google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Billets de francoisenielaubin

  • Certains français interpellent le président Macron et son gouvernement.

    " Monsieur le Président,

    Lors de votre débat contre Madame Le Pen, Monsieur Macron, le 3 Mai 2017, vous vous êtes érigés en gardien de l’âme de la France en tant que républicain ,démocrate et futur garant des droits de l'homme, ce que la fonction de Président de la République commande, d’ailleurs.

    Quelques mois après votre élection ,où en êtes-vous vis-à-vis de tous ceux qui ont voté pour vous et qui vous ont fait élire?

    Quelle image donnez-vous de la France?

    Vous  recevez  à l’Elysée  Monsieur Netanyahu, dont  le gouvernement a placé en détention Salah Hamouri, citoyen français, de manière arbitraire et en complète violation de tous les traités et législations internationales alors que notre gouvernement en a demandé la libération du bout des lèvres...entre les petits fours et les ronds de jambes…

    Vous semblez confondre réunion diplomatique et dîner d’affaire. Il est vrai qu’on a mis le Quai d’Orsay au service de Bercy,  sous une précédente gouvernance.

    Vous faites donc en sorte de ne jamais aborder de sujets qui ont fait pourtant la grandeur de la France, quand De Villepin s’adressait à l’ONU en 2003, et quand de Gaulle s’opposait aux blocs américains et soviétiques à Yalta...

    Il est vrai que vous continuez à porter la guerre dans nombre de pays sous prétexte de défendre notre démocratie. Soit.

    Seraient-ce plus des guerres économiques que des guerres de libération?

    Cela induit des déplacements de personnes qui se réfugient, chez nous, en Europe, en France.

    Ces demandeurs d’asile, ces hommes, femmes, enfants, vieillards qui arrivent chez nous, se retrouvent à la rue, dans le froid, alors que nous portons la guerre dans leur pays.

    Or, au lieu de chercher des solutions diplomatiques par tous les moyens, de ce fait ,notre pays, la France, se retrouve en situation de puissance militaire et néocoloniale, au lieu de se retrouver comme un arbitre des droits humains.

    Le rayonnement de la France, Monsieur le Président, est bien terni et ne leurre plus que ceux qui tirent bénéfice de la misère qui devient la source principale de matière première que vous et vos alliés exportez, quand ce ne sont pas les armes vendues par notre pays qui alimentent des conflits armés sanglants comme au Yemen.

     Quelle action voulez-vous vraiment mener, Monsieur le Président, à l’International et en France?

    Il y a peu, une agression présumée contre un enfant qui portait une kippa a attiré votre attention. Vous l’avez, à juste titre dénoncée, et le principe de cette position en faveur des Droits de l’Homme, est tout à votre honneur.

    Pourtant, le gouvernement que vous avez nommé, avec le Premier Ministre, est en train de préparer une future loi d’asile et d’immigration, dénoncée par les associations comme faisant la part belle à une “logique de tri”,qui entérine des délais de rétention dans les centres plus longs, des délais de jugement plus longs, avec un délai pour une demande d’asile bien plus courte...semble-t-il….

    Notre pays est régulièrement rappelé à l’ordre par les instances Européennes des Droits de l’Homme alors que vous êtes si sourcilleux sur les recommandations budgétaires de ces mêmes instances, pourtant, notre gouvernement fait la sourde oreille pour ce qui concerne les droits humains…deux poids deux mesures qui font que nos concitoyens haïssent de plus en plus cette entité Europe fantasmée dont nos gouvernants se servent comme d’un tapis, non content de vous essuyer les pieds dessus, vous l’utilisez comme une cachette bien pratique  en enfouissant vos actes dessous pour ne pas en porter la responsabilité.


    Mais vous, Monsieur Macron, vous qui avez promis que nous devions sortir sous votre présidence de l'État d’Urgence permanent, l’avez carrément inscrit en droit commun dans votre loi antiterroriste de novembre 2017,que pensez-vous  de nos libertés publiques bafouées maintenant, au mépris de votre promesse?

    Mais vous, Monsieur le Président, vous ne semblez pas vous émouvoir qu'une personne comme Donald Trump ,qui saccage les efforts mondiaux de lutte contre le réchauffement climatique, sacrifiée aux intérêts économiques américains,  vous considère comme  “génial” .

    Monsieur Macron,  vous ne vous émouvez pas non plus de la pauvreté qui gangrène toute notre société puisque vous laissez une espèce de libéralisme sauvage se propager partout en France en mettant à mal tous les principes du Conseil National de la Résistance, issu de la Deuxième Guerre Mondiale, socle pourtant de notre Démocratie.


    Mais vous, Monsieur le Président, vous laissez le gouvernement  subventionner les plus forts.

    Vos ministres, qui soutiennent  le secteur privé et  rationnent le secteur public en exigeant des preuves de solvabilité et de rentabilité  dans les hôpitaux par exemple ,et des systèmes de soin en général, comme dans les EPAHD….

    Votre  gouvernement qui laisse les sociétés d’autoroute se gaver par des augmentations incontrôlées...

    Ce gouvernement  fait peser plus d’austérité sur  notre enseignement public qui n’en peut plus, tout comme nombre de ces fonctionnaires de notre service public à bout de souffle qu’on presse maintenant d’abandonner le service de L’État pour des logiques mercantiles.

    On crée ainsi une société à deux vitesses, où, celui qui n’a besoin de rien, en reçoit toujours plus, comme en est preuve encore une fois l’abandon de l’ISF, la baisse des allocations logements et l’augmentation de la CSG…et où celui qui manque de tout finit réellement par devenir  un de ces “riens” dont vous nous parliez avec morgue cet été.

    Monsieur Macron ,où sont vos engagements vis-à-vis des droits de l'homme et du citoyen, où est votre respect de ceux qui ont voté pour vous par défaut contre l'idéal de l'extrême droite ?

    Vous semblez oublier que vous êtes plus que le chef d’un lobby politique, en tant que Président.

    Monsieur Mitterrand disait:

    “Je suis le Président de tous les Français”

    Vous êtes aussi le président de Monsieur  Gattaz, certes, et celui de votre mouvement.

    Vous êtes aussi celui de Salah Hamouri, de celui qui est au RSA, de celui qui est un opposant de la politique de votre gouvernement.

    Vous êtes notre président, Monsieur Macron et vous avez le devoir de faire respecter notre Constitution en tant que président de tous les Français, sans exception et qu’ils aient accès à un logement décent, de vivre correctement et votre responsabilité est aussi vis à vis de tous ceux qui sont sur notre territoire, dans la mesure où notre Constitution stipule que

    “Tous les hommes naissent libres et égaux, en dignité et en droit”

    Comme le  Préambule de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 le rappelle:

    “Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

    Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.”


    Vous êtes tenus de par votre fonction, de par votre engagement , de par votre élection, d’être le garant des droits humains, des droits de tout homme à sa dignité.

    Ce jour du 10 Février, nous ne voyons rien de tout ça dans votre action et nous tenons à vous rappeler qu’en tant que citoyens, vous être tributaires de notre opinion, de nos demandes et de nos droits, Monsieur le Président.

    Ce jour , nous vous interpellons au sujet de vos manquements aux droits fondamentaux que la France s’est engagé à fournir à tout homme, femme, enfant, vieillard, et dont les réfugiés, qui s’entassent dans  le froid de nos villes, ont droit également,  mais deviennent le symbole vivant du bafouement des droits humains car pour eux, votre gouvernement semble y renoncer.


    On ne juge une société que par le traitement qu’elle offre aux plus faibles.

    Où est votre humanité, Monsieur Macron? Montrez.nous qu’elle existe au delà des discours et qu’elle se traduit par des actes.

    Monsieur le Président, respectez le contrat que vous avez passé avec le peuple français le jour de votre prise de fonction à l’Élysée, respectez votre mandat et respectez cette France que vous êtes sensé incarner, cette France qui s’enorgueillit encore malgré tout d’être la patrie des Droits de l’Homme.

    Les Comités Citoyens Génération.s:

     Réfugiés, Droits de l'Homme et Palestine, Écologie Humaniste Citoyenne, Santé et Travail, Solidarités, Science et Éthique, Revenu Universel, Droits de l'Enfant, Perturbateurs Endocriniens 

    Charleville-Mézières (08), Toulouse Capitole (31000)

    Collectifs:

    Génération.s pour un avenir désirable Occitanie, Réseau Semeurs Citoyens".

    Cette pétition sera remise à:

    • Présidence de la République Française
      Monsieur Emmanuel Macron

    https://www.change.org/p/monsieur-le-pr%C3%A9sident-o%C3%B9-sont-vos-engagements-et-promesses-sur-le-respect-des-droits-de-l-homme/psf/share?source_location=combo_psf&psf_variant=combo&share=1&autoshare=1

    Lire la suite

  • ".Comme un poisson dans l'eau".

    http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bois-colombes-camille-lacourt-maitre-nageur-pour-les-enfants-defavorises-23-10-2017-7350465.php

      Quand j’étais enfant, bien qu’habitant à la campagne, nous avions la possibilité, à l’époque, d’aller comme bon nous semblait, pour une somme modique, à la piscine de Pavilly.

      Si depuis 40 ou 50 il semblait légitime, de permettre aux enfants, si ce n’est de prendre des cours de natation, au minimum, de se familiariser avec l’eau, il semble bien qu’au fil du temps, cette légitimité, se soit trouvée remise en cause, et qu’aujourd’hui, le pourcentage d’enfants, qui ont cette chance, soit moins important, y compris, ai sein des villes, ou des agglomérations.

      S’il importe, d’observer qu’il est toujours favorable, d’inciter un enfant à faire du sport, y compris, en dehors des activités scolaires, on ne peut que constater, que la pratique de a natation, pour de simples raisons de sécurité, ne peut se faire en extérieur, dans la nature.

      Si l’on prend, par exemple, au sein d’une petite ville, qui aurait des moyens, fort limités, personne n’empêche un décideur, de créer un club de randonnée, de marche, ou bien de cross…. La nature est parfaite, pour ça….

      Mais la natation, on ne peut nier, qu’il faille impérativement, la structure, qui soit adaptée, c'est-à-dire, une piscine.

      Si je mets le focus, ce matin, sur cette lapalissade, c’est pour pointer du doigt, un fait, strictement politique, que certains, en milieu rural, notamment, n’ont pas toujours encore, e assimilé, qui réside dans le fait qu’à plusieurs, « on est plus forts » et notamment, financièrement.

      Aujourd’hui, quand on vit à la campagne, on revendique, et je ne suis pas la dernière, le droit d’y vivre décemment, et notamment, de bénéficier des services publics, médecins, poste, banques, impôts, etc, etc, et sans se sentir pour autant, les oubliés de la terre, au profit des grandes villes.

      Possible que certains trouvent, que mon propos dévie quelque peu , et pourtant…..

      Sans demander, de jouir du nec plus ultra, dans un domaine particulier, un minimum est pourtant revendiqué, et à juste titre.

      Pour ce qui concerne les services public, j’y reviendrai, dans un autre contexte.

      Mais pour ce qui concerne les équipements sportifs, cette remarque vaut tout autant….

      Qu’un enfant, souhaite pratiquer tel sport, OK, « la petite flamme est allumée »….

      Mais si les parents doivent prendre la voiture et faire 40km, aller retour et rester sur place, pour que l’enfant puisse le pratiquer, statistiquement, on limite considérablement, les chances pour cet enfants, de le pratiquer , ce qui est parfaitement dommageable pour son éducation, et son développement personnel, et si c’est son choix, bien au-delà, de la simple pratique d’un sport, puisque se livrer à une passion, quelque soit sa nature, des le plus jeune âge, enrichit l’enfant, mais aussi, l’adulte en devenir.

