google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Connaissez vous "advttutelles" ?

http://www.advttutelles.com/p/advt-presentation.html

Mise en garde :

 Je trouve cette mise en garde judicieuse, j'explique pourquoi.

 "Beaucoup de gens se tournent vers une association en espérant que celle-ci résoudra leur petit problème personnel.

L'Association de Défense des Victimes des Tutelles, sachez-le, ne résoudra pas votre petit problème personnel  avec sa petite baguette magique...  Ce serait malhonnête de vous le laisser croire.

 Et oui, car le jugement de sa propre situation, est un jugement subjectif, et pas objectif; il arrive quelquefois, que sur certains points, on ait le sentiment d'être abusé alors, qu'objectivement ça n'est pas le cas.

  Quand on veut combattre un ennemi il faut d'abord avoir une stratégie et pour ce il faut analyser la situation et se fatiguer un peu les méninges...Et oui, je sais helas, ce que c'est et je ne suis pas encore quitte.

  Pour nous il est totalement illusoire et dérisoire de prétendre résoudre les problèmes au cas par cas, il est impossible, à mon avis, de trouver une solution à votre problème si vous n'attaquez pas le système tutélaire dans sa globalité... et pour le bien de TOUS !

  Si vous n'êtes pas d'accord avec ce préambule, si vous ne vous intéressez qu'à la résolution de VOTRE cas personnel, inutile de vous inscrire.

  En revanche, si vous souhaitez combattre le système tutélaire dans sa globalité  parce qu'il vous semble monstrueux, barbare, inhumain et archaïque soyez les bienvenus et cliquez sur Fonctionnement de l'Association   pour en savoir plus sur nos actions.

 Cliquez ici  pour connaître le fonctionnement de l'Association 

  Mon commentaire.

  Je trouve cette mise en garde, necessaire, effectivement, parce qu'il existe des situations, comme dans le cas certaines pathologies mentales, par exemple, où la cause qui ait généré la mise sous tutelle, soit niée par le patient, ce qu'on appelle le déni... La conséquence alors, réside dans le fait que le malentendu est alors permanent.

  Un énorme souci, de toute façon, réside dans le fait, que les tuteurs, sont généralement des handicapés de la communication, alors, que souvent, le simple fait de maintenir le fil du dialogue, suffit à simplifier bien des malentendus entre les deux partis.

  Le problème aujourd'hui, réside dans le fait, que ces mesures de protection, sont souvent vécues comme une véritable torture psychologique, qui finit par causer une forme de distortion, de la perception de sa propre situation, qui a pour effet qu'on finit par ne même plus être capable d'envisager d'observer le problème sur le plan sociétal et juridique, mais uniquement, sur le plan strictement personnel...
  
Logique, non  ? On ne peut se concentrer à lécher ses propres plaies, et se préoccuper de celles des autres. Oui, je sais, certains prétendent, qu'on y parvient fort bien, grossière erreur, c'est là, mettre la charrue avant les boeufs...

 On veille d'abord à sa situation personnelle, et ensuite, on s'occupe des autres, faire l'inverse, c'est renoncer à son propre equilibre.

 Lettre ouverte à l'UDAF de Haute Normandie. (16 juillet 2018).

  A la question, "pourquoi, est ce que je ne lave pas mon linge en famille", la réponse est simple, l'UDAF et moi jusqu'à preuve du contraite, n'avons pas gardé les cochons ensembles, ni d'aventage les marcassins.

  Ensuite, à chaque fois que je m'adresse à eux, jamais, ces gens ne daignent me répondre de quelque façon que ce soit. Ils doivent considérer je suppose, que je n'en suis pas digne, ou bien  que je suis une sous citoyenne, au seul prétexte, que juridiquement,  je suis sous leur coupe.

  Alors, à tous ceux qui ce matin, attendent après moi,  qu'ils ne s'y méprennent pas,  ça n'est pas eux, que j'oublie, mais la loi, de la République, qui elle, me range régulièrement, sous le pallaisson, là, où l'on range ce qui dérange.

  Alors, respectez moi, et moi, je vous respecterai.

  Alors, votre coupe du monde, vous voulez vraiment, que je vous explique, où est ce que vous vous la collez ?

 

  Bonjour madame.

Pourriez vous, je vous prie transmettre à madame EKPO, merci.

 Madame, pourrirez vous, s'il vous plait, me tenir informée,  de la decision de Justice, quia été prise, à mon sujet, le 13 juin 2018.

 Oui, je sais, j'ai un avocat, mais sa secrétaire m'a tenu des propos, qu'aucune pièce justificative, " émanante du juge", ne vient etayer.

 Je suis donc dans le flou le plus total, alors, je ne peux plus envisager le moindre projet, à cause de celà.

 Je vous ai envoyé un devis concernant un éditeur, pour la relecture d'un ouvrage sur l'aviculture , alors qu'il semble retenir leur intérêt, comment justifiez vous, que personne de l'UDAF, vous ou un remplaçant, n'y ait donné une suite favorable, alors que cette parution doit avoir lieu, "si tout va bien", à l'automne ?

 Je vous donne le lien, d'une association, à laquelle je souhaite adhérer, d'autre part, en ce qui concerne la tutelle.

  Considerant le fait, que vous me privez de carte de crédit, tout autant de chéquier,  et considerant le fait, que mon argent, se trouve à la CAISSE D'EPARGNE? au CREDIT COOPERATIF, et au CREDIT AGRICOLE, quelque soit la banque, je ne peux donc pas le faire, ce que je considère comme une atteinte à ma dignité.

http://www.advttutelles.com/p/fonctionnement-de-lassociation.html

 Cordialement, Françoise Niel Aubin.

FBI Européen féminisme émancipation tutelle curatelle

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire