google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Billets de francoisenielaubin

  • Un scandale de l'agroalimentaire de plus.

    http://www.francetvinfo.fr/animaux/video-un-ancien-ingenieur-denonce-les-derives-du-secteur-de-la-viande_744069.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20141114-[video6]

        Pour moi l'honnêteté de cet homme ne fait absolument aucun doute. Ce qu'il a vu, là bas les asticots, dans le fond de la cuve ne peuvent en aucune façon être des hallucinations....  pou le reste helas on sit tous que ça existe encore; "la remballe" est une pratique tres courante... Qu'elle soit pratiuée dans des délais raisonnable, c'est une chose mais à partir de quel moment doit on considérer que le delai soit raisonnable" ... car c'est bien là, que reside le probleme...

       Si moi, j'chete un morceau de viande qu'au bout de quelques jours je realise que je l'ai oublié au frigo, parce qu'il était caché derrnière les yaourts, et que je dis "zut il faut le manger des ce midi, parce que sinon, il ne sera plus bon".... C'est une chose. Je suis responsable de ce que je cuisine dans ma maison et de la façon de gérer ce qu'il y a dans mon frigo...

       En fait, ce qui importe, c'est de sa voir, si au sein de ces entreprises, ce qui decide  si oui ou non, ce morceau de viande est bon, pour la remballe ou pas. Et je pense que precisement c'est là que reside aujourd'hui, le probleme...

       Cet homme visiblement de bonne foi, c'est juste une évidence a fait exactement comme s'il était chez lui dans SON FRIGO en son âme et conscience.... Moi, ormis les poursuites qui vont être menées, je pense qu'il faudrait qu'il y ait un seul responsable la decision de la remballe ou pas, de telle sorte que lui seul responsable, le fait qu'il soit susceptible de se retrouver en tôle, il y réfléchisse à deux fois avant de pratiquer de la sorte.

  • Du consensus à la radicalisation.

         Je précise que les propos que je vais de nouveau développer ici, ne sont que des observations qui ont été faites depuis bien longtemps je suppose par bien des observateurs et que si j’ai moi, développé ces théories sur mon forum, il y a quelques années déjà, j’avais déjà conscience à l’époque que cette absolue évidence  ne devait être qu’une redite de bien des discours de sociologues, ou philosophes, avaient du déjà depuis bien des siècles,  avoir expliqué et démontré.

       Quoi qu’il en soit j’avais moi donc il y a quelques années démontré que quand il se trouvé un peuple, une éthnie ou un quelconque groupe d’humains ayant pour particularité de se reconnaitre entre eux, comme ayant pour point commun, les mêmes vexations humiliations génocides crimes de toutes sorte, il était alors parfaitement cohérent que cette terrible souffrance se transforme alors en véritable bombe….quelquefois " à retardement".

        Dieu soit loué il a toujours existé au sein de ces communautés à  travers les âges et partout dans le monde des artistes ou des intellectuels pour sublimer ces souffrances là, que ce soit par la littérature, des récits,  des tableaux, et de plus en plus, maintenant en croisant les formes artistiques les unes avec les autres  pour « digérer » ainsi, les souffrances dont il était  ou dont il est question encore aujourd’hui.

       Mais pour que ces  « sublimations artistiques » puissent se faire encore faut il que le régime en place, laisse s’épanouir la liberté d’expression et donc par ce fait la liberté de créer toutes discipline confondues.

        Pour ceux qui auraient tendance à sous estimer, l’importance de mes propos, je tiens juste à préciser qu’il est au contraire absolument fondamental, de bien en avoir conscience parce que aujourd’hui, encore, c’est le « prétexte » qui est brandi, par l’etat islamique, contre lequel la coalition, se bat…..

        Mais ne nous y trompons pas si effectivement le Moyen Orient depuis des siècles n’a été  trop souvent que le jouet des puissances  occidentales, ou américaines, il n’est quasiment jamais arrivé que certains de leur chefs tous régimes confondus, aient été soucieux des plus modestes des plus pauvres, et des humbles….

       Au contraire au fil des siècles sous couverts de régimes  acoquinés avec l’Islam, c’est bel et bien  strictement sous des dictatures et uniquement des dictatures, que ces peuples  se sont vus dominés….

       Je précise que si je  tiens ces propos, ils ne consistent pas à blesser qui que ce soit mais juste à démontrer à quel point la religion quand elle sert de muselière, dans le seul et unique but d’écraser les plus modestes, et les plus humbles, et à plus forte raison les femmes, ces peuples se retrouvent inévitablement dans un climat de peur constante, voir de veritable paranoïa, paranoïa que les dirigeants et chefs religieux se sont bien chargés  d’entretenir, au fil des siècles, dans le but seul et veritable de museler les contradicteurs, et les opposants politiques.

       Encore une fois, je précise que je ne cherche pas à blesser, mais uniquement à poser le doigt sur le fait qu’il n’existe de bonne religion, que celle qui tend à conforter chaque individu, dans le fait qu’il doit être le plus possible acteur de sa propres existence.

     Au moment où je parle, je precise qu'il existe n bon nombre de pays arabes qui ont veritablement pris conscience de cet eat de fait et qui font le necessaire pour que la gouvernance soit séparée  du pouvoir et je les en remercie.

       Je précise que si je tiens ces propos au sujet de l’Islam, j’aurai pu le faire tout autant d’autres religions, au travers de l’histoire y compris, celle qui m’a baptisée.

        Mais il se trouve aujourd’hui, qu’en ce  qui  concerne celle qui est menée par la coalition,   les islamistes qui se sont revendiqués, comme tels « ETAT ISLAMIQUE », l’ont bel et bien appelé ainsi.  Et ce nom je n’en suis pas moi, responsable.

       Ce qui est terrifiant aujourd’hui, c’est de devoir constater qu’au Moyen Orient en Syrie notamment les opposants au régimes se proclament tous de courants islamiques, tous plus étranges et indéfinis, au point qu’il est absolument impossible, de pourvoir prétendre leur accoler une quelconque idéologie, ou théorie d’ordre religieuse….

      Vouloir renverser un chef d’état parce que c’est un sanguinaire et un ennemi des libertés fondamentales relatives aux droits de l’homme  me semble effectivement parfaitement compréhensible et louable….

       Aussi devant l’imbroglio idéologique des opposants au régime, ces derniers  ne se trouvent soutenus, par les ONG  qui militent pour les droits de l’homme, que de façon techniques et logistiques.

     Je cautionne moi entièrement leur position, sur ce point.

       En effet il importe, de toujours garder à l’esprit désormais et autant que faire se peut, que ces peuples si longtemps humiliés, depuis des générations, et des générations, restent et demeurent les principaux acteurs, de leur délivrance.

        Le seul et véritable problème aujourd’hui, réside dans le fait qu’au sein de chaque groupe, qu’il soit islamique ou pas, important, ou pas par sa taille se trouve quasiment systématiquement, des chefs de guerre, hommes de main qui eux, ne sont à la tête de ces mouvements  que pour des raisons purement mercantiles, et pour a voir le pouvoir, au détriment du peuple, et de leurs souffrances.

       Je souhaite moi, que la nouvelle « religion » qui puisse souder ces hommes et ses femmes entre eux au lieu d’être CONTRE l’oppresseur qu’est Bachar el Assad, soient plutôt POUR le monde qu’ils veulent construire.

        Oui, je sais, certains se disent « oui mais on ne peut pas faire autrement de lutter contre »  et je le comprends parfaitement.

       Mais je pense qu’il est bon quand on mène une forme de guerre, surtout quand on la sait violente de se remémorer ce pour quoi on se bat pour mieux nourrir ce contre quoi, on se bat dans le but de mieux y  parvenir.

        Le jour où ceux qui sont sur le front auraont assimilé ls veritables motivations, de leur chefs de guerre, et qu'ils auront pris conscience de l'indifference qu'ils ont à leur égard alors on sera en droit d'espérer plus encore, et pourquoi ps "LA PAIX".....

    Lire la suite

  • Rosetta "petite Rose".

    http://www.dailymotion.com/video/x2a0t1i_rosetta-et-le-mythe-de-la-genese_school

     

    Mercredi 12 août 2015.

    http://www.franceinter.fr/depeche-mission-rosetta-une-nouvelle-etape-decisive-dans-laventure-spatiale

     Je viens de trouver ce lien qui explique, tout ce travail de recherche.

     Je trouve interressant de voir qu'on peut effectivement collaborer, entre pays et même continent, quands d il s'agit d'investigtion scientifique.

       Je sais, certains pensent comme moi, quelquefois, qu'il n'est peut être pas très fin ou en tout cas raisonnable, d'investir autant d'argent, pour des choses qui sont aussi loin du plancher des vaches de notre bonne vieielle Terre, ce qui peut se comprendre.

       Mais on peut voir si vous le permettez, d'autres aspects qui ne sont pas negligeables et qui reside dans le fait que de connaitre ce qui se passe aussi loin de notre Terre peut aider, à comprendre certaines lois physiques, emettres des hypothèses, sur certaines questions auxquelles les scientifiques n'ont pas de réponse, et surtout, ce qui importe le plus à mes yeux, prendre conscience, de l'infiniment petit que nous sommes, vis à vis de l'univers, "modeste petit vermisseau", et ainsi prendre soin de l'infiniment petit qui est à notre porte, c'est à dire les bacteries, les insectes, et ce qui est si petit que c'est invisible à l'oeil nu.

       Pour cette raison, je cautionne entièrement ces recherches, parce qu'elles ont un immense mérite qui est plus d'ordre philosophique qu'autre chose, c'est vrai, c'est d'apprendre la relativité du savoir, en gros, ceux qui se croient les maitres du monde parce que bardés de diplômes, "allez vous rhabiller", vous aurez l'air moins con qu'à poil.

       La seconde notion fondamentale, que ces recherches nous apprennent, c'est la modestie, précisément parce que ça nous aide, à prendre conscience, à quel point nous ne sommes, "que si peu".

      Enfin une autre notion qui moi m'importe reside dans le fait que cette demarche, s'oppose au creationnisme, qui est la theorie selon laquelle ça serait Dieu qui serait à l'origine de toute Vie sur terre.

     Chacun est libre de penser ce qu'il veut sur le sujet.

    Moi, je ne le pense pas. Je précise que je suis croyante cependant, mais l'un n'empêche pas l'autre.

     J'aimerai aussi dire un mot, de  ce que j'ai entendu hier au sujet de la NASA hier.

    http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/high-tech/article/la-salade-de-l-espace-appreciee-par-les-astronautes-715319

     J'ai l'honneur de vous annoncer que le pape François et moi (excusez du peu) sommes les inspirateurs conjoints d'une telle initiative.

     En effet, il y a longtemps désormais, lors de mon dernier passage vers les abysses (depression), alors que je sortais de l'HP, je n'étais qu'un végétal... Un légume quoi, complètement écrabouillèe mentalement,  par des doses très fortes de neuroleptiques.

       Ca commençait des le matin, le reveil était une torture et je ne trouvais le repos c'est à dire, l'absolue inconscience de mon eat de légume, que le soir, en m'endormant.

     Je me levais, je faisais ma toilette, je m'habillais, je dejeunais, et je me recouchais aussi mal couchée que debout.

     Je ne me levais que pour le repas. Absolue depression, la seule chose, qui m'empêchait de vouloir en finir est quelquechose que je n'ai jamais maitrisé, je crois, qui était qu'ayant été assassinée enfant, il ne me serait jamais venu à l'idée de me faire du mal, pour en finir. Je n'ai jamais voulu mourir.

     Le plus bas que je n'ai jamais connu, de toute mon existence n'a jamais été que de dormir, et de désirer ne plus me réveiller, ou ne plus avoir envie de vivre, mais comme je n'aurai jamais agi véritablement pour que ça arrive, il me fallait juste atttendre, des jours, des semaines, un ou deux mois interminables. Impossible de penser à quoi que ce soit.

     Je restais en position foetale, couchée sur le côté.

     Puis un matin,  c'est revenu. Une envie,  une "en Vie" (merci, à l'équipe de"ça  va pas la tête", ce matin avec Spinosa)....

     Car la seule définition ou contre définition qui vaille, objectivement, vis à vis de le depression, c'est la quantité d'envie, ou si vous préférez, de désir. C'est pourquoi le seul remède, qui vaille consiste à se faire plaisir, en satisfaisant une envie.

     La totalité de la vie, est faite de desirs, qu'on satisfait, pour les plus vitales.

     Envie de boire, si l'on a soif, etc, on la satisfait, pour répondre à la demande que notre corps nous envoie, etc. la depression absolue pour moi ayant été de ne plus resentir la modre envie, pas plus celle de v  boire ou de manger que je ne faisais que de façon mécanique.

     Et donc un matin, je sens naitre pour la première fois, depuis je ne sais combien de semaines, une envie. une envie tres faible cependant, de repiquer de la salade au potager.

      J'annonçais ça à mon mari. Je sais plus s'il est allé chercher une barquette à la jardinerie, ou comment j'ai fait. Mais ensuite le reste a suivi, lentement, progressivement. Et je me suis sortie de la depression de cette façon.

     Voilà, pourquoi cette histoire de salade.

      Bon, je savais bien que j'étais l'inspiratrice du film "Galaxy",  mais de la NASA, Yes "trop fort".

      Et la pape, pourquoi, et bien parce que la laitue qui a été cultivée là bas c'est de la laitue "romaine".

     Bon pendant que j'y suis, je ne vais pas en rester là, j'imagine bien sûr, l'excitation, des apprentis jardiniers, quand ils ont vu, à quel point ça poussait bien.

      Mais si je puis me permettre,  sans aller jusqu'à revendiquer une application, que je qualifierai d'industrielle dans l'espace, (manquerait plus que ça !) j'ose espérer que  les prochaines fournées, seront mieux paummèes que ça, parce que là franchement, ça laisse à désirer.

     Et pour conclure, je vais vous raconter un truc.

     Quand j'étais ado, j'avais fait un essai de jardin potager, au bout de la maison de mes parents. Mes petites salades étaient "bien gentilles".

     Mais au dessus, il y avait la petite fenêtre où dormait à l'epoque, mon grand père paternel.

       Il avait été super fier de m'expliquer qu'il pissait par la fenêtre pour arroser mes laitues.....

       Oui ça devait être un gag, à l'origine, bien plus drôle  à raconter, qu'à faire, dans la théorie.

       Le seul problème demeurait, qu'il était arrivé que je voie le jet de pisse alors qu'il ne savait pas que je le voyais, un autre jour.

       C'est ce même grand père, avec qui j'eus un jour une grande conversation, sur le dressage des chevaux. Figurez vous que les femmes par leur intuition, sont plus douées que les hommes. C'est comme ça.

      J'avais eu le malheur de le lui expliquer. Il était juste completement furieux, que je puisse prétendre une telle chose.

     Comme quoi, on a beau aimer son grand père, qui au demeurant était plutot chouette par certains côté, il n'en était pas moins c.... Par d'autres.

     

    Lire la suite

  • Centenaire de l'armistice de la première guerre mondiale.

    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/hollande-pr%c3%a9side-un-11-novembre-desp%c3%a9rance-face-aux-%c3%a9preuves/ar-AA7Bb9V?ocid=UP97DHP

    J'étais devant mon poste de télévision aujourd'hui, pour assister au commémorations en question.

       J'oses esperer que contrairement à certaine habitdes météorologiques par le passé et même si ça avait permis à François Hollande de préciser qu'il était sous la pluie "au même titre que symboliquement, d'autres français" pour ceux qui sont pointilleux sur ce genre de détail donc, aujourd'hui, "le ciel était dégagé".....

       Je me concentrerai pour ma part à noter bien plus ce qui a surpris ou etonné plutot que ce qui relève de la convention en matière de commémoration.

       Je précise que cette attitude ne consiste pas venant de moi en une forme d'insulte, bien au contraire, mais plutôt dans une volonté farouche de choisir de mettre en avant les différents aspects qui traduisent à mon vis une volonté de la part du chef de l'Etat de mettre en avant certaines données qui ont la particularité d'eclairer de la façon la plus opportune l'actualité politique en France mais aussi à l'international.

       Ainsi, cet edifice absolument incroyable de sobriété et de symbolique jusque dans son désir de montrer à quel point la Paix, consiste en un équilibre subtile,  qu'il est necessaire de cultiver par de multiples precautions, qui sont autant "d'outils", d'ordre diplomatiques, culturels, législatifs mais qui, de toute evidence en parfaite contradiction avec la position, du Front National.

       Ces theories impliquent une necessité absolue de considérer nos voisins européens en premier lieu, comme étant des interlocuteurs non seulement valables mais d'aussi bonne "valeur", que nous le sommes, nous Français...

         Oui, j'ai bien dit VALEURS puisque les théories du FN consistent à ne considerer la France, que sur le repli sur soi conformement à son electorat et donc, méprisant l'Europe et par consequent les autres pays qui la composent.

         Pour ce qui concerne la symbolique de l'anneau qui est la forme de l'édifice, et qui symbolise le fameux équilibre, je vous rappelle que pour tenir l'équilibre il arrive qu'on ait besoin d'un parapluie ce qui nous ramène aux épisodes pluvieux, qui en font sourire certains.

        Même si la pluie dans le sud de la France pendant les épisodes cevenols, posent effectivement de très graves problèmes, je tiens juste à rappeler que la nature nous rappelle à l'ordre depuis bien longtemps et de la façon la plus tragique à intervalles réguliers, et que si pour certains mes propos, semblent pour le moins étranges, en ce jours de commémoration, je rappelle simplement qu'aujourd'hui, l'eau est un éléments absolument fondamental, qu'il s'agisse de l'etat de la mer, et de la supêche, de la pollution des cours d'eau, mais aussi helas, du fait de l'absence de précipitation en certaines parties du globe, entrainant ainsi la désertification de certaines zones.... Au point que l'acces à l'eau devient un enjeu profondement stratégique, sur le plan de la politique internationale....

       En ce sens "regarder tomber la pluie" pour s'en inspirer, et regarder sa sagesse serait un bon moyen je pense d'inspirer certains hauts décideurs.

      J'ai  entendu sur le plateau TV france 2, pour être précise un historien plus que défavorable sur la teneur du discours de François Hollande..... Les histoiriens qui ne voient dans l'Histoire que des pretextes à ne mettre en valeur que des chiffres, ou des données rigoureusement independantes d'une quelconque relation avec le présent, devraient il me semble avoir la sagesse de rester en dehors des plateaux, et entourés de leurs grimoires peut être ? Parce qu'ils confortent l'opinion, dans le fait que la situation de notre pays dans le contexte international n'a rien à voir avec le présent ce qui relève d'une imbécilité rarement égalée....

       J'ai bien noté qu'il a été "mis au pas" par une consoeur dont la feminité est inversement proportionnelle à son sens de la repartie.

        La moindre notion de psycho genéalogie, conforte n'importe quel observateur au sein de chaque famille française pour emontrer au contraire la théorie selon laquelle, nous sommes, les recipiandaires de cette histoire....

       J'en tiens pour preuve l'intérêt  absolument remarquable, dont témoigne la population française par rapport aux emissions consacrées à l'histoire de leur pays. 

       Concernant cet édifice où sont notés tous les noms de tous ceux qui sont tombés lors de cette guerre, je trouve que de les avoir mis, ainsi, tous grades et toutes origines sociales et nationalités confondus sur le même pieds d'égalité, juste absolument merveilleux d'intelligence...

      J'ai été particulièrement attentive je précise à la notion selon laquelle "le patriotisme consiste dans le fait d'aimer son pays, alors que le nationalisme consiste à détester les pays qui nous entourent". J'espère ne pas a voir trahi la pensée de François Hollande.

    Lire la suite

  • Visite virtuelle du Collège des Bernardins au XIIIe siècle .

    https://www.youtube.com/watch?v=-FIee7d9pxQ

       Bon je viens de tomber là dessus et je dois dire que je suis aux anges. Il est vrai que je ne suis pas trop copine avec les images de synthèse en général, mais si en films d'animation, elles peuvent constituer un choix delibéré en histoire del'Artpour comme ici mettre sur pied de veritable reconstitutions, je trouve ça absolument merveilleux.

        En fait je me souviens avoit téstée sur le sujet il y a bien des années et j'avais parfaitement "adoubé" le projet... (ha ha ha ha ha).

       Je note le soin particulier donné aux petits jardins en carré, qui s'ils constituent eventuellement une petite entorse à la réalité (juste probable) d'autant qu'il ne doit y avoir de traces véritables de ces jardins puisque par définition il s'agissait de jardins vivriers et donc "non nobles" et donc non repertoriés dans les archives....

       Mais ma petite dernière,  (la trente deuxième en partant de la gauche) qui a joué si bien aux SIMS il y a bien des années de celà, en jouant les paysagistes autour de son petit pavillon virtuel en disposant des topières un peu partout et moi qui l'observais discretement faire, visiblement ne l'a pas fait pour rien.

       Je trouve vraiment cette démarche juste géniale. Bien sûr les traits sont un peu trop virtuels, et j'imagine que deja, le prix de revient d'une tel film doit être relativement colossal. L'idéal serait que partant de ce travail, on arrive à des images ou "le synthétique de l'image" puisse disparaitre, et même que celà serve à une fiction le scenario émanant bien sûr d'un travail de recherche véritable sur l'époque concernée.

     MERCI pour les plans qui passent au travers de la rosace et des vitraux relativement à un gros travail que j'avais fait sur une église, moi, en Histoire de l'ART (ce qui je tiens à le préciser n'a rien à voir avec la confrerie de l'andouille de Vire si chère à Michel Drucker).

       Le seul truc qui m'a un tout peu gênée au debut consiste dans le fait que le plan étant l'entrée dans une rue le sol semble anormalement droit alors que sauf erreur de ma part il devait y avoir une rigole en son centre de telle sorte que les eaux de pluie y ruissellent... Et donc de droite et de gauche, entre le pied du mur des maisons et le centre une pente était aménagée. Dans certains vieux villages ou vieux quartiers dans certaines villes aussi ça existe encore.

       C'est important parce que c'est de là que vient l'expression "tenir le haut du pavé" quand on monte dans la hierarchie sociale... Les riches marchant plus près des maisons et les plus pauvres plus près du centre.

       Bon voilà ça sera tout pour aujourd'hui,  vous passez par la sacritie et vous me faite cinq génuflexions et trois paters, ça vous apprendra à faitre le mariol ! mdr.

    Lire la suite

  • Agriculture, comment la soutenir, sans oublier de parler des "affaires agricoles", par exemple conflits d'intérêt.

     

     Dimanche 31 janvier 2016.

    Les soigneurs de terre.

    http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-31-janvier-2016_1283737.html

     En cours de rédaction.

     

     2 février 2016.

     Au sujet des problèmes que rencontre l'agriculture, aujourd'hui  je précise que  si je ne dis mot, ça ne signifie pas que je me desinterresse du sujet, mais juste que je suis accaparée, par des sujets, aussi importants, et aussi graves.

    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/crise-des-eleveurs/direct-agriculteurs-en-colere-les-manifestations-s-etendent-a-toute-la-france_1296173.html#xtor=EPR-51-[le-groupe-pharmaceutique-sanofi-annonce-la-suppression-d-environ-600-postes-sur-trois-ans-en-france_1296249]-20160202-[related]

       J'ai lu, ou entendu, je ne sais plus, que les jeunes agriculteurs, ou moins jeunes, je ne sais pas, ne sont pas satisfaits de leur syndicat, chose que je peux comprendre. Je suppose qu'il est question de la FNSEA,  ce qui est juste parfaitement logique.

      Je rapelle juste le fondamental, d'un syndicat, qu'il n'est pas uniquement, de défendre une profession, mais bien d'accompagner, surtout, une certaine forme d'idéologie, relative à la profession.

      Je prétends celà, non pas uniquement, pour l'agriculture, mais pour n'importe quel autre syndicat, quelque branche professionnelle, dont il soit question.

     Vous n'êtes pas satisfaits de votre syndicat , SOIT.

     C'est le moment ou jamais.

     CHANGEZ DE CREMERIE, et je précise que ma proposition ne s'adresse pas uniquement aux producteurs laitiers.

     Mais avant celà, comprenez bien, en quoi, vous n'êtes pas satisfaits, si c'est un problème idéologique, il se suffit pas de s'appeler BELIN, pour avoir mes bonnes grâces, (voir le chanteur), pour information, mais il n'y a jamais eu de secret, sur le fait, que la FNSEA ait toujours cautionné une forme d'agriculture, qui se voulait avant d'être rentable avant tout, idéaisée, selon les principes de l'agriculture intensive, et donc, industrialisée, avec arrachage des haies, tuerie de la biodiversité, et de la faune, qui s'en nourrit.

       Je le sais d'autant plus que j'en connais certaines pointures, ici, en Normandie, et croyez moi, je lis bien précisément, les soupirs, les hésitations, les non dits, bien mieux que n'importe quel psy, ou  spécialiste, en communication... D'accord  ?

      Alors, vous allez batifoler, sur le site, de la confédération paysanne, et puis vous prendrez votre décision, rien ne presse, c'est une décision courageuse, que de se remettre en cause, dans sa profession.

       Ca vous semble dur, voir, infranchissable ?  Est ce que ça sera plus dur, vraiment, et plus infranchissable, qu'un cancer, qui vous guette, par cause d'étranglement, lié à l'idéologie, que vous mettez en pratique, dans votre exploitation,  ajouté au stress de l'endettement, car il est là, le problème, aujourd'hui.

     Je lisais un commentaire, sous l'article, d'un médecin de campagne, qui parlait du taux de cancers, à la campagne, du aux perticides ?

     VOUS SAVEZ CELA N'EST CE PAS ?

     Bon, à vous de voir, à présent.

       Je n'ai pas encore fini de dire a messe, alors, que je ne suis pas (encore?? ), curé de campagne, à moins que ça ne soit de campagne électorale.

       Il faut developper ce que l'on nomme le commerce equittable, appliqué, à l'agriculture française. Grâce à moi,  et à la demande que j'en avais faite,  au début du mandat de François Hollande, désormais,  depuis 20014, c'est chose faisable.

       Je n'ai aucun doute, moi, sur le fait, que le consommateur, soit prêt à payer quelques centimes de plus, s'il a alors, l'absolue garantie, que l'agriculteur, à l'autre bout de la chaine, vit de son travail, de façon décente.

    http://www.fairmilk.org/fr/fairmilk/pourquoi-le-lait-equitable.html

     Il faut absolument désormais, obliger les diffrents pays d'Europe à l'appliquer, sous peine de voir mis sur pied, un véritable boïcot, de ceux qui ne le seront pas.

       Pour ce qui concerne la charcuterie, et la filière porcine, il faut interdire, le fait, d'avoir recours, à différents élevages, situés, aux quatre coins de l'Europe, et que chaque produit, soit entièrement tracé, quand à l'origine de la viande, qui a servi à la fabriquer.

       Pour ça, ce qui serait envisageable, serait, peut être que certaines régions, signent des engagements, avec d'autres, plutôt que d'aller se trourner, vers d'autre pays d'Europe.

     Pour faire court, quand vous cuisinez, et mettez un  en conserve, une choucroute, il y a du chou, et de la charcuterie, d'où vient elle ???

     Pour le cassoulet, c'est pareil... Alors ?

     Il faut une traçabilité de la viande, totale et absolue.

       Pour les conserves de charcuterie, il me semblerait plus judicieux, de revenir, aux conserves, en bocaux, plutôt, que d'avoir obligatoirement recours, à des produits chimiques de conservation ainsi qu'au plastic, pour les emballages.

     Bon, voilà, ça sera tout ce soir.

     

     Lundi 8 fevrier 2016.

    http://actu.orange.fr/france/etiquetage-des-viandes-l-ufc-que-choisir-epingle-les-industriels-afp-s_CNT000000jtcQ5.html

     Il faut citer les marques,  de telle srte que leur réputation en prenne un coup, dfficile de faire autrement, puisque la loi n'est pas respectée.

     

    Jeudi 11 Février 2016.

    http://www.agri-culture.fr/

     Je me suis inscrite, je vous recommande notamment, l'article, sur le ferme des Bruyères.

    En cours de rédaction.

     

    Dimanche 14 février 2016.

    http://aviculture.reussir.fr/public/index.php

     Ce site compile pas mal d'article, sur l'aviculture non pas amateur, mais professionnelle.

     J'ai noté particulièrement, un article, sur l'abattage des poules de reforme, qui est le suivant:

    http://aviculture.reussir.fr/actualites/turbulences-dans-l-abattage-des-poules:GBP1F5PU.html

       Alors, maquestion est la suivante, trouvez vous coherent, de parler de débouchés, en matière de "produits avicoles", comme on parlerait, de n'importe quelle autre industrie, sachant qu'il s'agit d(animaux pour le cas, où visiblement, certains l'auraient oublié, inutile de preciser que le bien être manimal, là, on s'en tape joyeusement.....

       Ainsi, on nous explique, que  la filière Afrique, commence à s'épuiser, parce qu'ils réalisent, ce qui me semble logique, qu'ils sont capables, de les élever eux même.....

     Alors ma question est la suivante.

        Je ne suis pas Henri IV,  même si mon père m'avait donné comme surnom "Henri", c'est un fait, mais jamais je n'ai vu, en grande surface, de barquettes, de poules découpées, pour faire la poule au pot, ou cuisiner. Pourquoi, ne trouve t'on pas, ces volailles découpées, tous morceaux compris ?

       Ne serait il pas plus logique, de faire que ces volailles, viennent plus heureuses, même si les oeufs sont un peu plus chers, et qu'elles finissent engraissées, pour être ensuite mangées ?

       Là, dans l'article, on parle carrement d'ecarissage je trouve ça scandaleux.

       Je regardais une vidéo, il y a quelques semaines, qui montraient un élevage de volailles, en Afrique, ça n'était ps une simple basse cour, je precise, mais bien un elevage semi industriel, et l'éleveur expliquait que l'importation venant d'Europe, nuisait à leurs élevages à eux, qui est de meilleure qualité, car moins industrialisé.

     Alors, ma reflexion, est la suivante.

     Nous nous plaignons, ici en France, de subir une concurrence deloyale, vis à vis d'autres pays, qui ont une agriculture plus industrielle que la notre, mais nous tronvons par contre parfaitement cohérent, nous, par l' industrialisation de nos pratiques agricoles, ou plus précisement avicoles, pour ce cas précis, de casser l'aviculture, ou l'agriculture, d'un autre pays, là, un autre continent, qui lui, a une agriculre ou aviculture, moins industrielle que la notre.....

     Suis je assez claire  ?

     

    Mercredi 17 fevrier 2016.

     Ce matin, encore, je bossais sur le sujet, vous pouvez retrouver ce travail ici:

    http://manager.e-monsite.com/cms/blog/update/blogpost/56c46e2382c35a17d07d652e

     Sinon, j'ai ce site, que je découvre, cet apres midi, que j'ai cité il y a quelques jours, il s'agit de AGRI-CULTURE.FR

    http://www.agri-culture.fr/article/agriculture-economie-salons/projet-de-ferme-en-permaculture-lhippodrome-des-bruyeres-rouen

     Je précise ma pensée.

     Ce que j'observe, moi, c'est une forme de fossé qui s'est cré il y a  bien longtemps, entre les ruraux, et les citadins; Ces derniers, ayant juste oublié l'essentiel, qui reside, dans le fait, que leurs grands parents, ou arrière grand parents, sous l'effet de la revolution indiustrielle, ont fui la campagne, parce qu'ilsn'étaient pas agriculteurs, ou faits pour la campagne, "pas amour".

     Ainsi, on est en droit de penser, que  ceux qui n'ont pas deserté à l'epoque, le milieu rural, n'ont été que les plus passionnés, ou je dirai, "qu'ils étaient patrons", comme on disait.

     Et oui, les ouvriers agricoles, à l'époque, avaient préféré un bulletin de salaire, sans avoir les pieds crottés, en allant bosser à l'usine, chacun voit midi à sa porte.

     Jean Ferrat en a fait une chanson.

     S'il suffisait de ne pas avoir de merde à ses souliers, pour avoir une "belle âme", je pense que ça se saurait.

     Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, l'agriculture est en crise, et certains sont assez stupides, dans le milieu des affaires agricoles (hooo, comme elle est jolie, et surtout parfaitement adaptée, cette expression, "les affaires agricoles".

     Quoi qu'il en soit, donc, le probleme est le suivant.

      Aujourd'hui, le "consom'acteur", lui, consent à payer un peu plus, pour manger mieux, et que ça profite à celui qui se coltine le travail, c'est à dire l'agriculteur.

       Parallèlement à celà, se trouve une nouvelle génération d'agriculteurs, qui elle, n'est pas issu du monde agricole.

       Ce sont des jeunes pousses, qui en veulent. oui, qui en veulent bien plus, que le fils ou la fille d'agriculteur, d'ailleurs, pour la raison, justement, qu'ils ont du se bagarrer pour convaincre, ce qui est bien moins le cas, pour un fil ou une fille d'agriculteur.

     Si si, vous avez bien lu, et croyez moi, sur ce point, JE CONNAIS CA MIEUX QUE PERSONNE.

    http://www.letelegramme.fr/local/morbihan/vannes-auray/belleile/belleile/agriculture-des-jeunes-qui-reprennent-le-flambeau-02-02-2012-1587736.php

     Relativement à l'insularité, d'apres ce que je viens de lire.

     "Le Coin des producteurs", oui, c'est évident, c'est LA SOLUTION.

     Mais il faut vivre le plus en autarcie, pour éviter le coût du transport.

     Comment faisaient les anciens  ?

     Plus que sur le continent, il faut fuir l'industialisation, et  reduire le nombre du cheptel, peut être ? pour aller vers une plus grande qualité, encore.

     Il est illogique, de devoir faire venir la nourriture du continent. Je ne dis pas qu'il faille absolument la supprimer, à causedu coût, mais tout faire pour les reduire.

     Pour le lait, la solution serait peut être de créer un fromage.

      Est ce que l'insularité, avec le taux de sel, ne permettrait pas de créer un fromage, qui pourrait ensuite, être laballisé ?

     Je sais qu'il existe des coins de france, où certains ont tent d  l'experience, et ça fonctionne, pour certains.

    http://www.franceinter.fr/emission-un-jour-en-france-paroles-de-jeunes-agriculteurs

     

     Dimanche 21 fevrier 2016.

    Je précise au sujet du reportage que j'ai cité, ci dessus, que la situaton a bougé un peu, visiblement, le reflexe de revendiquer, en temps que jeune agriculteur, la possibilité de ne revendiquer que le droit de demeurer sur un modèle productiviste et industriel, soit devenu obsolète.

     

     Vendredi 26 fevrier 2016.

      La gronde agricole en Normandie, la semaine passée.

    http://www.union-agricole.fr/actualites/retour-en-photos-de-la-mobilisation-a-rouen&ca=BPRPMWY88VL6P5ZMXTZL&cn=MP1H6HM3:VWG1L6M9.html

     Oui, j'ai bien vu, "la folle, dégage"... Et bien comme quoi, si certains se posent encore la question, "peut être agriculteur en detresse, et revêtir une couche de connerie, proportionnelle à leurs emmerdements" ?

     La réponse est sans équivoque, OUI, ABSOLUMENT.

     

    Lire la suite

  • Ma relation avec la noblesse.

    Mes relations avec la Noblesse.

     Oui il est probable que ce billet puisse sembler étrange aux yeux de certains.

       Mais il est vrai que pour d’autres le fait de s’appeler NIEL AUBIN peut laisser supposer que j’ai quelque chose à voir qui soit de cet ordre.

     Pour information c’est plus pour rédiger une mise au point plus large, que j’aborde ce sujet.

     Mon véritable nom de naissance est NIEL, comme il en existe tant.

        Dans sa vie d’adulte mon père a été adopté par une femme, célibataire qui s’appelait AUBIN. Donc son état civil à lui à changé pour être NIEL AUBIN ; et donc chacun deses enfants a pris son nom.

     C’est aussi simple que ça.

        Donc rien absolument rien à voir, avec une quelconque noblesse en tout cas telle qu’on l’entend de façon générale, et pour ce qui une noblesse « bien plus noble encore » je suis bien la dernière personne à devoir m’en soucier, puisque c’est de moi, dont il est question.

        Ensuite, pour ce qui est d’une quelconque identification à marie Antoinette dont je serai tente de dire qu’on me saoule véritablement depuis 10 ans mais à un point que ça me donne envie de vomir, depuis bien longtemps…

       Je tien juste à rappeler les raisons.

       La principale c’est que Thomas Fersen a pris ce pseudo, et que donc de façon inconsciente ça ramène bien sûr à marie Antoinette dont il était l’ami (plus pour certains) et que cette relation ait été « ors norme » est une chose entendue.

     Il est vrai que j’ai en commun avec  Marie  Antoinette d’aimer « jouer à la fermière » que j’aime la mode les Arts etc…. Soit je ne nie pas. Mais je ne pense pas trop me mouiller comme on dit vulgairement sur je vous dis qu’il y a bien 8 femmes sur 10 alors qui peuvent avoir cette pretention…

     Oui c’est vrai, c’est moi qui suis à l’origine du film « les Adieux à l reine » c’est expliqué sur mon forum… SOIT.

       La vérité réside dans le fait que comme tous les domaines de la culture française il est bien pratique pour tout le monde et Thomas Fersen qui est mon coach, de tout faire en ce sens pour que mine de rien je booste d’une côté les monuments historiques qui soit dit en passant seraient bien inspirés d’être eux un peu plus hystériques juste histoire de les dépoussiérer un peu…. Et de l’autre, les parcs et jardins qui généralement sont autour des châteaux, cités plus haut…..

       Soit….. Je fais la sourde oreille généralement quand on me gonfle avec ça parce que pour information nous sommes je vous le rappelle en 2014…..

     Mais alors là hier soir le documentaire sur FR3…. Je dois dire que nous avons attrapé le ponpon….

        D’une part les faits rien que ls faits le travail des historiens je peux le comprendre ; c’est notre histoire c’est vrai et nos racines doivent être les plus transparentes possible c’est vrai….

        Mais alors qu’on gave de ces recherches dont s’abreuvent le madame Figaro sous le bras les vielles rombières qui remplissaient la salle qui était filmée et donc vue hier soir, pour savoir si oui ou non le tibia, « prétendu de Louis XVII était bien ou pas, VERITABLEMENT  le tibia reliquaire, du rejeton du Roi Louis VI  j’aimerai bien savoir si véritablement on se donnerait autant de mal pour faire des recherches aussi approfondies dans les recherches de certaines autres racines « un peu moins glorieuses » vis-à-vis de la façade mais peut être infiniment plus vitales pour que l’Arbre Généalogique, de la Famille Française tienne bien debout……  

         Entendons nous bien. Loin de moi de mépriser qui que ce soit sur le sujet je pense aux historiens, et à toute personne dont c’est là leur rôle…..

         Mais quand j’ai vu cette assemblée là hier soir dans cette salle, pour a voir les résultats, de ces  recherches, je suis vraiment désolée, mais « mon sang n’a fait qu’un tour »…..

        Alors quand même, je vais vous dire, et vous expliquer pour quelle raison je suis ainsi dans une colère noire… comme du charbon.

     Ces temps  ci bientôt va avoir le TELETHON.

        Soit je cautionne je me mets à la place des familles qui sont touchées par ces maladies, et il est parfaitement légitime……

         Hier soir, donc  nous a expliqué que très probablement l’enfant qui était prétendument  à  la  place du  véritable fils de Louis XVI, était un enfant polyhandicapé qui est donc mort au fond d’un cachot, comme un chien…….

       Et là donc, nous  avions ces vielles guenilles, de ce que la Noblesse Française,  présente de plus « notable » version permanente et brushing peroxydée, croisée en chanel, qui débattait, de ce sujet….

        Et ce qui moi, me met dans une colère noire, c’est que ces vieux cons  là qu’on nous a montrés,  aujourd’hui au moment où je vous parle, vont revendiquer haut et fort le droit de bénéficier des dernières trouvailles génétiques, pour leur sale besogne, et revendiquer leur titre de noblesse….

       Alors, entendons nous bien je ne fais pas de racisme anti noble, non vraiment… je suis antiraciste c’est u fait et il ne faut pas me chercher sur ce plan là…

       Mais franchement quand j’ai vu pas plus tard, que 10 mn après, que le thème de l’émission d’après sur France  sur l’immigration….. Je me suis demandée si le télescopage des deux sujet n’était pas volontairement particulièrement interpellant.

     Je me suis donc décidée à me coucher je dois dire au bord de la nausée….

         Je vais sur twitter juste pour voir et là « devinez donc qui on me propose de suivre sur le réseau social… Kate Middleton et le  prince Harry……

     Et moi justement qui il n’ya pas plus tard que deux jours, m’en prenait à Cameron dans une vidéo, au sujet de l’immigration….

     Vous voyez ce que je veux dire… ?

    http://www.dailymotion.com/video/x28jx43_la-crise-a-calais-cote-immigration_school

     Alors excusez moi mais franchement la Noblesse je ne saurai trop vous recommander d’arrêter de me faire chier.

     

    Lire la suite