google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

inspiration

  • "Samedi d'en rire". FR3.

      Je viens de regarder la première de son émission, et j'ai trouvé ça chouette.

      Marc Toesca, qui officient habituellement sur France Bleu dans sa specilité, c'est à dire l'histoire de la chanson, y a parfaitement sa place, sans qu'on ait le sentiment, que nos vieux tubes, sentiraient la naphtaline !

      Mais non, on n'est pas si vieux.

      Le poivre et sel assumé, voilà, ce qui s'impose, ceux à qui ça deplait, peuvent aussi aller chez "plus jeune et peut être plus con", si ça les chante.

      Pour les gricheux, sachant que de toute façon, dès qu'une nouvelle émission apparait, il y en a toujours pour la rouvrir, je précise, qu'à plusieurs reprises dans différentes rubriques, il est bien précisé que les télépsectateurs sont sollicités, pour y mettre leur grain de sel (rapport, avec les cheveux poivre et sel), alors,  " Ils ont qu'avez qu'à se bouger le cul".

    https://www.france.tv/france-3/samedi-d-en-rire/samedi-d-en-rire-saison-1/1067939-samedi-d-en-rire.html

     

    "C'est qu'est ce que je dis".

    Lire la suite

  • le frère Samuel Rouvillois, le DSK, de l’église catholique, enfin dénoncé !

     Un article est paru, il y a quelques jours, au sujet de cet homme d'eglise, enfin, ancien homme d'eglise, si j'ai bien saisi.

    "Un religieux à la grande notoriété renvoyé brutalement du diocèse d'Avignon".

    https://www.liberation.fr/france/2019/06/25/un-religieux-a-la-grande-notoriete-renvoye-brutalement-du-diocese-d-avignon_1735099

     Il est possible que certains trouvent mon titre quelque peu exagéré, alors, qu'il ne l'est pas.

     En effet, "montant" dans un milieu qui est propre à certaines compétences,  ce qui etait le  "K", de DS,      "CAS",  dans l'économie et la politique, ils finissent par prendre conscience, de leur potentiel de séduction, au sens large, et donc inevitablement, au sens plus sexuel, individuellement, devant des proies potentielles.

     Ceci est d'autant plus assurément que leurs connaissances et leurs compétences, dans un domaine ciblé, booste leur estime de soi, au point de prendre le melon, là, où ça ne serait pas précisément, la saison, qui en effet, aurait la prétention, de récolter du melon, en plein hiver.....

     Désolée, pour la touche d'humour.... INTOUCHABLES, ils se croient alors, aussi, n'hésitent ils pas, à jouer alors les victimes, classique dans le domaine de mieux en mieux exploré, que celui de la psychologie et du phénomène MENTOR TOXIQUE, qui, sont doit on le rappeler, PERVERS MANIPULATEURS.

     Quand à l'Evêque d'Avignon, qui ne danse plus sur le pont du même nom, si anti progressiste soit il, ce qui apres tout est son droit, des lors, qu'il reste ouvert au dialogue, force est de constater, que sur ce cas précisément, "il a fait son job", écarter la brebis galleuse, avec pertes et fracas, quelque soit la réputation de l'intouchable en question, et ça n'est certes pas moi, qui lui jetterai la pierre, bien au contraire...

     "INTOUCHABLES".... Et ta soeur ?

      Oui, parce que le porte couilles en soutane, figurez vous, aime bien "croquer de la religieuse derrière le comptoir", figurez vous...

     En quoi, alors, serait ce si grave ?

     Et bien parce que justement,  quand une femme entre en religion, et se fait nonne, elle fait voeu de chasteté, ce qui, si ça ne plait pas à certains ou certaines, ça n'en demeure pas moins, un souhait personnel, qui n'engage qu'elle.

     Ainsi, à mes yeux, c'est bien de "viol sous emprise", dont il serait question, véritablement.

     Le documantaire sur le sujet des viols de religieuses, passé à la télé, je ne l'ai pas encore vu, mais je vais faire, et j'y reviendrai.

     Et bon week end aux DSK en puissance,  ils ne paient rien pou attendre.

     

    Lire la suite

  • LGMO, (Le Grand Machin Orange), face à l'Iran, a fait machine arrière.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/donald-trump-a-ordonne-des-frappes-contre-l-iran-avant-de-se-raviser_3500659.html

     Alors que sous l'ére Obama, les relations diplomatiques avec l'Iran, s'étaient detendues, au point d'envisager qu'elles, continueraient à se normaliser,  avec pour consequences positives, la levée progressive, de l'embargo, l'rrivée de Donald Trump,  teintée de la megalomanie, qui n'a d'egal que son arrangace, et bien pire, son incompetance, en politique internationale, le climat, s'est donc, aussitot de nouveau deterioré, au fur et à mesure, que Trump, incapable d'exister politiquement, par son prope genie, n'a eu d'autre alternative, que de deconstruire, ainsi, à coups de lance flamme, ce ue baralk obama, avait reussi, à construire....

     "For América great again"....

     Quelle rigolade, en effet, alors, qu'il est pire la pire des calamités, qui soit arrivé aux USA, depuis bien des décennies....

     Que signifie, "great, again", objectivement ?

     En dehors, d'un contexte et echelle de vleurs economiques, qui broient, l'être humain, y compris, les americains, ex même, et où, pour ne citer que celà,  les diabetiques, choisissent delibérément, de diminuer, de leur propre chef, leur dose d'insuline, parcequ'ils sont trop pauvres, pour pouvoir se l'acheter, et donc, meurrent.... Est ce donc, là, une amérique, "great again" ?

     Ses relations, avec la Corée du nord  ?

      Parlon en... Il observe et prévoit les réactions de ses "collègues", à l'international, comme s'il voyait l'avenir, au travers d'un trou d'aiguille...Il n'y a qu'à observer, sa porture, sur les rereglements climatiques,c'est vous dire, s'il voit loin.

      Quand à eux, ils le trouvent, décoratif, et distrayant, parfait pour jouer les diplomates de pacotilles, il est présentable, sur les photos, et les vidéos". 

      Quand il prétends, je cite :"j'ai fait machine arrière", il veut laisser penser, qu'il l'aurait fait, par sagesse, et que quand la situation est aussi explosive et délicate, il sait écouter les conseils, autour de lui.... Qu'on ne s'y trompe pas, l'homme qui twitte plus vite que son ombre, a tout le profil, de celui qui rique de confondre, le bouton de twitter, avec le bouton rouge de l'arme atomique, ou équivalent, et si sa kalachnikov verbale se nourrit du pire, de ce que donne à voir la téléréalité,  la dernière porture ou le dernier costume, qu'il risque d'endosser, ça serait bien, celui de la sagesse....

     En d'autres termes,  ce recul de dernière minute, ne change rien à sa nature profonde, et ne serait qu'un accident de parcours.

    Lire la suite

  • 5 bonnes raisons de visiter Rouen, 6 avec l'Armada !

    Au sujet de l'aménagement des quais de Seine, c'est ici:

     Au sujet de l'Armada, je vous recommande cet article:

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/direct-armada-rouen-2019-programme-photos-videos-journee-du-mardi-11-juin-quais-1683426.html

     Au sujet ds concerts gratuits, offerts par la région Normandie, c'est ici:

    https://www.rouentourisme.com/armada-2019/le-programme-de-larmada-2019/les-concerts-de-larmada-2019/

     Pour la journée d'hier soir, il y a un oubli, il s'agit de Gauvin Sers.

    https://www.youtube.com/watch?v=CIfV6TQIhcc

     Ha, ben, visiblement, il n'y a pas que les petits villages, qui voient leurs petits commerces et leurs ecoles fermer, il y a lui aussi.

     Et puis il y a aussi "trois cafés gourmands", c'est ici:https://www.youtube.com/watch?v=voQhp1K2TSk

     Bon, j'ai fait quelques videos, mais j'ai un peu le sentiment, que compte tenu de ces oublis, on se rait en droit de se dmander, si l'Armada, ne serait pas un chousillat, un peu Macronien, non ?

     Surtout avec la visite de Castaner, hier.... Moi, exagerer ?

     Ben , je sais pas, je constate que  sur les deux oubliés dans le programme, il y a  deux auteurs compositieurs interpretes, qui rendent hommage aux campagnes oubliées par le mouvement "en marche", qui est actullement au pouvoir..... Alors, on est en droit  de se poser des questions, non ?

     En tou cas, chaque année on me demande que je vois comme tube de l'été, je peux vous dire que ce dernier met le feu, comme vous avez pas idée.

     Ce soir le concert etait en direct, retransmis sur Frane Bleu.

    https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/exclusif-trois-cafes-gourmands-invites-du-concert-france-bleu-live-a-l-armada-1560091408

     Si on pouvait a voir le lien, pour la retransmission, ça serait au poil.

    Lire la suite

  • Mère possessive, cherche à caser son fils.

     S inon, j'ai bien bossé sur ce sujet depuis des années, et c'est un de mes livres à paraitre, qui va s'appeler,  "Une famille qui fait ce qu'elle peut", qui contient environ, une cinquantaine d'articles... Qui dit mieux ?

    Lire la suite

  • Un président du PS, incapable de donner une consigne pour les municipales....

    https://www.facebook.com/groups/2001628443457511/?multi_permalinks=2435814993372185%2C2435130116774006%2C2433863313567353%2C2433976470222704&notif_id=1560083897952417&notif_t=group_activity

     Ce groupe s'appelle, "Pour reconstruire le parti socialiste".

    On veut mon avis, et bien, je le donne.

    je cite:

    Harry Cover a partagé un lien.

    Admin · 14 min

    Quand un secrétaire ne peut pas donner le la, pour les municipales.....
    Faut.il garder le soldat Faure ou, le sauver ou le faire démissionner....
    Moi, je pense qu' il doit montrer son autorité pour les règles des candidats aux municipales dans les villes...si il n' en ai pas capable qu il démissionne !

     Bon, pour commencer, harry cover, serait "bien inspiré", de m'expliquer pourquoi les miens, de haricots verts,  ne veulent toujours pas lever, au potager.

     Bon, comme je ne suis pas méchante, je ne vous ferai pas l'offense, d'exiger que mère nature, daigne es faire lever, pour vous donner mon son de cloche.

     

     

     

    Mais quand même.

     

     

    Oui je comprends fort bien, que tu réagisses ainsi... MAIS. Si l'on considère, qu'il ait sacrement déconné, au moment, où B Hamon attendait son soutien, au moment des présidentielles, ce qu'il n'a pas su faire? alors, son silence, en dit long. Pour moi, de toute façon, je ne vois pas comment le PS, peut persister à persévérer, et tenir la route, s'il ne reconnais pas ses torts, à ce moment, de 'histoire de notre gauche. 

    Lire la suite

  • Succession qui traîne anormalement, que faire ?

     Ca fait 9 ans, que mon père est décédé.

     Si comme dans toutes les familles, nous a vons eu aussi notre part de linge sale, je dis bien, COMME DANS TOUTES LES FAMILLES, d'une part, ce linge sale, contrairement à d'autres familles, n'a jamais été enfermé dans des armoires normandes,  au fond de chambres aussi sordides qu'abandonnées, mais en plus, depuis toutes ces années,  ce linge a til été lavé, autant quil puisse l'être.

     Alors, quoi ?

     Qui, bloque, et pourquoi ?

      Chacun, a fait sion job, parait il, mon avocat,  ayant sollicité, à diverses reprises,  un RV, avec la curatrice, et moi même, chez la notaire... la curatrice,  par pluseurs courriers, qui ont demandé ce même RV, qui jmais, n'est pris.

      Donc, la notaire, elle aussi, ayant fait son job, nous attendons, tous desesperement, de recevoir le decompte precis de la succession, sachant, que la redistributon, des differents bien, qu'il soit individuels, ou qu'ils  demeurent en copropriété, satisfait chacun des partis, et pourtant, RIEN NE BOUGE.

     je la rencontre, ma notaire, quelquefois, et elle s'engage, à chaque fois, à envoyer, le decompte à chacun, avec la note, qui va avec et que chacun, doit regler, comme frais de succession.

     En dehors de la successio, en elle même, qui est responsable, aujourd'hui, sur le plan juridique, du fait, qu'elle ne soit toujours pas reglée, et qui, par voie de consequence, est sensé payer la penalité, qui s'y rattache ???

     LA QUESTION RESTE ENTIERE.

     Si ce RV, n'est pas pris, pour la fin de semaine, je vais saisir la chambre des notaire, à partir du 11 Juin.

     aors,je sais, on va me dire, "mais enfin, tu dois etre capable de te projeter dans le futur au delà, de cette succession"...

      "Comme c'est mignon", c'est sans compter, que les frais de successions, doivent être pris en compte, et defalquer, de l'argent, qui serait disponible, dans le cas d'un autre projet, justemnt, quelque soit sa nature...

     D'autre part, depuis neuf ans maintenant,  je crois avoir démontré précisément, que je parvenais à me projeter, en dehors d'un contexte culturel, et patrimonial, malgré le fait que faisant partie de mes racines, j'y reste logiquement parfaitement attachée, cet argument est donc precisément, entièrement irrecevable.

     Il contribue par contre parfaitement, à entretenir un climat qui serait malsain, au sein de ma famille, alors que la juge des tutelle m'a certifié d'autre part que ma mesure de protection, n'avait absolument rien à voir avec ma succession.

     Car en vérité,  le sentiment général, ça n'est pas moi seule qui me sent humiliée, par ce sentiment de pourrissement parfaitement entretenu sciemment, mais ma famille toute entière.

    https://www.heritage-succession.com/article-succession-qui-traine-comment-debloquer-la-situation.html

    Lire la suite

  • L'avenir de l'eau vous intéresse ?

      Je ne sais pas, si ce travail de vulgarisation a été fait, ou est en passe de le faire, au sujet de la qualité des eaux,  que ce soit celle que vous buvez, celle qui sort de votre conduit de fosse sceptique, (j'opère, de façon parfaitement intentionnelle, se raprochement dans votre idée...), celle avec laquelle vous remplissez un vase, quand vous achetez un bouquet de roses, à moins que ce ne soit, "le thé", qui coule, de votre de compost, apres une salutaire pluie d'orage......

     Non, je ne sais pas, si cet incroyable travail, de vulgarisation, a bien été entamé, OU PAS....

     Bon, sinon, sachez que les fêtes de la nature, c'est super, je dirai même fantastique, comme le plastic, heu, non, zut attendez...

     Oui, voilà, ça me revient, les WATERPLOUFS, voilà, nom de Dieu, ce qu'il vous faut.

     "Pour faire face aux inondations,

    prévenir, plutot que perrir".

     Le message des waterfloufs, c'est le suivant.

     Quand on est victime d' inondations, en dehors du contexte purement physique de l'eau qui entre partout, quand il y a des morts, ces morts sont en tres grande majorité non pas, dans les maisons, ou les lieux d'habitation, mais beaucoup plus souvent, dans les voitures, parce que par peur, le reflexe a toujours été de fuir en voiture.

     Ors, le niveau des écoulements d'eau s'accentue rapidement, la voiture alors, souvent est emportée, et le pire statistiquement, peut se produire.

     Donc, la dernière des choses à faire, c'est précisement de prendre la voiture.

    https://recyclowns.com/

     Je vais réfléchir, à vous trouver de nouveaux slogans.... Ou des  haïku, ou des poèmes, puis en faire des calligrammes.

     

     

     

  • Eric Zemmour, trop lâche, pour sauter le pas, et faire de la politique.

     L'occasion des européennes, j'avais appris, que marine le pen, avait proposé à Eric Zemmour, d'être candidat.

     Mais il a decliné l'offre, figurez vous.

      Et pour cause,  ces bêtes, c'est surtout "tres interressé", financièrement, et ils ne risquent pas de bosser à l'oreil, eux, comme certains, moi, par exemple, dans le seul et unique objectif, de faire progresser leurs idées...

     Ha, non non, mesdames et messieurs, dans les idées d'extrême droit, c'est TOUT POUR MA GUEULE, et  "apres moi, le deluge", et si, à la suite du deluge, combiné au rechauffement climatique, beaucoup, sont obligés d'immigrer, la Foi, c'est bien le cadet de leurs soucis.

      Pour ce qui concerne marine le pen, l'ardoise, qu'elle a là bas, suffirait à eme seule, à recouvrir un hameau tout entier...On ne sait pas si c'est de l'ardoise d'Anger, ou de l'ardoise d'Espagne (seuls les couvreurs, peuvent comprendre ces allusions), mas en tout cas, la note est de 300 000€, c'est vous dire, si, navigant, avec de telles sommes, qu'elle a escroquée, au parlement européen, elle garde le sourire, et ça ne lui pose, absolument aucun problème.

     Problème de conscience, je veux dire.

     Moi, perso,  si en marchant, chez moi, je trebuche, sur le pied d'une chaise, (voilà, ce qui arrive, quand on marche, en oubliant de lever les pieds), il arrive accidentellement, que je dise pardon, machinalement.

     Elle, ça ne doit pas être imprimé dans le sien.

    https://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/14/marine-le-pen-a-laisse-une-ardoise-de-300-000-euros-au-parlement-europeen_5160507_823448.html?fbclid=IwAR2mmRu25AOOpfPdHbrFU1FNzgSUPNi3MxDvQpr29DIY67RQGRFyBnzOnKg

     Mais par contre, pour  a voir la pretention, de faire de la politique, aucun souci, là, encore, elle n sait donc, ps encore, que la politique, ça n'est pas "être aux affaire", commme dit la Marion, mais c'est entre autre, DONNER L'EXEMPLE.

     Là, son lieutenant, ironise sur benoit hamon, et son kebab.... Moi, perso, quand je vais à paris, je mes ens beaucoup miuex, à pigalle ou l chapelle, qu'ailleurs, mais enfin, c'est comme ça, "on n'a pas ls mêmes valeurs".

     Mais revenons en à Zemmour, et cette proposition, de marine le pen, pour les européennes, parce que ce sont deux egos, qui se sont frottés, et ça me fait marrer.

     Certains pretendent, que d'ecrire des livres, ça rend intelligent... c'est marrant, comme theorie,non ,

     Parce que lui, plus il écrit de livre, et plus il est con,  c'est donc bien la preuve que cette théorie, complètement bidon, et que ça tient absolument pas la route.

     Bon, sinon, moi, je suis allée à la messe, dites donc, hier, en fin de journée.... 

     dans le petit village, où je suis alllée... non non, ça n'est pas celui où j'habite, non non, allez vous brulez, j'y suis allée en velo, alors, c'est pour vous dire, que ça n'est pas tres loin;

     BREF.....

     Y'a besoin de sous, dites donc, pour reparer l'église, non mais c'est fous, ça, quand même, non ?

     Je ne sais pas, quel score à fait le RN, mais si les fameuses racines judéo chrétiennes, avec les quelles ils nous brise menu menu.... doivent se traduire, en espèces sonnantes et tebuchantes, pour reparer  l'eglise, et bien dites donc, mais c'est genial, ça, non ?

     Tous ceux qui ont voté RN, d'ailleurs, il parait que les diocese croule litteralement, sous les cheques, et les versements, exactement proportionnels, au vote RN? non mais c'est dingue, ça, non ?

     Sinon, côté frequentations, quand la messe est dite.... ET bien en fait, on vote RN, on nous fait chier avec les racines judéo chretiennes, mais ces connards, là, et connasses, ne foutent juste absolument jamais, les pieds dans l'eglise, quoi, en gros..... Nous étions moinss de 10 à la messe, en comptant Marcel,  et je crois qu'iln'y avait qu'un couple, du village, c'est vous dire.

     En fait, je realise, tout bêtement un truc......

     Je réalise, qu'à trop parler des racines,  quelles qu'elles, soient, on oublie juste qu'en theorie elles, sont sensée nous aider, à nous élever, vers le ciel....Comme le font les plantes, et notamment, les arbres, quoi, c'est à dire, vers l'altruisme.... C'est à dire, à l'inverse de ce que fait, le RN, en rampant à hauteur de caniveau, en ce qui concerne les valeurs.

    3 Juin 2019.

     Une vidéo un peu ancienne, mais toujours d'actualité.

     Je pose le ien, pour que vous puissiez jouir des commentaire, qui ne sont ps necessairement à l'extrême d'ailleurs.

    https://www.youtube.com/watch?v=EV2ksa2YEYQ&lc=z23xtllqbn3me11wr04t1aokgniu4ya4dffogitnfsj0rk0h00410.1559584468842318

    Lire la suite

  • Européennes 2019, l'Eglise catholique se désolidarise des extrêmes droite qui voudraient la récupérer.

    Oui, je sais, pour un ouune catholique, "digne de ce nom", ça semble d'une logique, et dune cohérence absolue....

     Pour les autres, ceux qui ont le nez enfoui, dans leurs brevières, au point qu'il leur ait poussé des oeillères, à côté desquelles toute forme d'obscurantisme, apparait comme une drogue, à peine susceptible, de rassurer, leurs angoisses...

     Enfin, donc, disais, je, pour les autres, qu'ils soient sûr, d'une chose...

     Je les emmerde.... Oui, je sais, ça peut sembler un peu extrême comme formulation.

      Mais le gros avantage de s'en saisir, présente au moins l'énorme aventage d'ouvrir le dialogue,  aussi curieusement que ça puisse sembler cependant,  puisque ça n'est qu'une boutade, pour leur coller, un bon coup de pompe dans le derrière, d'une part mais aussi, je dois le reconnaitre, pour espérer une réaction, sait on jamais, là, où précisément, dans l'obscurité intime d'un isoloir, un jour de vote, le choix de voter RN, précisément permet effectivement en toute lâcheté, de faire le choix ignoble de l'extrême droite française, et en dehors de nos frontières...

     Mais attendez, j'ai pas fini...

     JE VOUS EMMERDE

    oui, et je suis bien loin, d'en avoir fini, sur le sujet.

     Excusez moi, c'est un peu comme un rototo, chez les bébés, apres le biberon, quand il faut que ça sorte, il faut que ça sorte.

     Bon, je sais, être con ou conne, et en plus, être frappé d'amnésie,  c'est un problème...

     Si tel est votre cas, alors, je vais juste vous rappeler quelquechose.

     Adolphe Hither, lui aussi,  était arrivé au pouvoir, en Allmagne, de la façon la plus démocratique qui soit....

    Ensuite, la bonne nouvelle, c'est que l'Eglise elle,  n'apprecie pas du tout de se voir, ainsi récupérée, par certains politiques, et ça, ça fait du bien de l'entendre, enfin, si ça n'avait pas été precisé, je n'en doutais pas.

     Ca ne signifie pas pour autant, que je sois d'accord, avec le papounet, pour autant, sur d'autres sujets, mais c'est un autre sujet.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/fin-mai-2019-le-pape-francois-en-visite-en-roumanie.html

    Lire la suite

  • Frich'Market, Maison des Familles, ateliers Frappaz, A la source....

    Il est deja arrivé que je dise grand bien, de cette émission, CARNET DE CAMPAGNE, et je dois a vouer que je ne suis jamais deçue.

     l'émission d'aujourd'hui, croise, particulièrement, certains projets associatifs, que j'ai, et qui ont deja été developpé, en d'autres lieux, ce qui me conforte encore plus, dans mon souhait, de les voir, se realiser, ici, enfin, dans mon entourage geographique, là, où je suis (ici , où je vis, ou ailleurs).

    https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-25-avril-2019

    Lire la suite

  • L'œuvre de JR à la pyramide du Louvre.

    https://www.sortiraparis.com/arts-culture/exposition/articles/183300-la-pyramide-du-louvre-fete-ses-30-ans

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/jr-louvre-ephemere_fr_5c9f8dd7e4b00ba6327ddcfe?utm_hp_ref=fr-homepage&fbclid=IwAR2tXTCPWPgMVLtU7mD4-01iAcDWyNjtU7KMKogQEeyJbuEBlWm8aIwjt38

     Bon, por la degradation, elle a commencé un peu plus tôt, mais bon, rien de grave.

     Le principe de l'Art éphemère, moi, me plait bien, c'est ce qui se produit aussi, avec le land Art, qui implique, que le temps fasse son oeuvre et que l'homme n'intervienne pas, pour s'y opposer, philosophiquement, c'est une idée qui me plait bien, parce que ça desacralise, la démarche artitique, on est alors, aux antipodes, d'artistes, sdont les oeuvres, sont vendues, à des prix exhorbitants, généralemen, bien apres leur mort, alors, que eux, ont vecu dans la misère.

     D'une certaine façon, c'est un magnfique pied de nez, au fait, que la demarche artitique,  se "salisse", dans une economie, où l'on investit, dans un tableau, comme on investit en bourse, et donc aux antipodes, des valeurs, que l'artistes defendaient, le plus souvent.

     Je ne suis pas train de dire, "ho, l'argent, c'est caca boudin"... Qu'on se rassure, non, simplement, on est là, aux intipodes absolus, de l'un, et de l'autre...

     L'art ephemère, en ce sens, philosophiquement, en est donc, l'absolue contre  balancement. 

     Bon, et puis, le treet Art, et le trompe l'oeil, j'adore.

    Lire la suite

  • Lettre ouverte, au manager de Thomas Fersen.

      J'ai rédigé cette lettre lundi matin, je crois,  après que Thomas Fersen, par l'intermédiaire de son manager, m'ait interdit l'acces à son concert,  à Rosny sous bois, en banlieue parisienne.

     Ils avaint pris, soin, au préalable, d'attendre que je visite l'exposition des travaux de l'atelier de peinture de la ville, située dans le hall, que je dépose un commentaire sur le livre d'or, (vous pouvez aller verifier)que je poireaute, comme n'importe qui, n'ayant pas de billet,  que la guichetière vienne me voir, pour m'informer qu'elle viendrait me proposer une place, si d'aventure, quelqu'un, lui en rapportait une,  qu'une fan, dans la queue d'attente,  m'en propose une, quelques euros de moins, que je la lui achète, pour qu'en fin de cmpte, aux yeux de tous, son manager, tonitruand, vienne faire de l'esclandre, pour me ridiculiser, je suppose, pour le cas, où l'humiliation, n'ait pas été suffisante.... 

        J'ai ecrit ça à la main, ça va sans dire, comme j'ai l'habitude de faire, quand j'ai quelque chose à dire, à quelqu'un.

    Lettre ouverte, au manager de Thomas Fersen.

     J’ignore votre nom, je ne peux donc pas vous appeler, « comme »….

    Ca n’est pas la première fois, que vous vous adressez à moi, pour m’interdire l’accès  à un concert de Thomas Fersen, n’est ce pas ?

     Si la première fois que vous l’aviez fait, vous aviez trouvé légitime d’appuyer sur la touche « harcèlement », ça n’était pas pour m’en accuser, mais bien uniquement, pour que moi j’y songe, ce que j’avais fait.

    Alors, revenons y, si vous le voulez bien, n’est ce pas ?

    J’avais été accusée à l’époque, (par Thomas Fersen), d’être entrée par effraction, chez lui, à Loquirec.

    Si cette plainte avait été déposée, à l’époque, c’est pour une autre raison, dont je n’ai pas à m’entretenir ici, vous n’êtes pas habilités à en juger, vous n’êtes que manager de Thomas Fersen, je vous le rappelle, vous n’êtes ni juge, ni son avocat, et il semble bien, que ce soit là, des nuances, que votre prestigieux statut, dans le milieu de la scène française, vous empêche de discerner.

    Alors, on va tout de suite mettre les choses au clair, pendant que nous y sommes.

    Pour commencer, « les faits ».

    Que ça vous plaise, ou pas, il m’avait été suggéré, je ne sais plus comment, je dois le reconnaitre, que je retrouverai Thomas Fersen, à son domicile, en fin de journée.

     Que ça vous plaise, ou pas, je dirai que ça ne vous regarde pas !

    Restez à votre place, je vous prie, et moi, à la mienne !

    Le portail de sa maison  était ouvert, aussi, je me suis effectivement, permis d’entrer.

     Comme n’importe quelle personne civilisée, j’ai frappé à la porte.

    Je ne sais plus, si elle était ouverte, elle aussi, ou pas.

    Je me souviens parfaitement, par contre, qu’une jeune femme est arrivée, aimable, et je lui ai donc, expliqué, notre RV.

    Elle m’a donc expliqué, qu’il était absent, et que si je le désirais, je pouvais attendre à l’intérieur.

     J’ai vu son fils ainé, au rez de chaussée, qui jouait avec des petites voitures.

    Comme son second fils était à l’étage, elle m’a même proposé d’aller à l’étage, pour lui lire une histoire, et le voir,  proposition que j’ai refusée, pour ne pas déranger.

    J’ai attendu plus d’une heure, peut être ? je ne sais plus.

    Ce que j’ai fait, ne vous regarde pas.

    Comment ça s’est passé, ensuite, quand Thomas Fersen est arrivé, pas d’avantage.

    Mais les faits sont là.

    Je précise que cet incident, à été longtemps une source d’une terrible souffrance, me concernant, suite à cette plainte qui avait été déposée, et qui ne trouvait aucune justification.

     Ayant raconté les faits, à l’époque, à ma psychologue, et encore, dernièrement, à ma psychiatre, l’une comme l’autre avaient été profondément choquées, par les méthodes de Thomas Fersen, qui, si à ses yeux, avaient pu sembler recevables, à leurs yeux, avaient été perçues, comme extrêmement graves.

    Torturée, malgré tout, par cette histoire de plainte, il y a quelques années, j’avais fait un courrier au tribunal, afin de savoir, si l’affaire courrait encore, et il m’avait été répondu, par courrier, que l’affaire avait été classée sans suite.

     L’accusation de harcèlement, vis-à-vis de Thomas Fersen, comme vous le savez est parfaitement risible.

     Malheureusement, je n’y arrive pas encore.

    Je vous informe d’autre part,  que je m’excuse, de vous a voir insulté, et traité de saloperie, et dit, « je vous emmerde », samedi soir…

    Effectivement, vous n’avez fait qu’obéir aux ordres de Thomas Fersen, et j’en prends acte.

    En théorie, le 25 Mars , c'est-à-dire, dans quelques jours, ma curatelle renforcée, est sensée passer en curatelle simple.

    A cette occasion, si Thomas Fersen, à l’intention de remettre le couvert, qui sait ?

    Il va alors falloir, qu’il démontre, par quel moyen, je suis entrée par effraction, d’une part, parce qu’on n’accuse pas sans preuve, mais il va falloir aussi qu’il montre le contrat de travail, de la garde d’enfant,  qu’il avait embauchée « au noir », peut être ?????

    J’espère alors pour lui, qu’il est au moins aussi méticuleux que moi, pour ranger ses papiers, sinon, il pourrait bien avoir lui, quelques problèmes.

     Car enfin, si j’ai un instinct incroyable, pour pressentir les modes,   jusqu’à preuve du contraire, je ne me suis encore jamais observée en temps que passe muraille.

    Plus raisonnablement, maintenant, si vous le voulez bien, je vais vous faire une autre analyse, moi, bien loin de l’évidente, et absolument scandaleuse mauvaise foi, dont Thomas Fersen, et vous, vous êtes rendus coupables, samedi soir, d’accord ?

    Ma vocation, à moi, c’est d’être une artiste, d’une part, mais aussi,  de travailler, plus généralement dans le milieu artistique.

    Comme on dit vulgairement, et au-delà, du parcours de Thomas Fersen, (qui ne regarde que lui, après tout, je ne suis pas dans sa chemise), j’en ai pas chié, au point d’en a voir tant chié, pour qu’en fin de compte, je renonce à ma nature profonde.

    BREF.

    Depuis toutes ces années, j’ai eu  cœur, d’appliquer la fameuse et terrifiante formule, « nécessité fait loi », de ce qu’on appelle, « la notion de devoir ».

    Que « par devoir », moi, je sois contrainte,  de bosser en politique, y compris, de façon bénévole, y compris, sans jamais recevoir, ni de merci de qui que ce soit, ni la moindre reconnaissance de qui que ce soit, est malheureusement une donne avec laquelle je n’ai pas d’autre choix, que de « faire avec »…

    Là, je venais voir Thomas Fersen, en temps que fan, je ne venais, ni lui demander des comptes, ni lui parler, pas même, lui adresser la parole, d’ailleurs, je n’envisageais même pas, de prendre une place, dans les premiers rangs.

    Non, juste une simple citoyenne, qui,  à  longueur  d’années, par la notion de devoir,  a les deux bras plongés dans la merde de l’humanité, venait chercher un peu de réconfort, dans un spectacle vivant, auprès de l’homme, qui, il y a bien longtemps, lui avait permis  de se réparer et de se reconstruire.

     Voilà, quelle était mon intention, samedi.

    La soirée, avec l’hôtel, m’a couté environ 100€.

    Alors vous, là, en temps que manager, une question, me brûle les lèvres…

    Quel intérêt trouvez vous, en temps que manager,  à mettre en péril, ma relation, avec Thomas Fersen ? Non pas relation, en temps que telle,   (parce que Thomas a bien le droit, de vouloir prendre ses distances, vis-à-vis de moi),  mais vous, en temps que manager, qu’est ce qui vous a empêché, en temps que manager, de dire à Thomas, la chose suivante :  « enfin, tu déconnes, elle peut bien assister à ton concert, tu as peur de quoi ? Si tu veux, on peut lui demander de rester au fond, pour ne pas te déranger … ».

    Enfin, vous voyez, ça sert bien à ça, un manager, non ?

    Ou bien alors, vous n’êtes qu’un videur, qui obéit aux ordres, tel un vulgaire vigile ?

    Je suis obligée d’être désagréable, mais objectivement, là, en temps que coach, CARTON ROUGE.

    Et haut la main.

    Ce qui me blesse, dans cette histoire et au-delà, de ce que vous pouvez imaginer,  c’est le fait, que vous me mettiez en position  de rendre le fait de chanter, même moi seule, dans ma salle de bain, ou moi, seule, d’aller voir quelqu’un en  concert, bien loin de Thomas Fersen, en position traumatique, face à la chanson.

    En gros, « quelle mouche, vous a piqué » ?

    On n’arrête pas de me parler, de la notion de « famille », dans la chanson française, la bande de potes, en tournée, etc….

    Franchement, alors que Thomas Fersen, depuis des années, me fait miroiter, A MOI, un poste de manager,  à ses côtés, j’hésite, sur lequel des deux, face à cette demande, et alors, que j’ai dit à Thomas,  depuis bien longtemps,  que j’étais intéressée, lequel des deux, est le plus truand, face à cette proposition.

     Il fût un temps, jadis, où quand j’écrivais à Thomas Fersen,  10 pages recto verso, avec au fil de l’écriture, un bien être certain, pour finir par sauter comme un cabri, et lui, de se réjouir,  de voir à quel point, ça fonctionnait bien,  sur le plan thérapeutique, et faisait l’admiration des psychiatres.

    Je suis au regret de vous informer, qu’en ce qui vous concerne, c’est très exactement le contraire qui se produit, un peu comme si votre comportement, samedi soir, avait réduit à néant, tout ce que la chanson, m’avait apporté depuis toutes ces années.

    Voilà, je n’ai aucun doute, sur le fait que Thomas, lira cette lettre, tout autant que vous, c’est bien là, le moins qu’il puisse faire, n’est ce pas ?

    Soyez sans crainte, cependant, j’ai bien compris la leçon, je n’irai, à un des es concerts, désormais, que s’il m’y invite,  c’est vous dire, le peu de chance, que ça se produise.

     « Cordialement »   Françoise Niel Aubin.

     

    Lire la suite

  • Un service de tutelle, à la Caisse d'Epargne, absolument injoignable.

     Depuis plusieurs mois, nous avions établi un accord, conforme à decision de la juge des tutelles,  qui avait pour ambtion, enfin, c'est ce qu'on avait cru bon de me laisser croire, que le compte, à la Caisse d'Epargne, où se trouve versé, en partie, mon argent, dont le compte est scindé en deux, "compte prélèvement" réservé aux prélèvements des charges, inhérentes à mon logement, comme tout à chacun,  et l'autre, "compte gestion libre", tous les deux, portant le même numéro de compte, devaient selon les consignes données par la curatrice, être  joints, l'un à l'autre, dans le but  de me préparer au fait que ma curatelle serait soit levée, soit allégée....

     J'attends aussi, depuis des mois, selon l'information, en retour de courrier, du procureur de la Republique de Rouen, suite aux quelques lettres que je lui ai envoyées,  être convoquée par la juge des tutelles, convocation, qui ne vient toujours pas...

     Depuis des mois, donc, contrairement à la décision de Justice, la direction de la Caisse d'Epargne,  qui est en contrat, avec l'UDAF, je le précise,  se permet d'être aux abonnés absents, et ne répond plus au moindre courrier, et sollicitations de la curatrice, qui a fait de son côté m'a elle dit, tout ce qu'il fallait, pour que cette consigne, soit appliquée.

     Je précise, d'autre part,  que moi, allant chercher l'info, au guichet de la caisse d'Epagne, il y a quelques semaines, je  me suis entendue dire, la chose suivante:

     "Ecoutez, madame, on est bien gentils, de vous adresser la parole, ici, nous, nous n'avons affaire, qu'à votre curatrice, c'est notre seule interlocutrice"...

     Ce qui avait au moins, pour ambition, d'être clair, quand à la necessité absolue, en tout cas, d'humilier, le plus possible, les "clients", de la banque en question, au seul pretexte, qu'ils etaient mis sous "protection"...

     Mais attendez, ça n'est pas fini.

      Qu'on me fasse comprendre, que je ne serai qu'une simple conne, au seul pretexte, qu'on trouve légitime de me mener en bateau, me signifiaint que je n'ai aucune crédibilité, quelque soit l'angle observé au seul pretexte, que l'on m'a mise sous tutelle, un jour, puis sous curatelle, ensuite... C'est une chose...

     Mais pourquoi m'envoyer, alors, les informations concernant le règlementation en matière de garantie de vos depôts bancaires... ?

     Enfin, je veux dire, soit, on trouve legitime, de m'informer, que je ne suis pas digne, de gérer mon argent,  et on ne m'envoie rien...

     Soit, on considére que j'en suis digne, et on arrête de me torturer psychologiquement, avec ces histoires de curatelles, qui l'ont pas lieu d'être,  et on m'envoie ces documents, comme à n'importe quel autre citoyen, non ?

    Lire la suite

  • Bonne année 2019, avec la stratégie de la libellule, de Thierry Marx.

    Version de Thierry Marx, de ma formule, "quand on vous chasse par la porte, cherchez à entrer par la fenêtre".

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/240321583533423/

     Je précise que j'ai beaucoup travaillé, depuis toutes ces années, sur le l'échec scolaire, et sur le decrochage.

     A ce titre, j'ai remarqué, qu'assez souvent, en boutade, je dis dans mes vidéos, "je vous ferai chier jusqu'au BAC", ce qui dans mon esprit, m'amuse beaucoup, puisque non seulement, je ne l'ai pas, mais en plus, je n'ai jamais revendiquer de le passer...

     Alors, il y a qelques jours, je me suis dit, que devant, sortir ce travail, en livre, le titrre etait tout trouvé !

    Extrait du discours de Benoît Hamon au Cirque d'Hiver le 08/122018 :

    "Depuis des mois, je sillonne notre pays à l’occasion du tour Génération.s Fraternité, et j’ai vu partout des combattants de l’espoir.

      J’ai vu Cédric Herrou, les femmes et les hommes de la Roya, migrants et Français unis en fraternité.

      J’ai vu les sages-femmes, les parents de la maternité du Blanc et de l’Hôpital Pinel en grève depuis 6 mois, qui se battent pour NOTRE service public.

      J’ai vu les incroyables militants d’Alternatiba, au Pays basque, qui sont “plus chauds que le climat” comme ils disent.
    Comme nous, ils se battent, ils inventent, ils proposent, ils espèrent, ils sont debout comme ceux qui y croient encore !

    Alors ce soir je veux leur adresser un message clair, mais aussi à toutes celles et ceux tentés de baisser les bras ou qui se sont déjà résignés et ce message tient en quelques mots simples :

    L’espoir revient, ici et maintenant !

    https://twitter.com/benoithamon/status/1080177928292442112?s=21&fbclid=IwAR0vbxen0JFCJoic1sgDgyKGBTmnwXLUsGyaDEeHJT71gAghvAJeNZ9XXX4

    Lire la suite

  • Au sujet des immeubles effondrés, à Marseille.

    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/effondrements-d-immeubles-a-marseille-proprietaire-d-un-logement-l-elu-xavier-cachard-propose-sa-1542181969?fbclid=IwAR277JSFpnQKgo547d3oivYggM7uIg76Apa73nyomYmwWLC2DKg2U1JcNnk

     Si je ne dis mot, je n'en pense pas moins.

     Je pourrai vous dire, "quel aj =Justice fasse son travail", mais j'aurai le sentiment, que ça pourrait blesser, mais comme je ne suis pas poliique, officiellement, en tout cas, je peux me le permettre.

     J'ai tellement de choses à dire, sur le sujet, que je ne sais pas quoi commencer.

     Si, je sais, aller revoir, une emission, sur Europe 1, il y a quelques jours, où beaucoup de choses, sont expliquées, c'est un bon debut.

    http://www.europe1.fr/emissions/on-fait-le-tour-de-la-question-avec-wendy-bouchard/wendy-bouchard-aujourdhui-les-logements-insalubres-en-france-3799538

    31 décembre 2018.

     Demandant des nouvelles, sur ce que ça donne, sur place, au sujet de la demande de demission du maire, Gaudin, voilà, ce qu'on me repod, à l'instant.

     "La démission de Gaudin a été scandée dès le début dans les trois grandes manifestations( Marche blanche/ Marche de la colère/ Marche pour un logement digne) après le drame de la rue d'Aubagne qui a fait 8 victimes ensevelies sous l'effondrement du N° 65.. A ma connaissance il n'y a pas de pétition. Il y a eu débat à ce propos car au niveau législatif seul le maire peut décider de démissionner ou alors le conseil municipal . Ni l'un ni l'autre le fera. Gaudin a dit qu'il ne quitterait pas le navire! Se pose aussi un problème pratique pour les 1600 délogés. il leur faut un interlocuteur pour réclamer un relogement c'est-à-dire le Maire! Il y a une pétition pour une mise sous tutelle. Mais là aussi il y a débat. parce qu'il n'y a plus aucune confiance dans l'Etat".

     Je comprends, la mise sous tutelle de la ville, serait effectivement une bonne alternative, mais surtout, qui n'entreverait pas la demande des expulsés.

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/effondrement-d-immeubles-a-marseille/immeubles-effondres-a-marseille-des-anciens-habitants-du-65-rue-d-aubagne-invitent-a-un-rassemblement_3121771.html

    Pour ceux, qui souhaiteraient proposer un terrain, avec une caravane, par exemple, dans le fond de leur jardin, que dit la loi ?

     Est ce que la maire doit donner son accord ?

     Est ce qu'un partenaiat, avec une association, pour payer unquement les charges, est envisageable, ou existe deja  ?

     Je pose cette question, parce que des caravanes d'occasion, il y en a pas mal à vendre, sur le boncoin, notamment, ou ailleurs, et à des prix abordables.

     Pour la pétition, elle se passe ici:

    https://www.change.org/p/mise-sous-tutelle-citoyenne-de-marseille-et-de-sa-m%C3%A9tropole?fbclid=IwAR297--di4DxvhxrWJDjTJforXpOdYG5O2XIW-6tVqw7qGnyQDfKPI7PCao

     

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Devoir de mémoire , parce que ceux qui l'ignorent, ou la méprisent, n'ont pas d'autre issue que de la répéter.

    Chaque année, on entend quelques commentaires, qui tendent à remettre en cause, la commémoration, de la fin de telle guerre, ou telle autre.

     Moi la première, je ne suis pas vraiment adepte, de telles manifestations.

     Pourtant, force est de constater, si l'on observe l'obscurantisme, qu'on peut voir, dns une partie de la population, quelque soit le pays concerné, qui érigent volontairement, des oeillères, pour se couper, de leurs histoires familiales et individuelles, qu'il leur semble plus confortable, et surtout, FACILE, de gueuler politiquement, avec des partis politiques qui les invitent à cultiver l'ignorance, et une réelle incapacité à tirer les leçons du passé.

     Inutile que je developpe, je crois.

     Le challenge, pourtant, est le suivant. QU'ON L'APPROUVE OU QU'ON NE L'APPROUVE PAS.... Trouver de nouvelles idées, pour construire le monde de demain, dont beaucoup d'enjeux, n'ont que peu à voir, avec ceux du passé.

    Les partis nationalistes,sur ce point, brillent par leur ignorance, et l'absentotale, d'inventivité.

    https://www.franceinter.fr/

     

    Lire la suite

  • Mon association, DIRE ET FAIRE DIRE.

    Cette idée, m’est venue, il y a plusieurs années.

       Il y a environ une vingtaine d’années, l’école du village que nous habitions, dans une vie antérieure, avait organisé un jumelage, avec un village, non loin du lac d’Annecy, plus précisément, Argonay.

       Nous avions fait l’échange, physique, je veux dire, eux avaient dormi chez l’habitant, c'est-à-dire les parents d’élèves, et nous, aussi, par voie de conséquence, chaque élève, ayant un correspondant, dans la classe du village.

       A cette époque, internet, était encore dans l’œuf, ou en tout cas, pas encore répand, au point, que dans une école, on puisse en être équipé.

       La question, que certains se posent, alors, serait de savoir, si l’expérience serait aussi enrichissante, aujourd’hui, la réponse relève de la v certitude, ABSOLUMENT.

       Plus encore, je dois préciser, précisément, parce que l’idée reçue, qui voudrait, qu’internet, par la vidéo live, skype, etc, tuerait la magie de la rencontre, est fausse, parce que rien, jamais, ne vaudra, la réalité d’une rencontre ? « dans la vraie vie ».

       Michèle, femme au foyer, et qui faisait, comme moi, du bénévolat, dans le milieu associatif, nous avait reçues, ma fille ainée et moi, son mari, ingénieur aux eaux et forêts, ils habitaient un chalet, en pleine forêt, avec vue sur le montagne, et leur parc à daim. (le mari de la daimne ?).

       Enfin, le rêve, quoi.

        Evidemment, on refaisait le monde, parce que j’ai pas attendu ni de péter les plombs, ni d’inspirer des gens, ou des décideurs, pour a voir envie, de mettre ma pierre à l’édifice.

     Déjà, et oui, jeune maman, j’étais une chieuse, qui fourre son nez partout.

       Parlant de choses et d’autres, elle, m’expliquait, qu’un jour, je ne sais plus dans quel contexte, dans le cadre associatif, elle avait eu l’occasion d’organiser un repas, préparé exclusivement, par les femmes, mais je ne me souviens plus, de quel pays arabe, elles étaient originaires.

       Mais ce qui l’avait particulièrement marquée, c’était qu’elle avait ressenti, la charge émotionnelle, absolument incroyable, et particulièrement palpable, due au fait que ces femmes, n’étaient absolument habituées, au fait de sortir de chez elles, qui plus est, dans une démarche, où précisément, leur identité culturelle, était ainsi, mise en valeur….

      On leur avait demandé, A ELLES, qui ne sortaient que peu,  de s’en charger.

      Ce qu’elle m’avait expliqué là, je dois dire, m’avait beaucoup touchée, et m’est toujours resté en mémoire.

     J’ai mis ça de côté comme on dit,  en me disant, « un jour, j’en ferai quelque chose ».

     Cette histoire, remonte aux années 70 environ, environ.

       Aujourd’hui, une démarche identique, de la part des féministes, à juste titre, prêterait à interprétation, parce qu’elle serait perçue, comme sexiste, reléguant les femmes arabes, derrière les fourneaux exclusivement,  c'est-à-dire, là, où précisément, elles aimeraient qu’on ne les voient pas que elles, exclusivement.

       Ou si vous préférez, on courrait le risque, d’être perçus, comme antiféministes, risque que je ne prendrai pas.

       Je veux dire, que ma démarche, ne tend pas, pas plus que ne l’était la démarche de mon amie,  à être antiféministe.

       Non, mais ce que je retiens de cette expérience, si émouvante, réside dans le fait, que c’est dans ce cas précis, par le vecteur de la nourriture, et du « manger ensembles », que l’intégration se fait.

       Alors, qu’aujourd’hui, comme certains l’avaient prévu, dont moi, il y a environ 15 ans, on voudrait nous faire gober, que le phénomène migrant, serait un problème, là où il est en vérité, une incroyable opportunité à saisir, je me suis dit, qu’il fallait agir.

       Certes, il n’est pas question, pur moi, de saper, le reps annuel, de telle association culturelle, émanant de telle, diaspora, régionale, ou nationale, auquel je n’ai d’ailleurs jamais participé….

       Pourquoi, au fait ?

       Et bien parce que vous écrivant ces lignes, je suis sous curatelle, toujours, et que financièrement, je n’en ai jamais les moyens, sinon, j’y viendrai, d’office.

       Je précise, parce qu’il existe des associations locales, prés de chez moi, et qu’elle pourraient penser que je marche sur leurs plates bandes .

       Surtout pas ! L’un n’empêche pas l’autre.

       Quelqu’un qui émigre, comme on le sait tous, émigre aussi, avec une culture culinaire, qui lui est propre. Des que des migrants arrivent, et sont acceptés, pour vivre sur notre territoire, il émerge certains d’entre eux, qui souhaitent cuisiner, et en vivre.

       Certains, au point d’ouvrir leur food truk.

       Il y a quelques semaines, j »tais allée rouler ma bosse, à paris, place de la République, où la ville de Paris, avait organisé une manifestation, un week end entier, pour donner l’occasion à ces food truk,  de proposer leurs cuisines, aux parisiens.

      J’avais trouvé cette idée géniale.

       A renouveler, ça va sans dire, et à multiplier ? ailleurs.

       Dans quel contexte, et où, c’est une autre histoire, à laquelle, on doit réfléchir.

       Mais en ce qui me concerne, j’y vois surtout, une occasion rêvée, de mettre en pratique, l’idée selon laquelle, un restaurateur, ambulant, puisque c’est ça, un food truk, eut parfaitement fournir, la logistique, « colorée de sa culture »,  l’association, elle, étant chargée, d’une part,  de répertorier, les food truk,  de veiller à ce que l’éthique de la démarche, venant de chacun, soit conforme  à la culture qu’il revendique, mais aussi,  de veiller, justement, au lieu d’accueil, où le repas, sera servi.

       Ce que je veux dire, c’est que le nomadisme culinaire, peut aussi, donner l’occasion incroyable, de proposer, une activité culturelle, dans certains villages, par exemple, qui voient leur vie culturelle, un peu poussive, par manque de bénévoles,  (je sais ce que c’est), qui voient leurs petits commerces, boulangeries, épiceries, cafés, fermer, les uns après les autres, dans l’objectif que j’assume, aussi, d’apporter un peu de sang neuf, dans des villages, ou petites villes, qui ont le sentiment, d’être les oubliés, de la République.

       Ce qui m’importe, aussi, je dois admettre, c’est de donner l’opportunité, à ces professionnels, parce que je souhaite que ça ne soit que des professionnels, de la restauration, et pas des bénévoles, qui s’y collent, si possible, puissent bosser, en mauvaise saison, sachant, que le principe, du food truk, réside, dans le fait, que les gens, mangent en plein air,  à proximité, avec éventuellement, quelques chaises, et table, installées sur place, mais EN PLEIN AIR.

       Avec cette formule, tout sort du food truck, sur le plan matériel, et professionnel, mais c’est uniquement, le lieu de consommation, de la cuisine produite, qui apporte l’opportunité pour le consommateur, de manger, et de profiter de son repas, dans des conditions matérielles, plus confortables.

       Je tiens à ce que ce soit, des food truk, précisément, pour le côt nomade, qui me semble important.

       Ensuite, pour le côté professionnel, qui impose,  des normes de sécurité, mais surtout, pour donner la plus grande crédibilité, à la valeur culturelle,  de la cuisine proposée.

       L’association, bien sûr, (MOI, EN L’OCCURANCE), sera chargée, d’une part, de  dénicher le food truck, prendre contact avec lui, le rencontrer,  voir si le courant passe (parce que sinon, ça le fera pas !), voir son histoire, rédiger une bio, afin de le présenter.

       Afin, que faisant le lien, avec des villages, les associations, les salles, ou pourquoi pas, les restaurateurs, qui souhaiteraient mettre à disposition  leur salles, puissent se faire.

       Au sujet du nom.

       Pour moi, culturellement, le pot au feu ? c’est juste SACRE….. Mais sacre, à un point que vous ne soupçonnez pas.

       C’est un plat rural, et modeste…. Tout est dit.

       On a un potager, on fait un pot, et on le mange, pendant plusieurs jours.

       Le bouillon, pour ma part, j’en congèle une partie, dans des bocaux(remplis aux deux tiers), pour faire des soupes, ou pour cuire des pâtes, nouilles en lettres, vermicelle, cheveux d’anges, ou autres.

       Si je trouve important, de donner ce nom, à cette association, c’est précisément, pour appuyer sr le fait, que notre culture, y compris, donc, notre cuisine, puisqu’elle en fait partie, s’est enrichie, au fil des siècles et au fil, des voyages, aussi, des découvreurs, qui ont introduit, tel légume, ou tel autre.

       En somme NOTRE POT AU FEU, s’il n’était in finé, que la somme de ce mille feuilles salutaire, de ces diverses cultures, nous n’aurions à nous mettre sous la dent, ni chou, ni pommes de terre, ni poireaux….

       Et pour conclure, tien, je vous recommande, à nouveau, l’émission, de France inter, « on va déguster »,  de François Régis Gaudry, à qui je demande officiellement, d’être le parrain.

    https://www.franceinter.fr/personnes/francois-regis-gaudry

       Alors, je sais, certains me diront, « mais puisque  c’est ainsi, pourquoi, ne pas prévoir, aussi, des artistes, qui correspondent à cette culture, et à ce pays d’origine… »

       Oui, je sais, j’anticipe.

       Paris et Rouen, ne se sont pas fait en un jour .

       On commence, déjà, par mettre sur pied, le côté strictement, culinaire, à petite échelle, on observe, ou met en pratique, et ensuite, on verra en corrigeant, ce qui peut ne pas fonctionner, et petit à petit, on y pensera, mais pour l’instant, ce qui importe, c’est que ça voie le jour.

       Un détail, encore, et là, je m’adresse aux restaurateurs, en particulier.

       Je sais que pour certains, les temps sont durs, quelquefois, relativement à la baisse du pouvoir d’achat, et donc, des répercussions  sur le nombre de clients, en salle.

       Cette idée, peut offrir l’opportunité alors, de modifier, quelque peu l’image, de certains établissements.

       A méditer.

       Ça n’est pas de bénévolat, dont je parle, je le rappelle.

       Le seul bénévolat, éventuellement, ne serait que dans mon travail de coordination, des différents acteurs de l’ensemble de la démarche.

    30 janvier 2019.

    "The greatest show", à la halle aux grains, à Pavilly.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/257921591773422/

    http://www.pavilly.fr/Accueil-Agenda-fr-The-Greatest-Show-298.htm

     En cours de commentaire.

     

    Lire la suite