      Pour se faire, il n’est pas question, bien sûr, d’imposer ou de revendiquer, d’avoir la possibilité de pratiquer n’importe quel sport, sur l’ensemble du territoire, mais de tout faire, pour proposer des alternatives, notamment, par des stages, par le biais d’associations, ou de fondations, qui peuvent, au moins, donner l’occasion à certains enfants, de satisfaire leur désir, sur des temps plus réduit, comme certaine vacances, notamment.

      Si je donne l’exemple, de la piscine, aujourd’hui, c’est précisément, parce que c’est un investissement très important, qui coûte très cher, et qu’il est infiniment plus judicieux, de se reposer, sur un regroupement de communes pour pouvoir y prétendre, dans le but de voir, le plus possible d’enfants mais aussi d’adultes, en jouir.

      Il ne faut pas oublier, qu’au-delà, des rythmes scolaires, dans leur globalité, un enfant qui se trouve en échec scolaire, va par instinct, pour compenser, sa position d’échec, en classe, tenter de briller, et s de s’épanouir, dans d’autres domaines.

      Plus on lui propose d’alternatives, ou de variétés d’activités, par mi lesquelles, celles qui sont sportives, et plus, statistiquement on augmente ses chances de trouver son chemin, pour malgré tout, parvenir à corriger, le manque d’estime de soi, que génère l’échec scolaire.

      Si je développe si bien, cet aspect là, c’est que je le connais mieux que personne, c’est MON CHEMINEMENT PERSONNEL…..

      L’enfant se dit, « bon, je suis nul, dans telle matière, ou telle autre, et puis aussi telle autre.. Ok, Bon, alors, je vais tenter ça, et puis ça, et puis ça, aussi, peut être »….

      Qu’importe, si c’est en barres asymétriques, ou en athlétisme, pour l’estime de soi, tout, absolument, tous les moyens sont bons, pour tenter de décrocher, de la part, de parents, d’éducateurs, ou de l’enseignant, un étonnement, un sourire, et pourquoi pas, des félicitations, qui signifient, « super, dis donc, je suis vraiment content(e), pour toi !

      Moi, j’aimais les barres asymétriques.

      J’avais eu 18 sur 20….. Ce que je parvenais à faire de plus difficile, dans l’enchainement, c’était ce qu’on appelait, « le piston ».

      Incroyable, si si, allez, vous pouvez en rire…

      Car c’est comme ça, et pas autrement, que s’acquièrent, ce que l’on appelle « l’estime de soi » et pas autrement.

      Alors, je sais, on me dira, parce que j’ai entendu ça, dernièrement, sur les ondes, que l’éducation positive, aurait ses limites…

      Mieux vaut entendre ça, que d’être sourd….

      L’éducation positive, ne présente de dangers, que quand l’enfant est regardé comme un Roi, et que ses parents, le flattent, pour tout et n’importe quoi… Mais un enfant qui est en échec, lui, n’est pas dans cette posture, et au-delà, de dédramatiser, et de lui faire comprendre, que l’échec, est une chose normale, légitime, et vraiment pas grave, voir, ensuite, lui apprendre, que ça peut être une vraie stimulation, quand il est enfant, doit se trouver stimulé et encouragé, et en aucun cas, humilié, moqué, ou écarté…

      De toute façon, à quelques exceptions près, travailler sur l’échec, et pas uniquement scolaire, il n’y le plus souvent, que ceux qui l’ont vécu, qui peuvent y travailler, mais surtout, ETRE CREDIBLES….

      Parce que notre ressenti, et notre expérience, sur le sujet, personne ne peut les remplacer.

    « A bon entendeur », adeptes de la carotte et du bâton.

    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/comme-un-poisson-dans-l-eau-l-operation-qui-permet-aux-enfants-d-apprendre-a-nager-995055.html

    https://www.secourspopulaire.fr/34/34/fneg/35/54/28/se-sentir-comme-un-poisson-dans-leau

    Lire la suite

  • Ma chaine youtube et les commentaires, qui s'y rapportent.

    https://www.youtube.com/channel/UCtcBQK79sCTfa4oxgoZew9A/discussion

     J'invite tout à chacun, à deposer des commentaies, sous mes videos, et  au sein de ma chaine, globale, pour ceux qui le souhaitent.

     Je vous invite surtout, à vous y abonner, bien sûr.

    Lire la suite

  • Obtenir réparation, vis à vis d'un tuteur abusif, via les prud'hommes.

      Depuis bien des années, je n'ai de cesse, que de démoncer l'attitude de la tutrice, puis curatrice, qui est toujours la même personne, à la juge des tutelles.

      Ces derniers jours, j'ai eu la désagrable surprise d'apprendre, que la juge des tutelles, avait décidé, malgré mes nombreuses plaintes, de malgré tout renouveler sa confiance,  vis à vis de la tutelle, qui doit, en théorie, alors que le dialoogue est rompu, entre elle et moi,  de façon quasi permanente, rester ma curatelle.

      Je n'ai pas à devoiler ici, quelles sont les divers reproches qui j'ai à leur faire, parce que ça n'est ni le lieu, ni le moment.

      Par contre, j'ai reçu ce matin, par courrier, ce que l'on appelle, "une copie de la déclaration de saisine, de la cour d'appel de Rouen, désignée comme juridiction de renvoi, apres cassation, dans mon affaire".

     J'ai du fouiller, un peu, pour comprendre, je dois l'avouer.

     Le courrier est intitulé, RENVOI APRES CASSATION: PRU'HOMMES. 

     Je croyais, moi, que les prud'hommes, n'étaient destinés, qu'à régler les litiges, entre employés et employeurs.

     Les personnes "protégées" juridiquement, ne sont pas les employeurs des tuteurs, mais considérant que ces derniers, sont rémunérés, par le protégé lui même, il apparait donc, que la Justice, permet ce droit.

     Ma question, alors, est la suivante:

      Est ce que ce droit, une personne protégée, en dispose de façon systèmatique,  des qu'elle considére, qu'il y ait manquement ou grave dérive,  observée par la famille, par des amis, ou qui que ce soit, qui constate une anomalie, plus ou moins grave ?

      Ou bien est ce que ce droit, est octroyé, par le juge des tutelle,  qui s'est vu signalé, la derive, ou des anomalies, qu'elles, lui aient été signalées, à lui même, ou par le biais, du procureur, de la Republique  ?

      Voilà, quelle est ma question.

      Car pour information, il  a quelques années, deja, j'avais envisagé de porter plainte, contre ma tutrice, pour mauvais traitement et la gendarmerie, m'avait répondu, que je n'avais pas le droit de porter plainte, sans elle !

     Un comble....

        Nous étions alors, dans une porture d'abolue domination du tuteur sur le protégé, qui ouvrait la porte à n'importe quel débordement, et bien pire, n'importe quelle maltraitance...

        Là, je dois avouer que je suis encore sous l'effet de la surprise, je dois aller à la pêche au renseignements, pour mieux comprendre, mes droits sur ce sujet.

        Sinon, avec la décision de Justice qui a été rendue, et que j'ai pris en pleine face, il m'a été délivré  un document m'informant, que je peux encore aller en cassation.

     ça ne ferait jamais que la seconde fois, puisque je l'ai deja fait.

    Lire la suite

  • Europe, un bon de pompe dans le derch, ça vous dit ? (pêche électrique).

       Désolée pour le ton quelque peu expéditif, de ma revendication, ou plutôt, de ma proposition, qui si elle n'en porte pas la moindre connotation sexuelle, n'en demeure pas moins, une intention d'en vouloir, aux postérieurs rébondis des députés européens, qui, visiblement, éprouvent quelques difficultés,  ces jous ci,  pour MARCHER DROIT, et je ne peux que déplorer, que notre Président de la République, Emmanuel Macron, si bon marcheur qu'il soit,  n'en finisse par lui aussi, par senti visé, de par son postérieur, parce que si c'est necessaire, sachez que je n'aurai aucun scrupule, à lui livrer de façon verbale, enfin, disons, par écrit,  je le précise, "d'où vient le vent".

      Au moins, quitte à marcher, risque t il tout au plus, de faire un sacré bond en avant,  ce qui ne me semble pas superflu,  quelquefois !

       Je suis en effet en pétard, ces jours ci, relativement, à ce qui est en train de se produire, au Parlement Eurpéen, vis à vis de la pêche électrique, qui sur le plan écologiue, est, comme chacun sait, un véritable désastre.

    https://www.bloomassociation.org/stop-peche-electrique/

      Le seul argument, POUR réside, dans l'économie de carburant... Soit, mais ça ne représente ici, qu'un bénéfice à court terme, et strictement à court terme, et qui plus est, au bénéfice seul,  de la comptabilité du marin pêcheur....

     Pour le CO2, et la pollution ?

      Il faut envisager que les marins pêcheurs artisanaux, ne développent un mode de propulsion, qui cumule le vent, avec un autre mode de propulsion, et je n'ai aucun doute sur le fait que certains constructeurs de bâteaux, sont deja au travail, sur ce point.

      Ca existe deja pour les porte containers, alors, je ne vois pas à quel titre, ça n'existerait pas aussi, pour des bateaux usines, (que je déplore), ou des bâteaux de pêche, à l'echelon plus modestes, ou artisanaux.

      Sous cet angle, cet argument parfaitement bidon, qui ne représente que des aventages A COURT THERME, ne tient donc, absolument pas la route.

      Oui, j'ai bien dit, à court terme, puisque à long therme, justement, c'est bien la raréfaction des espèces marines, qui sont en grand danger, avec cette pêche, et tous les ecologistes, et les chercheurs, qui travaillent, sur les faune et la flore sous rarine, sont unanymes, sur ce point.

      Mais si je parle d'un bon coup de pompe dans là, où je pense, vis à vis des députés européens, c'est de façon beaucoup large, pour une autre raison qui réside dans le fait qu'ils sont sensés veiller, à ce que leurs décisions,  soient au service des européens, j'entends (au sens comprendre), les peuples, les humains, faits de chair, et de sang, nous, quoi, vous, là, qui me lisez,  ET PAS LA FINANCE ET LES LOBBIES DE LA PÊCHE INDUSTRIELLE.....OU AUTRES LOBBIES.

     Voilà, pourquoi, ce matin, je ne décolère pas !

      C'est qu'en aucune manière, par principe,   quelque soit le sujet, ils ne devraient se trouver en face des représentants des sociétés interressées financièrement, mais au contraire,   face aux personnes, compétentes, spécialisées, et non rémunérées, par des lobbies, pour prendre leurs décisions, et j'ose espérer que ce que je prétends là, va bien être perçu, comme devant être observé, et pas vu,  et entendu, au sens comprendre,  dans n'importe quel autre secteur, comme l'agriculture,  l'agrialimentaire, ou la santé, par exemple...

     EST CE QUE J'AI BIEN  ETE ASSEZ EXPLICITE LA ?

    Lire la suite

  • Mettre en valeur la production agricole, (titre provisoire).

    Et pourquoi pas, Thomas Fersen, avec sa tête de cochon ?

       Hein, "dites moi oui, dite moi" (excusez moi, je suis retombée bêtement, ces jours derniers, sur mes classiques, dont l'inevittable, Michel Jonaz, et il me faut donc assumer),

    "Qu'elle est partie pour un autre moi, oui, qu'elle est partie pour un autre que moi, mais, pas, à cause de moi, dite moi ça diteeeeeeee, moi çaaaaaaaa....)

       Pourquoi il a donc ainsi, posé pour Mondino,  à l'occasion de la sortie de son disque "pièce montée des grands jours", hein, à votre avis ?

       Et pourquoi, donc, ici ?

       Et bien parce qu'il y a quelques jours, ma maman et moi discutions cochonailles, figurez vous, sur la technique, quand on achète une demi tête de cochon...

