google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Vous avez dit INSPIRATION ?

   Parler de ça, ce matin, m'est venu, à l'instant, en regardant une vidéo de Thomas.

  Il est marrant, lui, "j'aime pas trop l’apitoiement sur soi même", quand on souffre, on n'a pas le choix, quelquefois, c'est le fait de se raconter, uniquement, qui demeure le moyen le plus sécure, pour sauver sa peau, sur le plan thérapeutique.

  Evidemment, chez le psy, quand on souffre trop, c'est préférable, et surtout, plus efficace, parce qu'il va coacher la démarche...

  Mais si on commence à reprocher aux artistes, d'être le médiateur, entre sa souffrance, et le public, alors, là....

  Comme quoi, Thomas, il sort aussi des conneries, quelquefois.

  Oui, je sais, on pourrait me dire, "un peu de pudeur aussi, non" ?

  Je pense qu'il est préférable de manque de pudeur, quelquefois, quitte à choquer ou provoquer des réactions, plutôt que de jouer un rôle, de pseudo superman, ou superwoman , et puis souffrir le martyre, en rentrant chez soi, et empoisonner quelquefois son entourage, ou de choisir des voies peu recommandables, pour gérer cette souffrance.

   Et puis la mode des super héros, c'est du has been, enfin, chez les gens fréquettables et sensibles, ça va sans dire.

  Certains artistes, "jusqu'à moi", pour tout dire, pensaient, et certains en sont encore là, je pense, que la souffrance est un état indispensable, pour être inspiré, ou en tout cas, pour produire, quelque chose de potable.

  Et ce quelque soit le secteur artistique.

  Sur ce point, je suis en mesure de la ramener, bien au delà, de qui que ce soit, justement, et je m'inscris complètement en faux, vis à vis de cette posture, qui me scandalise.

  Qu'un artiste ait pour mission, au sein de la communauté des humains, de servir de médiateur, pour moi, est une absolue évidence....

  Mais il n'y a guère que dans une posture absolument nombriliste, égoïste, et d'égocentrisme démesuré, qu'on puisse le leur reprocher, c'est ce que dénonce Thomas, je suppose....

  Sinon, il suffit, hélas, de lire la presse, et d'écouter les infos, et le bruit du monde qui nous entoure, pour trouver l'inspiration, et hélas, la souffrance, qui peut la nourrir. Et elle, malheureusement, c'est pas demain la veille, qu'elle se trouvera tarie.

 

 Mercredi 06  Décembre 2017.

5 octobre 2019.

 On m'avait suggéré, sur ce sujet, d'utiliser le conditionnel, alors, ce je trouve parfaitement adapté, c'est vrai, je dirai même, "inattaquable", j'aurai du y penser plus tôt.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Thomas_Fersen

 Voici, le copié collé, pour le cas où quelqu'un, sohaiterait, faire diparaitre le lien, sur internet. J'ai fait aussi, une capture d'ecran, de la tête de page, de wikipedia, au cas où.

"Bonjour.

Je rédige cet article, parce que j'ai tenté de modifier, ou plutôt de compléter, la partie biographie de Thomas Fersen, parce qu'on me l'avait suggéré. 
Ors, j'ai vu, il y a quelques heures, que cette partie, a été purement et simplement supprimée, sans qu'on m'en donne la moindre explication, ce que je déplore.
De mémoire, ce que j'y ai expliqué, n'était rien de moins, que le fait qu'à partir d'une certaine date, j'ai écrit à Thomas Fersen, en grande quantité, et que par voie de conséquence, à partir de cette date, je serai susceptible, d'avoir été, et peut être,  d'être encore, la muse de Thomas Fersen, à partir du disque "Pièce montée des grands jours".
On m'avait suggéré, il y a quelques temps, de n’évoquer cette histoire, que par le conditionnel, le statut de muse, en effet, ne relevant que du ressenti, éventuellement, tant que l'artiste lui,  (comme n'importe quel autre, d'ailleurs)ne le revendique pas...
Cette posture, étant moi même artiste, je suis mieux placée que quiconque, pour la comprendre et l'intégrer.
 Je précise, que Thomas Fersen, l'ayant averti que lui, ne donnant aucune nouvelle relative au fait, qu'il me lisait ou pas, à cette époque, et lui ayant expliqué que je cesserai de lui écrire, il m'avait aussitôt rassurée sur ce fait, me précisant simplement, qu'il m'avait bien lue.
Ainsi, j'avais la certitude, simplement, qu'il m'avait lue.
 Des lors, considérant le fait que j'avais simplement rajoutée cette phrase, au conditionnel, je ne vois aucune raison, pour que cette simple phrase, ait été retirée.
 Pour ce qui concerne le statut du conte de Fersen, et de Marie Antoinette, je vous informe d'autre part, qu'il n'existe aucune preuve, ni aucun témoignage, qui accrédite, qu'ils auraient été amants, un jour,  autre que platoniquement. Ce sont les historiens, qui le prétendent et pas moi.
Au sujet de son nom de scène,  il semble que sa volonté soit de brouiller les pistes, et que l'hypothèse selon laquelle, il aurait changé de nom,  en Suisse,  soit la plus plausible. Mais encore faut il que ce soit sourcé.
Des lors, qu'il aurait entamé cette démarche,  qui est aussi au conditionnel,  peut être serait il plus judicieux, de respecter son désir.
Pour ce qui me concerne, face à lui, je vous informe simplement, qu'au moment, où je vous parle,  je suis sous curatelle renforcée, au seul prétexte, que j'ai commencé, moi, à lui écrire.
C'est pour cette raison, qu'à mes yeux, le simple fait que cette phrase au conditionnel y soit posée, est à mes yeux, si importante.
Tant que cette simple phrase ne sera pas remise dans sa biographie, personnellement, je ne participerai plus en rien, à quoi que ce soit, sur wikipedia.
Je vous informe d'autre part, que mon adresse mail, n'est pas francoisefersen@orange.fr, qui un jour, m'a  été imposée, sous peine de voir mon ordinateur entièrement bloqué, mais uniquement, nielaubinfrancoise@gmail.com, et rien d'autre.

Parce que je vous informe, que l'adresse à laquelle vous m'avez écrit, là, n'est pas celle, avec laquelle, j'y suis inscrite, pour information.

Car s'il semble, que  Thomas Fersen,  ait un jour, "supplié",  des membre de wikipédia,  de respecter tel truc ou tel autre, au sujet de son pseudo, il semble qu'être ses laquais, et marionetistes, ne vous pose visiblement aucun problème de conscience...
Alors, je vais vous dire...
Tant que ce que j'avais affirmé au conditionnel, ne sera pas non seulement remis, mais entériné, soit par vous, soit par son intervention, je ne bougerai plus un orteil, sur votre site, concours photo compris, que soit dit en passant, je n'ai pas encore repris, nulle part, sur mes sites internet.
Cordialement. 
Francoise Niel Aubin.

En cours de rédaction.

 

Esclavage ku klux klan immigration Mexique Espagne

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire