google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

droit du travail

  • Le Revenu Universel d'Existence de Benoit Hamon.

    https://www.benoithamon2017.fr/rue/

         Benoît Hamon mettra en place dès janvier 2018 la première étape du Revenu Universel d’Existence. Dès l’âge de 18 ans, pour toute personne gagnant moins de 1,9 smic brut par mois soit 2800 € (ou 5600 € pour un couple), le RUE apportera un gain de pouvoir d’achat et un gain de sécurité. Le RUE sera en effet versé chaque mois, automatiquement et sans démarche par les administrations fiscales et sociales. C’est une véritable révolution qui va simplifier la vie des citoyens français. Le RUE représentera en moyenne un gain de pouvoir d’achat de près de 2000 euros par an pour 19 millions de Français. Benoît Hamon est le candidat du pouvoir d’achat de et de la feuille de paye.

     

    http://CALCULEZ LE MONTANT DE VOTRE R.U.E.

    https://www.benoithamon2017.fr/rue/

    Bonsoir, à tous.

    Je découvre cette vidéo, qui a pour objectif d'expliquer le fonctionnement du Revenu Universel d'Existence.

    Je pense que ce projet de réforme, est un très bon projet extrêmement courageux, qui a pour objectif, de servir de sas d'adaptation, qui va permettre d'aider les jeunes, à s'adapter au monde du travail.

    Certes, certains ont leurs parents ou grands parents qui veillent, et qui peuvent aider leurs enfants à survivre, mais certains n'ont pas cette chance là, et penser à aider ces jeunes, à fuir la vraie précarité, celle de la rue, est une ambition, qui force le respect, et qui provoque chez beaucoup, une véritable admiration, devant, une telle ambition.

    Moi, je fais attention, à ceux qui souffrent, et qui sont les plus exposés.

    Parmi ceux ci, les marginaux, ceux qui ne répondent pas nécessairement aux normes, celles imposées, par des "bien pensants" d'un systême destiné à ne servir que la finance, les winners, version, trump, dents blanches, au physique irréprochable, et qui ne sont que l'application d'une gravure de magasine sur papier glacé, et qui finit dans le caniveau.

    Ce revenu, est destiné, à ceux, qui sont "normaux," avec leurs imperfections. Des gens comme vous et moi.

    Qui travaillent, comme beaucoup, mais qui ne sont pas nécessairement salarié, ou qui ne sont pas dans le monde "reconnu", du travail.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/do/search?q=revenu%20universel

    Le 27 septembre 2018.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2280136128680601&set=gm.167473750835553&type=3&theater

     Je me suis inscrite, j'espère pouvoir y venir.

    En cours de rédaction.

     

    Lire la suite

  • Françoise Niel Aubin,

      Ca matin, que vois ???  Qu'acoustiquais je ???? Oui, ce matin, j'ai un peu de mal à bien causer la france, j'ai le Molière, qui me demange.... Mdr? je reglerai cette histoire lundi, là, je n'ai pas le temps.

       Ce matin, donc,  alors, je sortais du sommeil incroyablement profond, du Juste.... je tombe sur une page FB,  que j'avais crée, il y a deja un certains temps, mais que les meandres, pour le moins etranges, d'internet, et des reseaux sociaux, m'avaient bizarrement occultée !

    https://www.facebook.com/groups/1078154548963394/ 

        Bon, sur ce , je vous laisse, je dois changer la litières des gosses, maquiller un rynoceros, et coacher une chorale de girafffffffffes,  c'est pour ce soir, le concert hommage à Prevert....

    Lire la suite

  • Pourquoi la loi européenne interdisant le voile intégral n'est elle pas appliquée ?

    http://www.20minutes.fr/societe/1413183-20140701-cour-europeenne-droits-homme-valide-interdiction-voile-integral-france

     Je donne le lien, sur FB, pour pouvoir lire les commentaires.

      Oui, moi aussi, je suis d'accord avec vous. Mais il faut comprendre, que son applicationne s'est pas encore faite, là, où elle ait été décidée, c'est uniquement parce que derrière, il existe un problème de société, qui est lié d'une part, à l'environnement familial, et le risque terroriste, mais aussi, le phénomène lié aux sectes islamiques... Je pense que c'est une question de temps, quelquefois, il faut mieux avancer plus lentement, et que les mentalités avancent plus.

    26 Août 2019.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/385958668969713/?notif_id=1566810302290603&notif_t=feedback_reaction_generic

     

    Lire la suite

  • Vote sanction, mécontentement général, vote blanc, y'en a un peu plus, est ce que je vous le met ?

    3 janvier 2018.

      Alors qu'on tente de faire diversion, pour tenter de ne plus faire parler du phénomène gilets jaunes,  l'occasion des voeux de la nouvelle année, non pas ceux du president, mais du cotoyen lambda, est l'occasion, aussi, de reflechir, et de faire certaines mises au point, pas necessairement agressives, ou extrêmes d'ailleurs, et de reparler, du vote blanc.

      Conversation", entre gens"civilisés", et loin, du moindre énervement.

     Je cite :

    "Exactement. C’est pour ça que j’ai voté blanc au 2ème tour"

    Lire la suite

  • Nettoyer internet de la propagande djihadiste.

     Voilà, une pétition que j'aimerai que vous signiez... Il s'agit de demander à FB de retirer,  les groupes, ou page ou commentaires, qu'on leur signale, comme toxique, incitant à la haine, et faisant la propagande djihadiste.

    https://www.change.org/p/mercifacebook-pour-le-safety-check-mais-contre-daesh-vous-pouvez-faire-mieux?utm_source=action_alert&utm_medium=email&utm_campaign=462654&alert_id=YsSxVzWGZm_glCTNxDNszUnPKi9UnLM2a6DCeVIBCK2Y4WnCV9xWIIsTpjDgyGitbWbFXwO4B7a

     Je precise, que j'ai deja moi, signalé, des groupes, suspects, etc, mais je n'ai jamais eu de nouvelles.

     Ce qui est interpellant, c'est cette nouvelle, d'ailleurs.

       Ha, comme c'est amusant, bizarrement, l'article,  a disparu, d'internet.

       Mais si, soubvenez vous, lepatron de FB, qui offrait, à sa fille, qui vient de naitre, un joli cadeau, 90 %, de son empire, pour une fondation, afin de faired es heureux, partout, sur la terre !

       Mais quel con, je vous jure.

       En effet, ne serait il pas infiniment plus judicieux, de "nettoyer", FB, en faisant leur travail, c'est à dire, en bannissant voir pousuivant leurs utilisateurs, qui font la promotion de la haine, et soutiennent le djhiad, plutôt que de laisser faire, et par ce geste hautement médiatisé, "se donner bonne conscience"....

       Je rappelle que le prix Nobel, est un  prix, qui a été créé par une famille, qui a fait sa fortune en vendant des armes et qui avait donc des millions de morts sur la conscience....

       Faut il vraiment, que ce connard de père, sente le sapin, pour devenir moins con ?

       Juste pour info, j'ai demandé à ce que la m^me petition soit redigée, au sujet de youtube.

     

     Lundi 14 décembre 2015.

    https://www.change.org/p/mercifacebook-pour-le-safety-check-mais-contre-daesh-vous-pouvez-faire-mieux/u/14599506?tk=VTZugZg1tgwcyVs2-_DRTI62PUxHNof2FSYgGDZIbnk&utm_source=petition_update&utm_medium=email

     Voici une mise à jour de la pétition, et surtout, l'information qui révèle qu'elle ait été présentée, à FB France, et les commentaires.

        Ce que j'en pense, moi, c'est que je pense que la bonne volonr té, est là, mais mais qu'il faut se donner les myens financièrement, pour embaucher, les personnes, competantes, poyr y travailler.

       Sauf erreur de ma part, il me semble avoir postulé chez eux, il y a plusieurs années, je n'ai jamais  obtenu la moindre réponse de leur part. Ma condadature est toujours valable.

       On ne peut pas prétendre s'octroyer le soutien et les competences, de certaines personnes, sans a voir au minimum la politesse,  de donner suite, à un courrier, pour trouver un travail, quelqu'un en soit la teneur. C'est juste un simple fondement, de la relation, entre employeur et employé.

    Lire la suite

  • #TELETHON 2015, #TELETHON 2017,

    http://www.afm-telethon.fr/espace-evenementiel?gclid=CjwKEAiAs4qzBRD4l-2w7qOoqEMSJABauikX0rRIrGVHKrpPRnrknNysi79sBaaVNZTj7lbEL75NnxoCHD_w_wcB#nav=/espace-evenementiel/mostrecent/1?xts=527873&xtor=SEC-10000270-GOO-[Site-Link]-[97996187051]-S-[afm%20t%C3%A9l%C3%A9thon]&idm=133864&ido=1258

      Bon, un souci technique, pas grave, il m'en faut plus pour me contrarier !

       Bon, j'ai regardé par petits bouts, mais beaucoup, notamment la nuit dernière, les différents documentaires sur ces quatres familles emblématiques.

      Je trouve que d'avoir ce choix est une très bonne option.

        A l'heure où l'on se bat, ici à Paris, avec tous ces pays qui sont rassemblés, pour mettre en pratique certains engagements qui ont été pris, relativement au rechauffement climatique, où en mer Egée, et mer Méditerrannée, chaque jour, les migrants risquent leurs vie pour ne pas mourir, en occident nous qui avons la chance de l'abondance, et de la securité, même si ça n'est pas parfait pour certains au point d'avoir le prétention de fonder une famille, et que tout se passe bien, on se retrouve devant l'injustice la plus totale, de se retrouver devant ce que certains considèrent comme tant le plus cher au monde, fonder une famille, et que tout se passe bien....

       Ne dit on pas en effet, couramment comme ça sera le cas, encore, au premier de l'an "bonne année, et puis une bonne santé", puis de rajouter, "ho, c'est vrai, l'essentiel, c'est pas d'avoir la santé".

        Et bien voyez vous, je crois, là et je reconnais que moi même, je n'avais pas pensé à ce raccourci, mais si l'on considère tous ces jeunes là qui partent pour la Syrie, donner leur vie, se faire exploser,  ou se faire sauter le caisson, pour obeir avenuglement, et sous l'emprise de drogues, généralemement,  avec une ceinture d'explosifs, pour satisfaire la soif de pouvoir de pauvres types mentors toxiques, qui ne valent pas plus cher que les sacs en plastic, qui trainent au bord des routes, ou sur les oceans.

       Sacs vides je le rappelle, puisqu'ils ne sont porteurs d'aucune idéologie.

       Ils sont tellement lâches, qu'ils ne sont même pas capables de se montrer sans arme à feu, et de regarder un objectif droit dans les yeux....

       Ce qui est terrible, devant le téléthon, c'est de devoi admettre, notre impuissance, à vouloir tout maitriser, à vouloir tout contrôler.

       Ces maladies rares, là, sont des signes terribles, que nous envoient la nature, car il est évident que certaines d'entre elles, n'ont pour origine que certains problèmes de pollution, parce que ces pollutions, pour certaines sont des perturbateurs endocriniens.

      Alors, on me dira, "perturbateurs endocriniens ne signifie pas modification du génome"....

       C'est oublier que le génome, c'est juste extrêmement complexe, et que contrairement à ce que certains pensent, la chimie du corps humain,  notamment, reltivement, aux glanc des endocrinennes, ne peuvent quelquefois, même pas être mesurées.

     Je le sais, parce que j'ai eu l'occasion d'en discuter, avec ma laborantine.

       Ce qui me rassure, moi, c'est de voir que le corps medicl, lui, a pleinement conscience, de ces problèmes,  un chercheur m'aa  voué il y a quelques années, retivement à l'autisme, que les suspission, reltivement aux pollutions, étaient considerables.

       D'autres pistes, à mon avis, doivent faire l'objet d'investigation, au sujet de la relation, du passé traumatique, d'un patient, et desmodification, que ça puisse entrainer, sur son genome, et sur celui de ses descendants.

       Je donne cette précision, parce que je suis moi une ancienne trauma sexuelle,  et l'on l m'a fait sa voir, que j'étais porteuse, d'une modification de mon genome, à cause decelà, pour trois générations.

       Sachant que beaucoup de maladies, ont une origine psychosomatique, est ce que des études ont deja été menées pour connaitre l'histoire familiale, histoire traumatique je veux dire, de certains de ces enfants ?

    [21:33:03] Françoise Niel Aubin:  il deconne, Thomas, ça peut pas marcher, s'il fait comme ça. (Nagui).
    [21:33:50] Françoise Niel Aubin:  dis lui, de ma part, qu'il faut au minimum, qu'ile vienne les voir, se faire payer un thé, ou un café, comme ils le veulent, ou manger le dessert, mais là, s'il reste comme ça, ça peut pas monter, tu le dsais bien.
    [21:34:07] Françoise Niel Aubin:  bon, pour les enchères, il faut continuer, tu dois a =voir prévu des trucs.

    #3637 nains, dur dur pour blanche neige, ça en fait des calbuts à laver !

     Pour Nagui, OK,  si la destination est à choisir, il ne peut pas garantir d'y être, alors, qu'il promette un skype, alors, un skype, il peut assurer, allez hop, et plus vite que ça !

     ça se passe, sur http://www.drouot.com/

     Pour les familles touchées par les maladies orphelines, "le téléthon, c'est un peu leur 14 juiillet".

     Thomas, il faudrait expliquer plus largement, ce qui est proposé aux enchères, pour expliquer, que ça vaut le coup, pour faire monter les enchères.

     Je suis allée voir surle site, de Drouot.

     Plusieurs célébrités ont offert des objets, dont le contenu sera révélé au cours de la soirée.

     

    Vendredi 8 Décembre 2017.

    https://don.telethon.fr

     Merci, à la ville de Beaumont le Roger, pas tres lon de chez moi., en Seine Maritime.

    https://actu.fr/normandie/beaumont-le-roger_27051/telethon-programme-beaumont-roger_14381495.html

     Je signale, pour information, que Sophie Davent expliquait, ce matin, sur l'antenne d'Europe 1, que le TELETHON était statitsiquement, le moment de l'année, où le vie associative, etait la plus active, ce qui signifie que si vous restez chez vous,  de façon systêmtique, je veux dire, vous vous privez du fait d'aller à la rencontre des personnes, les plus actives, sur le plan associatif, qui pour l'occasion du TELETHON, organisent généralement des choses, fort particulières, organisent des fêtes, des repas payants, pour récolter des dons, et ça, c'est dommage vraiment de vous en priver.

    Lire la suite

  • "Chômage" ? Ou bien "Recherche d'emploi" ?

    http://www.blog-emploi.com/changer-de-job-methode/

    21 Août 2019.

     Pour lutter contre les idées reçues, au sujet du chômage.

    https://www.franceculture.fr/economie/la-france-est-elle-trop-genereuse-avec-les-chomeurs?fbclid=IwAR2hJmiEER--9_jfC-6oRgaRENjGgONjN_LI9g0oode4sZTc99kXZUdHvwE

     Je trouve cete analyse, parfaitement juste et pertinante.

     Pour ce qui concerne, le fait, que des chomeurs, aient une activité, dans l social, par exemple, et que l'etat exige, qu'il en soit ainsi, pour conditionner l'indemnisation.

     Cette idée, qui ne peut venir que de droite, soyons clairs, ou en tout cas, de cervreaux qui n'ont jamais connu la précarité sociale,  cette idée touche la corde sensible du travail bénévole, que je connais bien.

     Beaucoup de citoyens, aujourd'hui, dans n'importe quel pays,  oeuvrent, pur la collectivité, en offrant leur temps,  parce que psychologiquement, ils ont compris, que donner du sens à leur vie, revêt, une importance, au moins, aussi fondamentale, qu'avoir un metier, et un travail, au sens conventionnel du mot, là, où justement, il y a 20 ou 30 ans, on admettait, que pour donner du sens à sa vie,  seul le travail, ou le fait, de fonder une famille,  étaient "digne" , de lui donner un sens...

     Seulement, voilà, au sein des politiques, ces idées progressistes, et je dirai purement philosphique, qui tournent autour des mot TRAVAIL, LOISIRS, EMPLOI, sont autant de chantiers, que ces derniers, refusent d'observer, pendant que les bars manquent, aux urgences, dans le meties anuels, où on est desormais, bien contents, d'avoir recours, à de la main d'oeuvres, etrangere, et j'ose, l'affirmer, emigrée, y compris, emigrée, depuis peu....Voir MIGRANTE, c'est vous dire, le merdier, où on se trouve...

      "je plaisiante"... les ophtalmo, et dentistes, on est obigés de les importer, c'es vous dire....

     Et pendant ce temps, certains poliiques, en sont encore, à manier, la carotte, et le baton, pour tenter de rendre artificiellement, le sens de la solidarité, à des citoyens, qui auaient le culot, de revendiquer, de toucher, des allocations, chomages, qui juridiquement, leur sont dues, puisqu'ils ont cootisé, avant....

     J'ai le sentiment, quelquefois, que certains politiques en sont encore au moyen age, et que leurs neurones se trouvent, à des années lumière, des préoccupations existentielles, des simples citoyens, à sa voir, vivre dignement, et donner un sens à sa vie.....

     Alors, la carotte, et le baton, je vous suggere, de vous les mettre, quelque part.....

    Lire la suite

  • Vous avez dit TRAVAIL.

    PROCRASTINATION.

      C’était le débat ce matin, dans l’émission  sur France Inter "service public".

    http://www.franceinter.fr/emission-service-public-on-verra-demain-la-procrastination

     J’ai pris hélas l’émission en cours.

     Mais il est vrai que j’ai une position très tranchée sur le sujet puis que je passe toute mon énergie à bosser pour des gens qui ne m’ont jamais embauchée socialement et qui ne m’ont jamais demandé quoi que ce soit officiellement.

     Mais entendons nous bien..

     Je « caricature » quand je prétends cela ou disons que je grossis le trait, même si effectivement je grossis volontairement le trait pour mieux le dénoncer.

     Que je ne sois au service de personne absolument personne c’est une absolue certitude, je ne suis au service que de moi-même, et des idées que je défends.

     Mais pour le peu que j’ai écouté uniquement la fin pour être précise, enfin le dernier quart d’heure, j’ai trouvé que tout ce quia été dit était tout à fait interpellant.

     La psy notamment, qui a donné son son de cloche tout à fait juste.

     Mais sur le fait que la procrastination soit une maladie et que l'on consulte pour cela, me semble être une erreur.

     Pour moi selon le regard psy donc le seul qui importe pour être clair et je m’en explique il ne s’git toujoud que d’un suymptôme et rien qu’un symptôme et absolument pas une pathologie.

     Et si je pense pourvoir tenir ce discours c’est que precisement il m’arrive chaque jour moi de procrastiner puisqu’on attend apres moi, sur 20 sujets graves qui se produisent dans le monde ou bien en France .

     Comment voulez vous que je puisse moi assumer.

     Je ne suis qu’un être humain contrairement à ce que certains pensent peut être et si MON INSTINCT à moi me dicte d’aller diviser mes petites vivaces que j’ai achetées au printemps alors qu’ayant bossé à rédiger deux article à fond la caisse depuis 4 h il ne s’agit simplement que de protéger psychologiquement d’une pression qui frise la torture psychologique à plus forte raison si l’on considère la situation juridique et psychologique qui est la mienne.

     Ainsi, beaucoup ne procrastinent que pour éviter simplement, de se shooter aux médocs pour « être à la hauteur ».

     Ils font ce qu’ils veulent, moi aussi, et je ne joue pas à ce petit jeu.

     Dans les causes de procrastination, il y a souvent un véritable surmenage. La psy parlait d’un manque d’estime de soi, c’est vrai elle est quelquefois, un symptôme.

     Mais elle plus souvent lié, je pense à un manque de reconnaissance ou à un manque d’estime de soi non pas lié à l’image qu’on a   de soi mais à limage que les autres ont d soi, ce qui est bien different à plus forte raion, en ce qui me concerne.

     Ainsi, le manque absolu, de reconnaissance quelque soit l’angle sous lequel j’observe ma situation est en soi une raison suffisante de procrastiner.

     « A quoi bon effectivement bosser sur tel sujet, puisque de toute façon ce calvaire dure de puis 5 ans et demi, et que de toute façon rien de changera jamais ».

     J’ai eu une mère ainsi ma mère qui se trouvait elle aussi dans une situation similaire ;

     Assurant le travail de ´personne au bas mot à la ferme elle ne pouvait jamais jouir du simple fait qu’elle ait réussi bien faire tel truc ou tel autre ; elle ne travaillait que dans l’urgence à la va vite, réparant les conneries le plus souvent de beaucoup de monde que je n’ai pas à citer.

     Elle a bossé sa vie entière, comme une bête de somme, à la ferme, dans un contexte psychologique affectif et amoureux absolument terrifiant.

     Je ne la voyais quasiment jmai sourire pleurer souvent en préparant à manger , et les phases pendant lesquelles elle prenait des antidépresseurs prescrits par son médecin la rendait qui plus est,, incapable d’avoir des relation sains avec nous, ses enfants.

     Progressivement et encore aujourd’hui la quantité incroyable de souffrance qu’lle a accumulé pendant sa vie entière a fini par forger sa seule identité et la simple idée de voir une autre femme radieuse et heureuse de vivre lui est insupportable alors quand il s’agit de moi, « n’en parlons même pas ».

     J’ai commencé à rédiger un livre sur le féminisme, je l’ai appelé « de toute façon, vous n’y arriverez pas ».

     C’est une boutade bien sûr ;

     Mais je veux dire par là, qu’a  à vouloir poursuivre, trop de buts à la fois, on finit simplement par échouer partout.

     Que ce soit pour les hommes ou pour les hommes qu’ils soient en couple ou qu’ils ne le soient pas.

     Pour moi la procrastination est au contraire, pour être franche, un formidable moyen intellectuel qui recharge les batteries, qui « couve » les projets à venir, comme il a été dit, dans cette émission.

    C’est une donnée absolument fondamentale un véritable joyau, qu’il faut au contraire chérir autant que l’ennui, qu’on n’appelle comme ça, pace qu’on a oublié qu’on existe a  en dehors des autres….

     Que le silence, parce qu’on a oublié, qu’on existe sans le bruit des autres.

    Que l’absence parce qu’on a oublié qu’on existe en dehors de l’autre.

     Quelqu’n qui culpabilise parce qu’il procrastine ne montre qu’un symptôme.

     Son problème n’est pas nécessairement lié à l’estime qu’ila de lui, mais aussi, peut être à l’estime qu’on ne lui reconnais pas ; il sait, ce  qu’il vaut mais il ne reçoit pas le message, qui justifierait qu’il s’y colle.

     Chaque cas est particulier vous comprenez.

     A til signé un contrat de travail ?

     L’a on véritablement mandaté pour accomplir ces tâches ?

     Est-ce que le contexte psychologique affectif, juridique, social, est vraiment celui qui est souhaitable pour qu’il ait envie de s’y coller ?

     Peut être est il simplement en train de se demander si sa place est bien celle qu’il occupe…. Ou bien se demande t il, si le chemin qu’il emprunte depuis un certain temps, est effectivement le bon.

      J’ai notamment particulièrement apprécié l’intervention d’Eric Orsenna parfaitement juste notamment quand il parle de politique au sujet de la démocratique ou bien de l’entrée de la Grèce dans la communauté économique européenne, ce qui je dois dire, devrait en faire cogiter plus d’un.

     Et puisque nous en parlons, je ne pense pas moi que François Hollande mette en premier sincèrement,  cet objectif, à court terme qui consiste à être réélu.

     « Gérer c’est prévoir » et je pense sincèrement que François Hollande est dans cette logique là.

     Enfin pour conclure, je rappelle juste, parce que ça n’a pas été évoqué que cette tendance qui veut que tout aille vite, est aussi à l’origine,  du productivisme dans le secteur agricole …..

     Tant de temps pour elever un cochon.

     Et bien les animaux sont comme les végétaux, vite fait, ne peut pas donner quelque chose de « bien fait » et de bonne qualité.

     Un frêne poussera toujours plus vite d’un chêne ; mais ça n’es pas le frêne que l’ébeniste choisira, pour fabriquer une commode.

     

    Mercredi 28 novembre 2015.

    Avoir un bureau en desordre, rend plus efficace.

    http://www.blog-emploi.com/bureau-desordre-productivite/#comment-90154

    Voici mon commentaire.

    Bonjour.

       Bon et bien voilà de quoi nm déculpabiliser, pour un bon bout de temps.

       Et oui, je suis bordélique, je le reconnais.

     Mais je dois admettre, qu'il faut veiller, cependant, pour soi, aussi, qu'il est malgré tout nécessaire, de temps en temps, de faire un effort e rangement, je ne dirai pas "pour se donner bonne conscience", mais plutôt, par plaisir, afin d'avoir le sentiment, aussi, de temps en temps, de voir, son environnement, de travail, plus agréable...

      Enfin, je veux dire, donner le sentiment, qu'un ours va bondir de sous les dossiers, c'est pas idéal, quoi !

      Mais pour vous aider, je vais vous suggérer une question, toute simple, et néanmoins, absolument existentielle.

       A partir de quel moment, doit  on considérer qu'on doit ranger ?
     Moi, je sais.

        C'est quand vous commencez à chercher quelque chose, et que vous n'arrivez plus à le trouver en quelques minutes, là, je pense, sincèrement, qu'il vaut mieux s'y coller, ensuite, on réalise qu'on y gagne du temps, et de l'efficacité.

     Mais pour ça, il faut avoir la sagesse de l'admettre.

      Moi, je pense que les personnes dont le travail est de faire preuve de créativité, de façon générale, que ce soit dans le milieu artitique, ou pas, ou résoudre des problèmes, quelqu'en soient la nature,  se sentent plus à l'aise, comme rassurés, si leur environnement, n'est pas trop rangé, parce que "physiquement", si l'on considère que "leur terrain de jeu" (créativité !), est leur bureau, ils ne peuvent plus rien inventer, ou si vous préférez projeter, sur leur bureau, puisque c'est deja fait !

     Je parle d'inconscient, bien sûr.

      Alors, le risque, consiste à voir se demander, pour quelle raison, certains creatifs, ou sensés l'être, éprouvent ils, eux, le besoin d'avoir tout rangé, autour d'eux.

       Je vais être franche, si ce sont eux, qui doivent trouver les idées, je vous recommande de veiller au grain, parce que l'ordre est antonomique, avec la notion même de créativité.

       Je parle là, de bureau, et de son environnement, "spontanné", hein, et pas "organisé, pour", CE QUI EST DIAMETRLEMENT DIFFERENT.

       En fait, je suis absolument morte de rire, à l'idée d'imaginer, la tête de certains, en lisant ces lignes..... Futurs collaborateurs, ou collaboratrices, BONJOUR.

        Je précise, loin de moi, le désir de stigmatiser qui que ce soit, et encore moins de me moquer, mais considérant ma situation, je pense que c'est bien peu vous la faire payer.... Mouarffffff ! Enfin, je veux dire, "il me faut bien quelques compensations".

    16 Fevrier 2019.

    19 nov 2019.

     Le gouvernement lance une consultation, sur le revenu universel.

     C'est ici, que ça se passe.

    https://www.consultation-rua.gouv.fr/consultations/a-quels-publics-le-rua-doit-il-sadresser/consultation/consultation/opinions/a-quels-publics-le-revenu-universel-dactivite-doit-il-sadresser/pour-un-revenu-de-base-vraiment-universel?fbclid=IwAR1ijzQrclO-lXFgC_jxtdzxPkfWRPurvkOiAhqUDdio-y92JeauTRWDC7Y#_=_

     Il est important d'y participer, pour la raison suivante.

     Bien que soutenant tel parti ou tel autre, que ce soit officiellement, ou que ce soit moins visible, médiatiquement, participer sur le plan individuel, implique qu'on explique son ressenti, face au problèmes qu'on rencontre, qui va bien au delà, d'un employé, qui regarde son belletin de salaire, je veux dire.

     Car si observer aujourd'hui, de la part de ceux, qui ont un emploi, leurs charge de travail augmenter, dans les proportions où baisse leur pouvoir d'achat, "en shématisant", ce qui ne se voit nulle part,  c'est le ressenti, du véritable mépris, qu'ils lisent eux, dans cette baisse de pouvoir d'achat.

     D'autre part,  tout le débat qui tourne autour de la notion de travail,  en ce qui concerne l'aspect purement philosophique et psychologique, est entièrement occulté, aujourd'hui, autant dans le monde du travail lui même, qu'il l'est le plus souvent, des politiques, surtout s'ils sont au pouvoir...

     Cette notion pourtant, est juste absolument fondamentale, puisqu'elle touche sensiblement, la notion de dignité humaine, notion non quantifiable, non "mesurable", non estimable, puisqu'elle se mesure, dans la subtilité de la communication, "en toute franchise", au sein d'une entreprise, quand un DRH, parle avec un salarié de la boite, pour ne citer que celà...

     Et c'est là, pourtant, que se trouvent, les germes véritables,  de la rebellion des burn out, des depressions,   qui deébouchent, quelquefois, helas, vers des suicides, par exemple, et ça, quelque soit la profession, qui est concernée...

     Posez donc la question, autour de vous,  si vous connaissez quelqu'un qui souffre, socialement, et demandez lui, de quoi, il souffre...

     Vous réaliserez alors, que souvent, le problème réside dans le simple fait, de "se sentir utile", simplement, utile aux autres...

       Le milieu associatif, alors, et oui, bien sûr.

     Encore, faut il, pour celà,  que celui qui y oeuvre, pour peu qu'on l'y autorise (je parle, de moi, là, egoïstement),  en ait le droit,   et en ait l'envie, dans l'hypothèse où le mépris ressenti, par la majorité ("t'es au chômage, tu vois bien que tu ne vaux rien", je ne parle pas de moi, là, par contre), ne l'écrase pas psychologiquement, au point de ne plus oser franchir le pas....

     Beaucoup, aujourd'hui, au sein de n'importe quelle assemblée, en sont encore à  considérer que  seul celui qui aurait un travail, serait "digne", socialement.... C'est vous dire, l'ampleur de la tâche....

    Une vidéo, pour y voir plus clair sur la génèse de cette idée, je parle du Revenu Universel,  des différentes expérimentations qui ont eu lieu, qui les a empêchées, qui les empêche encore, notamment, aux USA, et comment, le parti républicain, aux USA,  a crré un véritable pacte, avec le pouvoir financier, à qui il lèche les bottes, depuis  quarante ou cinquante ans...

     Est ce qu'aujourd'hui, la situation à changé aux USA, avec Trump ?

     Ca ne risque pas, bien au contraire...

     La preuve, trump a récompensé, un financier qui a payé une partie non négligeable de sa campagne présidentielle, en le nommant ambassadeur, en Ukraine....

    https://actu.orange.fr/monde/destitution-assaut-republicain-contre-un-officier-au-temoignage-acccablant-pour-trump-CNT000001loGdR/photos/une-manifestante-en-faveur-de-la-destitution-de-donald-trump-tient-une-pancarte-a-la-sortie-du-lieutenant-colonel-alexander-vindman-temoin-dans-l-enquete-visant-le-president-americain-le-19-novembre-2019-41a4f28a7e12d9576ca441dddd3172d7.html

     Voilà, qui demontre bien, à quel point, le parti républicain, aux USA, pervertit entièrement, leur politique en n'agissant, qu'au seul bénéfice des pouvoir financiers, exclusivement, et enierement au détriment, des co itoyens americains.

     20 nov 2019.

    https://www.facebook.com/groups/444963995843800/wp/2198772253757142/?av=100026667492034

     

    Lire la suite

  • L'Europe et la Justice.

    http://www.france2.fr/emissions/toute-une-histoire

     S'il est un point où l'Europe est absolument d'une importance indeniable c'est bien du côté de la Justice;

     Que cette prise de conscience ait deja eu lieu en haut lieu, est une évidence via INTERPOL.

       Mais chacun sait que les truands eux ont toujours un point d'avance sur nous... Enfin, "le croient ils".... Aujourd'hui personne ne peut nier que ce soit une absolue evidence qu'il soit necessaire ue la cooperation entre les etats d'Europe s'intensifie.

     Et il n'y a guère que le Font National, qui soit assez stupide pour considérer la France ne regardant que son nombril, alors que bon nombre des problèmes que nous rencontrons doivent trouver leur solutionnement au sein de l'Europe ainsi qu'au sein de structure plus lointaines encore, comme l'OTAN ou bien l'ONU.

    Lire la suite

  • Manif des médecins contre la réforme du gouvernement, 15 mars 2015.

     Je trouve pour ma part assez curieux et interpellant de voir que cette grogne fasse à ce point l'unanymité.....

     Et je m'en explique. ça me rapeplle m la manif contre le mariage pour tous...

     "Holla mais où s'en va t elle ?".

     Je m'explique.

       Le parralèle que je fais moi, consiste à mettre en avant le fait que les motifs de mécontentement soient extrêmement divers... C'est ce qu'il ressort en tout cas des quelques vidéos qui montrent certains medecins qui contestent cette réforme.

       Cet après midi, cet manif' va avoir lieu. Pas plus tard qu'à l'instant, je viens de voir les infos, avec les slogans soit martelés dans une heure ou deux soit inscrits sur les pancartes.

       Je cite.

    "Pas de santé sans généralistes, pas de généralistes sans moyens".....

      Que le généraliste soit le chainon  le plus important, en ce qui concerne la relation entre le patient et le corps medical dans son ensemble ne fait absolument aucun doute, et je sais de quoi je parle.

      Ce qui en découle, c'est qu'il est le plus souvent AUSSI, ce que j'appellerai "le bureau des pleurs"..... Dans la mesure où le patient tombe malade dans un contexte qui assez souvent a  provoqué le problème de santé. Conditions de travail, chômage,  confits dans le couple dans les familles, etc etc etc.......

      J'ai demandé moi depuis plusieurs années, à ce que les psychologues puissent être remboursés par la sécu, de telle sorte que pour les cas les plus chronique, ou en cas de crise, ces derniers puissent être consultés et que de cette façon le généraliste lui ne soit plus ou soit moins consulté sur ce type de problème.

       La pétition ainsi que le moratoire qui doit avoir lieu, aussi sur le remboursement éventuel de certaines médecines parallèles doit aussi être envisagé, de telle sorte que pour des raisons simmilaires à la première remarque, la charge des medecins s'en trouve soulagée....

       Le problème pour moi réside dans le fait que je soupçonne moi certains praticiens, d'être sur ce second point plutot refractaires à cette réforrme, pour des raisons qu'ils se cahceront bien de dire, ce qui me pose à moi je dois avouer un gros probleme.

       Parce que ça sous entend que leurs statut de médecin "tout puissant puisque remboursé", s'en trouve quelque peu, "estropié" comme on dit chez nous....

       Oui, j'ai bien dit "tout puissant puisque remboursé" vous avez bien lu...  Et quand je dis "tout puissant" je pèse mes mots, à défaut de peser visiblement les MAUX du corps medical.

       J'en tiens pour preuve le documentaire passé bizarremnt sous silence, il y a une quinzaine qui traitait de la depression et du "burn out" dans le corps médical.... Et pourquoi donc le corps médical serait il aussi refractaire au fait d'être perçu comme "susceptible" ou comme "vulnérable" alors que cette vulnérabilité relative à la charge de travail, devrait pour moi, qui suis encore officiellement je vous rappelle, "malade mentale"  être au contraire parfaitement admise....

       Mais je n'ai aucun doute moi, par contre, sur le fait qu'un medecin qui pête les plombs comme un  on dit vulgairement, ait parfaitement les moyens de payer sa psychothérapie d'une part mais surtout qu'il ait alors suffisemment de couilles, pour aller se remettre en question sur son cheminement personnel, et traiter sa depression dut il pour celà, s'abaisser à chialer sa race.....

     J'ose espérer que j'ai été assez claire.

    7 Août 2019.

    Heureusement, que les immigrés sont là.

     

    Lire la suite

  • CHINE.

    http://www.lopinion.fr/29-decembre-2014/comment-facebook-devient-ami-chine-19846

     Je vais y revenir.

    20 nov 2019.

     La chine est au Ouïghour,  ce que Israël est au peuple palestinien.

     J'écoutais, à l'instant,   "un jour dans le monde", et le parallèle est saisissant, quand à la  spoliation de leur culture  et à la volonté de les asservir...

    https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-20-novembre-2019

     Pour ma part, je n'achète rien, quasiment,  (à moins, que ça ne soit pas écrit), qui ait été fabriqué en Chine.

     Je trouve vraiment consternant, de voir qu'un peuple qui ait un potentiel aussi incroyable, ait trahi le communisme, dans une telle proportion, alors qu'il aurait pu, éventuellement, le debarrasser de ce qu'il ait eu de toxique, pour se déguiser en écomonomie de marché, pour ne pas dire, une pâle copie du capitalisme, parodiant, comme de véritables amateurs, ce que le capitalisme offre de plus méprisable, tout en veillant cependant, à ce que le plus toxique du communisme perdure encore, malgré tout.... CONTERNANT.

     Quand j'étais jeune adulte, j'avais été peintre sur soie, professionnelle, pendant un an. Le jeu de mot, "peintre sur soi", etait bien tentant, et offrait l'occasion, d'en sourire un peu...

     "Preindre sur Soi", évoque la théorie du développement personnel,  qui elle même, évoque la notion de liberté de pensée, de  Démocratie,  et d'épanouissement, évoquant alors la recherche du bien être, du citoyen chinois, aux antipodes, de ce que pratique  aujourd'hui, par le régime chinois, que ce soit face aux Ouïghour, ou que ce soit face aux  étudiants Honkonguais....

       Les fêtes de Noël arrivent, à présent, et le père Noël, va devoir aller faire ses courses.

       Compte tenu du réchauffement climatique, d'une part, et considérant que les atteintes au droits de l'homme, sont si graves qu'à la simple vue des mot, MADE IN CHINA, le père Noël  ainsi que ses lutins, sont pris de migraines épouvantables qui sont alternées avec des coliques spasmodiques, le père Noël, naturopathe, dans une vie antérieure, a décidé qu'il ne prendrait cette année, c'est décidé, plus aucun anxiolytique, alors il a pris la décision, de boïcotter purement et simplement, tout ce qui etait fabriqué en chine....

     Et puis de toute façon, quand on voit ce que ça bouffe, un René,  il a trouvé plus legitime de menager sa monture, et de pratiquer le locavore.

      Il m'avait écrit, la semaine derniere, parce qu'il etait fort embarrassé, figurez vous, parce que les atteintes au droits de l'homme, pèsent si lourd dans la hotte, qu'il fallait bien qu'il trouve, une alternative....

     Je lui faisait remarquer, soit dit en passant, que les hommes d'affaire, dans leur petits costumes cintrés et cravattés, faisant des ronds de jambe devant leur patrons, étaint en réalité, de grands enfants, qui le soir e Noël, étaient comme tout le monde, et qu'ils redevenaient un peu des enfants.... Que beaucoup de leurs patrons,  avaient cru faire une bonne affaire, quand ils avaient cru, qu'une fois rétrocédé le territoire de Honk kong à la Chine, ils auraient ainsi obtenu des garanties,  sur le fait qu'en aucune façon, le régime chinois leur tenserait la couenne, à grands coups de régime communiste et leurs méthodes dictatoriales.....

     Imaginez donc, la tête de vos chères petites têtes blondes, ou brunes, ou rousses, si en ouvrant les paquets cadeaux, le  matin de Noël, il y a plein d'odeurs d'attaques aux droits de l'homme et  de malheurs, qui s'échappent du papier cadeau, intoxiquant vos enfants.... Car "made in China", il ne faut pas oublier d'expliquer aux enfants, ce que ça signifie vraiment....

     Non, non, une fois qu'un on s'est bouffé une bonne choucroute, avec le père Noël, qui etait venu me rendre visite incognito, on s'est dit, que décidément, c'était trop risqué... Deja que l'air dans les maisons, est deja trop pollué, c'est connu, donc, inutile de charger la mule, et encore moins, les Renés.

      Et qu'il vallait mieux, ne pas risquer le moins du monde cette intoxication d'ondes négatives,  par jouets "made in china" interposés,  et pratiquer purement et simplement, le boïcot...

     Pour les produits fabriqués en territoires occupés, c'est pareil, il ne faut pas rigoler avec ces choses, là, vous savez...

     "Le peuple élu"....

      Comme je l'expliquais, il doit y avoir, une quinzaine d'années, environ... J'avais été élue, moi, aussi, comme déléguée de classe, au collège Catherine Bernard, à Barentin... Mais jamais de la vie, pourtant, je ne me serai sentie, pour autant, autorisée à aller planter mes poireaux, chez mon voisin, sur ses terres.....

      Au fait, sur la théorie, du "peuple élu", les plus éminent spécialistes, et théologiens, et pas  des charlots de mon espèce, hein, non non, des mecs, bardes de diplômes en théologie, des historiens,  tous, sont unanymes, les textes que l'on dit sacrés,  qui sont à l'origine de la religion juive, et donc, prétendus, comme justifiant la politique de colonisation  d'Israël, sur la Palestine, tout ceci, n'est que du pipo... QUE DU PIPO....... Et ce sont les juifs, eux même, ceux qui sont honnêtes, je veux dire, qui l'expliquent.

     Quand à la Chine, et sa route de la soie..... Je repense à Claude Villers, qui animant une  série d'émissions, quand j'étais adolescente, "marche ou rêve"... Si apres ça, certains doutent, du fait que je sois une enfant d'Inter, il avait fait ces reportages, sur la route de la Soie, moi, QUI PEIGNAIT DESSUS, je n'ai aucun doute, sur le fait, qu'il soit aussi désolé que moi,  de voir, ce que la chine, tente de refaire, avec un nom, "route de la soie", aussi prestigieux....

     A moins, qu'un bon boïcot, ne vienne perturber, quelque peu leurs plans.

     

    Lire la suite

  • Les cartes bancaires, prépayées ou pas.

       Pour être franche, je ne savais même pas que ça existait. Et oui que voulez vous c’est comme ça « les pauvres » même pas au courant des dernières technologies…. En matière de paiement…

     Ça me rappelle mon ancien beau père qui disait toujours en rigolant « mais c’est un chèque, qu’il vous faut, mon bon monsieur ! ».

       Ce matin donc, alors que j’allais chercher le peu de sous qu’on m’autorise, c'est-à-dire « même pas encore 80€, mais uniquement 60€"….., mon coach à bretelles qui est feu de plancher,  et qui n'en rate jamais une, à l’heure du petit dej’, me dit froidement, "dis donc, Françoise tu veux bien m’acheter une cartePCF"… Connaissant mon lascar, et son indécrottable sens de l’humour, je lui répondis le plus stoïquement « et ta sœur qui bat l’beurre, est qu’elle monte aux arbres, et s’arrête au nœud ? »…..

       Mdr. Oui, oui, je sais, c’est assez pitoyable de voir qu’un couple artistique puisse  s’invectiver comme ça,  par clavier interposé façon « je jure comme un charretier »….

     BREF, je file à Pavilly pour traire mon guichetier ! Pas franchement bien informé sur le sujet….. Et m’explique le fonctionnement.

       En gros, c’est une carte de crédit que vous achetez en liquide…. Et ensuite pour pouvez payer avec la carte.

     Vous me direz quel est l’intérêt ?

       Et bien pour ceux et celles qui sont sous tutelle, par  exemple, qui n’ont comme moi droit ni à une carte bancaire ou à un carnet de chèques,  peut être qu’ils peuvent ainsi acheter sur internet, certains trucs (ce dont je ne suis absolument pas certaine, pour information), ou bien qui prévoient de se déplacer géographiquement,  de payer l’autoroute, et d’ainsi pouvoir détenir sur eux moins de liquide. Puisqu’il est impossible sous tutelle, d’avoir y compris avec l’accord de son tuteur, la possibilité de retirer de l’argent liquide, dans une agence de sa banque, dans un autre département que  du domicile.

     Ensuite je viens d’aller fouiller sur internet et voilà ce que je trouve.

    http://www.capital.fr/enquetes/revelations/cartes-de-paiement-prepayees-les-escrocs-leur-disent-merci-700081

       Je dois admettre que je ne suis pas assez spécialiste juridiquement pour avoir compris, comment ces cartes bancaires fonctionnent et peuvent faciliter les escroqueries… Un maximum de 250€. Mais je n’ai aucun doute sur le fait que ce soit bien vrai puisque cet article existe, et je pense que les compétences de ceux qui l’ont rédigé ne peuvent en aucune façon, être remis en cause.

    15 mars 2015.

     Je continue mes recherches sur le sujet.

       Ces derniers jours, alors qu'ils viennent me relancer chacun leur tour sur mon mur FB,  je suis allée voir.

       Pour commencer, sur le site paypal, ces derniers prétendaient la semaine dernière qu'avec une carte bancaire prépayée on pouvait s'inscrire sur leur site et ainsi bénéficier de leurs sécurité de paiement.

        Une fois exposé le problème à ma guichettière au Crédit Agricole et voyant sa tête peu engageante, elle a commencé par m'informer, que sous tutelle en théorie je n'ai pas le droit parait il, d'en acheter une.... Pour être franche, vu les propos qui trainent sur le sujet sur internet je préfère m'abstenir.

        MAIS.... Il se trouve que j'ai moi, mis une annonce sur "mon debarras.com" et qu'à ce titre, je dois aller fouiller pour étudier s'il serait possible que je puisse ainsi encaisser des sommes relatives à certaines ventes de mes estampes, sans avoir recours à un tiers  de confiance qui encaisserait mon chèque, et me rembourserait en liquide.

      Oui je sais,  ce sont des méthodes peut être pas terribles, mais le moindre chèque déposé à mon nom, sur mon compte en banque je n'ai aucun droit de le percevoir.

       D'autre part, il a été spécifié par ma tutrice que si je trouvais du travail, mon argent serait entièrement disponible comme bon me semblait, sur mon compte. Je considère donc parfaitement légitime que je pousse plus mes investigations au sujet de cette fameuse carte.

       Considerant tout ce qui se dit à ce sujet, certains ont créé un site, qui y est entièrement dédié. Je trouve que cette initiative est remarquable.

       Je pose le lien, et je potasse ça.

    http://www.cartebancaireprepayee.net/

      Pour information, je precise que la banque postale a elle mis sur pied, une carte de ce type parfaitement securisée puisque son acquisition est conditionnée par l'aval du tuteur ou de la tutrice.

    https://www.labanquepostale.fr/particulier/produits/quotidien/cartes.prepayees.html

       Pour ceux qui ne comprennent pas l'utilité de cette carte bancaire, en dehors du contexte qui est le mien, à savoir la tutelle, elle permet de donner l'opportunité à quelqu'un que l'on connait de disposer d'argent, sans qu'on ait à lui confier sa propre carte bancaire. C'est parfaitement expliqué sur le lien  que je viens de donner.

     Comme pour le lien précède, je vais potasser tout ça, pour comprendre comment ça fonctionne. Mais de prime abord ça me semble particulièrement bien ficelé.

    15 mars 2015.

     Une reponse suite à ma demande de renseignments.

    - De la part du Service Clients VIABUY -
    Madame/Monsieur,
    Malheureusement, les cartes prépayées ne fonctionnent pas aux péages d'autoroutes et dans les stationsservice automatiques

    La carte prépayée VIABUY MasterCard® est une carte de paiement sous licence officielle MasterCard Int. Elle est acceptée par  tous les commerçants et les points de vente reliés au réseau de paiement en ligne MasterCard.

    Pour qu’un paiement soit effectivement réalisé, le commerçant doit généralement être à même de vérifier et de valider les informations relatives à la carte, le solde disponible et autoriser votre paiement au sein de son processus de gestion des risques.

    Les paiements refusés par les commerçants peuvent avoir plusieurs origines, telles que :

    • une indication de paiement erronée ou des données relatives à la carte incorrectes.

    • l’échec de la confirmation de l’adresse ou du nom inscrit sur la carte

    • l’échec de la confirmation des détails du paiement

    • un solde insuffisant pour couvrir le paiement (et, le cas échéant, des frais supplémentaires)

    • la non-conformité de l’adresse d’expédition et de l’adresse de facturation

    Cette décision est prise par le commerçant, respectivement par son système de gestion des risques.

    Si vous désirez connaître la raison exacte pour laquelle un paiement a été refusé, veuillez contacter directement le commerçant ou son système de paiement.  

    https://www.labanquepostale.fr/particulier/produits/quotidien/cartes.prepayees.html

     

    Vendredi 29 Décembre 2017.

      Les banques seblent vouloir s'adapter aux situations de precarité, que montrent, certains de leurs clients.

      Pour se faire, chacun d'elle  mis sur pied, une carte specififique à chaque banque, qui reside dans une CB, sans autorisation, de découvert, ou de façon moindre.

      Chacun sait à quel point, il est particulièrement humiliant, pour tout à chacun,  de payer quelque chose, avec une carte bancaire, et d'observer que votre paiement soit refusé.

     Certains diront, "il n'ya qu'à faire attention, et mieux gerer votre compte"...

      Parfaitement juste en effet, EXCUSEZ NOUS D'ËTRE PAUVRES, désolés, hein, la prochaine fois, on tâchera de cesser d'être de pauvre feniasses, tout juste bon, à gnérer des insomnies, au patronat, "hoooooo, les vilains"...

      Plus sérieusement, putain de merde, qu'est ce que je me sens coupable, de ne pas a voir, ENCORE reussi à decrocher un job, pourtant, c'est pas faute de postuler, si, si, je vous jure.

      Pour ce qui me concerne, je suis à présent sous curatelle, plus pour tres longtemps, j'aimerai bien, et il semble qu'on réalise, que de chercher à m'entraver, version, "souris de laboratoire",  parraisse plus dommageable,  envers mes contemporains,  qu'on ne l'aurait pensé....

      En attendant, la souris celestine, elle, en a ras la casquette, de se voir suggéré de pouvoir bénéficier de certains droits, pourtant décidés par la juge des tutelle, alors, que dans l'application, c'est bien l'etiquette experimentation", que je continue de sevir,  et ça me saoule, bien au delà, des cuites de fin d'année, moi, qui suis je le rappelle quasiment allergique à l'alcool.

       Alors qu'on se le dise, me prendre pour une conne, est infiniment plus toxique pour tout le monde, qu'une bonne boture? heurusement, que les pinceaux et ma grande guele sont là, pour compenser.

     "EST CE QU'ELLE VA BIENTÔT  LA FERMER, la réponse est sans équivoque....

     

     NON.

    Pour ce qui concerne ma CB....

      J'etais ravie et soulagée, je dois bien l'avouer, de constater qu'on appliquait enfin, ce qu'avait décidé la juge des tutelles.... Ravissement qui s'est bien vite volatilisé, quand j'ai réalisé, que d'une part, la curatrice, garde le code secret, qui devrait m'être attribué pour que je puisse consulter mon solde, sur internet.... Ce qui fait, que je dois tout noter, entre deux consultations téléphoniques, pour qu'on me donne mon solde de vive voix, et que d'autre part, il est toujours absolument impossible, pour toute personne, ayant cette carte bancaire, appellée "maestro", ou si vous préférez, le nom ronflant, de "l'autre carte", du CREDIT AGRICOLE,  quand sachant que je disposais, de  35€,  sur mon compte en banque, il m'était interdit de prendre de l'essence, 20€, comme j'ai l'habitude, chaque semaine, à un distributeur automatique ....

      Je repasse voir au guichet, je reste calme, et on m'explique.

     "Madame, considérant que prenant de l'essence à une pompe automatique, avec carte bancaire, les banques pour donner l'autorisation, doivent s'assurer, que vous disposez d'assez de liquidité sur votre compte.

      Donc, si vous n'avez pas les 130€  (à 10€ pres, selon les banques), qui garantissent que vous pouvez vous payer un plein, ils refusent le paiement.

     Evidemment, tous les utilisateurs s'en plaignent, selon le guichettier.

     Résultat des courses, vous avez une jolie carte bancaire, qu'on vous fait payer 17€ pour l'année, et vous n'êtes pas plus avancé, que quand vous ne l'aviez pas, puisque si vous savez, que vous êtes solvable, et que vous avez l'argent sur votre compte pour mettre de l'essence, le fait, de ne pas  avoir d'office, les 130€ sur le compte, vous interdit de l'utiliser.

     Résultat des courses, cette carte ne me sert à rien, tant que je n'ai pas reçu mes codes confidentiels, pour vérifier mon solde, comme le lait sur le feu... Et dès que j'ai de l'argent, sur mon compte, je prends tout en liquide.

      Je vois, que par cette carte, les banques se donnent bonne conscience.... Mais que dans la pratique,  elle n'aide absolument pas les revenus les plus modestes, à gérer leurs faibles revenus, contrairement à ce qui est prétendu.

      Vous en doutez ?

     Ma carte bancaire prévoit le paiement direct.

      Même avec  de faibles revenus,  comment peuvent ils être assez stupides, pour imaginer, que le fait de payer son pain, ses légumes,  sa bouteille de gaz, ou  un simple journal, aux buralistes, va aider à gérer un faible budget, si l'on considère que les plus pauvres de la population, sont généralement les moins bien formés, et équipés en informatiques, et qui n'ont ni internet, ni smartphone..... J'appelle ça vraiment, prendre les consommateurs, POUR DES CONS.

      On reproche aux politiques de ne pas être sufisamment  proches des populations les plus modestes, mais je pense que les décideurs, au sein des banques, ne le sont visiblement pas d'aventage.

      Et puisqu'on parle des banques,  aujourd'hui, je voudrai aussi attirer l'attention sur un autre phénomène.

     Il est de bon ton, toujours, de tenter de faire croire, qu'en temps que politique, on aime bien "aller dans le bons sens"...

     Expression, qui au demeurant, m'a toujours fait rifgoler, puisque par définition, selon, les valeurs et la complaisance, vis à vis de la notio de  mensonge, on colore la notion de "bon sens", de façon, particulièrement extravagante, "ou pas"...

      Ainsi, on s'était fait tous entuber, quand on nous avait laissé croire, que  la loi sur la taxation des transactions financières, avait été votée.

     C'était sous Sarkozy, il me semble.

      Et puis bêtement, on a appris ensuite, que cette loi etait devenue une coquille vide, et que les différents décrets, votés s'y rapportant, avait permis le contournement de la loi, de telle sorte, qu'elle ne puisse pas être appliquée.

      De la même façon, donc, sous l'ère de François Hollande, une loi avait été votée, qui consistait à séparer, les banques d'affaires, des banques  des usagers, (je ne sais plus quelle expression, on emploie exactement.

      Mais peu importe, l'expression "consacrée", ce qui importe c'est le sens.

      Et hier matin, je crois, sur Europe 1, il me semble, j'apprenais, qu'ils nous ont encore une fois fait le coup, c'est à dire que cette loi, fondamentale, pour prétendre rendre les banques d'aventage protectrices, des placements qu'on leur confie, avait elles aussi, vidé de son texte, la loi dont il est question, par je ne sais quel miracle, ils ont du passer par les égouts, je suppose, je ne sais pas....

     Enfin, voilà.

      Le petit epargnant, donc,  en plaçant son argent à la banque, est dans le flou le plus total, pensant être protégé, par une loi qui avait été votée, pour rendre les banques plus  morales, et on réalise qu'en fait, ces dernières tiennent à tout prix à continuer, à lécher les bottes de la finance internationale, sachant que dans ces eaux troubles, naviguent aussi les mafias officielles, tout autant que les officieuses.....

     pour ce qui concerne le problème de ces cartrs bancaire, j'aimerai que l'on m'explique, pour qelle raison, les banques ne proposent pas simplement, d'envoyer une alerte, par SMS, de façon automatisée,  quand vous depassez un profond, que vous avez decidé, en commun accord...

     Si je ne peux pas obtenir le droit de payer mon essence par carte bancaire, si j'ai moins de 130€, alors, je demande à ce que l'on m'envoie un SMS,  des que mon compte passe en dessous des 200€....

     ça ne me semble pourtant pas compliqué, il me semble non ?

     Et pourquoi, ne le font ils pas ?

     Ha, oui, merde, alors, j'oubliais,  AVEC LES AGGIOS ILS SE FONT DES COUILLES EN OR.....

    Lire la suite

  • Déradicalisation.

     25 novembre 2015.

     Ce matin, sur france inter, une emission consacrée à la déradicalisation.

    Un jour en France.http://www.franceinter.fr/emission-un-jour-en-france-le-processus-de-radicalisation#comment-755409

     Je suis intervenue, au téléphone, en fin d'émission.

       Je réponds aussi souvent que possible aux commentaires des auditeurs dans certaines émissions, mais mes réponses n'apparaissent pas sous les commentaires. 

      Mais ça n'est pas grave, l'essentiel, c'est qu'ils arrivent où il importe qu'ils arrivent.

     Un commentaire, d'une certaine Véronique.

    Avant les jeunes s'engageaient pour des idéaux altruistes, se battaient pour la paix, contre les fascismes dans le monde. Maintenant des jeunes s'engagent et tuent pour le fascisme.... On ne peut pas dire qu'ils ne sont pas informés pourtant !! Alors POURQUOI tant de jeunes sont-ils attirés par des théories qui impliquent le meurtre, le viol, l'esclavage, les massacres.. Comment est-ce possible??

     Ma réponse.

     Bonjour.
     
        Je pense que les cibles, les plus susceptibles de se faite embarquer, par ces pervers manipulateurs, ou je dirai "faux mentors", ou "mentors toxiques", sont souvent ce qu'on appelle des "suiveur".
       Des ados, qui sont en manque de reconnaissance, pour peu que leurs parents pour diverses raisons, aient été un peu négligeants, je dis bien un peu, parce que l'adolescence, pour certains est difficile, ou bien qui ont des parents au contraire trop exigeants ou trop rigides, sont plus à risque....

     Parce que dans le premier cas,  ils cherchent le coup de force, qui les portera à la postérité, la concrétisation est alors recherchée, comme preuve qui s'impose à lui même, comme s'il disait, "YES JE L'AI FAIT"..... Et qu'il imposera aux autres.

     C'est ce qu'on appelle "sortir du bottin". l'un des terroristes, d'ailleurs, est m^me alléjusqu'à revenir, sur les lieux, à paris, pour se repaitre, du spectacle.

    Pour les seconds, le fait que des parents soient trop rigides, peut donner envie de lâcher prise complétement, et de considérer qu’idéologiquement, on ne veut rien entendre de qui que ce soit, et qu'on se laisse porter par une idéologie, et ce mentor qui vous a promis je ne sais combien de vierges au paradis.

     C'est un peu, un moyen, de s'intégrer, dans un moule, de "prêt à penser", assez priche des methodes, du front national, d'ailleurs.

    Une certaine Juliette.

    "Je crois que l'on fait une erreur en faisant l'amalgame entre radicalisation de la religion et terrorisme. Même s'il s'avère que certains terroristes s'appuient sur des pensées proches du salafisme, tous ne le sont pas (terroristes). DAESH n'est pas Al-Quaeda, ils ne recrutent pas selon le même processus et bien souvent l'islamisme radical arrive sur ces jeunes qui s'engage plus tard. On le voit d'ailleurs car souvent le témoignage des proches disent que ces jeunes ne sont pas nés dans la religion du tout. Je trouve cela dangereux, même si je ne cautionne absolument pas le radicalisme religieux, de faire l'amalgame".

     Ma réponse.

     Oui, je te comprends.

        Le probleme réside, aujourd'hui dans le fait, que ce soit le Coran, qui serve de prétexte à cet endoctrinement religieux,  en ce sens, il est difficile, de faire une véritable nuance.

       Pour moi, le fait de croire en Dieu, ou de ne pas y croire, est aussi respectable. Ensuite, selon le culte auquel on adhère, ou selon qu'on choisit de vivre sa Foi, dans l'isolement, chacun dans son fort intérieur, est libre de se positionner comme bon lui semble, selon le modèle qui lui convient, ou sa libre pensée.

       Le problème aujourd'hui, réside dans le fait que certains ados, revendiquent le fait de suivre certains maitres, qui sont purement et simplement, aux antipodes, de ce que moi, j'aimerai, c'est qu'ils redeviennent chacun, libres de s'imprégner des autres, dans leur diversité, libres de leurs jugements, et surtout independants, quand aux valeurs, qui mènent leurs existances.

    Ensuite, lili brik.

     Les profs savent bien que les choses ont basculé dès le lendemain du 11 septembre. Des parents venaient voir ma sœur pour lui dire qu'elle mettait des mauvaises notes à leur enfant parce qu'elle était juive !! Des élèves lui disait qu'elle ne les aimait pas pour la même raison. Quel âge ont ces gamins et gamines aujourd'hui !! La hiérarchie s'est tue, le silence était de mise !! Que de vie perdue !!

    Ma réponse.

       Oui, moi, je suis d'accord avec toi, quand tu prétends, qu'il y a des choses qui auraient du être faites, sur le plan scolaire, notamment, les decennies qui ont précédé.

      Je regrette, mais les reliquats de l'époque colonaliste sont toujours là, enfouis, dans leurs inconscients, quoi, qu'en pensent certains.

       Qu'il ait fallu attendre que l'attentant de Charlie Hebdo se produise, pour revendiquer haut et fort, que oui, le culte, doit faire partie intégrante de la culture d'un peuple, et d'une ethnie, et donc, enseignée, comme notre culture judéochretienne, était une évidence, dont il est tout à fait probable, que bien des socialogue, ait parlé, dans leurs travaux, et personne, bien sûr, ne les avait écoutés.

      La seule laïcité, qui soit recevable, c'est celle qui enseigne que la liberté de culte, doit être respectée,  et que ce culte, ne forge pas à lui seul, l'identité, d'une culture.

     Et, ça, ça n'a jamais été fait, par qui que ce soit, avant l'attentat de Charlie Hebdo.

     J'entendais, sur France Inter, il y a quelques jours, quelqu'un, qui avait bossé, avec certains de ces ados.

      Il lui dit : "Mais tu es français, tu dois respecter les lois, qui sont en vigueur en France (né sur notre sol, je précise),  il a répondu en ricanant, "mais je n'ai jamais été français, moi, je suis musulman".....

      C'est bien la preuve que le fait que le culte soit parfaitement amalgammé avec l'identité culturelle, soit de mise pour certains, alors, que ça ne devrait absolument pas être le cas !

      C'est comme si vous disiez à quelqu'un déplacer ce livre, sur le droite, qui est sur la table, et il vous verse un verre d'eau, pour vous faire comprendre qu'il a bien compris la question.

     Excusez moi, pour le comique de la situation, mais je peux difficilement faire mieux.

     

     Mardi 1 décembre 2015.

     Hier Nicolas Sarkozy, était en meeting, ici, chez nous, à Rouen. Et voilà ce que ça donne.


    http://actu.orange.fr/video/politique/sarkozy-lorsqu-on-consulte-un-site-jihadiste-on-est-un-jihadiste-magic_CNT000000fZT7f.html

     je cite :

    "Lorsqu'on consulte un site jihadiste, on est un jihadiste".

     Je suis vraiment consternée, par un tel niveau d'incompétance, et de bêtise.

       Je ne connais pas quels sont les critères veritables selon lesquels une personne,  fait l'objet d'une fiche S, mais je ne crois pas m'aventurer, si je pretends que les critères soient plus approfondis que ça.

      Des parents, qui sont inquiets  viennent voir une vidéo, pour se rendre compte, ils ne sont pas djihadistes pour autant.

      Je n'ai pas à developper plus que celà, selon quels critère, moi, j'estimerai, que ça dove retenir l'attention des services concernés.

      J'entendais ce matin Joe Star, qui en parlait, dans l'emission Boomrang, que vous pouvez revoir ici:http://www.franceinter.fr/emission-boomerang-le-dandysme-du-jaguar

       Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est plus crédible que moi, lui, puisqu'il y a vécu en banlieue parisienne, contrairement à moi, il explique que les jeunes qui partent en Syrie, ça ne date pas d'hier,  sous entendant qu'à son époque, si Sarko avait été plus subtile, et plus compétant, il aurait pu au minimum tenter de faire quelquechose.

      Ca n'est pas d'avoir echoué s  dans cette demarche, qui est reprehenssible, c'est de n'avoir pas voulu voir, ce qui est bien different.

       Il fût un temps, depuis que François Hollande a été élu, où il avait fait une dclaration, fort intelligente, en expliquant qu'il avait un grand regret,  qui était de n'avoir pas prêté suffisemment d'attention, à ménager les cultures des descendants d'immigrés, qui sont nés en France... La phrase n'était pas ec xactement celle là, mais bon, c'est ce qu'il avait laissé entendre.

       J'avais été étonnée qu'il ait ce courage là, parce que c'était courageux et altruite de sa part que de le reconnaitre.

      Helas,  bien petit feu de paille, visiblement.

       Parler du radicalisme musulman, comme si c'était une maladie, non pas psychiatrique, ce que je pense véritablement, mais plutôt comme une maladie physiologique, honteuse, qui justifie un mepris, et qui m'evoque, moi, les expressions, comme "ratonnade", ou "karcher"....

      Tout le monde sait pertinamment, que ces jeunes hommes, qui se font embrigader, sont recrutés, dans toutes les couches sociales, tous les milieux, et surtout, toutes les religions, donc, y compris, chez les chretiens.

       Dans le XVIième, il est tout à fait probable, qu'il y ait quelques cas, "bien étouffés", qu'on se rassure, de jeunes hommes, pleins aux as, bien engraissés, par papa et maman,  en mal d'exotisme, qui sont catastrophés, par ce départ, auquel ils ne comprennent rien.

     En fait, ça donne ça.

     27 Mars 2019.
    Bon, et bien voilà, qui confirme complètement, tout ce que je prétends, depuis des années.

    Lire la suite

  • Déonthologie morale et économie.

    http://www.lopinion.fr/18-decembre-2014/rse-loi-devoir-vigilance-entreprises-est-plus-morale-que-juridique-19575?utm_source=linkedin&utm_medium=social&utm_content=status-update&utm_campaign=cm

     

     Lundi 7 septembre 2015.

     Bon et bien voilà autre chose.

       Je précise que j'avais  été questionnée sur ce phénomène qui consiste à recueillir les avis d'internautes, qu'il s'agisse de restaurants d'hôtels, ou de quoi que ce soit dans ce style.

       J'en avais conclu que ça devait être purement et simplement interdit.

       Peut être est ce possible de trouver une méthode véritable, qui soit honnête, je vais y réfléchir, mais pour être franche, je n'y crois absolument pas.

     Quoi qu'il en soit, "l'oeil du 20h" a fait un test sur le sujet, et je dois dire que j'étais morte de rire.

    http://www.francetvinfo.fr/internet/enquete-france-2-comment-l-oeil-du-20-heures-a-piege-tripadvisor-en-creant-un-faux-restaurant_1074007.html#xtor=EPR-51-[enquete-france-2-comment-l-oeil-du-20-heures-a-piege-tripadvisor-en-creant-un-faux-restaurant_1074007]-20150907-[bouton]

     Je crois que le summum a été quand la journaliste précise "avant que nous ne soyons sorti meilleurs restaurant de la capitale" !

     Excellent travail, ils ont du prendre des cours chez Elise Lucet je pense,  avec CASH INVESTIGATION, ce doit être ça  !

     En fait ce qui est terrible avec Elise, on ne dirait pas comme ça, mais en fait, c'est une vraie comme on dit chez nous. pire que moi face au Front National, c'est vous dire !

     

    Mercredi 16 septembre 2015.

     Un livre vient de sortir que je trouve tres interpellant qui s'appelle "Eloge de la gentillesse en entreprise" signé de Emmanuel Jasselin.

    http://gentillesse.blogspot.fr/

      Pour moi c'est juste une évidence. Par définition, le fait de se sentir apprécié, et respecté, au sein de son entreprise, booste la productivité mais surtout rend l'employé heureux de venir bosser, parce qu'il sait que l'ambiance va être agréable.

     D'autre part, c'est là aussi que réside une des clés du déficit de la sécurité sociale, puisque quelqu'un qui se sent respecté dans son travail, tombe moins malade que s'il vient la boule au ventre.

    Vendredi 4 mars 2016.

     Un cas qui n'avait pas du m'être rapporté par hasard, il y a quelques mois.

     Quelqu'un du coin, artisan, ou profession libérale, éprouvait quelques difficultés de trésorerie, pour payer ses charges.

     Je ne sais pas avec quelle caisse, particulièrement.

     Au téléphone, son interlocuteur, lui accordait un delai.....

     Le probleme c'est que ça n'était que des paroles en l'air, et que les charges non payées, ont donc eu pour consequence, une majoration....

     NE JAMAIS PRENDRE UNE PAROLE ORALE COMME VERITABLE, IL FAUT UNE TRACE ECRITE EMANANT DE LA CAISSE EN QUESTION...

     

     Réforme du code du travail.

    http://Loi El Khomri : une pétition récolte 1 million de signatures contre la réforme du Code du travail

     J'ai posé queques commentaire, dessous.

    Le texte intitulé "loi Travail : non merci" demande le retrait du projet que doit présenter Myriam El Khomri lors du conseil des ministres du 24 mars.

    Si c'était Laurence Dupont qui avait pondu cette loi, elle serait passée comme une lettre à la poste...
    Mais pas de bol c'est : El Khomri qui l'a pondu...

    Oui, tu as raison, le fait que ce soit une femme, rend les choses plus difficiles encore, c'est une évidence, maintenant, il ne faut pas oublier non plus que le gouvernement en joue aussi, tu comprends ?

    Pour une fois que la gauche pond quelque chose qui va globalement dans le bon sens !

    Il faut qu'ils revoient leur copie, et puis voilà, il ne faut pas lâcher le morceau.

    Ce qui est étonnant et même inquiétant c'est que des gens signent une pétition contre la loi El Khomri qu'il n'ont jamais vu ce texte mais l'ont juste entendu c'est grave car c'est gens là peuvent signer n'importe quoi, cette loi en se moment est en discussion mais n'est pas figée et parce que une personne a mis cette pétition en ligne les gens signent et contexte une loi qu'ils ne connaissent pas , alors que cette loi est faite pour que les Employeurs puissent embaucher. Il se peut que les gens qui ont signés cette pétition disent qu'il y a trop de chômage et font tout pour que cette situation s’aggrave, c'est vraiment le monde à l'envers alors que cette loi va Générer de l'emploi.

    Oui, sur ce point, tu as hélas raison; Moi, je sais qu'elle doit être revue, mais j'ai refusé de la signer, parce que je ne veux pas cautionner, sa sanction de façon globale.

    Tout à fait d'accord avec votre analyse, hélas nous seront toujours "l'exception Française" qui nous a fait et nous fait tant de mal, L'Europe est en train de se disloquer et nous en somme pour une grande partie responsable, nous allons nous retrouver seul dans notre bel hexagone, et nous allons retrouver nos valeureux francs, quel bonheur car avec ce cocktail plus de chômage sans doutes.

      Arrête ton char, veux tu, il ne faut pas non plus faire le jeu du patronat; pour information, on essaie de nous faire croire que c'est pour défendre le petit patronat, et les PME alors, que les contrats précaires, qui volent en éclat, sont en majorité, émis par les entreprises du CAC 40, alors, si ça, ça n'est pas nous prendre pour des cons, c'est quoi ?

      Pour ce qui concerne la loi sur les indemnités relatives aux prudhommes, est ce qu'il ne serait pas envisageable de trouver un moyen de les indexer sur les revenus, du PDG, de l'entreprise qui est concernée, ou bien de l'indexer, sur les 4 plus gros salaire, de l'entreprise, en question ?

     

     Lundi 7 mars 2016.

    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/droit-du-travail/direct-defile-de-syndicats-a-matignon-pour-des-consultations-sur-la-loi-travail_1348661.html

     J'aimerai poser l'index, sur un truc auquel personne ne pense, bien avant de se soucier, peut être de leur montants,  et de leur plafonnement, qui lui, doit sauter, qui réside dans le fait que pour que les prud'hommes, pour fonctionner, doivent faire l'objet, d'une réaugmentation du budget qui leur est consacré,au sein du Ministère de la Justice, parce que visiblement, il y a un gros probleme, sur ce plen.

     Ensuite, en ce qui concerne les plaintes au prud'homme, il serait bon de rpevoir comment, et pourquoi, un salarié, peut en arriver, à vouloir ataquer son patron, aux prud''homme.

     Je veux parler de la souffrance au travail, sous forme de harcèlement, mise au placard, etc.

     Il faut mettre sur pied un barême objectif de souffrance au travail.

     Je ne remets pas en cause ce qui existe deja, actuellement, mais je pense que de trouver un moyen de tirer la sonnette d'alarme en amont, pour que puisse être eviter, d'aller au prod'homme, serait un bon moyen, d'eviter d'y a voir recours.

     J'écoutais il y a quelques jours, Agnès B, qui parlait du patronât, et qui disait qu'elle aimerait que soit créé, une nouvelle autorité, qui représente le patronat, parce qu'elle ne se reconnait, elle, absolument pas, dasn le MEDEF, tel qu'il est.

     Je suis parfaitement d'accord.

     Je pense moi, que ces grands patrons sont complètement déconnectés de la situation de leurs employés.

    Quand ils parlent de la necessité de pouvoir licencier, plus facilement, ils donnent le micro, à des patrons de PME..... mais l'appreciation du probleme n'est absolument pla m^me , entre les PME et les p^trons du CAC 40.....

     C'est ecxactement le même probleme qui se pose, au sein de l'agriculture....

     Belin, est un homme d'affaire tellement haut perché,  et même pas sur son tracteur, il a un mousse pour ça,  qu'il est parfaitement deconnecté des petites exploitations, qui sont dans la mouise.

       Je veux dire par là, qu'un employé, peut parfaitement admettre, qu'il faille plus de souplesse, et doive faire plus de concession, quand une entreprise, fait parti des PME que quand ila a affaire à un grand groupe.

      Le provbleme est le suivant. oui, je sais, certains diront que je defonce encore une porte ouverte.

      Mais le probleme est le suivant.

     Ca n'est pas le nonbre de salariés, qui doit être pris en compte, MAIS LE CHFFRE D'AFFAIRE.....

     Plus le chiffre d'affaire est dysproportionné avec le nombre de salariés, plus le code du travail, est le droit des travailleurs, doit être severe vis à vis de l'entreprise.

     D'autre part, moi,je pense toujours aux jeunes, c'est mon rôle.

     La flexibilité, c'est bon, ils ont compris.

     Il y a juste un gros souci, en ce qui concerne d'une part, les banques, et d'autre  part,  les propriétaires d  foncier, et organismes de logements.

     Aujourd'hui, avoir un compte en banque, est obligatoire.

     Quand un travailleur  ne parvient à travailler, que par CDD, qui s'enchainent les uns apres les autres.

     Il détient, lui, ses relevés bancaires.

      Ors, quelque soit, le serieux, avec lequel il gère, son compte en banque, la banque elle, et les acteurs, dont il depend, utilisent ce fait, pour les empêcher, d'avoir un logement, et d'avoir desprojets.

     ORS LE SERIEUX AVEC LEQUEL IL GERE SON ARGENT AVEC SES RELEVES BANCAIRES EST UNE PREUVE DE SA SOLVABILITE......

       Ainsi, on pourrait parfaitement imposer aux banques de leur accorder le crédit, qu'ils accordent d'autres part, à d'autres, qui ont des CDI, et qui eux, éventuellement,  gèrent mal leurs comptes en banque.

     Chacun a ses relevés de compte en banque, non ? Et bien alors......

     

    Mercredi 9 mars 2016.

     Aujourd'hui, c'est ma fête, celle de François Hollande aussi, ainsi que celle du Pape François. Oui, je sais,il y en a d'autres, mais je n'ai pas que ça à faire, non plus.

     Toujours est il que c'est le jour "J" qu'on choisi les etufdiants pour manifester, contre la loi Trvail.

       Je viens d'écouter avec beaucoup d'attention Marion marechal le pen, sur le sujet, et de la m^me façon que l'aur ditrice, quia l'a interpellée, sur le sujet, j'ai le regret de preciser que je n'ai pas vraiment compris, quel était sa position à elle.....

     Si j'ai comris, une chose à laquelle, je dois avouer, j'adhère, c'est qu'elle considère que certaines propositions, sont recevables, et que d'autres, qui penalisent trop le travailleur, sont à ses yeux, irrecevable.

     Probable qu'elle est plus douée que moi, pour en parler. Mais d'evoquer le fait, que de revenir aux heures supplementaires, non imposées, m'a deja donné l'occasion de grimacer, de nouveau.

     J'ai trouvé beaucoup interpellant,  car infiniment plus explicite, la démonstration qui a été faite, plus tôt, par Philippe Martinez, représentant de la CGT.

    http://www.franceinter.fr/emission-invite-de-7h50-philippe-martinez-cgt-nous-avons-des-propositions-tres-concretes

     Il a expliqué, notamment,  que la majorité des PME, voyaient leurs choix politiques dépendre de leurs donneurs d'ordre.....

     les "donneurs d'ordres", sont des entreprises, du CAC 40, généralement, qui font travailler les PME....

      Par exemple, un constructeur automobile, que je ne citerai pas, qui travaille en sous traitance, avec des entreprises plus modestes, qui elles, en sont donc entièrement dependantes.

      C'est un peu comme des agriculteurs, qui dependent eux, de gros groupes de l'agroalimentaires, qui les font vivres, et leur "donnant des ordres"....

       Résultats des courses, ces PME, sont en fait, les larbins des grosses entreprises du CAC 40, et n'ont absolument aucune indépendance, quand à leur positionnement, sur laloi relative au droit du travail...

     CONCLUSION, ce sont les entrepises du CAC 40 uniquement, qui conditionnent le positionnement des patrons de PME, sur la loi du travail....

     Alors, QUE FAIRE ESTHER ?

     Moi, si j'étais patron de PME, j'aurai à coeur, de diversidfier ma production, pour d'une part, pourvoir faire face à d'eventuelles, fluctuations d'activité, dans le pays de caux, dans le milieu agricole, on disait "ne pas mettre tous ces oeufs dans le m^me pannier"....Comme quoi, les vielles recettes, sont toujours d'actualité.

     Ensuite, la seconde raison en serait ue je n'accpetrrai pas que lon fasse pression, sur ma position, sous pretexte, que les gros patrons du MEDEF, sont les donneurs d'ordre.

     Un détail assez amusant.

     J'entendais, ce matin, Léa Salamé qui interrogeait donc, Philippe Martinez, et lui demandait en riant, s'il avait été bien reçu, mettant l'accent sur le fait, que si lui n'avait eu le droit, qu'à un simple café, hier, tout le monde se pressait parait il, pour dérouler le tapis rouge, à monsieur Macron....

      Et bien hier, moi, journée de la femme,  au palais des consuls à Rouen, j'avais trois RV de fixés, avec des petites entreprises installée, dans une pépinière du même nom, à saint Etienne du Rouvray,  et nous avons été reçus, avec deux grandes corbeilles, remplies de viennoiseries, d'au moins  6 ou 7 sortes, un café long, et excellent, et des gens charmants...

       De là, à prétendre que les syndicats, souffrent d'un manque de considération de la part du patronât, il n'y a qu'un pas, que je franchis aussi allegrement, qu' un géant,  enjamberait la SEine, allez, tant qu'y est, à DUCLAIR......

     Oui, là, d'où est originaire, la canard du même nom.

    http://coursderestaurant.fr/CANARD%20DUCLAIR/Dossier_documentaire_canard_de_duclair_Schneider_Jb_et_Vallier_E.pdf

     Juste pour information.

     L'origine du nom de la ville, vient du fait que jadis navigant, sur la Seine, pour rejoindre la Manche, au Havre, les marin alors, arrivant à cet endroit précis, à cause des méandres je suppse, par un jeu difficile à expliquer, d'un seul coup, voyait les brumes de seler. Donc, ont appeler cet endroit, DU CLAIR.

     Juste une précision, ça n'est pas moi, qui revele celà, parce que je suis semiologue, non, j'ai, moi, recherché, il y a plusieurs années, parce que je suis curieuse, et on me l'a donc expliqué.

     Je pense moi, qu'il faut se soucier des veritables motivations, qui font que la jeunesse aujourd'hui, plus encire que leurs ainés sont ainquiets, au sujet de cette loi.

     J'entendais, hier matin, dans ma voiture, france bleu, avec deux auditeurs, qui intervenaient.

     Tous les deux, tenaient un discours reactionnaire, passéiste, et franchement pitoyable. En gros, ça consistait à dire que les travailleurs français, devaient comprendre

     Que de reformer la loi du travail, était necessaire, et que de s'arqueboutter contre, était improductidf, et d'apres eux, carrement irresponsable.

     C'est aussi la position de Mattheo Renzi, en Italie.

     Aujourd'hui 9 mars 2016. Les étudiants et lyceéens ont manifesté en nombre, partout en France.

     Parallèlement à celà, on apprendd que les loyers partout, en France, diminuent.

     Il est vrai que l'argument premier, que moi je sors, tourne autour des difficultés que l'absence de CDI, entraine à savoir, un pretexte de non solvabilité, qui sert d'argument aux banques, pour refuser des prêts, ainsi qu'au propriétaires de fonciers, pour accepter un locataire.....

     Est ce que cette diminution de loyer, va impacter positivement, sur la vie étudiante ?

       Moi, je ne le pense absolument pas.parce que la baisse du loyer n'impactera la revendication, ou le prétexte de non solvabilité.

       Il est probable que certains du côté des patrons, voient d'un mauvais oeil cette gronde. J'ai l'intime conviction, moi, au contraire, que les syndicats, eux, ont bien bossé leur sujet, et que leur propositions, soint parfaitement dignes d'intérêt.

       Un autre truc, moi, m'a beaucoup choqué aussi, qui concerne la durée des temps de repos, qui seraient susceptibles de se voir dangereuement fractionnées, selon le bon vouloir du patron.

      Je trouve ça grave, il est possible que ça fasse l'objet de négociations,  pour que ces fractions de congès, soient limités en nombres, mais n'importe quel psy vous expliquera que pour se deconnecter d'un travail, en période de repos, il est indispensable que cette période soit respectée...

      Je considère deja que de voir le monde du travail, empiéter dangereusement, via le portable, ou les mail, la vie des salarié à leur domicile, demeure un problème, problème qui n'est jamais abordé.... Si en plus, la périodes de repos, est ainsi tronçonnée, je ne donne pas cher de la qualité réelle, du temps de repos.

     Je précise enfin, que les repos sont captés aussi pour profiter de prendre quelques vacances, et dans l'hypothèse où ces derniers seraient ainsi fractionnés, il y aurait, sans aucun doute, des répercussions, non négligeables sur le plan touristique.

     

    Jeudi 10 mars 2016.

     Lendemain d'une manifestation sans précédent au sujet de la loi sur le travail, Nicolas Sarkozy, en est encore à chercher comment exister.

     Aujourd'hui, moi, comme chaque jeudi, je suis passée à la banque, pour prendre, mon argent, 80€ par semaine, pour acheter à manger, payer mon essence, et souffler un peu.

        Je suis allée voir un film, qui s'appelle "ENCORE HEUREUX", que je recommande chaleureusement, à Nicolas Sarkozy, pour lui ouvrir les yeux. je ne paue que 2€50.

      Heureusement que je sais, ce que c'est que de vivre avec un petit budget, ce que visiblement Sarko, lui, n'a jamais connu.

       Je le savais pas futé, mais j'ai été assez naïve, je le reconnais, pour envisager qu'il sache évoluer.

      Il fût un temps où je lui avais conseillé d'aller vivre en HLM, dans une cité,  avec le SMIG, pour avoir un peu de plomb dans la cervelle, visiblement, s'il ne crache par sur le fait de venir lire, c'est une chose, mais certainsconseils lui ont echappé.

      Avec un discours au ras du bitume, difficile de lui donner pourtant meilleurs conseil, pour que sa position, elle, vole plus haut, on  ne se refait pas, c'est un fait.

     Est ce donc, si lourd, à assumer, d'être né, avec une cuiller en argent dans la bouche....?

      J'ai toujours cru pourtant, moi, que c'était plus facile à assumer, que d'être né, dans un milieu ou avec une histoire, réellement difficile à assumer.

     SOIT.

     Ce matin, j'ecoutais NKM, qui, je le rappelle, fait partie des Républicaisn, jusqu'à preuve du contraire.

      J'ai trouvé son discours, tout à fait interpellant, certaines choses sont encore un peu floues, c'est vrai, mais au moins, ne peut on pas l'accuser, elle, de manquer de lucidité sur le monde politique, mais aussi, sur notre société....

       Elle est perçue comme "folle", ou "ingérable", par les gros bonnets  (dont le fils ainé s'appelle Arthur, bien sûr, et fait la cuisine politique comme personne)...

     Alors, je decrypte, non, je vous assure, ne me remerciez pas, c'est gratuit.

      "Folle", quand on dit ça d'une femme, c'est qu'on la craint, parce qu'elle est juste plus intelligente qu'eux, et surtout, plus subtile.

    "Ingérable", ça veut dire juste qu'elle les emmerde, et qu'ils ne parviennent pas à la manipuler comme eux, le souhaiteraient.

       Bon, ensuite, Sarko, lui,a parlé de la manif' d'hier, considérant que les jeunes, ne sont pas les bons interlocuteurs, pour parler du code du travail...

      C'est vrai, suis je bête. Quand  un patron licencie, un jeune, que ce dernier est en situation de précarité, il existe deux solutions.

     Soit, on se met à la place de celui qui est licencié, soit en se met à la place, de celui qui licencie...

     La troisième option, qui est seule à être recevable, c'est la troisième, celle qui perçoit le côté humain, d'un côté comme de l'autre.

     Quiconque n'est capable de considérer les faits, qu'avec la première méthode, ou qu'avec la seconde, est juste un parfait couillon, qui n'a rien compris.

      Ce que je trouve vraiment pitoaable,  moi, dans sa position, c'est qu'il prend vraiment les jeunes, pour des imbeciles, et que surtout, des l'insant, qu'ils ne sont pas patrons eux même, leur position, n'a pas à être entendue.

     En fait, c'est du mépris à l'etat pur.

     Visiblement Sarko, est de ceux là.

      Un article paru, dans la journée.

    http://www.lexpress.fr/emploi/taxation-des-cdd-la-cgt-propose-de-frapper-tres-fort_1771821.html

    Surtaxer les CDD, c'est l'une des propositions que la CGT, en présence de son secrétaire général Philippe Martinez, a officialisé ce mercredi 9 mars.

    AFP/Eric Feferberg

    Le gouvernement affirme être prêt à surtaxer les CDD. Ca tombe bien: c'est l'une des propositions phares du syndicat dans le cadre de la négociation sur l'assurance-chômage. Il souhaite aussi une taxation des ruptures conventionnelles pour renflouer les comptes de l'Unedic.

    Depuis début 2016, les syndicats sont sur tous les fronts. Loi Travail, compte personnel d'activité, assurance-chômage... Pas une semaine ne passe sans rendez-vous à l'agenda social. Ce mercredi 9 mars, au lendemain d'une deuxième séance de négociation sur le sujet et après avoir proposé sa vision du code du travail, la CGT a officialisé ses propositions sur la nouvelle convention Unédic, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet. Ces pistes arrivent au moment même où le gouvernement semble prêt à lâcher du lest.

