google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

familles

  • Droit à l'IVG, parce que personne d'autre qu'elle même, ne doit avoir le droit de décision, de ce qu'elle fait de cette grossesse.

    Pour commencer, je peose quelques liens, d'articles, ou de videos, que j'ai fait, pendant toutes ces années, sur la question.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/soutenir-le-droit-a-l-ivg-c-est-d-abord-promouvoir-la-contraception.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/do/tag/droit-a-l-igv/

    Bon, je crois que google, fait son rototo, ce matin,  et il est vrai qu'avec la nouvelle Loi, européenne, sur le RGPD, on ne peur en voudra trop.

    https://www.franceinter.fr/societe/rgpd-et-vie-privee-ce-qu-il-faut-savoir-derriere-l-avalanche-de-mails-de-conditions-d-utilisation

      Non, ce matin, donc, enfin, aujourd'hui, l'irelande, qui avec la Pologne, sont les deux pays les plus retrogrades,  de l'union européénne, je crois necessaire, d'en expliquer, la raison d'être.

      Hier soir, sur France Inter, une émission,  était consacrée aux couples, (ca r il y des hommes, aussi,), qui desirent ne pas avoir d'enfants. 

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-24-mai-2018

      Moi, j'ai trois grandes filles, enfin, qui sont des femmes, plutot, puisqu'elles sont la trentaine,  elle ne veulent pas avoir d'enfant, "encore", non pas par principe, je pense, mais plutôt, parce que leur chemin de vie, encore, pour l'instant, ne leur ont pas donné l'opportunité,  que les conditions soient réunies.

      Suis je une pestiférée, sous pretexte qu'à 57 ans, je ne sois pas encore grand mère, "grand Dieu".... Certains aimeraient me le laisser croire. "Franchement désolée", mais je ne fais pas partie de ces femmes, qui considèrent la grand maternité, et la maternité tout court, soit comme un passage obligé, dans le parcours d'une femme.

      Car une femme, existe AUSSI, n'en deplaise à certains, en dehors de la maternité, et ceci d'autant plus que l'espérance de vie aujourd'hui augmente, et que beaucoup d'entre elles, depuis toujours, redoutent le moment où les derniers de leurs oiseaux, ont quitté leur nid, avec d'autant de fragilité psychologique, qu'elles ont surinvesti leur rôle de mère, au détriment du reste, à plus forte raison, si le couple bat de l'aile, ce qui, helas, est plus courant, qu'on veuille bien l'observer.....

     Oui, efffectivement, on a jusqu'alors, pas fait mieux que le ventre d'une femme, pour porter un enfant, et le mettre au monde, c'est au point que certains, aimeraient bien "se faire des couilles en or", sur ce sujet, avec la PMA, pour peu que comme dans certains pays, comme l'Inde, on autorise "tout et n'importe quoi", pourvu que ça rapporte.....

     Comment, vous dites , que je m'éloigne du sujet ? 

     Non, je ne crois pas...

     Car c'est bien du respect du corps de la femme, dont il est question, ici, justement.

      Jamais, une femme ne pratique l'avortement, "de bonne grâce"...

     Ca n'est pas moi, qui le prétend, mais  Simone Veil, et comme Simone n'est plus là, c'est moi, qui Veil.

      Pour commencer, désolée, messieurs, "franchement désolée", mais je pense que sur ce coup là, à défaut de vous sentir coupables, parce que vous n'êtes pas responsables,  du fait d'être nés garçons, et non filles, mais si les hommes etaient plus responsables, quand ils ont fait l'amour avec une femme,  il est tout à fait probable, que dans un certain nombre de cas, certaines d'entre elles, auraient choisi de garder ce bébé...

      Oui, ça m emmerde, que je dise ça, mais c'est pourtant la vérité, un homme "un vrai", pour reprendre la formule de celui de CAUSETTE, qui me fait tant rire, et bien on met un préservatif,  ou on trouve un moyen, pour que la femme, avec qui vous ayez fait l'amour, ne puisse pas se retrouver à assumer seule, le fruit  purement physique, de ce qui s'est passé, "ce jour là"...

      Refuser d'observer, que  de souhaiter pratiquer un IVG, ç n'est qu'une réponse trouvée à une situation de désespoir absolu, qu'une femme, doit assumer seule, est une posture irresponsable et aussi stupide,  que seule le machisme le plus élémentaire, qu'on puisse observer...

