour peu, que nos libertés individuelles, dont celles de manifester et de militer,  soient respectées.

     Hélas, tous les pays n'ont pas cette chance, mais même s'ils n'ont pas cette chance, pour certains,  ce revers de la médaille, parvient malgré tout à apparaitre, pour laisser filtrer, une lumière, en forme de véritable espérance.

     Et pour en revenir aux multinationales, justement, c'est bien par le phenomène de mondialisation, justement, qu'on parvient aujourd'hui, plus que jamais, à appercevoir, par quelle methodes, ils pratiquent,  jouisssant d'un vide juridique outrancier, pour manigancer, et truander, le plus de citoyens, possible, et ce, dans le monde entier.

     Je vais même plus loin, en fin de compte, c'est grâce au phenomène de mondialisation, qu'on parvient, ainsi, à l'observer, et investiguer, veritablement, démarche qui était   quasiment impossible, auparavent.

     Et sur ce point, l'Europe, justement,  a un rôle fondamental, à jouer, mais curieusement, dans le g programme de Macron, bizarrement, sauf erreur de ma part, on n'en pas entendu parler, et pas d'aventage, soit dit en passant, dans le programme, du rassemblement national, à qui les sondages, preterait,  de si bons resultats.

     A suivre....

     Sinon, quand on parle de multinationales,  Carlos Ghosn, doit sortir de prison, "sous peu".... Ce que j'en dis ?

     C'est qu'il est bien loin d'être tiré d'affaire, et que c'est un homme, qui n'est vraiment pas clair, qui s'est cru autorisé,  de faire tout et n'importe quoi, au seul pretexte, qu'il occupait un des postes, les plus importants, au sein de cette multinationale.

     Mon voeu le plus cher, c'est que ça ait servi, et que ça serve d'exemple aux autres, qui ont le même profil, dans les autres mutinationales, puisque quand les sansctions ne sont que financières, ils ne veulent rien savoir,  on n'a  alors, pas d'autre choix, que de les condamner à la prison, et ça aurait du être fait, depuis bien longtemps.

     Comme vous dites ?  "c'est pas gentil, le pauvre il a maigri"...

     Bon, ça va 5mn, hein, qu'il ne se plaigne, pas, il aurait pu aussi subir la presence, d'un radicalisé, pour lui laver le cerveau?? OK ?

     Je veux dire, qu'on a vraiment ras le cul, de voir que sous pretxte, qu'on ait le cul cousu d'or, on ait le droit de passer au dessus des lois, et de se permettre tout, et surtout, n'importe quoi.

     Apres ça, il ne faut s'etonner, si le gilet jaune  on l'a tellement  ancré dans notre ADN, qu'il est quasiment inscrit, dans notre patrimoine génétique, enfin, merde....

    3 Mai 2019.

    Une petition est en ligne, sur ce sujet, pour ne plus que les multinationales, puissent intenter de proces, aux etats, c'et expliqué, dans la video, il est de la plus haute importance, que cette petition, ait un succes, retentissant.

    https://ccfd-terresolidaire.org/nos-combats/partage-des-richesses/rse/six-ans-apres-le-rana-6358

     

    Lire la suite

  • Loi sur l'alimentation, 1er février 2019.

      Bonjour, ma manipulation...

      Aujourd'hui, les grandes surfaces, se font comme depuis le debut, une guerre absolument acharnée, les uns vis à vis des autres...

      Pour commencer, la totalité de ces grands groupes, sont cottés en bourse...

      Je le rappelle, parce que pour un peu, à entendre Edouard leclerc, c'est limite, sil ne fait pas dans l'humanitaire, au pauvres petits paysans... Alors, il faut juste recadrer.

      Bientôt, là, rapidement, on va recommencer, à entendre parler des agriculteurs, et plus particulièrement,  du salon de l'agriculture, qui sert de tramplin, et c'est bien normal,  au monde rural...

      Ils sont les premier à crier au scandale, et c'est bien normal, relativement au fait que la loi, jusqu'ici, permettait à n'importe quelle grande surface, de vendre certains aliments, issus de l'agriculture, en temps que produits transformés, "à perte", offrant, ainsi, le pitoyable spectacle, d'une concurrence parfaitement deloyale, entre les  groupes de supermarchés...

      Par l'intermédiaire de cette loi, qui effecivement, va interdire que cette pratique de "non marge", soit pratiquée les grandes surface, n'auront plus aucun pretexte, pour justifier, que concernant les prix, les agriculteurs, soient pris, en quelque sorte, entre le marteau et l'enclume, ou si vous préférez, "les derniers servis".

      Qu'il se trouve des  militants, pour prétendre, que c'est là, encore, une preuve de baisse du pouvoir d'achat, sans chercher à en comprendre les motivations, me deconcerte, réellement.

     Ce sont les m^mes, qui sait  ?

     Qui au salon de l'agriculture, viendront discuter, avec femme et enfant, et dire aux agriculteurs, "comme je vous plainds"...

     On ne peut pas a oir, le beurre, et l'argent, du beurre.

     Soit on accepte,  eventuellement, devoir, certains prix augmenter, avec les chances, de voir que ça puisse moraliser, un temps soit peu, la relation, deja relativement assez perverse, entre les supermarchés, et le milieu agricole, soit on râle, parce que ça augmente, alors, que ces produits, ne sont, qui plus est, symboliquement, que des produits, qui ne sont pas de première necessité,  et on ne veut plus savoir, d'où viennent ces produits, et si ceux qui en sont à l'origine, mangent à leur faim, et sont correctement, remunérés, pour le trvail, qu'ils fournissent.

     Je rappelle, si vous observez bien, qu'aucun de ces produits, ne sont de première necessité, pire, ils symbolisent, à  eux seuls, la malbouffe, alors, modifiez votre façon de cosommer, faite vous violence, un peu, et arrêtez de foncer droit devant, dans le chiffon rouge, que Macron s'evertue, à manipuler, devant vous.

     Et que Edouard Leclerc, sache bien, surtout, à quel point je l'emmerde.

     Un article, sur les pratiques, pour le moins interpellantes, des hyper marchés, au sujet des denrées, qui ne sont plus presentables, et recupérées, par les associations...

     Voyez plutot, à qui l'on a affaire...

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/comment-les-supermarches-se-font-rembourser-leurs-invendus-par-l-etat.html

    Alors, je sais, certains me diront, mais enfin, on ne voit pas tres bien, comment, de leur interdire, de pratiquer cette concurrence deloyale, profiterait, aux agriculteurs? et sr ce point, je trouve assez coherent, de poser la question.

     Pour commencer, ça remet, un chouillat de moralité, dans le systême...

     Désolée, mais vendre un profduit, sans bénéfice, uniquement, pour torpiller la concurrence, C'EST IMMORAL....

     Ensuite, une fois ce postulat posé, et selon les conséquences, qui seront observées, "ou pas", le gouvernement, pourrait alors, je suppose, mettre à profit, cette forme de moralité, entre les concurrents, je parle des hypermarchés, dans le but d'installer, certains protocoles juridiques, ou certaines lois, pour que l'éleveur ou le producteur agricole, soit mieux protégé...

     Enfin, moi, c'est ainsi, que je perçois cette loi... Maintenant, si la grande distribution, etait si morale que ça, "ça se saurait"... Mais en tout cas, interdire, de telles pratiques, je pense, ne peut que moraliser un peu un systême, ou la perversion, n'a que trop durer... OK, c'est juste même pas un dixième du chemin à parcourrir, mais c'est deja ça.

  • Marches pour le climat.

     Je copie colle, pour que chacun trouve son point de raliement.

    Hello,

    Soyons 1 million partout en France ce 27 janvier 2019 pour exiger un changement dès demain. L'acte 1 citoyen commence.

    Nous sommes citoyens; notre but est d'avoir une démarche pacifique et non violente pour demander à notre gouvernement francais et aux gouvernements des pays du monde entier de prioriser et de freiner le réchauffement climatique. Dans cette optique, notre économie doit être d'abord écologique si nous souhaitons penser économie long terme: L'ECOLOMIE.

    Par ailleurs, nous, citoyens du monde, soutenons toutes les organisations et les individus qui oeuvrent pour cette cause.

    Nous sommes convaincus que c'est d'abord au CITOYEN de se lever. Nos enfants nous jugeront, personne n'a envie de dire dans 10 ans: oui je le savais mais j'étais petit. Vous ne l'êtes plus, venez montrer que vous avez fait quelque chose.

    Une démarche de changement est déjà en cours, soyez acteur....A très vite.

    Les 105 villes ci dessous se mobilisent pour le climat les 26 ou 27 janvier : nous y serons!

    Lire la suite

  • Si tu ne signes pas, je te fouette avec mes coquelicots !

    https://nousvoulonsdescoquelicots.org/?fbclid=IwAR2aXMjWtDEplTOqqqIgT_9pIjBTcI4rp35qNdoZhpdlRis3v3YLcevfO9o

     Cette vidéo a été prise, le 30 aout 2017, enfin, quelques jours avant, entre le Trait et Duclair.

     Et "c'est moi qui l'ai fait" !

     Sinon, pour information, je suis en train d'ecrire un ouvrage à paraitre, destiné aus nouveaux arrivants, à la campagne, qu'ils aient fait construire une maison, ou qu'ils soient locataires, je vous en reparlerai, ou vous lirai des passages, peut être, mais uniquement, si vous avez signé la pétition... Sinon, NIET !

    L’espoir fleurit, au ciel de Paris!

    L’espoir fleurit, au ciel de Paris!

     

    Paris a adopté, début avril, unedélibération pour soutenir l’Appel des coquelicots. Et elle ne s’est pas arrêtée là…La Ville s’est mise en quatre pour offrir à notre mouvement des milliers de mètres carré pour réussir notre grand fleurissement national, avec des graines de coquelicots et d’orge. Dans des lieux emblématiques, qui donneront une puissante visibilité à notre combat. Parce que ces poisons détruisent le vivant dans le monde entier, il est essentiel de donner à ces semailles un retentissement au-delà de nos frontières. C’est un cadeau enthousiaste qui nous est fait, soutenu avec générosité par l’équipe des jardiniers de la Ville.

    Il ne manque plus que vous, Coquelicots franciliens!

    Quand? Ce vendredi 19 mars.

    Où? Place de l’Hôtel de Ville (entre 10h30 et 17h30).

    Que va t’il se passer?  En présence d’Anne Hidalgo, de Pénélope Komitès et d’une partie de l’équipe de Charlie Hebdo, les jardiniers de la Ville vous initieront aux secrets des semailles à partir de 11h45.

    Vous irez à la rencontre des Parisiens pour leur présenter et faire signer l’Appel des coquelicots.

     
     

    Notez le bien: nous nous retrouverons autour du 14 juillet pour célébrer la floraison!

     

    Quinze arrondissements se lancent aussi dans l’aventure du fleurissement: retrouvez la liste précise des lieux à fleurir sur notre site. Et tenez-nous au courant des fleurissements lancés par les citoyens et les communes d'Ile-de-France via notre adresse coquelicots@nousvoulonsdescoquelicots.org

    Des semailles auront aussi lieu sur l'esplacade du Trocadéro ce vendredi 19 avril à 13h30.

     

    Et n’oubliez pas… Les pesticides sont des poisons et il est de notre responsabilité de nous en débarrasser. Nous voulons des coquelicots est un appel à l’action. En en parlant sans relâche autour de vous. En suggérant à vos commerçants, à votre club de sport ou à votre professionnel de santé d’apposer une feuille de signatures. En vous rendant chaque 1er vendredi du mois à un rassemblement. Et bien sûr, en portant la cocarde!

    Chacun peut - doit - se lancer dans cette bataille pour le vivant!

    Faire un don

    Vous êtes destinataire de ce mail car, en signant l'Appel des coquelicots, vous avez autorisé l'association Nous voulons des coquelicots à vous envoyer des nouvelles! Merci à vous !

    #VotezPourLeClimat 

    22 mai 2019.

    https://nousvoulonsdescoquelicots.org/2019/05/19/agressee-parce-quelle-soutient-nous-voulons-des-coquelicots/?fbclid=IwAR1goYQxvQEZqtVgkM0O7ZCHhGD6fQXrmI6tKaDRAntnPfdr-U7ZWrPjolA

    Agressée, parce qu'elle fait partie du mouvement, parce qu'un agricuteur, "conventionnel", ne la supporte pas....

     Incroyable.

        A chaque fois que je sors, je vois des personnes, souffrant de handicaps, naissant  avec une main en moins, ou n'importe quel autre handicap, et les scientifiques sont formels, c'est l'effet coktail, des différents traitements chimiques,  qui sont à l'origine de l'augmentation, du nombre de ces naissances avec handicap, que soit dit en passant, les autorités sanitaires se cachent bien de nous donner, en pourcentage pour 100 naissances, tout autant que l'augmentation des naissances prematurées, sans qu'il n'y ait la moindre explication, et de l'augmentation des maladies neurodegeneratives, de naissance, ou qui s'installent, selon l'age, qui en forment le symptôme.

       Je suis fille d'agriculteur, et la première à reconnaitre mieux que personne, les aléas psychologiques, qui accompagnent,  le constat alarmant et la prise de conscience, qu'on est sur un mauvais chemin, mais aussi, la difficulté que représente une décision, de changement  de cap, sur le plan idéologique, et donc, dans la pratique.

      Aussi, ayant appris, il y a quelques semaines qu'un riverain d'agriculteur avait agressé un agriculteur, au seul motif qu'il utilisait du glyphosate sur ses terres, m'a t il, mise vraiment en colère.

      Prétendre que telle molécule, serait dangereuse au point de ruiner, la santé de la population, y compris celle de l'agriculteur concernés, puisqu'ils en sont les premières victimes, semble toujours au début, être une vulgaire agression, à titre purement idéologique, qui n'aurait pour simple raison d'être, que de se "faire mousser", disons le....

     Puis ensuite, bêtement, on apprend que tout compte fait, ces lanceurs d'alertes, au peril, de leur vie, et de leur droit de travailler honnêtement quelqefois, (voir l'exemple de l'amiante), avaient eu parfaitement raison.

     J'ai fait partie de celles et ceux, naïfs que nous étions, au début de l'ère MONSANTO, à croire, que le RUNDUP, et glyphosate,  etait l'ami de notre compagnon à quatre pattes, quand il rongeait son os, dans le fond du jardin, vous vous souvenez ?

     J'ai un ami qui m'est très cher, un ami de jardin, qui lui, encore au moment où je vous parle, alors, qu'il n se nourrisait toujours, sainement, lutte, vous dis je, contre ce cancer, dont je n'ai aucun doute, qu'il y trouve son origine...

     Fadaise, me diront les pro glyphosates, je suppose.

     Il n'ya pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, et pas plus aveugle, que celui qui ne veut pas voir.

      Des molécules qui semblent des plus anodines, autour de nous, sont de véritables dangers,  et il y  a quatre ou cinq ans,  qui que ce soit, observant, un plan de travail, 

     dans une jolie cuisine équippée, nous aurait ri au nez, si l'on avait prétendu, que le MIKA, etait source de maladie, chez ceux, qui le travaillent.

     Rien à voir, avec le chanteur... qu'on se rassure.

     Et pourtant, les faits sont là.... Combien de morts, combien de maldades incurables, leur faudra t il, encore, pour reconnaitre ce terrible danger, qu représente l'utlisation de ces molécules chimiques, même si "objectivement" ça n'est que les statitiques par rapprochement, au détriment de la moindre preuve scientifique qui n'en demeurent pas moins, la preuve des plus evidente.... ?

     Que repondrez vous, à vos enfants, alors que ma fille ainée m'a annoncée, il y a quelques temps, qu'ils embitionnaient, son compagnon et elle,  d'avoir un enfant, si d'aventure, le nombre d'enfants naissant avec handicap persiste à augmenter, si l'on contnue, su cette voie là....?

     Jamais, un terrain à l'abandon, une friche, un champs, qu'il soit d'orties,  ou de coquelicots, ne risquera un jour d'être reproché, à celui ou celle, qui avait pour responsabilité de l'entetenir de l'entretenir....

     Par contre, j'aimerai bien être une petite souris, chez les descendants d'agriculteurs intenssifs, pour écouter les conversations, quand le père, ou le grand père, y aura laissé sa vie, et que ss descendants, toucheront l'AAH....

     Je connais des agriculteurs productivistes qui maintiennent soit disant, une forme d'equilibre avec un demi verre d'anxiolitiques, et d'antidepresseurs....Tout en ayant une comptabilité, relativement "scène"....Je veux dire par là, que leurs exploitation, c'est à dire, leur entreprises agricoles, qui les exploitent, eux, n'est pas financièrement, en peril, loin, s'en faut.

      Il m'avait dit, un jour, "tant qu'on me file des suventions, je suis prêt à passer au BIO", c'est vous dire le niveau.

     Tant que la taille du tracteur, sera inversement propotionnelle,  à leur conscience, on ne s'en sortira pas.

      Je ne parle evidemment pas de ceux qui se posent des questions, et qui raisonnent, ça va sans dire.

    https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/

     J 'avais deja vu l'émission précédante sur ce sujet, et en dehors du côté extrêmement attachant du bonhomme, je suis toujours en admiration, devant quiconque se donne les moyens pou résoudre, le difficile challenge que représente le fait de faire vivre une ferme, par passion, et pour y parvenir, deployer une telle inventivité, faire une formation, et sy tenir, et de tels talents de communication...

     Pour moi, ça n'est rien de moins que du talent à l'état pur, et ça force le respect, enfin, pour peu que le maire de son village, soit assez intelligent, pour le reconnaitre, et pour le soutenir., ce qui ne semble pas être le cas, "encore".

     Sinon, la marche à sivre, serait d'ouvrir, un financement participatif, et une petition, en ligne, et sur place, par l'intermediaire des clients, du cabaret, qui visiblement, eux, en redemandent.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Le patois normand en danger, la Région Normandie décide de lancer un vaste plan de sauvegarde

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/politique/le-patois-normand-en-danger-la-region-normandie-decide-de-lancer-un-vaste-plan-de-sauvegarde-HJ14480124?fbclid=IwAR057QZoOctb9iVpcTEzLHZaRe1xwlojMv8CwSwXovZK1mx7_dzNLztL_6U#.XEYE36WY6fw.facebook

     La relation, qu'on entretient, avec son patois, est toujours delicate...Enfin, pour certains, pour moi pas vraiment, parce que j'ai toujours été consciente, de detenir en mon sein, et vue la taille ma poitrine, cette metaphore, est non negociable, cette matière culturelle aussi intimement liée à chacun de mes os, que la merde de mes souliers, qui ont si peu voyagé, marchant dans la cour aux cochons, un jour de pluie,  en hiver...

     On n'y peut rien, c'est comme ça, c'est en nous, et on rigole comme des couillons, entre nous, parce que ces mots, tout autant que l'accent, soit dit en passant, sortent de notre  bouche, et trahit nos origines, aussi sûrement, que la rosée du matin sur un petale de rose qui vient d'éclore, au lever du jour.

     Oui, vous avez bien vu, comme je négocie à merveille, les paradoxes n'est ce pas ?

     Passer de la merde aux cochons, à la rosée sur un petale de rose, certains hésiteraient... Et bien moi....... Pas du tout.

     Bon, maintenant, certains se demandent, si je le parle, la réponse est NON...

     Mais mon langage fleuri, ce qui est la moindre des choses pour une jardinière, en est inprégné, probablement, sans que réellement, j'en sois consciente.

     Ce qui est étrange, avec le patois, ou une langue régionale, c'est que c'est un outil de langage, comme le sont toutes les langues, mais qui ne peuvent en aucune façon, enfin, il me semble, s'apprendre...

     Au mieux, peut on prétendre, je crois, parvenir à comprendre, celles et ceux qui le parlent.

     Ce qui n'est deja pas si mal !

     Je réalise, y songeant fortement, que la raison pour laquelle le patois, desormais, connait un regain d'interêt, n'est pas uniquement lié, et c'est heureux, à une identité, culturelle, contrairement, à ce que certains voudraient...

     Désolée, les porte couilles, du rassemblement national, mais sur ce coup là, je vous coupe l'herbe sous le pied, comme on dt vulgairement, HAUT LA MAIN...

     Non, la véritable raison qui justifie ce regain d'intérêt,  reside dans sa proximité avec la notion d'authenticité, et donc, opposé au mensonge...

     Pour cette raison,   (désolée, pour les politiques, mais je n'ai pas le choix), si mentir, quelque soit la raison, n'est que rarement salutaire et productif, sur le long terme, ça ne peut l'être que moins, encore, si vous vous riquez sur la pente savonneuse, de vouloir paraitre, par le langage patois, quelque soit la région....

     Ha, pour qu'on se paie votre tête, par contre, aucun souci, votre avenir est assuré, en temps que source d'inspiration !

     En ce sens, ce regain d'intérêt, pour les langues régionales, ou les patois, sont parfaitement assimilables, au rire, ainsi qu'à la dérision.

     ON NE TRICHE PAS  !

     8 sur 10.... que j'ai fait, au test.

     si j'avais eu l'epreuve au Bac, nom de Dieu, peut être que je l'aurai eu, la vache !

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/quiz-savez-vous-parler-le-patois-normand-PJ14483950

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/quiz-si-vous-obtenez-plus-de-16-bonnes-reponses-a-ce-test-vous-etes-un-vrai-normand--OF14773805

     Bon, j'ai eu10 sur 10 au test, c'était bien la pein de m'emerder avec le BAC !

     

    Lire la suite

  • Opération séduction d'Emmanuel Macron, par maires interposés.

     L'opération a commencé hier, à Bourgtheroulde, à quelques dizaines de km de chez moi, dans l'Eure.

     "De l'autre côté de l'eau", comme on dit chez nous.

     Tout nouveau, tout beau.... Le baptême du feu, a permis pour lui, de lancer le concept... Pour la suite, je vous prédis, sans trop me risquer, l'emoussement de la démarche.

     Pourquoi  ?

     Parce que contrairement, à ce qu'il pense, ça n'est pas de spectacle, dont il est question... Et que son effet boule de neige, va devoir attendre que la poudreuse, tombe sur nos campagnes (ce que la météo prévoit effectivement), mais pour l'effet boule de neige, la lumièredela poudreuse, risque fort, de ne pas se laissser faire. Je sais, que ça ne se produira pas.

     Pourquoi ?

     Simplement, parce que les maires sont confrontés à des problèmatiques, auxquelles le président, ne répond que par un discours, qui fait office d'emballage, mais que personne ne va gober, que l'intérieur, sera à la hauteurs des belles paroles....Le côté "donneur de leçons", d'autre part, laisse un sentiment de mépris parfaitement perceptible, qui n'est guère apprécié.

    https://www.midilibre.fr/2019/01/18/le-president-des-maires-de-lherault-emmanuel-macron-peut-rencontrer-qui-il-veut-mais-sans-moi,7961147.php?fbclid=IwAR08z37Qmbip9CvqT8gyRBXIuRaR374Izfj9ZB9LhSkW2VfFQv0WMQjcRFQ

     Et pour commencer, un truc, qu'on m'a appris, aujourd'hui, qui reside dans le fait, que "la française des jeux", est sensée passer du public, vers le privé....

     Qu'adviendra t il, alors, de la branche, qui a été crée, pour venir en aide aux châteaux, ou oeuvres architecturales,  qui sont sensées venir en aide, pour restaurer, les oubliés, du patrimoine culturel ?

    Je veux dire, qu'il ne me semblait pas stupide, comme idée, d'avoir organisé un loto, pour y remédier.

     Dans l'hypothèse, ou ça passe dans le privé, à quel titre, alors, l'état aurait il à y mettre son nez ?

     20 janvier 2019.

     Tour de france,  des avis, sur la grande consultation nationale.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/grand-debat-national/grand-debat-national-tour-de-france-des-avis_3154261.html

       Je signale, d'autre part, que ce matin, il y a eu sur France Inter, une émission passionnante et éloquante, sur la pauvreté de certains défavorisés, et qui pourtant, ont un travail, quelquefois, et sont de parfaits gestionnaires de leurs budgets, et qui demeurent dans l'ornière sociale.

    https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-20-janvier-2019

     21 janvier 2019.

     Il semble bien que la notion de debat, finissen par faire l'adhesion, du plus grand nombre, finalement, ce dont, personnellement, je me réjouis.

     Pour autant, nous ne smmes pas naïfs,  et si l'image des maires de la part de l'opinion, finit par s'en trouver revalorisée,  ce dont je me réjouis, parce que cette reconnaissance est légitime, il est bnd'observer differens points.

     Au debut de cette consultation, en grande majorité, c'était les acteurs du monde associatif, et les elus, qui s'en etaient saisi.

      Puis les jours passant, il semble que de plus en plus d'autres personnes, viennet spontannement, s'y ajouter, pensant, "et pourquoi pas moi"....

      Le gros problème, en vérité,  reside, dans un sentiment,  d'être maissé pour compte, ou si vous préférez, de souffrir d'un manque de reconnaissance, d'un sa larié, et que si sa traduction, ne se fait qu'en une revendication, sur la baisse du pouvoir d'achat, dans la realité des faits, c'est bien plus d'une souffrance psychologique, dont il est question, (et je ne parle pas au conditionnel),  ces revendication, trouvant "matière", dans cette revedication.

     Un exemple, parmi d'autre...

     La suppression des services publics, dans la ruralité....

     Certes, il est indaignable, que ce sujet doit être  traité, et envisagé, sous l'angle pecuniere.... Mais le veritable ressenti, des populations, sur place, c'est la chose suivante:

     "On est vraiment des moins que rien à vos yeux, puisque vous trouvez légitime de nous en priver"...

    Sinon, au sujet du grand debat national, vus pouc vez y participer, entre autre, en passant lpar le site, "pétition .org".

    https://www.mesopinions.com/grand-debat

     

    Lire la suite

  • Psychiatrie, la septième roue du carrosse macronien.

     Il y a quelques jours était diffusé, sur France 3, un reportage alarmiste et bouleversant, sur la qualité de la psychiatrie en France.

    https://www.france.tv/france-3/pieces-a-conviction/944075-psychiatrie-histoire-d-une-depression-chronique.html

     Certes certains pourraient me dire, que ce dernier, serait partisan, politiquement parlant...

     D'autres diraient, je suppose, que compte tenu du fait, qu'il y ait eu tant de retard, depuis tant de decennies, qu'il n'est pas étonnant, qu'on en arrive à de telles, extrêmités...

     Pour commencer, en ce qui concerne mon cas personnel, parce que apres tout, si je la parle ce matin sur ce sujet, c'est aussi parce que j'ai été internée, personnellement, à plusieurs reprises, il y a longtemps maintenant, et toujours selon ma volonté, ce qu'il est important de préciser, ceux qui y sont passés me conprendront.

     Moi, je n'ai jamais eu à me plaindre, pendant ces internements,  de quoi que ce soit, sur le plan logistique, ou lié à mes soins, c'était l'HP, de saint Etienne du Rouvray.

      Quand je parle de cinquième roue du carrose macronien, je pourrai considérer qu'il en a toujours été ainsi, pour n'importe quels autres dirigeants, considérant le fait que de franchir ces murs, stigmatise toujours le patient, non pas de la part du corps médical, en général, des soignants, et des psychiatres, mais bien de la société elle même.

     Ors, aujourd'hui, on sait pertinamment que le fait de se trouver interné, dans ce type d'établissement, pourrait parfaitement objectivement, arrivé, à 100% des citoyens, pour peu que les circonstances, une formes d'alignemments des faits, les y amène...

     Entre ceux qui sont au pouvoir, (je ne parle pas de la France, en particulier, suivez mon regard), et qui, par leur immense fortune, passent à travers les mailles du filet,  ceux qui noient leur mal être dans la drogue, d'autres, dans l'alcool, ou d'autres, dans je sais quelle addiction, comportementale, aussi, quelquefois, nous sommes tous, un jour, par un concours de circonstance malheureux, à devoir franchir un jour, peut être ? qui sait , aurez vous, vous aussi, psychiatres ?  La chance, véritable, de vivre cette expérience...

     Excusez moi, je me surprends moi même à avoir envie d'en rire sachant à quel point ("vigule" ?), ma prose est attendue, sur ce sujet.

     Car oui, mesdames et messieurs, un psychiatre, aussi,  n'est pas à l'abri de se retrouver, un beau jour, "jour béni", benni oui oui, "de l'autre côté de la barrière".

     Un message, à l'intention de la dernière experte psychiatre, qui, serait à l'origine de l'enventualité de la prolongation de ma mesure de protection.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Je l'ai fait soft, là, non   ? Vous ne trouvez pas  ? Vous en tirez plutôt, bien, non ?

     

     

     

     

     

    BREF.

     Incriminer ainsi, les gouvernements antérieurs, si c'est recevable en partie, me semble,  quoi qu'on en dise, exagéré, pour la raison suivante.

     Désolée, si j'en reviens au gouvernement, sous François Hollande (décidément...), mais lui, au moins,  ne servait pas la soupe, à la méritocratie, comme le fait, Emmanel Macron.

     Servir la soupe à la méritocratie, ça consiste à faire valloir, qu'il n'y a que

    "ceux qui empreintent les chemins conventionnels de la réussite conventionnelle", qui meritent l'attention.... 

     Désolée, pour le peu d'élégance, pour la formule, mais le principe de répétition présente aussi l'aventage quelquefois, d'être plus parlant, ou d'insister, là, où il le faut.

     Je ne ferai pas l'offense, au chef de l'etat, de ressortir les diverses petites phrases, qui en attestent, parce que je ne suis pas revencharde...

     Non, moi, je m'occupe, comme beaucoup, de tous ceux qui restent sur le bord du chemin, et qui socialement, par trop de souffrances accumulées, arrivent quelquefois, à l'hôpital psychiatrique.

     Car il faut le dire, ça n'est pas toujours le cas, bien sûr.

     Mais c'est aussi, trop souvent le cas....

    Ensuite, il y a le débat,  auquel etait présente, Agnes Buzyn.

    https://www.france.tv/france-3/debat/944073-comment-sauver-la-psychiatrie.html

     Je l'ai regardé aussi. Je vais lui écrire, moi, à la ministre.

     Et croyez moi, car moi aussi, en politique, il ne faut jamais cracher, sur l'occasion qui se presente, et bien ce chantier, là, croyez moi, ça va être autre chose, que de reconstruire notre cathedrale Notre Dame...

     Ha, c'est sûr que pour reconstruire la psychiatrie, il va y avoir infiniment mois de "sponsors", c'est moins, "vendeur", comme on dit, quand à l'image....

     Excusez moi, mais faut que je me lâche un peu, là.

    http://www.ch-sainte-anne.fr/

     Comme l'a dit la ministre, dans ce debat, il semble bien, que selon les territoires, on est plus ou moins bien lotti, selon l'endroit, où l'on habite, et ça n'est pas normal., Il devrait y a voir des alternatives, autres que l'hopital psychiatrique de proposé, à chaque fois, que le patient, ne presente pas de risque, pour autrui, ou pour lui même.

    Lire la suite

  • Europe, Eur' Hope, et médias ? Bons baisers d'Europe.

    https://www.france.tv/france-2/bons-baisers-d-europe/#

    Retrouvez Stéphane Bern chaque samedi à 16h45, accompagné d’un invité et de ses trois explorateurs. 

    Toutes les semaines, Abdel Alaoui, Enora Malagré et Julia Molkhou parcourent l’Europe pour dénicher le meilleur de trois pays européens et les faire découvrir aux téléspectateurs.

    Trois destinations et autant de façons de vivre, de rire, de manger ou encore d’aimer qu’ils défendront en plateau avec l’aide de représentants européens amoureux de leur pays !

    Visit Europe : https://www.visiteurope.fr

     Ca fait quelques fois, seulement, que je suis allée assister aux enregistrements. je passe toujours un tres bon moment, et je trouve interpellant, sur un ton léger  et amusant, d'observer les différences, qui existent d'un pays à l'autre, si l'on observe les différents aspects de nos sociétés.

      Un invité pose sa touche artistique, le ton est à la détente, et parler des autres pays qui nous sont si proches, geographiquement,  me semble salutaire,  en ces temps d'élections européennes à venir.

     Je vais aller voir les episodes en retard, et j'y reviendrai.

    Lire la suite

  • EUR'HOPE.....Avec génération S, avec Benoit Hamon, 6 septembre 2018.

    Non, l'Europe n'a pas les deux pieds, dans le même sabot !

     Un proverbe dit, "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage".

     C'est exatemment ce qui se produit, avec l'Europe, aujourd'hui.

     Pour le coup des sabots, il est possible que certains y voient un coté désuet, pour ne pas dire franchement anachronique, ce que je peux comprendre.

     En effet, en dehors de les acrocher, sur la façade d'une maison, à la rigueur, pour y ranger quelques bouquets de fleurs séchées,  c'est bien là, la seule utilisation, dont ils puissent jouir, en dehors de danse folkloriques, devenues plus frequenttables, non pas pour des raisons "nationalement politiques", mais plutot, pour des raisons, strictement culturelles, pour peur, que comme en bretagne, pendant, les interceltiques, les dirrecteurs artitiques, aient le bon goût de les agrementer d'une touche, plus "comptant pour riennes",  (alors, qu'ils comptent pour beaucoup).

     En dehors d'une certaine chanson, j'ai en mémoire,  quand j'étais en CP, à l'ecole de Goupillières, (76), un jour, où j'étais allée au piquet, pour faute d'avoir été trop assudue, tres probablment, d'avoir eu acces au derrière du tableau noir, et d'y a voir vu dessiné, des paires de sabots, pour nous expliquer, quelques jours suivant, ce que signifiait, le mot "paire"...

     J'avais trouvé ça amusant, d'y avoir eu acces, un peu comme si j'avais eu entre mes mains, le cahier de travail de l'institutrice elle même, qui s'appelait, madame Baril, qui me détestait, et qui me terrifiait, autant que je la detestait.

      Il faut dire que son mari tabassait les éleves, dans le prefabriqué, à l'epoque, et qu'on entendait les coups pleuvoir, alors, ça n'aidait pas....

      Bon, là, nous sommes vendredi matin, et ils annoncent du froid, pour demain, alors, c'est bien, certains, au moins, comme ça, sont habillés, pour l'hiver.

     SIC !

     "Avoir les deux pieds, dans le même sabot de venus".

    Voici le lien FB, pour ceux qui y sont, et velent en discuter, y compris s'ils ne sont pas encore convaincus par GénérationS, parce que c'est dans le dialogue, toujours, qu'on peut progresser.

     Pour ceux qui connaissent deja, c'est ici:

    http://r.courrier.generation-s.fr/mk/mr/xAw6ZDjtorDkcWp0cpBcp7Mjk8CizHpplT6nL6IS7HglGetnTJpFnyimwGfFJWYNr_xUEMW3Uk1AOGCbY4xi1OOzneV2-9faqc9ONCyb2eg9E0txok3lpg

     8 septembre 2018.

    Avant hier soir, avait lieu un grand metting, qui reunissait les sympatisant de génération S.

     Dans un premier temps, voilà le discours du fondateur de génération S, Benoit Hamon.

    Je n'en connais que quelques uns, dont j'ai eu la chance d'assiSter, à quelques discours ou prestations, au cirque d'hiver, il y a quelques semaines, dont je garde un souvenir mémorablel, comme  le meeeting de Bercy, dont je vous redonne le lien.

     

    par Mouvement Génération·sil y a 12 jours

    Nous venons de dévoiler les 30 premiers visages de citoyen.n.es engagé.e.s pour plus de justice sociale, fiscale et environnementale.

    Découvrez ICI les parcours et engagements de ces 30 citoyennes et citoyens qui figureront sur la liste de Génération·s pour les élections européennes.

    Corinne ACHERIAUX, 49 ans, Infirmière, Cébazat, Auvergne-Rhône-Alpes

    Salah AMOKRANE, 54 ans, Cadre associatif, Toulouse, Occitanie 

    Zerrin BATARAY, 39 ans, Avocate, Roussillon, Auvergne-Rhône-Alpes

    Guillaume BALAS, 46 ans, Enseignant, Député européen, Paris, Ile-de-France 

    Sabrina BENMOKHTAR, 25 ans, Caissière, Étudiante, Nancy, Grand Est 

    Alain BENARD, 44 ans, Chargé de mission action sociale à la CAF Réunion, Saint-Denis, La Réunion

    Camille BORDES, 31 an, Agricultrice, Arlebosc, Auvergne Rhône-Alpes 

    Joao CUNHA, 33 ans, Diplomate, Strasbourg, Grand Est 

    Naïma CHARAÏ, 46 ans, Coordinatrice de programme médico-social, Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine 

    Benoît HAMON, 51 ans, Trappes, Ile-de-France 

    Aurore LALUCQ, 39 ans, Economiste, Paris, Ile-de-France 

    Atte OKSANEN, 29 ans, Chargé de mission, association des petites villes de France, Paris, Ile-de-France 

    Anne-Marie LUCIANI, 59 ans, Formatrice anglais AFPA, Ajaccio, Corse 

    Miloud OTSMANE, 29 ans, Agent de silo, Charnay-les-Mâcon, Bourgogne Franche Comté 

    Roxane LUNDY, 23 ans, Secrétaire générale adjointe de la délégation Génération.s au Parlement européen,

    Beauvais, Hauts-de-France 

    Mehdi OURAOUI, 37 ans, Entrepreneur et enseignant à Sciences Po, Anglet, Nouvelle-Aquitaine 

    Colette MARIE, 27 ans, Chargée de mission dans la fonction publique territoriale, Arras, Hauts-de-France

    Sebastien PEYTAVIE, 36 ans, Psychologue, Sarlat, Nouvelle-Aquitaine 

    Marie SAUTS, 54 ans, Charpentière, Pouy de Touges, Occitane 

    Éric PLIEZ, 62 ans, Dirigeant associatif, Paris, Ile-de-France 

    Françoise SIVIGNON, 62 ans, Médecin, Paris, Ile-de-France 

    Michel POUZOL, 56 ans, Chef de cabinet, Bretigny-sur-Orge, Ile-de-France 

    Laura SLIMANI, 29 ans, Chargée de mission dans le secteur associatif, Rouen, Normandie 

    Bastien RECHER, 40 ans, Urbaniste, Caen, Normandie 

    Sarah SOILIHI, 26 ans, Doctorante en droit, Marseille, Provence Alpes Côte d’Azur 

    Arash SAEIDI, 43 ans, Commerçant, Angers, Pays de la Loire

    Ouassila SOUM, 34 ans, Directrice générale des services, Ville de La Riche, Saint Pierre des Corps, Centre Val de Loire 

    Pierre SERNE, 46 ans, Fonctionnaire territorial, Montreuil, Ile-de-France 

    Isabelle THOMAS, 57 ans, Juriste, Députée européenne, Saint Malo, Bretagne 

    Jerome VERITE, 41 ans, Syndicaliste, Montbizot, Pays de la Loire 

     le 15 mars 2019.

     Benoit Hamon, sur  RL, ce matin.

    https://www.facebook.com/hashtag/listecitoyenne?source=feed_text&epa=HASHTAG

     En gros,  si je shématise, le PS a expliqué, qu'il suivra Macron. Alors, comme le dit Benoit Hamon, dans ce cas, pourquoi s'emmerder avec les intermediaires, à sa voir, Raphaël Glukmann, et sa liste....

     Moi, perso, un mouvement, ("en marche"), qui se fait financer par la multinationale BAYER, qui a racheté MONSANTO, dans 'objectif d'organiser, une insolvabilité, afin de tenter de ne payer aucune reparation, ni dedomagements, aux victimes, et qui produit le glyphosate, alors que pendant le grand débat, partout en France,  Macron, a roulé tout le monde dans la farine sur le sujet, version, "oui, mais mais enfin, vous savez, moi aussi, j'aimerai bien aller vers linterdiction", alors, que ce sont eux qui casquent pour sa campagne, il faudrait juste qu'il arrête de nous prendre pour des cons.

    En cours de commentaires.

