google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

café

  • Coupe du monde de foot, à l'ALMARO, à sainte Austreberthe.

     Le club de foot de sainte Austreberthe, recherche des jeunes, nés en 2010, pour son club, "les loups verts".

     

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • 80 km heure ? C'est parce que "Martine à la ferme", qu'elle a si souvent raison.

     Oui, je sais, ce que vous pensez... "c'est quoi, encore, cette histoire".

    http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/limitation-a-80-km-h-une-mesure-qui-parait-tomber-de-tout-en-haut-decrypte-domenach-7793888072

      Bon, je l'admet ce raprochement, ou plutot ce court circuitage, peut sembler alambiqué,  et pourtant....

      Dans es années 60, une petite fille nommée martine, subjuguée  par le personnage en question, avait demandé à sa maman, de lui coudre la petite jupe rouge à pois blanc, avec le foulard, pour mettre dans les cheveux.

     Quarante ans plus tard, c'est une femme, nous  sommes voisines, elle et moi, à Mesnil Panneville. (76).

     Pour aller vers Barentin, on doit prendre la RN 15 à l'époque.

     C'est une des nationales, où il y a le plus de  traffic, en France, puisque c'est l'axe Rouen le Havre.

     A cette époque,  je ne sais pas où en est Edouard Philippe, à la FAC peut être, quand à Emmanuel Macron, il en est encore à draguer sa prof de français, ou bien, il lui écrit un poème d'amour.

      BREF....

      Comme tout le monde à Mesnil Pavnnevile, pour de simples raisons évidentes de circulation, et comme toutes les commodités se trouvent sur Pavilly ou Barentin,  nous devions donc tourner à gauche,  et nous trouvions alors bien embarrassés, à chaque fois, pour passer, la visibilité n'étant pas très bonne.

      Chaque année, nous avions 2 morts, environ, à ce foutu passage...

      Qu'on se rassure, depuis, moi, je n'y suis plus, mais un rond point, à présent, simplifie et sécurise, pour pouvoir aller vers Rouen.

      Mais à cette époque, Martine, ma voisine et mon amie, elle, bossait au  CHU, selon des horaires conventionnels,  et donc, chaque matin, se trouvait confrontée à ce problème...

      De mon côté, "pian pian", la securité avant tout, j'avais trouvé une solution, un peu alembiquée, qui consistait à tourner à gauche, avant d'aller traverser au niveau de Bouville, pour rettouver la nationale, en diminuant de façon significative, le risque de se faire percuter, par une voiture, qu'on n'aurait pas vu venir....

      Certes, on perdait, à chaque fois, quelques minutes, "la belle affaire". , mais au poins, on traversait avec une plus grande sécurité.

      J'expliquais à Martine....

      Des mois apres, ou des années, je ne sais plus, alors, que je n'y pensais absolument plus, je persitais toujours, à chaque fois, pour prendre cette petite deviation, qui rendait cette traversée plus securisée... martine, me dit un jour: "Tu sais, depuis que tu m'as dit ça, je le fais à chaque fois, je prends le temps, c'est pas grave, mais au moins, c'sest plus sûr.

      Sans vouloir être mechante avec vous, messieurs, je doute, plus que surement, qu'ayant donné ce conseil à certains, ils l'aient suivi...

      Mais si je parle de cette histoire aujourd'hui, c'est qu'il est question, parmi  ceux qui ramènent leur fraise aujourd'hui sur le sujet, en région,  de mettre en avant, le fait que ça mettrait en peril, parait il, l'activité economique, de certains petites villes....

     Soit, admettons.

      Depuis qu'ayant pris le peripherique, de caen, et d'avoir failli avaler mon bulletin de naissance, parce que je me suis endormie,  je benis le ciel, qu'il y ait eu des gr lissières de securité, parce que je ne serai plus là, pour vous le dire.

      Alors, deja, des qu'une ligne droite, quelque soit l'endroit, montre un taux d'accidents en face à face, le simple fait d'installer des nbarrières de securité, diminuerait considerablement, les accidents, ou plutot, leur gravité...

      Oui, j'aurai du, m'arrêter. sauf que sur un peripherique, c'est impossible.

      Des que je sens que je suis fatiguée, n'importe où en ville, ou en campagne, je m'arrête... Là, c'était impossible.

      Tout le c^té de ma voture, a été bousillé, certes, mais moi, une fois sursauté et vu que c'était la barrière, qui m'avait sauvé la vie, j'étais bien entière....

     Si je parle de la vie rurale, et des agriculteurs, c'est qu'il est arrivé il y a quelques temps, à la télé, de voir un reportage, sur l'agriculture, d'aujourd'hui, et l'un d'eux, à cru judicieux, de preciser, que "martine à la ferme", c'était bien fini...

     Et oui, c'est sûr, entre martine à la ferme, et une charrue 10 socles, il y a un monde, un monde, et une ditance, que je dirai à peu pres aussi eloignée, que la terre à la lune....

     0 chaque fois, que je croise, un de ces engins, je me pose la question.

      "Est ce que celui qui le conduit, a deja pris en main, un loucher, une fourche bêche, un croc, une binette, et est ce qu'ila deja pris dans ses mains, la terre qu'il considère comme une pute, tout juste bonne à lui remplir les poches.... ? Voilà, comme on dit vulgairement, "ça, c'est fait".

      Une étude récente, a révélé que si l'on parcourt une distance de 20km, en considrant qu'on respecte la vitesse de 80 km heure... on perd, 3mn.....

      TROIS MINUTES.....

      Alors, je sais pas moi, écoutez un truc intelligent, en roulant, France Inter, par exemple, ou écoutez de ma musique, je sais pas, mais faite un truc, qui vous rendra un peu moins con, peut être, non  ? Ca devrait être possible, ça, non ?

     

    Lire la suite

  • Maryam Pougetoux, présidente de l'Unef à Paris-IV, "vierge effarouchée".

    http://Maryam Pougetoux, présidente de l'Unef à Paris-IV

     Quand elle prétend, avoir été surprise, moi, je n'en crois pas un mot, et j'en suis désolée.

      Si elle était si militante que celà, il eût semblé plutôt cohérent, qu'elle eût été plus habituée à manipuler les réseaux sociaux, mais surtout, qu'elle eût été elle même avisée des risques qu'elle encourait, et je pousse même jusqu'à affirmer, qu'au sein de l'UNEF, de toute évidence, ils l'ont exposée, intentionnellement.

      Au sujet de la position et des propos, de Gérard Colomb,  il semble bien que sa diahrrhée verbale,  soit un symptôme, par contre assez alarmant, quand il prétend, que ça tendrait à encourager le s djihadisme, et sur cepoint, par contre je suis parfaitement d'accord.

      Il y a quelques années, alors que certains souhaitaient stigmatiser le port du voile, en milieu universitaire, je me suis érigée contre eux, parce que je considère que voyant le visage d'une jeune femme, le voile alors, ne consititue pas une atteinte à sa dignité, d'une part, mais aussi,  qu'individuellement, ça ne consitue à mes yeux, qu'une signification, de "mode pudique", peut être critiquable, mais bien largement surestimée, me semble il....

      Sur ce point, individuellement, je veux dire, ma position n'a pas changé, et je prendrai toujours leur défense.

     Avant de se demander, pourquoi une femme porte le voile, ou ne le porte pas, on est en effet en droit de se demander pour quelle raison, d'une part, mais surtout, en droit de considérer qu'elle peut aussi décider de le porter, dans une démarche purement stratégique, vis à vis d'un milieu familial, face auquelle elle ménage, "la chèvre et le chou"....

     Jamais le fait de porter le voile, n'a empêché, que je sache, une femme de penser.

      Maintenant,  quand il s'agit d'avoir un rôle représentatif, que ce soit au sein d'un parti, d'un syndicat, ou de quelque groupe officiel, et donc politique, comme c'est le cas présentement, pour moi, les choses sont bien différentes.

      En effet, l'aspect vestimentaire, n'en deplaise à cette jeune femme, revêt une importance fondamentale, et impose, une forme de consensus, que visiblement, elle n'assume pas, et c'est bien dommage.

     Elle aurait été extravagante, à l'opposé, avec une volonté délibérée, par un look à la chichilina, j'aurai réagi de la même façon, je le précise.

      Représenter un syndicat, quel qu'il soit, c'est faire de la politique, et à ce titre, je pense que de démontrer par son apparence vestimantaire, qu'on souhaite une forme de consensus,  à plus forte raison, par les temps qui courrent, avec les crises sans précédent, que connaissent les universités, m'aurait semblé plus subtile, et plus souhaitable.

      Pour tout dire, j'ai plutôt le sentiment, d'une volonté délibérée, de faire diversion, face aux problèmes que les universités connaissent, et ça me plaide pas en sa faveur.

      Sinon, pour information, je cite :"Je le porte par choix, par conviction religieuse". Pour information, j'ai entendu, dernièrement, qu'à aucun endroit, dans le Coran, on ne préconisait particulièrement aux femmes, de porter le voile, mais je reconnais, que je ne suis pas allée vérifier.

     On parle de cacher son corps, oui, mais sans plus de précision.

      Il me semble pour le moins étrange, d'autre part, qu'une Foi revendiquée, s'arrête à  une règle vestimentaire, là, où précisément, elle devrait se cantonner à nourrir des convictions intimes, et transmettre des valeurs, qui conditionnent des objectifs de vie... C'est à se demander, si elle n'aurait pas des "pratiques"religieuses, à la wanquiez.... Mais il est vrai que "l'obscurantisme auditif", doit bien aussi exister, puisqu'il n'y a pas plus sourd, que quelqu'un, qui ne veut pas entendre.

