google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html
Créer un site internet

Europe

  • Au sujet de la privatisation de nos 150 barrages hydroélectriques.

    https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/c-est-comme-ca-du-28-mars-2019-7797308300?_lrsc=2d9e85f6-90b5-4be1-b1ad-5ee6f30f0105&fbclid=IwAR1MTyx06_60W7T7HYXbRzm7PNAXSXt23izp27kFuDSjvbSrvWRQXUrt5u8

     Je suis parfaitement d'accord, avec ce qu'elle pretend, parce que tout ce qui est commun, et absolument vital, pour tout à chacun, que ce soit l'eau, l'air, ou les voies de communication, jamais, absolument jamais, ne devraient sortir, du public, pour moi, c'est non seulement, un non sens, mais une abberation, de la pire espèce.

     Quand à l'Europe, sur ce sujet, si je tenais le couillon, qui à l'époque, à addoubé cette posture, je lui dirai bien deux mots... Non mais "de quoi, je me mèle" ?

    Lire la suite

  • La pêche électrique.

    https://www.bloomassociation.org/stop-peche-electrique/merci/

      Pour moi, la pêche électrique, est simplement parfaitement imorale, et intellectuellement, irrecevable.

     Oui, j'ai bien dit INTELLECTUELLEMENT si tand est que ça puisse avoir une significiation, pour ceux qui s'y adonnent.

      Parce que par défintion, la pêche électrique électrise tous les poissons, sans exception.

      C'est un peu comme si un chasseur, au lieu de prendre son fusil, pour tuer un lapin, d'un seul coup, mettait plus pied un systême où il tue toute la faune, sur un km carré, alors, qu'il ne convoitait que les lapins de garenne, ça n'a aucun sens...

      Chez nous, on appelle ça "du travail de bourrin", ou du "ni fait ni à faire", juste pitoyable.

    mardi 21 nov 2017.

    Je cite :

    " J'ai dû me diriger vers la côte anglaise là où l'électrocution
    n'est pas utilisée pour capturer du poisson. Il y a encore du poisson là-bas. 

    Partout où la pêche électrique est utilisée, le poisson disparaît.

     Je pense que mon travail n'a plus d'avenir."

     

    Philippe Mahieu, pêcheur en Belgique.

    http://donpecheelec.bloomassociation.org/?utm_source=CO-ST&utm_medium=email&utm_campaign=peche_electrique&utm_content=Email2

    Lire la suite

  • La marche anti Macron, de François Ruffin.

    https://actu.orange.fr/politique/le-depute-francois-ruffin-lfi-organise-une-marche-anti-macron-en-picardie-magic-CNT000000N0e4x.html

     Enfin, BREF...

      J'ai enfin saisi, pourquoi personne,chez les macronnistes, personne  ne s'acoquinne avec des associations de randonnée, ils risqueraient d'attraper des ampoules, et ainsi avoir un peu moinde merde dans les yeux....

     Comme quoi, l'obscurantisme ne se trouve pas necessairment là, où le croit. Ou plus precisement, il se trouve en certaines pheres politiques, qu'on aurait pas soupçonné.

    Lire la suite

  • Monsanto, poursuivi pour crime contre l'humanité.

    http://aidersonprochain.com/monsanto-va-etre-poursuivi-pour-crimes-contre-lhumanite-a-la-cour-penale-internationale/

    Samedi 20 février 2016.

     Il y a quelques jours, nous avons pu découvrir, lors d'un reportage d'"Envoyé Spécial", les ravages d'une extrême gravité, provoqués, par le GLIPHOSATE, appelé RUND'UP, quand il est vendu à plus petite echelle, pour les jardins.

     Vous pouvez revoir ce documentaire en suivant ce lien.

    http://www.francetvinfo.fr/societe/video-envoye-special-pesticides-la-malediction-du-soja_1318689.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20160220-[video1]

     Je savais deja tout ça, mais je ne dsavais pas que c'était à ce point.

      Je suis assez déconcertée par le raisonnement de l'agriculteur, qui prétend, je cite "je ne vois pas pourquoi, on se priverait d'une telle source de proteine, alors, que c'est la moins chère"...

     Certes, et avoir un peu moins de laitières, et les nourrir avec des céréales, qu'il aurait produit, lui, sur son exploitation, et pourquoi pas ? Certes, les cancers, etc, le sien, à venir, peut être,  je ne lui souhaite pas je précise, celui de ses enfants, de ses voisins, ou de ses petits enfents, alors, peut être, envisagera t il, son métier, qui était noble à la base, sous un angle différent.

     Comme quoi, on peut être agriculteur, et vraiment stupide, au point, qu'on ne craint pas de passer pour ce que l'on est, devant les cameras, c'est à dire, un pauvre imbécile, trop sot, pour comprendre, que ce soit son idéologie, relative à sa profession, autant dire, ce qu'il est au plus profond  de lui même qui soit en cause.

     BREF.....

     On va tenter de tirer les marrons du feu, comme d'habitude.

     Pour ce qui concerne le connard, devant la camera, qui parle au nom de MONSANTO, c'est très exactement ce que l'on nomme "de la merde en branche"....

      Et oui, par définition, un expert qui est rémunéré par MONSANTO, ne peut pas objectivement, condamner la main qui ne nourrit, s il s'en fout plein les fouilles, et je ne saurai trop recommander à MONSANTO, de pousser le bouchon, jusqu'à la licencier, et puis embaucher, un autre homme de paille, qui n'a absolument aucune compétance, je sais, pas, moi, un mec qui fait la danse du ventre, aucune necessité, qu'il ait la moindre connaissance de son sujet, puisqu'il ne fait, que défendre ce qui est indéfendable.....

      Je tire mon chapeaux au journalistes, pour être franche, parce que moi, qui suis d'une nature particulièrement conciliante, je crois que j'aurai eu du mal, à résister de lui rentrer dans la gueule.

     Bon, BREF.

       Aujourd'hui, le gouvernement argentin, lui, officiellement en tout cas,  se trouve dans une position de négation totale du problème.

     Enfin, pour information, se mettre la tête dans le sable, enfin, dans le sol, quand il a été traité avec du ROUND'UP, c'est pas très bon pour la santé.

    Je soupçonne que beaucoup de pays raisonnent ainsi, officiellement, en tout cas, pour la simple raison, que de remettre en cause l'industrialisation de leur agriculture, leur semble quasiment impossible.

       Pour commencer, "impossible n'est pas français", et ça n'est pas moi qui suis à l'origine de ce dicton, je ne sais pas de qui il est, mais en tout cas, il fait bien mon affaire.

       Si j'ai bien compris, le problème aujourd'hui, reside dans le fait que certaines expertises, ne soient pas reconnues comme viables, qui est utilisé, juridiquement, sur le plan international, pour rendre caduque, la moindre poursuite.....

      Bon, là, je précise, que je suis parfaitement consciente, moi, de mon incompétence, aussi, je refile le micro, à ma copine, madame Cabane..... Qui est elle, spécialiste en droit international, et copine, avec mon copain, le cacique RAONI, dont il serait plus juste de de dire, qu'il est en quelque sorte, mon mentor.

      Enfin, l'un de mes mentors.

     Et croyez moi, avec elle, vous allez voir, ce que vous allez voir de quel boir je me chauffe.

       Ensuite, je vois aussi, que c'est l'occasion ou jamais de mettre en avant, l'absolue necessité de voter une loi, qui exisge l'absolue transparence des patrimoines, et revenus des députes européens, pour qu'il ne puissent pas toucher, les moindres aventages en nature, ou en liquidité, des lobbies, comme ça vient d'être voté, pour les députés français, à l'assemblée nationale.

      Oui, ça vient de chez, moi, ne me remerciez, pas c'est gratuit.

      Sinon en dehors, du crime contre l'humanité, il reste aussi, la possibilité,  du crime d'ecocide, qui a mon avis, serait encore plus adapté, je dirai, à la situation.

     Car "crime contre l'humanité", ne met pas en évidence particulièrement, le cercle antivertueux, et pervers, qui consiste à avoir détruits, non seulement des organismes vivants, mais ausssi, le biotope, en question, pour finir par toucher, l'humanité, effectivement, en fait, je pense que de tuer un biotope, est plus criminel, que de tuer l'humain dirrectement, car c'est infiniment plus pervers, et notmment,  difficile à evaluer, dans le futur, selon le m^me principe que les dechets radioactifs.

     En fait, intellectuellement, c'est typiquement une demarche de pervers manipulateur, comme le principe de breveter du vivant, qui existe à l'état naturel.

     Il va falloir aussi envisager, que ces esponsables aillent en prison, parce que sinon, il ne feront qu'augmenter leurs prix, en incluant le risque, dans leur comptabilité, ils appellent ça, "le risque calculé".

    9 Août 2018.

     Aujourd'hui,  doit se conclure un proces, de la plus haute importance, sur ce sujet.

    https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/08/08/etats-unis-debut-des-deliberations-dans-le-proces-monsanto_5340393_3222.html

     Pour moi, la culpabilité ne fait aucun doute.

     Ce sont bien des criminels, parce que non content de ne pa révéler la toxicité du glyphosate, ils sont m^me allés jusqu'à tenter de faire croire, que leur produit était leseul desherbant, ECOLOGIQUE...

     Je le sais fort bien, parce que moi même, je m'étais laissée a voir, et je l'ai utilisé, je croyais naïvement, que leur discours, était la vérité.

    http://www.wakeupinfo.fr/2018/02/monsanto-les-mensonges-qui-tuent-video.html

        On ne peut pas impunement, comme ça, passer des decennies, à vendre du poison,  dans le seul et unique objectif que de faire de l'argent, quelqu'en soient le prix à payer, sur le plan de la santé, à un moment, il faut bien que la Justice passe, et que les coupables paient.

    http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2016/02/envoye-special-pesticides-la-malediction-du-soja-video.html

    En cours de commentaire.

    Lire la suite