    Sans surprise, les pressions exercées par l'exécutif pour réaliser autour de 800 millions d'euros d'économies sur l'indemnisation des chômeurs sont sans effet sur le syndicat ouvrier. La CGT réclame au contraire de nouveaux droits pour les demandeurs d'emploi. La durée d'affiliation - le temps qu'il faut avoir travaillé pour pouvoir prétendre à une allocation - chuterait de quatre à deux mois pour les nouveaux venus sur le marché du travail. 

    François Hollande et ses ministres n'excluent pas une dégressivité dans le temps des allocations? La CGT propose d'allonger de 24 à 30 mois la durée maximale d'indemnisation à taux plein. Les plus de 50 ans auraient droit à 60 mois, contre 30 aujourd'hui, pour tenir compte de l'allongement des carrières. 

    Pour compenser ces dépenses, la CGT compte sur plusieurs leviers. Le premier, proposé en coeur par tous les syndicats, consiste à taxer d'avantage les CDD. Ces derniers creusent le déficit de l'Unédic car les entreprises les plus avides en contrats très courts cotisent peu au regard de ce que leurs ex-salariés perçoivent quand ils se retrouvent au chômage. La "sur-cotisation" introduite en 2014 n'a pas produit ses effets "car elle a évacué l'intérim et les CDD d'usage", pointe Eric Aubin, secrétaire confédéral de la CGT en charge de l'assurance-chômage. 

    Jusqu'à 12% des transactions dans la poche de l'Unédic

    Aujourd'hui, le taux des cotisations sur les CDI et les CDD de plus de six mois est de 6,4% (réparti entre 4% pour l'employeur et 2,4% pour le salarié). Il augmente ensuite à mesure que la durée du contrat baisse: trois points supplémentaires en dessous d'un mois et 1,5 point de plus entre un et trois mois. 

    La CGT propose de frapper plus fort. Le taux de cotisation patronale passerait à 8,40% pour les contrats de deux à six mois, à 10,40% de un à deux mois, et jusqu'à 12,40% pour moins d'un mois, hors CDD de remplacement. La centrale espère réaliser un milliard d'euros d'économies. 

    Autre idée sur le tapis: la taxation des ruptures conventionnelles des seniors. De plus en plus prisée des entreprises, cette séparation "à l'amiable" coûterait 4,8 milliards d'euros par an à l'Unédic, selon la CGT. Chez les plus de 50 ans, le syndicat estime que les ruptures conventionnelles cachent souvent "des pré-retraites déguisées". D'où sa proposition de pénaliser les employeurs à l'origine de la rupture du contrat d'un "senior". Suivant l'âge du salarié, l'équivalent de 8 à 12% du montant de la transaction irait à l'assurance-chômage. La CGT précise que "cette contribution ne [pourra] être retenue sur le montant de la transaction qui bénéficie au salarié". Difficile toutefois de croire que les entreprises n'en tiendront pas compte en négociant la part "supra-légale" des indemnités. 

    La fin des plafonds

    La CGT envisage enfin de supprimer tous les plafonds, tant en matière de cotisation que d'allocations, pour collecter autour de 700 millions d'euros. Aujourd'hui, les salariés ne cotisent que dans la limite de quatre fois le plafond mensuel de la sécurité sociale, soit 12 872 euros. Si l'idée du syndicat était mise en place, l'intégralité de leur salaire serait soumise à cotisation. Leurs allocations augmenteraient d'autant, mais la CGT mise sur le fait que peu de salariés à hauts revenus se retrouvent au chômage. Le salaire moyen de référence des chômeurs indemnisés est de 1705 euros, pour 1206 euros d'allocation en moyenne. 

    Court-circuitées par les débats sur le régime des intermittents, les négociations sur l'assurance-chômage ne sont pas encore entrées dans le vif du sujet. Il faudra probablement attendre le 7 avril pour que les partenaires sociaux - et surtout le Medef, toujours muet sur le sujet-, précisent leurs propositions. On peut déjà parier qu'un compromis sera difficile, tant le patronat est hostile à toute hausse des cotisations comme à la perspective de nouvelles dépenses...

     Bon, moi, je fais confiance à la CGT, pour defendre les salariés, juste pour info, si je n'aime pas les chiffres, je ne me suis pas contentée de poser, mais j'ai lu, aussi.

     

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/arnaud-montebourg-les-banques-sont-le-probleme-numero-un-des-pme-pas-le-code-du-travail-947279.html

     Bon, s'il le dit, c'est que ce doit être vrai, je pense. La politique des banques reste axée, selon le même principe, on minimise les risque, il faut que ça gagne, quitte à se faire enjoler, par un bon baratineur, qui n'a pour seule caution, lui, d'avoir reussi à en embobiner d'autres (banquiers, je veux dire). "surtout on ne changez rien"...

       J'entendais, il y a quelques semaines, le cas d'une jeune femme, bardée de diplômes, elle s'était endettée pour financer ses études, une fois obtenus ses diplômes, et conformement à ce qui avait prévu par le prêt, elle devait rembourser maintenant  sa banque.

     Depuis trois ans, elle ne trouvait que des stages.....

    Lire la suite

  • Pour que l'UNICEF surpervise l'adoption à l'international.

    http://www.dailymotion.com/video/x28oaz1_l-unicef-comme-intermediaire-entre-les-etats-membres-pour-gerer-les-adoptions_school

    Dimanche 1er novembre 2015.

    ADOPTION.


         De tous temps,  quand un couple ne parvenait pas à concevoir d’enfant, au bout de quelques années, le désir d’adopter  se faisait sentir, pour peu que les périodes, eussent été de Paix, et que le couple ait été suffisamment aisé, pour dépasser ce qui était perçu, et l’est encore, dans certains milieux, comme une véritable tare.

        Aujourd’hui, encore, en 2015, contrairement à ce que l’on pense, un couple qui ne parvient pas à concevoir d’enfant, est perçu, comme « anormal »…


         Le sujet, tabou, encore, bien trop souvent,  l’est de façon plus agressive, encore, il me semble, vis-à-vis de l’homme,  qui se trouve soupçonné d’impuissance, alors, que la stérilité masculine, n’est pas en relation, avec un éventuel problème de stérilité, dont éventuellement, il pourrait lui, souffrir, physiquement, alors que c’est le couple, dans son ensemble, qui est à prendre en considération, et nullement  celui des deux, qui serait « physiquement » entravé, dans son désir  de procréer.

        Comme quoi, les préjugés, ont la vie dure.

        Je passerai l’étape, qui concerne les différents mode de procréer, physiquement, quand le couple a fait  ce choix, parce que ça représente  un domaine qui, s’il a le même objectif, c'est-à-dire, de permettre à un couple, d’être parents  physiquement, n’en est pas moins détaché, puisque mon sujet, traite de l’adoption, acte affectif, plus que juridique, à mes yeux, et qui a pour ambition, justement, de rendre un couple parents « affectivement », alors  qu’il n’est pas question, que le physique, soit pris  en considération. 

        Prendre conscience que le fantasme de l’enfant idéal, est une chose bienfaisante, et nécessaire.

        Et oui, ça, c’est pour le côté « midinette…..

       Quand on est jeune fille, ou jeune homme, l’homme que l’on aime, le premier, généralement, est perçu €, comme une perle irremplaçable,  et c’est seulement au bout de quelques années, qu’on réalise à quel point, on s’est foutu le doigt dans l’œil, ça passe généralement, d’autant plus facilement, qu’on est relativement conscient, que notre adversaire, heu, pardon, notre compagnon  de route, notre moitié,  enfin, le mec à côté duquel on dort, chaque nuit,et quia si chaud aux mollets (faut bien qu’il serve à quelque chose), en pense tout autant, à votre sujet, mais que comme vous, il a suffisamment, d’estime, vis-à-vis de vous, et de bienveillance, pour ne pas vous le faire sentir, de façon trop agressive.

       Et bien pour ce qui concerne le désir d’enfant, c’est exactement pareil !

      A partir du moment où l’envie se fait sentir,  le processus de fantasme, de l’enfant, tant désiré, se met en marche…..

      Certains, peut être, se demandent pourquoi, cette étape, est si importante…

      Je pense qu’elle est nécessaire, parce que une fois confrontés, en temps que parents, à la réalité, vraie, elle nous fait grandir, en nous contraignant à faire le deuil,  de cet image d’enfant  idéal.

       Ce processus, est fort bien connu, en psychologie  maternelle, notamment, « lorsque l’enfant parait », pour parodier  une émission de Françoise Dolto, sur France inter, que j’écoutais quelquefois, et qui, une fois décrit, est un bon moyen, il me semble, d’apprécier, si ce n’est l’épaisseur, de l’instinct maternel, ou moins, de parvenir, à discerner, selon la description  de ce fantasme, si d’éventuels  problèmes psychologiques, pourraient apparaitre, pendant la grossesse, ou après la naissance.

       Certains trouvent peut être étrange, que je tienne de tels propos.

       Mais enfin, quand une femme, se retrouve enceinte, il est normal, il me semble, que son imagination, se mette en branle, y compris, si les circonstances  psychologiques,  ou matérielles, ou financières, sont défavorables, auquel cas, il est nécessaire  de veiller sur elle, plus, encore, devant ses probables angoisses.


       Dans le cas d’une infertilité  constatée, avec pour conséquence, un désir d’adoption,  ce fantasme, devient quelquefois, une véritable obsession, qui peut effectivement, nuire sur le plan psychologique, aux deux parents.

      La raison réside  plus, encore, dans le fait que beaucoup de parents, s’imaginent à tort  que de ne pas avoir conçu, eux même, cet enfant, en devenir d’Amour,  représente, une moins value, dans le lien affectif, qui va se nouer, entre cet enfant, et ces parents.

      Un peu comme si, ils passaient à côté  d’une famille idéale, celle que l’on montre, sur les photos de famille, avec les dents blanches, le costume bien repassé,  « les petits devant, les  grands derrière »,   comme dit Bénabar ,  alors, que cette photo « posée », est chacun le sait, une photo non pas de la famille, mais une vision de la famille, telle qu’on souhaiterait qu’elle apparaisse, mais absolument pas comme elle est.

      Car là, encore, la famille idéale, n’existe pas !

       Au sujet de cette culpabilité, il faut le dire, A BAS LES PRÉJUGÉS.

       La raison de l’appauvrissement  du sperme, dans les pays occidentaux, est due, on le sait, aujourd’hui,  aux différents types de pollution.
      

      Cette pollution, engendre des problèmes graves, sur le plan hormonal, mais aussi, sur le plan génétique, par ce que l’on nomme « perturbateurs, endocriniens ».

      En réalité, nous ne sommes pas encore, suffisamment  connaisseurs de certaines subtilités, sur le plan hormonal, notamment, connaissant les fonctions  des glandes, les une par rapport aux autres, mais dont certaines, ne peuvent en aucune façon  être contrôlées, de façon certaine, pour en vérifier le réel  bon fonctionnement.

      Je pense à ce point, en particulier, parce qu’on m’a demandé mon sentiment, relativement, au fait,   que de plus en plus, des bébés naissent prématurément, sans qu’aucune raison, n’apparaisse, encore, pour expliquer, ce phénomène.

     Gérer ce fantasme, en se préparant à la réalité à venir.

      Dans le cas, d’une grossesse dite « normale »,  ce fait n’a pas besoin d’être évoqué, quasiment, excepté si la sage femme soupçonne, éventuellement, que la maman soit anormalement inquiète, quel qu’en soit la raison, nous dirons que c’est son feeling, qui la guidera.

      Mais dans le cas d’un couple qui postule  pour une adoption, il importe  alors, à ce moment précis, quand ce fantasme d’enfant, est évoqué d’aborder le sujet relatif au fait  que cet enfant  puisse apparaitre, comme ne pouvant pas être leur enfant biologique.

      Il est très important, d’aborder ce sujet, avec les parents, qui souhaitent adopter, parce que parlant de ce fantasme d’enfant, justement, certains souhaitent que ce dernier puisse passer, vu, de l’extérieur, comme étant leur enfant  biologique.

      Je pense moi, que des parents, qui ont cette posture, dans la mesure où ils persistent avec le temps, doivent d’emblée, être écartés de toute démarche d’adoption.

     Cet écartement  ne doit pas être posé comme une posture durement administrative, mais au contraire, être expliqué, quelles en sont  les raisons.

     Les inciter, à expliquer, ce qu’ils ressentent, vis-à-vis de cette culpabilité, qui n’a pas lieu d’être.

     En effet, aucune personne ne peut prétendre que les pollutions, n’aura un jour, sur nous, individuellement, ou sur nos descendants, des conséquences sur la fertilité….

     Leur  expliquer, que cette culpabilité là, est une posture toxique, pour entamer une véritable histoire d’Amour, avec un enfant, à venir…..
     Pourquoi ?

      Une des raisons, réside, dans le fait, que ces enfants à adopter, ont déjà subi une ou plusieurs ruptures d’ordre affectif, d’une incroyable violence psychologique, la conséquence inévitable c’est que de façon inconsciente, il aura et c’est parfaitement légitime, développé, certains mécanismes, pour se protéger d’adultes, qui voudraient l’aimer, et que de se faire adopter par un enfant, n’a pas besoin d’être encombré dès le départ, de ce sentiment de culpabilité, qui, de toute façon n’a pas lieu d’être.

     Le second aspect, sur lequel ce problème de deuil de l'enfant idéal peut surgir, réside dans le côté culturel, et notamment, son prénom.

     Quand l’enfant est bébé, le fait qu'il porte un prénom occidental, ne pose aucun problème.

      Mais quand l'enfant répond à son prénom, il est fondamental de ne surtout pas imposer à l'enfant, un autre prénom, pour ne pas le traumatiser, mais au contraire, l'y préparer de façon progressive, en le lui expliquant.

      Ce fonctionnement est le même, que pour la façon dont il va appeler ses parents, adoptif.

      Il ne viendrait à l'idée de personne d'exiger d'un enfant, de se faire appeler, "papa" ou maman"..... Oui je sais, il est probable que ça puisse faire sourire, et pourtant.

      J'ai connu, un beau père, qui exigeait ainsi de se faire appeler, "papa".....

      Je rappelle que ce sont les parents, qui doivent se faire adopter affectivement, par l'enfant, et non l'inverse.

      Qu'ils se fassent appeler par leurs prénoms, me semble souhaitable, au début, et c'est en voyant, justement, la réelle bienveillance, de ce couple, et l'enfant, en posture de demande, qui un jour, va appeler, l'un ou l'autre, "papa", et "maman", de fçon spontannée, qui sera le signe que "la greffe", est bien en train de prendre.

      Ce qu’il faut leur expliquer, c’est que si ces notions leur semblent absurdes ou non conformes à ce qu’ils pensent, elles, n’en sont pas moins réelles, et sont surtout inconscientes, et qu’à ce titre, ils ne doivent pas culpabiliser, relativement à cela.

     Il est possible alors, que certains couple se braquent, ou refusent de reconnaitre cette culpabilité là….

     Ce qu’il faut leur expliquer, alors, c’est que l’épreuve qu’ils subissent, par le fait de ne pas avoir réussi à concevoir, un enfant, est une épreuve difficile, et que les professionnels, qui travaillent autour de ces questions, savent leurs souffrances, et les connaissent.

     Il faut absolument les aider à déculpabiliser relativement à ce fantasme d’enfant idéal……

      Pour ceux qui demeurent dans le refus ou dans la négation de ce problème, il est impératif de leur expliquer, que chaque couple, a son histoire, et que quand ils voient un couple, avec un enfant, et que tout le monde rigole, et que tout semble aller pour le mieux dans le meilleurs des monde,

     CA N’EST QU’UN FAÇADE, et que les difficultés, ils les ont rencontrées aussi.

     S'il y a blocage, de la part de certains parents, sur ces points, à ce stade, alors, peut être que certains parents décrochent, ou renoncent, c’est possible.

     Mieux vaut qu’ils décrochent à ce stade, plutôt que plus tard.

     Pour ceux, qui sont en doute, relativement au fait que la parentalité dans le cadre de l’adoption, ne peut en aucune façon, être comparable, à une parentalité, de façon filiale, il importe, alors de beaucoup développer cette idée et la combattre véritablement, parce que c’est faux, faux, archi faux.

      Et que c'est cette culpabilité là, qui est le chancre de futurs potentiels ratés, de leur éventuelle démarche d’adoption.

      Ce qui fait le lien, entre un père et son enfant, ou entre une mère et son enfant, c’est l’attachement, qui se crée, de façon invisible…… Et uniquement, cet attachement.

      L’argument  à développer, consiste notamment, à démontrer, à quel point, au sein des familles,  il est très fréquent, que des enfants, pourtant nés de la chair  de leurs parents, nouent avec eux, un amour, qui laisse franchement  à désirer, c’est fort bien connu.

      Il peut même arriver, pour peu, que les parents, aient véritablement réussi, à nouer, avec des enfants adoptifs, des relations, infiniment plus forts, justement, parce que ayant du faire un travail sur eux, pour parvenir, à rencontrer cet enfant, le sentiments, s’en trouvent alors  renforcés, pour moi cette éventualité qui est parfaitement recevable.

     De façon générale, il importe vraiment, de libérer la parole, comme toujours, et de rassurer.

     Ce qui se produit, actuellement, aux USA sur le sujet, est particulièrement parlant.

       En effet, il apparait que certaines adoptions qui ont échoué, évoluent, par des annonces, où les parents adoptifs, "donnent" leur enfant adopté pourtant, parfaitement légalement, parce que justement, l'enfant, n'a pas réussi à adopter ces parents.

      Si ce travail avait été fait, en amont, il est tout à fait probable, que ces adoptions, auraient mieux fonctionné.

     Au sein de chaque famille, d’origine, il se trouvera toujours  quelques vieilles  pies, pour vous mettre en garde, ou vous conseiller, et vos donner des leçons de maternité, comme si les souffrances, que vous avez endurées, depuis toutes ces années, vous les ayez vraiment partagées, avec elles.

     Je ne parle pas de vos parents, devant qui, j’ose l’espérer, vous avez  craqué, de temps en temps,  et qui sont probablement les seuls,  à être en mesure, de vous comprendre…

     Mais plutôt, des sortes de parasites, familiaux, qui  en mal d’anecdotes croustillantes, sur vos doutes, relatifs, à votre parentalité, aimeraient faire les choux, gras, de vos déboires, de parents, en manque d’enfants……

     Je vais être très dure…..

    ENVOYEZ LES CHIER proprement, soyez solidaires, l’un de l’autre, et faites de votre combat, pour avoir un ou des enfants à aimer,  votre ciment…….

    Regardez les droit, dans les yeux, et dites leur, avec votre plus beau sourire…

    « Ha oui, tu penses que ça va être difficile ?

     Raconte moi donc, comment à telle époque, tu avais géré tel problème, avec tel enfant, ou tel autre ?

     Avec un peu de chance, ce sera celle, qui n’a jamais eu d’enfant, et qui elle, pour cause, est la dernière, à pouvoir la ramener.

       Je précise, cependant, qu’il ne faut pas fuir le débat. Mais entre personnes civilisées, et réellement bien intentionnées et celles, qui n‘espérèrent qu’une chose, vous voir vous planter, votre instinct en principe, sera le meilleurs  guide.

      J'ai vu, certains propos tenus, par des adultes, qui n'avaient pas d'enfants, eux même, être quelquefois, parfaitement justes, et bienvenus.

     Le problème réside, dans le fait, qu'aujourd'hui, enfin, il en a toujours été ainsi, mais aujourd'hui, encore, malgré la libération de la femme, même si elle n'est pas parfaite, la société fait pression, sur les jeunes femme, relativement, si ce n'est sur le fait, de désirer enfanter, au moins sur le fait, de devoir vous percevoir, comme "au minimum", avoir envie, d'en élever.

      Si je schématise, que vous n'ayez pas d'enfant, parce que vous ne parvenez pas à en avoir, "passe encore".

      Mais si par malheur, vous revendiquez le droit de ne pas en désirer, les foudres de la bien pensance, vous arrivent droit dessus.

     Oui, c’est compliqué et difficile, quelquefois, souvent, oui, d’élever des enfants, et alors ?

     Tout est difficile, dans la vie, quand on commence une histoire d’amour, c’est compliqué, quand on commence dans un nouveau job, c’est compliqué, tout est compliqué, et alors ? Il faut bien vivre !
     

     Il existe entre la procréation, et l'adoption, bien plus de points communs, qu'on ne le soupçonne.

     Adopter un enfant, affectivement, c'est aussi ce que doit faire une maman, quand elle découvre son enfant, alors, qu'elle vient de le mettre au monde.

       Il en est de même, pour la papa, bien sûr, mais il est probable que ce soit plus, encore, physiquement, chez la maman, qu'une forme de culpabilité s'installe, relativement, à cette idée reçue.

       Je rappelle que l'idée reçue dont je parle, consiste à laisser croire, qu'un enfant adopté, ne peut en aucune façon, satisfaire, "de façon équivalente", un désir de parentalité, laissant penser, qu'il est nécessaire, d'avoir conçu, un enfant de sa chair, pour qu'il en soit ainsi.

     Je rappelle juste à ces personnes, qu’hélas, que ce soit dans l'histoire de l'humanité, les cas d'infanticide, de grossesses nons désirées, d'instinct maternel ou paternel, sont là, pour nous prouver qu'il ne suffit pas d'avoir conçu, porté, et mis au monde un enfant, pour que cette parentalité, soit satisfaisante.

      Aussi, cette idée reçue court elle encore, infiniment plus souvent qu'on ne le croit, encore, aujourd'hui.

      Pourtant.

      De la même façon qu'un enfant est fantasmé, par une maman qui est enceinte ainsi que par le père, avec "la rencontre", au moment de la naissance, cet enfant est tout autant fantasmé dans l'imaginaire de parents qui entament une démarche d'adoption.......

      Par contre, selon différents témoignages, dont j'ai entendu parler, depuis plusieurs années, il apparait que dans certains pays, proposant des enfants à adopter, ce soit les services sociaux, qui décident, de quel enfant, sera adopté, par tels parents? ce que je trouve moi, absolument incohérent, et surtout, illogique.

      Mais je précise ma pensée, pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté.

     Je sais, moi, qu'aimer un enfant, est une chose, qui ne coule pas de source, ce qui est bien logique.

     J'admets, effectivement, aussi, qu'on n'a pas à choisir un enfant, sur catalogue,  comme on le ferait d'une voiture.

     Je vous recommande le film, de Valérie Lemercier, sur le sujet, qui est juste génial.

     http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=203587.html

      Mais je considère, moi, que la relation, qui existe entre deux personnes, qui s'aiment,  que ce soit au sein d'un couple, entre deux amis, entre deux alter égos, ou entre des parents potentiels, et un enfant, relève, en plus grande proportion, qu'on ne l'a jamais pensé, de l'inconscient, et qu'à ce titre, ma méthode, actuelle, n'est absolument pas adaptée.

     Ce que je préconiserai, moi, serait plutôt, qu'un couple ayant obtenu l'autorisation d'adopter,soit autorisé, à venir vivre, au sein d'un orphelinat, plusieurs semaines, s'il le faut.

     Ainsi, observant eux même, leurs propres comportements, vis à vis des enfants, et participant à la vie de l'orphelinat, ces derniers plus ou moins rapidement, s’intégreraient à la vie de la petite communauté, participant, riant, mangeant, avec les enfants. puis inévitablement,  au bout de quelques jours, il y aurait plus un enfant qu'un autre, qui viendrait spontanément, vers eux....

     Ce que je veux dire, c'est que c'est l'enfant, qui doit adopter les parents, affectivement, et pas l'inverse.

     Selon cette méthode, on est parfaitement en droit d'imaginer, le plus probable, qui serait que des parents, qui avaient certaines idées reçues, sur l'age, notamment, voient leur désir, évoluer, de façon, différente....

     Cette méthode présenterait aussi, un autre et considérable avantage, qui serait que l’attachement, à son milieu, à lui serait mieux assimilé, l’amitié avec les puéricultrice et orphelinat, tout autant.

     En somme, tout le monde aurait, à y gagner.

      Selon cette méthode, on serait aussi, pour information, tout à fait surpris de voir, que certains parents accepteraient plus facilement d'adopter, des enfants, qui ne seraient un peu plus âgés.....

      Pour une simplification des démarches administratives, et notamment, lutter contraire le trafic d'enfants, je pense que l'idéal, serait, qu'elles soient supervisées par l'UNICEF. Enfin, moi, c'est ce que je souhaiterai.

     Distorsion, entre les volonté de certains pays.

      Actuellement, je sais que certains pays ont rédigé des accords, pour restreindre les conditions d'admissibilité à l'adoption, de certains couples maritaux, je ne connais, pour l’instant, que des clauses restrictives, relatives, aux couples homosexuels, je pense notamment, à la Russie, mais je ne sais pas si ces clauses, sont présentes, dans les accords, qui sont signé, par d'autres pays, de provenance, des enfants adoptables, je dois me renseigner sur le sujet.

      Actuellement, il n'existe absolument aucune données, relativement au fait, que le fait s  d'avoir été élevé, par un couple homosexuel, ne présente, le moindre danger, sur le développement de l'enfant, ce quia justifié, le fait, qu'un couple, homosexuel, puisse non seulement, se marier, mais aussi,ait le droit, de fonder une famille.

      Considérant ce fait, je pense moi, que ces clauses restrictives, sont non avenues, et donc, irrecevables.

      Il serait d'ailleurs assez "amusant", oui, j'ose d  le dire, d’étudier,  comment la politique de monsieur Poutine, évolue, si ce couple homosexuel, souhaite adopter, un enfant handicapé, ou bien "plus âgé", que bébé.

    Ensuite, l'argent.

     Oui, je sais, ça peut sembler  étrange, si l'on considère, que le fait d'adopter, devrait être avant tout, une affaire de cœur, ce qui est vrai. mais hélas, c'est AUSSI, un problème d'argent.

      Il m'est deja arrivé de lire, ici et là, que certains parents, considérant, qu'ils avaient du payer cher, pour parvenir à adopter tel enfant, ou tel autre, avaient le sentiment, ou donnaient le sentiment, d'avoir acheté leur enfant.

      Le fait que certains pays, jouent sans scrupules, sur la détresse de parents potentiellement adoptant, ne fait hélas, aucun doute. pas plus que les mafias, qui exploitent le filon.

     C'est pourquoi, il importe d'être hyper vigilant,  sur les procédures juridiques, d'eat à etat, sur ces dossiers d'adoption, comme sur d'autre, sujets.

    http://www.lemonde.fr/international/article/2014/11/24/l-onu-s-alarme-de-la-hausse-continue-du-trafic-d-enfants-dans-le-monde_4528191_3210.html

    19 juillet 2019.

     Une rediffusion,  au sujet de l'adi option, dans l'emission, "ça commence aujourd'hui".

    Je vous donne d'autre par, le lien, des autres éissions, qui traitent de ce sujet.

    https://www.youtube.com/channel/UCl0u_YK8kwwZanklN6W-3tg/search?query=adoptions

     Ainsi que les lien de mon site internet, qui traite aussi, de ce sujet.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/search/site/?q=adoption

     Je precise, d'une part, que j'ai beaucoup travaillé, sur le sujet e la famille, depuis plusieurs années,  et que tout ce travail, etant consequent, je suis en train, de classer les articles, par themes, afin, denvisager de les faire editer, par differents themes, qui seront:

     Le couple, la parentalité, et enfin, le transgénérationnel. Pour l'instant, c'est ce qui se dessine, mais je n'ai rien encore fixé.

     Pour ce qui est annoncé dans cette émission que je viens de regarder de nouveau, je reste sur ma position, que tout le monde aurait à gagner à dicerner, une forme d'harmonisation de la legislation, au moins partielle, afin, que dans les pays, qui proposent des parents adoptants, les enfants, qui sont en recherche de parents, puissent voir leurs chances, d'y parvenir.

     En dehors, de l'observation, qui est faite, face au fait, que certains pays, en sont encore, à imaginer, que certains parents, doivent être "conformes à leurs criteres", c'est à dire, hetero sexuels, entre autres criteres, alors, qu'ils en sont encore, à considérer que l'homosexualité, serait soit une maladie mentale, soit un crime, n'oeuvre pas dans le sens de cette harmonisation, et c'est un euphémisme, que de le reconnaitre.

     En dehors de ce fait, reside, un autre aspect, qui reside, dans le fait, que je soupçonne, certains pays, d'une relative hypocrisie, parce que je soupçonne, qu'ils seraient bien plus ouverts d'esprit, si les familles adoptantes, payient des sommes plus consequentes, pour que la legislation, soit plus souple.

     Mais j'affirme cependant, que la méfiance de certains devant les adoptions aux USA, est parfaitement justifiées, puisque c'est un pays, où le travail  d'accompanement, et de sélection pour devenir adoptants, qui doit être fait en amont, ne l'est pas, ce qui augmente considerablement, le risque d'echec en matiere d'adoption.

     Car non, tout n'est pas affaire d'argent, aux USA comme ailleurs, ce que justement, certains politiques aux USA, n'ont visiblement pas encore intégré.

     10 Août 2019.

     Histoire de dédramtiser un peu le phenomene, en rire un bon coup, ça peut pas faire de mal.

     

     

    Lire la suite