       Et si celui là n'a pas pour l'occasion, comme dans le film, "la traversée de Paris", traversé la capitale,  enfermé dans deux valises, avec les toutous à sa mémère, qui sentait les chapelets de saucisses,  il n'en reste pas moins que je sais cuisiner la tête de cochon comme personne, et qu'on se trouve, ma mère et moi, sur le sujet, avec un dilemne qui, vous allez pouvoir le constater, et compte tenu du phénomène, "balancetonporc", parfaitement interpellant.

       En effet, traditionnellement, quand vous cuisinez une tête de cochon pour fabriquer le fromage de tête, vous devez la faire cuire, donc, en l'immergeant entièrement dans un bouillon, auquel vous rajoutez des legumes, carottes, poireaux, éventuellement, et thym et lauriers.

      Ors, en théorie, il est fondamental de sectionner en deux, sur le longueur, la tête de porc, vous partez du grouin, vers le derrière de la tête,  de telle sorte, que de profil, vous avez le sentiment, qu'elle soit entière...Comme sur le pochette, regardez.

      Vous me suivez toujours, là ?

      BON.

      Et compte tenu du fait de l'industrialisation de l'abattage et de découpe des animaux destinés à l'alimentation, certaines des méthodes traditionnelles de découpe,  ne sont plus  usitées.

      Certes, j'entends bien que dans beaucoup de cas, je suppose, et au delà les methodes d'abattage, la mise au point, de certaines techiniques, soient mieux adaptées.

       Mais il est des cas, aussi, et pour être franche, HELAS, comme le disait si justement, Benoit Hamon, à "On Est Pas Couché", samedi soir, les bonnes vielles méthodes, "tradichionnelles",  ce qui n'a rien  à voir avec donald trump,  et son mepris de l'Afrique, s'avèrent infiniment plus favorables, alors, qu'on les a oubliées....

      Je m'en explique.

       En théorie, on doit sectionner la tête du dit cochon, avec un outil, dont je ne me souviens pas le nom, mais qui ressemble à une énorme cerpe,  sur laquelle on tape, avec un maillet, ou un marteau....

       Un peu, pour ceux, dont je fais partie, qui savent occasionnellement, entre deux vernissages, éclater du bois, avec ce qu'on appelle "un coin", sur un bille de bois, par exemple, et un maillet.....

     Ors, cette méthode est abandonnée par les abattoirs.

      En quoi, est ce un problème ?

      Et bien une fois que la tête de cochon, "abattue de façon industrielle",  est cuite, on retire, méticuleursement, tous les os du bouillon.

      Ne reste, alors, que tout le reste, c'est à dire, la chair.... Et les legumes.

      Avec la technique ancienne, le fait de retirer tous les os, se fait en un "tournemain".... "C'est'y, votre temps ?" Heu, "c'est t'y français", ça, je ne sais pas, mais chez moi, ça se dit.

      BREF.....

      Ensuite, vous récupérez toute la viande, vous la passez  au hachoir à pâté,  vous mélangez bien,  pour que ce soit homogène avec les légumes, qui sont aussi hachés... Vous rectifiez l'assaisonnement,  et pour que ce soit encore meilleurs, vous repasser votre terrine au four, pour qu'elle dore un peu, et que le bouillon, avec lequel vous avez recouvert l'ensemble, se soit un peu évaporé.  Ca forme en surv face, une petite croûte croustillante, juste delicieuse.

     ORS....

      Si jamais, "saperlipopette",  votre tête de cochon, a été sciée, (ce qui fait bien scier, en rapport avec la "tradichion", et au détriment, de la méthode "tradichionnelle", et bien une fois que vous avez retiré les os de la gamelle, quand votre tête de cochon était cuite, vous vous retrouvez inmanquablement, avec de minuscules petits morceaux d'os, un peu comme de grosses aiguilles, qui peuvent alors, être dangereux, et qu'il est imposible, quasiment, de pouvoir retirer de l'ensemble de l'appareil....

      Ors, ce gros inconvénient, ne peut se produire, si la tête de cochon, a été coupée en deux, avec la méthode "tradichionnelle".

      Alors, à la question, "pourquoi, la tête de cochon, sur les genoux de Thomas Fersen" la réponse réside dans le fait que la tête de cochon, enfin, jusqu'à maintenant, considérant que sous l'effet de cet article, qui va, je n'en doute pas un seul instant, avoir pour effet, d'une part, de booster l'industrie charcutière, au point d'officialiser son entrée au patrimoine immateriel de l'UNESCO, tout en faisant flamber le cours de la tête de cochon, lui même boosté par l'effet, "balancetonporc".....

      Une des parties du cochon la moins chère, disais je...

      Et alors ?

      ET ALORS... BIP BIP.... Zorro est arrivééééééééé, sans s'presser, ééééééé.

      Zorro etait le nom, du sanglier chez mes parents, OK ?

      J'en ai perdu combien, en route, là ?

       Il y a quelques années, j'avais trouvé un jeu de mot merveilleux, qui était, que l'ART CONTEMPORAIN, ne devait à aucun pris, être confondu, ou considéré, comme de l'ART COMPTANT POUR RIEN.....

       Et le premier, qui me le fauche, celui là..... D'où le rapport avec le prix de la tête de cochon, voyez vous ?

      Bon, la prochaine fois, mais seulement si vous êtes sages, je vous raconterai, pourquoi, georges tron, deteste absolument le pelerinage de Saint Jacques de Compostelle,  rapport avec saint Jean Pied de Porc !

    http://mbarouen.fr//fr/expositions/la-ronde-votre-rdv-d-art-contemporain

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • donald trump, insulte l'Afrique , mais c'est excrément grave !

    https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/en-images-donald-trump-parle-de-pays-de-merde-les-dessinateurs-de-presse-lui-mettent-le-nez-dedans_2560157.html

     Bon, il faut bien admettre que pour le dessin le sujet etait inspirant...et pour moi, le choix bien difficile.

     Que dire de plus, avec lui, "qui vole le job aux humoristes", ce que je confirme, on est juste parfaitement consternés, cet homme n'est même pas irresponsable, il est aussi stupide, qu'immature, il ne parle pas, il ne fait qu'éructer des mots, dont ils ne comprent pas la signification....

     Mais un point doit être je le précise, mis en avant,  qui réside dans le fait que les USA sont un pays emblématique  de l'imperialisme dont l'Afrique, fait helas les frais, dans bien des secteurs, dont le plus comique, à mes yeux, qui est la graine de coca, qui est à la base du coca cola....

     Cet imbecile est tellement con, qu'il se tire une balle dans le pied., enfin, non, bien plus grave, il tire une balle dans le pied de l'Amerique, c'est bien plus grave.

     MAIS.

     

    Lire la suite

  • "Tous contre l'injustice et l'intolérance".

    https://plus.google.com/photos/photo/105948632805553373871/6510331090493295170?sqid=111169016117738876536&ssid=792f2338-4dc9-4f93-ad37-8ab991d6e984

    https://plus.google.com/communities/111169016117738876536?np=QDMphmd0ZmaupXexVmZ2N3MyYGbipHdxl3blRzd2Z3dzEjessGMzBHaipGeolnd2VGaoNjajRDMyRDeuhXeykXcp1Gc2VzMxoHLrBzcwhmYqhHa5ZndlhGazo2Y0ATN0ADc6pmbsd3doZHZkNTM6xCNwQHeiFzcvF2d1UjZzg3ayITNlN2M2JWY3h2bwgnZkJTM6xyawQjc6RDMuV3ay92Zo92MlNGNwEmeuRmeyVmbolGcilGayEjessGMzBHaipGeolnd2VGaoNjajRDMxgWM2N2Zzc3Y6BneoNmMxoHL0ATaoZHdmpmb6lXclZmdzNjMpNGe0p3MqNnc6lman9mMxoHL0ADd4JWMz9WY3VTNmNDerJjMrt2dwZmMzkHMqVmdo1mMxoHLrBzcwhmYqhHa5ZndlhGazo2Y0ATMwxGc3FXd4R2b5pXeqJTM6xyawQjc6RDMuV3ay92Zo92MlNGNwM2diFzZxUGd4JXYxM3YzEje

     Je cite :

    TRADUCTION:" Juste un peu curieux,
        Comment se fait-il que les ambassadeurs des Etats-Unis à Israël soient toujours des juifs extrémistes sionistes, pourquoi ne sont-ils pas des Palestiniens américains, pourquoi pas les autres, pourquoi les juifs, et habituellement les plus haineux extrêmes? Américains ou représentant des intérêts américains, vous vous rendez compte à 100% qu'ils parlent au nom de l'entité d'occupation sioniste appelée Israël ... Réveillez les Américains, vous devez ouvrir les yeux un peu plus, 11 janvier 2018".

     Mon point de vue.

    Et bien oui, c'est un classique, on appelle ça, la diaspora israélienne....

    Ce phénomène de diaspora, est un phénomène inhérent, à n'importe quelle vague d'immigration, quelque soit l'endroit, mais quand le prétexte, est d'ordre religieux, ça a pour conséquence, présentement, dans le cas du conflit, israelo palestinien, de générer la confusion, entre antisionisme, et racisme anti juif.....
    Alors, que ça n'a absolument rien à voir.

    Mais hélas, partout, dans le monde, cette confusion, envenime, je crois, beaucoup de conflits.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10157040834885760&set=a.10152640936995760.1073742270.531065759&type=3&theater

     

    Lire la suite

  • Association Française de Protection et d’Assistance aux Personnes Âgées.

    http://www.afpap.org/tutelles_abus_pouvoirs_07102004.htm

      Je ne trouve rien à rajouter, vu la façon, dont on me considére, au sein du Ministère de la Justice. Ha, si, une chose, quand même, la consistance d'une société, ou disons, les valeurs, selon lesquelles elle fonctionne,  s'observe, dans les hopitaux psychiatriques, les prisons, et partout, om vivent ceux qui sont les derniers de cordée, sachant que les tuteurs et curateurs, qu'ils agissent, par le biais d'un organisme de tutelle, comme l'UDAF, ou d'autres, ne se trouvent, eux, certainement pas;

      C'est à se demander, s'il ne serait pas souhaitable, de les mettres, eux, sous tutelle, afin qu'ils soient au minimum capables de juger des tortures psychologique, injustifiées, qu'ils font subir, aux personnes, qu'ils sont sensés protegés.

      Dis moi, dans quel ministère tu mets ton pognon, je te dirai qui tu favorises. 

      Pour ce qui me concerne, s'il se trouve quelques personnes, qui auraient envisagé de me voir prendre la défense des personnes vulnérables, je tienssjuste à préciser que par la décision de Justice, quia été prise, avant hier, c'est à dire de prolonger ma curatelle, je me trouve juridiquement dans l'impossibilité de le faire, contrairement, aux desirs, qui etaient les miens, et que j'vais pourtant expliqué, en long en large et en travers, à la juge des tutelles.

    Lire la suite

  • Pourquoi je persiste à porter le nom de FERSEN, sur certains réseaux sociaux.

       Depuis le debut d'internet, j'ai sur FB, sur twitter, sur wordpress, differents comptes, dans mon historique sur internet, qui portent toujours, mon nom, et de façon bien moindre, tres recemment, le nom de Fersen (uniquement, sur mon mail, ORANGE, sur WORDPRESS, et sur TWITTER).

       Si je persiste à porter ce nom, c'est uniquement, parce que techniquement, on m'interdit de fonctionner avec mon nom veritable, qui est NIEL AUBIN? et ppas par choix personnel. Curieuse methode, pour un artiste, qui se revendique, soit dit en passant, FEMINISTE.

       Je tente à chaque fois, de reprendre mon vrai nom, mais entre les mots de passe et les différents comptes,  je renonce à me battre pendant des demi heures entières, pour retrouver mes comptes d'origine,  en somme, c'est uniquement, par facilité, je donne cette prcision, afin qu'il n'existe aucun mlentendu, sur le sujet.

      Je déteste l'idée, que l'on nous perçoive, lui et moi, pour un couple que nous ne sommes pas.

      Je precise, pour clore le sujet, que j'ai envoyés mes photocopies de pices d'identité, à twitter, et FB? depuis bien longtemps, et demandé la certification, mais sans jamais qu'ils n'acceptent encore, de me l'octroyer.

    Lire la suite

  • 12 janvier, 2018, message à tous ceux qui attendent après moi.

     Il est vrai que j'ai toujours fourrré mon nez, là, où ça dérange.

       Mais si l'on m'avait affirmé, un jour, que la Justice elle même, que mon avocat, et que mon coach, lui même, en personne, se ligueraient contre moi, pour me museler, afin que je ne puisse plus lutter, contre ce que j'ai toujours détesté...Jamais, je ne l'aurai pensé.

      Je ne sais pas ce qu'il adviendra de moi, j'ai le sentiment que jamais, je ne parviendrai à pardonner, à tous ceux, qui depuis toutes ces années, ont veillé, si méticuleusement, à m'ecraser, pour mieux observer, telle une souris de laboratoire, avec quelle ruse, je parvenais à me relever, TOUJOURS.

      Aujourd'hui, c'est par une décision assassine, qui émane de la juge des tutelles elle même, alors que je n'ai eu de cesse, que de lui dénoncer en quoi, et comment, la curatrice de l'UDAF, pratiquait, sur moi, les pires tortures psychologiques,  en n'appliquant pas ce que la juge pourtant, lui avait indiqué.

      Je pourrai vous la faire théatrale, selon la chanson de Barbara, en vous disant courtoisement, "et je m'en vais sereine".... Il va bien se trouver un crétin, pour s'en contenter, non ?

      Mais ça serait trop d'honneur, que je vous ferai là, et je ne crois pas que le fantôme de Barbara, apprecierait.

      Je pourrai aussi, vous resortir, la chanson de Anne sylvestre, sur "les gens, qui doutent"... Et qu'on s'évertue, inmaquablement, à me recoller sous le nez, en la personne de  Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, et Albin de la Simone.... C'est juste oublier, que de souffrir est infiniment plus  acceptable, et concevable, quand on ne vous enferme pas dans un rôle qu'on vous impose.

      Aurait elle, elle même ecrit cette chanson, si elle avait été dans  la situation, que l'on m'impose, depuis toutes ces années ?

      Personne ne le sait, et Anne Sylvestre, pour qui j'ai bien plus que du respect, elle même, ne le sait pas d'aventage.

      Je m'excuse de ne pas être aussi forte, que beaucoup le voudraient, je ne suis qu'une simple femme, qu'on s'evertue à transformer, en vielle conne mal baisée..... Et je ne crois pas être responsable, en quoi, que ce soit,  du sort que l'on m'impose.

      Des lors je n'ai plus d'autre alternative, que de rentrer en moi, afin de lêcher mes plaies, pour une durée indéterminée, puisque l'énergie, qui a été mobilisée, pou porter ma souffrance, les 40 années premières de ma vie, là voilà de nouveau mobilisée, pour cette même raison, énergie, que de facto, je ne puis donc plus donner, vers l'extérieur....

     Comment vous dites ?

     Consulter un psy ?

     Mais j'ai fait, bien sûr.

      Le psy, et la psychiatrie, cautionnent entièrement, les méthodes de barbare, de Thomas Fersen. ils les cautionnent tellement,  qu'ils souhaitent, non pas me mettre sous neuroletiques, de nouveau, mais sous antidépresseurs.

      Quand je pense que je suis assez conne, pour avoir écrit mon histoire sur le sujet, ces derniers jours, pour avoir la certitude, qu'il ne restait rien de douloureux, entre eux et moi, je n'en reviens pas de ma naïveté.

      J'attends toujours, depuis plus d'un mois, qu'il me fixe un RV avec la psychiatre,  principe que j'ai accepté, mais qui visiblement, semblerait, lui poser à lui quelques problèmes de conscience...

      Je souhaite bien du courage, à la profession, pour envisager la moindre collaboration avec moi, quelque soit le sujet, désormais".

      Bon, week end à tous.

     

    Lire la suite

  • #balancetonporc, et sa suite de petites légumes.

      Excusez ce deballage charcutier, mais considérant le fait, que justement, ces jours ci, j'ai précisement acheté des langues de porc,  et que je les ai cuisinées, MMMmmmmmm, je me dis que ça serait vraiment dommage, de vous en priver.

      Pour commencer, je précise, que si je ne dis pas grand chose sur le sujet, ça ne signifie pas que je ne suis pas les infos, et que j'observe, et je peinds...

      Je ne peux pas être partout, d'autant plus que chaque matin, quasiment, je passe trois heures, à bosser sur mes ouvrages personnels.

      Je peinds bien autre chose que des langues de porc, même si un jour, j'avais peint une tête de porc, celle là même qui etait posée, sr les genoux de Thomas Fersen....

     "Faut 't y qu'il l'aime, sa muse, pour s'être infligé, une pareille idée".

      Mais enfin, avec Mondino, faut pas non s'etonner.

      Je veux dire, exercice purement artistique, il est vrai, qui avait eu pour conséquence, de me conforter, dans l'incroyable théorie, que derrière, chaque homme  se trouve un cochon....

     Et derrière, chaque femme, une laie, peut être ?

     Oui, monsieur, et pourquoi pas ?

     Mieux vaut pour un humain, être comparé à un porc, que de l'être à un sanglier.

       Quelle différence, me direz vous, (je ne parle que de symbolique, qu'on se rassure), je suis en vérité, comme OBELIX, un sanglier au petit déjeuner,  sur un bon brasier, et l'affaire est conclue.

     Que je vous livre  cette révélation, que ma triste histoire ait produit, et vérifiable, ici même, dans mon village, il n'y a qu'à demander, aux amis de mon père.

     Il élevait des cochons, et un jour, avait ramené un sanglier, pour saillir les truies et ainsi, obtenir des animaux croisés, rayés comme des marcassins, et avec une qualité de chair suppérieure.

      On l'appelait ZORRO, il était très impressionnant.

       Pendant mon travail thérapeutique, il y a bien des années, cet élément m'était revenu en mémoire, et j'avais établi ainsi une théorie, selon laquelle un porc, ou une cochonne, si ça vous chante, aimait le sexe, et avaient une activité sexuelle, sans tabou, et (ou), pourquoi pas, debridée,  mais toujours, dans le respect de la Loi, et de l'individu,  alors, que le sanglier, lui, (toujours symboliquement, qu'on se rassure),  étant un animal sauvage, par excellence, au point qu'en captivité, il meurt systèmtiquement,  a une activité sexuelle, équivalente à celle du porc, mais outrepasse, la Loi, c'est à dire pratique les attouchements, le viol, la pédophilie, et tout ce que la Loi interdit, considérant que l'autre, qui subit, n'est plus à ses yeux, qu'un objet sexuel.

       Cette théorie, c'est la mienne, et je n'oblige personne à l'adopter, mais considérant, qu les bois et forêts, justement, plus encore, en hiver, sont des lieux de non droit, la symbolique alors, n'en devient que plus criante encore.

      BREF, ne nous éloignons pas de notre sujet, et j'ai beaucoup à dire.

     Pour commencer, le manifeste, quia été signé, dont je pose une copie, et que je commente.

    « Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle ».

      Dans une tribune au « Monde », un collectif de 100 femmes, dont Catherine Millet, Ingrid Caven et Catherine Deneuve, affirme son rejet d’un certain féminisme qui exprime une « haine des hommes ».

     Moi, je pense que c'est une vsion manicheenne, du phénomène #Balancetonporc", pourla simple raison, que ces femmes (dont je fais partie),  si elles ont effectivement une forme de haine, vis à des hommes, ça ne serait que vis à vis de certains d'entreux.

      Comment expliquer, alors, que curieusement, il s'en trouvent, un bon pourcentage, ausssi, des hommes, je veux dire, qui cautionnent parfaitement, ce phenomène, et j'approuvent entièrement. ? j'aimerai qu'elles, m'expliquent.
     

    Tribune. Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste.

     Oui, alors, sur ce point, elles, ont raison, effectivement, sauf, qu'il est pour le moins intrigant, d'observer, qu'elle portent, ce jugement, dans une forme de globalité, qui elles, aussi, comme elles, le reprochent, aux partisannes, de balance ton porc",  en omettant, de preciser, que d'une part, selon le milieu social, l'endroit, où ça se produit, par exemle, l'acte, qui tendrait à être considéré, comme du harceklement, peut être perçu, comme tel, ou pas...

     des exemple ?

      Une femme, qui travaille dans une entreprise, où il est fréquent, qu'elle subisse des reflexions, qui sont désagreables, sur ce point, va vivre ça, comme une forme de harcelement, alors,  qu'une autre femme plus âgée, plus masculine, plus méchante, peut être, voir, carrement agressive, ou PN, trouvera la repartie, plus facilement., alors quoi, est ce qu'il va falloir, envisager, d'aller bosser au bureau,  en protant une amure, qui soit electrisée, comme on fait, pour tenir à distance, un gros porc, qui ne sait pas se tenir, comme on le fait, avec des boeufs, qui veullen, aller voir, si l'herbe est plus verte, ailleurs ?

      Comment ces imbeciles, qui, rappelons le, sont toutes issues de milieux aisés, peuvent elles, remettre en cause, un tel combat, sans tenir compte, ainsi, des nuances que la diversité sociale, notamment, aurait du, les interpeller ? Je suis sidérée, d'avoir appris, une telle chose.

      Ha, c'est sûr, quand on se depace dans Paris, uniquement en taxi, statistiquement, on ne risque pas d'avoir la main au pannier,  ou de se faire traiter  de salope, parce que  'on n'a pas été assez aimable, de se faire traiter de bonasse, par ce gentil monsieur, qui avait la pretention de prononcer ces paroles, sous forme de compliment, et qu'on n'a pas repondu, par un sourire aimable.

      A la suite de l’affaire Weinstein a eu lieu une légitime prise de conscience des violences sexuelles exercées sur les femmes, notamment dans le cadre professionnel, où certains hommes abusent de leur pouvoir. Elle était nécessaire. Mais cette libération de la parole se retourne aujourd’hui en son contraire : on nous intime de parler comme il faut, de taire ce qui fâche, et celles qui refusent de se plier à de telles injonctions sont regardées comme des traîtresses, des complices !

      Je ne suis pas d'accord avec ces affirmations, c'est ridicule, et mensonger.

      La vérité réside en deux points, que jamais personne n'abordent, qui réside, par exemple dans le fait que les femmes, autant que les hommes, d'ailleurs, parce qu'il arrivent, aussi, que certains d'entre eux, se fassent harceler, et pas uniqement par des femmes, fassent un travail sur eux même, et je précise que ça n'est pas l'affaire de l'ecole uniquement, apres laquelle on attend toujours de combler toutes les carences, qu'il s'agisse, de la famille, ou du quartier.

      Un adolescent, qu'il soit fille ou garçon, qui mange devant la télé, chaque soir, et qui n'a jamais l'occasion de prendre la parole, quasiment, au sein de sa famille alors, que tout le monde a les yeux, individuellement, rivés sur les ecrans de smartphone... n'a pas une perception du réel, qui pourrait pourtant, tendre à lui apprendre à se faire respecter...

      NOUS DEVONS HOMMES ET FEMMES des le plus jeune âge, apprendre à parler et communiquer suffisemment correctement, avec un vocabulaire adapté, quand les limites du l'insupportable ont été depassées...

      On appelle ça, "avoir de la repartie", mais le souci réside dans le fait qu'il est plus aisé de se faire respecter, quand on est dans une situation sociale favorable, ou que l'on est dans la hierarchie d'une boite satisfaisante, que quand on est femme de ménage, chomeuse, sans revenu, ou en état de précarité.

      Et de voir, que des femmes puissent être assez connes, pour ne pas avoir saisi, ce fait, me rend particulièrement perplexe, sur le chemin à parcourir, en matière de féminisme.

      Quand un jeune homme ou un homme dit à une femme, qu'elle est belle, c'est un compliment, ce qui est vrai ! Et sur ce point, je suis d'accord.

      Mais si autant de femmes ou de jeunes filles, considèrent, que c'est là, une forme d'agression, c'est simplement dû au fait, que sur  10 fois, où on leur fait ce "compliment", eux attendent, qu'elles répondent par un sourire, "plus si affinité", et là, si elles ne le concèdent pas, bien souvent,  ce sont eux, qui prennent la mouche, et qui insultent.

      De toute façon, dire à une femme, qu'elle est belle,  c'est juste completement stupide et maladroit, parce que quelque soient les pensées d'un homme, quand il pose son regard, sur une femme, NOUS SAVONS, ce que vous pensez, alors, en gros, fermez la, vous gagnerez du temps.

      Et de quel droit, d'ailleurs, un homme dirait il, à une femme qu'il ne connait abslument pas, qu'elle est belle, et revendiquant, si j'ai bien compris, que ça serait un compliment, alors, que n'importe quel homme,  qui s'entendrait dire, "monsieur, vous êtes beau", la femme, elle, se verrait simplement perçue, comme une salope... Un peu d'honneteté, dans ce monde de brutes en rut, me semblerait, pour le moins plutôt necessaire...

      Oui, dire, à une femme, alors, que vous ne la connaissez pas, et que vous l'abordez de cette façon, "vous êtes belle", c'est incommodant, je regrette,  C'EST UNE AGRESSION.

      Alors, comment l'aborder , et bien je vais vous donner un tuyau, ça fonctionne tres bien, c'est de demander l'heure,  en prétextant que vous n'avez pas de portable, ou bien demandez la route, vous êtes perdus, vous aurez l'air moins con, que si vous lui dites qu'elle est belle, même si c'est vrai.

      Or c’est là le propre du puritanisme que d’emprunter, au nom d’un prétendu bien général, les arguments de la protection des femmes et de leur émancipation pour mieux les enchaîner à un statut d’éternelles victimes, de pauvres petites choses sous l’emprise de phallocrates démons, comme au bon vieux temps de la sorcellerie.

     Et oui, parfaitement d'accord, avec cette théorie.

    Délations et mises en accusation.

       De fait, #metoo a entraîné dans la presse et sur les réseaux sociaux une campagne de délations et de mises en accusation publiques d’individus qui, sans qu’on leur laisse la possibilité ni de répondre ni de se défendre, ont été mis exactement sur le même plan que des agresseurs sexuels.

      Oui, enfin, il ne fAut pas exagérer, non plus, hein, un homme, qui se trouve sali, pour des faits, qui ne le m2ritent pas, peut se d2fendre? on ne devient pas agresseur sexuel, pour un fait, par par un cOmportement distordu, vis à vis deS femmes,  ce qui est different, et ça, ça se plaide.

      Et puis pendant qu'on y est, qu'on ne vienne pas trop nous faire chier, non plus, hein, parce que nous aussi, on a des avocats, et des avocates, aussi,  et la nuance entre l'accusé accidentel, et le récidiviste, qui apprécie les gâteries sous le bureau, elle est vite fait, c'est pour ça, que je préconise, la main courante à la gendarmerie, parce que dans le cas d'un récidiviste, dont en général, le comportement a deja terni sa réputation, soit dit en passant, les recoupements entre un poste, et un autre, en disent bien plus long que les temoignages de potes, ou de collègues de travail, qui vous feront toujours, le coup, du "bon père de famille".

      Cette justice expéditive a déjà ses victimes, des hommes sanctionnés dans l’exercice de leur métier, contraints à la démission, etc., alors qu’ils n’ont eu pour seul tort que d’avoir touché un genou, tenté de voler un baiser, parlé de choses « intimes » lors d’un dîner professionnel ou d’avoir envoyé des messages à connotation sexuelle à une femme chez qui l’attirance n’était pas réciproque.

      Oui, je comprends, il semble effectiement, qu'il y ait eu, quelques cas, où il y ait eu, une forme de débordement, mais il ne faut pas oublier non plus, deux choses, fort importantes.

      D'une part, je ne crois pas vraiment au lynchage interne, de certaines personnes, au seul pretexte, qu'il y ait eu, uniquement, quelques brouitlles, comme celles decrites,  sans que la justice, elle, n'y mette son nez, et sans notamment, qu les collègues de travail, ne compensent, les faits reprochés...

      Je veux dire, qu'entre les blagues loudingues, qui doivent trouver une forme de recadrage, et qui ne sont jamis recadrées, et puis le cas d'un homme, qui fait subir au quotidien, un vrai harcelement, version, "de toute façon, inutile de te derober, (sans jeu de mot), il va bien d falloir, que tu y passes", je pense que les nuances sont importantes...

      Il est tout de même assez etrange, d'observer que chez beaucoup d'hommes, le problème ne se pose même pas... Parce que si un jour, ils font une réflexion déplacée, et qu'il sont allés trop loin, la nana, l'engueule un bon coup, et lui s'excuse, et on passe à autre chose...

      Pourquoi, chez certains hommes, les relations aux femmes, sont elles aussi compliquées, et tordues ? Car c'est là, la vraie question, que les antiféministes, ou certains porcs, doivent se poser, et pas ailleurs... Le fait même d'avoir peur des femmes, parce qu'elles sont libérées, ou le pensent elles, en tout cas, et que ça leur fassent peur, à eux, voilà, qui est interpellant, non  ?

      Cette fièvre à envoyer les « porcs » à l’abattoir, loin d’aider les femmes à s’autonomiser, sert en réalité les intérêts des ennemis de la liberté sexuelle, des extrémistes religieux, des pires réactionnaires et de ceux qui estiment, au nom d’une conception substantielle du bien et de la morale...

      Bon, c'est bon, là, on peut eut être ranger les violons, non  ? à moins que ça ne soit la taule, dont il serait question.

      Pour information, les religieux n'ont jamais eu besoin, que je sache, de #metoo, ou de #balancetonporc, pour jouer les pères la morale, et de sortir la merde, et l'étaler sur la table, ne fait pas plaisir, et surtout, ça sent très mauvais, mais il est plus intelligent, et plus courageux, de s'atteler au plus difficile, ce qui est en train de se faire,  que de crier, avec les loups de la facilité, qui eût été de ne surtout rien dénoncer, et de laisser toute ctte merde sous le tapis du machisme lié au pouvoir, quelque soit sa nature.

     MERCI, A CEUX QUI ONT OUVERT LA BOITE DE PANDORE.

    Lire la suite

  • Quand l'investigation se trouve menacée par le système qu'elle dénonce.

       J'ai d'enormes difficulté, depuis le debut de ma mesure de protection, à faire entendre ma voix, et me faire respecter, comme si le fait, que l'on attende de moi,  que je defende telle cause ou telle autre, justifiait, le fait, que l'on me foute sur la guele, sans le moindre etat d'âme,  et sns que ça ne pose de probleme de conscience, à qui que ce soit.

       Il y a quelques jours, sur France inter, alors, que je ne reyrouve pas le lien de l'émission, HELAS, j'entendais, qu'on remettait le couvert, au sujet des mesures de protection,  tutelles et curatelles, et que les professionnels du secteur, motaient au creneau, our defendre l'ethique de leur profession.

    https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-16-decembre-2017

      Et bien oui, c'est ainsi, qu'on est obligés d'agir, dans l'investigation, et j'en suis désolée, mais on n'a pas vraiment le choix.

      Sur le site de l'UDAF, que soit dit en passant, je n'accuse aucunement,  d'une mauvaises gestion,   et alors, qu'ils revendiquent le fait, d'aider les familles,  je vois, moi, que pour entrer en contact avec eux, sur leur site, le texte du message, est en vert pâle,  avec une police, microscopique, pour tenter au maximum, qui que ce soit, de rentrer en communication avec eux....

      C'est vous dire, à quel point, ils sont soucieux, de recueillir les commentaires des personnes, qu'ils sont pourtant chargés, par la Justice,  de reci euillir leurs commentaires....

     De façon objective, des l'instant que vous denoncez quoi, que ce soit, vous avez l'institution incriminée, qui monte au creneau.

      Mais c'est juste parfaitement stupide, comme posture, puisque d'une part, les dénonciations qui sont faites, ne le sont pas par hasard, mais teémoignent bien, au contraire, de  faits, qui ont été relevés, effectivement, et si, il y a plusieurs années, avaient eu deja pour consequence,  de voir la profession monter au creneau, il ne faut pas omettre, plusieurs remarques, qui sont les suivantes.

      Il n'ya guère que de cette façon, qu'un systême qui souffre de dysfonctionnements, puisse être amélioré.

       Je veux dire,  qu'aujourd'hui, selon la Loi, un certain nombre de personnes,  se rettrouvent mis sous tutelle, ou sous curatelle, sans qu'il n'y ait de veritable raisons, pour qu'il en soit  ainsi, absolument tout le monde le sait, et si la cour des comptes est allée y fourrer son nez, ça n'est certes pas par hasard...

      En dehors, d'un contexte, où effectivement, soit la santé mentale,  (ce qui est verifiable, bien au delà, d'une expertise psychiatrique aussi fantaisiste que déplacée), ou simplement, une attitude irrespnsable, vis à vis de l'argent, les difficultés, absolument considerables, qui existent en tre d'un côté les personnes sensées être protegées, et de l'autre, les tuteurs, ou organismes de tutelle, qui rencontrent des problèmes de communication, sont extrêmement nmbreux, ils relevent, d'une part, d'une totale incompetance, sur le plan psychologique, de spersonnes, soit disant protégées, mais aussi, d'une totale incompetance, quand aux explications, et communication, vis à vis des personnes concernées.

      Il n'est pas uniquement question, là, de malhonneteté, je précise, alors que dans certains cas,( ça n'est pas MON CAS, je le précise) mais bien, par contre, d'une absence totale de communication....

     D'autre, il faut noter que la Justice, en France manque de moyens, et que d'attendre qu'elle fasse bien son travail, ne saurait se satisfaire de beaux discours,  on n'est pas là, dans le cadrede personnes, qui sont ors la Loi, où qui presenteraient un danger, pour la collectivité, mais de personnes, d'autant plus vulnerables,  qu'on les ait mis sous tutelle, pour les proteger, et que dans les faits, la mesure de protection, en devient plus dangereuse encore, que si aucune mesure de protection n'avait été décidée....

     Alors, OUI ! ON OUVRE NOTRE GUEULE DANS LES MEDIAS...... 

     QUE NOUS RESTE T IL DONC D'AUTRE ? QUAND ON EST COMPLETEMENT ECRASE PAR UN SYSTEME ?

       Une expression couramment usitée, dit, qu'on ne parle toujours que des trains qui ne sont pas à l'heure.... Et oui, pour les 95 %, qui partent à l'heure, jamais on n'en parle! c'est ainsi! on n'y peut rien, pour secouer le cocotier, à n'a guère le choix !

       Mais pour ceux qui travaillent, dans le domaine de la protection juridique, hein, soyez tranquille,  eux, même s'ils ont beaucoup de travail, leurs souffrances au travail,  est sans aucune mesure, face  aux personnes qu'ils sont sensés protégés, et qui subissent leurs négligences et j'ose l'affirmer, leurs tortures psychologiques.

      Et bon courage, pour les cours, de com, et de psycho, hein.

    Lire la suite

  • Apprendre l'arabe ? Et pourquoi pas ?

     Quelle jolie idée, n'est ce pas ?

     

     Je suis sûre que vous aussi, ça vous a tentés, non ?

    https://larabefacile.fr/inscription-academie/?affiliate=ajib

       Et là, je lis, que vois je ? On me propose d'apprendre l'arabe, non pas pour le parler, mais uniquement pour lire le Coran, DOMMAGE ELIANE..... Moi, qui suis bavarde comme une pie, comme on dit vulgairement, "c'est bien essayé".

       Plaisanterie mise à part,  "Vous permettez que j'en rie ? je trouve particulièrement interpellant, qu'on utilise le pretexte du Coran, pour "vendre", la culture arabe... Imaginerait on, de tenter de convaincre quelqu'un, quelque soit la region du monde concerné, d'apprendre le français, en utilisant comme argument, les Evangiles , non, on parlerait de notre Culture, et notamment, du siècle des Lumières, et de la Litterature, mais pas la religion, uniquement.

       Et qu'on ne joue pas les susceptibles, je vous prie, chez les "prout prout ma chère", le petit doigt levé, jusqu'à preuve du contraire, la berceau véritable de la culture judéo chrétienne, c'est l'Italie,  celle là même,  que l'on néglige sans le moindre scrupule, vis à vis de phenomène migrant, sur le plan européen, et là aussi, que reside, l'etat d Vatican, avec le pape François.

       C'est comme si on voulait promouvoir la beauté d'un arbre, mais dont on ne parlerait que de ses racines, en occultant entièrement le tronc, les branches, et surtout, son magnifique feuillage, c'est complètement stupide, mais surtout, bêtement révélateur, du côté parfaitement castrateur du Coran, sur le plan culturel, qui est presenté de la sorte, comme quasiment antinomique, du devloppement personnel.

    Lire la suite

  • Trois ans après, Charlie hebdo, et France Gall qui disparaît.

      Ce matin, je suivais les emissions religieuses, sur france 2,  ce qe je ne fais pas systemtiquement, puisque quelquefois, je vais à la messe...

       Mais ce matin, NON... J'avais bien bossé, des 5h du matin, environ, au sujet de la légion d'honneur, qu'il serait souhaittable de retirer, à bachar el Assad, sujet que j'borde au sujet du Moyen Orient, et du conflit israelo palestinien.

       Ensuite, j'ai terminé, enfin, je crois, la rédaction, d'un petit ouvrage, commencé il y a deux semaines, qui partait d'une reflexion, entendue dans une émission religieuse, rediffusée, il y a 15 jours, environ, au sujet des differentes communautés religieuses, à Jerusalem, et le fait, qu'en ce lieu, ces communautés, coh existent, reltivemet bien.

       Puis la commentatrice, qui est guide, là bas, de conclure, "ce qu'il faut, c'est aimer ses ennemis".

      J'avais deja noté cette remarque, lors du premier passage du reportage, et sa rdffusion, n'avait pour objectif, que de m'inciter à relever de nouveau, pour que je remtte me metier sur l'ouvrage.

      Même si j'avais deja abordé et développé le sujet dans mes articles, j'ai considéré qu'il y avait bien de quoi, écrire vraiment un ouvrage sur le sujet, tellement il y avait à dire.

    https://www.francetvinfo.fr/

    Lundi 8 janvier 2018.

       J'ai du mal à digérer le coup, là, que la fatalité nous a foutu sur le gueule, une fois de plus.

       Pour ceux dans le milieu des médias ou de la chanson qui étaient au courant de cette récidive,  il est possible que ça passe un peu mieux, et quand je prétends celà, il n'y a aucun mépris, je précise, mais la nature est ainsi faite, et c'est temps mieux, que la maladie par l'imagination, a ceci de préférable à la mort brutale, qu'elle nous prépare de façon inconsciente, à envisager la mort de l'autre, et donc, a nous y adapter...

      Cette remarque vaut, à chaque fois que la faucheuse frappe,  que l'on soit celèbre, ou qu'on ne le soit pas.

      Là, moi, je ne l'avais absolument pas venu venir, voilà pourquoi, je suis plus peinée que certains, peut être.

      J'ai toujours adoré France Gall, et j'irai même jusqu'à prétendre, et quitte à fâcher certains, je n'aurai pas dit celà de Johnny, même si j'aimais un bon nombre de ces chansons,  chez elle, des l'instant qu'elle avait rencontré son alter égo,  en la personne de Michel Berger, comme on dit vulgairement, "il n'y avait rien à jeter", tant sur le plan artistique, que sur le plan humain, et je suis absolument certaine, que beaucoup aujourd'hui, ont un réel chagrin, suite à cette disparition. 

      Certes, le concept social, je dirai du "couple artistique", est un concept qui interpelle, souvent,  et j'ai encore plus de raisons, comme chacun sait, pour l'être bien plus que d'autres encore.

      L'épanouissement de chaque individualité au sein d'un couple,  quelque soit la nature de l'activité, qu'elle soit artistique, ou qu'elle ne le soit pas, est une notion trop souvent négligée, et qui est la cause, de bien des rusptures,  et où surtout, la réelle prise de conscience, de la gravité du problème, s'accomode assez mal d'une vulgaire réparation, "compensatoire", version financière, j'entends, enfin, assez souvent, puisque la notion d'épanouissement psychologique et artistique, induit une reltion au temps, qui serait respectée....

      Et cette notion, justement, semble bien souvent, parfaitement négligée...

      Alors, oui, quand j'étais jeune adulte, ce couple me bluffait littéralement,  aux antipodes d'un couple "marketté", à la "Sheila et Ringo"  en leur temps,  ou d'un couple, "Stone et Charden",  eux aussi, dont on sait à présent,  que s'ils chantaient les vaches "made in Normandy", que tout était dans la façade,  mais que dans le privé, on n'était pas loin de la baston.

      Je ne veux blesser personne, mais je pense qu'il n'est pas superflu de remettre l'Eglise au milieu du village de temps en temps, en ce qui concerne les couples, "soit disant médiatiques".

      Avec eux, non, tout etait clair, on n'avait pas besoin de chercher si l'on se faisait avoir, ou pas, c'était clair, c'était net, et leur authenticité nous donnait l'envie de les suivre.

       Ce que je prétends là,  ne signifie pas pour autant, que comme dans chaque couple, ils n'aient pas eu eux aussi, leurs nuages, je prétends simplement, que ce qu'on nous donnait à voir, ne relevait jamais du mensonge, ou de la communication, à des fins purement commerciales et mercantiles, ce qui est bien différent. 

     Je trouve assez interpellant, ce qui est xpliqué, au debut, en ce qui concerne certaines de ses premières chansons, croisées avec le phenomène "balancetonporc", aujourd'hui.

      En cours de commentaire, mais je passe, sur l'autre forum, celui de chanson française, ici:http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/

    Lire la suite

  • bachar el assad, "un moindre mal"....

    Jean-Pierre Filiu : "La France doit parler avec l'Iran des sujets qui fâchent".

      J’ai entendu son point de vue, avant-hier matin, et j’ai trouvé ça, parfaitement interpellant.

      J’ai noté, aussi, qu’il préconise de retirer à bachar el assad sa légion d’honneur, ce qui ne me semblerait pas « un moindre mal », à la réputation même de cette décoration, mais bien, au contraire, un bon moyen d’expurger, au moins en partie, parce que ça n'est pas le seul,  la triste réputation qu’elle ait fini par atteindre, en la décernant à n’importe qui.

       En vérité, il n’existe aucune décoration, qui ne devrait pouvoir être reprise, un jour, y compris en ce qui concerne les prix Nobels, puisque par expérience, nous savons, que le fait de l’avoir obtenu, ne constitue pas une garantie, que le récipiendaire, en demeure digne.

       Je reconnais, cependant, il ne faut pas m omettre, que dans certains cas, il arrive, que certains prix nobels, puissent être instrumentalisés, politiquement, pour manoeuvrer, le recipiandaire politiquement, ls années qui suivent, et ce risque, à mon avis,  n'est pas suffisemment observé, par le comité Nobel.

      Je pense notamment, à Aung San Suu Kyi, qui ayant reçu le prix Nobel de la Paix, n’en cautionne pas moins, le sort réservé aux Rohingyas, et dont la cu ause de son entêtement, demeure relativement obscure.

      Par le passé, dans le conflit Israélo palestinien, il est arrivé tout autant, que certains prix aient été décernés, Shimon Peres alors, que l’on sait, depuis, qu’au même moment, il signait les autorisations pour poursuivre le processus de colonisation, sur les terres de Palestine.

      Il est probable que les propos que je tiens là, sur le sujet, en fâchent plus d’un, dans le camp Israélien….

    « Pas de bol », je ne suis pas de nature à la fermer, pour faire consensus, si je suis certaine d’avoir raison.

      J’ai en mémoire, notamment, une conversation, que j’avais entendu, chez mes parents, entre mon père, et un des es amis prêtres, à l’époque, alors, qu’ils ne s’étaient pas vu depuis longtemps, au moment de cette remise de prix, où tout le monde avait fait consensus, pour enfin, croire, dans ce processus de paix… Et combien, ils étaient émus, l’un et l’autre, pour qu’enfin, le bon sens, c'est-à-dire, l’arrêt véritable de la colonisation, et que ces engagements soient enfin respectés.

      Pour ceux qui seraient doute relativement à ce que je déclare là, sur le sujet, je précise que ce sont des israéliens eux même, des historiens, avec des documents qui l’attestent, qui l’avaient révélé, il y a plusieurs années, dans le cadre d’un documentaire, que je l’ai appris, je donne cette précision, pour ne pas que l‘on pense, que ça serait des élucubrations, d’un journal à sensations.

      Alors, oui, au-delà, de ces propos plus généraux sur les décorations, je suis moi aussi, entièrement partisane, du fait, qu’il faille retirer, désormais la légion d’honneur, à bacher el assad, il serait bon, peut être si ça n’est pas déjà fait, qu’une pétition soit mise en ligne, pour faire pression, sur Emmanuel Macron, sur ce sujet, ce qui, j’en conviens, serait un geste d’une autre consistance, que celle de la décerner à un médecin généraliste, méritant, certes, mais à qui on l’ait décerné, pour la seule raison, que son fiston, travaille à la télé, et fait de l‘audience.

    Lire la suite

  • Pourquoi, il ne faut JAMAIS rendre service en créant pour lui ou elle, un simple compte sur internet.

       Quelque soit soit le prétexte, quelque soit la raison, quelque soit l'endroit, qu'il s'agisse d'un reseau social, qu'il s'agisse d'un site internet,  ou que sais je, JAMAIS il ne faut rendre ce service à qui que ce soit, et j'explique pour quelle raison.

      OK, il ou elle va argumenter,  des prétextes techniques, généralement, "oui, tu comprends, mon compte a été bloqué", ou bien "il a été piraté", etc, que sais je encore, comme connerie.

      Aujourd'hui, certains réseaux sociaux, ou site internet, permettent la possibilité de sécuriser votre compte,  d'une part, par l'intermédaire de SMS, mais même, comme twitter, méthode qui devrait être généralisée, pour les vieilles peaux comme moi, dans lesquelles on fait les meilleures soupes,  ceux et celles, qui n'ont qu'un télélphone fixe, ou qu'un portable à clapet, comme moi....

      Ainsi, de cette façon, votre compte par le truchement du mot de passe, peut être sécurisé.... Et qu'on ne vienne pas me dire, que ça demande du personnel, c'est entièrement faux, puisque sur twitter, le systême est entièrement automatisé, et le code en chiffre, par le téléphone fixe, est donné par une voix robotisée !

      A ma connaissance, il n'y a que twitter, qui propose ce service, et je trouve ça bien pratique, surtout quand on vit quelque part, où le portable ne passe pas,  ce qui est mon cas.

      Non, si quelqu'un vous demande donc, de créer à sa place, un compte, pour lui ou elle, la véritable raison, ne réside que dans le fait qu'il ou elle fait avec internet,  certaines choses, peu recommandables, qui peuvvent relever d'activités généralement liées, à l'escroquerie, en général, il tente de ferrer le poisson, pendant plusieurs jours, et puis au bout d'un moment, quand il considère que le moment est arrivé, il commence à s'appitoyer sur son sort, il est à l'étranger, avec des problèmes d'argent, pour commencer, une simple note d'hôtel, non réglée,  alors, qu'il s'est fait voler ses papiers,  voir, pour les plus fantasques, il vient de se faire littéralement agresser, au coin de la rue....

      Il existe aussi la version, "je suis issue d'une famille, qui a reussi un bon business, dans un pays d'Afrique, et j'ai les plus grandes difficultés, à pouvoir debloquer mon capital, alors, si tu pouvais payer telle sommes, pour m'aider, ça m'arrangerait bien", il va pousser le bouchon, jusqu'à fournir des documents, émanant  de cabinet notariaux, qui existent vraiment, et qui sont complices, et qui trafiqent sans le moindre scrupule, dans le cadre de ces arnaques, parce qu'ils connaissssent les vides juridiques qui existent, entre les différents pays d'Afrique, ou d'ailleurs, et la France, mais ils le font aussi, avec chaque pays d'Europe, c'est pourquoi, je suis autant attachée, à EUROPOL.....

       Autant vous dire, qu'avec l'essor d'internet, ceux là, pour l'instant, on n'a pas  fini, d'être emmerdés.

       La grosse, que dis je, LA TRES GROSSE FICELLE, en matière d'arnaque, sur internet, concerne la carte PCS....

     Ca se passe ici:

     https://www.pcsmastercard.com/fr

      Je ne suis pas en train de prétendre, que cette carte ne soit pas utile... Je prétends, juste qu'aujourd'hui, ça reste la méthode la plus sûre, pour quelqu'un de malhonnête, d'escroquer son prochain, sur internet, ce qui est différent.

      Je le sais, pour le vivre au quotidien, moi, sur internet, deux jours sur trois, il y a des portes couilles, qui me harcèlent, avec ça, alors, c'est vous dire, si je connais bien le dossier.

      Oui, j'ai bien dit, HARCELEMENT, puisque c'est bien de HARCELEMENT dont il est question.

      Aujourd'hui, sur skype, par exemple, que j'utilise assez peu, je dois avouer,  j'aimerai bien savoir, si eux, ou d'autres reseaux sociaux, utilisent l'usage de certains mots clés, pour détecter, certaines de ces arnaques, par exemple, la réponse est sans conteste, NON.... ALORS QUE C'EST FACILE A METTRE SUR PIED.

       Mais revenons en, alors, à cette histoire de creér un compte, "pour un pote qui en a besoin".

       Aujourd'hui, au sein de la police, qu'il s'agisse, de la police française, d'autre pays, ou bien d'EUROPOL, ou de INTERPOL, certaines de ces polices, s'adaptent, et c'est bien normal, à cet outil informatique, qu'est internet.

       L'ordinateur que vous utilisez, quelque soit sa nature, un smartphone, une tablette, ou un ordinateur, fixe, ou partable, des sa construction, se voit affublé, d'une sorte de tatouage electronique, que l'on appelle, l'adresse IP.....

      Cette adresse IP, on peut la trouver, sur son ordinateur, mais elle ne peut pas être modofiée, jamais, c'est pourquoi, je la compare à un tatouage.

      Ors, si vous creéez une compte, en partant de votre ordinateur, pour qui que ce soit d'autre, et que pour une raison ou une autre, dont certaines peuvent être liées, au risque terroriste, ou une quelqu'autre utilisation frauduleuse, comme les escroqueries, dans le cadre d'une enquête de police, vous pouvez alor vous retrouvé(e), mise en cause, et accusé(e) d'en être responsable, voir complice, éventuellement, puisque c'est VOUS sur VOTRE ORDINATEUR, qui avez créé ce profil, qui est incriminé.

     Mais je vais même plus loin....

     Qui peut empêcher, aujourd'hui, un ami, "ni très clair, ni franchement, tres malhonnête, ou malveillant, et ça n'est pas de couleur de peau, dont je parle, enfin, le gene à aimer nager en eaux troubles, je veux dire, de revendre à pris d'or ce compte "virginal", puisque émanant d'une adresse IP, "en dehors de tout soupçon".

     Rien, ni personne, ne peut empêcher, ça....

       Voilà, pourquoi, il importe de ne jamais créer un compte, où que ce soit, sur internet,  pour qui que ce soit,  quelle qu'en soit la raison. D'ailleurs, si d'aventure,  c'est une connerie que vous ayez deja fait, et que vous constatez justement, que ce compte ait été utilisé, à des fins que vous n'auriez pas soupçonné, et relevant de ce que je viens d'enoncer, comme des hypothèses qui pourraient se produire, je vous recommande d'aller à la gendarmerie, pour le leur dire, parce que en cas de problème, ça plaiderait en votre faveur. On n'est jamais trop prudent, surtout sur internet.

       Bon, et puis si jamais votre pote a vraiment vu son compte FB bloqué, pour une raison ou pour une autre, c'est dommage, mais enfin, "y'a pas mort d'homme", hein, moi, c'est mon cas, et si je trouve ça regrettable pour moi, j'arrive à survivre.

     Et pendant que j'y suis, je rappelle encore une fois, puisque ENSEIGNER C'EST REPETER, que si l'on superpose les paradis fiscaux, avec les pays les moins collaboratifs, au sujet de la sécurité sur internet, BINGO, on réalie, que ce sont les mêmes.

    Lire la suite

  • La réforme de la Légion d'Honneur.

    Visiblement, c’est pas encore gagné.

    Bon, sur le sujet, je ne suis pas la seule à la ramener, et des des années.

    En gros, ce que pensaient et pensent encore les gens, c’est « on la donne à n’importe qui ».

    Ce que je trouve interpellant, c’est la musicalité de l’expression, « légion d’honneur », où je lis « donneur », du verbe donner.

    Je ne suis pas en train de prétendre, que le père de Cyril Hanouna, ne mérite pas cette légion d’honneur, je prétends juste que c’est uniquement, parce que son fils est célèbre, qu’il l’ait reçu.

      Il serait d’ailleurs assez amusant d’observer à partir de quand, cet homme si valeureux, dans le milieu des généralistes, ait commencé à consulter gratuitement, quand il se trouve face des personnes qui ne peuvent pas payer, parce qu’il y a fort à parier que sa vision si peu mercantile de la médecine, se soit mystérieusement développée, au fur et à mesure, que les audiences des émissions, de fiston, en temps que producteur et présentateur télé, aient cru, elles, aussi.

      Alors, de là à se demander si le père, n’ait pas le cœur sur le main, « à ce point », que pour contrebalancer certains comportements pour le moins devient du fiston, devant les cameras, il n’ya qu’un pas, que la psychologue de bistrot (j’adoooooore cette expression)), que je franchis, allégrement.

      Objectivement, je dois dire, que je suis assez amusée, pour ne pas dire, interloquée, par la lecture, que doivent en faire, les autres médecins, ou bien d’autres…

      Je pense juste à cette foule d’anonymes, qui leur vie entière, se donnent aux autres, dans le plus strict anonymat (et je ne parle pas de moi, en particulier), qui sont bien plus nombreux qu’on ne le croit, et qui ne voient jamais le projecteur médiatique branché sur eux, que parce qu’ils n’ont pas la chance, d’avoir e un enfant célèbre.

      On me fait comprendre, depuis quelques temps, qu’au niveau médiatique, il ne faut pas que j(oubli de continuer mon travail, RELLEMENT BENEVOLE ET ENCORE DESINTERESSE LUI, pour dénoncer ce qui « cloche », et si je e fais désirer, c’est juste que la situation juridique, dans laquelle je me trouve, m’oblige assez souvent, à rester dans le silence, et me conter de peindre, ou faire autre chose, pour mon équilibre personnel, mais ça ne risque pas d’être pour un manque de motivation.

    Enfin, je veux dire, qu’il n » ‘était pas nécessaire d’aller coller, une légion d’honneur au paternel à Hanouna, pour que je cesse de m’occuper de son fiston….

    Bon, mais en cette nouvelle année, il importe, juste, pour moi, de chercher à être la plus efficace possible, et pour se faire, prendre le temps, de trier le bon grain de l’ivraie….

    Pour commencer, cette histoire d’anniversaire, de Hanouna au président Macron….

    Dire, que j’ai trouvé ça choquant…

    Non, allez, pas de blague.

    Comique, ha, ça, oui, franchement, mais je m’en explique.

      Hanouna ne reste jusqu’alors, à sa place de présentateur, qu’au seul prétexté qu’il est rentable… C’est comme ça, que voulez vous.

    Moi, je ne regarde qu’occasionnellement, plus par devoir, que par plaisir.

    Les présentateurs, qui sont susceptibles d’être toxiques, pour le téléspectateur, c’est normal, j’ai l’habitude, je les surveille, comme ‘eau sur le feu.

    J’ai regardé son émission, sur la famille, là, et j’attends, le dérapage.

    Il n’a pas eu lieu, encore, mais je pense que pour la nouvelle année, ça ne devrait pas tarder.

      La raison, pour laquelle Macron, a concédé de se faire souhaiter son anniversaire de la sorte, c’est juste pour me foutre en pétard, parce qu’on le lui a demandé, relativement au fait, qu’on souhaite que je travaille dans les medias, comme le fait Hanouna, Officiellement.

    Mais il y une aspect des choses, qu’Emmanuel Macron, n’a pas vu, c’est que c’est aussi, une façon, d’envoyer un message, plutôt inquiétant, par les temps que courent, aux téléspectateurs, qui réside, dans le fait, de laisser croire, qu’au sein de la télévision française, même s’il ne s’agit pas de France télévision, mais du groupe Canal, (C8), la réussite », financière, aurait plus de poids, que la qualité des programmes, vis-à-vis de demande qu’en feraient, par exemple, un psychologue, ou un pédo psychiatres, qui travaillent sur les addictions, par exemple.

    Je ne sais plus quand, il avait fait une déclaration, pour le moins maladroite, sur le notion de « réussite », et je pense que le moment, me semble bien venu, pour mettre sur le tapis, les bons sujets….

    Car réussir, au sens, « entrepreneurial », avec pour seules références, un vocabulaire de COMPTABLE, n’a rien à voir avec la notion de réussite, au sens psychologique du mot….

    Notion, que visiblement, un bon nombre de personnes, au sein des décisionnaires, et pas uniquement, au sein du gouvernement, n’ont pas encore parfaitement saisi, et analysé.

     Mais revenons en, à cette Légion d’Honneur.

      Telle que la nouvelle loi, l’a prévu, il faut donc, si j’ai bien compris, qu’il suffit que quelqu’un la demande, pour quelqu’un, et qu’il recueille ensuite, le nombre de personnes qui la cautionnent.

      C’et assez amusant, je dois dire, parce que ça ressemble furieusement, à la courtisanerie, que les postulants, à certaines candidatures doivent faire, pour se présenter à certaines élections, vis-à-vis des maires.

      Je ne prétends pas « encore », que la nouvelle n loi, ne soit pas adaptée, mais j’emets encore, j’en suis désolée, quelques doutes.

      Et pour conclure, je vous offre, un petit sketches.

      Pour commencer, on sait que Cyril Hanouna, a quelques difficulté, avec l’homosexualité, et il ne suffit pas pour ça, de mettre un joli costume à la trump, pour que d’un seul coup, ce problème soit résolu, et encore moins, de demander à un de ses chroniqueurs, d’évoluer, avec une plume dans le….

      Pour que le problème soit résolu .

      Peut-on vraiment, être un bon père, et observer avec consternation, les problèmes que son fiston rencontre, et qu’il n’assume pas sur ce point, et sur les autres, comme le respect, vis-à-vis des femmes, et mériter la légion d’honneur ?

      Est-ce que devant consulter dans une famille, où un ado déconne un max, quelque soit la raison, il demande si l’on regarde bien, son d fils, à la télévision ?

      Est-ce que ce père, si exemplaire, en temps que médecin, conseille ou déconseille de regarder les émissions de son fils, à la télévision ?

      Voilà, moi, en ce début de nouvelle année, le questions que je me pose.

      Pour ce qui est de la légion d’honneur, j’ai d’autres choses à en dire, mais ça vole beaucoup trop haut, pour Hanouna, que je renvoie jouer avec ses légos !

      Ha, encore une chose, cependant….

      On m’a quelque peu incitée, des derniers mois, à aller assister à ses émissions, sur C8…..

      Rien de particulier, contre C8, je précise…

      Mais non, non, désolée, et je dirai même « franchement désolée »…

      Si je n’ai rien contre l’homme hanouna, contrairement à ce que pensent certains, je suis bien loin, pour l’instant, d’adhérer à la nouvelle mixture, qu’il tente désespérément, de nous faire boire…

      Et j’ai quelques principes, qui consistent à n’assister qu’à des émissions, que je cautionne….

      Tant que je regarderai ses émissions, par devoir, bien plus que par plaisir, je n’assisterai jamais, à ses émissions.

      Et je déconseille à qui vous savez, de me faire le coup de u traquenard, qui m’avait été fait, un jour, pour me faire assister à une émission de téléréalité, parce que le vis balancer ma livebiox, dans la benne à ordure !

      On somme, sans que ça ne soit particulièrement la guerre, entre hanouna, et moi, je dirai simplement, que jusquà preuve du contraire, nous n’avons jamais gardé les marcassins ensembles !

    Lire la suite

  • Fire and Fury : Inside the Trump White House.

    Maison Blanche, le 4 janvier 2018. (CARLOS BARRIA / REUTERS)

     

    franceinfo avec AFPFrance Télévisions

    Mis à jour le 04/01/2018 | 23:39
    publié le 04/01/2018 | 23:17

    La sortie du livre de Michael WolffFire and Fury : Inside the Trump White House, s'annonce explosive. La sortie de l'ouvrage sur les coulisses de la Maison Blanche, initialement prévue mardi, a été avancée à vendredi, ont annoncé, jeudi 4 janvier, son auteur et son éditeur, qui n'entendent pas renoncer à la publication.

    "Et voilà. Vous pouvez l'acheter (et le lire) demain. Merci, monsieur le président", a lancé Michael Wolff dans un tweet.

     

     

    Michael Wolff@MichaelWolffNYC

    Here we go. You can buy it (and read it) tomorrow. Thank you, Mr. President.

    22:01 - 4 janv. 2018

    •  

     2 0812 081 réponses

    "Des mensonges ridicules".

    Au lendemain de la parution d'extraits ayant suscité une vive controverse, les avocats du président américain ont adressé un courrier à son auteur et à Steve Rubin, président de la maison d'édition Henry Holt and Co. leur demandant de "cesser immédiatement" sa distribution, évoquant, entre autres, la diffamation.

     

    Le livre de Michael Wolff raconte combien la première année au pouvoir de Donald Trump fut marquée d'abord par une forme de "chaos" permanent sur fond d'intrigues autour d'un président raillé par ses propres collaborateurs. La Maison Blanche a dénoncé "les mensonges ridicules" d'un ouvrage truffé de "ragots de tabloïd".

    Certes, il serait pour le moins tentant, de s’en réjouir….

    Mais avant de s’en réjouir, il me semble plus opportun, encore, d’y regarder à deux fois, sous différents angles.

    Pour commencer, « qui a écrit ce livre », et pourquoi ?

    Un homme dangereux, et toxique, au sens où politiquement, il est le meilleurs soutien d’une extrême droite américaine, proche du KU KLUX CLAN, et de toute forme de suprématistes blanc…. Autant dire, en ce qui me concerne, « nos pires ennemis ».

    Certains alors, doivent se dire, « mais enfin, pourquoi, venant de lui, un tel revirement ?

    C’est vrai, ça tiens, « pourquoi, un tel revirement, au point, qu’il devrait à mon avis, faire très attention à sa peau, parce que ces gens là, les suprématistes blancs, sont adeptes des armes à feu, et donc, des intérêts qui s’y rapportent… Et je ne serai pas surprise, qu’il ait reçu quelques menaces de ses anciens amis ».

    Pourquoi ?

    Parce que à l’extrême droite, TOUJOURS, on ne fait de politique que pour LES MAUVAISES RAISONS…

    C'est-à-dire, gagner toujours plus d’argent, et uniquement cela…

    Epouser une cause idéologique, n’a pas pour ambition, de véhiculer des valeurs, en aucune façon, mais d’avoir conscience de quelles valeurs, il importe de se draper, pour parvenir soit à gagner plus d’argent, encore, soit, se faire élire, on nage là, en plein populisme, c’est d’ailleurs, la véritable définition, qui doit en être faite.

    Côté altruisme des valeurs en question, on est juste au niveau de la fausse à purin, à peu prés au niveau du caniveau.

    Pour « ces gens là », d’ailleurs, le mot VALEUR, c’est un raisonnement de financier, et pas un raisonnement de philosophe, d’auteur, d’où le nom du journal VALEURS ACTUELLES ici, en France, c’est sous l’angle financier, que ça doit être entendu, puisqu’ils n’entendent (au sens comprendre), que cela.

    Alors, « chez eu », ils doivent se dire, je suppose, « mais enfin, quelle mouche l’a donc piqué…

    Bon, la mouche, en principe, c’est MOI.

    Je dis bien « en principe », et pourtant, moi, je n’ai rien fait que d’ecrire, et faire des vidéos, je vous promets, moi, ce monsieur, je ne le connais absolument pas !

    D’autres, dans leur rang, doivent se dire, « mais quel salaud, et le principe de loyauté alors ? Apres ce qu’il avait fait pour lui ».

    Bon alors, là, on arrive dans le caviar de la moralité, et de la bienséance.

    D’une part, ce monsieur, était déjà bien établi, socialement, il me semble, et j’ai des doutes, sur le fait, qu’il eût été si nécessaire, pour lui, d’être encore plus mis en avant.

    Ensuite, un dicton, dit, « Dis moi, qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es ».

    Je veux dire, que quand on fréquente des personnes, de basses moralité, il ne faut pas ensuite, s’étonner de voir, que les méthodes peu recommandables, qu’on observait chez l’autre et qu’on trouvait si drôle, pour s’en prendre au clan Clinton, à la belle époque, d’avant présidentielles, ces méthodes donc, le pseudo ami, il les a dans son ADN politique…

    Je veux dire que quand on va faire son marché, dans le caniveau, on trouve ce qui s’y trouve, et on vient pas ensuite, chialer sa mère.

    Une autre hypothèse, serait qu’il ait fait un deal, avec un juge, dans l’hypothèse, oùil aurait lui aussi, des problèmes avec la Justice américaine.

    C’est une hypothèse, qui tiendrait la route, effectivement, sauf, qu’il y a une autre hypothèse, à la quelle je crois, plus crédible encore, qui réside, dans le fait, qu’observant, comment, ça se déroulait, sous ses yeux, il ait véritablement pris conscience, de l’extrême gravité de la situation.

    Je suppose, que certains, là, doivent se dire, que je choisi, cette opportunité, moi aussi, par opportunisme, ce que je peux comprendre….

    Moi, j’imagine simplement, que cet homme, a peut être des enfants, et des petits enfants, et qu’il a juste envie, peut être, puisqu’il n’est pas si jeune, de voir ses petits enfants, évoluer dans un monde, où lui, en temps que politique, a le devoir de rendre compte, véritablement, d ce qu’il a vu, pendant cette période….

    Car il est une chose, que les puissants, eux, refusent d’observer, c’est que cette histoire de réchauffement climatique, et toutes ces conséquences, quelque soit la richesse du monde de l’entreprise, peu importe… Ils feraient comment, pour en jouir, si autour d’eux, il n’y a plus que le chaos ?

    Je veux que si aujourd’hui, au moment, où je vous parle, si l’on observe, qu’il existe autant de puissants, d’entreprises du CAC40, ou multinationales, aux USA pour dire, haut et fort, à la face du monde, « ce que trump, tente d’empêcher, nous, le feront à sa place » ? il arrive inévitablement, un moment, où autour du président, lui, même, certains se posent les bonnes questions….

    Si je donne la parole à mon nez de clown, il rajoutera même, « vieux motard que jamais ».

    (clin d’œil à qui vous savez…)

    Parce que pour information, de tout ce qui est révélé, dans ce livre, il n’ya absolument rien de fantaisiste, mais au contraire, de plus que plausible.

    La panique à bord, une fois élu, comme celle qui était lisible, chez jean marie le pen, quand il s’est retrouvé élu, pour le second tour des présidentielles, et que Jospin, avait été évincé et que cette panique avait été notée de tous, ce qui montre bien, les véritables raisons pour lesquelles, ces gens là, font de la politique…. Satisfaire leurs égos personnels, en arrivant au pouvoir, quelque soit la méthode, user de toutes les stratégies possibles et imaginables, au détriment de la moindre morale, ficelles, que trump a toujours, utilisé, depuis le début, et qui sont en train de l’étrangler.

    Ce qui est dit, au sujet des amendements, de la Constitution Américaine, est pour le moins explicite, et sonne tellement vrai, qu’il mérite un sketch…

    J’explique.

    Il se fait expliquer, par la lecture les amendements de la Constitution Américaine… Au bout du troisième amendement, le conseiller constate qu’il n’écoute plus….Et qu’il envoie tout balader, parce que ça l’emmerde.

    Et bien si ça t’emmerde, mon gars, et bien laisse la place à quelqu’un de plus patient, et surtout, de plus compétant…

    Moi aussi, ça m’emmerdrait, mais moi je ne postulerai jamais, pour devenir chef d’état !

    Les pleurs de son eposue… ha, ça, c’est clair, je ne suis pas étonnée, enfin, un soupçon de lucidité, visiblement, qui helas, a bien vite disparu, puisqu’elle n’a rien trouvé de mieux, que de recopier, celui, de Michèle Obama….. Et comme commentaire, quand les journalistes, lui avait fait la remarque, elle n’avait rien trouvé de mieux, que de répondre avec un sourire, aussi naturel, que botoxé….

    Enfin, je veux dire, que pour se marier, avec un tel énergumène, qui doit, dans le privé, être simplement aussi épouvantable que capricieux, il faut en vouloir… Elle aussi, n’a que ce qu’elle mérite.

    Mais de tout ce qui a été révélé, dans ce livre, enfin, de ce que nous en savons, depuis hier matin, il n’ y a rien, qui laisse supposer, que ça serait diffamatoire….Au contraire, ça colle hélas, avec le profil psychologique, que j’en avais fait, il y a des années de cela.

    Avant hier, encore, je regardais une petite vidéo, où il signait un document, la camera est un peu loin, « hélas », mais justement, malgré cela, par le geste de la main, on pouvait y voir, encore, que sa signature, doit faire encore, une largeur en hauteur, parfaitement symptomatique, d’une mégalomanie anormale….

    Je veux dire, que quelqu’un, de serein, et de fort, normalement, ne devrait pas signer, un document, où sa signature, fait environ, 4 ou 5 cm de hauteur….

    Si un artiste peitre, signe avec des lettres aussi grandes, il faut que le tableau, fasse au moins 5 ou 6 m sur 5 ou 6 m….. On n’imaginerait pas, signer, sur un feuille de format A4, avec des lettres de 4 cm de hauteur. Et bien lui, SI….

    Seul les enfant, procèdent ainsi, et c’est normal, un enfant, est en phase de développement, alors, c’est logique…. CQFD.


     

    Lire la suite