      Ensuite :"«Lorsque je défends des étudiants ou des étudiantes, je ne me pose pas la question de leur couleur de peau, de leur orientation sexuelle, de leur philosophie de vie.»

      Dommage qu'elle ait manqué de courage, pour aller affirmer, "leur religion"...Le "courage", serait il représenté, par ce morceau de tissus  ?

    Ensuite :"Je réfute le fait que l'on puisse dire que mon voile est un symbole politique. Ce n'est absolument pas le cas. On lui donne une signification que moi-même je ne lui donne pas.

      Ha, oui, mais ça, il faut faire avec, "franchement désolée"...

      La ministre sur ce point, à parfaitement raison.

      Libre à chacun, c'est vrai,  de s'habiller comme il ou elle l'entend, mais la lecture qu'autrui en fait, n'appartient jamais, à la personne concernée, mais bien aux autres.

    Je cite :"Certains estiment que le fait qu'il couvre une grande partie de votre visage est le signe de cet «islam politique»...

        Ça en devient presque comique. Est-ce qu'on va commencer à mesurer la taille du tissu que l'on porte ? Si on commence comme ça, où va-t-on ? À partir du moment ou la loi autorise le port du voile à l'université, on ne devrait pas se demander si ça couvre les cheveux, les cheveux et les oreilles, ou les cheveux, les oreilles et le cou".

       Pour le comique, promis, le jour, où elle décide d'avoir le courage d'être artiste, et se prosduire sur scène, voilée de la sorte, j'irai voir, et si je fais une critique négative, je veillerai à écarter le problème vestimentaire.

     Diams, sors de ce corps !

       Pour l'heure, désolée, mais la politique, c'est une chose, et l'artitique, s'en est une autre, et si quelqu'un  est bien placée, pour  savoir à quel point, la nuance est fondamentale, justement, c'est bien moi, "pas de bol".

      Sinon, pour ce qui est de cacher telle partie du visage, ses cheveux, ou le menton, OUI, PRECISEMENT, C'EST BIEN LA et pas ailleurs, que se pose le problème, parce qu'on appelle ça, "la mode pudique", et ça n'est certes pas pour rien.

      Mon point de vue, ne consiste ni à la railler, ni à la mépriser, et encore moins, à l'instrumentaliser, politiquement, mais juste à remettre l'Eglise au milieu du village, et pour signifier, que si l'on cherche à faire diversion par mode pudique interposée, pour tenter de noyer le poisson, parce qu'on ne trouve aucune issue à la crise des universités, ça n'est certes pas avec un carré de tissus, qu'on risque de se laisser berner.

      Juste pour information, j'ai une remarque à adresser à toutes ces jeunes filles, qui ont le sentiment, qu'en se mettant, à porter le voile,  elles retrouvent, une forme d'identité, culturelle, (peut être ?)...

      Aujourd'hui, quelque soit le pays arabe concerné, et quelque soit le degré de fermeture d'esprit, face aux femmes, et à leurs droits, le féminisme existe là bas, bel et bien, il ne consiste pas  mépriser, leurs cultures, ou les hommes, qui y verraient une forme d'atteinte, version "guerre des sexes", et encore moins leur religion, mais uniquement à revendiquer de travailler et d'être respectées, autant que les hommes.

      Ainsi, on observe que symboliquement,  de plus en plus d'elles, revendiquent de ne plus porter le voile, ou de façon, "la plus legère possible", et s'en jouant même, et elles ont parfaitement le droit...

      Non seulement, je les admire, mais je cautionne entièrement cette forme de d'émancipation.

      Alors, que vivant en occident, dans un pays laïc, comme le notre, et pouvant jouir  d'une véritable liberté, je suis estomaquée, de voir, que des jeunes, filles, soient assez naïves, et stupides, pour ne pas réfléchir plus loins, que le bout de leur voile, pour tenter de comprendre ce désir d'émancipation, là bas, et de s'en inspirer, voilà ce qui ce matin, me met en colère, quand j'observe, cette jeune femme, qui s'habille en bonne soeur, pour se donner des airs de vierge effarouchée, et tenter de nous rouler dans la farine.

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Diabète, jeûne et sucre blanc "raffiné.

    Un des plus gros scandales, qui connaissent les systèmes de santé aujourd’hui, et qui met en danger de façon particulièrement insidieuse de plus en plus de personnes dont les symptômes n'apparaissent que tardivement, empêchant ainsi de poser un diagnostic. Alors, il importe d'accorder une place plus importante à la prévention. https://www.federationdesdiabetiques.... https://www.france.tv/france-5/enquet...

    https://www.ajib.fr/sante-sucre-sucre-blanc-mauvais-sante/

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Que faire, en cas de harcèlement ?

       Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

      Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

      Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

      Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

       Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

    https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

     Mardi 28 novembre 2017.

    Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

     Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

     Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

     Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

     D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

      Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

     "Les religions, sont elles mysogines".

    Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

     On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

      Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

      Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

      Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

      Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

     Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

      Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

      Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

      Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

     Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

     Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

    En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • Ce que tout le monde doit savoir ? Je rajouterai INTÉGRER.

     

     Je cautionne entièrement, tout ce qui a été dit, dans cette vidéo.

       Mais je précise ma pensée...

       Nous n'avons pas affaire ici, à une bande d'illuminés, qui jouent les maitres spirituels, comme  le font certains prédicateurs, helas, quelquefois au sein de certaines religions, non seulement parfaitement officielles et tolérées, et dont certaines sont parfaitement instrumentalisées, par le pouvoir en place, pour justifier certaines dictatures.... Ou bien à certains mentors toxiques, qui sous couvert d'un coaching qui semble clean à tout point de vue, généralement à grand coup de photoshop, et de dents blanches, habillé de la finance internationale, ne cherchent  qu'à nous faire croire que de s'attacher au monde ancien, POUR DE MAUVAISES RAISONS suffirait à calmer la peur de l'avenir....

       Alors qu'en vérité......

         Cette formule n'est pas de moi, on me l'avait posée, sur mo fil FB, je crois, mais je l'avais trouvée tellement juste et intelligente, que je la recite.

     Le meilleur moyen de calmer notre angoisse, quand notre avenir,

    ça consiste à le bâtir soit même, en y prenant part".

     Pour revenir à cette vidéo.

       L'objectif, consiste à mettre en avant le fait qu'au sein de certaines religions, existe depuis le début, certaines théories qui convergent toutes vers la même idée, qui réside dans le fait que d'une part, il existe au sein de l'Humanité, et dans son histoire, certaines valeurs universelles, l'Amour de l'autre, ou au minimum, la Bienveillance, et que chacun est entièrement libre de choisir d'y avoir recours, sans pour autant, qu'il s'agisse d'en souffrir, bien au contraire, puisque c'est le seul enrichissement qui vaille..... 

       J'ai regardé, hier soir, " C politique", sur france 5,  et je suis en train de la commenter.

      Pour ce qui concerne la bienveillance, soyez sans crainte, quand Simone n'est pas là, Françoise ville, et si certains au service de la politique et de la finance, ont deja eu le culot, d'exploiter le mot BIENVEILLANCE à des fins de récuperation politique, j'ai particulièrement hâte d'observer qu'il en soit de même,  avec le mot COMPASSION, qu'on rigole cinq minutes...

    Lire la suite

  • Ouragan Irma, l'état français a t il failli ?

       Je précise, pour commencer, que si je ne dis mot, c'est juste que je regarde et j'observe.

       Depuis quelques jours, je n'ecoute plus, en vouture que France Info, pour être informée, sur le sujet.

       La polémique aujourd'hui, consiste pour certains politiques à instrumentaliser le phenomène, pour destabiliser, le gouvernement actuel.... Certes, ça n'est pas nouveau, on sait toujours, avec qui aboient les loups, et pourquoi, faisait feu de tous bois.

       Certains me diront, "mais tu connais aussi, ça, toi, non" ?

       Ha non non, moi, je ne mange pas de ce pain là... J'observe, au contraire, de la façon la plus distancièe possible, en tentant, dans la mesure du possible de me fier au fait, et si j'ai des choses à reprocher au gouvernement actuel, je pense êtr e assez sage, pour me contenter de la Loi travail, et du fait, que sous cet angle, il y ait bien suffisemmet de grain à moudre, SELON LE PROJET DE LA LOI TRAVAIL, plutôt que d'aller instrumentaliser la misère de nos concitoyens, sur l'île saint Martin.

       Mais pour l'heure, ce qui m'importe, c'est d'aller aux infos, et de ne pas se laisser aller, à des discours, toxiques, qui sont contreproductifs, autant pour la population, sur place, que pour les secouristes, et le renfort qui travaillent là bas, dans l'urgence.

    http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-quatre-questions-sur-la-gestion-de-la-crise-par-l-etat-francais_2367383.html

     

    14 septembre 2017.

    http://actu.orange.fr/france/ouragan-irma-emmanuel-macron-une-habitante-de-saint-martin-interpelle-le-president-magic-CNT000000NxjSu.html

       Vu la violence encore jamais observée de ces ouragans, et le fait que c'est pas leur violence, qu'ils n'aient pas pu être détectés, à plus forte raison, si l'on considère que le réchauffement climatique et la prévision, qui dit que ces phenomènes, par leur violence, seront de plus en plus fréquents, il faut absolument installer les fameuses bornes thermomètres, tous les 20km, dans l'océan, afin, par la température relevée de parvenir à avoir une prévision plus fine, dans l'intensité, et que les pays alors, à risque accru, puissent bénéficier d'une gestion préventive, du pays concerné.

       Pour ce qui concerne les constructions, j'ai bien compris, que ce qui résistait,  c'était uniquement l'équivalence de l'antisismique, c'est à dire, le beton armé, au moins dans les ossatures, y compris, au niveau de la toiture.

      Que l'investissement financiers, doive être fait, au niveau des batiments publics, est une evidence., comme ça se fait aux Philipinnes, desormis, est entendu, et ça fait ses preuves, puisque là bas, ça fonctionne et ça résiste.

      En dehors des habitants fortunés, qui  sont dans l'industrie du tourisme, et qui sont assurés, eux, et qui pourront se permettre de faire l'investissement, je ne vois pas comment, les foyers des classes moyennes, ou des classes les plus modestes, qui ont toujours vecu, dans des maisons, traditionnelles, comme partout, fabriquée, avec les materieux, sur place, pourront se permettre financièrement, de faire face, à des travaux aussi honéreux.

      J'ai bien noté, que la forme sphérique, que je préconisais, il y a quelques années, résiste aussi.

      Je pense qu'il faut mettre au point, une forme de sphère, un peu comme une yourte, mais dont certaines parties, en beton armé, garantirait, une sécurisation de l'ensemble, la forme ronde diminuant, alors la prise au vent, mais autorisant, malgré tout, sur la paroi verticale, l'utilisation, de materiaux, non beton....

      Je crois qu'il faudrait tester la choose suivante.

      On retient la forme de yourte, pour le côté spherique, et donc, une prise au vent, moindre.

      On creuse, au sol, une tranchée sphérique, assez profonde, les fondations, étant, bien sûr, armées.

      On reproduit, à hauteur d'homme, le même cylindre, lui aussi armé, les deux sphères, étant soudées, et armées, sur trois points. Enfin, voilà, il faudrait, je crois, tester ça. 

      Ce qui je veux dire, c'est qu'on ne peut pas se permettre de ne proposer que les maisons en beton armé, avec cette forme là, le particulier, peut prétendre, apres avoir acheté cette structure, terminer, le travail de construction, lui même... Il faut penser, aux plus modestes, qui ne peuvent en aucune façon, acheter la maison, clé en main, armée, comme pour les bâtiments publics.

    http://asffrance.org/

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Foires à tout, marchés des jardiniers, vide greniers, etc....

       Ca fait bien des années, que j'ai parlé de ce phénomène, parce qu'il me tient particulièrement à coeur...

       Vous pouvez retrouver mes articles sur le sujet, en suivant ce lien:

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/foires-a-tout-brocantes-braderies-tout-se-donne-tous-se-vend-et-se-revend.html#b6KDgDkmyug3JWdB.30

     TOUT EST DIT.

      Je tiens ce pendant à preciser, que je fais de nouveau, des foires à tout, juste quelques unes, et la raison principale, reside, dans le fait, que sur le plan sociologique, ça me semble, être, des lieux, parfaitement révélateurs, pour capter l'air ambiant, une occasion tres agreable de faire des rencontres, de s discuter le bout de gras, comme on dit, et de rigoler, aussi, un bon coup.

      Si en plus,  vous faites de bonne affaires, moi, je dis qu'on a tout à y gagner.

      Le souci, en fait, reside, dans le fait, qu'il faut a voir, son budget, en arrivant, et s'y tenir, parce qu'il y a vraiment de tres bnne saffaires à y faire, et il faut juste résister à la tentation.

      Je precise que la reglementation, pour les participants, peut sembler assez stricte, mais elle est justifiée, par fait que par le passé, il est deja arrivé que certains receleurs viennet y vendre le fruits de leurs cambriolages, raison pour laquelle, ces manifestations, sont plus encadrées.

      Aujour'hui, helas, cet imbecile de Gataz,  ce matin encore, scandait, "j'ai fait un rêve", ou quand PICSOU, utile les ondes, pour faire sa promo...

     "Mais quelle honte"....

     le jour où De Funes, appellera le pot de chambre, pour se lever, il sortira de sous le lit !

     Aujourd'hui, le bilan, des resto du coeur, qui desormais, continuent de fonctionner, pendant l'été, sont formels, le bilan, est ici:

    https://www.restosducoeur.org/chiffres-cles/

      Comme on peut le voir, l'augmentation des demandeurs est en constante augmentation.

     Alors, quoi  ?

      Est ce que gataz, a deja été demandeur, aux restos du coeur, non, ça ne risque pas, d'autant qu'il est né, LUI, avec une petite cuiller en argent, dans la bouche.

      La precarité sociale, c'est l'affaire de tous, et seuls ceux, qui savent ce que représente d'humiliation, d'avoir dû s'y résoudre connaissent, et peuvent en parler.

      Moi, je sais ce que c'est parce que j'ai été beneficiaire des restos du coeur.

      Au sujet des foires à tout, celle que j'ai faite recemment,  alors, que c'était la première, depuis 7 ans,  m'a permis de prendre un peu le pouls, justement.

      La décision qui a été prise concernant les produits alimentaires, est une règle injuste, parce qu'elle ne fait aucunement concurrence aux professionnels.

      Quand les organisateurs autorisent de faire venir des professionnels, ils en ont le droit, mais je sais pour l'entendre de la part du public,  que c'est mal perçu... ça dénature complètement les aventages, qu'apportent le côté bénévole, justement.

      Je ne parle pas des professionnels, de l'alimentation, qui eux, sont necessaire, pour assurer eventuellement, le repas de midi.

      Mais si ces derniers écartent d'emblée, les professionnels de l'alimentaire,  (ors restauration), je ne vois pas en quoi, celui ou celle qui est au chomage, qui a fait ses quelques pots de confitures ou qui a cueilli des framboises, ou les legumes de son jardin, cause du tort, et à qui....

     C'est d'autant plus interpellant, que quand moi, ou d'autres, apportent des plantes de leur jardin, toujours en faible quantité, et pour cause, ça vient de chez eux, il se trouve  AUSSI, des plantes alimentaires, mais qui sont en pot.

      Moi, je considère que quand le nombre de foire à tout, faites dans l'année est respecté, cette restriction, est stupide, et non fondée. Elle l'est d'autant plus que c'est un moyen de tenter aussi, de sortir la tête de l'eau, et retrouver confiance socialement par des produits, qu'on ait cultivés, et fabriqués soit même. 

      Bon, là, je viens  de prononcer le mot DIGNITE, je pense que gataz, n'est m^me plus la tête dans l pot de chambre, mais carrement,  en train de nager dans la fosse sceptique.

     Samedi  21 octobre 2017.

     Demain marché des jardiniers, Anneville Ambourville.

     

    Lire la suite

  • Compagnes, Muses, Égéries," que d'la merde, moi je vous le dis" !

     Et bien oui quoi enfin, merde, "on est une bande de potes et on se fend la gueule", je dirai même, "à coup de "hâch"......

     Ces derniers temps, figurez vous, France inter "fidèles serviteurs, de ma modeste personne"  a rediffusé des émissions à mon intention.

     L'une d'elle m'a particulièrement touchée, d'autant que je retrouvais mes pinceaux, ce qui accomapgnait mon adolescence, au sujet de Robert Charlebois, dont voici le lien.

    http://www.franceinter.fr/emission-charlebois-par-dela-lindberg

     Et une seconde au sujet de Renaud, qui ne semblait pas être une rediff' ou bien alors, j'aurai raté un truc.

     Le lien est ici :

    http://www.franceinter.fr/emission-docteur-renaud-mister-renard

    Il me semblait que le titre pourtant, mais non.

     Qu'il y ait toujours une femme ou plus precisement, DES FEMMES derrière chaque homme célèbre, n'a jamais fait aucun doute. Je sais que certaines feministes d'ailleurs ont deja travaillé sur ce sujet, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'y a voir acces plus que celà.

       Mais s'il est un secteur où ce phénomène est plus pregnant encore, c'est bien dans le secteur artistique, pour la simple raison que ces chers petits anges sont souvnet des  porte couilles torturés, qui font que chialer leur race, des qu'un problème existentiel leur tombe dessus, et qu'ils sont bien trouver leur petite MOMAN , ou leurs nanas qu'ils sollicitent pour sécher leurs larmes.

     Alors à la question, "est ce que le milieu artistique est plus machiste que d'autres secteurs je dirai moi, NON....

     Mais entendons nous bien. je parle, moi, de machisme idéologique.

     Ou si vous préférez.

     "Est ce que le milieu artistique considère que les femmes sont des petits êtres sans défense, qui doivent rester à leurs maison, pour torcher le cul des gosses".....

     Non, excusez moi.

       Au fond de la caverne, pour balayer le sol, avec une queue d'un cheval sur lequel son mari à bondi, le couteau entre les dents, pour lui fabriquer un balais "made in caverne" et qui ne sera même pas homologué "SALON DES METIERS D'ARTS", et bien ça dépend de qui l'on a en face de soi.

     Si c'est un artiste, vous pensez bien qu'il n'est pas fou. Lui certainement pas.... Et puis pour l'inspiration et pour le reste on sait tres bien qu'une femme, c'est ma foi, comment dirai je... Fort utile.

     Si c'est un producteur, elle n'a d'égart que pour d'une part tout ce qui est logistique,  bien planquée dans un bureau, à trouver des solutions parce que les portes couilles, qui eux, sont à la tête de maison de production, eux, n'ont pas assez de jugeote, pour trouver les solutions.

     Autre hypothèse c'est l'éventualité qu'elle ait effectivement du talent, alors dans cette hypothèse bien sûr c'est une autre paire de manche parce que ça peut rapporter gros donc...

      L'idéal quand même, c'est qu'elle ait deja eu des mouflets, parce qu'elle ne risque pas d'interrompre sa carrière, dans quelques années pour cause d'éprouver un besoin irrepressible de se reproduire cette petite conne.

     Mais non, "je ne vise personne", bien sûr que non. Pensez donc, franchement, c'est bien mal me connaitre.

     En fait, il reste quand même celles, aussi, qui ont non seulement du talent, mais qui en plus sont infiniment plus talentueuses,  et qui ont une sacrée grande gueule, et qui poussent même le champignon, jusqu'à discuter le bout gras pour se faire arnaquer par le producteur "le moins possible".

     En fait c'est là aujourd'hui, que réside véritablement le problème.  Car ce sont celles là, qui sont les plus chiantes bien sûr. Vous ne croyez tout de même pas qu'elle en sont arrivé là, pour ensuite, la fermer manquerait plus que ça !

     Et puis il y a les femmes de l'ombre,  les fan de l'ombre je dirai même..... Moi qui n'ai pas envoyé la moindre lettre à Thomas Fersen depuis bien des années, j'imagine que le secrétariat de Tôt ou Tard doit litteralement crouler sous le poids de ces lettres enamourées.

     Mais le pire, c'est que ça doit être pareil dans toutes les maisons de production, au point qu'ils ont tous décidé de faire comme à l'Elysée, embaucher 80 personnes rien que pour  le traitement du courrier.

     D'ailleurs, chez Tôt ou Tard, c'est assez simple, ils ont carrement ouvert une rubrique "comlombophilie" pour que le courrier, arrive par pigeon interplanétaire, de telle sorte que dans l'hypothèse d'une grève "ino  pinnée" (ce qui n'a rien de graveleux, je le précise) leurs chers petits chanteurs, n'aient surtout pas le fil rompu, avec leurs fans c'est vous dire.

      Parce que personne n'est au courant, mais la sonde Rosetta c'est entre autre pour ça qu'elle a été crée il y a quelques années et l'ensemble de la NASA oeuvre aussi, en ce sens.

      Et la fiente des pigeons en question, est prévue, pour servir de capaplasme, pour traiter la calvitie, devinez de qui ?

     Bon "ça c'est fait".

     Ensuite, je precise que pour moi, c'est un peu delicat, de ne parler que de l'un (Charlebois),, et ensuite de l'autre (Renaud) justement parce que chaque cas est bien particulier.

     J'avais écrit à Renaud moi il y a quelques années, à la main.

     Bref. Je ne sais pas si ça lui a apporté quelquechose, je n'en sais rien.  je n'ai jamais eu deses nouvelles autrement que par manipulation, comme chacun à l'habitude de le faire, avec la complicité de Thomas Fersen.

      Je l'ai fait, comme je l'aurai fait pour n'importe qui.  Ca n'a donc aucune importance.

       J'avais pointé du doigt à l'époque le concernant, le fait que son frère, qui n'est au chanteur que l'ombre de ce dernier,  jouait un rôle dans le mal être de renaud, ce qui moi, me semblait une evidence.

       Pour cette même raison, d'ailleurs, on écoute dans cette émission sa maman. Mais nulle part, absolumnt on entend parler, de son paternel....

        Je ne sais pas, il ne vit peut être plus, mais même par le passé, de toute évidence, cette "parait il" culpabilité, relative au fait de gagner beaucoup d'argent, soit je peux le comprendre, avec un père pasteur.

      Mais enfin, un père pasteur, n'en reste pas moins un père. Et sur ce point, de toute évidence Renaud, a toujours eu un problème véritable.

       Je pense moi que son frère qui se dit si bien intentionné vis à vis de son frère Renaud sechan, est une forme de parasite, veritable,  qui mine de rien, prend toujours pla parole, ecrit des libvres plusieurs, sur lui....

        Et que s'il s'en écartait véritablement, ET QU'IL CESSE DE GAGNER DE L'ARGENT RELATIVEMENT AUS SOUFFRANCES DES SON FRERE QUI LUI A DU TALENT, il est tout à fait probable que renaud irait mieux de façon plus constante en tout cas.

     Que j'ai tenu ce discours deja, qui n'est pas nouveau, alors que je suis la seule, remonte à plusieurs années.

      Là, pour l'émission, on a recommencé à lui demander son point de  vue.

     Je cite "quand Dominique et lui ont decidé de se séparer, il y avait un appart au dessus de la closeraie des Lilas"...

