google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

finance

  • "En marche", financé par Bayer et Monsanto, donc, Macron pro glyphosate.

    Certains diront que je vais vite, en besogne, mais enfin, certainement pas...

     Ce fait, est avéré, et depuis longtemps.

    https://www.20minutes.fr/politique/2516975-20190515-elections-europeennes-argent-public-dons-entreprises-comment-finances-partis-europeens

     Oui, je sais, d'accord, cette révélation a été faite, par marine le pen... Mais quand on sait que le rassemblement national, au moment où je vous parle,  est encore sous le coup d'accusations, d'emplois fictifs, au sujet des assitants de parlementaires européens, et qu'elle a resigné, les contrats d'embauche, comme si ces "inquiétudes juridiques", n'avaient pas lieu d'être, on se dit que décidément, c'est l'hôpital qui se moque de la charité. Sur ce sujet, d'ailleurs,  je vous recommande d'aller revoir le docmantaire, que je viens de voir, sur les urgences, en France, sur France 5....

     Non, le vrai problème réside, dans le fait qu'en France,  au sujet du financement des partis politiques, nous sommes plus regardants, qu'il ne le sont au parlement européen, ce qui pose à mes yeux, d'énormes problèmes...

     Quelles entreprises, aujourd'hui, financent quels partis, et qui, donc, par ce moyen, achète ni plus ni moins, l'abstention de certains députés européens, voilà aujourd'hui, la véritable question qui se pose, réellement.

    Lire la suite

  • Hong Kong, opprimé par la Chine, ou soutenu par l'édition ?

    11 Août 2019.

     A ceux, qui voudraient voir, dans nos traditions judéochretiennes, les seules racines, qui seraient susceptibles,  de prevalloir, sur toutes les autres, je recommande, d'alller réécouter, l'emission, de jean Claude Amézen, sur France Inter.

     "Sur les épaules de Darwin".

    https://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-epaules-de-darwin/sur-les-epaules-de-darwin-09-aout-2019

     Pour autant, si prendre conscience de la valeur de l'histoire du peuple chinois, me semble absolument indispensable, parce qu'aucun peuple, ne peut évoluer et s'adapter, sans prendre en considération et respecter ses racines, ça ne fait que poser l'index sur le fait que précisément, la politique d'aujourd'hui doit se prévaloir, avant tout, et sans la moindre concession,  de s'inspirer de ses racines, tout en veillant à ne surtout pas les reproduire.

     En effet....

     J'utilise souvent, l'expression, "regarder dans le rétroviseur".

     Certains, regardent tellement dans le retroviseur, qu'ils en oublient, purement et simplement, de regarder avec la plus grande attention, le chemin ou la route, qui est devant eux.

     Refuser de regarder devant soi, peut prendre différentes formes.

     Porter des lunettes noires, pour éviter  que le soleil, ou plus humblement, la Lumière, ne touchent, votre retine, ou l'iris (et la rose), de vos yeux, mais pour que surout, les autres ne puissent percer votre regard, et y voir la sincérité de votre posture politique, votre pensée, vos émotions, ou vos sentiments....

     Porter des oeillères idéologiques, généralement positionnées, par des mentors toxiques, Hitler, Staline, Mao Tse Toung,  pour ne citer que ceux là, alimentés eux même, soit, par des religions, ou des concepts idéologiques totalitaires, tous extremistes, et qui ont été les siècles derniers, la causes de millions de morts, à travers le monde....

     Le retroviseur, est un outil, qui est positionné, de chaque côté d'un vehicule, composé d'un petit miroir.

     MIROIR.

     Définition, de wikipedia.

    "Un miroir est un objet possédant une surface suffisamment "polie" pour qu'une "image" s'y forme par "réflexion" et qui est conçu à cet effet. C'est souvent une couche métallique fine, qui, pour être protégée, est placée sous une plaque de verre  (vers ?)pour les miroirs domestiques (les miroirs utilisés dans les instruments d'optiques comportent la face métallique au-dessus, le verre n'étant qu'un support de qualité mécanique stable).

     Vous aurez noté, qu'on y indique, la notion, de reflexion.

     (la citation, sur le sujet, m'echappe, désolée).

     SI  !

     "Si les miroirs réfléchissaient d'aventage, avant de nous renvoyer notre image, ils nous en diraient bien d'aventage".

     Désolée, mais je n'ai plus l'auteur, je penche pour Pierre Dac, mais aucune certitude.

     Réflexion, qui précisément, manque cruellement, aux politiques, en Chine, aujourd'hui, qui ne sont capables, d'envisager l'avenir, face à Hong Kong, que précisément, parce qu'ils sont dans l'incapacité totale, d'inventer la politique de demain, celle qui justement, respectera les droits de l'homme, et luttera veritablement, contre la corruption, que ce soit, sur le plan national, mais aussi, à l'international, je pense, ntamment, à l'Afrique, et à la Côte d'Ivoire.

     Mais revenons en, à notre miroir.

     Un peu d'histoire.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Miroir

     J'avais ecrit, un texte, dont je suis tres fière, à ce sujet, concernant l'apparition dans les foyer du miroir.

     Sachant, que sa démocratisation, de remonte qu'à quelques siècles, uniquement.

     Et qu'auparavent, il n'y avait que la surface de l'eau, qui donnait donc une image, dysmorphique, et donc, déformée.

     Conclusion....

     Quiite à regarder en arriere, au point d'avoir le torticoli, et de toute façon, avoir une image du passé, quelque soit sa lointaine origine dans le temps, à ce point deformée, autant laisser les racines uniquement, pour ce qu'elles sont,  et pas pour ce qu'on aimerait, qu'elles soient, une entrave à l'innovation, à l'intelligence, et au pouvoir d'adaptation, des peuples, qu'on cherche à soumettre ainsi, par leur instrumentalisation.

    Read more at http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/italie-salvini-brandit-son-chapelet-l-eglise-catholique-s-insurge.html#jkHvKeejtVUCsgxQ.99

    Lire la suite

  • Pour le label CONVERSION.

    https://www.youtube.com/watch?v=LBFEdW_AEOs.  Je pose le ien, pour que vous puissiez avoir acces aux commentaires.

    Le label CONVERSION, maillon juridique pour une agriculture revalorisée.

    Lire la suite

  • Financer la dépendance, liée au vieillissement de la population.

      Bon, alors, financer les retraites, et s'y cller, on a coutume de dire, que chacun, s'est toujours refilé la patate chaude... Là, en l'occurennce, je trouve la metaphore, largement insuffisante, soyons clairs....

      Je connais d'autant plus le problème, que  j'ai encore ma maman, qui est à son domicile, d'une part, mais aussi, parce que j'y ai été confrontée, aussi, dans une vie anterieure, avec en prime, la maladie d'Alzheimer.

     D'autre part, pendant quelques années, j'ai fait du bénévolat, à la maison de retraite, "la Madeleine", à Pavilly, où je m'occupais de marcele, pendant que le prètre, venait dire la messe... (elle etait antichléricale !).

     Je recommande, de faire du bénévolat dans les maisons de retraite, aussi, parce que c'est tres enrichissant sur le plan personnel.

     Ce soir, donc, il y a eu une émission spéciale, au téléphone sonne, sur France Inter.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-5-7/le-5-7-28-mars-2019

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-18h/le-journal-de-18h-28-mars-2019

     Mais alors, par contre, dites donc, il faut trouver du flouze, pour tout ça, n'est ce pas ?

     Et je suis retombée sur un article, de ma trempe, dont je ne suis pas peu fière !

     Et aors, là, si ça n'est pas ce qu'on appelle, "observer et  réfléchir en Hamon", je ne sais pas ce que c'est !

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/ma-proposition-de-loi-relative-a-la-lutte-contre-la-corruption-lors-des-campagnes-electorales.html

    Lire la suite

  • L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes»

    https://www.mediapart.fr/journal/france/140219/l-onu-et-le-parlement-europeen-denoncent-la-repression-des-gilets-jaunes?utm_source=facebook&fbclid=IwAR0yuYojFZJpe1bmbYtg5qxJU9ixuwREEvGoFr_Tj1FME7dCssQv0zAc2sA

      Je n'ai pas acces, personnellement à cet article.

      Je pense que c'est une bonne chose. Mais je me pose la question de  savoir,  selon quel critere,  ce jugement doit se faire, au delà du cas précis et actuel de la France.

      Est ce que c'est selon le nombre de plaintes déposées, au commissariat ?

      Est ce que c'est selon le nombre de blessés arrivés aux urgences, sachant, que les urgentistes,et c'est bien normal, ne portent aucun jugement,soignent de la même façon un blessé, côté police et un autre, côté manifestant.

     Quand il y a blessure par balle, la loi oblige le médecin, à prévenir la police. Mais cette loi ne s'applique pas à d'autres armes, commeles lanceurs de balles de défense. 

     Je veux dire, que pour que ça ait un sens, il faudrait que l'ONU, et les députes européens, déterminent un nombre, ramené à un nombre d'habitants, afin que le critère soit défini,detelesorte, qu'ilsoit incontestable.

      Parce que là,on peut toujours pretendre, qu'il ne s'agit que d'une interpretation des faits, et rien de plus.

     Tiens, un truc que je n'avais pas vu....

    https://www.mediapart.fr/journal/france/110119/les-services-de-sante-ont-fiche-des-gilets-jaunes-blesses

    Lire la suite

  • Crise des gilets jaunes, les propositions de Génération S, par la voix de Benoit Hamon.

    https://www.facebook.com/hamonbenoit/photos/a.476548132263/10156820900322264/?type=3&theater&ifg=1

     Bon, Ok, certains diront "bonjour, la récupération"...

     Moi, je dis NON...

     La gestion d'un pays, et plus généralement de la cité, c'est précisément, la définition même de la politique.

     Je veux dire, qu'il n'a pas attendu, que les gilets jaunes s'expriment et se révoltent, pour présenter son programme.

     Je sais, qu'il n'affectionne pas beaucoup, tout comme moi, et comme beaucoup d'ailleurs, la notion d'homme providentiel, ce en quoi, je le rejoins parfaitement.

     Et si la providence, c'était de son programme, dont il serait question, infiniment plus que de sa personne....

     Je ne sais pas, si j'ai "envie d'y croire"... J'essaie d'être plus terre à terre, et plus pragmatique, je lis, j'en prends connaissance, et je m'informe, et je reconnais, que l'ensemble de ses idées, ne sont pas "séduisantes", un programme, n'est une nana ou un belâtre, qu'on cherche à séduire, et à qui on fait des oeillades, et que l'on drague... NON, TERRE A TERRE, je vous dis, il faut expérimenter de nouvellesVOIES et donc, DE NOUVELLES VOIX.

     Et à l'opposé  du gouvernement actuel, qui a toujours été sur ce point, bien plus dans la posture, que dans l'efficacité, lui, au moins, annonce la couleur...

     Là, où Macron, vou présentait l'emballage du cadeau, pendant sa campagne présidentelle,  Génération S, eux, vous propose le contenu, c'est quand même autre chose, non ?

     Le 20 mars 2019.

     Benoit Hamon, avec certains invisibles, donc, des gilets jaunes, même s'ils ne le portent pas, (ce qui est mon cas).

    https://www.facebook.com/GenerationsLeMvt/videos/389675988531136/UzpfSTEwMDAwMDUyOTYwOTIyOTpWSzo4MzQ4ODI1NjY4NTE5Mzk/?multi_permalinks=835190360154493&notif_id=1552858128443511&notif_t=group_activity

     Je regarde en replay, et je commente, sur la page FB.

    "Le contraire de la pauvreté, ça n'est pas la richesse, c'est le partage", citation de l'Abbé Pierre, tout un programme.

    https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2535246536499093&id=100000413145049&comment_id=2537429302947483&notif_id=1553077486096650&notif_t=feed_comment_reply

     En cours de commentaire.

     

     

     

    Lire la suite

  • Denis Robert 16 novembre, 15:43 Pour Gaby, mon gilet jaune

     Je copie colle un article, qui resume bien mon sentiment.

       "J'avais un oncle il s'appelait Gaby.

        Je l'aimais bien. Il était gazier. J'étais gauchiste.

        Il avait un grand poster de JM Le Pen dans son garage. On buvait des bières en réparant des bagnoles. Passons.

       Des années plus tard, j'avais fait un grand papier dans Libé pour expliquer comment le FN et Le Pen arrivaient à monter la tête de types bien comme Gaby. Deux pages.

       July (Serge) le patron m'avait félicité genre : « Enfin un journaliste qui ne les prend pas avec des pincettes ».

       Pourquoi je parle de Gaby et pourquoi je pense à lui en ce moment ?

       A cause des gilets jaunes.

       Gaby bossait à Gaz de France (son cousin, mon pater, bossait à EDF). Ils bossaient 7 jours sur 7 sans trop compter.

       Il y avait les lignes à réparer, les tuyaux à aligner.

       La chaleur des pauvres à assurer.

       Ils étaient fonctionnaires.

       On partait en vacances dans les tentes bleues de la CCAS. Passons.

       Pourquoi j'en viens à évoquer ce passé vermoulu ? Le gilet jaune… L'injustice fiscale.

       La plupart des éditorialistes et des politiques n'y comprennent que dalle à cette colère. Emmanuel Macron et son armée de républicains en marche ont compris eux. Et ils commencent à flipper.

       A passer des consignes. A jouer de la carotte et du bâton.

       Vu d'ici, c'est pitoyable. Je ne sais pas ce qu'il adviendra de ce mouvement basique et populaire, si la stratégie du pouvoir va fonctionner, mais cette colère n'a rien à voir avec le réchauffement climatique et très peu avec le diesel.

       Les gens à l'origine du gilet jaune le disent depuis le début. Ils en ont assez d'être pris pour des pigeons, des vaches à traire, des décérébrés du bulbe, des sans honneur. Ils veulent se révolter.

       Ils se révoltent.

       Gaby bossait à Gaz de France donc.

       Il y a usé sa santé. Il est parti en retraite sans se douter qu'on allait vendre Gaz de France à Suez en 2007. Quand je dis vendre, je déconne. Offrir serait plus adéquat. Une histoire de prédateurs et d'hommes politiques très compromis. Sarkozy, Hollande Villepin, Royal, Coppé, Longuet… Tous vont oeuvrer avec des responsabilités diverses à cette prédation consentie.

       Je ne vais pas développer ici (lisez notre livre, « les prédateurs » en vente partout).

       Tonton Gaby casse sa pipe.

       GDF devient Engie.

       Méthode Suez, extrême capitalisme.

       On pressure et on défiscalise à mort.

       Non seulement, se chauffer devient un luxe mais Engie, avec la bénédiction des politiques, Macron de chez Rothschild en tête, envoie ses bénéfices au Luxembourg (27 milliards en 2015, passez l'info à Google).

       L’État français se prive de 2 milliards d'impôts. Alors que nous, cochons de payeurs, on raque. On raque.

      Et on regarde passer les trains et les prédateurs qui se goinfrent.

      Et on ne doit rien dire. Et on doit – sous prétexte de réchauffement climatique, sous prétexte de récupération politique- fermer sa gueule.

      Ben non.

      Ce qui se prépare ici, c'est une Jacquerie.

      Le message est clair et éminemment politique.

      Les pauvres en ont marre d'avoir froid, de jouer du crédit le 15 du mois, de faire des demi pleins. Alors qu'à la télé, ils entendent chaque jour se raconter une histoire qui n'est plus la leur.

      Alors que leur président déroule le tapis rouge à ceux qui ne paient pas d'impôts, Frère, Desmarais, Bolloré, Arnault… Ceux qui font croire qu'ils nous sont indispensables, qu'ils sont des premiers de cordées. Foutaise.

      Demain, avec le fantôme de Gaby je serai gilet jaune à donf. 

