google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

CAUSE ANIMALE.

  J'ai depuis toutes ces années, deja traité de ce sujet, sous differents angles, mais le sujet est tellement vaste, qu'il est plus efficace, pour plus d'efficacité, de leur consacrer une catégorie, à part entière.

  • Champs libres : la permaculture à Chédigny (Indre-et-Loire).

     Je ne pose aucun commentaire particulier sous cette video, parce que j'ai un ouvrage en cours d'écriture sur le sujet, alors, je réserve mes commentaires, dans ce derniers, mais j'apprécie particulièrement, de voir que beaucoup de mes analyses sur le sujet, trouvent du répondant par cette vidéo. je me suis abonnée, d'ailleurs, pour suivre.

     je vous recommande les videos connexes.

    Lire la suite

  • Lobbys : Des « taupes » à l’exécutif, avec marine le pen, elle les mettrait au pouvoir !

    https://www.politis.fr/rubriques/politique-3/

     Oui, c'est effectivement inquiétant.

     Savez vous d'autre part, qu'un député à révélé, que quelqu'un, d'un lobby, je ne sais pas lequel, parce qu'il ne l'a pa cité, lui a envoyé, un jour, 60 mails.

     Pour moi, ça n'est rien de moins, que du harcelement, pratiqué par des pervers manipulateur pattentés.

     Oui, j'ai bien dit, "pervers manipulateurs".

     Parce que le sport international,  qui consiste à peaufinner sa stratgie, pour exploiter les failles exitantes, dans le droit de chaque pays d'Europe, entre autre, mais "pas que", ça relève véritablement, de la perversion.

     Si j'accuse marine le pen,  de connivences, vis à vis des lobbys, je n'ai effectivement, aucun élément concret,  qui puisse l'etayer...

     Effectivement, le simple fait, d'être contre l'Europe, en soit, justement, cautionne entièrement la théorie générale, qui dit, qu'il est préférable de diviser pour mieux régner.

     Là où l'europe, est effectivement, une antité, qui politiquement,  que par bien des aspects, beaucup de pays d'europe, et bien au delà, ont des points commun, qui les font se ressembler, marine le pen, tente de diabiliser l'europe, dans le but d'inventer des ennemis imaginaires,  les migrants, pour justifier, le fait, que notre pays, aurait tout à perdre,  en soutenant l'Europe...

     Mais à tous ceux, qui detestent l'Europe, je n'ai qu'un mot à dire.

     Si vous ne l'aimez pas quittez la, et quittez là, au poinnt de surtout pas vous y présenter !

     Au delà de la boutade, qui pour le coup, me fait marrer, j'aimerai bien que les pseudos patriotes, et tout ce qui y ressemble, puisse m'expliquer, en quoi, une famille, qui donne naissance à un enfant sans bras, serait différente, d'une autre famille, de l'autre côté de la frontière,  qui voit elle aussi, une enfant naître sans bras....

     J'aimerai bien qu'ils nous explique, comment ils envisagent, de mettre su pied, une politique de prévention, afin de déterminer les causes, qui sont liées aux pesticides,  et leurs multiples conséquences, sur le nombre de stérilités, masculines et femininines,  sur l'augmentation, des naissance prematurées (perturbateurs  adocriniens), et comment, sans la synergie européennes, et une coopération, entre états membres, ils envisagent de proposer des alternatives sur ce type de problèmes, qui deviennent des problèmes de santé publique, de tout pemier ordre...

     Et non, ils n'en parlent pas, ben sûr.

     C'est sûrement, la faute aux migrants, si la population vieillit,  et que les conséquences,  si diverses soient elles,  sur le plan budgetaires, sont absolument catastrophiques.... Mais contre ce que j'ai toujours, appelé, "des pieuvres opportunistes", jamais, on n'entend le rassemblement national, démontrer ne serait qu'un minimum d'intérêt sur ce point, alors, que c'est précisement, là, que le bât blesse, par une forme de dystortion, du processus démocratique....

     Alors, certains trouvent étrange, peut être qu'on en parle tant, désormais.

     C'est que certains, se posent de graves questions, sur le sujet, précisément, à cause des retombées financières actuelles et à venir. Et que jusque là, ces derniers menaient la danse, mais c'était dans le plus gransd secret... Puisque internet, n'exitait pas.

     Désolée, maintenant, on sait.

     On sait que Macron, copine anorlement avec ce milieu, tout comme celui qui ne marchera jamais droit, TRAVERS.

     La formule est de moi.

    https://www.politis.fr/articles/2018/09/lagriculture-marche-de-travert-39274/

     Mais sur ce point, soyez tranquille, le rassemblement national ne risque pas de mouiller sa chemise, parce que simplement, il faut du courage, et de la perséverance, et que sur ce point, ça leur a toujours fait défaut.

    Lire la suite

  • Une page FB, qui s'appellerait MIGRANTS, AFRIQUE et PANAFRICANISME.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique

    Je pense qu'il serait souhaitable d'ouvrir une page, sur ce sujet.

     Pourquoi, je ne m'y colle pas moi même  ? Je n'en ai pas les compétances, mais surtout, je ne trouverai pas le temps, je ne suis pas assez disponible pour celà.

     Depuis fort longtemps en effet  à plus forte raison, par le truchement de la periode coloniale, où la France avait des colonnies sur le sol africain, des populations africaines, ont migré, partout, dans le monde, et en premier lieu, pour les pays colonnisés, dans les pays en occident, qui ont été colonisateurs.

     C'est pour cette raison, que les algériens, souhaitant émigrer, au siecle dernier, ont emigré en France, ou que le Royaume Uni, compte un nombre important d'indiens, par exemple.

     Mon intention ne consiste pas  porter des jugements, même si par nature, je suis toujours du côté du plus faible, "je n'en pense pas moins".

     Ces derniers temps, on a pu voir plusieurs émissions, retraçant "l'histoire d'une nation", sur France 2.

     Vous pouvez revoir ces emissions, en suivant ce lien:

    https://www.francetvinfo.fr/economie/medias/france-televisions/video-ramzy-bedia-jen-sais-plus-sur-clovis-et-son-putain-de-vase-que-sur-mon-pere-et-la-guerre-dalgerie_2968599.html#xtor=AL-79-[article_video]-[connexe]

     Pour ceux qui vellent voir les deux derniers volets de cette serie documentaire, il faut suivre ce lien:

    https://mobile.francetvinfo.fr/sciences/histoire/video-regardez-les-deux-derniers-episodes-d-histoires-d-une-nation-sur-france-2_2965175.html

    27 octobre 2018.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=281955139093149&set=a.108888703066461&type=3&theate

    Lire la suite

  • Benoit Hamon, bientôt candidat, pour les Européennes 2019.

    https://www.lepoint.fr/politique/europeennes-benoit-hamon-bientot-candidat-01-10-2018-2259351_20.php

     Cest la première fois, je crois, que Benoit Hamon, dévoile enfin sa stratégie, pour les européennes à venir.

     En effet, courtiser, en quelque sorte, les autres partis de gauche, ou leurs représentants, etait une posture souhaitable, parce que ça appuyait sur le fait que chacun, dont lui, ait eu conscience du fait, que ça aurait été une méthodologie, susceptible de rassembler, à gauche.

     Mais observant, que chacun, en dehors du parti communiste, si j'ai bien compris,  fasse la fine bouche, par une posture quelque peu égocentrique, il semble cohérent, que tout compte fait, il assume cette candidature à venir.

     En politique, hélas, il en va toujours ainsi, qu'on leur reproche, d'être trop nombriliste,  quelque soit leurs idées, ou les concepts qu'il défendent, mais s'ils pêchent par modestie,  sur ce point, on leur reproche, de ne pas être suffisemment, "couverture de magasine"...

     Pourtant, quand on observe à quel point, au début de son mandat, le couple Macron, ait si souvent, joué  ce refrain là, et qu'on observe à quel point, son gouvernement se fissure, aujourd'hui,  il semble bien que le syndrôme "couverture de magasine", soit passé de mode,  à moins que ça ne serve à emballer le poisson,  pêche artisanale, ou pêche industrielle ?)et que ce soit désormais, le règne des idées, qui fasse la Loi. je ne souhaite qu'une chose, en fin de compte, sur ce point, ça serait d'avoir véritablement raison.

     8 octobre 2018.

    Confirmation, sa decision est prise.

    http://www.leparisien.fr/politique/benoit-hamon-veut-rebondir-aux-europeennes-04-10-2018-7911426.php#xtor=AD-1481423552#xtor=AD-1481423551

     Je suis persuadée qu'il sera d'une grande efficacité là bas.

     Beaucoup des enjeux qui se jouent désormais, parce que la mondialisation est là, quelque soit l'angle de la société qu'on observe, exisge qu'on ait une Europe plus forte, et plus cohérente.

     Seuls ceux qui sont assez courageux pour l'observer, parviennent à reconnaitre, qu'il n'y a que sous l'angle européen, que ces problèmes peuvent effectivement, trouver un solutionnment, sous l'angle européen.

     Vous en doutez ?

     Combion de pays, aujourd'hui, au sein de l'Europe peuvent pretendre avoir un systême de santé, digne de ce nom, sans avoir recours, au immigrés des autrses pays européens, pour combler les manques, en matière de medecins qualifiés, et diplomés , et nous, la France, en premier somme concernés, face à la désertification des campagnes et les postes de médecins, généralistes, et specialistes, restés vaquants.... On est bien contents de les trouver "les travailleurs émigres", quand notre survie en dépend.

    Le 26 octobre 2018.

    https://www.delegation-generation-s.eu/?p=139#comment-5

    Bonjour à tous.
     Oui, c'est vraiment une excellente nouvelle, et j'aimerai que les français, dans leur consommation, au quotidien, fassent eux même cet effort, pour limiter leurs usages, en exigeant le plus possible, que leurs magasins y aient recours.
     Il faudrait, je crois, aussi, pousser la recherche concernant les alternatives, qui sont proposées, en carton, mais qui ne parviennent pas à éviter la couche de plastique, encore, mais qui du coup, au recyclage, sont écartés.
     Une alternative, à base de fécule de pomme de terre, serait peut être bien, mais la production de cette dernière fait déjà défaut, en temps que consommation, humaine, à cause du réchauffement climatique.

     C'est à se demander si le réchauffement climatique, combiné au challenge que représente les alternatives, au plastique, ne va pas avoir de l'incidence, sur ..... Le cours de la frite !

     

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Des cocottes et puis des coin coins, mais surtout des cocottes.

     Pour ce qui concerne la photo, si les deux poulettes qui se reconnaitront, souhaitent que je ne les mettent pas sur mon site, qu'elle me le disent, je la retirerai.

     Cette photo a été faite, lors d'un rassemblement, enfin, une manifestation de L214, devant la cathedrale de Rouen, au printemps 2018, si je ne me trompe.

     A cette epoque, il etait question, pour notre gouvernement, de faire de grandes choses, pour la cause animale,  et notamment, au sujet des manimaux d'elevage; helas, on sait à present, que la montagne a a ccouché d'une souris.

     Malgré la tendresse que j'ai, pour la petite bestiole à moustache, reputée se ginfrant de fromage, selon TEX AVERY,j'attendais plus, j'en parle dans le livre à paraitre  sur l'aviculture.

     Il va s'appeler, "des cocottes et puis des coin coins"....

      On m'avait informée, que les éditeurs préfèrent des titres courts alors, j'ai pensé que de prendre le contre pied était une bonne stratégie, pour capter l'attention.Ce livre, est une compilation de récits familiaux, d'histoires qu'on m'a racontées, mêlées à des bilans d’expériences personnelles, en aviculture.

      Chaque échec, ou expérimentation y sont décortiqués, et un bilan est alors fait, pour apprendre, toujours apprendre. 


      La cohabitation avec un jardin potager et un jardin d'ornement, le sacrifice des volailles, leurs maladies, la prévention phytosanitaire, par un parcours et une organisation des poulaillers, pour optimiser la meilleure santé possible.

       J'ai mis tout mon cœur, dans la rédaction de cet ouvrage, que le comité de lecteur a jugé comme "atypique".

      Au fond, j'ai toujours pensé que j'étais un sale type (hi hi hi hi hi...)

      Y avoir mis tout mon cœur, induit nécessairement, que le ton, et la dérision et l'humour, n'ont pu que faire partie du voyage, pour ceux et celles, qui me connaissent.

      J'espère de tout cœur, qu'il va sortir bientôt, conformément à ce qu'on m'a suggéré, et que les derniers obstacles, qui s'y opposent, vont bientôt être levés.

    Lire la suite

  • Macron, prix du PNEU, ça sent le caoutchouc qui brûle !

    https://www.lemonde.fr/pollution/article/2015/05/13/retour-sur-terre-pour-des-milliers-de-pneus-usages-sortis-de-la-mediterranee_4632826_1652666.html

    http://www.europe1.fr/international/champion-de-la-terre-cinq-questions-sur-le-prix-remis-a-macron-3764852#xtor=CS1-16

     Bon, je vous laisse predre connaissance de la nouvelle, hein, je vous donne plutot la seule consequence positive, qu'on puisse en tirer, et qui est la suivante :

    Pourquoi la remise de ce prix fait-elle grincer des dents ?

    Selon plusieurs voix critiques, le chef de l'État ne mérite vraiment pas d'être "champion de la Terre" au regard de ses réalisations en matière d'écologie depuis un an et demi. "On s'est dit que cela tenait plus de la blague que de la récompense sérieuse, quand on sait à quel point les actions sont loins des promesses faites par Emmanuel Macron", a critiqué mercredi sur Europe 1 Jean-François Juillard, de Greenpeace France. "J'aimerais bien que ce prix soit aussi pour les Nations unies l'occasion de dire 'Maintenant que vous avez eu ce prix, vous êtes sous surveillance de la communauté internationale et on va regarder d'un peu plus près ce que vous faites réellement dans votre pays'."

     Ou si vous préférez, c'est  au pied du mur de pneus, qu'on voit le mâââââaâçon.

     Sinon, on peut voir aussi, l'occasion e voir ceux qui ont été proposés, pour le recevoir, et qui auraient merité, plus que lui, je pense,  de le recevoir, c'est à dire:

     Ha, ben, non, en fait, ceux dont la candidature a été proposée, on ne sait pas, dommage.

    Lire la suite

  • rassemblement national, anciennement front national.

     Une page sur FB, qui ne vient pas de moi, mais à laquelle je vais participer un peu, je suppose, vient d'être ouverte.

     Je vous donne le lein:

     Voici, un article que je viens d'y déposer.

    Bonjour.

      Depuis bien des années, je consacre pas mal d'énergie à lutter contre le rassemblement national, anciennement front national.

      Je ne le fais pas par devoir, mais peut être plus par réflexe, percevant mieux que quiconque, peut être , En quoi, pourquoi et comment, ce parti est toxique, par l'absence de valeurs altruistes qu'ils défendent.

      Nous vivons aujourd'hui, dans un monde, où beaucoup de nos modes de fonctionnements, nos habitudes, certains de nos principes, semblaient ancestraux, érigés en "statuts", "statues", indéboulonnables, dont la société de consommation, était sensée nous apparaître comme une forme Bonheur, autant dire, "une fin en soi"....

      Et ceux qui restaient sur le bord de la route, et bien ma Foi....

      De tous temps, il a existé des êtres bienveillants, qui avec un regard plus juste et surtout plus affûtés, jamais, ne se sont contenté de cette posture, et ont remis en cause, cette théorie, et ses satellites, comme le culte de la performance, à la seule condition, qu'elle soit matérialisée, par une récompense, généralement sonnante et trébuchante, sinon, elle n’apparaît à leurs yeux, que de peu d’intérêt.

      Là, encore, qu'il y ait performance, ou pas, seul l'aspect pécuniaire de toute façon, présente à leurs yeux, un véritable intérêt.

      Tenter d'appréhender la nature humaine et le monde dans lequel on vit, sous un angle dénué du moindre aspect financier, en tout premier lieu, est je crois, le pire écueil, qu'un politique puisse commettre.

      Je ne suis pas en train de prétendre, que cet aspect, puisse être négligé, ou qu'il serait exempt de la notion de réussite, je prétend simplement, qu'en aucune façon, ça devrait être l'angle sous le quel on doit travailler, en premier lieu.

      Si je rédige cet article, dans un groupe qui est dédié au rassemblement national, anciennement front national, c'est bien parce qu'à lui seul, et ça n'est pas les problèmes d'argent qu'il rencontre au parlement européen qui me contrediront, il symbolise la politique, dans ce qu'il a de plus pervers, precisement, dans sa motivation, qui n'a pour seule raison d'être, que l’appât du gain.

      J'ai fait, d'autre part, une video, hier soir, dans laquelle j'en parle aussi.

     Le 14 mars 2019.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • #ConventionGénération

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10214373329318464&set=gm.650826598590871&type=3&theater&ifg=1

     30 Juin 2018.

    http://m.leparisien.fr/politique/benoit-hamon-le-macronisme-est-un-racisme-social-29-06-2018-7800540.php

     Quand je pense que certains en sont encore, ne pas comprendre, qu'il ne suffit pas d'êtere encravatté, pour être honnête, franchement ça me depasse.

      Et puis apres tout, vous l'avez bien cherché !

       Et prière de bien porter attention au texte; parce que C'EST CA AUSSI LA CHANSON FRANCOISE.

       Puisque le parisien, veut pas de mon commentaire, je  m'en vais vous le faire rentrer par les oreilles, ici même.

       Le coup des enfants gâtés des partis politiques, quand il parle des personnes, je veux dire, est assez amusant, et je dois avouer, asssez bien vu.

      Ca me fait rigoler, parce que en ce moment,  chaque matin, pendant deux heures, environ, je travaille sur l'autorité !

     A la demande générale, ça va sans dire. celle du milieu psy, je veux dire, puisque ce son eux, en première ligne, qui ramassent les pots cassés, et qui donc, sont les mieux à même  de voir, quel sujet, urge, particulièrement, à ête debattu.

     A bon entendeur....

      Enfants gâtés, oui, c'est bien vu, si l'on considère que certains, ont quand même beaucoup de mal, à retirer les oeillères, pour tenter au minimum d'observer et d'écouter, (et donc, pas uniquement, de voir, ou d'entendre),  ce que disent d'autres politiques, comme Benoit Hamon, mais il n'est pas le seul, afin d'étudier, si ces nouvelles voies qu'ils ouvrent, lui et les siens, peuvent s'avérer intéressantes.

      Pour les oeillères, oui, on peut aussi penser à wauquiez, et sa parka rouge, qui lorgne dangereusement, du côté du rassemblement national... mais sa paka, puisqu' on parle d'apparence vestimentaire, n'est rien de moins, que celle du petit chaperon rouge, qui s'en va se faire devorer tout cru, par le vilain front national, deguisé en rassemblement natioanl.. ha, la la...

       marine le pen, qui  n'en finit pas de jouer la lavandières... "ça c'est vrai, ça"... Visiblement, si j'en crois son commentaire, suite à l'accord, au sujet des migrants,  qui a été obtenu, et qui evoque, un peu aux yeux de certains, une coquille vide, je l e voir plutot, comme la matrice, d'une forme de renaissance, qui va permettre d'ouvrir de nouveaux horizons, desormais.

      J'y travaille.   la "narine"  qui ne sera jamais nationale, elle, sent toujours les égouts, et c'est bien normal, quand on va faire ses courses, dans la caniveau de la conscience humaine.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • 22 Juin 2018, Benoit Hamon invité de France Info.

    https://www.facebook.com/hamonbenoit/photos/a.476548132263.257223.10735142263/10156442642202264/?type=3&theater&ifg=1

    http://lecourrier-du-soir.com/2018/06/21/presidentielle-2017-jai-fait-lexperience-dune-trahison-a-grande-echelle-dit-benoit-hamon/

      A la fin de l'article, quand il revient sur l'expression "pognon de dingue", oui, je suis parfaitement d'accord, mais ce qui me choque, encore plus, c'est d'entendre parler, d'argent, de façon aussi desinvolte, et peprisante, enfin, il me semble, que c'est ce qu'il veut dire, aussi, c'est à die, comme si l'argent, consacré aux pauvres, c'était "du pognon", alors, que quand il s'agit des riches, ça s'appelle "faire un placement"... ou bien "des dividendes", y'a vraiment un truc qui tourne pas rond dans sa caboche.

       Enfin, d'une certaine façon, il nous la joue à la trump, ainsi, quand ils s'epoussetaient, les pellicules, sur le revers du veston,  c'était bien une connivences veritable, bien plus  qu 'une mise en scene.

       C'est à dire que leurs nmodes de communivcation, sont assez simmilaires, enfin, de plus en plus, on pousse côté outrancier, de telle sorte que le peuples s'offusque sur la fome, pendant qu'il magouille à fond les mannettes, sur le fond.

