google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

attouchements

  • Au sujet des frotteurs, dans le métro.

     Le débat est ouvert.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2333986546625304&set=a.100592689964712&type=3&theater

     Un truc, que j'avais lu, sur les reseaux sociaux, aussi, quand un homme, mesdames, vous regarde, de façon outrancière, et particulièrement intrusive, au point, qu'on se sent blessée, et mal à l'aise... D'une part, cessez de le regarder dans les yeux,  s'il est seul, ça peut marcher. en bande, c'est autre chose. Changez de place, ou parlez à quelqu'un,  et dite lui, carrement, "parlez moi, dites moi quelque chose, pour qu'il voie que je ne suis pas seule"...

     Sinon,  un truc, que j'ai appris, il faut observer ses chaussures, s'il est en face de vus, il parait que ça les destabilise....

    Lire la suite

  • Avant la sortie de Joachim Son-Forget, d'autres remarques sexistes en politique

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/r-evolutions/avant-la-sortie-de-joachim-son-forget-dautres-remarques-sexistes-en-politique/ar-BBRuqRe?ocid=sf

     Pour ce qui concerne la reflexion, "mais qui donc, va garder les enfants", qu'on entend quelquefois, je dois admettre que spontannement, je suis tentée de prendre ça, au second degré....

     C'est vrai, quoi, c'est tellement con, de sortir un truc pareil, qu'on se dit, "ça ne peut être qu'une blague".

    Sauf que celui, qui en est accusé, ne le précise jamais,  ce qui tend à me donner tort.

     Je précise à ces messieurs, d'autre part, qu'une femme  ne "fait pas enfants" seule, généralement, et si effectivement, la nature est faite de telle sorte, que précisément, il n'y a qu'elle, qui puisse l'assumer physiquement,  c'est un argument supplémentaire, alors, justement, pour revendiquer, que les hommes pour en assumer, leur part de responsabilité, dans notre société,  d'une part, assume d'aventage la charge mentale, au sein du foyer, mais aussi accepte d'assumer le fait, qu'elle soit en droit d'exister, sans ou bien au delà, de la maternité.

     Quand à l'expression, "elle est là, pour"....(faire des enfants, dans le cas présent), je dois avouer que rien que cette expression, j'ai le sentiment, de me trouver il y a un siècle ou deux, où les femmes, en etaient encore reduites, comme c'est encore le cas, dans certains autres pays, exclusivement à la reproduction, comme des animaux, ou aux tâches domestiques...

     Rendez vous compte : "ELLE EST LA POUR"...

     Moi, personnellement, je ne parle ainsi  de quelque chose, que quand je parle  d'un objet du quotidien, sensé nous faciliter la tâche, pour les basses besognes, justement, un objet, ou un robot ménager.

     Bien sûr, il se trouve probablement, quelques crétins en cette fin d'année,  pour s'en satisfaire, je n'en doute pas, helas, et si le fait de relever cette excecrable expression leur semble anecdotique, je rappelle que c'est justement dans cette perception deshumanisée, que les hommes trouvent légitime, de disposer du corps des femmes, pour les violenter, au point, que certaines en meurrent, qu'ils les violent, et que partout, dan le monde, c'est justement cette perception, "chosifièe", et déshumanisée, qui génèrent ces comportements.

     Alors, soyez sans crainte.....

      Demain, certains envisagent, de boïvcoter les voeux du président,  je n'ai pas à porter de jugement sur ce fait, mais si moi, je m'y colle, à propos des masculistes, croyez moi, je ne vais pas m'y coller pour rien non plus.

     Parce que si la parole est  un sport de combat, ça n'est certe pas d'elle qu'on ne m'ait jamais privée, et c'est pas demain la veille, que ça risque de se produire.

     A bon entendeur.....

     Et pour information, jute un gros détail, que j'ai appris, recemment, qui vaut tous les arguments....

     Quand on observe le comportement des hommes, et des femmes, qui sont aux responsabilités,  version "perils imminants", par exemple, aux commandes d'un avion, dont les commandes ne répondent plus....

     Les observations, sont absolument formelles, les femmes sont plus rigoureuses, et suivent à la lettre, le sprotocole de sécurité, de façon beaucoup plus méticuleuses, que ne le font les hommes, et font passer l'intérêt de tous, avant leurs égos respectifs....

     En d'autres termes, messieurs, tâchez d'être à la hauteur, des tâches qui vous incombent, en vraies féministes que nous sommes, on ne cherchera jamais à détroner un homme, quand il est compétant, d'abord, et respectueux, ensuite.

     Seulement, voilà, l'un ne va pas sans l'autre.

    Lire la suite

  • le pape François cherche à obtenir la « pleine implication de l’Église mondiale dans la protection des enfants ».

    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/cardinal-Cupich-rencontre-abus-sexuels-devra-etre-debut-dune-reforme-mondiale-2018-11-25-1200985415?from_univers=&id_folder=1200819732&position=2

    Ces propos sont tenus, par  l’archevêque de Chicago, chargé d'organiser la rencontre mondiale sur les abus sexuels qui se tiendra à Rome en février 2019.

    Il s'agit du cardinal le cardinal Blase Cupich.

    Je le cite:

    « Cela signifie avant tout que nous devons nous assurer que tous les responsables d’Église ont une compréhension complète et directe de l’impact des abus sexuels commis sur des victimes », a-t-il précisé. Cela implique également à ses yeux « de nommer et de prendre pleinement en charge nos échecs afin qu’ils ne se répètent pas ».

    « Pour cela, l’Église, à tous les niveaux – local, régional, national et universel – devra assumer ses responsabilités, a-t-il détaillé. À cette fin, nous devons définir plus clairement ces responsabilités particulières et établir la réactivité, la transparence et la responsabilité, en particulier pour les évêques. »

     Le problème, alors, est le suivant.

     Puisque le pape, lui meme,  CE QUI EST INCROYABLEMENT REVOLUTIONNAIRE, considère que desormais, EN AUCUNE FACON, LA JUSTICE DIVINE NE DEVRAIT SUPPLANTER LA JUSTICE DES HOMMES, en matière de pédophilie,  ça implique, donc, necessairement, une fois la réelle prise de conscience, faite, dans n'importe quel pays,  que a Justice des hommes,  soit à la hauteur, pour raiter le problème de pedophilie, sur le plan sociétal....

     Ors, dans beaucoup de pays,  la pedophilie, est considérée, m^me pas comme un crime, ce qu'il est, comme le viol, mas au mieux, comme un delit mineur, voir, commequelque chose de non seulement, anecdotique, voir parfaitement toléré, et legitime, comme dans d'autres reigions, telles que l'Islam, mais elle n'est pas la seule...

     Les evangelistes, actuellement, feraient un tabac, parait il, et notamment, aux USA.

     Vous savez, pourquoi ? parce qu'ils ont le sens du rythmes, parait il....

     Si si, je vous jure, leur truc, c'est de chanter, autour d'u piano, et certains, sont assez cons, figurez vous, pour s'en contenter, sur le plan spirituel.... mais c'est pas grave, ils vous soulagent, quand même, "grave", votre compte en banque, on ne peut as tout avoir, dans la vie, n'est ce pas.

     Mais côté pedophilie, par contre, on sait pas, c'est MOTUS ET BOUCHE COUSUE.

    Lire la suite

  • Réforme de la Justice d'Emmanuel Macron.

     La reforme de la Justice, arrive ces jours ci, devant l'assemblé du Sénat.

     A cette occasion, différentes émissions, sur le service public, parlent de Justice, et de la réforme en question.

    https://www.franceinter.fr/justice/la-justice-francaise-manque-toujours-de-moyens-selon-un-rapport-europeen?xtmc=reforme_de_la_justice&xtnp=1&xtcr=7

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-5-7/le-5-7-11-octobre-2018

      J'ai trouvé interpellant, la place qu'occupe le classement de notre Justice, vis à vis des autres pays, par le classement.

      Bien noté, le manque flagrants de juges, comparativement au nombres d'habitants.

      Je vous recommande ce film, que j'avais vu, au cinéma,  et qui est repassé dernièrement.

     L'hermine.

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=231600.html

    "Juré d'assise, une si lourde responsabilité", sur France 2, dans l'émission, "ça commence aujourd'hui".

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Pédophilie, dans les autres pays d'Europe.

      Depuis l'avenement d'internet, on a la chance de pouvoir bénéficier, grâce au phenomene de mondialisation, à certaines prises de conscience, de certains faits de société, qui auparavent, etaient infiniment moins visible.

       On peut en juger, de l'émergeance du mouvement "me too", par exemple, mais aussi, de bien d'autres faits de société.

      La "vulgarisation" de la pédophilie, m^me si l'expression, peut choquer, mais je veux dire, par là, "sujet de moins en moins tabou", par le fait que le sujet est plus connu, et donc, reconnu, aujourd'hui par la société, en est un des aspects les plus importants.

     Il est possible, que l'expression, VULGARISATION DE LA PEDOPHILIE chue... Et pourquoi pas ?

     Quelquefois, il n'est pas un luxe qe de choquer, pour aider à la prise de conscience.

     Jadis, un enfant (dont moi) qui en était victime, n'osait le dire à qui que ce soit.

     Aujourd'hui, c'est probablement encore le cas, mais grâce à cette "vulgarisation",  statistiquement, un enfant, le dira plus facilement, enfin, je l'espère. 

     Si je tiens à a border ce problème, sous l'angle européen, c'est parce que quelque soit un problème de société,  il est souvent instructif de inspirer, d'autres pays. Et notamment, des plus proches, geographiquement.

     En effet, la criminalité, sous toutes ses formes, y compris, dans le crime sexuel, plus encore, peut être, et la pédophilie, encore d'aventage, demontre, qu'on a affaire, le plus souvent, à des pervers manipulateurs, assez doués, pour s'arranger, des failles, existantes, d'un pays, à l'autre.....

      Partant de ce ait, un violeur recidiviste, ou un pedophile, a toutes les chances, de voyager d'un pays, à un autre, pour brouiller les pistes, esperant ainsi, semer le trouble, au sein des services concernés.

      https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Monde/Pedophilie-nouvelles-mesures-en-Suisse-et-en-Allemagne-2016-06-22-1200770654

      Ces derniers temps, il y a quelques jours, précisement, je voyas à la télévision, une pub, vantant les meritees de l'europe sur ce plan, expliquant que desormais, l'europe, via EUROPOL, avait fait d'enormes progres, sur ce plan.

    https://europa.eu/european-union/about-eu/agencies/europol_fr

      Pour ce qui concerne la pédophilie au sein de l'Eglise, chaque pays, tente de proposer des alternatives, pour faire face au problème.

    https://www.la-croix.com/France/Politique/Pedophilie-lEglise-senateurs-socialistes-veulent-commission-denquete-2018-10-09-1200974799?id_folder=1200819732&from_univers=urbi&position=1

    Au sujet de la demande de commission, pour faire la lumière, sur des éventuels manquements, au sein des archevechés, je la trouve légitime.

     Mais il me semble que les autres cultes, devraient eux, aussi, au minimum, évoquer ce problème, au sein de leur culte, afin d'inciter leurs adeptes à en parler, et à libérer la parole.

     En effet, chacun, sait à quel point chaque religion, depuis toujous, à condamné le plaisir sexuel,  ne considérant ce dernier, que sous l'angle de la procréation.

      c'est d'ailleurs  de là, et uniquemen de là, que vient, l'integrisme, qui aujourd'hui, condamne, les femmes, qui souhaitent pratiquer, un IVG...

     LA FEMME N'EST A LEURS YEUX EXCLUSIVEMENT QU'UN VENTRE A REMPLIR.

     Ors, tous les chercheurs sont formels, sur ce point, la dérive pédophile, est très précisément, la conséquence dirrecte, du fait que la plaisir sexuel soit considéré comme tabou.

     Comment considérer alors, que curieusement, dans aucune autre culte, on ne parle ouvertement, d'abus sexuels ?

    (pour les propos du pape, sur le sujet, je vais y revenir).

     

    Lire la suite

  • "L'addiction est à la société, ce que le populisme est à la politique".

     ce texte est la concluson d'un livre que je viens de terminer d'écrire, sur les addictions, en général. EXTRAIT.

    Choisir délibérément, de regarder ailleurs.

    Choisir délibérément, de designer un coupable, par la formule « bouc émissaire », comme le font les partis d’extrême droite, vis à vis du phénomène migrants.

    c’est en ce sens, que ce parallèle effectivement, me semble parfaitement justifié.

    L’addiction, est une sempiternelle procrastination d’une souffrance, qu’on ne parvient pas nécessairement à identifier, et l’addiction, offre l’opportunité de la fuir.

    On a vu, que le phénomène d’addiction depuis le début de l’humanité, ait toujours existé.

    On pourrait me rétorquer, qu’on ne peut pas le prouver, ce qui est vrai .

    On ne peut nier, par contre, qu’il soit cohérent, pour n’importe quel être humain, que souffrant, il cherche par pur réflexe, à trouver une parade, et c’est en ce sens, que je ne crois pas trop m’aventurer, en affirmant, une telle chose .

    Si l’on observe, que comme beaucoup de mots de vocabulaire, concernant la psychiatrie, ce dernier, soit entré dans le langage courant, on remarque que ce qui est qualifié d’addiction, est souvent assimilé ou confondu, avec les hobbies, ou les passions extrêmes, voire exclusives.

    Le fait, de prétendre alors, qu’il s’agirait d’une addiction, relève de la plus parfaite subjectivité, voire, de l’humour, et de l’autodérision, quand c’est de nous même dont il est question.

    Pas plus tard, que ce midi, je prétendais en riant, que j’étais addict à la pastèque !

    C’est vous dire, si ça va loin…


     

    Ne riez pas ! c’est riche en bêtacarotène, bonne pour la peau (eczéma), et en vitamine B6, pour la circulation du sang et tonicité des vaisseaux (mes œdèmes)…

    Pour conclure…

    L’idéal, en somme, réside dans le fait, de parvenir à se connaître suffisamment pour parvenir à se saisir en son fort intérieur, de l’activité, ou de la stratégie, à devoir mettre en œuvre, dans le but de faire face, au challenge, qui se présente, et qui vous tourmente…

    Plus vous aurez été confronté, alors, à l’incroyable éventail de vos possibilités, plus vous aurez de chance de vous en saisir, afin d’agir en conséquence…

    En « Sommes », pour changer de la Seine Maritime, « à vous de jouer ».


     

    Lire la suite

  • Comment les nationalistes, déroulent le tapis rouge à la mafia. Internet-signalement.gouv.fr

     Je viens d'observer une escroquerie sur internet, et de la dénoncer. Comme chacun devrait faire, en pareille circontance.

      Il n'est pas utile, par contre, une fois fait, de demander à autrui, de le faire aussi par l'intermédiaire des réseaux sociaux, puisque des le premier signalement, le processus de vérification est enclanché, alors, multiplier les alertes pour le même signalement, fait l'effet contraire, et gène de façon significative le traitement de chaque cas, c'est expliqué sur le site, du ministère de l'intérieur.

    https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

      J'avais deja eu l'occasion, il y a quelques temps, d'aller déposer un autre signalement, enfin, à plusieurs reprises, et j'en viens, à l'instant.

      Je remarque à quel point le site s'est enrichi, pour notamment, offrir une meilleure lisibilité, une grande fonctionnalité, et donc, une meilleure utilisation, prompte à dénoncer des tentatives d'arnaques, le plus souvent, dont on pourrait être victime, sur internet.

      Mais venons en au titre de mon article.

      Les nationalistes, ou pour dire plus directement, les extrêmes droites,  dans différents pays d'Europe, ou ailleurs, prétendent que les migrants, représenteraient un péril, pour leurs identités culturelles, individuellementn entre autre.

      J'ai beaucoup travaillé sur ce sujet, et depuis bien longtemps, encore, il y a quelques jours, et je vous gratifie de ce travail, partiel mais récent.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/on-recoit-des-migrants-et-ca-se-passe-bien-mercy.html#yj4F6hFjCrEMy8DX.01

      On sait, que c'est archi faux, bien sûr, et d'ailleurs, le flux migratoire a ralenti, depuis le debut 2018, mais il se gardent bien de le préciser.

      Mais s'il est un concept, qui lui, depuis toujours, ait eu une idée particulièrement pointue, de la notion de mondialisation, c'est bien, précisement la criminalité, sous toute ses formes.

      Criminalité, j'entends par là, ce qui rapporte le plus, aujourd'hui, c'est à dire, le passage des migrants, en parfaite symbiose, avec certains pays, qui les refoulent, politiquement, jouant, ainsi, sur les deux tableaux, d'un côté, ils donnent une carotte à grignotter à leurs partis racistes et xenophobes, et de l'autre, ils donnent en pâture les migrants, eux même, qui, avec un peu de chance, sont transportés, par leurs réseaux mafieux, pour arriver en Lybie, afin d'y être torturés, violés, et (ou ?), rançonnés.

       Mais la superbe aubaine des migrants le systême étant observé, du côté mafieux, ça n'est pas là, leur seule activité,  vous pensez bien, car en matière de criminalité, ces derniers, font feu de tous bois.

       Pédopornographie,  sites et forums proposant  des kits d'arnaque, et expliquant, le plus simplement,du monde, comment, on les monte, généralement instzllé, pour leur raison sociale, dans les paradis fiscaux,  ceux là même qu'éventuellement, vous dénoncez, quelquefois, et que je viens de dénoncer à l'instant, proxénétisme, esclavage moderne, traffics d'animaux domestiques, venant d'elevages sans label, avec des animaux torturés, ou vivant dans des conditions indignes, trafics d'animaux rares et protégés, trafic d'oeuvres d'Art, et j'en passe.

      Tous ces traffics, que je qualifierai, de sattelites, existent, et aucun des pays européens, jamais, n'en parle, à plus forte raison, s'il tapent sur les migrants, qui traversant la méditerrannée, ont vu, leur largeur d'épaule, s'élargir, comme par enchantement.

       D'ailleurs, j'ai un message à transmettre à la CROIX ROUGE,  si les vêtement que vous leur donnez, pouvaient faire quelques tailles de plus, pour la largeur du dos, XXL, au moins, ça serait pour eux, dans l'hypothèse, où ils ne se soient pas encore noyés en mer méditerrannée, nettement plus confortable.

       Toutes ces autres formes de criminalités, là, personne n'en parle, mais elles, sont néammoins parfaitement oppérationnelles et actives, ors, considérant que la criminalité organisée, elle, a depuis fort longtemps, intégré le processus de mondialisation, il est alors indispensable, qu'elle trouve "son maître", comme on dit, par une Europe, qui sur le plan de la sécurité,  et de la police, via Europol, une véritable coopération, entre les états.

      Mais cet aspect, abslument fondamental de l'Europe, aujourd'hui, absolument aucun nationaliste n'en parle.

      Ces dernieres semaines, pourtant, un coup de filet magistral, a été réalisé,  au sujet du traffic d'animaux sauvages,  coup de filet, d'une ampleur sans précédent, et qui force l'admiration, sur le plan de la coopération, entre les états membres de la communauté européenne, mais aussi, bien au delà.

    https://www.rtbf.be/info/monde/detail_plus-de-30-000-animaux-sauvages-saisis-lors-d-une-gigantesque-operation-contre-le-braconnage?id=9959570 

      Là, il s'agit d'animaux sauvages.

      D'une certaine façon, sur le plan stratégique, je trouve particulièrement juste précisément, que ce soit pour une cause, très consensuelle, et non politique, comme la préservation des espèces menacées, qui ait servi, ainsi d'exemple, ou de pretexte.... Au moins, l'efficacité, et la cause, ne peuvent en aucune façon, prêter à interprétation.

      Maintenant, ce qui, moi, m'importe, réside dans le fait d'entendre les nationalistes en question, raisonner (le savent ils vraiment ? ), si l'on transpose cette efficacité,  sur des réseaux de protitution, de proxénétisme, ou de pédophilie, ou du trafic d'oeuvres d'Art.... Et je ne veux pas, j'exige que l'on me démontre, en quoi, pourquoi, et comment, le phénomène migrants, serait lié, ou pas, au fait, que cette efficacité d' EUROPOL et d'INTERPOL, soit effective, puisque l'on voit, qu'elle peut effectivement, l'être.

    22 decembre 2018.

    EN AUTRICHE......

    https://www.liberation.fr/planete/2018/10/12/en-autriche-la-journee-de-travail-de-12-heures-passe-mal_1684972?fbclid=IwAR0xfGLvqTyYWVhn_s6ZFIYXLdLwpErflpwRSxrLjUWGB73ZsGuYvJ9m2G8

     

    EN HONGRIE....

    https://www.europe1.fr/dossiers/hongrie

     ETATS UNIS.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-internationale/bilan-trump-2018-en-un-an-de-donald-trump-27-collaborateurs-pousses-a-la-demission.html

    Lire la suite

  • L'Association LE REFUGE.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/videos/francoise-niel-aubin-l-homosexualite.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/videos/do/tag/benoit-hamon/

    http://francoise.babaorum.info/t2993-Le-film-qui-met-le-feu-aux-poudre-dans-les-pays-arabes.htm

    https://www.le-refuge.org/?utm_source=Liste+lecteurs&utm_campaign=3bb8a1ab67-EMAIL_CAMPAIGN_2018_05_31_10_36&utm_medium=email&utm_term=0_b576c2295c-3bb8a1ab67-72648685&mc_cid=3bb8a1ab67&mc_eid=665c8cf02f

    https://www.le-refuge.org/actualites-presses/actualite-nationale/item/sondage-bva-pour-le-refuge-les-francais-et-la-lutte-contre-l-homophobie.html

     Je suis intriguée par ces chiffres, enfin, ces pourcentages, je veux dire.

     En effet, les deux tiers de la polpulation française, trouvent normal de protéger, un jeune homosexuel, qui  serait rejetté par sa famille.... E gros, pour repondre au sondage, tout le monde demeure dans le "politiquement correct".

     Difficile d'avouer à l'enquêteur, en effet, qu'en f  gros, "non j'aime pas les PD".

     Désolée, si je choque, mais quelquefois, il n'est pas unitile d'être grossier, ou un peu trop direct, pour secouer le cocotier.

     J'en déduis donc, que pour certains, "on les aime bien, on compatis même,  mais on le fait d'autant plus que ça se passe dans la famille des autres.

      J'ai pris contact avec l'Association, parce que je vois qu'il n'y a aucune antenne, encore, aux anlentours de Rouen. Alors, je propose mes services, la creation d'une antenne, chez nous, est en cours de création, m'a ton dit.

    4 fevrier 2019.

    Un concours est organisé, pour soutenir la cause LGBT, et l'association, "le refuge".

    http://"Grand Concours Le Refuge : Initiatives contre les LGBT-phobies" 2019 : toutes les infos !

    Je viens d'autre part, depuis quelques jours, d'ouvrir une cagnotte, sur FB, pour aider l'association, à ouvrir une structure,  dans la region de Rouen, ou du Havre.

    https://www.facebook.com/donate/407211840025366/

      En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Mon cadeau de fête des mères ? Le résultat du référendum sur le droit à IVG? en Irlande !

       J'ai trouvé l'idée amusante, de se déguiser en utérus, trompes, et ovaires... Et oui, messieurs, j'explique, parce que je soupçonne que certains n'aient pas compris.

       Oui, curieux cadeau de fête des mère, je dois bien le reconnaitre, mais enfin, quand j'ai un gros coup de blues, je vais au jardin, et je sème des graines, de fleurs, le plus souvent, symbole de l'épanouissement sexuel, alors, c'est vous dire, si j'ai de la répartie, au niveau stratagème... Chacun s'invente des béquilles, comme bon lui semble  (merci, Michel Drucker).

       Oui, je prends ça comme un cadeau, 66% pou le droit à l'IVG, je suis absolument ravie.

    https://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/referendum-sur-l-avortement-les-irlandais-ont-vote-oui-a-plus-de-66-selon-les-resultats-officiels_2771561.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/feminisme/droit-a-ivg-parce-que-personne-d-autre-qu-elle-meme-ne-doit-avoir-le-droit-de-decision-de-ce-qu-elle-en-fait.html

     Je dois simplement, donner quelques précisions.

      Pour le cas, où d'observer, une telle mobilisation, pour ce référendum, tendrait à laisse croire, que la formule référendum, en serait la cause, ils sont dans l'erreur la plus totale.

      Certaines jeunes femmes, ont fait un aller retour, en Irlande, uniquement pour voter, et les témoignages sur twitter, ont été fort nombreux, à le raconter.

      Mais ça n'est pas "le férérendum", qui en est la cause, mais la question qui était posée et sa gravité combinée à l'urgence du sujet, et uniquement celà. 

      Ensuite, il a été précisé, que les deux derniers bastions, où le droit à l'IVG, autant dire, le seule véritable pare feux, face  au desespoir des femmes, alors que les géniteurs, devraient se sentir aussi responsables qu'elles,  sont l'île de Malte et la Pologne.

      N'est il pas particulierement interpellant d'observer, que dans un cas comme dans l'autre, si l'on met en avant, une influence prépondérante de l'Eglise Catholique, dans un cas comme dans l'autre, on n'entend parler de politique de planning familial, qui est la seule politique digne de proposer, une contraception efficace,  une méconnaissance absolue,  d'autre part, de la psychologie féminine, dans sa globalité et sa complexité, au point qu'au sein de l'Eglise Catholique,certains préconisent encore, de pondre des enfants comme des poules pondeuses, rejoignant alors, en tout point, la posture des plus retrogrades de l'Islam, alors que l'isslamophobie, les concernant, si elle n'est pas assumée, n'en demeure pas moins présente, et "révélée", par l'influence de cette Eglise, dans la politique face au flux migratoire, et nourrissant le rejet exploité politiquement....

     Cette phrase est un peu longue, peut être, non ?

     Respirez un grand coup, et ça passera.....

     Enfin, merde, vous voyez bien ce que je veux dire.

      Ceux, qui prêchent contre le droit à l'avortement, et pour une politique nataliste, "sans retenue" (avoir de la retenette, comme dit ma maman), sont aussi, ceux qui prétendent que les migrants, présentent un danger, alors, qu'il préconisent des théories aussi stupides, sur la politique nataliste...  "c'est plutôt ça que je dis".

     Et si je précise que l'île de Malte, pratique le paradis fiscal, comme un pizzaiolo fait valser sa pizza, nous volà, avec une jolie cerise, sur la pièce montée des grands jours.

    Lire la suite

  • Suites "METOO" et ses dérivés, dans les sphères du pouvoir, y compris artistique.

      S'il est un milieu, plus encore qu'ailleurs, où ce phenomène soit le pernicieux, c'est bien dans tout ce qui concerne l'artistique.

      Puisque par définition,  des qu'on est sensées jouer un rôle, et que ce dernier, sous entendrait, certaines caracteritiques, physiques, par exemple, "bien malin", celui ou celle, objectivement, qui saurait determiner, jusqu'où le phénomène de séduction, ou de seducteur serait tolérable,  et à partir duquel, il ne saurait plus l'être.

      Objectivement, la séduction s'étend, et c'est inévittable, bien au delà,  des sphères que je décris là. Puisqu'elle concerne les relAtions des huamains, chacun, individuellement, des lors qu'on cherche s'implement, à accrocher un regard, on qu'on adresse un sourire.

      Comme vous dites ? J'exagère , non, je ne crois pas....

      Elle n'a rien de toxique, en vérité,  et encore moins d'immoral, des lors qu'elle ne cherche pas par la manipulation qui s'en suit, à servir de mauvaises inttentions,  un être humain est à la base, un être "social", aussi est il cohérent, de chercher à communiquer avec son semblable.

      Mais si la drague lourdingue, peut effectivement souffrir d'une appréciation, à géometrie variable, ce qui hélas, est aussi inévittable, que la nature humaine et les intentions des protagonistes, est variée, la prise de conscience sur le sujet, semble bien réelle, si j'en crois ce que nous avons vu, à Cannes, ces jours derniers.

    https://www.arte.tv/fr/videos/082812-000-A/ouverture-du-festival-de-cannes-un-an-apres-metoo/

     Merci, à Mesdames, de nous avoir si bien  representées, et si d'être systèmatiquement encore, privée de cinéma, est pour moi, une vraie torture psychologique, je prétends, que par votre présence exclusive, et bien au delà, d'avoir nettoyé le tapis rouge, souillé par la présence de DSK, il y a quelques années, j'ai le sentiment, que nous nous sommes, vues vengées.

     Certes,  l'image etait belle, et conséquente, et je ne suis pas si naïve, cependant, pour m'en contenter, et quelque chose me dit, que je décevrai, si ça n'était pas le cas.

     J'oses esperer que l'allegement de ma curatelle, prichaine, pourra faire renaittre, sur ma personne, le droit de m'interrser de nouveau au cinema, comme je l'entends, au minimum, pour pouvoir en jouir, comme moi seule, je l'entends... "plus si affinité", comme on dit vulgairement.

     Mille merci, pour mon idée de dse concentrer sur l'egailité des salaire.

     Je comprends que l'idée de parité, ne tente pas, elle n'est pas souhaitable, dans quelque milieu artistique, que ce soit, je crois, parce qu'elle  nous imposerait le risque d'être choisies, parce que nous sommes des femmes, et pas pour notre talent, argument, courant, et et ho combien recevable.

     Mais si j'ai posé l'index, sur l'egalité des salaires uniquement, c'est que je fais confiance aux femmes elles même, et je demeure absolument persuadée, que "par ruissellement"....  Clin, d'oeil, à la Dolce Vita, et à qui vous savez (sic!), pour que cet argent, soit reinvesti, vers les femmes, elles, même....

     Apres tout, on a beau dire, on a beau faire, objectivement, c'est bien par l'argent, que les production, se font, alors, autant, user de la corde la plus solide, et celle, qui est la moins sujette à manipulation, du coup, pour tenter de faire avancer les causes, dont il est question.

    https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2269803-20180512-video-festival-cannes-marches-82-femmes-7e-art-reclament-egalite-salariale

    https://www.20minutes.fr/arts-stars/cinema/2266607-20180505-lea-seydoux-maltraitee-cinema-conseille-fermer-si-voulions-continuer-travailler

     

       Dés l'instant, que l'éventuelle victime,  accepte cet argent, est ce quelqu'un a le droit de considérer, qu'il y ait eu viol, ou pas ?


      Si je pose cette question, c'est parce que dans l'affaire DSK, je sais que certains, qui ont qualifié ce qui lui a été reproché, de VIOL, il les a poursuivi en procès, au prétexte, que la réparation que la victime a acceptée, l'a été précisément, pour ne pas que le procès ait lieu, ce qui fût fait.


       En d'autres termes, est ce que la notion de "réparation" en amont, vaut réparation, au point que la prétendue agression sexuelle,  qualifiée de viol, par les médias, et (ou) par qui que ce soit, soit considéré comme diffamatoire ?

    https://culturebox.francetvinfo.fr/cinema/asia-argento-l-accusateur-jimmy-bennett-s-exprime-278155#xtor=EREC-15-[Quotidienne]-20180823-[actu]&pid=726375-1518382847-38f67f66

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • légiférer sur le coaching.

      Je pense que c’est une chose nécessaire, parce que selon les professionnels, le fait que ce mot, puisse revêtir le pire, tout autant que le meilleurs, ils considèrent à juste titre, que la mauvaise réputation, que ce mot revêt, porte atteinte à une profession, qui est, pour information, pourtant encadrée.

      Néanmoins, le problème se pose, et le fait de voir que derrière ce mot, littéralement galvaudé, tout et n’importe quoi, permet il, au moins de le vider complètement, de tout ambition, qui pourrait être considérée comme altruiste, ou médicale, version « irréprochable ».

      Alors, comment faire ?

      Car aujourd’hui, le problème est le suivant, c’est que ce mot est mis à toutes les sauces, que ce soit la mamy, qui apprend à des gamines à tricoter, un body buildé, qui vous aide pour votre gym et vous faire maigrir, ou bien l’encadrement d’un quelconque apprentissage, tout y passe.

      Des l’instant qu’un mec, ou une nana, a la prétention de vous apprendre quoi que ce soit, en individuel, allez HOP, il se dit coach.

      Le souci réside dans le fait, que derrière cette appellation, qui veut tout dire, et surtout n’importe quoi, peuvent aussi se cacher des escrocs, qui peuvent effectivement, être des personnes peu recommandables ,et dans certains cas, s’avérer vraiment dangereux, parce que cherchant à recruter, par exemple, pour des dérives sectaires.

      A bien y réfléchir, je pense que le plus sage, consisterait, comme pour certaines médecines parallèles, qui ne sont pas reconnues, d’une part, à en limiter la pub, et d’autre part, procurer un numéro vert, un numéro d’alerte, qui puisse répondre aux questions, que certains se posent.

      Ces questions que je vais énumérer, elles peuvent tout autant être posées, par un entourage inquiet, un enseignant, qui remarque que quelque chose ne va pas, ou bien des personnes, elles même, qui ne vont pas bien, et qui se posent certaines questions.

      Vous remarquez que :

      Chaque critère, est à noter selon 1, 2, 3, 4.

      La personne a changé, dans son comportement, et a rompu, avec ses parents, amis, et n’adressent plus la parole, ou quasiment plus à personne.

      Les résultats scolaires sont en chutes libres.

      Il n’écoute plus sa musique habituelle, ou ne manifeste plus les intérêts qui étaient les siens, auparavant.

      Cette personne est adulte, mais vous remarquez que tout son argent, est dilapidé, dans ce coaching, et vous craigniez qu’il ou elle ne se trouve en danger d’emprise psychologique.

      Vous aurez remarqué que ces critères ressemblent énormément, et je dirai, qu’ils sont identiques, à ceux décrits pour le djihadisme.

      C’est tout à fait normal, puisque ces critères, relèvent tout autant, d’une emprise, par un pervers manipulateur.

    17 novembre 2018.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/psychologie-et-developpement-personnel/coachings-bientot-le-livre.html

     J'ai beaucoup travaillé sur ce sujet, et je suis ravie de cette émission, sur France inter, où j'observe, que tout ce que j'ai expliqué, sur le sujet, depuis es années se trouve entièrement confirmé,  y compris, en ce qui concerne l'analyse, que je fais, depuis des années, sur David Laroche.

     A la lumière de ce nouvel éclairage, qui me conforte dans mon analyse, je vais "remettre mon ouvrage sur le metier".

    Lire la suite

  • Moussa, jeune artiste de 28 ans ressortissant Guinéen retenu au CRA de Nîmes depuis un mois.

    Parce qu'il n'est pas supportable de se dire qu'on ne fait rien ...

    M. le préfet, 
    Vous trouverez ci-joint un appel à votre sens du pacte républicain , pour ne pas condamner le jeune Moussa à une mort certaine dans son pays d'origine quand son pays d'accueil, la France, a aboli la peine de mort depuis près de 40 ans.

    Très respectueusement

    Corinne Acheriaux
    Conseillère municipale d'opposition 
    Mairie de Cébazat (63)

    Monsieur Didier LAUGA
    Préfet du Gard
    10 avenue Feuchères
    30 045 Nîmes cedex 9

    Cébazat, le 2 mai 2018

    Monsieur le Préfet,

    Je souhaite par ce courrier attirer votre attention sur la situation de Moussa, jeune artiste de 28 ans ressortissant Guinéen retenu au CRA de Nîmes depuis un mois.

    Arrivé en France en 2015, Moussa a immédiatement réussi à s’intégrer dans le tissu local tant culturel qu’associatif. Il a ainsi pu verbaliser son vécu, et ses craintes de retourner dans un pays qui le considère comme un criminel, tout simplement parce qu’il est homosexuel.

    Monsieur le Préfet, vous n’ignorez pas, cela vous a été rappelé à de nombreuses reprises, que si Moussa devait être renvoyé à Conakry, il y serait exposé à une peine d’emprisonnement dans le meilleur des cas, et, dans le pire des cas, à un lynchage. Vous n’ignorez pas, non plus, en effet, que la Guinée est l’un des pays où le rejet des personnes LGBT est le plus fort, puisque 96% des guinéens disent éprouver de la haine à l’encontre des personnes homosexuelles.

    Moussa, depuis son arrivée sur le territoire national, n’a pas simplement réalisé un exemplaire parcours d’intégration républicaine : il a également œuvré, quasi-quotidiennement, en qualité de bénévole pour l’association AIDES, reconnue d’utilité publique.

    Par ailleurs, Moussa n’a plus aucune attache ni aucun lien en Guinée. En France au contraire, il a de nombreux liens, notamment à Nîmes, où il habite.

    Sa reconduite en Guinée constituerait un préjudice grave pour Moussa, qui y serait exposé à un danger grave et immédiat.

    Je vous demande donc de réexaminer en urgence la situation de Moussa en utilisant votre pouvoir discrétionnaire pour le libérer du CRA et examiner sa demande de délivrance d’un titre de séjour, ou d’attribution de la protection subsidiaire. Là serait votre honneur. Là serait l’honneur de la France. Nous ne laisserons pas Moussa seul face à l’injustice et au danger.

    Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes salutations distinguées.


    Corinne Acheriaux

    Lire la suite

  • L'affaire Angélique, au sujet du phénomène de sidération. #cuentalo.

     Bon, j'ai bossé deux heures, au bas mot sur le sujet, mais suite à un bug, il a disparu.

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/meurtres/meurtre-d-angelique/video-quand-elle-a-commence-a-se-debattre-il-a-su-quil-fallait-la-tuer-le-recit-glacant-du-calvaire-d-angelique_2731005.html

     Première question.

     Ces pillules, qu'il a achetées,  dans un sex shop, est ce que c'esst du viagra ?  Ou est ce q  d'autres pillules ? auqquel cas, ça induirait la dangerosité de cette prise "ors prescription mediacale", alors, que l'on sait, qu'il existe un vrai problème actuellement, si l'on considère que d'autres pays d'europe en autotorisent la vente sans ordnnance, notamment, via internet.

     Je ne connais pas ces pillules, d'autant moin encore, que je ne suis pas un homme. Quelle influence sur le désir  ? ou (et), les pulsions sexuelles ?

      An niveau du couple, est ce qu'il y avait recours ?

      Sa femme savait elle, qu'il y avait recours, dans le cadre de ses relations sexuelles, avec elle, ou pas ?

      Je précise, enfin, je soupçonne, que certains trouvent mes commentaires étranges.

      Mais  ces questions n'ont pour vocation, que de tirer des leçons, et pour y parvenir il convient, d'investiguer autour du crime, pour comprendre comment, ça ait pu arriver.

      Je comprends, que la Justice veille à ce que le visage du présumé coupable, n'apparaisse pas dans les médias, et je suis d'accord sur ce point, quand on observe les réactions populaires, qui avec les reseaux sociaux, sont exhacerbées, encore d'aventage.

      Mais une question me hante.... Considérant le fait que cet homme ait deja commis un viol, avec arme, pour lequel il avait été condamné, je voudrai savoir comment, declancher le fait, que d'eventuelles autres victimes, qui sous l'effet de la sidération, qui auraient éventuellement été ses victimes antérieures, si c'est arrivé, pourraient éventullement le reconnaitre...

       Je précise que cette demarche peut être envisagée, je crois, maintenant, sans qu'une plainte, ne soit deposée, "encore", ou en tout cas, il en est question.

      J'invite donc toute personne, ayant été victime de viol,  et qui n'auraient pas osé aller porter plainte  à la gendarmerie,  habitant dans ce secteur, ou bien auilleurs, alors, qu'elles, l'auraient croisé, dans un autre endroit, comme en vacances, à se rendre à la gendarmerie, afin d'identifier éventuellement leur agresseur, et déposer plainte, "peut être".

      Je sais, que beaucoup, trop , helas de victimes, n'osent pas encore porter plainte.... Mais la raison principale, pour laquelle il importe, précisément, de deposer plainte, en cas de viol, ou d'actes pédophile, Y COMPRIS POUR DES ATTOUCHEMENTS réside principalement dans le fait, que le coupable,  s'il n'est pas denoncé puis,poursuivi, considère alors, objectivement, premièrement, que son acte, est presque "normal", puisque la victime ne porte pas plainte, mais aussi, qu'il peut recommencer....

      En ce sens, le fait de deposer plainte, est un acte de courage, qui est une véritable preuve d'amour, vis à vis de votre prochaine, celle que vous croisez dans la rue, la petite fille qui fait du vélo, dans un square, ou votre fille, votre nièce, ou votre voisine.

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/meurtres/meurtre-d-angelique/meurtre-dangelique-les-maires-doivent-ils-savoir-si-un-de-leurs-administres-est-sur-le-fijaisv_2731177.html

    La polémique sur le fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV) monte. Le nom du meurtrier présumé de la petite Angélique, dont le corps a été retrouvé à Quesnoy-sur-Deule (Nord) dimanche 29 avril, était inscrit sur cette base de données. L’ancien voisin de la victime avait été condamné en 1996 pour viol avec arme sur une mineur de 12 ans. Il n'était pas soumis à une obligation de soins car "la législation à l'époque n'autorisait ce type de suivi que dans la cadre d'une libération conditionnelle", a précisé le procureur de Lille qui a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire.

      Oui, et bien il faut revoir ça, je pense, avec l'application d'un effet rétroactif,  remontant à plusieurs decennies.... Sinon, certains risquent de passer au travers les amilles du filet, si je puis m'exprimer ainsi.

      Il en va de la securité de nos concitoyens.

      Demeure le problème des détenus, sortis, parce qu'ils ont accompli leurs peines, figurant dans le fichier, qui refusent le suivi psychiatrique.... Pour moi, dans de telles circonstances, il faut que la pression, sur eux, demeurent, comme d'avoir alors, à disposition, leur ADN, et qu'une obligation de suivi de leurs moindre sdeplacements physiques, comme sorties du departement, soit obligatoirement, imposé.

      Je suppose, que certains vont trouver que je vais un peu loin, mais je m'en explique...

      Des prédateur sexuels, il en existe avec differents profils, certains, ont une réelle conscience, du danger potentiel, qu'ils representent,  et sont objectivement responsables, au point, qu'il velent, veritablement  être reintegrés,  dans la vie sociale normale, et certains psychiatres,  dont c'est la specialité, oeuvrent en ce sens, et parviennet à les soigner.

      Pour d'autres, cette prise de conscience, jamais, ne se fera.... ors, refuser precisement, la prise en charge, et l'injonction de soin, est une preuve indubittable, que non seulement, ils r  demeurent dans le deni le plus total de la gravité du crime qu'ils ont commis, et donc, ils considerent, que pour leur cas, "il n'ya plus le moindre problème".

     Objectivement, donc, ces hommes sont lâchés dans la nature, legalement, alors, qu'ils demeurent dangereux....

     Alors, qu'il existerait des moyens, qui ne sont pas sûr, à 100, c'est vrai, mais quand même, de  parvenir à determiner, quel est leur risque pontentiel, de demeurer à presenter u danger potentiel.... 

      L’homme de 45 ans a reconnu le meurtre d’Angélique peu de temps après son interpellation samedi 28 avril. "C'est incompréhensible d'avoir un habitant délinquant sexuel et que personne n'avait été mis au courant", a dénoncé très vite dénoncé Michel Sas, premier adjoint au maire de Wambrechies.

      Ha, non non, je comprends son embarras, mais c'est au contraire souhaittable, que la population, ne le sache pas, afin d'eviter, la stigmatisation, car je rappelle, que c'est à la Jutice, de faire ce travail, soit il aurait été considéré Y COMPRIS UNE FOIS EXECUTE SA PEINE encore potentiellement dangereux, et dans cette hypothèse, ils doivent vivre quelque part, en un lieu où où ne peuvent plus recidiver, soit on considère,  qu'ayant acepté de se faire soigner,  CE QUI ARRIVE VRAIMENT, avec certificiats medicaux à l'appui, ayant entrainé alors, un risque suffisemment limité de risque de recidive, auquel cas, alors, il peut reintegrer une vie normale, dans la société, alors, dans cette hypothèse, en aucun cas, ils ne doivent être stigmatisés...

      Par contre que lui, en temps que maire de son village, oui, je suis d'accord, il aurait dû en être avisé, sur ce point, je suis d'accord....

    "Assurer la transmission de l'information"

    Ce fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV) créé en 2004 "n'est destiné qu'à la justice", rappelle sur franceinfo Me Marie Grimaud, avocate de l’association Innocence en danger avant de demander "garder ses propres données pour quoi faire ?"Ce FIJAISV doit permettre de suivre les déplacements des anciens condamnés et d'éviter la récidive. Dans ce cas, il a d’ailleurs permis l’arrestation mais n’a servi à rien pour éviter le drame. Au nom de l’association Innocence en danger, Me Grimaud demande que "les éléments de ce fichier doivent être transmis aux collectivités territoriales de manière systématique pour assurer une transmission de l'information sur un territoire donné".

     Oui, je suis d'accord, sur ce point, mais il me semble, que c'est dans l'autre sens, que le problème de detection, d'un danger potentiel, devrait être apprehendé, puisque transmettre des données, à echéances regulières, lors de mises à jour, par un calendrier strict par exemple, serait inefficace, puisque concretement, cette date ne conhinciderait pas necessairement, avec l'embauche de stagiaire, ou de nouvelles recrues, pour des postes sensibles, comme l'encadrement d'enfants, dans un centre aeré, ATSEM, stagiaires, ou animateurs, dsn le milieu sportif.

     Je veux dire, que cette méthodologie administraitive, ne me semble pas adaptée.

     Il est bon de noter d'autre part, que d'observer les lois, mises sur pied, à l'etranger, et leurs consequences, doivent être scrutées avec la plus grande attention.

     Ainsi, au Royaume Uni,  ces dernièrs années, cette histoire de fichier, a été mis sur pied.

      Si son fonctionnements, quand aux déplacements, des délinquants sexuels, ou d'autres prérogatives, devraient inspirer notre systême pour l'améliorer, il est admis outre manche, que certaines dérives sont apparues, qui résident dans le fait, que certains particuliers, ayant voulu le consulter, ont donné en pâture, le nom de ces délinquants, pour faire les choux gras, de la presse à sensation, ce qui me semble, profondément choquant....

      Soit, on vit dans un etat de droit, où l'on considère que la vie d'un délinquant sexuel, doit être assumée, pour lui donner toutes les chances de pouvoir se reinsérer, dans un cadre précis,  où il est cependant légitime, de tout faire pour que les risques soient minimisés, soit on considère que ces hommes sont perdus, de façon ultime et irreversible, et on est en plein fachisme....

      Mais on ne peut pas avoir le cul entre deux chaises.

     Il est possible que cette histoire de delation, soit minimisée, mais j'informer simplement, que ceux qui se livrent à ces denonciations, oublient juste un fait, d'une grande gravité, qui reside, dans le fait, que ça decourage probablement certains delinquents sexuels, à vouloir cooperer, pour se soigner, parce que'ils doivent penser que quoi, qu'ils fassent, de toute façon, une fois la peie purgée, jamais, il ne pourront esperer retrouver une vie "reltivement normale"...

     Alors, que ces dérives, pourraient être evitéesen condamnant les "fuiteurs", ainsi que les journaux en question., qui sont alors, ors la Loi.

