google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

"L'addiction est à la société, ce que le populisme est à la politique".

 ce texte est la concluson d'un livre que je viens de terminer d'écrire, sur les addictions, en général. EXTRAIT.

Choisir délibérément, de regarder ailleurs.

Choisir délibérément, de designer un coupable, par la formule « bouc émissaire », comme le font les partis d’extrême droite, vis à vis du phénomène migrants.

c’est en ce sens, que ce parallèle effectivement, me semble parfaitement justifié.

L’addiction, est une sempiternelle procrastination d’une souffrance, qu’on ne parvient pas nécessairement à identifier, et l’addiction, offre l’opportunité de la fuir.

On a vu, que le phénomène d’addiction depuis le début de l’humanité, ait toujours existé.

On pourrait me rétorquer, qu’on ne peut pas le prouver, ce qui est vrai .

On ne peut nier, par contre, qu’il soit cohérent, pour n’importe quel être humain, que souffrant, il cherche par pur réflexe, à trouver une parade, et c’est en ce sens, que je ne crois pas trop m’aventurer, en affirmant, une telle chose .

Si l’on observe, que comme beaucoup de mots de vocabulaire, concernant la psychiatrie, ce dernier, soit entré dans le langage courant, on remarque que ce qui est qualifié d’addiction, est souvent assimilé ou confondu, avec les hobbies, ou les passions extrêmes, voire exclusives.

Le fait, de prétendre alors, qu’il s’agirait d’une addiction, relève de la plus parfaite subjectivité, voire, de l’humour, et de l’autodérision, quand c’est de nous même dont il est question.

Pas plus tard, que ce midi, je prétendais en riant, que j’étais addict à la pastèque !

C’est vous dire, si ça va loin…


 

Ne riez pas ! c’est riche en bêtacarotène, bonne pour la peau (eczéma), et en vitamine B6, pour la circulation du sang et tonicité des vaisseaux (mes œdèmes)…

Pour conclure…

L’idéal, en somme, réside dans le fait, de parvenir à se connaître suffisamment pour parvenir à se saisir en son fort intérieur, de l’activité, ou de la stratégie, à devoir mettre en œuvre, dans le but de faire face, au challenge, qui se présente, et qui vous tourmente…

Plus vous aurez été confronté, alors, à l’incroyable éventail de vos possibilités, plus vous aurez de chance de vous en saisir, afin d’agir en conséquence…

En « Sommes », pour changer de la Seine Maritime, « à vous de jouer ».


 

féminisme émancipation viol attouchements pédophilie

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire