google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Vous avez dit INSPIRATION ?

   Parler de ça, ce matin, m'est venu, à l'instant, en regardant une vidéo de Thomas.

  Il est marrant, lui, "j'aime pas trop l’apitoiement sur soi même", quand on souffre, on n'a pas le choix, quelquefois, c'est le fait de se raconter, uniquement, qui demeure le moyen le plus sécure, pour sauver sa peau, sur le plan thérapeutique.

  Evidemment, chez le psy, quand on souffre trop, c'est préférable, et surtout, plus efficace, parce qu'il va coacher la démarche...

  Mais si on commence à reprocher aux artistes, d'être le médiateur, entre sa souffrance, et le public, alors, là....

  Comme quoi, Thomas, il sort aussi des conneries, quelquefois.

  Oui, je sais, on pourrait me dire, "un peu de pudeur aussi, non" ?

  Je pense qu'il est préférable de manque de pudeur, quelquefois, quitte à choquer ou provoquer des réactions, plutôt que de jouer un rôle, de pseudo superman, ou superwoman , et puis souffrir le martyre, en rentrant chez soi, et empoisonner quelquefois son entourage, ou de choisir des voies peu recommandables, pour gérer cette souffrance.

   Et puis la mode des super héros, c'est du has been, enfin, chez les gens fréquettables et sensibles, ça va sans dire.

  Certains artistes, "jusqu'à moi", pour tout dire, pensaient, et certains en sont encore là, je pense, que la souffrance est un état indispensable, pour être inspiré, ou en tout cas, pour produire, quelque chose de potable.

  Et ce quelque soit le secteur artistique.

  Sur ce point, je suis en mesure de la ramener, bien au delà, de qui que ce soit, justement, et je m'inscris complètement en faux, vis à vis de cette posture, qui me scandalise.

  Qu'un artiste ait pour mission, au sein de la communauté des humains, de servir de médiateur, pour moi, est une absolue évidence....

  Mais il n'y a guère que dans une posture absolument nombriliste, égoïste, et d'égocentrisme démesuré, qu'on puisse le leur reprocher, c'est ce que dénonce Thomas, je suppose....

  Sinon, il suffit, hélas, de lire la presse, et d'écouter les infos, et le bruit du monde qui nous entoure, pour trouver l'inspiration, et hélas, la souffrance, qui peut la nourrir. Et elle, malheureusement, c'est pas demain la veille, qu'elle se trouvera tarie.

 

 Mercredi 06  Décembre 2017.

En cours de rédaction.

 

Esclavage ku klux klan immigration Mexique Espagne FBI Européen emprise sectaire MIVILUDES obsolescence patriotes réchauffement climatique négationnisme du réchauffement climatique féminisme laïcité émancipation sexisme parité infanticide attouchements pédophilie avortement Droit à l'IGV café petits commerces centre ville convivialité Conscience finance Droit à l'information Liberté d'expression banques Finances FMI traider Musique Chanson Création langage expressions inspiration droit du travail Maternelles Mentor Assurance

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire