google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

centre ville

  • Les bruits de la campagne, bientôt classés comme patrimoine de l'humanité.

      Ca fait plusieurs années, deja, que ce type de problèmes, se pose....

     Il y a quelques années, un couple d'homosexuels, avait fait l'objet de poursuite, au pretexte qu'ils avaient un coq, alors, la ligue communale homophobe, avai cru bon, de surnommer le coq incriminé, Renato....

     Depuis ce jour, la connerie humaine, et l'intolerance, ne s'etnt pas encore calmée, à quel titre, d'ailleurs,  ce fait, se ferait il, on entend ici et là, un couple poursuivi, parce qu'ils une mare, avec trop de grenouilles, qui chantent trop fort, un autre, poursuivi, à cause du chant du coq, et que sais je encore.

     Certes, le coup des cloches, ça touche un point, plus susceptible, encore, puisqu'il s'agit derrière, m^me si personne ne le dit, d'observer, en quoi, LE SYMBOLE de notre culture, judeo chretienne, pourrait il, être mis en cause....

     Alors, on va tout de suite, mettre les choses au clair...

     Moi, si je vais passer un moment,  dans un pays de culture musulmanne, et que e chant du Moesin, me derange, et bien, je n'y reste pas....

     Cette femme, est venue habiter, dans un bourg, les cloches, font partie de la vie du village, si elle ne s'en satisfait pas, elle demanage, si possible, dans un trou paumé, où si possible, l'hiver, il n'y aura aucun moyen, de venir se faire livrer son alimenttion, par le drive,  du supermarché du coin, et où, la DDE, aura probablement, bien d'autres chats à fouetter, que de venir degager, avec le chasse neige, son chemin, pour deservir sa maison....

     Ca n'est pas le fait que quelqu'un, se trouve incommodé, par des bruits, qui me choque.... Moi, c'est pareil, quand je vais à paris, les voitures, me derangent, et plus particulièrement, d'entendre klaxonner, pour un oui, pour un non....Si un jour, je vais à Paris, je ne vais demander, qu'on suprime les voitures, emettant, tant de decibel, parce que ça me derange....

     la campagne, je veux dire, merite autre chose, que d'être skattée, par des connes,  (ou des cons), qui sont incpables, de demontrer, un minimum d'humilité,  devant les bruits, ou les odeurs, qui caracterisent, la campagne...

     Et puis quoi, encore  ?

     La prochaine, fois qu'un agriculteur étend, son fumier, elle va aller se plaindre en mairie, il  va bientôt falloir, mettre des bouchons, au trous du cul des vaches, pour ne plus qu'elles, chient ? Parce que ça incommode le citadin, qui, soit dit en passant, est bien content de trouver la campagne en question, quand il s'agit de venir y passer ses vacances....

     Enfin, merde, c'est pas possible, d'être conne, dans de telles proportions...

     Bon, je file le micro à Benabar, pour la peine....OUI,les videos  de l'Armada, J'Y VIENS......!

     

    Lire la suite

  • Convoi exceptionnel, de Bertrand Blier.

    29 Avril 2019.

    Le moment est venu, je crois, de se poser la bonne question.

     Que recherche t’on quand on va voir un film ?

     A question, mérite d’être posée, d’ailleurs, à chaque fois, qu’on va voir un spectacle, un film, ou autre chose d’artistique.

     Moi, j’aime rire, c’est vrai, mais j’aime aussi être bousculée, ou plutôt, me sentir interpellée.

     Je vois que beaucoup de spectateurs,  n’ont pas aimé.

     Peut être devraient ils alors, se poser la question.

     J’y ai trouvé, une forme de synthèse,  de bien des propos que je tiens, sur des sujets de société, sur lesquels je travaille, depuis bien des années.

       Et en ce sens, ça m’a fait du bien, de voir ainsi synthétisé par métaphores interposées, bien des remarques,  dont je me suis faite écho, mais dont cependant, je ne risque pas d’être la seule, à les a voir observés.

       Nous vivons effectivement, une époque plus difficile qu’auparavant, quand on avait un travail, plus facilement,  et que déjà, par ce fait, même si la voie, « toute tracée », ne nous satisfaisait pas, au moins, avions-nous le sentiment de « tenir une place », dont nous n’avions pas nécessairement, à nous soucier, quelquefois….

       Heureux, ou pas heureux, dans ce choix, au moins, les choses  étaient en quelque sorte, au minimum, un peu tracées.

     Une forme de destinée, plutôt imposée, par un système, qu’on n’approuvait pas nécessairement pour autant.

    Aujourd’hui, alors qu’au demeurant, on est conscients du fait que nos enfants auront la vie plus dures, que nous, c’est envisageable, même si au demeurant, politiquement, on fait tout pour que ça ne soit pas le cas, ou que ce le soit le moins possible, on sait surtout  que bien que respectant la loi, et faisant preuve d’une réelle bonne volonté,   et bossant dur, pour beaucoup, il est de plus en plus difficile, de faire des projets, sur le moyen terme, ou le long terme.

     Ainsi, on voit, dans ce film, une cohorte de personnages, issus de milieux sociaux différents, dépourvus du moindre affect, en dehors de la boulangère, subir leur vie, comme de misérables victimes, incapables de revendiquer, justement, d’être « acteurs », de leurs propres vie, d’où la nécessité à leurs yeux, d’avoir « la suite du scenario ».

     Depuis toutes ces années, que je suis sous tutelle, puis curatelle, il est arrivé quelquefois,  que je me trouve en situation un peu difficile, voir, très difficile, psychologiquement.

     Uniquement, à cause de cette mesure de protection, je précise, et pas d’autre chose…

     Il y a toujours un couillon de service, alors, pour m’envoyer, le lien d’une cartomancienne, ou d’une voyante…

     Je déteste ces gens, comme vous ne pouvez l’imaginer.

     Certains sont compétents, peut être ?

     Et (ou) honnêtes, je le présume.

     Elles me proposent toujours de me dire mon avenir,  sans me demander, le moindre argent.

     Et ça me mets dans une colère noire, que vous ne sauriez imaginer.

     Parce que le seul moyen, de ne pas être inquiet, pour son avenir, ou l’avenir, en gnéral, c’est précisément, « d’en être acteur ».

     Tu veux connaitre ton chemin ?

     Et bien décide, toi, ce qu’il sera, et puis voilà.

     Je refuse, obstinément de subir une destinée, qu’on voudrait me faire passer comme étant écrite, à l’avance.

     Car c’est bien de ça, et de rien d’autre, dont parle ce film.

     Il peint une galerie de portraits, d’individus qui refusent d’être les acteurs, de leur destinée, parce qu’ils préfèrent, subir….

     Procédant ainsi, quoi qu’il se passe, ils ne sont alors, responsables de rien.

     Alors, c’est sûr, ça n’est pas un film qui vous caresse dans le sens du poil, parce qu’il nous oblige à nous demander, où nous en sommes, et pour certains, je suppose, que ça doit piquer un peu .

     Maintenant, si vous alliez voir ce film, pour vous marrer un bon coup, ha, ça, c’est sur,  vous demeurez sur votre faim.

     C’est notamment, un film, parfaitement métaphorique, sur le djihadisme, par exemple.

     Puisque l’une des plus grandes lâchetés, chez certains croyants, quand ils côtoient, n’importe quelle forme d’extrémisme, c’est justement de considérer, qu’ils ne sont pas responsables de ce qui arrive, et qu’ils ne sont que des pions, dont seul une puissance supérieure, décideraient, de leurs pensées, et de leurs actes.

      Quelque soit le nom qu’on lui donne.

     C’est exactement, le discours que tiennent, n’importe quels fondamentalistes religieux, et notamment, ceux qui ont commis des attentats, sur le sol français.

     J’ignore, s je suis la seule, à avoir fait cette lecture, mais en tout cas, pour moi, c’est une évidence.

    30 avrils 2019.

     Ce matin, je revenais sur la conférence de presse d'Emmanuel Macron, il y a quelques jours, et j'ai fait allusion à ce film.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/la-conference-de-presse-d-emmanuel-macron-le-25-avril-2019.html

    Lire la suite

  • Passages à niveau.

     Nouvel accident, de passage à niveau, cette fois, à Pavilly.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/pavilly-76-deux-blessees-graves-au-passage-niveau-1654508.html

    Pour mémoire.

    https://www.francetvinfo.fr/recherche/?request=passages+%C3%A0+niveaux

     Je me souviens, avoir passé mon permis, dans mon jeune âge, car oui, si je le suis un peu moins, physiquement, en tout cas, je l'ai bel et bien été, jadis, il y a fort fort fort longtemps. 

     Je me souviens avoir appris, alors, qu'à l'approche d'un passage à niveau, il y a vait des piquets, de couleur, un à 50 m du passage à niveau, un autre, à 100 m, et le troisième, à 150m.

     Je faisais la route, avant hier, sainte Austreberthe, Yvetôt, longeant, à un moment, la ligne Paris le Havre, et passant, notamment, le passage à niveau, avant d'arriver à MOTTEVILLE.

     Sauf erreur de ma part, je ne crois pas avoir vu, ces pontns, qui à l'epoque, deja, n'étaient pas tres visibles, mais qui visiblement, le sont encore moins. Ou bien a lors, c'est moi qui ai la berlu, comme on dit. Mais en tout cas, (et ça n'est pas la premiere fois, que je tente de les trouver), je ne les vois plus !

     Autre chose.....

     Il arrive, que pour des raisons d'impacience, uniquement, certains conducteurs, passent, "en chicane"....

     Ca signifie, qu'ils contournent la barrière, empietant alors, sur l'autre partie de la chaussée, décrivant alors, un S, pou passer alors que la barrière baissée, entrave le passage, sur le côté de la chaussée, qui leur est réservée.

     Alors, moi, je propose, en plus, la chose suivante.

     C'est d'entraver par une barrière, l'autre partie de la chaussée.

     Je veux dire, que ces passages à niveau, devraient, avoir des vbarrières, qui se ferment, sur les deux sens, aller, et retour, de telle sorte, que celui qui envisage de passer en chicane, se retrouve avec le bastin, de la barrière, à hauteur de pare brise....

     Pour être franche, je ne comprends pas, que ça n'ait jamais été envisagé.....Mais qu'il faille une signaletique, beaucoup plus voyante pour les annoncer, ça ne fait aucun doute.

    Lire la suite

  • SMBVAS, Syndicat Mixte du Bassin Versant, Austreberthe et Saffimbec.

    https://www.facebook.com/SMBVAS/?eid=ARACJvcVsN29y4bTzww_fugp_0zD2rsr2uhUcBEdS9JzorxOVYmZMj1Bt1U6a0IWMcYgeY755rT6dojz

     Je vais poser prochainement, des vidéos, que j'avais prises, l'an dernier, lors d'inondations, tout pres de chez moi.

     Les rejouissances, pour le printemps, c'est des maintenant !

    https://www.smbvas.fr/

    Bonjour,

     

    Jusqu’au mois d’Avril, le CERT se met au vert !

    Au programme, un trimestre sur LE JARDIN VIVANT : expos, film, atelier & conférence.

    N’hésitez pas à nous rendre visite et à vous inscrire aux évènements.

     

    Nous vous invitons aussi à une soirée-ciné, organisée par le SAGE des 6 vallées :

    L’eau rentre en Seine

    JEUDI 21 MARS à 20H30 au Cinéma Le Paris de Rives-en-Seine – Entrée libre et gratuite !

    Projection de 2 courts-métrages à la veille de la Journée Mondiale de l’Eau.

    Toutes les infos ici : https://www.facebook.com/events/336928710282744/  

     

    N’hésitez pas à partager ces infos  et à bientôt au CERT !

    Si vous ne souhaitez plus recevoir les infos du CERT, envoyez-nous un petit message ici.

     

     

    Louise VIEUSSENS

     

    Chargée de mission Culture du risque 
    Syndicat Mixte du Bassin Versant de l'Austreberthe et du Saffimbec

    213 ancienne route de Villers – 76360 VILLERS-ECALLES
    Tel : 02.32.94.00.74

    http://www.smbvas.fr/ 

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

     

    Lire la suite

  • Coupe du monde de foot, à l'ALMARO, à sainte Austreberthe.

     Le club de foot de sainte Austreberthe, recherche des jeunes, nés en 2010, pour son club, "les loups verts".

     

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • La Normandie n'est pas qu’impressionniste, elle est aussi impressionnante !

    https://www.seine-maritime-tourisme.com/

       Bon, allez, je vous l'accorde, je me suis fait un petit plaisir, avec le festival du loup vert., mais enfin, "crotte de biquette angora" (et pourquoi pas ?), ma vraie nature, c'est de raconter des conneries, ou à défaut, d'aller voir derrière ce qu'on nous montre, ou ce qui semble être une évidence, ou un simple postulât, généralement consensuel, ce que peut être , vous, vous ne verriez pas.

       Je précise ma pensée, parce que la violette de Rouen, sa cousine, fleur sauvage de Normandie, en voie de disparition, (vous avez vu, là, comment je vous l'ai ammenée finement ?), n'est pas disponible...

    http://www.belbeuf.fr/vie-locale/violette-de-rouen.html

      Quand je dis "impressionniste, elle est aussi impressionnante !", c'est pas qu'on se la pète, ici, avec notre beurre notre crème, et notre neufchâtel !etc, mais  c'est qu'il y a vraiment beaucoup de choses à voir, ici, et que s'il est un endroit, où vous êtes aux antipodes de bronzer à la con, c'est bien ici....

      Oui, je sais, certains diront, "ha non, c'est sûr, les plages de Normandie". 

      Peut être, mais une fois que vous êtes dans l'eau, tres vite, vous n'avez absolument pas froid, et au moins,  sur 10 m carrés, vous n'êtes pas à vous superposer, comme des sardines à l'huile, MÊME PAS BIO... Enfin, merde, c'est fini, ça, la ringardise d'aller chercher son cancer de la peau, pour en plus payer pour ça, bordel de merde...

      Je voudrai pas dire, mais franchement, faut être con....

      Bon, j'ai fini ma crise d'énervage, pour aujourd'hui.

      Je disais donc,  "Impressionnante",  plus pour "proproproproposodie" du mot, au sens cousinant,(enfin, de la même famille, je veux dire, du côté du pédalier de la bécane à Jules, rapport au tour de  France, qui demarre dans quelques jours, considérant qui plus est,  que ça n'empêche pas d'être abordable, abordable, au sens pécuniaire, mais aussi, au sens intellectuel, ou relationnel... "C'est plutôt ça qu'j'dis".

      Bon, je ne vais pas vous faire la promo, d'un site en particulier, pour la simple raison, que je ferai des jaloux,  excepté, pour la boulangerie, et le café epicerie de mon village, parce que eux, "c'est pas pareil"....

      Alors, je vais la fermer, "en particulier", mais comme d'habitude, ouvrir ma grande gueule, EN GENERAL.....

      Et pour ceux, qui hésiteraient encore, entre son cancer de la peau, et venir en Normandie, sachant qu'au delà du cancer de la peau, le bronzage, n'est rien de moins, que de provoquer artificiellement, le viellissement prématuré de la peau, et la mort des océans, d'où l'expression, "vieilles peaux"....

      Oui, je sais, c'est dans les vieilles peaux,  qu'on fait les meilleures soupes, MERCY, la formule est de moi....Méfiez vous quand même des imitations, hein, parce qu 'on peut aussi être une vieille peau, (comme moi), et être plus conne qu'un balai.

       Ou pire......

    Être jeune et belle....

    Mon Dieu, mais quelle ennui !!!

    Lire la suite

  • marine le pen ? Vraiment de la racaille d'extrême droite.....

    Meurtre de Kévin à Mourmelon-le-Grand dans la Marne.

     Juste hallucinant.

       Il suffit que quelqu'un, decrive un coupable potentiel, comme etant un maghrebin, donc, "un immigré", puisque cette imbecile, est incapable de dicerner, un immigré, qui vient d'arriver, avec ceus=x de la seconde ou troisième génération,  pour qu'aussi sec, elle récupère la soit disant info, afin de nourir ses théories de merde... incroyable...

       Merde, manque de bol, non seulement, celle qui avait fait le portrait robot, etait aussi conne qu'elle, et avait volontairement donné de fausses infos, mais en plus,  elle etait co responsable, r et avait premedité le coup, avec celui qui a porté les coups de couteau, et commis le massacre, donc, pour crime tres largement premédité...

       Cette imbecile, n'a m^me pas encore compris, que quand il y avait un meurtre, la première des precautions à prendre, c'était de laisser les flic, faire leur travail, et de fermer sa... g... INCROYABLE....

      Je cite, voyez plutôt:

    "Les gendarmes diffusent le portrait-robot et lancent un appel à témoin. Dans la foulée, la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, de même que le porte-parole du parti, Jordan Bardella, et de nombreux sympathisants d'extrême droite tweetent pour affirmer que "le principal suspect est issu de l'immigration", et dénoncent un acte de "barbarie qui tue la jeunesse de France", une conséquence de "l'immigration massive".

     Incroyable, non ?

      Qu'est ce donc, que cette femme, qui pretend avoir des ambitions politique,  mais qui n'a qu'une seule idée en tête, mettre de l'huile sur le feu, des que la moindre occasion, se présente.... ?

     Et voici le dénouement:

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/meurtre-de-kevin-a-mourmelon-un-mineur-et-la-petite-amie-de-la-victime-mis-en-examen-pour-assassinat_2789259.html#xtor=CS3-794

     En somme dans la famille, "j'ai perdu une occason de fermer ma gueule", je demande la mère....

     

     

    Lire la suite

  • "La Loi Littoral", un joyau juridique à préserver absolument. FAIT.

     Il importait effectivement, que cette Loi, que je considère comme sacrée soit preservée, il semble qu'elle le soit.

     Certains, pensent peut être, que les quelques amendements, qui y ont été apposées, la mettrait en danger, et je comprends cette crainte.

      Mais il faut observer aussi, comme le dit Nicolas Hulot, que certaines communes sont restraintes, dans leurs libertés de manoeuvres, parce qu'elles cumulent, à la fois, la Loi Littoral et la Loi montagne.

      Mais au delà de celà, le réchauffement climatique, a pour conséquences en certains endroits,  que les plans d'occupation des sols, peuvent éventuellement, être revus, pour faire des choix, qui seraient différents de la part des décideurs locaux, parce que certains bourgs, de certaines villes, par exemple, peuvent être tentés, de modifier leurs projets, pour choisir de construire, d'aventage, vers les terres, en prévision, de ce réchauffement climatique, et de ses conséquences.

     Je pense que le vrai problème aujourd'hui, et c'est ce qui me fait le plus peur, réside dans le fait que dans certaines zones, ou la pression immobilières liée au tourisme, est la plus forte,  il y ait alors, un risque avéré de corruption, au sein de certains mairies, ou conseils municipaux, voilà, ce que moi, je crainds le plus.

     Oui, je sais, j'emmerde toujours, avec ce genre de propos, c'est pas grave, la merde aussi, est recyclable.

      Je recommande d'aller revoir "echappée belle", sur la côte d'albatre, pes de chez moi.

     C'est ici:http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/famille/ou-partir-en-vacances-quelques-jours-ou-plu-longtemps.html

     Sinon, il y a eu un documentaire tout à fait passionnant, hier soir, sur le business du débarquement, et qui explique ce que représente, ce qu'on appelle "le tourisme de mémoire".

    https://www.francetvinfo.fr/normandie-le-tourisme-de-memoire_597701.html

    http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/france-5-enquete-sur-le-tourisme-florissant-entourant-les-plages-du-debarquement_40da7f76-6414-11e8-a7c7-a68047f7de2d/

    https://www.ouest-france.fr/normandie/74e-d-day-une-veritable-ambition-touristique-5777289

    http://www.leblogtvnews.com/2018/05/sur-france-5-un-document-sur-le-business-du-debarquement-en-normandie.html

    Lire la suite

  • Didier Deschamps, mi « passe partout », mi Moïse !

      Et oui, à quelques jours, de la coupe de monde de foot, je comprends que tt le monde soit sur les charbons ardents.

      Pour ce qui concerne le fait, que ce soit Manuel Walls, qui ait « mis le ka dans l’horloge », au sujet de Benzema, face au fait qu’il n’ait pas été sélectionné, j’avais été consultée, sur ce sujet, depuis le début, c’est à revoir sur mon site.

      Plus largement, je dois en parler, pour que ma posture, soit plus explicite…

      J’ai vécu avec un mari, mordu de foot, à l’extrême au point que pendant un match à la télé, la maison, aurait pu s’écrouler, il n’aurait pas bougé le cul de son canapé…

      Ca, c’est pour mon côté un peu allergique….

      Mais je ne suis pas non plus stupide, pour ne percevoir le foot, que sous cet angle, qui relève quasiment de l’emprise sectaire (sic !), et j’ai une vision un peu plus altruiste, du moindre sport, auquel j’accorde, quel qu’il soit, des vertu bienfaisantes, que ce sot pour la santé, individuellement, que sur le plan sociétal, et j’ose l’affirmer, humaniste.

      De façon générale, plus la pratique d’un sport est gangréné par l’argent, et moins je lui consacre mon énergie…

      Moi, je m’occupe de ce qui est à sa marge, en quoi, pourquoi, et comment, il s’avère utile nécessaire, précieux, indispensable, que ce soit individuellement, ou collectivement.

      Donc, ma vision, quelque soit le sport, consiste à observer, comment « cet outil », peut être proposé, pour aider l’être humain, à mieux se porter, là, où les politiques officiels, voient plutôt, eux, comment, par le phénomène de diversion, il peut être exploité, j’ose l’affirmer, pour faire diversion, lors de grands rassemblements, pour qu’on ne se soucie pas trop, d’autres aspects purement politiques, comme la baisse du pouvoir d’achat, ou l’augmentation de la précarité….

      Car on peut toujours affirmer, que de jouer ay foot, ou de pratiquer, une heure de course à pied, ou de marche intensive, soit effectivement un bon moyen de se défouler, et de décompresser d’une vie socialement difficile… Mais une fois pris la douche, et récupéré, et s’être bien vidé la tête, si on est traité comme de la merde, au quotidien, à cause d’une situation de plus en plus préoccupante, le phénomène diversion, lui, ne fait qu’un temps…

      Quand à Didier Deschamps, et cette phrase qui est dite, au sujet du fait qu’il soit si bien passé, « entre les gouttes », je trouve particulièrement interpellant, de l’observer, sous l’angle de la tentative de retour, auquel on assiste, dans la personne de Platini…..

      Car il est bien là, le malaise, aujourd’hui…. Car malaise il y a quoi, qu’en disent certains.

      Face aux problèmes de dopage, par exemple, je trouve quand même assez interpellant, d’entendre de la part de Dessailly, sortir, le joker, « prescription »…..

      Face aux valeurs, qu’il serait bon de retrouver, dans le milieu sportif, j’aurai trouvé plus opportun, et plus intelligent, stratégiquement, d’entendre « oui, c’est vrai, il y a eu des pratiques pas tres claires, à l’époque, et je regrette vraiment, d’avoir marché dans ces combines, que je condamne, maintenant, rétrospectivement….Pareil, pour les yeux, baissés…

      Oui, je sais, je suis très chiante, idéaliste aussi, ne me remerciez pas.

      Le coup du racisme, au sujet de Benzema, j’ai trouvé vraiment degueulasse, par exemple ? parce que cette histoire de sextape, n’a jamais eu rien à voir, avec ses origines, et tout le monde le sait, alors, quoi ?

      Décidément, les fans de foot, sont vraiment assez stupides, pour penser que sous prétexte qu’o admire, on doit accepter tout, et n’importe quoi ?

      Mais pour déterminer, si oui, u non, Deschamps, est le bon sélectionneur, ou pas, c’est assez simple.

      Il suffit de l’observer, au tout début de sa carrière, quand il était d’office, le capitaine, de façon systématique, et que l’argent, n’avait pas encore, « corrompu », la relation, qu’il avait son sport…

      Et c’est là, et uniquement là, que je trouve justifié qu’il occupe ce poste, aujourd’hui.

      Maintenant, je suis désolée, mais je n’entre pas dans l’enthousiasme, effréné, sur la coupe du monde….

      Si voulez entendre une émission, qui parle de sport, de façon intelligente, je vous recommande l’œil du tigre, sur France inter.

      Et pour les opération, « mains propres », dont je soupçonne, que ma posture, en emmerde plus d’un, qu’ils se rassurent…

      Je les emmerde, moi, au centuple….

      Qu’ils se demandent simplement, quelle tête, ils feront, si un jour, un de leur gamin, pratiquant un sport, ne peut atteindre, un vrai niveau, où il ne puisse s’épanouir, que s’il prend tel médoc, ou tel autre, et puis ensuite, on en reparle.

      Quand je vois les débordements, qui ont eu lieu, dernièrement, au sujet de l’equipe de foot du havre, que bien sûr, Didier Deschamps à condamnés, c’était bien la moindre des choses, qu’on attendait de lui, ‘ (avec cerise sur le gâteau, une ENOOOORME faute d’expression, PUREMENT SRATEGIQUE dans son image de beauf’, si j’ai bien compris, mais visiblement, il semble bien que du côté supporters, il y ait besoin, d’une sévère remise en cause, non pas des supporters, seuls, mas bien d’une remise en question, en profondeur, du rôle, que joue le sport, sur le plan sociétal, mais aussi, sur le plan psychologique, individuellement…

      Je ne sais plus qui, disait, « la religion, c’est l’opium du peuple », je crois qu’il y bien longtemps, que certaines grands messes, se jouent autour des stades, ou devant certaines salles de concert…..Mais au moins, devant ces dernières, jusqu’à preuve du contraire, on n’assiste pas encore, aux débordements, qu’on observe autour du foot….

      Ma conclusion, serait qu’en temps que personne, adulte, ou enfant, on a tout gagner, à pratiquer, un sport, qui soit moins populaire…. En tout cas, sur le plan identification, pour des enfants, de toute évidence, c’est infiniment moins toxique.

      Bon, sinon, il n’est pas de bon bille, qui ne se termine en chanson, alors, vous n’y couperez pas.

    Georges Debeuliou Bousche

    https://www.deezer.com/fr/album/354246

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-oeil-du-tigre

     En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • Architecture extérieure, une alternative intéressante aux sordides murs de béton.

      Une fois delaissé le nomadisme,  l'homme a cherché à juste titre, entre autre,à cultiver le sol,  pour satisfaire son besoin de nourriture.

      Je ne risque pas de vous faire un cours sur le sujet, pour la simple raison, que je n'en ai pas les compétences...

      Mais devoir s'adapter, surtout, alors à la terre qu'il avait choisie, ou qui lui etait imposée, recherchant généralement, les cours d'eau pour y installer les moulins, afin, de puiser l'energie, pour faire fonctionner les machines,  ce qui a eu pour conséquence que les industries, ensuite, s'y soient installées, était un fait avéré, qui ont eu pour conséquence que de pls en plus que ces zones, présentent   désormais un risque lié à l'inondation, auquel nous devons nous adapter.

     Au delà, de cette nécessité, quand une construction, quelle qu'elle soit, se faisait sur un terrain en pente, y compris les plus modestes, comme une maison d'habitation, il n'était pas rare de voir, qu'on construisait alors, des murs en béton, qui toujours ne donnait qu'une balaffre dans le paysage, comme c'est le cas, aussi, dans un jardin.

      Quoi, de plus laid, ou de plus impersonnel, qu'un mur en béton ?

      Pour ceux qui l'ont deja, qu'ils se rassurent, personne ne vous oblige à le subir, visuellement, et les idées, pour l'habiller, ne manquent pas....

      Si tel etait mon cas, au sein de mon jardin (on ne choisit pas necessaiement, quand on achète une maison déja existante, par exemple), je ne poserai aucun enduit, même si on voit les parpings...

      Je recupèrerai des yaourts périmés,  je les melangerai energiquement, avec  un peu de farine, et d'huile, pour obtenir un liquide un peu épais, et je peindrai, ou je pulveriserai l'ensemble, sur mon mur, de telle sorte que les bacteries, et la mousse viennent le coloniser, de telle sorte qu'il donne un aspect plus intégré visiuellement au jardin.

      C'est ainsi qu'on pratique, quand on installe une statue dans un jardin, et qu'on veut qu'elle donne le sentiment, d'y a voir toujours été.

      En procédant de cette façon, des lychens et bacteries s'y installent, et donnent une allure, que je trouve plus intéressante, que si le béton reste gris.

      Ca ne signifie pas pour autant que vous deviez vous en contenter, d'autant que cet aspect, peut aussi ne pas plaire...

      Je veux dire, simplement, que l'aspect neuf d'un mur de béton,  peut être corrigé de cette façon. Peindre le mur, avec du lait entier, par exemple, peut suffire, quelquefois.

     Si vous vulez sa voir, combien de temps, ça mettra, je serai bien tentée de vous faire le coup, du cnon de fernand raynaud, "un certain temps"... Mais à vrai dire, je dirai que ça dependant beaucoup du degré d'humidité de l'air, donc, plus rapidement, en Nrmandie , bretagne, ou le Nord de la france, que sous le cagnard, dans le midi... mais aussi, seon le degré de pollution, de l'ai que vous respirez, puisque les lichens, sont les meilleurs "délateurs" des polluants atmospheriques... Donc, si l'air que vous respirez dans votre ville, est très pollué, il n'est pas impossible, que cette vie microscopique, mais neammoins présente, sur la surface de votre mur, mette un peu plus de temps que prevu... "c'est plutôt ça que j'dis".

     Si l'environnement de votre jardin, d'autre part, est le plus naturel possible, avec une biodoversité microscopique la plus large possible, vous serez aussi, bien sûr, recompensés d'autant plus rapidement, puisque les insectes viendront s'y poser, et s'y nourrir, d'autant plus vite et souvent..

      Ensuite, il faut savoir que le gris, de façon générale, ne doit pas être observé comme une couleur si triste que ça..

      Oui, bon, d'accord, c'est pas génial, c'est vrai.  

      Mais pour tout dire, quand il s'agit de délimiter un jardin, je préfèrerai encore un mur gris, quelquefois, sur lequel, je vais pouvoir faire grimper des plantes, voir, favoriser à proximité, un micro climat, pour certaines plantes qui l'exigeraient, ou y adosser une serre, ou un chassis, et dont aucun racine ne viendrait faire une concurrence deloyale, vis à vis d'un potager, ou de platebandes, plutôt que de devoir subir, une haie de tuyas,  qui deviendrait contraignante à entretenir,  semer la mort, sur deux mètres de largeur, au bas mot, de chaque côté, et ainsi grignoter de la surface, et empêcher de cultiver par ses racines, venant concurrencer, ce que vous aimeriez voir pousser.

      Pour résoudre le problème de la couleur,  vous disposez de différents moyens, dont celui de faire grimper des plantes.

      Pour se faire, vous devez veiller, à ce que ce moyen, présente l'aventage,  de ne pas nuire physiquement au mur, dans l'hypothèse où il est mitoyen.... Y tendre des fils, pour pouvoir y faire grimper des plantes, de couleur claire et tres vives, pour répondre au gris, me semble souhaitable, veiller à n'y planter que ce qui correspond à l'exposition, et tâchez d'echelonner les floraisons. Les feuillages panachés presentent l'aventage, d'ê^tre lumineux sur la totalité de la saison, là, où les floraisons, si spectaculaires soient elles, ne le sont que le temps des floraisons.

      Pensez aux annuelles, pour boucher les trous des floraisons, et ne lésinez pas sur le blanc, qui ne souffre jamais d'un faire trop.

      Pour ce qui concerne les murs de soutennenement, qu'on ne peut pas toujours éviter, puisque d'avoir certaines parties pentues,  est quelquefois inevittable,  depuis quelques années on voit "fleurir", généralement, pour des chantiers d'aménagement au niveau des projets plus importants, dans les municpalités, des murs qui sont constitués de cages d'acier, qui enferment des cailloux...

      Sur le plan esthétique, c'est une méthode que je trouve extrêmement interessante, à differents points de vue.

      Pour commencer, visuellement, ça présente un côté infiniment plus naturel, qu'un mur en béton, auquel on faisait appel, auparavent.

      Je craignais que ça ne soit limité, quand à son efficacité, quand il est necessaire, d'agir sur un hauteur, plus importante. Il semble, que dans cette hypothèse, ce soit la largeur du mur, qui soit modifiée, pour avoir la certitude que par le poids, ce soit physiquement cohérent.

      Pour ceux, qui habitent mon coin, (Pavilly), il y a une réalisation édifiante ( c'est le cas de le dire), à proximité du nouveau collège de Pavilly, et on peut voir, que sur la hauteur, ça donne quelque chose, de tout à fait satisfaisant.

      Sur le plan écologique, j'y vois moi, un autre aventage.

      Contrairement à un mur d'agloos, le ruisellement des eaux de pluie, venant des terres qui sont sur la pente suppérieure, ne pose aucun problème à l'interieur de la structure, parmi les pierres....

      Une fois  sec, ensuite, j'y vois, la possibilité d'une accumulation, de chaleur, plus naturelle, là encore, qui doit permettre éventuellement, une petite faune sauvage, avec le temps, qui doit pouvoir s'y installer, ou trouver des niches.

       En somme "tout à gagner".

      Sur le long terme, contrairement à un bardage en bois, périssable, avec le temps,  y compris dans l'hypothèse d'installations de gros diamètres, le pourrissement est inévittable, comme il ne finit par l'être tout autant, dans le cas d'un mur de béton,  souvent, pour peu que la terre soit accollée au mur, subissant une pression d'autant plus forte, que des trous d'aménagement, n'aient pas été percés, pour prévoir l'écoulement des eaux.

      Je ne sais pas encore, si cette technique est envisagée, à l'utilisation pour le privé dans son jardin,  pour résoudre certaines pentes, qui posent problème, mais si ça n'est pas le cas, je le recommande, pour les raisons évoquées plus haut.

      De façon générale, je recommande l'utilisation,de la pierre naturelle, bien plus que tout autre matériaux, au jardin, parce que c'est celle qui vit le mieux, l'outrage des ans qui passent.

      Je sais qu'on vous propose aussi du bois, mais quand il ne s'agit pas  de bois issus de forêt gérée, écologiquement, vous participez à la déforestation de forêts primaires, qui sont le poumon de notre Humanité, écologiquement, pour moi, c'est irrecevable.

    http://www.greenpeace.org/switzerland/Global/switzerland/fr/publications/forets/2009_Forets__Brochure_GuideBois.pdf

     Félicitations à GREENPEACE pour leur travail, sur le bois, où on vous explique, tout... (je vais y revenir).

     Pour ce qui concerne le materiaux, composites qu'on vous propose, desormais, c'est à dire, particules de bois, melangées à des particules plastic, moi, je n'y crois pas. 0 l'acaht, oui, ça semble bien, enfin, esthetiquement. A l'usure du temps, je n'y crois pas.... Et pour le recyclge, MYSTERE....

     Le 19 Juin 2018.

     Aux dernières nouvelles, on appelle ça "un gabion".

     

    Lire la suite

  • Pour la défense du service public, toute branches confondues.

    Mobilisation du 22 mars 2018.

      Aujourd'hui, partout, en France, vont avoir lieu des manifestations, un peu partout dans le pays.

      Sur le plan du calendrier, il se trouve que ça correspond relativement, avec les  quarante ans de Mai 68.

      Sur les services publics, mais "pas que", sur France Inter, notamment, beaucoup d'emissions sont consacrées à cet anniversaire,  où soit dit en passant, certains commentaires,  nous laissent, enfin, c'est mon cas, "sans voix"...

      Je crois que les révolutions, où que ce soit, dans le monde, parce que c'est d'idéologie politique dont il est question, justement, ont ceci en commun avec le fait de croire en Dieu, que l'on y trouve, ce que l'on veut, ou plutôt, "ce qui nous arrange".

      Alors, je vais vous reveler, ce que moi, ça m'a apporté à l'époque, je n'avais que 7 ans, le souvenir est un peu flou.

      Je me souviens simplement d'une énorme agitation, dans le petit écran,  l'image est en noir et blanc, je n'y comprends rien,  je vois des gendarmes, ceux là, même qui sont aujoud'hui, déguisés en cloportes, côté vêture,  à cause de leur carapaces en plastic dur, ce qui fait rigoler les CRS, quand je leur dit, charger des gens, qui ne sont pas contents et qui défilent en hurlant des slogans... Des fumigènes, je me dis que ça doit drôlement leur piquer les yeux, et que les coups ça doit leur faire mal.

      Mon père est furieux, et vocifère contre ces jeunes cons, à cheveux longs.

      Je comprends fort vite, que malgré le fait, que j'avais deja les cheveux courts, mon coeur,  etait deja du côté des jeunes cons, et pire, des muuuuuuuuusiciens.

       Je crois que le meilleurs, c'est de se remémorer cette période, actuellement, comme c'est fait sur France Inter, et qui permet de revisiter,  ce qu'est objectivement, le fait de refuser de courber l'échine,  de refuser une forme de fatalité sociale, de se rappeler qu'on est en droit, d'avoir des ambitions autres, que de passer à la caisse, sous toutes les formes possibles et imaginables, comme celles d'être respectés dans sa dignité, d'être soigné, dans des conditions acceptables, quand on est malade, parce qu'aujourd'hui, nous ne sommes plus, dans ce que j'appellelrai, "le confort", ou les fioritures...

     Non, c'est de l'essentiel dont il est question, et du vital, voilà, pourquoi moi, je suis révoltée, aujourd'hui.

       Pour ce qui concerne le parallèle, entre Mais 68 et aujourd'hui, je voudrai simplement mettre en garde, contre le fait qu'il soit vraiment hasardeux de s'y livrer, parce que je pense que ça n'a pas lieux d'être.

      Les défits d'aujoud'hui, ne sont pas ceux d'hier, par bon nombre d'aspects, bien trop longs à énumérer, pour ce matin, en tout cas.

      Pour ce qui concerne Mais 68,  il n'y a guère que dans le sentiment de rebellion, et de dignité revendiquée, que ce parallèle peut être fait, je crois, comme si si cette sève, était comme une graine, qui regermerait, à chaque fois que le seuil de l'intolérable, semble atteint, ce qui est le cas, aujourd'hui.

      Pour ma part, j'y ai réfléchi, ces derniers temps, me disant,

    "qu'est ce que Mai 68 t'a apporté, toi, qui etait si jeune, 7 ans, à cette époque, au fil des ans ?

      Et Ma réponse, est la suivante.

      Ca m'a apporté, la conscience, que jamais aucune porte, ne devrait être considérée comme définitivement fermée, des le plus jeuen âge.... Et que Mais 68, je crois, à acté, ça....Comme si, par cette révolution intellectuelle, on prenait conscience, tous, qu'on dispose d'un potentiel que jamais on n'aurait soupçonné.

      Et ça, on ne l'aquiert, qu'en le vivant.... Probable que pour certains, ce que je prétend là,  demeure quelque chose de trop abstrait,  face aux défits actuels, et pourtant. Nous vivons dan un beau pays, et dans ce beau pays, certaines institutions, ainsi que certains services publics existent,  qu'il faut les bichonner, qu'il faut les chérir, et que c'est une chance.

      Si d'aller défiler aujourd'hui, donne l'occasion à chacun, de se sentir plus fort, devant une refus d'embauche, devant une fin de mois difficile, devant un refus pour obtenir un logement, devant n'importe quelle merde, qui vous tombe dessus, alors que pourtant, vous pensiez avoir tout fait, pour que ça roule...

      Alors, oui, bien sûr, qu'il faut aller défiler, pour défendre nos services publics.... Voilà le lien qui existe, alors, avec Mais 68, prendre conscience, que jamais aucune porte, n'est definitivment fermée, c'est aussi de négociations, dont je parle.

     Mais je n'ai aucune doute sur le fait, que le gouvernement, aura saisi la perche, que je leur tends là.

     A SUIVRE, monsieur Duval, prof de philo, au Lycée Jeanne d'Arc, à Rouen,  et ce qu'il m'avait raconté, sur... LES CRAVATES ! c'était en 1978 !

    19 avril 2018.

     Nouvelle mobilisation générale, aujourd'hui.

    Lire la suite

  • "Sauvons la forêt", ou pétitionner, pour la bonne cause, celle de nos enfants.

      Je sais, les pétitions, certains vous diront que ça ne sert à rien.

      Les défaitistes, version, "Y FAUT QUE", cousin germain, du non moins célèbre grand "Y'AQU'A", qui daigne généralement à peine, lever son c.... Pour tenter de faire bouger les choses, "on connait la chanson".

      Quand on manifeste, certains râlent, parce qu'on met le boxon, que ça gène, qu'ils sont pris en otage, il faudra d'ailleurs arriver à sanctionner cet habituel abus de langage, qui commence  bien faire.

     Il n'y a qu'à demander à ceux, qui l'ont véritablement été,  et vous verrez que d'être victime d'une grève, quelle qu'elle soit, à côté, c'est une promenade de santé....

      Il faut signer toutes ces pétitions, quelles qu'elles soient, que ce soit sur ce site, ou sur d'autres, des l'instant, que vous cautionnez, bien évidemment..... Sur ce site, ces pétitions sont axées, si j'ai bien compris, exclusivement sur l'écologie, autant dire qu'il y a d'autant plus le feu au lac, qu'il est asséché, pire que la mer d'Aral, c'est vous dire, l'état d'urgence.....

    https://www.sauvonslaforet.org/

    Lire la suite

  • Ma chaine youtube et les commentaires, qui s'y rapportent.

    https://www.youtube.com/channel/UCtcBQK79sCTfa4oxgoZew9A/discussion

     J'invite tout à chacun, à deposer des commentaies, sous mes videos, et  au sein de ma chaine, globale, pour ceux qui le souhaitent.

     Je vous invite surtout, à vous y abonner, bien sûr.

    Lire la suite

  • Que faire, en cas de harcèlement ?

       Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

      Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

      Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

      Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

       Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

    https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

     Mardi 28 novembre 2017.

    Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

     Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

     Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

     Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

     D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

      Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

     "Les religions, sont elles mysogines".

    Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

     On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

      Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

      Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

      Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

      Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

     Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

      Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

      Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

      Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

     Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

     Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

    En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • Décrochage et phobie scolaire.

       J'ai travaillé sur ce sujet, depuis bien des années, deja. Vous pouvez retrouver mon travail, en suivant ce lien.

    https://www.google.fr/search?q=fran%C3%A7oise+niel+aubin%2C+et+les+rytmes+scolaires&oq=fran%C3%A7oise+niel+aubin%2C+et+les+rytmes+scolaires&aqs=chrome..69i57.13702j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8

    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/10/16/phobie-scolaire-comment-reprendre-le-chemin-de-l-ecole_5201740_1650684.html

     J'ai decouvert cette association, dans l'article, que je ne connaissais pas.

    http://www.phobiescolaire.org/

      J'ai pris contact avec eux, pour intégrer le groupe, sur FB.

       Il est possible que certains trouvent étrange, que de tels groupes soient fermés, mais je trouve ça légititme. Toute personne qui est confronté, à une souffrance, quelque soit sa nature,  doit veiller, à trouver sur internet, quand on ne peut faire autrement,  que sur des sites ou des réseaux, où règne, une forme de bienveillance, et où aucun voyeurisme mal placé, pourait nuire à la bonne entente, qu'ils sont en droit d'attendre, alors je cautionne parfaitement cette précaution.

     

    Lire la suite

  • Ce que tout le monde doit savoir ? Je rajouterai INTÉGRER.

     

     Je cautionne entièrement, tout ce qui a été dit, dans cette vidéo.

       Mais je précise ma pensée...