    Dans votre collectivité, vous avez un délinquant sexuel et vous devez faire attention et mettre en œuvre pourquoi pas une assistante sociale qui soit un relais auprès de ce délinquant en cas de difficulté.Me Marie Grimaud, avocate de l’association Innocence en dangerà franceinfo

     Oui, c'est une bonne idée, mais elle doit être assermentée, pour eviter les fuites, justement.

    Cette question fait débat. Laurence Blisson, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature et juge d’application des peines estime que la communication aux maires fait l'objet d'une "hostilité très forte". La magistrate rappelle qu’"en réalité, le maire n'a aucun pouvoir spécifique et ça n'est pas légitime dans notre démocratie".

      Pour une petite fille, ou pour une femme non plus, ça n'est pas "légitime", de se faire violer.

      Des qu'une personne, doit integrer un poste au sein d'une municipalité, il suffit de taper son nom, pour savoir s'il fait parie d fichier, c'est donc, si compliqué que ça ? je ne crois pas.

      Ca devrait être un acte justement cohérent, et je dirai systèmatique, qui encadre toute embauche, y compris pour des CDD, ou un simple stage d'une semaine, ou de quelques jours, ou m^me une journée, des qu'il y a contact potentiel, avec des enfants....

      J'aimerai savoir, comment celui, dont il est question, dans ce crime, celui d'Angélique, ait pu se retrouver d'ailleurs, embauché, pour faire du transport, il était chauffeur de car, et jusqu'à preuve du contraire, un chaugffeur de car, transporte AUSSI des enfants.

      Il semble bien que l'affaire Emile Louis, visiblement, n'ait pas encore suffisemment, marqué les esprits.

    https://www.lyonne.fr/auxerre/faits-divers/2017/01/14/demile-louis-a-jean-pierre-treiber-l-yonne-terre-de-faits-divers_12241615.html

     Je rappelle qu'il etit chauffeur de car, et qu'il emmenait ses victimes dans les campagnes, puis une fois violées, il les supprimait.

      Elle alerte sur les "dérives qui pourraient naître de cette communication". Laurence Blisson évoque par exemple les risques pour le délinquant sexuel de se voir "refuser de logement sociaux", d'avoir "des difficultés pour la scolarisation de sa famille"ou de subir "des formes qui auraient pour objet de le faire aller ailleurs".

      Oui, oui, sur ce point, je suis parfaitement d'accord, c'est un vrai problème.... c'est pour cette raison que l'acces au fichier, doit être systêmatique, mais par un nombre limité, asermenté, et tres restraint d'individu.

    "Fragilisation des personnes"

    La secrétaire générale du Syndicat de la magistrature cite des études faites aux États-Unis. Selon elle, elles montrent que "c'est un facteur de fragilisation des personnes, notamment au niveau de logement, de l'emploi, de la capacité, qui aggravent le risque de récidives parce qu'on est sur des personnes qui vont être mises dans des situations encore plus difficiles." 

    Oui, je suis d'accord, sur ce point.

      Je ne sais plus quel pays, a  adopté, un systême plus radical, encore, qui consiste à a voir reservé une petite ville, où ils habitent, et c'est l'inverse qui est preconisé, c'est à dire qu'il n'y a que eux, qui y vivent...ça doit faire l'objet de reflexion. il semblait, que ça avait le merite, d'être efficace... Et consenti, par les violeurs et pedophiles à risque, puisque parfaitement encadré par la Justice, et la police.

     

    Lire la suite

  • #Ensemblelagauche

    Soyez fière d'être écologistes,
    Soyez fière d'être social-démocrates,
    Soyez fière d'être communistes,
    Soyez fière d'être anticapitalistes, 
    Soyez fière d'être européens, 
    Soyez fière d'être républicains
    Soyez fière d'être progressistes,

    Tous simplement, soyez fière d'être de gauche !

     Mon commentaire....

       Oui, parfaitement, et même si j'ai toujours émis des réserves sur le communisme, par sa monstruosité dans son application et la resultantes, et le nombre de morts, qu'il ait généré, et genère encore, dans certains pays.

       Beaucoup, en sont au même point que moi, sur ce point, il faut bien reconnaître qu'il est loin d'être stupide, d'observer, en ce qui concerne les raisons véritables, qui ont généré le désir, de vouloir renverser la table, à l’époque, les choses ont été faite, de telle sorte qu'à une situation anormalement scandaleuse, ne pouvait répondre, que son opposé, et donc, hélas, de cette façon, dans les extrêmes, et je soupçonne que Macron, n'ait pas encore saisi, cette notion absolument fondamentale. Voilà, ce qui m’inquiète.

      J'ai entendu, ce matin,  le discours, du president chinois qui revendique lui, aussi, à present, de nouveau, le communisme, comme etant seul digne, de rendre son peuple heureux,  ce qui me consterne, et je ne s  dois pas être la seule, mais là, oùça devient particulièrement, interpellant, c'est d'observer, à quel point, la situation, va devenir plus que delicate à negocier, si leurs ideologies, et la dictature, qui rique de se resserrer encore encore d'aventage,  avec les fruits, qu'ils revendiquent, comme leus etant legitimes,  sur le plan du commerce, et de l'economie, à l'international... il fût un temps, où il avait été ecrit, QUAND LA CHINE S'EVEILLERA, il semble bien que le président actuel,  un certain Xi Jinping, se croyant, envoyé des Dieux, au seul pretexte, qu'il ait épousé une chanteuse, visiblement, et si j'en crois, l'exemple, de Nicolas Sarkozy, avec sa garde à vue, aujourd'hui, et sans vouloir tirer sur l'ambulance, il m semble, que Xi Jinping,  devrait y regarder à deux fois.

      Par contre, il est vrai que dans la richesse de notre repertoire, nous avons, la chance d'avoir des gens plein de talents, qui eux, n'ont jamais convolé, avec la moindre Reige, même des neige, que je sache, d'autant que c'est un groupe, et que la polyandrie, n'est hélas (sic!), pas encore autorisée.

      Mais enfin, s'il aime la chanson de variétoche, apres tout, qu'on ait les yeux bridés, autant que la liberté d'expression, ne devrait pas empêcher d'en jouir...

     Roulement de tambour !

     Bon, à relier, avec, "la cifelle" picarde, dont j'ai parlé.....

    ICI !

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/cuisine/he-had-a-dream-team-martin-luter-king-ou-quand-le-mexique-viendra-sauver-les-usa-des-griffes-de-l-industrie-agricole-et-productiviste.html

    Lire la suite

  • 12 janvier, 2018, message à tous ceux qui attendent après moi.

     Il est vrai que j'ai toujours fourrré mon nez, là, où ça dérange.

       Mais si l'on m'avait affirmé, un jour, que la Justice elle même, que mon avocat, et que mon coach, lui même, en personne, se ligueraient contre moi, pour me museler, afin que je ne puisse plus lutter, contre ce que j'ai toujours détesté...Jamais, je ne l'aurai pensé.

      Je ne sais pas ce qu'il adviendra de moi, j'ai le sentiment que jamais, je ne parviendrai à pardonner, à tous ceux, qui depuis toutes ces années, ont veillé, si méticuleusement, à m'ecraser, pour mieux observer, telle une souris de laboratoire, avec quelle ruse, je parvenais à me relever, TOUJOURS.

      Aujourd'hui, c'est par une décision assassine, qui émane de la juge des tutelles elle même, alors que je n'ai eu de cesse, que de lui dénoncer en quoi, et comment, la curatrice de l'UDAF, pratiquait, sur moi, les pires tortures psychologiques,  en n'appliquant pas ce que la juge pourtant, lui avait indiqué.

      Je pourrai vous la faire théatrale, selon la chanson de Barbara, en vous disant courtoisement, "et je m'en vais sereine".... Il va bien se trouver un crétin, pour s'en contenter, non ?

      Mais ça serait trop d'honneur, que je vous ferai là, et je ne crois pas que le fantôme de Barbara, apprecierait.

      Je pourrai aussi, vous resortir, la chanson de Anne sylvestre, sur "les gens, qui doutent"... Et qu'on s'évertue, inmaquablement, à me recoller sous le nez, en la personne de  Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, et Albin de la Simone.... C'est juste oublier, que de souffrir est infiniment plus  acceptable, et concevable, quand on ne vous enferme pas dans un rôle qu'on vous impose.

      Aurait elle, elle même ecrit cette chanson, si elle avait été dans  la situation, que l'on m'impose, depuis toutes ces années ?

      Personne ne le sait, et Anne Sylvestre, pour qui j'ai bien plus que du respect, elle même, ne le sait pas d'aventage.

      Je m'excuse de ne pas être aussi forte, que beaucoup le voudraient, je ne suis qu'une simple femme, qu'on s'evertue à transformer, en vielle conne mal baisée..... Et je ne crois pas être responsable, en quoi, que ce soit,  du sort que l'on m'impose.

      Des lors je n'ai plus d'autre alternative, que de rentrer en moi, afin de lêcher mes plaies, pour une durée indéterminée, puisque l'énergie, qui a été mobilisée, pou porter ma souffrance, les 40 années premières de ma vie, là voilà de nouveau mobilisée, pour cette même raison, énergie, que de facto, je ne puis donc plus donner, vers l'extérieur....

     Comment vous dites ?

     Consulter un psy ?

     Mais j'ai fait, bien sûr.

      Le psy, et la psychiatrie, cautionnent entièrement, les méthodes de barbare, de Thomas Fersen. ils les cautionnent tellement,  qu'ils souhaitent, non pas me mettre sous neuroletiques, de nouveau, mais sous antidépresseurs.

      Quand je pense que je suis assez conne, pour avoir écrit mon histoire sur le sujet, ces derniers jours, pour avoir la certitude, qu'il ne restait rien de douloureux, entre eux et moi, je n'en reviens pas de ma naïveté.

      J'attends toujours, depuis plus d'un mois, qu'il me fixe un RV avec la psychiatre,  principe que j'ai accepté, mais qui visiblement, semblerait, lui poser à lui quelques problèmes de conscience...

      Je souhaite bien du courage, à la profession, pour envisager la moindre collaboration avec moi, quelque soit le sujet, désormais".

      Bon, week end à tous.

     

    Lire la suite

  • La réforme de la Légion d'Honneur.

    Visiblement, c’est pas encore gagné.

    Bon, sur le sujet, je ne suis pas la seule à la ramener, et depuis des des années.

    En gros, ce que pensaient et pensent encore les gens, c’est « on la donne à n’importe qui ».

    Ce que je trouve interpellant, c’est la musicalité de l’expression, « légion d’honneur », où je lis « donneur », du verbe donner.

    Je ne suis pas en train de prétendre, que le père de Cyril Hanouna, ne mérite pas cette légion d’honneur, je prétends juste que c’est uniquement, parce que son fils est célèbre, qu’il l’ait reçu.

      Il serait d’ailleurs assez amusant d’observer à partir de quand, cet homme si valeureux, dans le milieu des généralistes, ait commencé à consulter gratuitement, quand il se trouve face des personnes qui ne peuvent pas payer, parce qu’il y a fort à parier que sa vision si peu mercantile de la médecine, se soit mystérieusement développée, au fur et à mesure, que les audiences des émissions, de fiston, en temps que producteur et présentateur télé, aient cru, elles, aussi.

      Alors, de là à se demander si le père, n’ait pas le cœur sur le main, « à ce point », que pour contrebalancer certains comportements pour le moins devient du fiston, devant les cameras, il n’ya qu’un pas, que la psychologue de bistrot (j’adoooooore cette expression)), que je franchis, allégrement.

      Objectivement, je dois dire, que je suis assez amusée, pour ne pas dire, interloquée, par la lecture, que doivent en faire, les autres médecins, ou bien d’autres…

      Je pense juste à cette foule d’anonymes, qui leur vie entière, se donnent aux autres, dans le plus strict anonymat (et je ne parle pas de moi, en particulier), qui sont bien plus nombreux qu’on ne le croit, et qui ne voient jamais le projecteur médiatique branché sur eux, que parce qu’ils n’ont pas la chance, d’avoir e un enfant célèbre.

      On me fait comprendre, depuis quelques temps, qu’au niveau médiatique, il ne faut pas que j(oubli de continuer mon travail, RELLEMENT BENEVOLE ET ENCORE DESINTERESSE LUI, pour dénoncer ce qui « cloche », et si je e fais désirer, c’est juste que la situation juridique, dans laquelle je me trouve, m’oblige assez souvent, à rester dans le silence, et me conter de peindre, ou faire autre chose, pour mon équilibre personnel, mais ça ne risque pas d’être pour un manque de motivation.

      Enfin, je veux dire, qu’il n » ‘était pas nécessaire d’aller coller, une légion d’honneur au paternel à Hanouna, pour que je cesse de m’occuper de son fiston….

      Bon, mais en cette nouvelle année, il importe, juste, pour moi, de chercher à être la plus efficace possible, et pour se faire, prendre le temps, de trier le bon grain de l’ivraie….

      Pour commencer, cette histoire d’anniversaire, de Hanouna au président Macron….

    Dire, que j’ai trouvé ça choquant…

    Non, allez, pas de blague.

    Comique, ha, ça, oui, franchement, mais je m’en explique.

      Hanouna ne reste jusqu’alors, à sa place de présentateur, qu’au seul prétexté qu’il est rentable… C’est comme ça, que voulez vous.

    Moi, je ne regarde qu’occasionnellement, plus par devoir, que par plaisir.

    Les présentateurs, qui sont susceptibles d’être toxiques, pour le téléspectateur, c’est normal, j’ai l’habitude, je les surveille, comme ‘eau sur le feu.

    J’ai regardé son émission, sur la famille, là, et j’attends, le dérapage.

    Il n’a pas eu lieu, encore, mais je pense que pour la nouvelle année, ça ne devrait pas tarder.

      La raison, pour laquelle Macron, a concédé de se faire souhaiter son anniversaire de la sorte, c’est juste pour me foutre en pétard, parce qu’on le lui a demandé, relativement au fait, qu’on souhaite que je travaille dans les medias, comme le fait Hanouna, Officiellement.

    Mais il y une aspect des choses, qu’Emmanuel Macron, n’a pas vu, c’est que c’est aussi, une façon, d’envoyer un message, plutôt inquiétant, par les temps que courent, aux téléspectateurs qui réside, dans le fait de laisser croire, qu’au sein de la télévision française, même s’il ne s’agit pas de France Télévision, mais du groupe Canal, (C8), "la réussite  financière", aurait plus de poids, que la qualité des programmes, vis-à-vis de demande qu’en feraient, par exemple, un psychologue, ou un pédo psychiatre, qui travaillent sur les addictions, par exemple.

    Je ne sais plus quand, il avait fait une déclaration, pour le moins maladroite, sur le notion de « réussite », et je pense que le moment me semble bien venu, pour mettre sur le tapis, les bons sujets….

    Car réussir, au sens, « entrepreneurial », avec pour seules références, un vocabulaire de COMPTABLE, n’a rien à voir avec la notion de réussite, au sens psychologique du mot….

      Notion, que visiblement, un bon nombre de personnes, au sein des décisionnaires, et pas uniquement, au sein du gouvernement, n’ont pas encore parfaitement saisi, et analysé.

     Mais revenons en, à cette Légion d’Honneur.

      Telle que la nouvelle loi l’a prévu, il faut donc, si j’ai bien compris, qu’il suffit que quelqu’un la demande, pour quelqu’un, et qu’il recueille ensuite, le nombre de personnes qui la cautionnent.

      C’est assez amusant, je dois dire, parce que ça ressemble furieusement, à la courtisanerie, que les postulants, à certaines candidatures doivent faire, pour se présenter à certaines élections, vis-à-vis des maires.

      Je ne prétends pas « encore », que la nouvelle loi, ne soit pas adaptée, mais j’emets encore, j’en suis désolée, quelques doutes.

      Et pour conclure, je vous offre, un petit sketches.

      Pour commencer, on sait que Cyril Hanouna, a quelques difficultés, avec l’homosexualité, et il ne suffit pas pour ça, de mettre un joli costume à la trump, pour que d’un seul coup, ce problème soit résolu, et encore moins, de demander à un de ses chroniqueurs, d’évoluer, avec une plume dans le….

      Pour que le problème soit résolu .

      Peut-on vraiment, être un bon père, et observer avec consternation, les problèmes que son fiston rencontre, et qu’il n’assume pas sur ce point, et sur les autres, comme le respect, vis-à-vis des femmes, et mériter la légion d’honneur ?

      Est-ce que devant consulter dans une famille, où un ado déconne un max, quelque soit la raison, il demande si l’on regarde bien, son fils, à la télévision ?

      Est-ce que ce père, si exemplaire, en temps que médecin, conseille ou déconseille de regarder les émissions de son fils, à la télévision ?

      Voilà, moi, en ce début de nouvelle année, les questions que je me pose.

      Pour ce qui est de la légion d’honneur, j’ai d’autres choses à en dire, mais ça vole beaucoup trop haut, pour Hanouna, que je renvoie jouer avec ses légos !

      Ha, encore une chose, cependant….

      On m’a quelque peu incitée, des derniers mois, à aller assister à ses émissions, sur C8…..

      Rien de particulier, contre C8, je précise…

      Mais non, non, désolée, et je dirai même « franchement désolée »…

      Si je n’ai rien contre l’homme hanouna, contrairement à ce que pensent certains, je suis bien loin, pour l’instant, d’adhérer à la nouvelle mixture, qu’il tente désespérément, de nous faire boire…

      Et j’ai quelques principes, qui consistent à n’assister qu’à des émissions que je cautionne….

      Tant que je regarderai ses émissions "par devoir", bien plus que par plaisir, je n’assisterai jamais à ses émissions.

      Et je déconseille à qui vous savez, de me faire le coup du traquenard, qui m’avait été fait, un jour, pour me faire assister à une émission de téléréalité, parce que le vais balancer ma livebiox, dans la benne à ordures !

      On somme, sans que ça ne soit particulièrement la guerre, entre hanouna et moi, je dirai simplement, que jusquà preuve du contraire, nous n’avons jamais gardé les marcassins ensembles !

     Bon, 17 avril 2018. je viens de me relire, sur le sujet, je vois, je vois, je vois.... Quand même, entre "la malle", de Thmas, Fersen...

     Et voilà, que j'assistais, il y a quelques jours, à une des premières emissions, de Thomas, Ngijol, "Selon Thomas"....

    http://www.programme-television.org/news-tv/Thomas-Ngijol-de-retour-sur-Canal-avec-une-nouvelle-emission-4572182

     Et quel raport ?

     Il faudra aller voir !

     Ce soir, l'oeil du 20h, sur France 2, au journal, est allé l'y jeter. Un oeil, je veux dire...

    En cours de rédaction.

     

    Lire la suite

  • Fire and Fury : Inside the Trump White House.

    Maison Blanche, le 4 janvier 2018. (CARLOS BARRIA / REUTERS)

     

    franceinfo avec AFPFrance Télévisions

    Mis à jour le 04/01/2018 | 23:39
    publié le 04/01/2018 | 23:17

    La sortie du livre de Michael WolffFire and Fury : Inside the Trump White House, s'annonce explosive. La sortie de l'ouvrage sur les coulisses de la Maison Blanche, initialement prévue mardi, a été avancée à vendredi, ont annoncé, jeudi 4 janvier, son auteur et son éditeur, qui n'entendent pas renoncer à la publication.