       Du trump, quoi, complètement. C'est à vomir. parce que cette video, elle a été "fuitée", de façon parfaitement intentonnelle, alors, quoi , si ça, ça n'est pas une preuve ?

       Une analyse, sur ce point, est interpellante, ici:

    https://www.alternatives-economiques.fr/jean-gadrey/lassistanat-riches-coute-un-pognon-de-dingue/00085130

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • 15 Juin 2018, François Hollande ? Et bien parlons en !

     Visiblement, à gauche, le "retour", de François Hollande, par l'intermédiaire de son livre, que je n'ai ni acheté, ni lu, je précise,  en herisse plus d'un, à gauche....

     Alors, on met un point d'honneur, à venir m'asticoter, ses potes à lui, d'ailleurs, qui sait ? pour voir, un peu ce que j'ai dans le ventre, sur le sujet.

     Bon, OK, Benoit Hamon, que je soutiens désormais,  c'est vrai, alors, que lui, était un des frondeurs, à l'Assemblée Nationale, OK, admettons, apres tout, c'est de bonne guère.

     Je cite, là, sur FB:

    Gino GlacoGino et 20 autres personnes gèrent les adhésions, les modérateurs, les paramètres et les publications sur Benoit Hamon Génération•s Groupe ouvert. Francoise Niel Aubin Bien sûr, c'est ça, Hollande était honnête lors du discours du Bourget et c'est les gens qui ne l'ont pas bien compris... 
    À aucun moment il avait déclaré vouloir faire une politique de l'offre, avant les élections. Il l'a fait ensuite en complète trahison par rapport à ses engagements de campagne, en complète trahison par rapport à ses électeurs, en complète trahison par rapport aux accords politiques qu'il avait passé avec les différents courants de la gauche en interne du PS comme avec les Verts en niant les résultats des primaires. Il a fait exploser le PS parce qu'il a fait une politique de droite. Hollande a décrédibilisé la parole politique de gauche et pour longtemps.

     Voici ma réponse.

    Francoise Niel Aubin Gino Glaco je comprends, mais je te trouve bien sévère. c'est un peu facile, de lui faire porter le bonnet, à lui tout seul, je suis désolée, on peut toujours avoir la dent dure, à son sujet, il était le premier socialiste, à essuyer les plâtres de l’après Mitterrand, que je sache, et d'essuyer les plâtres, a laissé des traces autrement plus profondes, et difficiles à assumer, que personne à gauche, ne l'aurait imaginé.

      Il était nécessaire de déployer une énergie nouvelle, pour tenter de défricher de nouvelles voies, prêter attention, à ce que moi, je disais, dans ces années là, alors, que je n'étais officiellement, qu'une malade mentale, internée, en HP de saint Etienne du Rouvray, en soit, est pourtant, à mes yeux, une preuve absolument incontestable de sa réelle volonté d'ouvrir les vannes, justement, et l'ouverture d'esprit, qu'il ait témoigné, par ce fait, je lui en serai toujours éternellement reconnaissante, n'en déplaise à certains, ou certaines....

      Mais je vois qu'il est necessaire, peut être, que je sois plus claire dans ma pensée, sur ce point. Ou plutto, que je sois plus claire, pour l'expliquer.

      Peut être , Benoit Hamon en premier lieu, trouve t il étrange, ou incohérent, que je puisse d'une part, garder une forme d'amitié, et de profonde estime et reconnaissance, vis à vis de François Holllande, et que j'ai à présent, vis à vis de lui, une réelle admiration, et bien en dehors du fait, qu'il soit indépendant de ma pensée politique personnelle...

      J'aurai dû penser plus tôt à éclaircir mon discours, sur ce point, je le reconnais.

      Pour moi, l'admiration de l'un, comme de l'autre, n'ont rien je dis bien absolument rien,  d'incompatible.

      Il m'arrive d'admirer bien d'autres politiques, très faiblement, qu'on se rassure, à droite (mais ça arrive), et à l'extrême droite absolument jamais, pour avoir su capter, une attitude, d'un autre politique, pourtant son adversaire théorique, parce que simplement, il a eu la sagesse d'être objectif et de reconnaitre une position, juste ou courageuse... Et ça en emmerde certains, ou certaines...

      Je deteste les idées préconçues, et les à prioris, et je déteste qu'on tente de faire passer des vessies pour des lanternes,  si j'en crois la totale obscurité, qui empêcherait de faire passer la Lumière, au travers d'une vessie....

      Excusez moi, mon nez de clown....

      On dit usuellement, que "les morceaux avalés n'ont plus de goût".... Et en politique, il en va  de même, hélas.

      Le compte penibilité, par exemple, que j'avais fait naitre et défendu mordicus, moi, qui ne supporte pas la chaleur, quand je voyais les ouvriers, en plein cagnard, sur les routes, en plein été, en train d'étaler 'asphalte, ça m'a toujours rendu malade.

      Les boulangers, qui meurent d'un cancer du poumon, parce qu'ils respirent les poussières de farine, leur vie entière, et j'arrête là, pour l'énumeration, j'ai argumenté tout celà, pendant je ne sais combien de temps, cette idée avait été retenue, et exploitée, par le gouvernement de Hollande, mais tout le monde a oublié....

     C'est bien macron, quia jetté ça aux orties, non  ? et personne d'autre ?

      Le syndrôme "bouc émissaire", au sujet des migrants, à qui on veut tout faire porter mais visiblement, le soit disant enterrement, du parti socialiste, F Hollande, comme bouc emissaire, ça ne dérange pas d'aventage, à gauche, aujourd'hui, et ça commence à ma gaver grave, putain de merde, mais comme vous avez vraiment pas idée....

      Comme si c'était lui, qui en était responsable...

      Le monde dans le quel nous vivons, est en pleine mutation, internet, et les réseaux sociaux, ont eu pour conséquence, une multitude de mutation, dans les comportements même des français, sur tout, et n'importe quel sujet.

      Mais en tout premier lieu, sur leur compoetements, vis à vis de la olitique, en général.

      On veut a voir un parti socialiste, qui tienne la route, mais on refuse, de s'y investir, dans le réel, et de payer sa cotisation.

      On croit mordicus, aux positions de générationS, mais si on peut eviter d'aller lire, ce qui se dit sur leur site, c'est pas plus mal...

      On reproche aux politiques en question (encore hier, sur FB, à Yannik Jadot, d'avoir un égo trop poussé, oubliant, que c'est indispensable, en politique, pour essuyer les coups, qu'ils prennent, mais l'Eglise de la madeleine, va être pleine à craquer, comme  aduler, que dis je vénérer Johnny Halliday, pour l'anniversaire de sa naissance...

      Je veux dire, que le français, est un co itoyen, d'une complexité, et d'une incoherence, absolument dementielle, et je constate, que xcette complexité, est simplement, entièrement, niée, par  ceux qui les premiers, attendent des politiques, non pas qu'ils soient eux même, mais qu'ils soient conformes à ce que eux, en attendent... Voilà, la verité ! et c'est une verité, qui emmerde....

      Moi, telle que vous me voyez là? vous savez ce que je vais faire, cet apres midi ?

     Et bien le vais faire l'apologie, de macron, pour une raison, bien precise... ça vous en bouche un coin, ça, hein.... Et bien je vous emmerde. Et le pire, c'est que je ne blague pas....

     

     

    Lire la suite

  • Où partir en vacances, quelques jours, ou plus longtemps ?

       Plus particulièrement, sur toutes les chaines, et les radios de service public, on accorde une grande place aux régions, notamment, par FR3, et le reseau Frannce Bleu.

       Mais sur toutes les autres stations, on fait la part belle à ces dernières, aussi, et notamment, sur France 5, avec différentes émissions, qui y sont consacrées, mais aussi France 2, avec les plus beaux villages de France, "entre autre".

       Si je pose "cette échappée belle", en particulier, c'est que c'est chez moi ! Je suis du pays de Caux.

       Il est possible que certains trouvent étrange, déplacé, ou voir, de moindre intérêt, de parler des régions, ce qui n'est pas mon cas...

       Je crois au contraire, qu'il s'y passe beaucoup de choses, tout à fait passionnantes, et que loin des destinations les plus usitées, se cachent bon nombre de choses à voir, et à découvrir, qu'on ne soupçonne pas, et qui ne demandent qu'à être mises en valeur, et developpées.

    Lire la suite

  • Macron et l'écologie ? Un lointain souvenir....

    Yannik Jadot sur France inter.

     

    J'ai écouté Yannik Jadot, ce matin, sur France inter, avec la plus grande attention, et je cautionne entièrement ce qu'il prétend.

     Vous pouvez réécouter cette émission, en suivant ce lien.https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-29-mai-2018

     Quand il estime qu’Emmanuel Macron a abîmé Nicolas Hulot, il a parfaitement raison.

     Nicolas Hulot, a toujours été un écologiste plus que convaincu, et qui a toujours joui d'une grande popularité  chez les français, et cette popularité, Macron l'a instrumentalisée, je dis bien instrumentalisée, je dirai même, accaparée, puisque ayant intégré le gouvernement, contre certaines garanties, il est vrai, qui ont d'ailleurs été satisfaites, comme NDDL, on ne peut le nier, mais enfin, c'était sans compter le devoir de mutisme qu'a dû accepter, Nicolas Hulot, ce qui n'est pas négligeable...

    En gros, le fait qu'on nous ait accordé la suppression, du projet de NDDL,  est sensé nous amadouer, pour nous faire boire le calice, jusqu'à la lie L'hallali, avec comme tableau de chasse à cour (comme à la cour du Roi, je suppose ?), l’écologie qu'on laisse traîner, jusque dans la caniveau.

      En gros, puisqu'on a réussi à obtenir que NDDL ne se fasse pas, on a que le droit de s'écraser.

      Et bien c'est plutôt mal tombé, parce que quand je ferme ma gueule, en général, c'est plutôt pas très bon, quand je la ré ouvre ensuite.

      Pour commencer, j'entendais aux infos, ce midi, le fait, que le nombre de pesticides, posés sur les fruits, de la production française,  soit indiqué.. Mais où ?... Au bout du cageot, et les supermarchés, fourniront la loupe, pour pouvoir vérifier  ?

      Quid de la concurrence déloyale, entre les autres pays européens et nos producteurs, à nous, quand on sait, que d'une part, certains traitements, sont encore autorisés, chez nos concurrents, alors, qu'ils sont interdits, chez nous ?

      Quid, de cette concurrence déloyale, quand on sait que dans le sud de l'Europe, les ouvriers agricoles,  sont payés une misère, quand ils sont déclarés, alors, que la Loi, chez nous, oblige les producteurs, à les protéger socialement,  et donc, à les déclarer ?

      Je rappelle d'autre part, que quand vous mangez un fruit, une pomme, par exemple, vous devriez retirer, environ  1,5cm d'épaisseur sous la peau, pour pouvoir prétendre manger la pomme, sans les pesticides, qu'elle ait reçus.... Pensez vous vraiment, qu'on va persister à cautionner une agriculture qui nous assassine, à petit feu, alors, que le BIO, est sollicité, absolument partout, dans toutes les sphères concernées, par l'alimentation ?

      Pour ceux, qui seraient en doute, face aux répercussions gravissimes, de la pollution atmosphérique sur notre santé, et plus encore, sur celle de nos enfants, je vous recommande d'aller jeter un œil, sur ce reportage.

    https://www.allodocteurs.fr/emissions/le-magazine-de-la-sante/

     

      Pour ce qui concerne le problème des caméras de surveillance dans les abattoirs, si d'autres pays d’Europe, les ont deja adoptées, je rappelle que peu de monde se soucie, de ce que vit le personnel, qui y travaille.  je veux dire, que ce sont les cadences qui sont imposées, qui ont pour répercussion, cette maltraitance. Si les cadences étaient moins infernales, cette maltraitance n'aurait pas lieu.

      Le fait d'exiger ces caméras, est une posture qui humilie le personnel, et c'est une situation que je peux comprendre. Néanmoins,  si ma posture, pleine de compassion, vis à vis des salariés, arrange bien, leurs directions,  ce sont bien ces derniers, qui imposent, ces cadences, infernales, et pas celui qui bosse à la chaîne, et qui est chargé de la sale besogne. je dis ça, parce que j'ai en mémoire, un de leurs directeur, qui nous faisait le coup, de l’horrifié,  version "pas de ça chez nous"? alos, qu'ils ralentissent les cadences, et respectent mieux, leurs employés, et on y verra plus clair.

     Je signale d'autre part, qu'il existe une autre alternative, à ces abattoirs, qui consistent à faire venir l'abattoir, à la ferme, ce qui me semble, beaucoup plus adapté, car moins stressant pour l'animal.

    https://reporterre.net/L-abattage-a-la-ferme-le-combat-d-un-eleveur-pas-comme-les-autres

     Bon, je vois que ce problème n'est pas encore réglé.

    Lire la suite

  • "Faite" de la nature, chaque année, en mai, et même que ça vous plait.

    https://fetedelanature.com/

     Dans le rôle de la défonceuse de porte ouverte, me revoilà.

     Ha, ces écolos, si peu consensuels, mais quel manque d'originalité, je vous jure.... Et puis pourquoi pas trier ses déchets, pendant qu'on y est, mais qu'est ce qu'ils nous font chier...hi hi hi.

     Ho, pardon, c'était leur de mon rototo reactionnaire, version vielle conne...

        "Il faut de tout pour faire un monde"... Je deteste cette phrase, comme vous ne pouvez l'imaginer, mais "vieux mots, en rire"....

         On a beau dire et beau faire, les cons, c'est comme les adventices, y'en aura toujours....

         Je crois que c'est Desproges qui disait "je sais pas, mais , je crois bien que cette année, ceux de l'an prochain sont deja arrivés".

        Oui, je parle peu, ces temps ci, pour cause de "coaching abusif", dont je suis la victime, et c'est ma psychiatre, qui répare les dégats.....

     BREF... Trèfles de plaisanterie, pardon....

     On va pas y passer des heures.