     

     

    Lire la suite

  • Les Editions UTOPIA.

    http://www.editions-utopia.org/

      Pour ceux qui me suivent, ils savent peut être, qu'il y a quelques années,  alors que je n'étais jamais allée fouiller chez cet éditeur, j'avais rédigé un article, sur l'aspect philosophique, de l'utopie.

    http://francoise.babaorum.info/t2886-Ce-que-je-propose.htm?q=utopie

       Le fait qu'en aucune façon, ce qui aussi vital que l'air qu'on respire, l'eau que lon consomme, ou quelqu'energie que ce soit, ne devrait appartenir au privé.

      Je n'ai jamais changé d'idée sur ce sujet, et si l'on observe d'autre part, le fait que par le rechauffement climatique, entre autre, l'eau potable conformement, à ce que je dis depuis plude 15 ans, et apres bien d'autres avant moi, devient un enjeu geo strategique, de la plus haute importance....

     J'ai d'autre part, fait connaissance, avec l'un de ses responsables, pendant une reunion, la semaine dernière, à Rouen, et j'ai trouvé ça absolument passionnant. 

     En cours de redaction.

     

    Lire la suite

  • Néonicotinoïdes Betteraves et Noisettes.

     Certaines batailles ont commencé à être gagnées, concernant les néonicotinoïdes, et la survie des abeilles ainsi que tous les autres insectes butineurs, dont jamais personne ne parle,  mais qui, n'en deplaise à certains, n'en font pas moins partie de cette biodiversité, qui n'est rien de moins que 'essence même, de notre vie, sur terre....se trouve menacée.

     Soit.

      Aujourd'hui, certains lobbies de l'agroalimentaire, tentent d'obtenir des dérogations, pour persister à utiliser ces produits toxiques, pour la culture de la betteraves sucrière et des noisettes,  qui, sans ces produits chimiques, prétendent ils, risquent de mettre en péril, leur production....

     Qu'il y ait derrière cette volonté, les lobbies d'une certain pâte à tartiner, dont l'usine se touve ici, à Villers Ecalles, ne fait helas absolument aucun doute.

     Car non contents de se réfugier, derrière une charte de qualité, garantissant, que leur huile de palme, est BIO, elle n'en demeure pas moins, une parfaite MONOCULTURE INTENSIVE,  et qu'à ce titre, elle va entièrement à l'encontre de tout processus favorisant, par définition, ce qu'on appelle, la BIODIVERSITE.

     Puisque le mot diversité est contraire, au principe de monoculture.

     Même un enfant du primaire, peut comprendre ça.

    J'ai rédigé un article sur ce sujet, que vous pouvez consulter, en suivant ce lien.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-internationale/reemba-reintroduction-d-essences-endemiques-en-monoculture-par-bandes-alternees.html

    Le prétexte invoqué, par l'agriculteur en question, réside dans le fait, que l'insecticide est mis dans l'enrobage de la semence.

     Il prétend alors, que ce dernier, est à l'interieur de la racine, puis de la plante entière.

     Il explique ensuite, que la betterave étant, ce qui est vrai, récoltée, bien avant qu'il n'y ait la moindre fleur, en aucune façon,  les abeilles en butinant, ne peuvent être impactées, et trouver la mort, par cet insecticide.

     Je ne saurai trop recommander à ce monsieur,  d'aller revoir certaines vidéos, que j'ai deja recommandées, depuis bien des années,  sur le travail, d'un certain monsieur Bourguignon, et son épouse,  qui sont ingéneurs agronomes de leurs état, et qui connaissent, le fonctionnement chimique des sols de culture, visiblement infiniment mieux que lui, et que, soit dit en passant, n'importe quel scientifique,  de la célèbre marque de chocolat à tartiner.

     

    Prétendre que sous pretexte que les betteraves sont recoltées, avant flraison, suffirait à ce que les abeilles, en soient protégées, démontre, soit une meconnaissance totale du sol, qu'ils cultivent, soit une malhonneêté intellectuelle, abslument flagrante.

     En effet.

     Si l'on faisait des analyses du sol, où sont cultivées ces betteraves, il sait fort bien, que les néonicotinoïdes, s'y trouvent aussi.

    Qu'il existe des synergies indispensables, entre la chimie du sol, et les plantes qui y sont cultivées, me sembe aussi évidentes, que l'air que l'on respire, si pollué soit il, par les temps qui courrent.

     Et qu'à ce titre, si effectivement, les abeilles ne peuvent, pas définition, butiner les fleurs de ces betteraves, elle, sont malgré tout contaminées, de façon indirecte, ne leur en deplaise.

     Quand à la fameuse marque de pâte à tartiner, plutôt que de chercher à redorer son image, dans du sponsoring, par le sport, comme avec le KINDARENA, nom de baptême que je n'ai jamais cautionné, alors que n'importe quel nutritionniste, vous expliquera que la fameuse pâte à tartiner, est en grande partie responsable de la fabrication, du diabète  de type 2, veritable fleau national, et enjeux de santé publique, de tout premier ordre, avec la maladie du soda,  ils seraient bien inspirés de financer la recherches en amont, pour justement trouver une parade effectivement naturelle,  si tant est démontré, que ce soit en ce sens, qu'ils souhaitent oeuvrer.

      Pour ce qui concerne les dérives et manoeuvres, dignes des plus pervers manipulateurs, que je dénonce depuis bien des années,  par mes videos, que vous pouvez revoir, sur internet, ntamment, celle ci, sur ce sujet:

    Je pose le lien, pour le texte, en dessous.

    https://www.dailymotion.com/video/x288lbx

     Selon cette logique, donc, ce matin, sur France Inter, dans l'émission, "grand bien vous fasse", ce comportement, particulièrement pervers des multinationales, a été décortiqué, et je suis vraiment ravie de voir que mon analyse, qui remonte deja à plusieurs années,  se trouve ainsi, aussi clairement confirmée.

    https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-17-octobre-2018

     

     

    Lire la suite