      Les beaufs et les cols blancs de Saint Germain n'ont rien compris, ce n'est pas un mouvement marqué à droite. Ni vraiment à gauche. C'est punk. No future dans ce monde-là".

     Moi, en commentire, sur FB.

    Francoise Niel Aubin De tous temps, les avancées sociale, ont été obtenue, par eux qui en revendiquaient le droit, passant pour des chieurs, des emmerdeur, des "preneurs d'otage"... Puis quand on les obtient, tout le monde est bien content d'en jouir, et ceux qui se prétendaient pris en otage, en jouissent et ne disent plus rien. d’accord ?

    Gérer

    J’aime

     · Répondre · 3 min

    Francoise Niel Aubin Nulle part je n'ai vu qu'ils se prenaient pour des sauveurs, et le gouvernement, sait fort bien, que les casse qu'on a pu voir, n'est que le fait, d’extrémistes, qui ont bondi sur l'occasion pour casser, comme dans n'importe quelle manif'. Il ne me semble pas si stupide, d'autre part, d'imaginer, que certains, n'aient fait qu’obéir, dans le seul et unique but de casser le mouvement, comme ça s'est toujours produit. je veux dire que ma manipulation, en politique, est courante, et si je suis bien mal placée, pour le reconnaître, je sais que certains, en usent et en abusent, et pas nécessairement, dans l’intérêt du pays, et des français, les plus modestes.

    Lire la suite

  • Propriétaires fonciers, qui souhaitent améliorer leurs logements loués : SOLIHA.

    L'effondement de deux immeubles, à Marseilles il y a quelques jours,  a ms en evidence, un prblème de société, qui semble, à chaque gouvernement, une patate chaude, que chacun se renvoie.

     J'en parle dans un autre article dont voici le lien.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/se-loger/au-sujet-des-immeubles-effondres-a-marseilles.html

    https://www.soliha.fr/notre-reseau/

     Pour ce qui concerne la ville de Paris,  il y a quelques années,  il avait été decidé que la ville, eventuellement, pouvait se porter caution. je ne sais pas si ça fonctionne toujours.

     Une chose demeure certaine, cependant, c'est qu'il existe certains reseaux, qui peuvent proposer certaines garanties, pour pouvoir en temps que propriétaires, pour rendre leurs logements, à la location.

    Lire la suite

  • L'ÉDITION DES INITIATIVES, en direct des régions.

     C'est un peu "carnet de campagne", de France Inter, mais version vidéos.

    https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/vos-rendez-vous/l-antenne/l-edition-des-initiatives

      Parce que partout, en France, en ville ou à la campagne, il se trouve des gens, qui souvent sont inconnus, et qui ont des idées géniales, qui méritent d'être mises en valeurs, pour que ces idées, en fassent germer de nouvelles, ou être décuplées, et multipliées, dans l'interêt de tous.

     

    Lire la suite

  • Qui est Steeve Bannon ?

    « Nous ne sommes pas nés, homophobes et racistes »,

       Non, effectivement, on ne nait pas raciste et homophobe. L’enfant, par essence est plutôt apte à s’adapter, à qui que ce soit, de différent de lui, pour peu qu’on ait pas cherché à lui inculquer, comme le font certains parents, des le plus jeune âge, la peur et la méfiance, de ce qui est différent ou autre que lui.

    « Quiconque est différent de moi, est une occasion de m'enrichir de cette différence ».(ça c’est moi, qui le dit).

    Liv bre à chaque parent, effectivement, d’apprendre à ses enfants, de leur interdire de s’enrichir de cette différence.

    « Mais nous, nous savons, ce que signifie, « la grandeur de l’Amérique » ».

    La notion même de grandeur de l’Amérique, n’appartient, a absolument aucun homme politique, ni aucun parti politique.

      Il appartient à n’importe quel citoyen, sur cette terre, quelque soit le pays qu’il habite, de déterminer, selon le moment de l’histoire de son pays, ce qui est digne, ou pas, de servir de référence, au fait, de prétendre, que son pays, à un moment T, puisse servir e référence, au fait, qu’il ait été , à ce moment, « un grand pays ».

    Ici, en France, je revendique le droit de considérer, que ce qui fit la grandeur de la France, fût l’époque des Lumières… Ou bien la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

    A moins que ça ne soit les deux, ou bien l’époque, où le général de Gaulle, décidât de rejoindre le Royaume Uni, pour mettre sur pied, la résistance, face à Hitler.

    Pou d’autres, la grandeur de la France, c’est quand Pétain a décidé de se coucher devant le dictateur, et s’en est rendu complice.

      Aux USA, pour certains, ce qui fût la grandeur de l’Amérique, ce fût le fait, qu’elle eut toujours à cœur, de permettre n’importe quel émigré, de pouvoir y trouver du travail, et par ce fait, d’y trouver la vie sauve…

      Pendant longtemps, d’ailleurs, jusqu’à Barak Obama, on peut effectivement prétendre, qu’à cette époque, le multi culturalisme était revendiqué, comme ayant forgé véritablement, une véritable identité multiculturelle, qui faisait la noblesse de ce pays…

      Et puis donald trump fût élu, et l’Amérique aujourd’hui, renie non seulement, ce qui a fait sa noblesse, sur ce point, mais du coup, trahit sa véritable identité, de terre d’accueil.

      Pour certains, ce qui fait la grandeur de l’Amérique, fût l’abolition de l’esclavage, pour d’autre, c’est d’avoir massacré les indiens.

       Aujourd’hui, dans certains pays d’Afrique, ce qui fait la grandeur du pays concerné (je ne cite personne, pour ne pas choquer), c’est d’avoir l’intelligence de lutter contre la corruption, et le trafic d’animaux, et de considérer comme un véritable trésor national, là, o d’autres, vont trouver légitime, pour des raisons, purement mercantiles, et pécuniaire, de vendre à pris d’or, des trophées d’animaux, menacés de disparition.

       Ainsi, on peut parfaitement discerner, le fait, que la notion même de « grandeur d’un pays », est une notion entièrement subjective, guidée par les valeurs que l’on défend, uniquement, et strictement.

    Ancien ingénieur de la « narine », côté populiste, il a pourtant le flair bien peu crédible.

    (indian runner de shean penn), allez voir.

    Producteur d’un documentaire, sur Hilary Clinton, qui dénonce le conflit d’intérêt.

    Amusant, ça, non ?

       Plus gros donateur au profit de donald trump, pendant les présidentielles.

    Je vois, donc, il considère, qu’il est légitime, uniquement pour cela, y compris, vis-à-vis de son électorat.

    Donc, le message « non dit », c’est « vous devez m’écouter moi, parce que sans moi, jamais il n’aurait été élu.

    Il devient alors conseiller de trump, pour sa campagne présidentielle.

    Donc, les 4000 mensonges (mais bien plus en réalité, c’est lui, en grande partie, qui en est en très grande partie, responsable.

    Quand il quitte la maison blanche, ça n’est rien de moins, qu’une guerre d’egos, entre les deux hommes.

    Bon, à présent, donc, Steeve bannon, est l’invité surprise, du Rassemblement National, le week End qui arrive.

      C’est assez logique, dans le fond, il est seul, parfaitement isolé, aux USA, politiquement, le cheque qu’ila demandé au rassemblement national, je suppose, bien loin, du moindre souci idéologique, a pou objectif de recrédibiliser le rassemblement national, et par ce fait, de renflouer les caisses.

    Du business, en somme, et rien de plus.

    Le vieux, jean mari le pen, trouve l’idée assez saugrenue, et assez paradoxal.

      Bannon prétend qu’il a beaucoup à apprendre , du front national.

      Bien au-delà, du 4000 ième mensonge non pas de lui, mais de donald trump, , il ment…

      Puisque d’au-delà, du coté financier, il est parfaitement conscient, au contraire, qu’il n’a rien à apprendre de ce congres, d’une part, et c’est d’autant plus vrai, qu’il est venu aussi, mais j’ignore, s’il l’a révélé, lors du congres en question, qui n’a pour seul objectif, que de faire de jolies vidéos, espérées devenir virales, et servir de propagande, nous venons d’apprendre, sur France TV infos, qu’il revendique le fait, de servir de fer de lance, LUI, et pas  « narine le pen », à tous les partis populistes, de par le monde, pour revendiquer de faire de la politique, en opposition, aux institutions, avec un système de récompenses, au meilleurs élèves, « selon lui »…

      Sachant que les meilleurs élèves, ne risquent pas d’être les plus futés, ou les plus ingénieux, mais uniquement, ceux qui accepteraient de le suivre, LUI, dans ses délires politiques.

      Quelle récompense ?

      Une valse, avec narine le pen, lors d’un congres néo nazi, en Autriche ?

      Ou le droit e faire un selfie, avec la pin up de nièce, et son nouveau facho italien ?

      Mais revendiquer de faire de la politique, en opposition aux institutions, ça vaut son pesant de cacahuètes… Je vais faire.

      Avoir une telle revendication, trahit simplement, la non viabilité, du moindre parti populiste, j’explique, pour quelle raison.

      La raison d’être, d’une institution, réside, dans un ensemble de Lois, qui régule le fonctionnement, d’une société.

      Selon les différents pays, c’est vrai, on peut être appelé, à remettre en cause, une institution, que ce soit dans sa nature, c'est-à-dire, dans les textes qui conditionne son fonctionnement, et pourquoi pas, après tout, pouvant aller, jusqu’à la raison d’être d’une institution…

      C’est là, que réside, le politique, AUSSI, c'est-à-dire, d’observer, une institution donnée, et d’observer, que selon tel article, ou tel autre, qui justifie qu’elle régisse, le fonctionnement de la société en question, elle ne serait pas, ou plus adaptée, par exemple, à des problématiques, qui sont appararus, ou qui apparaissent.

      Ce point de vue, non seulement, est compréhensible, mais aussi, parfaitement recevable, quelque soit l’idéologie, que revendique, n’importe quel parti.

      Non, là, c’est carrément risible, ‘ai bien dit, RESIBLE.

      Parce que la démarche, tendrait à prétendre, que ça serait le principe même de l’institution, qui serait remis en cause…

      Un peu comme si vous voudriez, construire un édifice, sans le moindre échafaudage, qu’il soit fait de ferraille, ou qu’il sot fait de bambou…

      Un peu comme si vous prétendriez, faire tenir debout, un homme digne, mais en lui ayant retiré, par une opération, bizarroïde, la totalité de son squelette, et s de ses os…

      Maintenant, je comprends fort bien, que sans les citer, faire disparaitre, d’un coup de braguette magique, (rapport au courge, peut être ?), il soit tenté, par échange de bons procédés, de faire disparaitre, tous les ministères de la Justice, avec un incendie géant, qui brûlerait, tous les documents, susceptibles de servir e preuve à toutes les affaires, qui sont autant de gamelles, au cul, de sa narine , qui ne sera jamais nationale, j’entends bien…

      Bon, allez, je vais jute finir, par un conseil, à l’ensemble des juges, qui œuvrent, aujourd’hui, en France ? ou ailleurs…

      Si jamais, mesdames et messieurs les juges, vous recevez un message, vous invitant tous ensembles, pour aller fêter je ne sais quoi, dans une destination de rêves, pour passer du bon temps, et malgré les grèves aériennes, autant de simmultatéité, pour un joli voyage, je doute fort, que vous n’arriviez à destination, quelle que soit la couleur de l’arc en ciel, sur le prospectus, que vous recevriez….

      Il en est certains, qui vous enverraient manger le pissenlit par la racine, plus vite que vous ne le soupçonneriez…..En somme une telle posture, de la part de cet homme, la lecture, que j’en fais, personnellement, n’est rie de moins, que… 

    Lire la suite

  • "L'affaire Fillon".

     "Puisque je vous dis qu'elle n'a rien fait"... ben oui justement, c'est bien ce qu'on lui reproche, si contre son contrat de travail, qu'elle ne se souvient même pas a voir signé, elle avait vraiment bossé, elle et son mari, ne seraient pas dans cette mouise.

    http://www.parismatch.com/Actu/Politique/L-affaire-Fillon-vue-par-un-ancien-juge-d-instruction-et-avocat-1484552

    http://www.liberation.fr/checknews/2018/01/24/un-an-apres-ou-en-est-l-affaire-fillon_1624733

     On en parle ce matin, si j'ai bien compris, sur RTL.

    http://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-fillon-pourquoi-l-enquete-tourne-au-ralenti-7791965879

     Ce matin, l'auteur d'un livre, sur ce sujet, est invité.

    http://www.rtl.fr/direct

     J'etais présente, hier matin, dans le studio, dans les tous nouveaux locaux,  de RTL, qui sont désormais à Neuilly, ce qui m'a donné l'occasion de serrer la louche à Philippe Bouvard, (un de mes mentors, côté humour), dont vous pouvez suivre l'emission, chaque samedi en fin de matinée.

    http://www.rtl.fr/emission/allo-bouvard

     Pour ce qui concerne l'affaire Fillon, dont il est question, ce matin, je pense qu'une des raisons, pour lesquelle l'affaire patine, un temps soit peu, reside peut être dans le fait, qu'aujourd'hui, Macron, qui, je le rappelle, pour ceux qui seraient un peu distrait, est notre president de la Republique, semble quelque peu empétré, dans des histoires de privilèges, qui lui ont été accordées, au sujet du financement de sa campagne électorale...

    http://www.atlantico.fr/pepites/emmanuel-macron-comptes-campagne-association-fricc-va-porter-plainte-front-republicain-intervention-contre-corruption-3418317.html

      J'expliquais, que sous l'ère Sarkozy,  le ministère de la Justice étaient la cinquième roue du canard à roulette, mais tout "déchainé vocalement que Macron, avait été, avec son "c'est notre projet", mine de rien, on ne savait pas qu'une fois au gouvernement, selon lui aussi, le ministère de la Justice, serait de nouveau (ce qui n'était pas le cas, avec Hollande), la cinquième roue du canard...Côté budjet, j'entends.

      Interpellant, par exemple, qu'il soit si peu enclin, à lutter contre la corruption, et le secret des affaires.  Dans ces condition, evidemment, qu'il est d'aventage enclin, à privatiser, le pognon, il faut bien qu'il le trouve quelque part.

    ... Pour ce qui concerne cette histoire de location de salles,  par exemple, la Loi est formelle, et la perception objective des aventage consentis, ou pas, tolérés ou pas par la Loi, est parfaitement délimitée par la Loi... Alors ?

     

     

    Lire la suite

  • Didier Deschamps, mi « passe partout », mi Moïse !

      Et oui, à quelques jours, de la coupe de monde de foot, je comprends que tt le monde soit sur les charbons ardents.

      Pour ce qui concerne le fait, que ce soit Manuel Walls, qui ait « mis le ka dans l’horloge », au sujet de Benzema, face au fait qu’il n’ait pas été sélectionné, j’avais été consultée, sur ce sujet, depuis le début, c’est à revoir sur mon site.

      Plus largement, je dois en parler, pour que ma posture, soit plus explicite…

      J’ai vécu avec un mari, mordu de foot, à l’extrême au point que pendant un match à la télé, la maison, aurait pu s’écrouler, il n’aurait pas bougé le cul de son canapé…

      Ca, c’est pour mon côté un peu allergique….

      Mais je ne suis pas non plus stupide, pour ne percevoir le foot, que sous cet angle, qui relève quasiment de l’emprise sectaire (sic !), et j’ai une vision un peu plus altruiste, du moindre sport, auquel j’accorde, quel qu’il soit, des vertu bienfaisantes, que ce sot pour la santé, individuellement, que sur le plan sociétal, et j’ose l’affirmer, humaniste.

      De façon générale, plus la pratique d’un sport est gangréné par l’argent, et moins je lui consacre mon énergie…

      Moi, je m’occupe de ce qui est à sa marge, en quoi, pourquoi, et comment, il s’avère utile nécessaire, précieux, indispensable, que ce soit individuellement, ou collectivement.

      Donc, ma vision, quelque soit le sport, consiste à observer, comment « cet outil », peut être proposé, pour aider l’être humain, à mieux se porter, là, où les politiques officiels, voient plutôt, eux, comment, par le phénomène de diversion, il peut être exploité, j’ose l’affirmer, pour faire diversion, lors de grands rassemblements, pour qu’on ne se soucie pas trop, d’autres aspects purement politiques, comme la baisse du pouvoir d’achat, ou l’augmentation de la précarité….

      Car on peut toujours affirmer, que de jouer ay foot, ou de pratiquer, une heure de course à pied, ou de marche intensive, soit effectivement un bon moyen de se défouler, et de décompresser d’une vie socialement difficile… Mais une fois pris la douche, et récupéré, et s’être bien vidé la tête, si on est traité comme de la merde, au quotidien, à cause d’une situation de plus en plus préoccupante, le phénomène diversion, lui, ne fait qu’un temps…

      Quand à Didier Deschamps, et cette phrase qui est dite, au sujet du fait qu’il soit si bien passé, « entre les gouttes », je trouve particulièrement interpellant, de l’observer, sous l’angle de la tentative de retour, auquel on assiste, dans la personne de Platini…..

      Car il est bien là, le malaise, aujourd’hui…. Car malaise il y a quoi, qu’en disent certains.

      Face aux problèmes de dopage, par exemple, je trouve quand même assez interpellant, d’entendre de la part de Dessailly, sortir, le joker, « prescription »…..

      Face aux valeurs, qu’il serait bon de retrouver, dans le milieu sportif, j’aurai trouvé plus opportun, et plus intelligent, stratégiquement, d’entendre « oui, c’est vrai, il y a eu des pratiques pas tres claires, à l’époque, et je regrette vraiment, d’avoir marché dans ces combines, que je condamne, maintenant, rétrospectivement….Pareil, pour les yeux, baissés…

      Oui, je sais, je suis très chiante, idéaliste aussi, ne me remerciez pas.

      Le coup du racisme, au sujet de Benzema, j’ai trouvé vraiment degueulasse, par exemple ? parce que cette histoire de sextape, n’a jamais eu rien à voir, avec ses origines, et tout le monde le sait, alors, quoi ?

      Décidément, les fans de foot, sont vraiment assez stupides, pour penser que sous prétexte qu’o admire, on doit accepter tout, et n’importe quoi ?

      Mais pour déterminer, si oui, u non, Deschamps, est le bon sélectionneur, ou pas, c’est assez simple.

      Il suffit de l’observer, au tout début de sa carrière, quand il était d’office, le capitaine, de façon systématique, et que l’argent, n’avait pas encore, « corrompu », la relation, qu’il avait son sport…

      Et c’est là, et uniquement là, que je trouve justifié qu’il occupe ce poste, aujourd’hui.

      Maintenant, je suis désolée, mais je n’entre pas dans l’enthousiasme, effréné, sur la coupe du monde….

      Si voulez entendre une émission, qui parle de sport, de façon intelligente, je vous recommande l’œil du tigre, sur France inter.

      Et pour les opération, « mains propres », dont je soupçonne, que ma posture, en emmerde plus d’un, qu’ils se rassurent…

      Je les emmerde, moi, au centuple….

      Qu’ils se demandent simplement, quelle tête, ils feront, si un jour, un de leur gamin, pratiquant un sport, ne peut atteindre, un vrai niveau, où il ne puisse s’épanouir, que s’il prend tel médoc, ou tel autre, et puis ensuite, on en reparle.

      Quand je vois les débordements, qui ont eu lieu, dernièrement, au sujet de l’equipe de foot du havre, que bien sûr, Didier Deschamps à condamnés, c’était bien la moindre des choses, qu’on attendait de lui, ‘ (avec cerise sur le gâteau, une ENOOOORME faute d’expression, PUREMENT SRATEGIQUE dans son image de beauf’, si j’ai bien compris, mais visiblement, il semble bien que du côté supporters, il y ait besoin, d’une sévère remise en cause, non pas des supporters, seuls, mas bien d’une remise en question, en profondeur, du rôle, que joue le sport, sur le plan sociétal, mais aussi, sur le plan psychologique, individuellement…

      Je ne sais plus qui, disait, « la religion, c’est l’opium du peuple », je crois qu’il y bien longtemps, que certaines grands messes, se jouent autour des stades, ou devant certaines salles de concert…..Mais au moins, devant ces dernières, jusqu’à preuve du contraire, on n’assiste pas encore, aux débordements, qu’on observe autour du foot….

      Ma conclusion, serait qu’en temps que personne, adulte, ou enfant, on a tout gagner, à pratiquer, un sport, qui soit moins populaire…. En tout cas, sur le plan identification, pour des enfants, de toute évidence, c’est infiniment moins toxique.

      Bon, sinon, il n’est pas de bon bille, qui ne se termine en chanson, alors, vous n’y couperez pas.

    Georges Debeuliou Bousche

    https://www.deezer.com/fr/album/354246

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-oeil-du-tigre

     En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • Obtenir réparation, vis à vis d'un tuteur abusif, via les prud'hommes.

      Depuis bien des années, je n'ai de cesse, que de démoncer l'attitude de la tutrice, puis curatrice, qui est toujours la même personne, à la juge des tutelles.

      Ces derniers jours, j'ai eu la désagrable surprise d'apprendre, que la juge des tutelles, avait décidé, malgré mes nombreuses plaintes, de malgré tout renouveler sa confiance,  vis à vis de la tutelle, qui doit, en théorie, alors que le dialoogue est rompu, entre elle et moi,  de façon quasi permanente, rester ma curatelle.

      Je n'ai pas à devoiler ici, quelles sont les divers reproches qui j'ai à leur faire, parce que ça n'est ni le lieu, ni le moment.

      Par contre, j'ai reçu ce matin, par courrier, ce que l'on appelle, "une copie de la déclaration de saisine, de la cour d'appel de Rouen, désignée comme juridiction de renvoi, apres cassation, dans mon affaire".

     J'ai du fouiller, un peu, pour comprendre, je dois l'avouer.

     Le courrier est intitulé, RENVOI APRES CASSATION: PRU'HOMMES. 

     Je croyais, moi, que les prud'hommes, n'étaient destinés, qu'à régler les litiges, entre employés et employeurs.

     Les personnes "protégées" juridiquement, ne sont pas les employeurs des tuteurs, mais considérant que ces derniers, sont rémunérés, par le protégé lui même, il apparait donc, que la Justice, permet ce droit.

     Ma question, alors, est la suivante:

      Est ce que ce droit, une personne protégée, en dispose de façon systèmatique,  des qu'elle considére, qu'il y ait manquement ou grave dérive,  observée par la famille, par des amis, ou qui que ce soit, qui constate une anomalie, plus ou moins grave ?

      Ou bien est ce que ce droit, est octroyé, par le juge des tutelle,  qui s'est vu signalé, la derive, ou des anomalies, qu'elles, lui aient été signalées, à lui même, ou par le biais, du procureur, de la Republique  ?

      Voilà, quelle est ma question.

      Car pour information, il  a quelques années, deja, j'avais envisagé de porter plainte, contre ma tutrice, pour mauvais traitement et la gendarmerie, m'avait répondu, que je n'avais pas le droit de porter plainte, sans elle !

     Un comble....

        Nous étions alors, dans une porture d'abolue domination du tuteur sur le protégé, qui ouvrait la porte à n'importe quel débordement, et bien pire, n'importe quelle maltraitance...

        Là, je dois avouer que je suis encore sous l'effet de la surprise, je dois aller à la pêche au renseignements, pour mieux comprendre, mes droits sur ce sujet.

        Sinon, avec la décision de Justice qui a été rendue, et que j'ai pris en pleine face, il m'a été délivré  un document m'informant, que je peux encore aller en cassation.

     ça ne ferait jamais que la seconde fois, puisque je l'ai deja fait.

    Lire la suite

  • Europe, un bon de pompe dans le derch, ça vous dit ? (pêche électrique).

       Désolée pour le ton quelque peu expéditif, de ma revendication, ou plutôt, de ma proposition, qui si elle n'en porte pas la moindre connotation sexuelle, n'en demeure pas moins, une intention d'en vouloir, aux postérieurs rébondis des députés européens, qui, visiblement, éprouvent quelques difficultés,  ces jous ci,  pour MARCHER DROIT, et je ne peux que déplorer, que notre Président de la République, Emmanuel Macron, si bon marcheur qu'il soit,  n'en finisse par lui aussi, par senti visé, de par son postérieur, parce que si c'est necessaire, sachez que je n'aurai aucun scrupule, à lui livrer de façon verbale, enfin, disons, par écrit,  je le précise, "d'où vient le vent".

      Au moins, quitte à marcher, risque t il tout au plus, de faire un sacré bond en avant,  ce qui ne me semble pas superflu,  quelquefois !

       Je suis en effet en pétard, ces jours ci, relativement, à ce qui est en train de se produire, au Parlement Eurpéen, vis à vis de la pêche électrique, qui sur le plan écologiue, est, comme chacun sait, un véritable désastre.

    https://www.bloomassociation.org/stop-peche-electrique/

      Le seul argument, POUR réside, dans l'économie de carburant... Soit, mais ça ne représente ici, qu'un bénéfice à court terme, et strictement à court terme, et qui plus est, au bénéfice seul,  de la comptabilité du marin pêcheur....

     Pour le CO2, et la pollution ?

      Il faut envisager que les marins pêcheurs artisanaux, ne développent un mode de propulsion, qui cumule le vent, avec un autre mode de propulsion, et je n'ai aucun doute sur le fait que certains constructeurs de bâteaux, sont deja au travail, sur ce point.

      Ca existe deja pour les porte containers, alors, je ne vois pas à quel titre, ça n'existerait pas aussi, pour des bateaux usines, (que je déplore), ou des bâteaux de pêche, à l'echelon plus modestes, ou artisanaux.

      Sous cet angle, cet argument parfaitement bidon, qui ne représente que des aventages A COURT THERME, ne tient donc, absolument pas la route.

      Oui, j'ai bien dit, à court terme, puisque à long therme, justement, c'est bien la raréfaction des espèces marines, qui sont en grand danger, avec cette pêche, et tous les ecologistes, et les chercheurs, qui travaillent, sur les faune et la flore sous rarine, sont unanymes, sur ce point.

      Mais si je parle d'un bon coup de pompe dans là, où je pense, vis à vis des députés européens, c'est de façon beaucoup large, pour une autre raison qui réside dans le fait qu'ils sont sensés veiller, à ce que leurs décisions,  soient au service des européens, j'entends (au sens comprendre), les peuples, les humains, faits de chair, et de sang, nous, quoi, vous, là, qui me lisez,  ET PAS LA FINANCE ET LES LOBBIES DE LA PÊCHE INDUSTRIELLE.....OU AUTRES LOBBIES.

     Voilà, pourquoi, ce matin, je ne décolère pas !

      C'est qu'en aucune manière, par principe,   quelque soit le sujet, ils ne devraient se trouver en face des représentants des sociétés interressées financièrement, mais au contraire,   face aux personnes, compétentes, spécialisées, et non rémunérées, par des lobbies, pour prendre leurs décisions, et j'ose espérer que ce que je prétends là, va bien être perçu, comme devant être observé, et pas vu,  et entendu, au sens comprendre,  dans n'importe quel autre secteur, comme l'agriculture,  l'agrialimentaire, ou la santé, par exemple...

     EST CE QUE J'AI BIEN  ETE ASSEZ EXPLICITE LA ?

    Lire la suite

  • Trois ans après, Charlie hebdo, et France Gall qui disparaît.

      Ce matin, je suivais les emissions religieuses, sur france 2,  ce qe je ne fais pas systemtiquement, puisque quelquefois, je vais à la messe...

       Mais ce matin, NON... J'avais bien bossé, des 5h du matin, environ, au sujet de la légion d'honneur, qu'il serait souhaittable de retirer, à bachar el Assad, sujet que j'borde au sujet du Moyen Orient, et du conflit israelo palestinien.

       Ensuite, j'ai terminé, enfin, je crois, la rédaction, d'un petit ouvrage, commencé il y a deux semaines, qui partait d'une reflexion, entendue dans une émission religieuse, rediffusée, il y a 15 jours, environ, au sujet des differentes communautés religieuses, à Jerusalem, et le fait, qu'en ce lieu, ces communautés, coh existent, reltivemet bien.

       Puis la commentatrice, qui est guide, là bas, de conclure, "ce qu'il faut, c'est aimer ses ennemis".

      J'avais deja noté cette remarque, lors du premier passage du reportage, et sa rdffusion, n'avait pour objectif, que de m'inciter à relever de nouveau, pour que je remtte me metier sur l'ouvrage.

      Même si j'avais deja abordé et développé le sujet dans mes articles, j'ai considéré qu'il y avait bien de quoi, écrire vraiment un ouvrage sur le sujet, tellement il y avait à dire.

    https://www.francetvinfo.fr/

    Lundi 8 janvier 2018.

       J'ai du mal à digérer le coup, là, que la fatalité nous a foutu sur le gueule, une fois de plus.

       Pour ceux dans le milieu des médias ou de la chanson qui étaient au courant de cette récidive,  il est possible que ça passe un peu mieux, et quand je prétends celà, il n'y a aucun mépris, je précise, mais la nature est ainsi faite, et c'est temps mieux, que la maladie par l'imagination, a ceci de préférable à la mort brutale, qu'elle nous prépare de façon inconsciente, à envisager la mort de l'autre, et donc, a nous y adapter...

      Cette remarque vaut, à chaque fois que la faucheuse frappe,  que l'on soit celèbre, ou qu'on ne le soit pas.

      Là, moi, je ne l'avais absolument pas venu venir, voilà pourquoi, je suis plus peinée que certains, peut être.

      J'ai toujours adoré France Gall, et j'irai même jusqu'à prétendre, et quitte à fâcher certains, je n'aurai pas dit celà de Johnny, même si j'aimais un bon nombre de ces chansons,  chez elle, des l'instant qu'elle avait rencontré son alter égo,  en la personne de Michel Berger, comme on dit vulgairement, "il n'y avait rien à jeter", tant sur le plan artistique, que sur le plan humain, et je suis absolument certaine, que beaucoup aujourd'hui, ont un réel chagrin, suite à cette disparition. 

      Certes, le concept social, je dirai du "couple artistique", est un concept qui interpelle, souvent,  et j'ai encore plus de raisons, comme chacun sait, pour l'être bien plus que d'autres encore.

      L'épanouissement de chaque individualité au sein d'un couple,  quelque soit la nature de l'activité, qu'elle soit artistique, ou qu'elle ne le soit pas, est une notion trop souvent négligée, et qui est la cause, de bien des rusptures,  et où surtout, la réelle prise de conscience, de la gravité du problème, s'accomode assez mal d'une vulgaire réparation, "compensatoire", version financière, j'entends, enfin, assez souvent, puisque la notion d'épanouissement psychologique et artistique, induit une reltion au temps, qui serait respectée....

      Et cette notion, justement, semble bien souvent, parfaitement négligée...

      Alors, oui, quand j'étais jeune adulte, ce couple me bluffait littéralement,  aux antipodes d'un couple "marketté", à la "Sheila et Ringo"  en leur temps,  ou d'un couple, "Stone et Charden",  eux aussi, dont on sait à présent,  que s'ils chantaient les vaches "made in Normandy", que tout était dans la façade,  mais que dans le privé, on n'était pas loin de la baston.