    "Et voilà. Vous pouvez l'acheter (et le lire) demain. Merci, monsieur le président", a lancé Michael Wolff dans un tweet.

     

     

    Michael Wolff@MichaelWolffNYC

    Here we go. You can buy it (and read it) tomorrow. Thank you, Mr. President.

    22:01 - 4 janv. 2018

    •  

     2 0812 081 réponses

    "Des mensonges ridicules".

    Au lendemain de la parution d'extraits ayant suscité une vive controverse, les avocats du président américain ont adressé un courrier à son auteur et à Steve Rubin, président de la maison d'édition Henry Holt and Co. leur demandant de "cesser immédiatement" sa distribution, évoquant, entre autres, la diffamation.

     

    Le livre de Michael Wolff raconte combien la première année au pouvoir de Donald Trump fut marquée d'abord par une forme de "chaos" permanent sur fond d'intrigues autour d'un président raillé par ses propres collaborateurs. La Maison Blanche a dénoncé "les mensonges ridicules" d'un ouvrage truffé de "ragots de tabloïd".

    Certes, il serait pour le moins tentant, de s’en réjouir….

    Mais avant de s’en réjouir, il me semble plus opportun, encore, d’y regarder à deux fois, sous différents angles.

    Pour commencer, « qui a écrit ce livre », et pourquoi ?

    Un homme dangereux, et toxique, au sens où politiquement, il est le meilleurs soutien d’une extrême droite américaine, proche du KU KLUX CLAN, et de toute forme de suprématistes blanc…. Autant dire, en ce qui me concerne, « nos pires ennemis ».

    Certains alors, doivent se dire, « mais enfin, pourquoi, venant de lui, un tel revirement ?

    C’est vrai, ça tiens, « pourquoi, un tel revirement, au point, qu’il devrait à mon avis, faire très attention à sa peau, parce que ces gens là, les suprématistes blancs, sont adeptes des armes à feu, et donc, des intérêts qui s’y rapportent… Et je ne serai pas surprise, qu’il ait reçu quelques menaces de ses anciens amis ».

    Pourquoi ?

    Parce que à l’extrême droite, TOUJOURS, on ne fait de politique que pour LES MAUVAISES RAISONS…

    C'est-à-dire, gagner toujours plus d’argent, et uniquement cela…

    Epouser une cause idéologique, n’a pas pour ambition, de véhiculer des valeurs, en aucune façon, mais d’avoir conscience de quelles valeurs, il importe de se draper, pour parvenir soit à gagner plus d’argent, encore, soit, se faire élire, on nage là, en plein populisme, c’est d’ailleurs, la véritable définition, qui doit en être faite.

    Côté altruisme des valeurs en question, on est juste au niveau de la fausse à purin, à peu prés au niveau du caniveau.

    Pour « ces gens là », d’ailleurs, le mot VALEUR, c’est un raisonnement de financier, et pas un raisonnement de philosophe, d’auteur, d’où le nom du journal VALEURS ACTUELLES ici, en France, c’est sous l’angle financier, que ça doit être entendu, puisqu’ils n’entendent (au sens comprendre), que cela.

    Alors, « chez eu », ils doivent se dire, je suppose, « mais enfin, quelle mouche l’a donc piqué…

    Bon, la mouche, en principe, c’est MOI.

    Je dis bien « en principe », et pourtant, moi, je n’ai rien fait que d’ecrire, et faire des vidéos, je vous promets, moi, ce monsieur, je ne le connais absolument pas !

    D’autres, dans leur rang, doivent se dire, « mais quel salaud, et le principe de loyauté alors ? Apres ce qu’il avait fait pour lui ».

    Bon alors, là, on arrive dans le caviar de la moralité, et de la bienséance.

    D’une part, ce monsieur, était déjà bien établi, socialement, il me semble, et j’ai des doutes, sur le fait, qu’il eût été si nécessaire, pour lui, d’être encore plus mis en avant.

    Ensuite, un dicton, dit, « Dis moi, qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es ».

    Je veux dire, que quand on fréquente des personnes, de basses moralité, il ne faut pas ensuite, s’étonner de voir, que les méthodes peu recommandables, qu’on observait chez l’autre et qu’on trouvait si drôle, pour s’en prendre au clan Clinton, à la belle époque, d’avant présidentielles, ces méthodes donc, le pseudo ami, il les a dans son ADN politique…

    Je veux dire que quand on va faire son marché, dans le caniveau, on trouve ce qui s’y trouve, et on vient pas ensuite, chialer sa mère.

    Une autre hypothèse, serait qu’il ait fait un deal, avec un juge, dans l’hypothèse, oùil aurait lui aussi, des problèmes avec la Justice américaine.

    C’est une hypothèse, qui tiendrait la route, effectivement, sauf, qu’il y a une autre hypothèse, à la quelle je crois, plus crédible encore, qui réside, dans le fait, qu’observant, comment, ça se déroulait, sous ses yeux, il ait véritablement pris conscience, de l’extrême gravité de la situation.

    Je suppose, que certains, là, doivent se dire, que je choisi, cette opportunité, moi aussi, par opportunisme, ce que je peux comprendre….

    Moi, j’imagine simplement, que cet homme, a peut être des enfants, et des petits enfants, et qu’il a juste envie, peut être, puisqu’il n’est pas si jeune, de voir ses petits enfants, évoluer dans un monde, où lui, en temps que politique, a le devoir de rendre compte, véritablement, d ce qu’il a vu, pendant cette période….

    Car il est une chose, que les puissants, eux, refusent d’observer, c’est que cette histoire de réchauffement climatique, et toutes ces conséquences, quelque soit la richesse du monde de l’entreprise, peu importe… Ils feraient comment, pour en jouir, si autour d’eux, il n’y a plus que le chaos ?

    Je veux que si aujourd’hui, au moment, où je vous parle, si l’on observe, qu’il existe autant de puissants, d’entreprises du CAC40, ou multinationales, aux USA pour dire, haut et fort, à la face du monde, « ce que trump, tente d’empêcher, nous, le feront à sa place » ? il arrive inévitablement, un moment, où autour du président, lui, même, certains se posent les bonnes questions….

    Si je donne la parole à mon nez de clown, il rajoutera même, « vieux motard que jamais ».

    (clin d’œil à qui vous savez…)

    Parce que pour information, de tout ce qui est révélé, dans ce livre, il n’ya absolument rien de fantaisiste, mais au contraire, de plus que plausible.

    La panique à bord, une fois élu, comme celle qui était lisible, chez jean marie le pen, quand il s’est retrouvé élu, pour le second tour des présidentielles, et que Jospin, avait été évincé et que cette panique avait été notée de tous, ce qui montre bien, les véritables raisons pour lesquelles, ces gens là, font de la politique…. Satisfaire leurs égos personnels, en arrivant au pouvoir, quelque soit la méthode, user de toutes les stratégies possibles et imaginables, au détriment de la moindre morale, ficelles, que trump a toujours, utilisé, depuis le début, et qui sont en train de l’étrangler.

    Ce qui est dit, au sujet des amendements, de la Constitution Américaine, est pour le moins explicite, et sonne tellement vrai, qu’il mérite un sketch…

    J’explique.

    Il se fait expliquer, par la lecture les amendements de la Constitution Américaine… Au bout du troisième amendement, le conseiller constate qu’il n’écoute plus….Et qu’il envoie tout balader, parce que ça l’emmerde.

    Et bien si ça t’emmerde, mon gars, et bien laisse la place à quelqu’un de plus patient, et surtout, de plus compétant…

    Moi aussi, ça m’emmerdrait, mais moi je ne postulerai jamais, pour devenir chef d’état !

    Les pleurs de son eposue… ha, ça, c’est clair, je ne suis pas étonnée, enfin, un soupçon de lucidité, visiblement, qui helas, a bien vite disparu, puisqu’elle n’a rien trouvé de mieux, que de recopier, celui, de Michèle Obama….. Et comme commentaire, quand les journalistes, lui avait fait la remarque, elle n’avait rien trouvé de mieux, que de répondre avec un sourire, aussi naturel, que botoxé….

    Enfin, je veux dire, que pour se marier, avec un tel énergumène, qui doit, dans le privé, être simplement aussi épouvantable que capricieux, il faut en vouloir… Elle aussi, n’a que ce qu’elle mérite.

    Mais de tout ce qui a été révélé, dans ce livre, enfin, de ce que nous en savons, depuis hier matin, il n’ y a rien, qui laisse supposer, que ça serait diffamatoire….Au contraire, ça colle hélas, avec le profil psychologique, que j’en avais fait, il y a des années de cela.

    Avant hier, encore, je regardais une petite vidéo, où il signait un document, la camera est un peu loin, « hélas », mais justement, malgré cela, par le geste de la main, on pouvait y voir, encore, que sa signature, doit faire encore, une largeur en hauteur, parfaitement symptomatique, d’une mégalomanie anormale….

    Je veux dire, que quelqu’un, de serein, et de fort, normalement, ne devrait pas signer, un document, où sa signature, fait environ, 4 ou 5 cm de hauteur….

    Si un artiste peitre, signe avec des lettres aussi grandes, il faut que le tableau, fasse au moins 5 ou 6 m sur 5 ou 6 m….. On n’imaginerait pas, signer, sur un feuille de format A4, avec des lettres de 4 cm de hauteur. Et bien lui, SI….

    Seul les enfant, procèdent ainsi, et c’est normal, un enfant, est en phase de développement, alors, c’est logique…. CQFD.


     

    Lire la suite