google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Comment l’opinion d’autrui influence nos décisions au sein d’un groupe.

https://www.consoglobe.com/opinion-d-autrui-nos-decisions-cg?utm_medium=autopromo&utm_source=notifications

 Oui, c'est fortement interpellant, tout ça, et je cautionne complètement.

 En somme, beaucoup accusent leur voisin de n'être qu'un mouton, quand lui, refuse d'observer qu'il l'est tout autant.

 Je cite:"participants à l’étude mettaient à jour leurs croyances en pondérant les sources d’information individuelles et sociales en fonction de leurs crédibilités respectives".

  Autrement dit,  les "faites ce que je dis, mais pas ce que je fais", peuvent la remettre dans leur colotte, et sur ce point, je trouve ça plutôt rassurant.

  Et oui, car quand on tient certains propos,  en politique, il me semble pour le moins cohérent, que ces propos servent de base, ou soient reconnus comme valeurs qui nourrissent nos actes, aussi, en temps que citoyens, et c'est sur cette base que je considère, que dans la mesure du possible, il me semble cohérent, d'avoir une vie privée qui soit conforme aux valeurs  que l'on prétend défendre.

  Si je suis une ardente defenseuse de la transparence, cependant, je ne crois pas qu'il soit souhaitable d'étaler sa vie privée, n'importe où, et n'importe comment.

  Je n'en dirai pas autant, du côté patromonial, ou stristement financier.

  Et pendant que j'y suis moi qui défends la veuve et l'orpehelin comme beaucoup, je sais que certains, et bien au delà de nos frontières, ont du mal à assimiler que je lutte aussi fortement, contre la corruption, à tous les niveaux, alors, je vais faire plus concret, peut être que ça parlera mieux.

  Ces derniers jours, hier, pour être précise, j'ai entendu le bilan, un bilan dont je n'avais jamais entendu parler encore, et qui concerne le nombre de personnes assassinées, pour avoir défendu, bec et ongle, leus intérêts, celui, généralement de simplement vivre sur leurs terres,  "de leurs terres", et qui ont été confrontés aux mafias, qui detiennent le pouvoir, d'accaparer leurs terres, avec derrière eux, de gros propriétaires terriens, prêts à vendre leurs âmes aux diable, pour de gros profits financiers.

  D'autres, en temps que simples militants de la cause écologique, ont froidement été abattus, parce qu'ils militaient pour soutenir les premiers.

  Et bien voilà, où ça méne, de ne pas comprendre, et ne pas assimiler, le fait qu'il faille prendre conscience, que la loi, doit être respectée, et que la loi, doit proteger l'interêt général, en l'occurance, la forêt amazonienne, ou autre...

  Pour moi, un simple agriculteur qui lutte pour sauver sa peau, et le fait de vivre, sur ses terres, sans subir la pression des multinationales de l'agroalimentaire, ou d'un quelconque lobbie, et qui y laisse sa peau, est un martyre de la cause écologique, aussi précieux qu'un lanceur d'alerte ou qu'un journaliste mort pour avoir défendu le droit d'informer.

  Pour ce qui concerne l'article en lui même, oui, c'est interpellant, en effet, si l'on observe avec quelle "gourmandise", certains ont suivi Macron, sans vraiment savoir, ce qui les attendrait, ensuite c'est à dire, "maintenant".

  Je sais fort bien, que ce qui attend, notre gouvernement, n'est pas facile....

  Et si Emmanuel macron, avance, sur l'etroitesse d'une planche, qui ressemble en bien des points, à l'etroitesse de celle sur laquelle marchait en son temps, François Hollande, que j'ai revu, hier, avec plaisir, lors des commémorations, je reste plutôt stupefaite de voir avec quelle facilité bon nombre de français ont oublié à quel point, la loi travail passée, avait eu du mal à n'être que simplement, un sujet de débat plus que houleux, et je m'étonne de constater que si peu, aient eu la clairvoyance d'observer comment renvoyer à une hypotétique retraite, une pénibilité qu'on aimerait tant voir disparaitre, leur semble recevable...

  Pour ne parler que de celle là je sais fort bien, qu'il existe une légende (sic!), où un certain Jesus, aurait transformé l'eau en vin....

  Mais allons, "en vain", j'ai de très forts doutes, sur la capacité d'Emmanuel Macron,  à transformer un agglo de 12 en...

  Attendez,  21 kl, pour un parping, non, décidement, il aura beau revêtir, sa cape de superman, j'ai de gros doutes, sur sa capacité à le transformer en plume.

"En amour, l'esprit est une enclume 
Et c'est lourd, quand on est fait de plumes".

("que l'on est bête"Thomas Fersen).

 Enfin, j'ai du mal à piger comment tant de français, ont bu le calice jusqu'à la lie, sans vraiment connaitre la nature du breuvage.... Pour dire franchement.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.