google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

immigration

  • Est ce que l’antisémitisme est un racisme comme les autres ?

     Je me pose cette question, suite à un post, que je viens de trouver, sur FB, dont je pose le copié collé.

    Petite réflexion sur la négation:


    Un ami de mon fils, journaliste, a filmé hier des Gilets jaunes sur les Champs Elysées. Ils éructaient à qui mieux mieux des slogans antisémites, sans que nul ne s'en offusque. Quand le jeune journaliste s'en est ému, il a été aussitôt pris à partie. Mais, première négation, les Gilets jaunes ne sont pas antisémites. Puisqu'on vous le dit. Il ne s'agirait chaque fois que de quelques éléments incontrôlables. Qu'ils accusent la banque Rothschild de diriger la France en sous-main n'est qu'un ras-le-bol contre la ploutocratie mondialisée. Réflexe sain d'une population exsangue et courageuse. 


    Donc l'antisémitisme est marginal, périphérique, anecdotique. Soutenez qu'il est structurel et qu'on l'entend dans la bouche de Madame et Monsieur Tout-le-monde et vous serez taxé de paranoïa aiguë.


    Deuxième négation: une jeune étudiante canadienne, spécialisée en études post-coloniales, me soutient que les Juifs ne sont pas un peuple mais une religion. Cette ethnie, une des plus anciennes de l'humanité, est ainsi réduite à une croyance, frappée d'interdiction de se considérer comme peuple à part entière par une jeune femme de 21 ans qui, si ça ne tenait qu'à elle, polpotiserait tous ceux qu'elle place dans le camp du mal. Ce qui vaut d'ailleurs pour une partie de nos étudiants et de nos universitaires, à en croire ceux qui en sont déjà les victimes.
    Deux négations qui n'ont apparemment rien à voir. Et qui pourtant sont pour moi intimement liées. Ayant pour objet, pour cible, pour destinataire, privé pourtant par ces affirmations mêmes du statut d'interlocuteur, les Juifs, le Juif.

     Pour a voir le fil de la conversation, c'est ici:

    Mon commentaire:

    La question, je crois, réside dans le fait de tenter de comprendre, si l’antisémitisme, serait un racisme comme un autre, ou pas. Quand pensez vous ? Imaginez, que l’état d’Israël, devienne laïc.... Ce qui n'es pas une entrave, à la religion, je le rappelle, alors, une bonne partie de l’antisémitisme, disparaîtrait, en avez vous conscience ?

    Lire la suite

  • Bonne année 2019, avec la stratégie de la libellule, de Thierry Marx.

    Version de Thierry Marx, de ma formule, "quand on vous chasse par la porte, cherchez à entrer par la fenêtre".

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/240321583533423/

     Je précise que j'ai beaucoup travaillé, depuis toutes ces années, sur le l'échec scolaire, et sur le decrochage.

     A ce titre, j'ai remarqué, qu'assez souvent, en boutade, je dis dans mes vidéos, "je vous ferai chier jusqu'au BAC", ce qui dans mon esprit, m'amuse beaucoup, puisque non seulement, je ne l'ai pas, mais en plus, je n'ai jamais revendiquer de le passer...

     Alors, il y a qelques jours, je me suis dit, que devant, sortir ce travail, en livre, le titrre etait tout trouvé !

    Extrait du discours de Benoît Hamon au Cirque d'Hiver le 08/122018 :

    "Depuis des mois, je sillonne notre pays à l’occasion du tour Génération.s Fraternité, et j’ai vu partout des combattants de l’espoir.

      J’ai vu Cédric Herrou, les femmes et les hommes de la Roya, migrants et Français unis en fraternité.

      J’ai vu les sages-femmes, les parents de la maternité du Blanc et de l’Hôpital Pinel en grève depuis 6 mois, qui se battent pour NOTRE service public.

      J’ai vu les incroyables militants d’Alternatiba, au Pays basque, qui sont “plus chauds que le climat” comme ils disent.
    Comme nous, ils se battent, ils inventent, ils proposent, ils espèrent, ils sont debout comme ceux qui y croient encore !

    Alors ce soir je veux leur adresser un message clair, mais aussi à toutes celles et ceux tentés de baisser les bras ou qui se sont déjà résignés et ce message tient en quelques mots simples :

    L’espoir revient, ici et maintenant !

    https://twitter.com/benoithamon/status/1080177928292442112?s=21&fbclid=IwAR0vbxen0JFCJoic1sgDgyKGBTmnwXLUsGyaDEeHJT71gAghvAJeNZ9XXX4

    Lire la suite

  • Pollution des croisières (fluviales ?).

     j'ai mis "fluviales", entre paenthèses, parce que celles  qui n'accostent, qu'en bord de mer, dans des lieux touritiques, sont en realité, comme expliqué dans cet article, infiniment plus pulluantes, que celles qui sont fluviales, les bâtiments, en étant plus modestes en taille.

    Je cite:

      En revanche, beaucoup d’études ont été réalisées sur l’impact des mastodontes des mers. En 2015, deux associations (l’une française et l’autre allemande) lâchent un chiffre édifiant : un paquebot à quai émettrait autant de particules ultrafines qu’un million de voitures.

     Neammoins, le fait que le tourisme fluvial soit pulluant de façon moindre, ils importe, effectivement,  de se poser la question.

    https://www.paris-normandie.fr/accueil/pollution-a-rouen-et-au-havre-la-croisiere-sous-pression-AB13125104

     

     

  • Extrait de casier judiciaire.

     Bon, autant annoncer la couleur, je n'y connais rien....

     Et bien accrochez vous au pinceau, parce que je retire l'échelle...

     C'est précisément, parce que je n'y connais rien, qu'on tient absolument, à ce que j'aille aux info, et que j'y mette mon grain de sel.

     Pourquoi ?

     ET bien parce que mon côté bacassine, version vielle peau sachant que c'est toujours dans les vieilles peaux qu'on fait les meilleures soupes, propose un regard Candide, et sans Voltaire, mais avec Hugo....

     Voilà, le décor est à present, planté.. Y'a plusqu'à arroser et laisser pousser, je m'immerge, dans ce que je vais trouver, puis "j'vous dirai KOI" !

    https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/4027-casier-judiciaire-definition

  • RIC, référendum d’initiative populaire.

     C'est la grande question de ces jours, en ce moment, celle qui semble faire l'unanimité, au sein des gilets jaunes.

     Sauf, que si tel est le cas, c'est précisément, parce que conformément aux gilets jaunes eux même, ça permettrait, qu'un peu tout, et n'importe quoi, se trouve revendiqué, je serai tentée de rajouter, "pour le meilleurs, et pour le pire".

     Voilà, pourquoi, l'idée séduit tant.

     Je ne suis pas en train de condamner cette idée, de prime abord, même si je n'aime pas l'idée du référendum.

     J'explique, simplement, pourquoi l'idée séduit tant.

     Je vous donne quelques liens, pour y voir plus clair.

    https://www.la-croix.com/ (je n'ai pas lu encore, je vais le faire).

    https://www.facebook.com/rose.michelleee/posts/1981027005307765

    https://www.europe1.fr/politique/pour-olivier-duhamel-le-referendum-dinitiative-citoyenne-est-extremement-dangereux-3822560

     Pour ce qui concerne le posture syndicaliste,  enfin, plus précisément, celle de Laurent Berger, CFDT, c'est ici:

    https://www.europe1.fr/politique/laurent-berger-le-referendum-dinitiative-citoyenne-ne-me-fait-pas-peur-3822281

      Je persiste à penser, et à revendiquer, que par les temps qui courrent, il me semble infiniment plus judicieux, quoi qu'en pensent certains, de s'appuyer sur les suyndicats.

     Si je ne le suis pas, c'est juste parce que je ne travaille officiellement pour personne, alors, forcément....

     Avoir négligé les corps intermédiaires, comme on les appelle, fût peut être, la  bourde la plus grave, d'Emmanuel Macron.

     Parce que se positionnant ainsi, il méprisait, par syndicats et partis interposés, comme il l'a fait, vis à vis des maires, les citoyens.

     Et qu'on ne vienne pas nous dire que ce fût, "une erreur de com",  quand on est sincère, "ça ne devrait pas arriver".

     Pour ce qui concerne l'exemple suisse.

      Ils en ont parlé, non sans humour, à l'instant, sur Europe 1 dont j'ai donné le lien, à l'instant.

       Mais au delà, d'une sensibilité "différente", ou plutôt, "nuancée", dont ils feraient preuve, et qui, parait il, ferait qu'on ne pourrait se comparer à eux (le français est râleur, parait il, à un point que c'est une marque de fabrique, et le Suisse, lui, passe son temps à parodier la marmotte, pour envelopper le chocolat, assis sur des liasses de billets, assis en tailleur, au fond d'un coffre fort...).

     Et tous les quarts d'heure,  au lieu d'entendre l'Angelus, on entend un cris strident, qui fait,

    CUIC CUIC CUIC !

     C'est vous dire, dan quelle merde , on est.

     BREF, ainsi, le fameux référendum, dont ils se saisissent, parait il, ne saurait en aucune façon, servir de référence, dites donc, pour y voir plus clair.

     Mais comment, se FESSE dites donc !

     Je crois que j'ai la clé de cette curieuse énigme....

     Les caisses de l'etat, en Suisse, sont aussi bien garnies, que les grands patrons là, bas, ont les rognons bien couverts....

     Et oui, neutrailité oblige, n'est ce pas... Quand on sert de coffre fort, à tous les évadés fiscaux, de l'Europe entière, on est plutôt mal placés, pour crier au scandale, parce qu'il faut remplir les caisses, puis que ELLES DEBORDENT DEJA.....

     Enfin, moi, c'est ce que je pense, quand je regarde au travers d'un trou de  gruyere.

     Tout ça pour vous dire, que le référendum suisse, au fond, je confirme, ça ne risque pas d'être une bonne source d'inspiration, ou de comparaison, avec un qui se ferait chez nous, mais pas franchement, pour une différence, de caratère, d'un citoyen à un autre, mais plutôt, pour des raisons évidentes et purement, mercantiles, et liées, au secret bancaire.

     18 decembre 2018.

     Pour commencer, cette vidéo.

     La mienne, dans 10mn, en direct live, sur FB.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/230899874475594/

     19 décembre 2018.

    https://www.facebook.com/mauroAsoldani.fr/posts/10215440152411730?comment_id=10215440242613985&reply_comment_id=10215441464484531&notif_id=1545234592921548&notif_t=feed_comment_reply

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/231796177719297/

    "détournement" de la chanson, "mon vieux" de Daniel Guichard.

    https://www.facebook.com/TiGahEr/videos/10156795913672068/

     REFERENDUM D'INITIATIVE CITOYENNE.

    https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1?fbclid=IwAR24dmBKpp5k3FdO4n95bEtrFAyBwtzx2OjSLWaJCekIgZEciVC5CMwpiLI

    Pourquoi, je ne l'ai pas fait avant , parce que je en peux pas être partout.

     L'objectif, consiste s'ooposer, à la privatisation, de cet aerodrome.

     De façon générale, je suis complètement contre le fait que les transports, en général, soient privatisés, je trouve immoral. Ca l'est d'autant plus qu'en cas de dysfonctionnement,  on revendique, tous, haut et fort, que ça devrait, toujours fonctionner au poil.

     Alors, soit c'est serice public,et on assume, que ça genere des pertes, soit on n'assume, pas,  et  ne brandit plus la notion, de service public.

     Il est tres important, d'user, de ce type de referendum, parce que la Loi, à present, est faite de telle sorte, qu'à partir d'un certain nombre de signataires, ils sont obligés, d'en tenir compte, et de soumettre la Loi.

     J'ai entendu, ces jours derniers, sur RMC, aux grandes gueules,  que la SNCF, couterait, 200€ (environ, j'arrondis),  par habitant, et par an.... Là, encore, je bondis, soit, c'est un service public, soit ça ne l'est pas.

     Je rappelle, d'autre part, quand on veut, s'en prendre au statut des cheminost,  que pour y rentrer, les conditions, sont drastiques...  Au point, qu'ils ont du mal, à recruter, pour conduire les trains.

     Je trouve, pour ma part, parfaitement legitime de payer, pour a voir, un service, et legitime, que çame coute de l'argent, au delà, du fait, de payer mon billet. Et je tiens de même raisonnement,  au sujet des autres services publics.

     Pour revoir, l'emission, d'hier,  (pas celle dont, je parle, qui etit la veille), c'est ici.

     Il y est question, au sujet de la SNCF, du fait, de remplacer les guichets, ar des automates.... le noveau president, ambitionne, de reduire, le temps d'attente, à environ, une demi heure...

     Je connais beaucoup d'usager, moi, qui n'ont pas internet, et beaucoup, renncent à prendre le train, à cause de ça.

     D'autres pistes sont envisageables, comme de fixer un RV, au prealable, comme ça se pratique à la sécu, désormais.

     Le fait, d'informatiser, sur des automates, ou sur internet, pose un autre probleme, et de taille, quand ces usagers, sont interdits bancaires,  et ne disposent que de liquide... Alors, que faire ?

     Soit, vous avez le bon  Iphone, le bon abonnement internet, et la gueule de l'emploi, et vous cochez la bonne case, soit vous ne l'avez pas, et vous êtes un sous citoyen, ça me révolte... Est ce que le fait, que la pyramide des ages viellisse, doit avoir pour conséquence, d'augmenter, alors, le poucentage de sous citoyens, comme c'est en train de se produire ?

     Je crois, qu'il va pas être deçu, lui, hi hi hi....

    Lire la suite

  • Apres les gilets jaunes, le regard de Christiane Taubira.

    https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/12/16/gilets-jaunes-christiane-taubira-juge-que-la-responsabilite-de-la-gauche-est-tres-lourde_5398275_823448.html?fbclid=IwAR3WGdk1iUVK4oVcxvCa8T_-yWG2cQGoZIk7Vz46GoxUm-LAGJ9h7KPVy9o

     Le procès qu'elle fait, à Macron, est très dur, et il est parfaitement justifié.

    Extrait:

    "La responsabilité de la gauche « est lourde, très lourde, sur le passé, sur le présent. Elle peut l’être plus encore si la gauche ne comprend pas que c’est à elle qu’il revient d’offrir un débouché politique à ce mouvement ».

     Je comprends, qu'elle prétende une chose pareille.

     La réflexion, ou plutot, la question, que ça m'inspire, serait de se demander si  la gauche, quelle qu'elle soit, aurait ou non, ou plutôt, serait en droit, ou pas,  de revendiquer une forme de monopole de l'Humanisme...

      Mais j'en vois, à droite, qui relèvent le manton, avec les deux poings sur les hanches...

      Désolée, "les gars", (et oui, il y a plus de femmes, dans les rangs de gauche, que dans les rangs de droite, vous pouvez vérifier), mais selon qu'on est de droite ou de gauche, l'intérêt qu'on démontre,  vis à vis de l'être humain, plus qu'à l'entreprenariat, et au chiffres d'affaire d'une boite, semble bien, n'en déplaise à cetains, être le révélateur véritable, qui détermine, qu'on serait de droite, ou de gauche...

     D'où la franchise de ma question, EST QUE L'HUMANISME EST UNE CHASSE GARDEE A GAUCHE ?

     Dans cette hypothèse, alors,  j'aimerai que les gilets jaunes, qui sont tentés par le rassemblement national, nous explique, en quoi, pourquoi, et comment, ce parti, serait susceptible de les soutenir, et ceci, d'autant plus que selon Nicolas Bay, entendu sur France Inter, ce matin, je n'ai entendu aucun lapin, sortir d'un quelconque chapeau, pour trouver une solution.

     Mais je vais y revenir.

     Sans vouloir prendre parti objectivement, pour ceux que je soutiens, Benoit Hamon, et générationS, je rappelle, pour ceux qui ont la mémoire courte, qu'avant les dernière présidentielles, Benoit Hamon, avait été élu, comme chef de file du PS, pour se voir désavoué, au premier tour des présidentielles...

     Comme on dit chez nous, "chat échaudé, craind l'eau froide", et l'incohérence, alors, ne venait pas de lui, mais bien des électeurs, en premier lieu.

     Comment peut on choisir quelqu'un, le designant comme représentatif, puis ne pas le choisir ? et donc, lui donner sa voix ?

     Au delà, de ces querelles, qui effectivement, sont contreproductives, moi je choisis ceux ou celles qui bossent, et qui proposent des choses, c'est le cas de générationS, mais qui oeuvrent, au delà, de ces querelles stériles.

      Il n'est pas superflu, d'ailleurs, d'observer que ça vient plus des observateurs et des médias, que des principaux interressés eux même.

      Je sais que certains regrettent, d'en voir certains, jouer perso....

     Mais écrire des nouvelles pages, en politique, demande du courage, et un courage qui exige, de l'être humain, d'oser revendiquer, de depasser ces clivages,  ce qui ne signifie pas pour autant, qu'il doivent, cracher dessus, comme je l'ai entendu, encore, ce matin, de la part de Amélie de Montchalin,  qui cloue au pylori, toute la politique, qui s'est deroulée, depuis 40 ans, et ça n'est pas la seule...

     Devaloriser le politique, de façon outrancière, comme l'a fait, aussi, Nicolas bay,  ce midi, je trouve ça stupide, irréverancieux, et proprement risible.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-6-9/le-6-9-16-decembre-2018

     là, pour le coup, on est dans le vrai populisme.

    Lire la suite

  • Corruption, au niveau européen. Bonjour, Juncker !

    https://www.politis.fr/articles/2014/11/juncker-au-centre-dun-scandale-fiscal-impliquant-340-multinationales-28907/?fbclid=IwAR2qrv4WBMGBzrstZuqrBWCRU8AKuGMbjfHxkUvYlBj8WOlMVFi5K8dcEPs

    Je copie cole, l'article.

    Les accords fiscaux secrets passés entre des centaines de firmes et le Luxembourg, afin de soustraire des milliards d'euros à l'impôt, ont forcément été couverts par le président de la Commission européenne.

    CET ARTICLE EST EN ACCÈS LIBRE. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.

        Quarante médias internationaux s'appuyant sur des documents obtenus par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) viennent de révéler l'existence d'accords fiscaux secrets entre le Luxembourg et 340 multinationales, dont Apple, Amazon, Ikea, Pepsi ou Axa.

       Ces accords, qui permettent à ces firmes de minimiser leurs impôts, représentent des milliards d'euros de recettes fiscales perdues pour les États où ces entreprises réalisent des bénéfices, selon l'ICIJ et ses médias partenaires, dont Le Monde en France, The Guardian au Royaume-Uni, le Süddeutsche Zeitung en Allemagne, l' Asahi Shimbun au Japon. Ils ont été passés entre 2002 et 2010, soit à une période où Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne depuis le 1er novembre, était aux commandes du Luxembourg.

      Ministre des Finances du Grand Duché du 14 juillet 1989 au 23 juillet 2009, il a également été son Premier ministre durant près de 19 ans, du 20 janvier 1995 au 4 décembre 2013.

    Non seulement M. Juncker ne pouvait ignorer les pratiques mises à jour par l'ICIJ, mais aux postes qu'il occupait il les organisait.

     Je crois que c'est clair non ?

    On savait que le Luxembourg était le Duché de l'évasion fiscale. 

      L'intérêt de l'enquête de l'ICIJ est d'en expliquer le mécanisme, révélant par là-même la complicité du pouvoir politique luxembourgeois.

      Je vous recommande, sur ce point, le numéro d'Elise Lucet, ENVOYE SPECIAL, sur le sujet, que vous pouvez revoir en suivant ce lien:

     Bon, je ne retrouve pas le lien de l'émission, sur le sujet, mais ça n'es pas tres grave.

     Non, à la place, j'ai plus interpellant.

     regarder donc, ce lien:

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/13/athenes-s-attaque-a-l-evasion-fiscale-sport-national_1350753_3234.html

     Un article du monde, qui denonce l'evasion fiscale, qui a lieu, en Grece, alors, le monde, justement, est un journal appartenant à un groupe, qui precisemen, d  s'en rend coupable, mais pas l'itermediaire......  Du Luxembourg.

     J'ai coutume de dire, que l'évasion fiscale, s'acoquinne, avec une certaine forme d'obscurantisme, et de malhonneêteté intellectuelle,  mais de voir qu'on observe la paille, dans l'oeil de la Grèce, alors, qu'on ne voit pas la poutre, dans le sien, son oeil, je veux dire, c'est assez comique non ?

     Pour ne pas die, "cosmique".

      La pratique du « tax ruling », mise au jour dans cette enquête de six mois baptisée « Luxembourg Leaks » ou « LuxLeaks », est légale.

     Le problème reside dans le fait, que les multinationales, font ce qu'elles, veulent, parce qu'elles, juissent d'un no man's land juridique, qui serait sensé, apporter, un minimum de moralité, dans leurs pratiques.

     Oui, vous avez bien lu, le mot, MORALITE, non loin, du mot, MULTINATIONALE, autant dire, aussi surprenant, pour ne pas dire, saugrenu, que d'observer, le mot CARESSE, à côté du mot, abattoir... Vous me suivez toujours, là ?

      Elle permet à une entreprise de demander à l'avance comment sa situation sera traitée par l'administration fiscale d'un pays, et d'obtenir certaines garanties juridiques.

      Les groupes concernés réalisent ainsi des milliards d'euros d'économies chaque année grâce à la création d'une filiale, d'une holding ou au déplacement d'un siège social sur le territoire du Grand-Duché.

      Avec pour but de payer le moins d'impôt possible.

      Les 28 000 pages d’accords fiscaux secrets auxquels l'ICIJ a eu accès concernent 340 grandes entreprises – notamment Apple, Amazon, Verizon, AIG, Heinz, Pepsi, Ikea – et proviennent toutes du grand cabinet de conseil et d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC). Ces accords ne concernent donc que les entreprises clientes de PwC. Et le Luxembourg n'entend pas renoncer à la pratique du « tax ruling » : Elle « fait partie de notre patrimoine et nous voulons la perpétuer dans le respect des règles » , déclarait son ministre des Finances, Pierre Gramegna, dans Le Monde du 29 octobre. Avant d'ajouter, non sans cynisme : « Le maintien d'une certaine compétitivité, loyale, entre les États dans le domaine fiscal est indispensable. »

      Que ces mécanismes d'optimisation fiscale soient légaux n'en diminue pas le scandale à l'heure où l'Union européenne et ses États membres réclament sur tout le continent à leurs citoyens de se serrer la ceinture au motif qu'il n'y aurait plus d'argent dans les caisses.

      Derrière la technicité de ces mécanismes révélés par l'ICIJ, il y a des législations qui les ont permis, ces législations relèvent de décisions politiques voulues ou approuvées par des responsables politiques.

      Ces derniers devraient maintenant rendre des comptes.

      Dans une démocratie, c'est ainsi que les choses devraient se passer. Mais l'Europe en est-elle seulement une ?

     PIEUVRES OPPORTNISTES, voilà, comment, depuis toutes ces années, je les appelle.

      Lorsqu'à l'été dernier il s'est agi de désigner le président de la Commission européenne , nul ne pouvait ignorer que Jean-Claude Juncker, qui était le candidat de la droite (sortie en tête des élections européennes), était aussi le candidat des paradis fiscaux.

     Lire > Européennes: Juncker, candidat de la droite et des paradis fiscaux 

      Cela n'a pas gêné la plupart des sociaux-démocrates, François Hollande inclus, qui ont accepté de l'introniser. On a même vu Daniel Cohn-Bendit appeler ses amis Verts à faire de même, en vain.

      À ces derniers, Jean-Claude Juncker a été jusqu'à promettre de « lutter contre la fraude et l’évasion fiscales » , promesse réitérée en séance plénière.

      Hier, interrogé sur le « Luxembourg Leaks » lors de son premier point de presse, Jean-Claude Juncker a promis de ne pas intervenir dans l'enquête européenne sur la pratique fiscale de « tax ruling » qui vise le Luxembourg et trois autres pays.

      Ne pas intervenir n'est pas tout à fait ce qu'on attendrait d'un responsable politique déterminé à lutter contre l'évasion fiscale.