     Soit. Si Renaud choisissait de vivre au dessus de son lieu de perdition, c'était son choix;

     Mais làoù l'on voit bien que le frangin y trouvait veritablemet son compte ainsi que sa copine soit dit en passant, c'es qu'il sont venus crechaer avec lui chez lui !

       Ha mais moi, perso, en temps que franf gine si j'avais eu une soeur alcoolique et qu'il soit envisagé  qu'elle deménage la dernière des choses que j'aurai faite aurait té d'aller habiter precisement, au dessus d'un bistraot ! franchement. Drôle de conception de l'entraide familiale si j'ose dire, franchement.

       Le coup de la copine qui lui lave son tee shirt, qu'il n'a pas changé depuis trois semaines, c'est limite qs'il n'a pas precisé qu'elle a bien fait attention de ne pas le reveiller, de son sommeil version "viande froide" je dois dire que je me suis retennue de verser une petite larmes, devant cette belle soeur si bien intentionnée non vraimnt je vou jure.

     Putain de bordel de merde, "les charognes".

     Voilà, à quoi, on a affaire.

       Mais attendez là, où franchement ça devient risible, c'est quand il explique, au sujet de la dualité, qui existe entre "mister renard" et "mister renaud" il dit textuellement la chose suivante. Vous pouvez vérifier.

      Je pense moi, que pour être franc (j'ose à peine imaginer ce que ce doit être quand il triche ou qu'il ment), les deux personnages, dont il est question, et que revendique Renaud par l'une de ses chansons,  sont en fait intimenent liées et extrêmement complices, la frontière entre les deux personnages etant particulièrement floues".

     Bon OK, je ne suis pas allée réécouter ce ne sont peut être pas ces mots précisement qu'il a dit, mais c'est ce qu'il m'a semblé vouloir exprimer...

     Et d'enchainer tenez vous bien, au sujet de Dominique, la mère de Lolita celle là m^ême qui est la femme de sa vie et la maman de Lolita, que je le cite: "je me demande même si dans son esprit, le flou artitique qui existait entre les deux personnages ne faisait pas son affaire".....

     Bon alors là, mesdames et messieurs, on applaudit bien fort, devant une telle langue de bois, parce que franchement comme on dit, "ça force le respect".

     Je lui conseille de se lancer dans la politique, version, "je nage en eau trouble", en principe l'adaptation, devrait se faire relativement facilement.

     Ce que je trouve absolument incroyable, moi c'est que ce discours, qui me révolte au plus haut point, tend à faire croire qu'il soit necessaire d'être dépravé pour être créatif, ce qui est abslument faux....

     

    Samedi 28 octobre 2016.

       Ces jours derniers, on apprenait que certains hummoristes, refusaient de venir en France, ou de collaborer, avec les humoristes canadiens, parce que certains plagient certains de leurs humoristes.

       Et oui, et bien, moi, qu'est ce que je dirai, alors.....

       Il ne se trouve pas un humoriste français, mais aussi canadien ou américain, qui ne soit venu depuis toutes ces années bouffer à mon râtelier, côté inspiration, je serai tentée de préciser, "si ça n'était que celà"....

       Non, infiniment plus inquiétant, psychologiquement en temps que plagia, carrément sur des jeux de mots, bien précis,  DONT J’ÉTAIS L'AUTEUR et avec l'entière complicité de mon coach, qui les leur transmettait et leur transmet encore....

       Comment je vis, ça ?

       J'ai toujours vécu ça, extrêmement mal, et je le vis toujours extrêmement mal, avec un sentiment de viol intellectuel permanent, dans l’indifférence générale.

       Et pou ceux qui se demandent pourquoi et à quel titre, je n'ai jamais pris la peine de monter sur scène, et d'être humoriste moi même, je répondrai que la raison d’état semble bien justifier  aux yeux de mon coach que ce sentiment de viol permanent, qu'il trouve lui légitime, ne semble pas lui poser le moindre problème de conscience, pas plus qu'il n'en pose, d'ailleurs aux humoristes, ou aux artistes qui en jouissent.... 
     
       Et comble de l'ironie,  ce connard "porte couilles", au Canada, qui  dirigeait ce festival de l'humour, JUSTE POUR RIRE....

      Soyez sans crainte, ça n'est pas demain la veille, que je risque d'en rire, moi, parce que jusqu'à preuve du contraire, et je l'ai encore appris à mes dépends, la semaine dernière, une muse jamais n'existe autrement, que par la reconnaissance, de l'artiste ou des artistes, qu'elle ait inspirés, ou qu'elle inspire,  encore aujourd'hui, quand à ma nature profonde,  celle d'humoriste et d'artiste, tout le monde dans le milieu médiatique, et le milieu artistique a tellement chié dessus, que j'ai le sentiment, que jamais je ne m'en relèverai.

    Lire la suite