      Je ne veux blesser personne, mais je pense qu'il n'est pas superflu de remettre l'Eglise au milieu du village de temps en temps, en ce qui concerne les couples, "soit disant médiatiques".

      Avec eux, non, tout etait clair, on n'avait pas besoin de chercher si l'on se faisait avoir, ou pas, c'était clair, c'était net, et leur authenticité nous donnait l'envie de les suivre.

       Ce que je prétends là,  ne signifie pas pour autant, que comme dans chaque couple, ils n'aient pas eu eux aussi, leurs nuages, je prétends simplement, que ce qu'on nous donnait à voir, ne relevait jamais du mensonge, ou de la communication, à des fins purement commerciales et mercantiles, ce qui est bien différent. 

     Je trouve assez interpellant, ce qui est xpliqué, au debut, en ce qui concerne certaines de ses premières chansons, croisées avec le phenomène "balancetonporc", aujourd'hui.

      En cours de commentaire, mais je passe, sur l'autre forum, celui de chanson française, ici:http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/

    Lire la suite

  • Fire and Fury : Inside the Trump White House.

    Maison Blanche, le 4 janvier 2018. (CARLOS BARRIA / REUTERS)

     

    franceinfo avec AFPFrance Télévisions

    Mis à jour le 04/01/2018 | 23:39
    publié le 04/01/2018 | 23:17

    La sortie du livre de Michael WolffFire and Fury : Inside the Trump White House, s'annonce explosive. La sortie de l'ouvrage sur les coulisses de la Maison Blanche, initialement prévue mardi, a été avancée à vendredi, ont annoncé, jeudi 4 janvier, son auteur et son éditeur, qui n'entendent pas renoncer à la publication.

    "Et voilà. Vous pouvez l'acheter (et le lire) demain. Merci, monsieur le président", a lancé Michael Wolff dans un tweet.

     

     

    Michael Wolff@MichaelWolffNYC

    Here we go. You can buy it (and read it) tomorrow. Thank you, Mr. President.

    22:01 - 4 janv. 2018

    •  

     2 0812 081 réponses

    "Des mensonges ridicules".

    Au lendemain de la parution d'extraits ayant suscité une vive controverse, les avocats du président américain ont adressé un courrier à son auteur et à Steve Rubin, président de la maison d'édition Henry Holt and Co. leur demandant de "cesser immédiatement" sa distribution, évoquant, entre autres, la diffamation.

     

    Le livre de Michael Wolff raconte combien la première année au pouvoir de Donald Trump fut marquée d'abord par une forme de "chaos" permanent sur fond d'intrigues autour d'un président raillé par ses propres collaborateurs. La Maison Blanche a dénoncé "les mensonges ridicules" d'un ouvrage truffé de "ragots de tabloïd".

    Certes, il serait pour le moins tentant, de s’en réjouir….

    Mais avant de s’en réjouir, il me semble plus opportun, encore, d’y regarder à deux fois, sous différents angles.

    Pour commencer, « qui a écrit ce livre », et pourquoi ?

    Un homme dangereux, et toxique, au sens où politiquement, il est le meilleurs soutien d’une extrême droite américaine, proche du KU KLUX CLAN, et de toute forme de suprématistes blanc…. Autant dire, en ce qui me concerne, « nos pires ennemis ».

    Certains alors, doivent se dire, « mais enfin, pourquoi, venant de lui, un tel revirement ?

    C’est vrai, ça tiens, « pourquoi, un tel revirement, au point, qu’il devrait à mon avis, faire très attention à sa peau, parce que ces gens là, les suprématistes blancs, sont adeptes des armes à feu, et donc, des intérêts qui s’y rapportent… Et je ne serai pas surprise, qu’il ait reçu quelques menaces de ses anciens amis ».

    Pourquoi ?

    Parce que à l’extrême droite, TOUJOURS, on ne fait de politique que pour LES MAUVAISES RAISONS…

    C'est-à-dire, gagner toujours plus d’argent, et uniquement cela…

    Epouser une cause idéologique, n’a pas pour ambition, de véhiculer des valeurs, en aucune façon, mais d’avoir conscience de quelles valeurs, il importe de se draper, pour parvenir soit à gagner plus d’argent, encore, soit, se faire élire, on nage là, en plein populisme, c’est d’ailleurs, la véritable définition, qui doit en être faite.

    Côté altruisme des valeurs en question, on est juste au niveau de la fausse à purin, à peu prés au niveau du caniveau.

    Pour « ces gens là », d’ailleurs, le mot VALEUR, c’est un raisonnement de financier, et pas un raisonnement de philosophe, d’auteur, d’où le nom du journal VALEURS ACTUELLES ici, en France, c’est sous l’angle financier, que ça doit être entendu, puisqu’ils n’entendent (au sens comprendre), que cela.

    Alors, « chez eu », ils doivent se dire, je suppose, « mais enfin, quelle mouche l’a donc piqué…

    Bon, la mouche, en principe, c’est MOI.

    Je dis bien « en principe », et pourtant, moi, je n’ai rien fait que d’ecrire, et faire des vidéos, je vous promets, moi, ce monsieur, je ne le connais absolument pas !

    D’autres, dans leur rang, doivent se dire, « mais quel salaud, et le principe de loyauté alors ? Apres ce qu’il avait fait pour lui ».

    Bon alors, là, on arrive dans le caviar de la moralité, et de la bienséance.

    D’une part, ce monsieur, était déjà bien établi, socialement, il me semble, et j’ai des doutes, sur le fait, qu’il eût été si nécessaire, pour lui, d’être encore plus mis en avant.

    Ensuite, un dicton, dit, « Dis moi, qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es ».

    Je veux dire, que quand on fréquente des personnes, de basses moralité, il ne faut pas ensuite, s’étonner de voir, que les méthodes peu recommandables, qu’on observait chez l’autre et qu’on trouvait si drôle, pour s’en prendre au clan Clinton, à la belle époque, d’avant présidentielles, ces méthodes donc, le pseudo ami, il les a dans son ADN politique…

    Je veux dire que quand on va faire son marché, dans le caniveau, on trouve ce qui s’y trouve, et on vient pas ensuite, chialer sa mère.

    Une autre hypothèse, serait qu’il ait fait un deal, avec un juge, dans l’hypothèse, oùil aurait lui aussi, des problèmes avec la Justice américaine.

    C’est une hypothèse, qui tiendrait la route, effectivement, sauf, qu’il y a une autre hypothèse, à la quelle je crois, plus crédible encore, qui réside, dans le fait, qu’observant, comment, ça se déroulait, sous ses yeux, il ait véritablement pris conscience, de l’extrême gravité de la situation.

    Je suppose, que certains, là, doivent se dire, que je choisi, cette opportunité, moi aussi, par opportunisme, ce que je peux comprendre….

    Moi, j’imagine simplement, que cet homme, a peut être des enfants, et des petits enfants, et qu’il a juste envie, peut être, puisqu’il n’est pas si jeune, de voir ses petits enfants, évoluer dans un monde, où lui, en temps que politique, a le devoir de rendre compte, véritablement, d ce qu’il a vu, pendant cette période….

    Car il est une chose, que les puissants, eux, refusent d’observer, c’est que cette histoire de réchauffement climatique, et toutes ces conséquences, quelque soit la richesse du monde de l’entreprise, peu importe… Ils feraient comment, pour en jouir, si autour d’eux, il n’y a plus que le chaos ?

    Je veux que si aujourd’hui, au moment, où je vous parle, si l’on observe, qu’il existe autant de puissants, d’entreprises du CAC40, ou multinationales, aux USA pour dire, haut et fort, à la face du monde, « ce que trump, tente d’empêcher, nous, le feront à sa place » ? il arrive inévitablement, un moment, où autour du président, lui, même, certains se posent les bonnes questions….

    Si je donne la parole à mon nez de clown, il rajoutera même, « vieux motard que jamais ».

    (clin d’œil à qui vous savez…)

    Parce que pour information, de tout ce qui est révélé, dans ce livre, il n’ya absolument rien de fantaisiste, mais au contraire, de plus que plausible.

    La panique à bord, une fois élu, comme celle qui était lisible, chez jean marie le pen, quand il s’est retrouvé élu, pour le second tour des présidentielles, et que Jospin, avait été évincé et que cette panique avait été notée de tous, ce qui montre bien, les véritables raisons pour lesquelles, ces gens là, font de la politique…. Satisfaire leurs égos personnels, en arrivant au pouvoir, quelque soit la méthode, user de toutes les stratégies possibles et imaginables, au détriment de la moindre morale, ficelles, que trump a toujours, utilisé, depuis le début, et qui sont en train de l’étrangler.

    Ce qui est dit, au sujet des amendements, de la Constitution Américaine, est pour le moins explicite, et sonne tellement vrai, qu’il mérite un sketch…

    J’explique.

    Il se fait expliquer, par la lecture les amendements de la Constitution Américaine… Au bout du troisième amendement, le conseiller constate qu’il n’écoute plus….Et qu’il envoie tout balader, parce que ça l’emmerde.

    Et bien si ça t’emmerde, mon gars, et bien laisse la place à quelqu’un de plus patient, et surtout, de plus compétant…

    Moi aussi, ça m’emmerdrait, mais moi je ne postulerai jamais, pour devenir chef d’état !

    Les pleurs de son eposue… ha, ça, c’est clair, je ne suis pas étonnée, enfin, un soupçon de lucidité, visiblement, qui helas, a bien vite disparu, puisqu’elle n’a rien trouvé de mieux, que de recopier, celui, de Michèle Obama….. Et comme commentaire, quand les journalistes, lui avait fait la remarque, elle n’avait rien trouvé de mieux, que de répondre avec un sourire, aussi naturel, que botoxé….

    Enfin, je veux dire, que pour se marier, avec un tel énergumène, qui doit, dans le privé, être simplement aussi épouvantable que capricieux, il faut en vouloir… Elle aussi, n’a que ce qu’elle mérite.

    Mais de tout ce qui a été révélé, dans ce livre, enfin, de ce que nous en savons, depuis hier matin, il n’ y a rien, qui laisse supposer, que ça serait diffamatoire….Au contraire, ça colle hélas, avec le profil psychologique, que j’en avais fait, il y a des années de cela.

    Avant hier, encore, je regardais une petite vidéo, où il signait un document, la camera est un peu loin, « hélas », mais justement, malgré cela, par le geste de la main, on pouvait y voir, encore, que sa signature, doit faire encore, une largeur en hauteur, parfaitement symptomatique, d’une mégalomanie anormale….

    Je veux dire, que quelqu’un, de serein, et de fort, normalement, ne devrait pas signer, un document, où sa signature, fait environ, 4 ou 5 cm de hauteur….

    Si un artiste peitre, signe avec des lettres aussi grandes, il faut que le tableau, fasse au moins 5 ou 6 m sur 5 ou 6 m….. On n’imaginerait pas, signer, sur un feuille de format A4, avec des lettres de 4 cm de hauteur. Et bien lui, SI….

    Seul les enfant, procèdent ainsi, et c’est normal, un enfant, est en phase de développement, alors, c’est logique…. CQFD.


     

    Lire la suite

  • Janvier 2018, la crise iranienne.

    https://actu.orange.fr/france/iran-macron-dit-a-rohani-sa-preoccupation-appelle-a-la-retenue-CNT000000USa3n.html

      Pour commencer, Macron a parfaitement raison, sur le fait qu’on ne peut transiger, sur la liberté d’expression, que ce soit ici, sur le sol français, en ce qui concerne la diaspora iranienne, ou que ce soit en Iran….

      Au sujet de la posture, de la France, vis-à-vis de ces manifestations, et de l’influence de cette diaspora, je rappelle que sur plusieurs médias, ces jours derniers, dont Europe 1, hier matin, et ça avait été fait, aussi, la veille, il me semble, ont resitué la photo dans son vrai contexte, à savoir qu’elle avait été prise plusieurs jours avant les manifestations, et qu’il était important, de le rappeler.

      Maintenant, je tiens juste à rappeler, à monsieur Rohani, que si certains iraniens, ont déserté leur pays, depuis plusieurs décennies, ça n’est pas un hasard, et que s’ils l’ont fait, c’était pour trouver ailleurs, ce qu’ils ne trouvaient pas chez eux.

      Revendiquer le fait de ne pas porter le vole, ne signifie pas que l’on souhaite nécessairement tourner le dos à sa culture, dont la religion, n’est que la racine ancestrale, ça signifie simplement que cette culture et accessoirement, si l’on est croyant, sa religion, ne doit pas être un obstacle, au développement personnel, qui permet de s’épanouir, au sein d’une nation.

      Si cette diaspora, aujourd’hui, comme c’est toujours le cas, de quelque diaspora qui suit une vague migratoire, revendique plus ou moins ouvertement une quelconque influence, dans ces manifestations, ce qui, soit dit en passant, reste à démontrer, il serait plus judicieux, d’observer cet éventuelle influence, si elle est réelle, comme une opportunité à saisir, et ce ci, pour deux raisons.

      La première, réside dans le fait, qu’elle démontre un attachement véritable, à leurs origines.

      En sommes, si vous regrettez, qu’ils aient cette influence tâchez de faire le nécessaire, pour qu’ils n’aient plus envie de fuir, votre ays, en respectant les droits de l’homme.

      Pour n’importe qui, immigrer, pour ds raisons, purement économiques, ou environnementales, est toujours un déchirement, et une plie profonde, n’importe quel émigré, qu’il s’en soit sorti, ou mal sorti, au fil des décennies, vous le confirmera.

      C’est clair, que ceux, qui pourrissent aujourd’hui, au fond de la mer méditerranée, ceux là, ne sont plus dans la souffrance, eux, mais ils y ont cru, et c’est parce qu’ils ont refusé de mourir, justement, qu’ils y ont laissé leur peau.

      Ce que je trouve vraiment regrettable, c’est d’observer que l’influence de cette diaspora, soit observée par vous, comme une menace, alors, qu’au contraire, elle devrait être observée, comme une véritable opportunité, au contraire…

      Puisque par définition, la diaspora, représentant, la génération, qui est ou qui suit la vague migratoire, ne cherche pas uniquement, à m’immiscer politiquement, ce qui est légitime, mais aussi, à investir, en monnaie sonnante et trébuchante, pour ainsi, insuffler, une énergie nouvelle sur le plan économique….

      J’entends bien, qu’un gouvernement, ait du mal à accepter, d’avoir le sentiment d’une certaine façon, de manipulation, vis-à-vis de ces manifestations, et de façon générale, vis-à-vis des diasporas, quelque soit l’endroit, dans le monde, comme on peut m’observer, au USA, avec la diaspora israélienne, et le gouvernement de Netanyaou, je ne trouve pas ça, « honnête »….

    Mais entre « accepter de se faire dicter la loi » par cette diaspora », et « entendre ce que dit cette volonté d’influence », je pense qu’il existe certaines nuances, qu’il me semblerait légitime, d’observer avec plus de discernement, et de subtilités….

      Quand je parle d’investir, dans l’économie iranienne, je ne suis pas dans la fantasme, là, je suis dans la réalité, vraie…

      Quand on observe une vague migratoire, cette diaspora, où que ce soit, dans le monde, on observe, que cette diaspora, ensuite, les générations, qui suivent, souhaite aider leur pays d’origine, pour entre autres, aider à cicatriser leurs blessures, liées à l’immigration, qu’ils ont subie, pour aider au développement du pays concerné, TOUTES LES DIASPORAS FONT CA, et c’est une s chose salutaire, et bienfaisante, qu’il faut saluer et observer, comme une bénédiction, et surtout pas comme une menace.

      Une réponse qui pourrait être faite, là, des maintenant, au manifestants, serait des mesures réelles, contre la corruption.

    Lire la suite