    Un moyen simple de lutter contre l'évasion fiscale consisterait à rétablir « la souveraineté fiscale »en taxant les bénéfices là où ils sont réalisés. C'est ce que recommandait l'OCDE dans un document à destination du G20 publié en septembre. Mais c'est sans doute contraire à la religion néolibérale de Jean-Claude Juncker.

    À lire > Barroso à Goldman Sachs : l'éthique en toc de la Commission européenne


    1. Cette enquête ne porte que sur des accords passés par le Luxembourg avec Fiat Finance and Trade, qui fournit des services de gestion de trésorerie au groupe automobile Fiat. Les trois autres visent : 1.L'Irlande pour des accords passés entre l'administration fiscale et le géant américain d'internet Apple, soupçonné d'avoir bénéficié d'un traitement de faveur contraire aux règles européennes de la concurrence. 2. Des soupçons d'avantages fiscaux accordés par les Pays-Bas à la chaîne de cafés Starbucks. 3. Gibraltar, cette dernière enquête ayant été ouverte en octobre. 


     

     

    Lire la suite

  • LCP, comment ça se passe, au quotidien, à l'Assemble Nationale.

     On me fait passer cette vidéo, à l'instant, sur FB.

    http://lcp.fr/la-politique-en-video/lopposition-de-gauche-deposera-la-semaine-prochaine-une-motion-de-censure?fbclid=IwAR3UnlFoNJSD-JgQc0OB59fWQfavvoRWfWXbBdgzjrry8Ayf2d-Zwuldsxw

     Pour commencer, le motion de sensure, vis à vis du gouvernement, pour pallier au fait que les gilets jaunes, semblent "insaisissable", puisque qu'il n'ya pas d'interlocuteurs, qui fassent consensus, pour dialoguer avec le gouvernement.

     On dit qu'il n'y a pas plus sourd, que quelqu'un, qui ne veut pas entendre, ce que je crois, et qui est plus vrai encore, quand il s'agit de politique.

     Il est prétendu, dans cette vidéo, que certains députés, au sein du mouvement LREM, serait prêts à soutenir cette motion de sensure.

     Dans la vidéo qui suit, il s'agit de se demander, si oui, ou non, la loi qui doit tendre à mieux protéger les aidants,  (alors que je vous rappelle que nous sommes en plein TELETHON), doit être travaillée ces jours ci, ou si l'Assemble Nationale,  peut se permettre de la renvoyer aux calandres grecques.

     C'est à dire, pour une finalité, debut 2020....

     Et oui, le temps qu'elle fasse la navette, entre le Sénat, le Ministère, et l'Assemblée Nationale, à plusieurs reprises, pour chacun, pour qu'ensuite, elle soit votée puis ensuite, une fois deshabllée de tout fondement, votée, ou pas, pour enfin, être promulguée.

    Elle est bien bonne, celle là, non ? Par les temps qui courrent, je veux dire. Comme on dit vulgairement, "faut pas être pressé".

     Quoi, qu'il en soit, le député qui le prétendait, dans la vidéo précédante, semble, bien avoir raison, puisque les AIDANTS, C'EST MAINTENANT OU JAMAIS, deux deputés, de  LREM, ont voté contre le repport !

    Lire la suite

  • L'âge de la colère, de Christine Lagarde.

    https://www.ouest-france.fr/economie/personnalites/christine-lagarde/christine-lagarde-craint-l-avenement-d-un-age-de-la-colere-6109307

     Je copie colle, quelques extraits.

      "La patronne du FMI Christine Lagarde a lancé mardi un vigoureux appel à un renouvellement de la coopération internationale, craignant l’avènement d’un « âge de la colère » où les inégalités pourraient bientôt surpasser celles de l'« âge d’or » du capitalisme au XIXe siècle".

     Quand on observe, que les grands gagnants, ou plutot, ceux, qui etaient à l'origine même,  de la revolution industrielle, etait le Royaume uni,  qu'il s'en est suivi, le fait, que l'anglais, fût la langue, et est encore, la langue la plus internationale, et la plus repandue, et que ce sont par eux,  que le ver du BEXIT, est entré dans le fruit, ça laisse, on ne peut plus songeur...

     Et pourtant, quand je prétends, que la référendum, le plus souvent, est l'arme politique, des plus lâches, dfficile d'en faire la plus criante démonstration.

     Au sujet du Brexit, d'ailleurs, je salue l'insondable courage, de Theresa Mey, qui tente, malgré vents et marée, de limiter le fiasco brexitien, et apprends, ce matin, que certaines entreprises, envisagent, de venir installer leurs sieges, ici, sur le sol français, pour contrer les entraves probablement inevittable, que le brexit risque d'avoir, sur les echanges commerciaux, entre le Royaume Uni, et la France.

     Certes, ça ne résoud pas le problème des migrants, qui demendent toujours et encore, à traverser la Manche, pour aller s'installer au RoyaumeUni, mais disons, que ça compenserait un temps soit peu, sur le plan économique, la toxicité dont fait preuve l'Angleterre, par le Brexit qu'elle a fait voter....

     La faute à qui ?

     Sinon, dans cette dynamique, qui fait que n'imorte quel observateur, ne peut que constater, que cet enflammement social, fait tâche d'huile, en quelque sorte... ca me rappelle la fête du citron, à Menton....

     Je n'ai rien contre mentonnais, et leur fête du citron, hein.

    https://www.nicematin.com/cinema/on-connait-deja-le-theme-de-la-86e-fete-du-citron-de-menton-en-2019-281586

       Mais comme la langue française, souvent, par sa prosodie, vient à mon secours, je ne peux m'empêcher de faire remarquer, que les pro Brexit, et nationalistes de tous poils, pratiquent le mensonge, infiniment plus que n'importe quel autre parti...

     Sinon, la bonne nouvelle, ce matin, elle est ici:

    https://www.europe1.fr/emissions/axel-de-tarle-vous-parle-economie/francais-et-allemands-se-mettent-daccord-pour-taxer-les-gafas-a-minima-3814031

       Oui, j'ai bien compris, qu'il y a un MAIS....

       Mais peut être que le moment, serait bienvenu, alors, justement, de bondir sur l'occasion, de la paet des autres pays européens, de nous donner cet accord... Quel pays d'Europe aujourd'hui,  aurait interêt,  à s'opposer à cette taxe ? Quel pays ?

     En effet, il n'existe aucun secteur, que ce soit sur le plan sociétal, mai aussi, économique, qui ne mette à l'index, le rôle fondamental, des GAFA? et j'ose l'affirmer,  assez souvent, plus pour le pire, que pour le meilleurs, comme le risque lié aux escroqueries bancaires, sécuritaire, idéologiques, ou liés  au phénomène d'ubérisation, qui n'est rien de moins, que la forme contempraine, de l'esclavage....

     Alors, oui, il n'existe aucune pays européen, aujourd'hui, qui y trouverait ombrage, à mon sens....

     Et pendant que j'y suis, j'aimerai bien, que Angela merkel, et son gouvernement, lutte contre l'evasion fiscale, elle, aussi, comme nous devrions, le faire? parce que voilà, ce que j'ai appris, enfin, ce qu'on nous a rappelé, ces derniers jours.

    https://www.euractiv.fr/section/all/interview/eva-joly-la-commission-est-dirigee-par-levadeur-fiscal-en-chef/?fbclid=IwAR3gpBQ5jf0IaDm4-p1i6AyWsyoAJ4H5y9TnIvsLK2weR_M-nDSgKNaeX48

     Quand je pretendais, il y a 5 ans, que les multinationales, n'étaient que des pieuvres opportunistes, si vous lisez cet article, jusqu'au bout, je crois que rarement, plus belle démontration en ait été faite.

     Alor, quelle reltion, avec les gilets ajunes ?

     Et bien si la credibilité du gouvernement d'Emmanel macron, est mise à mal, ces temps ci, c'est surtout, je crois, parce qu'il ne dit mot, sur les moyens, qu'il va mettre en oeuvre, pour trouver l'argent, qui manque....

     Et que cet argent, c'est par ce type de taxation des GAFA, qu'il pourrait être finalement trouvé. Voilà, pourquoi.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/222446865320895/

    https://actudujour.com/le-timbre-passe-de-95-centimes-a-105e-au-1er-janvier/?fbclid=IwAR2npG0Y9MpIJ7AO86PuNZfede-rSH1U2kRk52tIW3Z8Wx-laNeaj3z7RE4

    Le 6 novembre 2018.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/223020341930214/

    Le 7 novmbre 2018.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/223800268518888/

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Gilets jaunes, la centrale.

    https://www.facebook.com/giletsjauneslacentrale/

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/gilets-jaunes.html

     Une pétition, pour soutenir les gilets jaunes.

    https://www.mesopinions.com/petition/politique/lettre-ouverte-president-republique-emmanuel-macron/53626/soutenir#main-block

     1er decembre 2018.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/219921768906738/?comment_id=219947508904164&notif_id=1543683201151241&notif_t=video_comment

    https://www.generation-s.fr/

    https://www.franceinter.fr/emissions/comme-un-bruit-qui-court/comme-un-bruit-qui-court-01-decembre-2018

    2 decembre 2018.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/220455445520037/

     le 3 novembre 2018.

    Francoise Niel Aubin

     Oui, ça continue, aujourd'hui. Ici, en Normandie aussi, je pense que des faire durer le mouvement, devrait peut être plus se faire sous l'angle régional, de telle sorte que ce soit bien elles qui demeurent au plus près des préoccupations politiques. Ça présenterait l'avantage aussi, de n'entendre parler uniquement strictement que de la capitale, avec le chantage au manque à gagner touristique qu'on nous sert.

     Le 4 novembre 2018.

      Ce que j'ai expliqué, il y a environ 15 jours, à savoir que le risque de bloquer l’économie, dans les magasins, risquait d'avoir pour conséquence, que les consommateurs, vous et nous, même si c'est dans une moindre mesure, à cause de la baisse du pouvoir d'achat, sommes tentés de se tourner vers la vente en ligne, là, où precisement, E bay, etc, eux, ne paient pas d'impôts en France... UN COMBLE....

      A méditer, est ce que les gilets jaunes, ont vraiment l'intention, de booster ces truands, que sont les entreprises de vente en ligne  ?

     La suite arrive, en live, sur FB, dans quelques instants.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/221720312060217/

     Merci, àYann Bartes, pour la brève apparition de ma modeste personne, dans ton émission, ce soir...

    https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/quotidien-premiere-partie-4-decembre-2018.html?xtor=AD-28&fbclid=IwAR2XnlpiCdDm9oiZHWC4LNa4VF1pEPEraz0AGaxUUKxcOH1-1XP1Du_4fy0

     

    Lire la suite

  • Créons les nouvelles formations pour la transition énergétique ! C'est bien de spiritualité, dont il est question.

     Demain, à paris, se tiendra, la seconde journée de la transition energetique.

     Je n'ai pas assitsé à la première, parce que j'avais piscine, mais attention, pisciene écologique, mais pour la seconde, demain, juré craché, vous n'&viterez pas l'obstacle !

     Bon, je vous donne le programme, ceux qui se sentent concernés, peuvent, venir, peut être  ?S'il reste encore des places.

     Je copie colle, le programme.

    http://realitymakers.org/journees-transition-energetique-emploi/

    JEUDI 29 NOVEMBRE

    9h à 13h30, aux Halles civiques, 27 Rue Piat, 75020 Paris

    9h : Début de la matinée, présentation d’initiatives de pionniers

    9h30 : Nous vous proposons une authentique tempête de cerveaux en petits groupes (que vous pourrez choisir), sur les quatre grands axes de travail identifiés lors de la dernière session :

    1 / Créer un “labo des métiers du futur” pour lier transition professionnelle et personnelle. Il s’agirait d’un tiers-lieu réunissant toutes les parties prenantes de façon régulière pour imaginer les futurs métiers et formations. Ce lieu pourrait dans un deuxième temps s’étendre sur les territoires en lien avec des entreprises (ou être hébergé dans des entreprises qui doivent changer). Il permettrait de renforcer les échanges entre penseurs et praticiens de la transition énergétique afin de mieux identifier les structures éducatives et les pédagogies à même de répondre aux besoins de formation. Il permettrait également de favoriser la concertation avec le secteur associatif pour alimenter les formations et d’identifier les partenariats possibles avec le secteur privé.

    2/ Étudier et recenser les savoir-faire locaux et territoriaux (y compris les savoir-faire artistiques, culturels et artisanaux) pour la transition. Ce travail vise à intégrer les diversités territoriales, tant en matière de savoir-faires que de ressources, à la conduite de la transition et permettra une évolution des programmes de formation qui prenne en compte les diversités contextuelles. En outre, ceci tend à remobiliser les savoir-faire traditionnels utiles pour la sobriété énergétique et créer des imaginaires inspirants grâce aux métiers des arts et de la culture pour embarquer plus facilement le grand public dans la transition énergétique.

    3 / Développer une plateforme en ligne ouverte pour recenser les besoins pour la transition - les compétences et les fiches métiers - et les formations correspondantes. Pour concevoir des formations adaptées, encore faut-il avoir une vision globale des besoins et pouvoir la communiquer, tant pour les intégrer aux programmes, que pour donner envie aux futures apprenants de s’y former. Cette plateforme répond à cette double exigence. Pour ce faire, celle-ci sera évolutive et dynamique dans le temps - avec pour objectif de disposer d’une vision régulièrement actualisée des besoins en compétences - et complétée par les pionniers de la transition pour une meilleur diffusion de leurs compétences et connaissances. Elle comportera une synthèse des alternatives existantes pour en constituer un répertoire de compétences. Elle pourra être impulsée et animée par un acteur spécialisé dans l’orientation et l’insertion professionnelle comme le CIDJ ou l’APEC.

    4/ Mettre en place un fond pour le développement des programmes et pour l’enseignement aux métiers de la transition énergétique. Cette proposition conditionne en partie les précédentes. Former des acteurs de la transition nécessite de mobiliser des moyens financiers à la hauteur du défi à relever pour transformer en profondeur nos modes de production, transformation et consommation d’énergie. L’insuffisance des financements en la matière ralentira le processus et peut mettre en péril le respect des engagements internationaux, nationaux et locaux en matière de transition énergétique. Dans un contexte de rigueur budgétaire, ceci relève d’un choix politique important à assumer. Le financement de ce fond pourrait reposer sur une fiscalité écologique telle que les Certificats d’efficacité énergétique (C2E).

    → Cette étape de travail sera divisé en deux temps : la mise en commun des acquis et des expériences puis l’identification des leviers permettant le développement de vos idées.

    12h40 : Conclusion et retours

    13h : fin de la matinée de travail, nous vous proposons un déjeuner pour célébrer !

    LUNDI 3 DÉCEMBRE

    14h à 18h30, à la Maison des Acteurs du Paris Durable, 21 Rue des Blancs Manteaux, 75004 Paris 

    14h : Début de la matinée / Introduction

    14h30 : Après le remue méninges du jeudi, nous vous proposons de construire et développer le plan détaillé de la mise en place des projets. Entre autre :

    • Identification d’un mode de fonctionnement précis
    • Identification des public concernés
    • Identification des acteurs pour le faire fonctionner
    • Budget ou business model potentiel

    17h40 : Conclusion et retours

    18h : fin de la matinée de travail, nous vous proposons un déjeuner pour célébrer !

    UN MÉLANGE DES MONDES

    Comme lors de chacun de nos événements, nous rassemblerons une diversité de participants et d’intervenants-es dans un cadre propice à la création grâce à nos facilitateurs, qui s'appuient sur des méthodes de design thinking  et d'intelligence collective.

    Nous vous offrons un espace de possibles ouvert, interculturel et inclusif pour l'interaction, la collaboration et l'exploration ainsi que la rencontre de personnes alignées à vos valeurs, prête pour la transition.

    Vous êtes : professionnel de la transition, professionnel de la formation, coach, designer, salarié d’une association ou d’une structure de l’ESS, étudiant-e, ou un-e simple curieux-se…. Ces journées sont faites pour vous !

    Inscrivez-vous !

    Session 1 :

    Jeudi 29 novembre, de 9h à 13h30, aux Halles civiques, 27 Rue Piat, 75020 Paris

    Session 2 :

    Lundi 3 décembre, de 14h à 18h30, à la Maison des Acteurs du Paris Durable, 21 Rue des Blancs Manteaux, 75004 Paris

    Soutenu par Mairie de Paris
    En partenariat avec Acteurs du Paris durable et le CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse)

    ENGLISH VERSION

    You’re invited to the Energy and Youth Employment Workshops!
    Let’s join forces to fasten the energetic transition and design tomorrows energy system trainings.

    As usual, we will gather diversity of minds to creative problem solving, animate the day with collective intelligence based approaches, and build up on inspiring contributions from experts (soon revealed).
    More details to come! We’re looking forward pushing further the transition together.

    ★2 days of mind shaking, connection, and collective intelligence through design thinking.
    ★8 Energy and Youth Employment events simultaneously hold worldwide, in Benin (Cotonou), Burkina Fasso (Ouagadougou), Cameroun in partnerhsip with Jokkolabs Global (Douala), France (Paris), Guinea (Conakry), Hong Kong, Mali in partnership with Jokkolabs Global (Bamako), Togo (Lomé).
    ★Keynotes, workshops, live music, and more surprises.

    WHAT IS IT ABOUT
    ★ Workshops to shape concrete actions and propositions for fastening the transition.
    ★ An open, intercultural and inclusive space for interaction, collaboration, and exploration.
    ★ Meeting like-minded people coming from all over the world ready to change.

    2ND EDITION IN NOVEMBER !
    We invite members and actors mobilized and involved in the energetic transition with cutting-edge approaches to join forces and build new alliances in order to achieve systemic change.

    PROGRAM SOON REVEALED…
    Supported by Mairie de Paris
    In partnership with Acteurs du Paris durable, le CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse)

    A PROPOS
    Make It Real est un mouvement international qui vise à créer des réseaux d’action, à stimuler les bons partenariats et démultiplier les échanges d’information stratégique pour répondre aux enjeux clés du développement d’une société durable et désirable. Chaque groupe constitué bénéficie de l’accompagnement d’un.e facilitat.rice.eur permettant l’expression de toutes les voix et visions en présence et l’incarnation en actions.

    1 octobre 2019.

     Il y a quelques jours, un important incendie s'est produit, sur un site industriel, classé SEVESO.

     Hier soir, France Inter consacrait une emission, aux risques industriels.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-30-septembre-2019

    Est ce que le pot de chambre de la Normandie, est adepte des toilettes sèches ?

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/incendie/incendie-d-un-site-seveso-a-rouen/carte-incendie-de-l-usine-lubrizol-habitez-vous-dans-lune-des-204-communes-concernees-par-un-arrete-sanitaire_3638551.html

    https://www.europe1.fr/societe/incendie-de-rouen-des-policiers-en-arret-maladie-pour-des-nausees-vomissements-et-vertiges-3922594?fbclid=IwAR0LB2RiKibxpPnIfFfPlbqxFohNsMYyf3Wxmiw-KcE19eiuoNIqL3Vt6_M

     

    Lire la suite

  • Psychiatrie, la septième roue du carrosse macronien.

     Il y a quelques jours était diffusé, sur France 3, un reportage alarmiste et bouleversant, sur la qualité de la psychiatrie en France.

    https://www.france.tv/france-3/pieces-a-conviction/944075-psychiatrie-histoire-d-une-depression-chronique.html

     Certes certains pourraient me dire, que ce dernier, serait partisan, politiquement parlant...

     D'autres diraient, je suppose, que compte tenu du fait, qu'il y ait eu tant de retard, depuis tant de decennies, qu'il n'est pas étonnant, qu'on en arrive à de telles, extrêmités...

     Pour commencer, en ce qui concerne mon cas personnel, parce que apres tout, si je la parle ce matin sur ce sujet, c'est aussi parce que j'ai été internée, personnellement, à plusieurs reprises, il y a longtemps maintenant, et toujours selon ma volonté, ce qu'il est important de préciser, ceux qui y sont passés me conprendront.

     Moi, je n'ai jamais eu à me plaindre, pendant ces internements,  de quoi que ce soit, sur le plan logistique, ou lié à mes soins, c'était l'HP, de saint Etienne du Rouvray.

      Quand je parle de cinquième roue du carrose macronien, je pourrai considérer qu'il en a toujours été ainsi, pour n'importe quels autres dirigeants, considérant le fait que de franchir ces murs, stigmatise toujours le patient, non pas de la part du corps médical, en général, des soignants, et des psychiatres, mais bien de la société elle même.

     Ors, aujourd'hui, on sait pertinamment que le fait de se trouver interné, dans ce type d'établissement, pourrait parfaitement objectivement, arrivé, à 100% des citoyens, pour peu que les circonstances, une formes d'alignemments des faits, les y amène...

     Entre ceux qui sont au pouvoir, (je ne parle pas de la France, en particulier, suivez mon regard), et qui, par leur immense fortune, passent à travers les mailles du filet,  ceux qui noient leur mal être dans la drogue, d'autres, dans l'alcool, ou d'autres, dans je sais quelle addiction, comportementale, aussi, quelquefois, nous sommes tous, un jour, par un concours de circonstance malheureux, à devoir franchir un jour, peut être ? qui sait , aurez vous, vous aussi, psychiatres ?  La chance, véritable, de vivre cette expérience...

     Excusez moi, je me surprends moi même à avoir envie d'en rire sachant à quel point ("vigule" ?), ma prose est attendue, sur ce sujet.

     Car oui, mesdames et messieurs, un psychiatre, aussi,  n'est pas à l'abri de se retrouver, un beau jour, "jour béni", benni oui oui, "de l'autre côté de la barrière".

     Un message, à l'intention de la dernière experte psychiatre, qui, serait à l'origine de l'enventualité de la prolongation de ma mesure de protection.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Je l'ai fait soft, là, non   ? Vous ne trouvez pas  ? Vous en tirez plutôt, bien, non ?

     

     

     

     

     

    BREF.

     Incriminer ainsi, les gouvernements antérieurs, si c'est recevable en partie, me semble,  quoi qu'on en dise, exagéré, pour la raison suivante.

     Désolée, si j'en reviens au gouvernement, sous François Hollande (décidément...), mais lui, au moins,  ne servait pas la soupe, à la méritocratie, comme le fait, Emmanel Macron.

     Servir la soupe à la méritocratie, ça consiste à faire valloir, qu'il n'y a que

    "ceux qui empreintent les chemins conventionnels de la réussite conventionnelle", qui meritent l'attention.... 

     Désolée, pour le peu d'élégance, pour la formule, mais le principe de répétition présente aussi l'aventage quelquefois, d'être plus parlant, ou d'insister, là, où il le faut.

     Je ne ferai pas l'offense, au chef de l'etat, de ressortir les diverses petites phrases, qui en attestent, parce que je ne suis pas revencharde...

     Non, moi, je m'occupe, comme beaucoup, de tous ceux qui restent sur le bord du chemin, et qui socialement, par trop de souffrances accumulées, arrivent quelquefois, à l'hôpital psychiatrique.

     Car il faut le dire, ça n'est pas toujours le cas, bien sûr.

     Mais c'est aussi, trop souvent le cas....

    Ensuite, il y a le débat,  auquel etait présente, Agnes Buzyn.

    https://www.france.tv/france-3/debat/944073-comment-sauver-la-psychiatrie.html

     Je l'ai regardé aussi. Je vais lui écrire, moi, à la ministre.

     Et croyez moi, car moi aussi, en politique, il ne faut jamais cracher, sur l'occasion qui se presente, et bien ce chantier, là, croyez moi, ça va être autre chose, que de reconstruire notre cathedrale Notre Dame...

     Ha, c'est sûr que pour reconstruire la psychiatrie, il va y avoir infiniment mois de "sponsors", c'est moins, "vendeur", comme on dit, quand à l'image....

     Excusez moi, mais faut que je me lâche un peu, là.

    http://www.ch-sainte-anne.fr/

     Comme l'a dit la ministre, dans ce debat, il semble bien, que selon les territoires, on est plus ou moins bien lotti, selon l'endroit, où l'on habite, et ça n'est pas normal., Il devrait y a voir des alternatives, autres que l'hopital psychiatrique de proposé, à chaque fois, que le patient, ne presente pas de risque, pour autrui, ou pour lui même.

    Lire la suite