         Là, tout pres de chez vous, ces jours ci, se passent certaines choses, que vous ne soupçonnez pas....

      Et qui se passent dans le silence, entre deux gouttes d'eau, peut être, à moins que ça ne soit une minuscule fourmi, qui profitant d'une averse bienfaisante, fait du toboggan, sur un brin d'herbe folle, alanguie... Allez savoir.

      Mais ce qui est le plus incroyable, réside dans le fait que quand vous retournerez au turbin, lundi matin, la fourmi en question, elle, ira, et reviendra.... (attendez, elle me souffle que ça serait bien l'inverse), et que mon petit doigt me dit, qu'elle se tape, comme de sa première brassière,  de l'indice du CAC40,  du brushing de trump, et encore moins du rayonnement de la France, sur le plan international...

       Non, mais attendez, là, est ce que vous réalisez, la gravité du propos que je tiens, au sujet de la fourmi, elle, quelle bourrique, qui par réputation, comme chacun sait, n'est pas préteuse, à plus forte raison parce qu'elle a fait son stage de troisième, au CREDIT ABRICOLE, alors, c'est vous dire si elle n'est pas préteuse.... Là, oui, je vous dis, la fourmi, là, qui fait rien qu'à trimer, et qui rêve toutes les nuits, d'intelligence artificielle, et qui prie "saint macron", chaque matin.......

     JE VOUS DIS QU'ELLE FAIT DU TOBOGGAN SUR UN BRIN D'HERBE, LE LUNDI MATIN......

        Putain, de bordel de merde, saloperie de feignasse de fourmi, je vous jure... Aller jeter aux orties, comme ça, et faire mentir, la fable de la Fontaine, qui avait piqué l'idée à "chéputroki", je le rappelle, l'usurpateur.

       Et même que Luchini, du coup, est tout retourné, qu'il sait plus comment faire, putain de merde; Non mais decidemen, vous ne vous rendez pas compte, je vous jure, non mais TOUT FOUT L'CAMP !

      Quand je pense qu'on  "faite", les Molières dans quelques jours, alors, que cette connasse de fourmi, elle, n'en sera qu'à faire du toboggan, alors, que macron, ne jure que par elle,...... ha ha ha ha... putain de merde, comment, qu'elle lui chie au bec, à macron, "la froumi" !

     Allez Zabou, au turbin !

    http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/molieres-2018-decouvrez-la-liste-des-nommes-04-04-2018-7646169.php

     Bon, sinon, entre deux rangs de haricots, dans quelques jours, je vous expliquerai, comment je propose  de decontaminer un sol, des saloperies industrielles, en zones industrieles contaminées.

     Là, je roule VAE, velo à assitance électrique.....

    https://www.o2feel.com/velo-electrique/vog

    Lire la suite

  • Architecture extérieure, une alternative intéressante aux sordides murs de béton.

      Une fois delaissé le nomadisme,  l'homme a cherché à juste titre, entre autre,à cultiver le sol,  pour satisfaire son besoin de nourriture.

      Je ne risque pas de vous faire un cours sur le sujet, pour la simple raison, que je n'en ai pas les compétences...

      Mais devoir s'adapter, surtout, alors à la terre qu'il avait choisie, ou qui lui etait imposée, recherchant généralement, les cours d'eau pour y installer les moulins, afin, de puiser l'energie, pour faire fonctionner les machines,  ce qui a eu pour conséquence que les industries, ensuite, s'y soient installées, était un fait avéré, qui ont eu pour conséquence que de pls en plus que ces zones, présentent   désormais un risque lié à l'inondation, auquel nous devons nous adapter.

     Au delà, de cette nécessité, quand une construction, quelle qu'elle soit, se faisait sur un terrain en pente, y compris les plus modestes, comme une maison d'habitation, il n'était pas rare de voir, qu'on construisait alors, des murs en béton, qui toujours ne donnait qu'une balaffre dans le paysage, comme c'est le cas, aussi, dans un jardin.

      Quoi, de plus laid, ou de plus impersonnel, qu'un mur en béton ?

      Pour ceux qui l'ont deja, qu'ils se rassurent, personne ne vous oblige à le subir, visuellement, et les idées, pour l'habiller, ne manquent pas....

      Si tel etait mon cas, au sein de mon jardin (on ne choisit pas necessaiement, quand on achète une maison déja existante, par exemple), je ne poserai aucun enduit, même si on voit les parpings...

      Je recupèrerai des yaourts périmés,  je les melangerai energiquement, avec  un peu de farine, et d'huile, pour obtenir un liquide un peu épais, et je peindrai, ou je pulveriserai l'ensemble, sur mon mur, de telle sorte que les bacteries, et la mousse viennent le coloniser, de telle sorte qu'il donne un aspect plus intégré visiuellement au jardin.

      C'est ainsi qu'on pratique, quand on installe une statue dans un jardin, et qu'on veut qu'elle donne le sentiment, d'y a voir toujours été.

      En procédant de cette façon, des lychens et bacteries s'y installent, et donnent une allure, que je trouve plus intéressante, que si le béton reste gris.

      Ca ne signifie pas pour autant que vous deviez vous en contenter, d'autant que cet aspect, peut aussi ne pas plaire...

      Je veux dire, simplement, que l'aspect neuf d'un mur de béton,  peut être corrigé de cette façon. Peindre le mur, avec du lait entier, par exemple, peut suffire, quelquefois.

     Si vous vulez sa voir, combien de temps, ça mettra, je serai bien tentée de vous faire le coup, du cnon de fernand raynaud, "un certain temps"... Mais à vrai dire, je dirai que ça dependant beaucoup du degré d'humidité de l'air, donc, plus rapidement, en Nrmandie , bretagne, ou le Nord de la france, que sous le cagnard, dans le midi... mais aussi, seon le degré de pollution, de l'ai que vous respirez, puisque les lichens, sont les meilleurs "délateurs" des polluants atmospheriques... Donc, si l'air que vous respirez dans votre ville, est très pollué, il n'est pas impossible, que cette vie microscopique, mais neammoins présente, sur la surface de votre mur, mette un peu plus de temps que prevu... "c'est plutôt ça que j'dis".

     Si l'environnement de votre jardin, d'autre part, est le plus naturel possible, avec une biodoversité microscopique la plus large possible, vous serez aussi, bien sûr, recompensés d'autant plus rapidement, puisque les insectes viendront s'y poser, et s'y nourrir, d'autant plus vite et souvent..

      Ensuite, il faut savoir que le gris, de façon générale, ne doit pas être observé comme une couleur si triste que ça..

      Oui, bon, d'accord, c'est pas génial, c'est vrai.  

      Mais pour tout dire, quand il s'agit de délimiter un jardin, je préfèrerai encore un mur gris, quelquefois, sur lequel, je vais pouvoir faire grimper des plantes, voir, favoriser à proximité, un micro climat, pour certaines plantes qui l'exigeraient, ou y adosser une serre, ou un chassis, et dont aucun racine ne viendrait faire une concurrence deloyale, vis à vis d'un potager, ou de platebandes, plutôt que de devoir subir, une haie de tuyas,  qui deviendrait contraignante à entretenir,  semer la mort, sur deux mètres de largeur, au bas mot, de chaque côté, et ainsi grignoter de la surface, et empêcher de cultiver par ses racines, venant concurrencer, ce que vous aimeriez voir pousser.

      Pour résoudre le problème de la couleur,  vous disposez de différents moyens, dont celui de faire grimper des plantes.

      Pour se faire, vous devez veiller, à ce que ce moyen, présente l'aventage,  de ne pas nuire physiquement au mur, dans l'hypothèse où il est mitoyen.... Y tendre des fils, pour pouvoir y faire grimper des plantes, de couleur claire et tres vives, pour répondre au gris, me semble souhaitable, veiller à n'y planter que ce qui correspond à l'exposition, et tâchez d'echelonner les floraisons. Les feuillages panachés presentent l'aventage, d'ê^tre lumineux sur la totalité de la saison, là, où les floraisons, si spectaculaires soient elles, ne le sont que le temps des floraisons.

      Pensez aux annuelles, pour boucher les trous des floraisons, et ne lésinez pas sur le blanc, qui ne souffre jamais d'un faire trop.

      Pour ce qui concerne les murs de soutennenement, qu'on ne peut pas toujours éviter, puisque d'avoir certaines parties pentues,  est quelquefois inevittable,  depuis quelques années on voit "fleurir", généralement, pour des chantiers d'aménagement au niveau des projets plus importants, dans les municpalités, des murs qui sont constitués de cages d'acier, qui enferment des cailloux...

      Sur le plan esthétique, c'est une méthode que je trouve extrêmement interessante, à differents points de vue.

      Pour commencer, visuellement, ça présente un côté infiniment plus naturel, qu'un mur en béton, auquel on faisait appel, auparavent.

      Je craignais que ça ne soit limité, quand à son efficacité, quand il est necessaire, d'agir sur un hauteur, plus importante. Il semble, que dans cette hypothèse, ce soit la largeur du mur, qui soit modifiée, pour avoir la certitude que par le poids, ce soit physiquement cohérent.

      Pour ceux, qui habitent mon coin, (Pavilly), il y a une réalisation édifiante ( c'est le cas de le dire), à proximité du nouveau collège de Pavilly, et on peut voir, que sur la hauteur, ça donne quelque chose, de tout à fait satisfaisant.

      Sur le plan écologique, j'y vois moi, un autre aventage.

      Contrairement à un mur d'agloos, le ruisellement des eaux de pluie, venant des terres qui sont sur la pente suppérieure, ne pose aucun problème à l'interieur de la structure, parmi les pierres....

      Une fois  sec, ensuite, j'y vois, la possibilité d'une accumulation, de chaleur, plus naturelle, là encore, qui doit permettre éventuellement, une petite faune sauvage, avec le temps, qui doit pouvoir s'y installer, ou trouver des niches.

       En somme "tout à gagner".

      Sur le long terme, contrairement à un bardage en bois, périssable, avec le temps,  y compris dans l'hypothèse d'installations de gros diamètres, le pourrissement est inévittable, comme il ne finit par l'être tout autant, dans le cas d'un mur de béton,  souvent, pour peu que la terre soit accollée au mur, subissant une pression d'autant plus forte, que des trous d'aménagement, n'aient pas été percés, pour prévoir l'écoulement des eaux.

      Je ne sais pas encore, si cette technique est envisagée, à l'utilisation pour le privé dans son jardin,  pour résoudre certaines pentes, qui posent problème, mais si ça n'est pas le cas, je le recommande, pour les raisons évoquées plus haut.

      De façon générale, je recommande l'utilisation,de la pierre naturelle, bien plus que tout autre matériaux, au jardin, parce que c'est celle qui vit le mieux, l'outrage des ans qui passent.

      Je sais qu'on vous propose aussi du bois, mais quand il ne s'agit pas  de bois issus de forêt gérée, écologiquement, vous participez à la déforestation de forêts primaires, qui sont le poumon de notre Humanité, écologiquement, pour moi, c'est irrecevable.

    http://www.greenpeace.org/switzerland/Global/switzerland/fr/publications/forets/2009_Forets__Brochure_GuideBois.pdf

     Félicitations à GREENPEACE pour leur travail, sur le bois, où on vous explique, tout... (je vais y revenir).

     Pour ce qui concerne le materiaux, composites qu'on vous propose, desormais, c'est à dire, particules de bois, melangées à des particules plastic, moi, je n'y crois pas. 0 l'acaht, oui, ça semble bien, enfin, esthetiquement. A l'usure du temps, je n'y crois pas.... Et pour le recyclge, MYSTERE....

     Le 19 Juin 2018.

     Aux dernières nouvelles, on appelle ça "un gabion".

     

    Lire la suite

  • Enfin, une voiture électrique, pour les petits budgets !

    https://news.autoplus.fr/Dacia/Dacia-Electrique-Projet-Prix-Environnement-1518167.html

         Je réclame ça, à corps et à cris, depuis environ 10 ans, comme quoi. VIEUX MOTARD QUE JAMAIS.

    Lire la suite

  • Au sujet de la Loi, "secret des affaires".

     Je cite, "le télégramme".

    http://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#4jzQGgCFgMsug3pQ.99

    Secret des affaires.

     Irène Frachon se fâche.

    Le Dr Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, qui avait révélé le scandale du Mediator, a découvert « avec effarement » l'amendement de la loi Macron instaurant un « secret des affaires » susceptible d'écarter journalistes et lanceurs d'alerte. « Avec cet amendement, l'affaire du Mediator ne serait jamais sortie », prévient-elle. 


     

    Pourquoi estimez-vous que cet amendement est dangereux ? 
    Avez-vous lu l'amendement initial ? C'était... terrifiant ! Une information devenait protégée dans la mesure où celle-ci avait « une valeur économique » ou encore parce qu'elle n'était « généralement pas connue ou aisément accessible ». Cela voulait dire, pas question de mettre le nez dans nos affaires ! Pas d'investigation possible ! C'est tout simplement incroyable. C'est une chape de plomb qui s'abat avec le verrouillage de toute info qui pourrait gêner les intérêts d'un industriel. Qu'elle provienne de la presse ou d'un lanceur d'alerte.

    Cela vous a immédiatement fait penser à l'affaire du Mediator ? 

    Oui ! Sortir cette affaire, vous vous en souvenez, n'a pas été une promenade de santé. C'est grâce au relais de la presse que le scandale a véritablement éclaté. Le livre que j'avais écrit et qui donnait l'alerte avait été censuré par le tribunal de Brest. Les motifs donnés par le jugement donnent un aperçu de ce que serait le prétexte du « secret des affaires » : le sous-titre « combien de morts » avait été censuré parce que cette mention était, je cite, « une imprudence par l'important discrédit qu'elle pourrait faire supporter au fabricant du produit et les conséquences sur l'image de ce dernier, et, par là-même, son activité industrielle, économique, et commerciale » et dépassait « à l'évidence la seule liberté d'expression en matière de presse ». Avec l'amendement de la loi Macron, en sus de la censure, c'était le spectre de la ruine et de la prison ! Je n'aurais personnellement jamais eu le courage d'affronter cette perspective et certainement renoncé à publier mon livre.