       Nous n'avons pas affaire ici, à une bande d'illuminés, qui jouent les maitres spirituels, comme  le font certains prédicateurs, helas, quelquefois au sein de certaines religions, non seulement parfaitement officielles et tolérées, et dont certaines sont parfaitement instrumentalisées, par le pouvoir en place, pour justifier certaines dictatures.... Ou bien à certains mentors toxiques, qui sous couvert d'un coaching qui semble clean à tout point de vue, généralement à grand coup de photoshop, et de dents blanches, habillé de la finance internationale, ne cherchent  qu'à nous faire croire que de s'attacher au monde ancien, POUR DE MAUVAISES RAISONS suffirait à calmer la peur de l'avenir....

       Alors qu'en vérité......

         Cette formule n'est pas de moi, on me l'avait posée, sur mo fil FB, je crois, mais je l'avais trouvée tellement juste et intelligente, que je la recite.

     Le meilleur moyen de calmer notre angoisse, quand notre avenir,

    ça consiste à le bâtir soit même, en y prenant part".

     Pour revenir à cette vidéo.

       L'objectif, consiste à mettre en avant le fait qu'au sein de certaines religions, existe depuis le début, certaines théories qui convergent toutes vers la même idée, qui réside dans le fait que d'une part, il existe au sein de l'Humanité, et dans son histoire, certaines valeurs universelles, l'Amour de l'autre, ou au minimum, la Bienveillance, et que chacun est entièrement libre de choisir d'y avoir recours, sans pour autant, qu'il s'agisse d'en souffrir, bien au contraire, puisque c'est le seul enrichissement qui vaille..... 

       J'ai regardé, hier soir, " C politique", sur france 5,  et je suis en train de la commenter.

      Pour ce qui concerne la bienveillance, soyez sans crainte, quand Simone n'est pas là, Françoise ville, et si certains au service de la politique et de la finance, ont deja eu le culot, d'exploiter le mot BIENVEILLANCE à des fins de récuperation politique, j'ai particulièrement hâte d'observer qu'il en soit de même,  avec le mot COMPASSION, qu'on rigole cinq minutes...

    Lire la suite

  • Ouragan Irma, l'état français a t il failli ?

       Je précise, pour commencer, que si je ne dis mot, c'est juste que je regarde et j'observe.

       Depuis quelques jours, je n'ecoute plus, en vouture que France Info, pour être informée, sur le sujet.

       La polémique aujourd'hui, consiste pour certains politiques à instrumentaliser le phenomène, pour destabiliser, le gouvernement actuel.... Certes, ça n'est pas nouveau, on sait toujours, avec qui aboient les loups, et pourquoi, faisait feu de tous bois.

       Certains me diront, "mais tu connais aussi, ça, toi, non" ?

       Ha non non, moi, je ne mange pas de ce pain là... J'observe, au contraire, de la façon la plus distancièe possible, en tentant, dans la mesure du possible de me fier au fait, et si j'ai des choses à reprocher au gouvernement actuel, je pense êtr e assez sage, pour me contenter de la Loi travail, et du fait, que sous cet angle, il y ait bien suffisemmet de grain à moudre, SELON LE PROJET DE LA LOI TRAVAIL, plutôt que d'aller instrumentaliser la misère de nos concitoyens, sur l'île saint Martin.

       Mais pour l'heure, ce qui m'importe, c'est d'aller aux infos, et de ne pas se laisser aller, à des discours, toxiques, qui sont contreproductifs, autant pour la population, sur place, que pour les secouristes, et le renfort qui travaillent là bas, dans l'urgence.

    http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-quatre-questions-sur-la-gestion-de-la-crise-par-l-etat-francais_2367383.html

     

    14 septembre 2017.

    http://actu.orange.fr/france/ouragan-irma-emmanuel-macron-une-habitante-de-saint-martin-interpelle-le-president-magic-CNT000000NxjSu.html

       Vu la violence encore jamais observée de ces ouragans, et le fait que c'est pas leur violence, qu'ils n'aient pas pu être détectés, à plus forte raison, si l'on considère que le réchauffement climatique et la prévision, qui dit que ces phenomènes, par leur violence, seront de plus en plus fréquents, il faut absolument installer les fameuses bornes thermomètres, tous les 20km, dans l'océan, afin, par la température relevée de parvenir à avoir une prévision plus fine, dans l'intensité, et que les pays alors, à risque accru, puissent bénéficier d'une gestion préventive, du pays concerné.

       Pour ce qui concerne les constructions, j'ai bien compris, que ce qui résistait,  c'était uniquement l'équivalence de l'antisismique, c'est à dire, le beton armé, au moins dans les ossatures, y compris, au niveau de la toiture.

      Que l'investissement financiers, doive être fait, au niveau des batiments publics, est une evidence., comme ça se fait aux Philipinnes, desormis, est entendu, et ça fait ses preuves, puisque là bas, ça fonctionne et ça résiste.

      En dehors des habitants fortunés, qui  sont dans l'industrie du tourisme, et qui sont assurés, eux, et qui pourront se permettre de faire l'investissement, je ne vois pas comment, les foyers des classes moyennes, ou des classes les plus modestes, qui ont toujours vecu, dans des maisons, traditionnelles, comme partout, fabriquée, avec les materieux, sur place, pourront se permettre financièrement, de faire face, à des travaux aussi honéreux.

      J'ai bien noté, que la forme sphérique, que je préconisais, il y a quelques années, résiste aussi.

      Je pense qu'il faut mettre au point, une forme de sphère, un peu comme une yourte, mais dont certaines parties, en beton armé, garantirait, une sécurisation de l'ensemble, la forme ronde diminuant, alors la prise au vent, mais autorisant, malgré tout, sur la paroi verticale, l'utilisation, de materiaux, non beton....

      Je crois qu'il faudrait tester la choose suivante.

      On retient la forme de yourte, pour le côté spherique, et donc, une prise au vent, moindre.

      On creuse, au sol, une tranchée sphérique, assez profonde, les fondations, étant, bien sûr, armées.

      On reproduit, à hauteur d'homme, le même cylindre, lui aussi armé, les deux sphères, étant soudées, et armées, sur trois points. Enfin, voilà, il faudrait, je crois, tester ça. 

      Ce qui je veux dire, c'est qu'on ne peut pas se permettre de ne proposer que les maisons en beton armé, avec cette forme là, le particulier, peut prétendre, apres avoir acheté cette structure, terminer, le travail de construction, lui même... Il faut penser, aux plus modestes, qui ne peuvent en aucune façon, acheter la maison, clé en main, armée, comme pour les bâtiments publics.

    http://asffrance.org/

    En cours de commentaire.

    Lire la suite