      Le fait de nier la souffrance de cette femme, qu'elle soit jeune, ou qu'elle ne le soit pas, qu'elle soit mariée, qu'elle ne le soit pas,  qu'elle soit deja mère, ou qu'elle ne le soit pas, est une attaque à la dignité humaine, de la pire espèce.

      Je signale, d'autre part, que l'argument, qui tend à laisser croire, que ce foetus, serait "deja" un bébé, est un argument absolument scandaleux, et irrecevable, pour la simple raison, qu'à ce stade du développement du foetus, les organes genitaux ne sont pas encore apparents, puisqu'ils n'apparaissent, qu'à la quinzième semaine, alors, que la date limite d'autorisation, pour pratiquer un IVG, en France, est de 14 semaines.

    Ors, une des données fondamentales, qui fait l'indentité d'une personne, c'est son genre, y compris, quand il arrive, pour diverses raisons, qu'il soit mal depterminé, ce qui est rare, mais qui arrive.

      Je signale, d'autre part, que nous sommes, nous, humains, des mammifères, ce qui semble bien,  si j'en crois, les postures de certains une littote, qui par défintion, doit être rappelée, et qu'à ce titre, si l'on observe les animaux, les autres mamifères, on y voit alors, la présence, de l'homosexualité, (oui, elle existe, chez les animaux),  et l'absence d'instinct maternel, est elle aussi présente, comme elle existe, chez n'importe autre classicfication animale.

      La seule et unique raison pour laquelle, il est souhaitable de "décourager une jeune femme, ou une femme, de pratiquer un IVG", serait que la cause véritable,  ne soit liée qu'à une detresse strictement financière ou sociale....

      Parce que sur ce point, alors, la raison pour laquelle elle le pratiquerait, serait, pour elle même, une torture psychologique gravissime.... Nous avons, ici, l'oeuvre Normande des mère, qui soutient des jeunes filles qui ont choisi de garder leur bébé.... Je suppose que ces associiations existent aussi, dans d'autres pays.... Il faut penser, sur ce point, à proposer des parainnages, notamment, quand il arrive que ces jeunes filles, soient stigmatisées, et rejettées par leurs familles, parce qu'elle sont voulu garder ce bébé.

      Mais c'est à elles, et à elles, seules, de décider si oui ou non, elle ont envie de le garder, ou pas, et à personne d'autre de décider à leur place.

      Aujourd'hui, il n'y a pas un pays d'Europe, comme ailleurs, dans le monde,  qui ne voient les riches devenir plus riches, généralement enrichis entre autre, par le phénomène "actionnaires", qui sont tout, sauf actifs,  pendant que dans le bas de l'echelle sociale, les CDD se multiplient, rendant, l'avenir moins secures, encore.

      Loin de vouloir flirter dans le misérabilisme,  qui peut sembler, être une corde sensible, "un peu facile",  c'est vraiment en son âme et conscience qu'une jeune femme, ou qu'une femme, doit décider seule, si elle souhaite garder cet embryon  à naitre, "ou pas", et à la société de rendre leurs vies, plus sécurisantes socialement et juridiquement, afin que les femmes puissent être tentées, de devenir mère, "ou pas"... 

    Lire la suite

  • CROIX ROUGE et changement de stratégie, oui, mais.....

    https://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-fermeture-de-la-croix-rouge-%C3%A0-pavilly-et-barentin?signed=true

     Je sais bien qu'ils sont toujours présents, par l'intermédiare du "maillon normand", dont voici le lien.

    https://www.croix-rouge.fr/La-Croix-Rouge/Croix-Rouge-insertion/Etablissements/Le-Maillon-Normand

     Au sujet des activités, qui etaient proposées, auparavent, par exemple, pas sûre que ces familles, puissent desormais, se les offrir, dans le milieu associatif, par exemple.

     Mais je ne sais pas, si vraiment, toutes les familles, y trouvent leur compte.

    19 octobre 2018.

     Pour soutenir les populations frappées par les inondations de l'Aude.

    https://soutenir.croix-rouge.fr/faire-un-don/ponctuel/don-ponctuel?utm_source=bing&utm_medium=cpc&utm_campaign=bing-campagne-institutionnelle

    Voilà, ce que je trouve, quand je tape, sur google, "soutenir les inondés de l'Aude".

    http://www.aude.fr/610-soutenir-notre-action-.htm

      Je comprends que pour soutenir les inondés, par effet de dominos,  c'est un bon moyen de soutenir le département, mais enfin, pour les inondés eux même,  je doute qu'il en soient là,  et pour quelque temps encore.

     Pour  eux, et la catastrophe qu'ils ont subi, je vais y revenir.

    Lire la suite