    Le revirement du gouvernement, hier matin, qui promet d'amender l'amendement (sic) pour garantir la liberté de la presse, la liberté d'information et la liberté d'investigation vous satisfait-il ? 
    Les derniers éléments qui m'ont été communiqués, hier midi, ne me rassurent pas du tout. Il est, par exemple, fait mention d'un risque « grave » pour la santé pour échapper à cette loi. Tout est dans ce terme de « grave » et son appréciation. Le diable se glisse dans les détails. Dans le jugement qui a condamné mon éditeur à retirer le livre sur le Mediator (NDLR, le jugement a été cassé en appel, huit mois plus tard), c'est bien la contestation du mot « grave » par le juge qui a abouti à cette condamnation, ainsi que la préservation de l'intérêt commercial de la firme. Servier estimait que je surévaluais le risque et contestait la gravité des faits dénoncés...

    Quelle solution s'impose à vos yeux ? 
    Il me semble qu'il faut retirer la totalité de l'amendement et le réécrire plus tard, après audition de lanceurs d'alerte et de journalistes. Pour moi, le problème a été abordé à l'envers. Si on doit protéger les firmes de l'espionnage industriel, ce n'est pas en muselant la critique.
    http://© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#7LmbHiMCLOPAJsVV.99

    Plus bas, ensuite:

    Le texte décrié

    Une disposition instaurée en commission.Dans cette épineuse question du « secret des affaires », c'est une disposition instaurée en commission spéciale par la droite et la gauche dans le projet de loi Macron qui inquiète les médias et les « lanceurs d'alerte ». Les parlementaires souhaitent insérer le secret des affaires dans le Code du commerce, au motif de protéger les entreprises de l'espionnage économique. Rappelons que le terme « lanceur d'alerte » désigne celui qui entend donner un coup d'arrêt à une action illégale ou irrégulière. Il a aussi pour but de signaler un danger ou un risque, en interpellant les pouvoirs en place et en suscitant la prise de conscience de ses contemporains.

    De lourdes peines. Reprenant les termes d'une proposition de loi PS, ce texte pose le principe général de l'interdiction de violer le secret des affaires ; il prévoit de punir quiconque prend connaissance, révèle sans autorisation ou détourne toute information protégée, à ce titre, d'une peine de trois ans d'emprisonnement et de 375.000 euros d'amende. La peine pourra être portée à sept ans et 750.000 euros d'amende en cas d'atteinte à la sécurité ou aux intérêts économiques essentiels de la France.


     Juste un enorme souci, c'est que l'ensemble de cet article, date du.....Publié le 30 janvier 2015 Modifié le 30 janvier 2015 à 10h35.

     Quelle est l'évolution du texte, et leur posture, à present, sur ce même dossier ? mystère.

    4 juillet 2018.

     

    Lire la suite

  • Ma chaine youtube et les commentaires, qui s'y rapportent.

    https://www.youtube.com/channel/UCtcBQK79sCTfa4oxgoZew9A/discussion

     J'invite tout à chacun, à deposer des commentaies, sous mes videos, et  au sein de ma chaine, globale, pour ceux qui le souhaitent.

     Je vous invite surtout, à vous y abonner, bien sûr.

    Lire la suite

  • Europe, un bon de pompe dans le derch, ça vous dit ? (pêche électrique).

       Désolée pour le ton quelque peu expéditif, de ma revendication, ou plutôt, de ma proposition, qui si elle n'en porte pas la moindre connotation sexuelle, n'en demeure pas moins, une intention d'en vouloir, aux postérieurs rébondis des députés européens, qui, visiblement, éprouvent quelques difficultés,  ces jous ci,  pour MARCHER DROIT, et je ne peux que déplorer, que notre Président de la République, Emmanuel Macron, si bon marcheur qu'il soit,  n'en finisse par lui aussi, par senti visé, de par son postérieur, parce que si c'est necessaire, sachez que je n'aurai aucun scrupule, à lui livrer de façon verbale, enfin, disons, par écrit,  je le précise, "d'où vient le vent".

      Au moins, quitte à marcher, risque t il tout au plus, de faire un sacré bond en avant,  ce qui ne me semble pas superflu,  quelquefois !

       Je suis en effet en pétard, ces jours ci, relativement, à ce qui est en train de se produire, au Parlement Eurpéen, vis à vis de la pêche électrique, qui sur le plan écologiue, est, comme chacun sait, un véritable désastre.

    https://www.bloomassociation.org/stop-peche-electrique/

      Le seul argument, POUR réside, dans l'économie de carburant... Soit, mais ça ne représente ici, qu'un bénéfice à court terme, et strictement à court terme, et qui plus est, au bénéfice seul,  de la comptabilité du marin pêcheur....

     Pour le CO2, et la pollution ?

      Il faut envisager que les marins pêcheurs artisanaux, ne développent un mode de propulsion, qui cumule le vent, avec un autre mode de propulsion, et je n'ai aucun doute sur le fait que certains constructeurs de bâteaux, sont deja au travail, sur ce point.

      Ca existe deja pour les porte containers, alors, je ne vois pas à quel titre, ça n'existerait pas aussi, pour des bateaux usines, (que je déplore), ou des bâteaux de pêche, à l'echelon plus modestes, ou artisanaux.

      Sous cet angle, cet argument parfaitement bidon, qui ne représente que des aventages A COURT THERME, ne tient donc, absolument pas la route.

      Oui, j'ai bien dit, à court terme, puisque à long therme, justement, c'est bien la raréfaction des espèces marines, qui sont en grand danger, avec cette pêche, et tous les ecologistes, et les chercheurs, qui travaillent, sur les faune et la flore sous rarine, sont unanymes, sur ce point.

      Mais si je parle d'un bon coup de pompe dans là, où je pense, vis à vis des députés européens, c'est de façon beaucoup large, pour une autre raison qui réside dans le fait qu'ils sont sensés veiller, à ce que leurs décisions,  soient au service des européens, j'entends (au sens comprendre), les peuples, les humains, faits de chair, et de sang, nous, quoi, vous, là, qui me lisez,  ET PAS LA FINANCE ET LES LOBBIES DE LA PÊCHE INDUSTRIELLE.....OU AUTRES LOBBIES.

     Voilà, pourquoi, ce matin, je ne décolère pas !

      C'est qu'en aucune manière, par principe,   quelque soit le sujet, ils ne devraient se trouver en face des représentants des sociétés interressées financièrement, mais au contraire,   face aux personnes, compétentes, spécialisées, et non rémunérées, par des lobbies, pour prendre leurs décisions, et j'ose espérer que ce que je prétends là, va bien être perçu, comme devant être observé, et pas vu,  et entendu, au sens comprendre,  dans n'importe quel autre secteur, comme l'agriculture,  l'agrialimentaire, ou la santé, par exemple...

     EST CE QUE J'AI BIEN  ETE ASSEZ EXPLICITE LA ?

    Lire la suite