google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Biodiversité

  • Tribune de déclaration de rébellion d'Extinction Rebellion France

    https://framaforms.org/tribune-de-declaration-de-rebellion-dextinction-rebellion-france-1547327369?fbclid=IwAR11dnHUijD6w9khU4QaTe2BFOrCLt1kZH4LTEsmY5xw2F8z9u2Ica8pu0U

     J'ai signé, et je cautionne. Je cite :

    "Il y a urgence. Notre survie sur Terre est menacée et nous devons agir maintenant.

    Le dernier rapport du GIEC indique que des changements rapides et de grande envergure doivent être menés si nous voulons limiter au maximum l’augmentation de la température moyenne mondiale. D'après le secrétaire général de l'ONU, nous avons jusqu’à 2020 pour agir. Montée des eaux, inondations, sécheresses, épidémies, famines, réfugié·e·s climatiques : les conséquences nous frappent déjà, et en premier lieu les plus démuni·e·s.

    L’urgence n’est pas seulement climatique : les ressources en eau diminuent ; l’eau, l’air et les sols sont pollués ; et nous mettons en danger la survie de nombreuses espèces végétales et animales, mais aussi pour la première fois, la nôtre. Les écosystèmes sont désormais atteints au point de compromettre la survie de l’humanité. Ce n’est pas une crise passagère. Il n’y aura pas de retour en arrière : jusqu’à 35 000 espèces disparaissent chaque année, et elles ne réapparaîtront pas ; une grande partie des ressources finies s’épuisent et ne se régénéreront pas avant des millions d’années ; les littoraux et îles engloutis par la montée des eaux, les lacs et rivières asséchés par le réchauffement, les forêts dévastées par les incendies ne retourneront pas à leur état antérieur. Les changements sont irréversibles.

    Nous, habitantes et habitants d’un pays développé, avons conscience que le modèle économique en place est en grande partie responsable de cette situation. Nous avons fait  les « gestes pour la planète », scruté notre empreinte carbone, signé des pétitions, marché pour le climat. Et rien de cela n’a suffi. Car, pendant ce temps, les industriels ont continué de polluer et d’épuiser les ressources. Les compagnies pétrolières et de transport aérien et maritime sont toujours exemptées de taxe carbone. Les banques continuent d’investir des milliards dans les énergies fossiles. Pendant que des millions de personnes subissent la précarité énergétique, des multinationales, dont les méthodes annihilent les écosystèmes, sont subventionnées pour extraire des ressources. Pendant que des citoyen·ne·s et des élu·e·s se battent sur leur territoire pour préserver forêts, bocages, rivières..., de « grands » projets délirants soutenus par les finances publiques continuent de voir le jour.

    Nous ne sommes pas dupes des discours qui visent à nous rendre toutes et tous également coupables de la catastrophe en cours. Dans ce monde, 70 % des gaz à effet de serre émanent de 100 entreprises. Nous ne nous laisserons pas abuser par des mesures culpabilisantes visant les plus pauvres, alors que les premier·e·s responsables ne cessent de s’enrichir.

    Nous n’avons plus confiance en la capacité, ni en la volonté de ce gouvernement ou d’un autre de prendre, sans une forte pression populaire, les mesures que la situation rend nécessaires. La France ne respecte pas même l’accord de Paris, dont elle s’était fait le symbole : loin d’avoir baissé, nos émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 2 % en 2017. En refusant de remettre en question le modèle économique qui nous a conduit à cette situation, et en refusant de reconnaître qu’une croissance infinie dans un monde aux ressources limitées n’est pas viable, notre gouvernement est complice. Quand l’État abandonne délibérément sa responsabilité de protéger ses citoyen·ne·s, il rompt lui-même le contrat social. La révolte devient alors notre droit le plus sacré, et notre devoir le plus indispensable.

    Parce que chaque dixième de degré compte, parce que chaque espèce disparue compte, parce que chaque minute compte, nous appelons à la désobéissance civile. Nous sommes prêt·e·s à enfreindre la loi et à en subir les conséquences, y compris l’emprisonnement.

    La Rébellion commence maintenant."


     

    Lire la suite

  • Donald Trump autorise la chasse aux ours polaires qui hibernent

    https://www.europe1.fr/international/donald-trump-autorise-la-chasse-aux-ours-polaires-qui-hibernent-3293648?fbclid=IwAR0tHIGWgDwidjKMRL828mTPPTXWUQ0fkBlQA5R6wEeFAEjPGiVtFonTv88

      Sans mettre une croix, sur la chasse, de façon totale et absolue, parce qu'il arrive qu'elle soit necessaire pour réguler, certaines espèces sauvages, il est parfaitement irresponsable, et stupide, enfin, ces mots sont trop faibles, pour justifier, qu'on puisse autoriser, une chose pareille.

      On savait que "le grand machin orange", etait stupide, irreponsable, et dénué du moindre intérêt, pour la faune sauvage,  mais que ça prenne une telle proportion, dans l'application, dépasse, l'entendement.

       J'ai hone pour les américains, de voir un tel président, qui ternit l'image de son pays, au delà de l'imaginable.

    Lire la suite

  • La haie donneurs.

    https://www.facebook.com/lahaiedonneurs/

     21 janvier 2019.

    "Quand le jaune se mélange au vert c'est la couleur de l'espoir !

    La foi, c'est croire qu'il y aura un bar au prochain village, l'espérance qu'il sera ouvert, et la charité que tu m'y paieras un verre.
    Alix de Saint-André En avant, route !"

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/landes/landes-usine-monsanto-bloquee-gilets-jaunes-1606451.html?fbclid=IwAR3uHKc8cz5yInDpdJzGD4ZoCszreJeJieA0avhGBDmM01WHNkGifnBEoMk

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Pour une interdiction, à l’échelle européenne, du glyphosate.

    http://www.consoglobe.com/glyphosate-les-citoyens-europeens-lancent-une-petition-pour-linterdire-cg?utm_medium=autopromo&utm_source=notifications

     J'ai deja travaillé sur le sujet, depuis bien des années.

    https://jardindelenfantsorciere.wordpress.com/2016/05/21/pretexte-a-quelques-rencontres/comment-page-1/

     (Désolée, pour les fautes, là bas, j'irai corriger dès que possible).

        On sait, aujourd'hui, et beaucoup d'études scientifiques le prouve, que le glyphosate, commercialisé, chez nous, entre autre, sous le nom de RUNDUP, est particulièrement toxique, et notamment, à l'origine de certains cancers, qui sont eux, en augmentation,  ce qui met en évidence, l'urgence de sévir juridiquement, pour que ces mafias de l'industrie chimique, cesse de s'en prendre à notre santé, et ne se soucient que du court terme, avec beaucoup de pognon, à la clé, puisque pour eux, c'est bien la seule chose qui leur importe.

       Je précise à ces messieurs, 

     que si moi, je venais les visiter et que je leur volais, un de leurs cheveux, pour l'analyser, le résultat ne serait pas beau à voir, parce que les substances chimiques, dont il est question, c'est chaque individu, qui le respire, par l'air pollué, qui le mange, dans des légumes non bio, etc, etc, etc....

     Moi ? INTEGRISTE DE L'ECOLOGIE ?

     Comme vous y allez.

     Arrêtez, "vous le flattez". Non, ça va je déconnais ! c'est une blague.

     Ce soir, marine le pen, se trouve sur France 2, pour tenter de nous vendre sa haine en prime time, alors, il faut "charrier droit", comme disait mon grand père, lui qui a si bien connu les chevaux, pour manier la charrue.

      Tant qu'on en la met pas avant les bœufs, l'honneur est sauf.

       Pour ce qui concerne le RUNDUP, donc, savamment camoufflé, dans le milieu agricole, sous d'autres noms, pour mieux endormir,  le "sale fouille merde d'écologiste, qui sommeille, chez votre voisin de parcelle (sic !) , message non dissimulé, aux agriculteurs intensifs, le seul moyen, d'observer si votre voisin, vous "empujolle", comme on dit chez nous, consiste à observer, ls couleurs de son champs.

       En principe, un champ cultivé, est vert.

       Une fois posé le glyphosate, l'herbe commence par devenir un peu rouge, puis vire au jaune.

       Quand vous observez un champ tout jaune (je ne parle que de l'herbe, hein, allez pas foutre la merde, parce que c'est un champ de colza, pour le coup, c'est vous qui passeriez pour un con), et bien ça veut dire que le mec qui exploite ces terres, utilise du glyphosate, même si ça porte un autre nom, avec le quel, il va se faire un plaisir de vous rouler généralement, dans la farine.

       Le fait, que cette pétition décolle, dans les autres pays européens, est de la plus haute importance, puisque le problème réside, dans le fait, qu'interdit, en France, ici, en Normandie, par exemple, certains vont le chercher en Belgique, où il est autorisé à la vente, voilà, pour quelle raison il importe que tous les écolos, dans chaque pays de la communauté européenne, prenne le problème à bras le corps.

      Et pendant que j'y suis, parce que je sais que la marine est sur France 2, ce soir, oui, je dis "la marine", parce qu'elle prétend ne plus assumer son nom de famille, elle croit peut être que de retirer le nom, va suffire à la laver, alors, qu'elle replonge complètement, vers les racines du mouvement.

       La marine, donc, qui ne risque pas d'être nationale, se tape comme de l'an 40 du monde agricole, et il importe vraiment, d'en prendre conscience, parce que ça n'est qu'en parvenant à s'appuyer, sur une harmonisation, des lois relatives à l'agriculture, que précisément, cette dernière parviendra à survivre, mais je dirai plutôt, "à ne plus mourir", d'un cancer, par exemple, si l'on considère, le problème du glyphosate, qui est un symbole de cette problématique, en particulier.

       Parce que si l'on fait grand bruit, à juste titre, des problèmes strictement sociaux, relativement, au manque de revenus, du surendettement, et des suicides, ce qui est de la plus haute importance, il serait pour le moins déplacé, d'oublier de citer l'augmentation de la mortalité due elle, aux cancers liés aux substances chimiques, que l'agriculture intensive préconise.

       Alors, d'ici quelques semaines, va commencer, le salon de l'Agriculture, je ne sais pas si moi, j'en serai, mais en tout ca, une chose est sûre, c'est que moi, en tout cas, contrairement à certains ou certaines, "je suis aux taquets". Comme doit l'être d'ailleurs, Stéphane le Foll, notre Ministre de l'Agriculture et des forêts.

      Mercredi 25 octobre 2017.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20/l-invite-de-8h20-25-octobre-2017

     

    Dimanche 3 décembre 2017.

     Je commence par donner différents liens sur le sujet.

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/12/02/glyphosate-de-la-confusion-scientifique-au-trouble-politique_5223673_3232.html

    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/alternatives-au-glyphosate-une-entreprise-en-conflit-avec-l-anses_118705

     "Morceau choisi".

    "Le désherbage mécanique, le labour et l'allongement des rotations culturales sont moins efficaces, plus chers et plus compliqués à mettre en oeuvre", souligne la Plateforme glyphosate France, qui réunit la plupart des entreprises commercialisant en France des produits à base de glyphosate. En l'absence de "solution miracle" et pour atteindre l'objectif de réduire de 50% les produits phytosanitaires à l'horizon 2030, l'Inra travaille sur une "combinaison de plusieurs approches" : une amélioration de la sélection génétique, des progrès en agronomie et sur le biocontrôle, expliquait tout récemment le président de l'Institut national de recherches agronomiques, Philippe Mauguin, aux députés.

     

    https://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-epaules-de-darwin

    12Août 2018.

        Nous venons d'appendre hier, que la multinationale MONSANTO, venait d'être condamnée par un tribunal américain, pour avoir délibérément caché la toxicité de son produit, le glyphosate,  sur le corps humain.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/glyphosate/glyphosate-condamnation-historique-contre-monsanto_2891881.html

       Ce qui importe désormais, consiste dans le fait d'observer comment, et à quel titre, ce procès va faire jurice prudence, en quelque sorte, en permettant à d'autres victimes d'obtenir réparation.

      Mais plus encore, il me semble important d'observer comment, et de quelle façon, les politiques qui ont je le rappelle, pour mission de prendre les bonnes décisions afin de veiller sur la santé des citoyens dans le but de les protéger, notamment des publicité mensongères, utilisées par les publicitaires, pour vendre de nouvelles molécules, sensées résoudre tel problème ou tel autre, alors que ces produits (je pense aux produits ménagers par exemple), sont des plus dangereux pour l'environnement, et donc pour l'ecosystême et par voie de conséquence, pour nous, humains,  dont nous faisons partie integrante, position que je rappelle, parce qu'il semble bien que certains aient tendance à l'oublier.....

     Oui, je sais, ils font appel...

      Et bien écoutez, puisque la prosodie sert souvent les nobles causes, je dirait qu'en matière de pelles, j'en connais un rayon, puisque dans mon cheminement personnel, une certaine pelle est apparue, un jour, en rêve.

      Merci, à Albert Dupontel,  pour l'occasion, ce qui me donne l'occasion de le saluer.

     Un bon de coup de pelle dans la gueule des multinationales, coupables d'écocide, effectivement....

     Oui, la pelle avec laquelle, dans ce rêve, j'avais tué un sanglier,  jusqu'à ce que mort s'en suive, et qu'il tombe dans le trou....

     Voir le calligramme, "la tombe".

     Depuis ce jour,  j'ai été entièrement debarrassée de mon problème de pédophilie, que j'avais subi, enfant.

    https://www.google.fr/search?q=francoise+Niel+Aubin+%22la+tombe%22&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjJ_YHJgufcAhWvy4UKHbQiCOUQ_AUIDCgD&biw=1547&bih=793#imgrc=khOhXOKQUsGCHM:

     11 avril 2019.

     Grande nouvelle, aujoud'hui, regardez ça.

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/04/11/la-justice-donne-raison-pour-la-troisieme-fois-a-un-agriculteur-face-a-monsanto_5448866_3244.html?fbclid=IwAR1H7caefXVoM16Owa-OfLRnwAG68WfA6HddgTmtpygw5WdVx0s0Cimwgek

    Oui, j'ai appris ça, je suis vraiment contente pour lui. Mais ces truants ne vont probablement pas se priver d'aller en cassation, je suppose, non ?

    24 Mai 2019.

    GLYPHOSATE EN NORMANDIE.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/comment-aider-agriculteurs-normandie-se-passer-du-glyphosate-1674669.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20190524-[info-titre1]&pid=726375-1518382847-38f67f66

     Un litre, pour 11ha, c'est un litre de trop.

     Et comment font donc, les agriculteur BIO ? Dites moi, COMMENT FONT ILS ?

     Car pour information, je rappelle que s'ils n'envisagent généralement pas, de produire, à l'echelle intensive, parce que philosophiquement c'est plutot antinomique avec les valeurs qu'ils défendent, dans leur façon d'envisager leurs productions, il n'en demeure pas moins, qu'ils en vivent, et que techniquement, on est deja bien loin de l'artisanat, et d'une agriculture, que certains imaginent moyen ageuse...

     Oui, j'ai bien dit, moyenageuse?  c'est en gros, la caricature, de l'ecologie, dont on parle, cmme si c'était le retour à la bougie....

     Non, c'est plus ennuyyeyx que ça, n'est ce pas , Avoir l'humilité d'avouer qu'on aurait à a pprendre, d'autres agriculteurs,  qui pensent differemment, il faut de la modestie... Inversement proportionnelle, bien sûr, à la taille du tracteur, générallement....

      Ha, oui, je sais, je suis chiante, hein, et bien j'ai pas fini, soyez sans crainte.

      Sinon, pour les actionnaires de BAYER, qui, si je ne trompe, fabrique et vend aussi des médicaments, il me semble, non ? Putain, "comme les choses sont bien faites", décidément, , franchement, "condoléancesé, hein, c'est pas faute de les avoir prévenus, pourtant, ces couillons, là.

     On a pas idée, d'acheter un navire qui prend l'eau, putain de merde, la connerie n'a décidément aucune limite.

    19 Août 2019.

     GLYPHOSATE et Europe, qui a voté pour pour, qui a voté contre ?

    https://www.notre-planete.info/actualites/205-autorisation-glyphosate-Europe?fbclid=IwAR07OYOTidA12HZ-_ghIXMYzn5aomHsbXH9vHV4iAPBRd1SZNGoeDFjTyRk

    Lire la suite

  • Députés, la Reine des abeilles a besoin de vous !

    https://secure.avaaz.org/fr/abeilles_france_neonicotinoides_rb/?bmgXjgb&v=74020&cl=9663659460

       Véritable baromètre de notre biodiversité, l'abeille est à elle seule, un marqueur fondamental,  pas uniquement sur ce point, mais aussi la seule, qui soit "aussi célèbre",  culturellement, probablement, à cause du miel, qui pendant longtemps, ait du être notre seule source de sucre.

       Si je donne cette précision, c'est aussi parce que le phénomène de pollinisation, n'est pas assuré que par elle, mais aussi par tous les autres insectes, qui se promènent de fleur en fleur, ce dont personne, jamais ne parle...

       Si j'insiste sur ce point, c'est parce que quand une ruche meurt, à cause des pesticides et des inscticides, c'est probablement, 50 ou plus d'autres espèces, qui ne sont absolument pas connues, qui meurent aussi, et qui, même s'ils ne bébécicient pas de sa notoriété, n'en sont pas moins aussi essentiels, c'est pourquoi il importe absolument de veiller à ce que cette pétition, "fasse un tabac",  tabac d'ornement, bien sûr, et que nos députés, nous suivent sur ce point.

     

     Jeudi 18 Mars 2016.

     Bon, voilà, une bonne nouvelle, dommage que ce soit pour 2018, c'est vrai, mais bon.

    http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/03/18/les-deputes-votent-une-interdiction-des-pesticides-tueurs-d-abeilles_4885312_1652692.html

     16 avril 2018.

      Les choses vont elles, enfin, bouger, sur le plan européen ?

     Alors, qu'on rabâche à tour de bras, qu'il importe de manger beaucoup de pommes, crues, si possible, pour leurs incroyables bienfaits, (une pomme chaque matin, éloigne le medecin, c'est bien loin, de n'être qu'une formule), on oublie simplement de préciser, que pour qu'elle soit, "la moins toxique possible", il faut juste en l'épluchant, retirer environ 2cm de chair, avec la peau, et encore...

     Donc, conclusion, autant acheter du BIO, au moins, même si vous  les payez un peu plus cher, au kilo,  c'est plus rentable.

     Je précise, que ce que je dis là, ce ne sont pas des élucubrations, mais la triste réalité.

     Une pétition, à l'echelle européenne, est en train de progresser, pour lutter contre ces insecticides, qui nous assassinent.

    https://actions.sumofus.org/a/support-the-european-commission-s-neonics-ban-proposal/?source=fbpage

     Pour ce qui concerne BAYER....

     Ils rachetent MONSANTO... Quitte à a voir des activité commerciale, qui relèvent,  de l'empoisonnement, autant s'allier, avec quelqu'un, qui tient la route, c'est clair.

     Mais là, où ça devient vraiment fendard, c'est quand on apprend, quelles, sont les véritables activités, de BAYER.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bayer_(entreprise)

    https://secure.avaaz.org/campaign/fr/save_the_bees_neonics_loc_ns/?amgXjgb&post_action=1&cid=35906&lang=fr&v=&_checksum=&t=&fbogname=Fran%C3%A7oise&fbogname=Fran%C3%A7oise

    En cours de commentaire.

     

     

    Lire la suite