google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Comment Emmanuel Macron nous la fait à l'envers, pour saborder la Solidarité, entre les français.

  Bon, arrêtez de baver comme ça, regardez, ça coule partout, pire qu'un bouledogue !

   Avant hier, j'allais visiter un site internet, que j'aime particulièrement, et que je ne visite pas suffisemment, bien que pourtant, j'y sois inversement attirée que sur celui de la FNSEA,  qui s'appelle TERRE DE LIEN...

https://terredeliens.org/

  Le principe est le suivant.... Il s'agit d'une dynamique, qui va bien au delà de belle idées, comme sait le faire notre gouvernement, et qui consiste à racheter des terres agricoles, pour les mettre à disposition d'agriculteurs, qui eux, sont en quête de terres, justement, pour pouvoir s'installer.

   Autant dire que c'est juste ce que j'appellerai, rien de moins, qu'un chainon indispensable, pour faciliter la transition agricole, n'en deplaise à la FNSEA, et aux agro industries, pour parvenir, disais je à ce que cette transition se fasse....

  J'arrive donc, sur le site, et je vois un article, qui me remémore une nouvelle, qui est passée inapperçue, et qui réside dans le fait, qu'une loi, PROPOSEE PAR LE GOUVERNEMENT ACTUEL, et VOTEE PAR L'ASSEMBLEE NATIONALE,  qui déconstruit, ce que le gouvernement précédent, de François Hollande avait fait, et qui consistait à encourager, le citoyen, à financer par le biais du financement participatif, des associations, telles, que  TERRE DE LIEN, ou la Fondation Abbé Pierre, par exemple.

 En somme, si je résume.... Sous François Hollande, quelqu'un qui voulait, filer de l'argent, à des causes, sous forme de placements, parce qu'on peut donner à une association, et les aventages fiscaux existent toujours, mais on peut AUSSI, investir, de cette façon, souhaitant ainsi investir, sous un angle altruite, et plus vertueux, que ne l'est la finance, de façon plus globale...

  Et oui, chacun sait, à quel point, les mots MULTINATIONALES, ou FONDS DE PENSION, ou encore ACTIONNAIRES, sont des mots, qui sonnent de façon particulièrement interpellante, à mes oreilles...

  Elise Lucet, "sors de ce corps"...

  Ainsi, donc, disais je, quand ces citoyens, voulaient investir de façon vertueuse, ces aventages fiscaux, ont ils, été supprimés.

https://terredeliens.org/Avis-aux-souscripteurs-sur-la-loi-de-finances-2018.html

  Mais là, où c'est tres interpellant, c'est que cette loi, "ruisselle", sur l'ensemble du tissus associatif, puisqu'elle touche aussi, le droit au logements, et les associations, qui rachètent les logements, pour les restaurer, et les remettre à disposition, des revenus les plus faibles, et les plus précaires, mais aussi, face aux associations, qui luttent contre les violences faites aux femmes.

  Parce que les belles déclarations de Macron, et de sa ministre, suite aux affaires de harcèlement, avec "balance ton porc", ont obligé à une prise de conscience, y compris, dans la sphère politique, mais encore faut il, pour celà, que les moyens financiers, suivent, et quand une femme se sent en danger, chez elle, par exemple, les associations, qui sont susceptibles de lui venir en aide, elles aussi, ont besoin de moyen, et cette loi, dans les faits, va conplètement à l'encontre, de cette necessité.

  En gros, tout est dans le discours, mais dans les actes, "il se torche le cul avec les rideaux", comme disait mon père.

Esclavage FBI Européen négationnisme du réchauffement climatique féminisme émancipation Liberté d'expression

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire