google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

inspiration

  • Architecture extérieure, une alternative intéressante aux sordides murs de béton.

      Une fois delaissé le nomadisme,  l'homme a cherché à juste titre, entre autre,à cultiver le sol,  pour satisfaire son besoin de nourriture.

      Je ne risque pas de vous faire un cours sur le sujet, pour la simple raison, que je n'en ai pas les compétences...

      Mais devoir s'adapter, surtout, alors à la terre qu'il avait choisie, ou qui lui etait imposée, recherchant généralement, les cours d'eau pour y installer les moulins, afin, de puiser l'energie, pour faire fonctionner les machines,  ce qui a eu pour conséquence que les industries, ensuite, s'y soient installées, était un fait avéré, qui ont eu pour conséquence que de pls en plus que ces zones, présentent   désormais un risque lié à l'inondation, auquel nous devons nous adapter.

     Au delà, de cette nécessité, quand une construction, quelle qu'elle soit, se faisait sur un terrain en pente, y compris les plus modestes, comme une maison d'habitation, il n'était pas rare de voir, qu'on construisait alors, des murs en béton, qui toujours ne donnait qu'une balaffre dans le paysage, comme c'est le cas, aussi, dans un jardin.

      Quoi, de plus laid, ou de plus impersonnel, qu'un mur en béton ?

      Pour ceux qui l'ont deja, qu'ils se rassurent, personne ne vous oblige à le subir, visuellement, et les idées, pour l'habiller, ne manquent pas....

      Si tel etait mon cas, au sein de mon jardin (on ne choisit pas necessaiement, quand on achète une maison déja existante, par exemple), je ne poserai aucun enduit, même si on voit les parpings...

      Je recupèrerai des yaourts périmés,  je les melangerai energiquement, avec  un peu de farine, et d'huile, pour obtenir un liquide un peu épais, et je peindrai, ou je pulveriserai l'ensemble, sur mon mur, de telle sorte que les bacteries, et la mousse viennent le coloniser, de telle sorte qu'il donne un aspect plus intégré visiuellement au jardin.

      C'est ainsi qu'on pratique, quand on installe une statue dans un jardin, et qu'on veut qu'elle donne le sentiment, d'y a voir toujours été.

      En procédant de cette façon, des lychens et bacteries s'y installent, et donnent une allure, que je trouve plus intéressante, que si le béton reste gris.

      Ca ne signifie pas pour autant que vous deviez vous en contenter, d'autant que cet aspect, peut aussi ne pas plaire...

      Je veux dire, simplement, que l'aspect neuf d'un mur de béton,  peut être corrigé de cette façon. Peindre le mur, avec du lait entier, par exemple, peut suffire, quelquefois.

     Si vous vulez sa voir, combien de temps, ça mettra, je serai bien tentée de vous faire le coup, du cnon de fernand raynaud, "un certain temps"... Mais à vrai dire, je dirai que ça dependant beaucoup du degré d'humidité de l'air, donc, plus rapidement, en Nrmandie , bretagne, ou le Nord de la france, que sous le cagnard, dans le midi... mais aussi, seon le degré de pollution, de l'ai que vous respirez, puisque les lichens, sont les meilleurs "délateurs" des polluants atmospheriques... Donc, si l'air que vous respirez dans votre ville, est très pollué, il n'est pas impossible, que cette vie microscopique, mais neammoins présente, sur la surface de votre mur, mette un peu plus de temps que prevu... "c'est plutôt ça que j'dis".

     Si l'environnement de votre jardin, d'autre part, est le plus naturel possible, avec une biodoversité microscopique la plus large possible, vous serez aussi, bien sûr, recompensés d'autant plus rapidement, puisque les insectes viendront s'y poser, et s'y nourrir, d'autant plus vite et souvent..

      Ensuite, il faut savoir que le gris, de façon générale, ne doit pas être observé comme une couleur si triste que ça..

      Oui, bon, d'accord, c'est pas génial, c'est vrai.  

      Mais pour tout dire, quand il s'agit de délimiter un jardin, je préfèrerai encore un mur gris, quelquefois, sur lequel, je vais pouvoir faire grimper des plantes, voir, favoriser à proximité, un micro climat, pour certaines plantes qui l'exigeraient, ou y adosser une serre, ou un chassis, et dont aucun racine ne viendrait faire une concurrence deloyale, vis à vis d'un potager, ou de platebandes, plutôt que de devoir subir, une haie de tuyas,  qui deviendrait contraignante à entretenir,  semer la mort, sur deux mètres de largeur, au bas mot, de chaque côté, et ainsi grignoter de la surface, et empêcher de cultiver par ses racines, venant concurrencer, ce que vous aimeriez voir pousser.

      Pour résoudre le problème de la couleur,  vous disposez de différents moyens, dont celui de faire grimper des plantes.

      Pour se faire, vous devez veiller, à ce que ce moyen, présente l'aventage,  de ne pas nuire physiquement au mur, dans l'hypothèse où il est mitoyen.... Y tendre des fils, pour pouvoir y faire grimper des plantes, de couleur claire et tres vives, pour répondre au gris, me semble souhaitable, veiller à n'y planter que ce qui correspond à l'exposition, et tâchez d'echelonner les floraisons. Les feuillages panachés presentent l'aventage, d'ê^tre lumineux sur la totalité de la saison, là, où les floraisons, si spectaculaires soient elles, ne le sont que le temps des floraisons.

      Pensez aux annuelles, pour boucher les trous des floraisons, et ne lésinez pas sur le blanc, qui ne souffre jamais d'un faire trop.

      Pour ce qui concerne les murs de soutennenement, qu'on ne peut pas toujours éviter, puisque d'avoir certaines parties pentues,  est quelquefois inevittable,  depuis quelques années on voit "fleurir", généralement, pour des chantiers d'aménagement au niveau des projets plus importants, dans les municpalités, des murs qui sont constitués de cages d'acier, qui enferment des cailloux...

      Sur le plan esthétique, c'est une méthode que je trouve extrêmement interessante, à differents points de vue.

      Pour commencer, visuellement, ça présente un côté infiniment plus naturel, qu'un mur en béton, auquel on faisait appel, auparavent.

      Je craignais que ça ne soit limité, quand à son efficacité, quand il est necessaire, d'agir sur un hauteur, plus importante. Il semble, que dans cette hypothèse, ce soit la largeur du mur, qui soit modifiée, pour avoir la certitude que par le poids, ce soit physiquement cohérent.

      Pour ceux, qui habitent mon coin, (Pavilly), il y a une réalisation édifiante ( c'est le cas de le dire), à proximité du nouveau collège de Pavilly, et on peut voir, que sur la hauteur, ça donne quelque chose, de tout à fait satisfaisant.

      Sur le plan écologique, j'y vois moi, un autre aventage.

      Contrairement à un mur d'agloos, le ruisellement des eaux de pluie, venant des terres qui sont sur la pente suppérieure, ne pose aucun problème à l'interieur de la structure, parmi les pierres....

      Une fois  sec, ensuite, j'y vois, la possibilité d'une accumulation, de chaleur, plus naturelle, là encore, qui doit permettre éventuellement, une petite faune sauvage, avec le temps, qui doit pouvoir s'y installer, ou trouver des niches.

       En somme "tout à gagner".

      Sur le long terme, contrairement à un bardage en bois, périssable, avec le temps,  y compris dans l'hypothèse d'installations de gros diamètres, le pourrissement est inévittable, comme il ne finit par l'être tout autant, dans le cas d'un mur de béton,  souvent, pour peu que la terre soit accollée au mur, subissant une pression d'autant plus forte, que des trous d'aménagement, n'aient pas été percés, pour prévoir l'écoulement des eaux.

      Je ne sais pas encore, si cette technique est envisagée, à l'utilisation pour le privé dans son jardin,  pour résoudre certaines pentes, qui posent problème, mais si ça n'est pas le cas, je le recommande, pour les raisons évoquées plus haut.

      De façon générale, je recommande l'utilisation,de la pierre naturelle, bien plus que tout autre matériaux, au jardin, parce que c'est celle qui vit le mieux, l'outrage des ans qui passent.

      Je sais qu'on vous propose aussi du bois, mais quand il ne s'agit pas  de bois issus de forêt gérée, écologiquement, vous participez à la déforestation de forêts primaires, qui sont le poumon de notre Humanité, écologiquement, pour moi, c'est irrecevable.

    http://www.greenpeace.org/switzerland/Global/switzerland/fr/publications/forets/2009_Forets__Brochure_GuideBois.pdf

     Félicitations à GREENPEACE pour leur travail, sur le bois, où on vous explique, tout... (je vais y revenir).

     Pour ce qui concerne le materiaux, composites qu'on vous propose, desormais, c'est à dire, particules de bois, melangées à des particules plastic, moi, je n'y crois pas. 0 l'acaht, oui, ça semble bien, enfin, esthetiquement. A l'usure du temps, je n'y crois pas.... Et pour le recyclge, MYSTERE....

     Le 19 Juin 2018.

     Aux dernières nouvelles, on appelle ça "un gabion".

     

    Lire la suite

  • Affaire Gregory, la piste internationale de la pédophilie.

     Ces jours derniers, une nouvelle affaire de pedophilie est appararue.

    https://www.lalsace.fr/actualite/2018/04/18/reseau-de-pedophilie-le-principal-protagoniste-reconnait-les-faits

       Je ne sais plus si c'est pour ce cas, que j'ai apperçu ce détail, mais l'enfant avait été retrouvé entouré d'une corde, dans la rivière... Et c'est là, que j'ai fait le rapprochement, avec l'affaire Gregory. Est ce qu'il n'y aurait pas  ce qu'on appelle "un modus operendi"? C'est à dire, un rituel d'execution, dans les deux sens du terme. Dans cette hypothèse, il serait alors envisagé que l'enfant, ait été remis, ou vendu, à un pedophile, ou à un reseau.

      Ca n'est qu'une piste, bien sûr. Et j'imagine bien que je ne suis pas la seule, à y avoir pensé. Mais ce raprochement me semble étrange.

     Le 19 Mai 2018.

      Ces jours derniers, nous avons appris, que pour des raisons  de vices de procédure, certaines mises en examens, ont été annulées.

    https://actu.orange.fr/france/affaire-gregory-l-expertise-qui-pourrait-faire-basculer-l-enquete-magic-CNT00000130OzX.html

      Certain trouvent celà dommageable, à la résolution de l'affaire. mais ça serait infiniment plus dommageable encore, que ça n'ait pas été le cas, puisque vices de procedure, il y avait. Supposons par exemple, que les mises en examen, aient porté des fruits, allant vers la resolution de l'enquête,  tel que ça s'etait deroulé, et bien ensuite, il autrait pu être usité d'utiliser ces vices de procedures qui n'auraient pas été assumées, pour invalider la totalité des resultats obtenus? ce qui eut été un comble. Là, au moins l'affaire repart sur des bases plus saines.

     Pour ce qui concerne l'enquête,  il reste semble t til, une piste juridique,  qui emanerait d'une nouvelle technique d'expertise, qui doit être exploitée.

     J'ai vu, le reportage, à la télé, qui montre qu'au sein de la petite ville, "tout le monde en a marre", et  considère desormais, le sujet, comme tabou.

      Qu'il soit tabou, aupres des medias, je dirai que ça n'est pas plus mal. Pour ce qui est d'observer que ça le soit, de façon plus générale, je rappele simplement, que cet enfant, il n'est pas mort, par le don du saint Esprit, et qu'il y a bien quelqu'un, qui l'a assassiné... Et que cette personne, peut paprfaitement, qui sait , Un jour, s'en prendre à un autre enfant. je ne pretends pas celà, pour faire peur, mais juste pour insister que de dire, "on ne veut plus en parler", n'est pas un moyen de faire honneur à la Justice.

      Pour ce qui concerne Muriel Boll, à qui j'avais ecrit,  avant que les juges ne l'assigne à residence, eloignée de son domicile, et notamment, de sa soeur ainée, même si cet eloignement, ait pu lui, sembler difficile, je pense que dans une famille douloureuse, il est toujours profittable, de jouir de l'eloignement, parce que ça permet de realiser que l'on existe en dehors de son clan d'origine, dont j'imagine bien que par la mort de cet enfant, la toxicité,  devait être plus forte, encore.

      Il me semble me souvenir, que les deux soeurs, ne se parlaient plus.

      Lors d'une interview,  elle avait déclaré, furtivement, "j'ai jamais été avec mon beau frère".

      Cette expression, jamais n'a été decryptée, ou plutôt comprise, comme elle aurait dû l'être, et c'est bien dommage. C'est à ce sujet, que je lui avais écrit, longuement, parce que je savais comment, tenter de l'aider, pour lui oter, une forme de culpabilité.

      Ce qu'elle avait voulu dire, alors, à la face du monde, c'est qu'elle n'avait jamais été la maitresse de son beau frère...

      Je ne suis pas en train de prétendre, qu'elle l'avait été, et qu'elle avait menti, et que la haine, ou en tout cas le desamour de sa soeur ainée, y trouvait son origine.

      Non, au sein des familles, quand les frères et soeur sont des amoureux, sont fiancés, et plus encore, quand les couples s'installent, se créent alors, se tisssent des liens tres fort, et bien plus sincères et purs,  qu'on ne le soupçonne, comme j'avais pu le voir, avec mon mari, il y a fort longtemps, et ma petite soeur,  qui n'est plus de ce monde, helas...

      Il etait "comme fils unique", lui, parce que ses deux frères res et soeurs habitaient loin, et étaient beaucoup plus âgés que lui.

      Alors, moi, tres proche de ma petite soeur, à l'époque, qui s'appelait Nathalie,  il la considérait, je le sais, comme sa petite soeur, à lui aussi...

      Ces atttachement sont purs,  et si  Muriel Bolle avait prononcé cette phrase, "j'ai jamais été avec mon beau frère", c'est qu'il s'était simplement trouvé quelu'un, pour trouver à y redire, alors, que cet attachment n'avait rien de suspect, ou d'immoral... Il aura suffi, d'une crise de jalousie entre soeurs, pour peu que quelqu'un, de mal intentionné, peut être, eut trouvé un certains plaisir, à influencer sa soeur ainée, peut être, pour y voir à mal, alors, que ça n'aurait pas dû.

      Pour ce qui concerne le petit Grégory, et la piste pédophile internationale, plus le temps passe, et plus mon sentiment, d'avoir voulu nuire, en "prétant l'enfant", à un reseau, me semble une piste plausible, parce que ça correspond parfaitement, à une attitue vengeresse, version, "on va faire disparaitre le gamin, quelques temps, ils s'amuseront avec, peu importe sur ce que ça debouchera, ils auront la trouille de leur vie, et leur vie sera bousillée"....

      C'est dur, ce que je dis, n'est ce pas ? Mais la pédophilie, l'infanticide, n'arrivent pas necessairement, "de façon intentionnelle"... "Ben oui, un gamin, c'est un truc qui braille, on l'utilise, comme on utilise, une batte de base ball, pour frapper quelqu'un, ce que devient la batte de base ball ensuite, qu'est ce qu'on s'en fout"....

      La personne, qui a  commis l'infanticide,  a reçu le gamin, peut être même pas, avec la mission de le supprimer, mais juste "d'en faire ce qu'il voulait"...

      Comme on shoote dans un caillou,  ou comme on lance un morceau de bois à un chien, à la campagne,  et qu'on espère qu'il va bien s'amuser à sauter dans tous les sens, comme avec un jouet....

      Il est tout à fait envisageable, que ceux qui ont remis l'enfant, à celui qui l'a assassiné,  n'ont même peut être pas clairement signifié, qu'il fallait le tuer, ils s'en foutaient, ils voulaient juste instrumentaliser la disparition du petit, pour torturer les parents.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Réchauffement climatique, une nouvelle lecture du relief montagnard s'impose.

      Docteur vertical, originaire de Haute Normandie, Grand Quevilly, plus particulièrement, fondateur d'une association qui s'appelle  l'IFFREMONTS.

    http://www.ifremmont.com/

      Qu'avec la modification du climat, et plus particulièrement, e rechauffement climatique, le risque lié aux avalanches, soit de plus en plus important, me semble une evidence.

      Je pense que le moment est venu, de d'aventage sevir pour tout ce qui concerne le ski ors piste, sous peine de voir de en plus de victime, y laisser leurs vies.

    24 Juin 2019.

    APPEL A TEMOIGNAGES.

    Canicule :

    vous habitez dans un appartement sous les toits ?

    Racontez-nous l'enfer que vous vivez

    Alors, ça, c'est une super idée. A renouveler, sur d'autres sujets, comme le risque d'orages, pour les inondations, ou autres.

     Pourquoi ?

     Parce que le fait de faire raconter, indivisdualise le phénomène, et donc, provoque l'identification, qui peut alors se faire plus facilement, et donc, aider à la prise de conscience.

     Oui, je sais, au depart de mon article, je parle de la nouvelle lecture du relief montagnard, et bien justement, sous les toits au moins, on est bien en altitude, non ?

     Alors, on est raccord !  ce que c'est beau, l'inspiration mutuelle, n'est ce pas ? (au conditionnel, ça va sans dire, ha ha ha ha ).

    https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/appel-a-temoignages-canicule-vous-habitez-dans-un-appartement-sous-les-toits-racontez-nous-l-enfer-que-vous-vivez_3505339.html

      En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Ma chaine youtube et les commentaires, qui s'y rapportent.

    https://www.youtube.com/channel/UCtcBQK79sCTfa4oxgoZew9A/discussion

     J'invite tout à chacun, à deposer des commentaies, sous mes videos, et  au sein de ma chaine, globale, pour ceux qui le souhaitent.

     Je vous invite surtout, à vous y abonner, bien sûr.

    Lire la suite

  • 12 janvier, 2018, message à tous ceux qui attendent après moi.

     Il est vrai que j'ai toujours fourrré mon nez, là, où ça dérange.

       Mais si l'on m'avait affirmé, un jour, que la Justice elle même, que mon avocat, et que mon coach, lui même, en personne, se ligueraient contre moi, pour me museler, afin que je ne puisse plus lutter, contre ce que j'ai toujours détesté...Jamais, je ne l'aurai pensé.

      Je ne sais pas ce qu'il adviendra de moi, j'ai le sentiment que jamais, je ne parviendrai à pardonner, à tous ceux, qui depuis toutes ces années, ont veillé, si méticuleusement, à m'ecraser, pour mieux observer, telle une souris de laboratoire, avec quelle ruse, je parvenais à me relever, TOUJOURS.

      Aujourd'hui, c'est par une décision assassine, qui émane de la juge des tutelles elle même, alors que je n'ai eu de cesse, que de lui dénoncer en quoi, et comment, la curatrice de l'UDAF, pratiquait, sur moi, les pires tortures psychologiques,  en n'appliquant pas ce que la juge pourtant, lui avait indiqué.

      Je pourrai vous la faire théatrale, selon la chanson de Barbara, en vous disant courtoisement, "et je m'en vais sereine".... Il va bien se trouver un crétin, pour s'en contenter, non ?

      Mais ça serait trop d'honneur, que je vous ferai là, et je ne crois pas que le fantôme de Barbara, apprecierait.

      Je pourrai aussi, vous resortir, la chanson de Anne sylvestre, sur "les gens, qui doutent"... Et qu'on s'évertue, inmaquablement, à me recoller sous le nez, en la personne de  Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, et Albin de la Simone.... C'est juste oublier, que de souffrir est infiniment plus  acceptable, et concevable, quand on ne vous enferme pas dans un rôle qu'on vous impose.

      Aurait elle, elle même ecrit cette chanson, si elle avait été dans  la situation, que l'on m'impose, depuis toutes ces années ?

      Personne ne le sait, et Anne Sylvestre, pour qui j'ai bien plus que du respect, elle même, ne le sait pas d'aventage.

      Je m'excuse de ne pas être aussi forte, que beaucoup le voudraient, je ne suis qu'une simple femme, qu'on s'evertue à transformer, en vielle conne mal baisée..... Et je ne crois pas être responsable, en quoi, que ce soit,  du sort que l'on m'impose.

      Des lors je n'ai plus d'autre alternative, que de rentrer en moi, afin de lêcher mes plaies, pour une durée indéterminée, puisque l'énergie, qui a été mobilisée, pou porter ma souffrance, les 40 années premières de ma vie, là voilà de nouveau mobilisée, pour cette même raison, énergie, que de facto, je ne puis donc plus donner, vers l'extérieur....

     Comment vous dites ?

     Consulter un psy ?

     Mais j'ai fait, bien sûr.

      Le psy, et la psychiatrie, cautionnent entièrement, les méthodes de barbare, de Thomas Fersen. ils les cautionnent tellement,  qu'ils souhaitent, non pas me mettre sous neuroletiques, de nouveau, mais sous antidépresseurs.

      Quand je pense que je suis assez conne, pour avoir écrit mon histoire sur le sujet, ces derniers jours, pour avoir la certitude, qu'il ne restait rien de douloureux, entre eux et moi, je n'en reviens pas de ma naïveté.

      J'attends toujours, depuis plus d'un mois, qu'il me fixe un RV avec la psychiatre,  principe que j'ai accepté, mais qui visiblement, semblerait, lui poser à lui quelques problèmes de conscience...

      Je souhaite bien du courage, à la profession, pour envisager la moindre collaboration avec moi, quelque soit le sujet, désormais".

      Bon, week end à tous.

     

    Lire la suite

  • Le coup des bonnes résolutions.

      Je vous recommande cette émission, qui parle de développement personnel, et qui donc donne l'occasion d'un peu mieux se comprendre soi même, et d'un peu mieux comprendre les autres, par la même occasion.

     "La Vie devant soit",  sur Europe 1.

     Quel rôle allez vous jouer, en 2018 ?

    31 Décembre 2017.

     Au sujet des bonnes résolutions, il est généralement de bon ton de prétendre qu'on n'en prenne pas, afin d'eviter de se décevoir soit même, pour le cas où ne les tiendrait pas.

     Il parait que ça arrive souvent.

     Moi, je fais toujours le choix de ne pas viser trop haut, de telle sorte que je puisse tenir mon objectif, et ça me semble être une sage décision.

     Faire un leger trvail d'intriospection, quelquefois, peut être utile...

     Si vous êtes fâché(e), avec quelqu'un, depuis quelques temps ou depuis plus longtemps, et que vous savez que vous l'avez blessé(e), reflechissez à lui ecrire, ou le ou la contacter, pour vous expliquer, et vous excuser...

     Je ne suis pas en train de jouer, alla mère la morale, mais il se trouve qu'à chaque fois que l'on souffre,  c'est souvent un problème de culpabilité, et qui n'est pas toujours justifié.

     Alors, autant se debarrasser de cailloux dans les chaussures, qui nous empêchent d'avancer.

    18 janvier 2019.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/250837902481791/

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • La chanson ? Difficile de faire là pire insulte ......

     J'ai entendu ça, ce soir, à TARATATA, par la bouche de Julien Clerc, juste incroyable... Un mec de cette trempe, et un artiste de cette envergure, sortir un truc, aussi con.. Je suis stupefaite.

      Ca n'est pas moi, qui me sens insultée. Si, c'est vrai qu'on  a pris soin de veiller, à ce que je pense moi, l'avoir inspiré, je préciserai même "comme bien d'autres"... Qu'on se rassure tout de suite, il n'en est rien......

      Non, ça n'est pas moi, qui est insultée, là, mais bien la chanson, dans son ensemble.

       Moi qui me casse de le cul, depuis toutes ces années, malgré la frustration que je peux resentir sur le sujet,  et qui me démène,  du mieux que je peux, pour mettre sur pied, je ne sais quelle stratégie, toujours, pour que cette relation, qui me relie à elle, de façon bien moindre, que certains ne le soupçonne.... Voilà, ce qui a été dit ce soir, par Julien Clerc.

       Je cite,"l'origine, d'une chanson, comment elle a été crée, on s'en fout, ça n'a rigoureusement, aucune importance, la seule chose, qui importe, c'est la façon, dont elle est reçue, par le public".

       Certes, je ne nie pas que le plus important, soit effectivement, comment elle est perçue, au profit de son origine, sur ce point, je suis d'accord...

       Mais c'est juste, oublier, deux notions, qui sont à mes yeux, fondamentales...

       D'une part, que de nier l'importance des circonstances, qui accompagnent la création d'une chanson, c'est juste la reléguer a rang d'Art mineur, comme le disait Gainsbourg...  Formule contre laquelle, moi, je m'érige justement.

      C'est que je pose au contraire la chanson, bien au dessus, notamment, à cause de son côté populaire.

       Pour moi, ce qui importe, quand un artiste crée quelque chose, c'est la motivation, et souvent, aussi, par voie de conséquence, la charge émotionnelle, qui l'accompagne.

      Tenir cette posture et la nier, c'est l'abaisser, et lui retirer ses lettres de noblesse.

      Je ne nie pas, je le précise, qu'un artiste soit en droit de nier, certaines circontances, ou même de mentir, sur le sujet, parce que ça,  c'est logique, ou en tout cas, c'est recevable, puisqu'il s'agit de quelque chose d'intime.

      Non. c'est de considérer dans son ensemble, que ce soit parfaitement superflu et dérisoire,  qui moi, me choque.

      Non, le fait qu'une chanson, ait énormement de succes, ne trouve pas sytèmatiquement sa jutification, dans le fait, q'une chanson soit effectivement, "bonne".

      Nous savons, tous, qu'il arrive aussi souvent, que certaines accrochent l'oreille, pour des raisons indéterminées, pa la mélodie, par exemple, et que les paroles, soient d'une connerie déconcertante, alors que d'autres, talentueuses, pour peu que la production n'en ait pas saisi l'epaisseur, ne soient pas choisies pour sortir en single, alors, qu'elle le mériteraient, et qu'elle ne soit jamais programmée en radio.

      Et voilà, bien des chansons, qui tombent, litteralement, dans les oubliettes.

    Lire la suite

  • De Blanche-Neige à Rebelle : les femmes dans les films Disney.

      Désolée, pour l'illusration du propos, mais je n'ai pas résisté à l'envie de foutre un coup de pied dans les couilles, des suprémacistes blancs, qui  se teignent les cheveux en blond, pour  se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas.

      Je n'ai pu écouter que la fin de l'émission, sur France Inter, ce matin, mais j'étais ravie d'entendre avec quelle joie, l'équipe croquait ce sujet avec une telle rejouissance.

    https://www.franceinter.fr/cinema/de-blanche-neige-a-rebelle-les-femmes-dans-les-films-disney

    Lire la suite

  • 50 nuances pour balancer son porc !

     Certain vont trouver quelque peu hasardeux, de voir, que je mélange tout ainsi.

    J’ai déjà commenté, pat le passé, ce livre, à l’époque, et surtout, ce que personne ne faisait, le fait qu’il ait eu un aussi grand succès, et quelles, en étaient les potentielles raisons.

    Si je m’étais permis de le commenter, à l’époque, non pas que je m’en croyais indigne, mais comme toujours, je ne l’avais pas lu, alors, ça me semblait cohérent.

    Mais lors d’une de mes dernières hospitalisations à l’HP, pendant quelques jours, alors qu’on m’avait déplacée dans différents services, j’avais sympathisé avec une jeune femme qui tenait dans ses mains, ce livre.

    Elle m’expliquait alors, qu’il lui avait été offert, par sa propre mère, qui comme elle, était victime de violences conjugale, raison pour laquelle elle se trouvait hospitalisée en HP, ce qui en soit, déjà, m’interpellait sérieusement.

    Je ne nie pas qu’il puisse arriver qu’une femme battue, ait besoin, dans certains cas, d’être hospitalisée, mais objectivement, celui qui a de graves problèmes, dans le couple, c’est celui qui porte les coups, et pas celle qui les reçoit.

    BREF.

    Je rentrais chez moi, plutôt pensive, par ces confidences qu’elle m’avait faites.

    Il y a quelques jours, je découvrais le film, qui a été fait du livre.

    Je ne l’ai pas regardé, par intérêt, mais par devoir, parce que je voulais éventuellement pouvoir compléter le travail que j’avais fait sur le livre, et son analyse.

      J’avais retendu, dans un article précédent, qu’il était probable, que sur le pourcentage de livres achetés, un fort pourcentage, l ne l’avaient ^me pas ouvert, et je persiste en ce sens, à moins qu’il ne leur soit tombé des films, comme moi, j’ai laissé tomber le film, au bout d’une heure…

      J’ai insisté, je précise, par devoir, puis j’ai laissé tomber.

      Vous me direz « mais toi aussi, tu achètes des livres, quelquefois, que tu ne lis pas », ce qui est vrai, et c’est souvent le cas, mais moi, c’est pour une autre raison, c’est par manque de temps, et à cause de ma dyslexie.

      Mais une des questions, qu’on peut se poser, réside sur les raisons, qui justifient d’acheter un livre.

      Je pense que certains font l’objet d’achats compulsifs, comme n’importe quelle bien de consommation.

      Acheter 50 nuances de gris, à l’époque, et le poser sur la table, en rentrant chez soi, était sensé, je crois, se faire passer pour ce qu’on est pas, ou en tout cas, tenter de suggérer, qu’on aimerait bien, être autre chose, vis-à-vis de celui qui partage sa vie que ce qu’on est.

      Tenter d’allumer un fantasme, en quelque sorte.

      L’autre théorie que j’avais avancée, était que le succès, était dû au fait que les femmes devant assurer sur tous les plans, ce qui se traduit sociologiquement, par l’expression « charge mentale », le désir de laisser l’initiative aux hommes, une fois passé le seuil de la chambre à coucher, m’avait semblé assez cohérent.

      Et oui, comme vous l’aurez remarqué, il existe effectivement, une sacrée nuances, entre revendiquer des pratiques SM, et simplement proposer à l’homme de prendre l’initiative, nuance, que certains hommes, semblent d’ailleurs, ne pas avoir encore saisie.

      Mais venons-en au film.

      Il s’agit dune jeune femme, vierge, de surcroit, qui fait la connaissance d’un bel homme, plus âgé qu’elle, et riche….

      La description qui est faite du film, généralement, prétend, que l’objectif du film, tendrait à décrire, l’initiation du mentor sexuel, vis-à-vis de son élève, qu’il initie.

      Pour commencer, je tiens juste à préciser, que le contexte qui est décrit, est détaché de toute probabilité.

      Je ne prétends pas que ça n’existe pas…

      Mais franchement, la fille qui gagne le SMIG, à ranger des boites de conserves, dans une superette de quartier, qui voit débouler un mec pété de thunes, qui l’emmène des le lendemain, à la ville la plus proche, dans son hélico personnel, qu’il conduit lui même bien sûr….Moi, perso, je n’ai pas trouvé ça excitant, mais comique, oui, certainement .

      Nous en étions, là, à la version de Danny Boon, qui nous explique la collection Arlequin…

      Car en vérité, ça n’est de plus que ça…..

      Et oui, objectivement, il faut bien le reconnaitre, ça n’est rien de plus.

      Car enfin, que recherche ton, quand on ouvre un livre, ou qu’on regarde un film ?

      Certains ont envie de trouver des réponses aux questions qu’ils se posent, sur un thème abordé.

      D’autres « une belle histoire ».

      D’autres, que ça colle avec certaines formes de réalité sociétales, dignes de les faire ressortir, ensuite, en se disant, « tiens, oui, c’est vrai, j’aurai pas vu les choses comme ça ».

      Un peu des trois, souvent, je crois, avec selon les goûts de chacun, plus certaines raisons que d’autres.

      En ce qui me concerne, je place le cinéma si haut, dans mon estime, qu’il me faut bien reconnaitre que c’est la troisième raison, qui est la plus forte.

      Inutile de vous alors, que « le film m’est bien vite tombé des mains ».

      Mais au-delà du fait que je n’y ai pas trouvé mon compte, je vois d’autre part, par contre, une certaine toxicité, dans le film, puisque ce dernier tendrait à laisser croire, puisque le lien, entre coups et blessures, ou si vous préférez, le phénomène de violences conjugales, est avéré, qu’il existerait une voie, qui tendrait à laisser croire, qu’une femme battue, ne serait qu’une femme, qui serait adepte du SM, mais qui refuse de l’admettre, ou qui en tout cas, refuserait d’admettre, la théorie, sein laquelle, de recevoir des coups serait légitime, et acceptable, au sein d’un couple.

      En somme, ce film, pour moi, est juste d’une certaine façon, fortement préjudiciable, parce qu’il tendrait à légitimer la violence conjugale, en laissant croire, que « sous certaines conditions », liées aux pratiques sexuelles, ça serait non seulement, acceptable, mais pourquoi pas, digne, d’ouvrir des portes insoupçonnées, vers le plaisir sexuel.

      Et que l’on ne vienne pas me répondre, qu’avec son contrat, qu’il lui fait signer, ça devient recevable et légitime…

      S’il suffisait d’être épanouie sexuellement, pour que tout roule, comme sur des roulettes, psychologiquement, ça se saurait.

      L’équilibre psychologique au sein d’un couple, est une chose éminemment subtile, l’épanouissement sexuel, n’en est qu’une des facettes, et je persiste à prétendre que ce film, en banalisant les violences et la domination du « mentor sexuel », sur la jeune femme, dans l’esprit de certains jeunes, filles ou garçons, peut être toxique.

      Il est possible que certains doutent, de ce que je prétends, là .

      Et bien sachez pour information, que lors de cet internement psychiatrique, aussi, justement, il m’est arrivé aux oreilles, que certaines femmes, et pas uniquement des jeunes filles, se retrouvaient embarquées, dans des histoires soit disant SM, alors, que pour moi, la définition même du SM, ne peut être autre, que librement consentie, et entre personnes, qui se connaissent suffisamment, pour y prétendre, certaines, donc, se retrouvent au comissariat, pour viols, ou coups et blessure, voir, internement psy, au seul prétexte, qu’elle sont parties d’à prioris, parfaitement tronqués, sur les pratiques SM.

      Alors, je le dis, et je dis, de nouveau, le corps que nous avons, est un bien précieux, qu’on ne doit pas prêter à n’importe qui, et surtout à un connards, qui n’a pour seul ambition, de vous considérer que comme un jouet sexuel, destiné à assouvir, ses frustrations perverses, dans sa sexualité à lui.

    Lire la suite

  • Que faire, en cas de harcèlement ?

       Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

      Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

      Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

      Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

       Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

    https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

     Mardi 28 novembre 2017.

    Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

     Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

     Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

     Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

     D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

      Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

     "Les religions, sont elles mysogines".

    Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

     On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

      Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

      Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

      Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

      Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

     Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

      Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

      Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

      Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

     Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

     Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

    En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • Écart de fécondité ? Ou abus de langage ?

    http://actu.orange.fr/france/les-ecarts-de-fecondite-des-hommes-dans-le-monde-plus-importants-que-ceux-des-femmes-CNT000000QuOzA.html

     Je trouve l'interprétation des données, pour le moins étrange.

     Pour moi, fécondité, signifie "apte biologiquement, à procréer"? et pas nécessairement, avoir fait le choix, de procréer", non ?

     Je veux dire, que le fait, d'être fertile ou stérile, c'est une données biologique, et pas une constatation, qu'on choisisse de procréer, ou pas, ça n'a rien à voir, non ?

     C'est d'autant plus un abus de langage, aujourd'hui, quand dans les pays occidentaux, certains adultes en parfaite santé, et donc, potentiellement, parfaitement fertiles choisissent par choix idéologique et philosophique, de ne pas avoir d'enfants, alors que d'autres, aimeraient en avoir et sont stériles, à cause de la pollution et des perturbateurs endocriniens, par exemple.

    Lire la suite

  • LE VIDE LAROCHE, est un druand.....

    11 octobre 2017.

    Je précise ma pensée.

     Le site, qui m'heberge depuis des années, avait sensuré cet article, au prétexte qu'il ne répondait pas au CGU.

     J'ai donc, fait le necessaire, pour qu'il y réponde de nouveau, ce qui non seulment, ne trahit en rien, ce que je pense, mais aussi, me donne simplement, l'occasion de reformuler, pour être plus precise, ou d'acutaliser, eventuellement, certains de mes propos.

    Sur internet, ce "pseudo coach", fait des ravages, et représente véritablement, par bien des aspects une posture toxique.

     Régulièrement, je me fais insulter par ses soutiens, qui le vénèrent, comme un dieu, alors, qu'il ne le merite pas !

     Je pose ici, un commentaire, où je viens de répondre à leurs attaques.

       Il peut arriver qu'on s'en sorte sans psy, c'est vrai, mais c'est moins facile, si je prétends, que ce mec, donne de fausses infos, je le répète, et j’appuie même sur ces informations.

      En ce qui te concerne, en tout cas, ça ne t'a pas appris l'orthographe ni la grammaire, et si je suis bien la dernière à faire ce type de réflexion, puisque je suis un ancien échec scolaire, je ne peux que constater que tout ceux qui refusent mon jugement, à son sujet, ont eu jamais pris la peine d'aller découvrir mon travail personnel...

      Pour ce qui est des coachs, de façon générale, ne t'en déplaise, je le sais, parce qu'on m'a demandé d'y travailler, c'est simplement, le corps de métier, qui représente la plus belle opportunité, pour le moindre truand ou pervers manipulateur, pour escroquer des victimes, des personnes qui sont dans une passe difficile.

      Pour commencer, regarde qui a choisi, de poser en pub, sur MA VIDÉO, là, au dessus de toi, L’ACADÉMIE DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL, et demande toi donc, pourquoi des coachs aussi importants et renommés, ont choisi de la poser sur ma vidéo, et pas sur la sienne.

      D'autre part, quand je prétends qu'il est malhonnête, j'ai des preuves, et je les ai même gardées en interne, sur mon ordinateur, il s'agit d'une escroquerie, aux USA pour laquelle il avait été condamné.

      On m'a dit ensuite, qu'il y avait erreur sur la personne, qu'il ne s'agissait pas de lui... Et là, tiens toi bien, c'est du lourd... VOTRE LE VIDE LA ROCHE que je pretends être malhonnête, je le répète, et qui est au développement personnel ce que poutine ou trump, sont au bon sens et la démocratie,  VOTRE LE VIDE LAROCHE, ne donne absolument nulle part, sur internet, sa date de naissance.... Et tu sais, pourquoi , et bien parce que ça serait le seul et unique moyen, de déterminer s'il s'agit de lui, ou pas, en somme, de déterminer, s'il a été condamné, ou pas.... Ne trouves tu pas particulièrement suspect, alors, que sachant que cette rumeur, plus qu'insistante, ne ternisse sa réputation, il n'ait pas trouvé coherent de la poser alors, dans le but de le disculper ?

    Vendredi 17 mars 2017.

    Rebelotte ce matin.

    je cite :

    J'ai voyagé en Inde, arpenté la spiritualité là et au retour en France, je lis, écris, réfléchis et butine nombre de penseurs de Vie et son discours ne me paraît pas hors de propos, ni calculateur. A l'heure d'un matérialisme, qui finit par régner en conformité avec le modèle ambiant, ses mots invitent à la réflexion et la somme des réflexions de chacun nous aide à mieux comprendre la vie. On entre ensuite dans une démarche plus approfondie ensuite, selon nos propres lacunes en un domaine. Vous allez accuser Boris Cyrulnic ou tout autre en vendant ses livres, détaillant son expérience et ses réflexions de profiter. Vous vous trompez lourdement, les profiteurs avancent dans le monde en visage masqué...ils sont présents au coeur d'un système qui assujetti l'individu à un numéro de sécurité sociale, à un numéro de carte bancaire et j'en passe. Ceux qui aident au développement personnel, à la spiritualité de l'être humain sont à l'encontre du système qui cherche à rendre immatériel les personnes, en une simple question utilitaire à l'encontre d'autrui. Je connais nombre de "penseurs de vie" qui m'ont enrichi juste ce dont j'avais besoin, sans dépenser pour cela un centime. La magie d'internet et des réseaux sociaux, qui permettent d'élargir son champ spirituel. Si vous ne saisissez aucune lumière dans aucun de ses messages, c'est qu'il vous reste du chemin à accomplir car au final, le message est au fond strictement le même pour tous. Une vie est faite pour Aimer avec un grand A...le reste disparaît avec nous dans notre tombe. Une vie centrée sur son nombril à traiter les autres de connards, alors qu'il donne des enseignements d'Amour est pour moi une vie ratée à mon sens. Et ne ne le prenez pas pour vous, je ne vous connais pas mais ce jugement est pour moi bien violent pour un homme qui doit certainement aider bien des personnes dans la détresse suite aux jugements implacables d'autrui. Abstenons nous de juger le chemin d'autrui alors que nous n'avons pas mis leurs chaussures pour comprendre ce qui les a amené là où ils sont. Je vous souhaite d'aimer avant de juger, de comprendre avant de condamner et d'être heureuse surtout. Connaissez-vous la philosophie des trois r : Respect de soi, respect d'autrui et responsabilité de tous ses actes. On ne jette pas la pierre à quelqu'un avant de faire son propre examen de conscience. Ce long chemin qui nous prend bien plus qu'une vie. Ces mots s'adressent à l'auteur de cette vidéo également, en espérant qu'elle les lisent car ils sont écrits avec le coeur et Dieu sait que le mien a été éprouvé. La pureté de nos pensées, de nos mots, de nos actions doit rester le moteur qui nous fait avancer vers la sérénité envers soi-même, donc envers les autres. Bien cordialement.

     Ma réponse.

    Bonjour...

        "Que de belles paroles, dis moi".

       Tu sais quoi, tu devrais postuler, pour devenir Curé...

       Et même eux sont assez subtils, pour ne pas avoir la prétention de la ramener, comme toi, tu le fais, tu comprends ?

       Pour commencer, je t'informe simplement, que sur 150 vidéos, environ, je crois bien que c'est la seule, où je m'emporte. Et rien que ce fait, devrait à mon avis nourrir singulièrement ta réflexion.

      Ensuite, sache "Belle Ingénue Moralisatrice", que la Colère, est un mode de communication comme un autre, qui a pour seul et unique objectif, le plus souvent, que de traduire une offense, dans le meilleurs des cas, mais plus souvent, révéler une exaspération , un scandale, une injustice, et que c'est toujours, et uniquement par réflexe, qu'on y ait recours, car comme le rire, pour ne pas souffrir trop de cette cause, il nous faut apprendre à la gérer....

      Comme on dit dans le milieu agricole, sur ce point, "quand tu auras hersé ce que j'ai labouré, tu pourras la ramener".

       Moi, la première, je connais mieux que personne, parce que je l'ai expérimentée, mais bien plus encore, parce que je l'ai analysée, et appris à la gérer et enfin, à la contourner, pour la transformer.

      En dehors du rire, de façon générale, par notre intelligence, il est effectivement souhaitable de gérer nos comportement réflexes, et de les habiller la Convenance, et de la Politesse....

      Là, nous avons affaire à un homme malhonnête , devant lequel tout le monde reste bouche bée, si j'affirme celà, c'est parce que j'ai les éléments, qui le démontre... Certes, dans ses vidéos, il dit certaines choses qui sont positives, il en dit d'autant plus que je le soupçonne, plus que fortement, de venir bouffer à mon râtelier...

      Je n'ai pas fini.

      Oui, dans ses vidéos, il existe des choses qui sont dites, qui sont positives, mais ça n'est que du vent, ce dont les gens ont besoin, c'est de conseils, qui soient plus solides, et plus universels, et là où réside le problème, c'est précisément, dans le fait qu'il indique de mauvaises pistes, quand la personne qui regarde se trouve en demande.

       Et jamais à aucun moment, il n'évoque les précautions à prendre, qui seraient susceptibles d'indiquer, certaines recommandations. Je donne un exemple, que j'ai lu, dans un commentaire.

      Un ado, qui le suit, et qui révèle qu'il est bipolaire, qu'il a été diagnostiqué comme tel, qu'il a un traitement, et il explique que grâce à ses vidéos, il se sent enfin prêt à arrêter son traitement....

       Juste pour rappel, si la bipolarité, présente des phases ascendantes, où ils sont juste des génies, le plus souvent, la phase dépressive est vertigineuse, elle, et peut conduire au suicide, je le sais d'autant que l'une de mes amies y est restée.

      Voilà. Bien sûr, je suis intervenue, pour expliquer, en quoi, pourquoi, et comment, "levidelaroche", induisait ainsi en erreur, certains patients....

    Ça aussi, c'est bien la preuve qu'il ne maîtrise pas son sujet.

     

       Bon, sous cette video, les insultes continuent, alors, moi aussi.

       Relire ce qui précède, ça serait pas mal, puisque j'y ai deja répondu, mais enfin, "100 fois sur le métier, remettez votre ouvrage", j'ai l'habitude.

     Je cite:

    le sourne Anneil y a 2 heures (modifié)Réponse sélectionnée

    "Vous vous croyez intéressante mais en réalité, vous ne l'êtes pas (Bon, sur ce point, je dois avouer, en toute subjectivité, libre à elle de le penser, mais si chacun commence à commenter une vidéo, au simple prétexte que ce qu'il y voit, n'est pas intéressant, à la saint glinglin, on y est encore). et votre visage reflète ce manque de sérénité que vous ne cultivez pas.

     Bon,  que mon visage, sur cette vidéo, ne reflete pas la sérénité, je veux bien l'admettre, puisque je suis en colère...Et ALORS ?

       Je n'ai pas la prétention, malgré le plus grand respect que j'éprouve vis à vis de la confédération interdisciplinaire des videastes amateurs de chatons, et petits chiots qui sont "trop mignons", surtout quand ils collaborent avec la non moins virulante fédération des petits coeurs tendres et smiley, de faire des videos, uniquement pour le plaisir...

     Moi, je suis plutot prédisposée à ouvrir ma grande gueule, quand j'ai des choses à dire.

     Là, je sais, que ce mec, est "UN DRUAND"  et je considère, ne t'en déplaise, jeune ecervelée, que je suis en droit de revendiquer le fait de la rouvrir, pour dire ma colère.

    .J'ai pitié de vous (ha, alors, là, franchement, passe ton chemin, merci quand même de me donner l'occasion de rire, de si mon matin) et je me passerais de commentaires, (ha, vraiment, quel dommage...)car je passe toujours ma route face à des personnes qui ne mérite pas d'intérêt.

     Et bien pourquoi, ce commentaire, alors ? pourquoi, ne pas décider, de ne pas parler ?

    Dans la vie, nos traits physiques trahissent toujours nos pensées.

     Oui, souvent, c'est vrai, mais avec une telle phrase, tu devrais te contenter, je crois, de ne te soucier que de l'apparence, parce que si nos pensées sont souvent visibles sur notre visage, demande toi, si un phar à paupières, ou un rouge à lèvres, ou que sais je puisse à toi, te donner du courage...Et tu verra que non.

     Nous devenons physiquement ce que nous pensons et quand on vous voit...eh bien, on reste dubitative.

     Bon, sur ce point, j'ai une excellente nouvelle à t'annoncer... Franchement, hein, je sais que je suis pas vraiment cannon, hein, mais j'en ai assez dans la caboche, pour compenser le fait que je ne sois pas conforme aux gravures de mode, sur ce point, franchement, ça serait dommage que tu te fasses du mauvais sang, je t'assure.

    en premier lieu de votre bonté(bon, pour ça, c'est pas bien grave, ça fait juste 15 ans, que je bosse pour défendre la veuve et l'orphelin, et que je n'ai jamais reçu la moindre reconnaissance de qui que ce soit, mais je ne me plainds pas, je ne le fais pas dans cet optique, mais j'espère juste pour toi, considérant tes propos, que tu n'es ni veuve ni orpheline, c'est tout.

    preuve en est, votre aptitude à insulter gratuitement ha, non non non, justement, si tu relis (ce que bien sûr, tu n'as pas fait), ce que je dis, et developpe sur "levidelaroche", c'est au contraire, détaillé et expliqué, ça n'est absolument pas de la calomnie, tout est expliqué, au contraire, et j'ai même poussé le bouchon, jusqu'à retranscrire, certaines de ses vidéos à l'écrit, comme je le fais, pour le front national, et argumenter, dessous, ensuite, c'est te dire, à quel point je suis meticuleuse.quiconque est en désaccord avec vous.

     Non, sur ce point, encore, c'est toi qui ment, si tu lis sous la vidéo les commentaires, tu verras que pour certains, le dialogue est nuancé, et pas aussi tranché, ou entier, que toi, tu le prétends.

    Vous devriez cultiver la tolérance et le dialogue, cela vous éviterait de cultiver un air méchant.

     Et bien merci, mais je sais ce que j'ai à faire... Je revendique le fait d'être en colère, quelquefois, parce que je suis aussi honnête, que toi, tu es perverse et menteuse, en me disant ces choses, planquée, sous un pseudo, tu vois.

     Tu es lâche, et si tu es sincère, dans ce que tu dis,  ce dont je me moque éperdument, soit dit en passant, c'est plutot à toi, de te faire du souci, je crois.

    Bien cordialement."

     Bon, plus haut, il y en avait un autre, alors, je le pose à la suite.

    La Philo de Sophieil y a 10 mois (modifié)

    Madame, vous êtes vraiment mal informée, il n'y a pas de miracle il y a du travail et il le dit. Tous les psychologues dignent de ce nom. Et vous avez entièrement tord sur le fait que personne d'autre ne parle comme lui. la plupart des coach en entreprise et personnel même sportifs ont la même philosophie. Quand on vous écoute vraiment vous n'avez rien compris. Combien de grands hommes de ce mondes ont du se battre, on eu une enfance difficile et s'en sortis? ils sont tous allé voir un psy? Ce que je trouve grave moi, c'est de parler, de juger et dénigrer sans savoir. ? Regardez moins ses interview ce que vous n'avez apparemment pas fait. Je ne sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée. Et si lui est un connard, faut arrêter tous les psy et coach de ce temps! Et moi la première je m'en suis sortie sans personne ! je dois être une connasse! Si vous avez la moindre jugeotte je suppose que vous documenterez avant d'écrire votre livre... Que dire de plus rien... restez dans votre bulle...

    Tu es au courant, que ce sont eux, les coach, qui m'ont demandé, de travailler sur ce sujet ?

    Tu es au courant, que sur 100 athlètes de haut niveau, 90%, finissent par un burn out, ou en dépression ?

    Tu es au courant, que les dernières théories, les nouvelles théories, sur le managment, en entreprises, ont pour conséquence, que souvent, le résultat, demeure aussi toxique pour l'individu, qu'il est bon pour le chiffre d'affaire ?

    Pour ce qui est des grands hommes, le fait de consulter un psy, était tabou à l'époque, et beaucoup ne l'ont jamais révélé, mais bien plus, y ont recours, que tu ne le penses.

    Si toi, tu t'en es sortie toute seule et bien félicitations, juste pour info, j'ose espérer, que ce que tu penses, "t'en être sortie", n'est pas ce qu'on appelle "une fausse route", personne, n'est à l'abri et travailler avec un psy, limite les risques sur ce plan.

    Pour ce qui concerne le qualificatif de "connasse", il m'incite à penser que ton commentaire, est un fake, parce qu'il fait allusion, à une certaine humoriste, et en ce sens, ça m'amuse.

      Par contre, là, où ça devient particulièrement croustillant, c'est de voir, que ce commentaire, qui serait un faux, comme souvent, donc, se trouve approuvé, par 19 personnes, qui elles, visiblement, ne l'ont pas pris comme un faux, mais plutôt au premier degré... haïe  haïe haïe, quel suspense ! mdr. Putain de saloperie de bordel de merde, mais quel suspense !

     

    Dimanche 10 septembre 2017.

     Aux dernières nouvelles, ce jeune homme continue à ses faire des c.... en or, sur la souffrance d'autrui, sans que rien ne bouge.

     Un témoignage privé, vient de me parvenir, par mail, je cite Sophie.

     "Rien n'est binaire
       Sophie: Bonjour, merci pour le temps passé à expliquer, à critiquer, à prendre du recul sur l'activité de David Laroche, c'est une démarche citoyenne et responsable. Les vidéos de David peuvent être intéressantes pour le petit coup de fouet gratuit mais pour le reste il faut laisser faire les pros, et entièrement d'accord....il y a des choses intéressantes mais effectivement pour la personne qui n'a pas conscience de la distance à opérer pour se faire un jugement cela peut être dangereux..... Et vu le prix de ses services faut pas pousser non plus. Le chemin est plus complexe, la réflexion prend du temps. Voili voilou, je voulais connaître un autre point de vue autre que les éloges qu'on lui porte pour affiner mon avis. Donc un grand merci

     

     J'espère que ce type de "%§/?µ£¨°+", va cesser de sévir, parce que je déteste l'idée que des personnes se voient embarquées, sur des chemins qui ne les mèneront nulle part.

      Au sujet de cette vidéo, j'ai pris la décision de couper les commentaires, et je m'en explique.

       Sur environ 150 vidéos, que j'ai faites, depuis une dizaine d'années, et pour lesquelles je n'ai encore jamais touché le moindre denier, contrairement à lui, il est vrai, que c'est quasiment la seule sur laquelle je m'emporte, comme quoi, je sais rester HUMAINE moi aussi, et donner quelquefois la priorité à ma colère, plutôt que de me faire mal.

       Concernant les personnes, qui viennent m'attaquer assez sournoisement, pour ne jamais s'exprimer autrement, que sous des pseudos, je le rappelle, je précise que je suis toujours disponible, pour en discuter, sous ma véritable identité, MOI, sur les réseaux sociaux.

       Pour ce qui concerne certaines critiques, posées auparavent, et aux quelles j'avais pris soin de répondre, je donne le lien de l'article, de telle sorte qu'il puisse être consulté, par qui en éprouverait le besoin.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/psychologie-et-developpement-personnel/wwwwwwww.html  

    Le 11 octobre 2017.

     Suite au fait qu'on ait fermé mon site, ces derniers temps, reltivement, à cet article, j'ai pris le temps, hier, d'aller aux nouvelles, concernant cet homme.

     Tapant son nom, sur le moteur de recherche le plus usité, il est apparu que nulle part,  sa date de naidsance, n'apparait encore, ce qui laisse à penser, que mon jugement, serait le bon.

     Pour ce qui concerne son activité, en temps que coach sur le portail de son site internet, il semble que la notion de développement personnel, ait été si ce n'est occulté, plutôt mise en sourdine, dans le but je suppose, en posture strategique dans le but d'éviter qu'il ne soit poursuivi de nouveau,  mais cette fois, pour usurpation de competance.

     Mais soyez sans crainte, comme tous ceux qui sont experts pour nager en eaux troubles, le pouvoir d'adaptation est bien rodé, et c'est à la démarche entreprenariale, qu'il s'en prend à présent, comme il avait commencé à le faire depuis le début.

     Ici, nous somme en France, et pas aux USA.

     Le managment, et le coaching d'entreprise, moi aussi, "j'ai quelques notions".

     Et pour commencer, on va commencer, par donner quelques liens.

    http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/

    EN COURS DE COMMENTAIRES.

     

     

    Lire la suite

  • Hanouna ? "intouchable", parce que "rentable".....

      Depuis que cette video avait été tournée, et que l'on m'interdisait de la poser sur internet, je précise que la politique de Hanouna, a changé, et qu'il tente de laver son linge sale, sur son plateau, à défaut de pouvoir le faire en famille.

     Comment vous dites ? ACHARNEMENT ?

     Je ne crois pas non, des que quelqu'un est vraiment toxique, dans les médias, je ramène ma fraise, et si je n'ai jamais "touché" un kopek, relativement au travail que je fournis, ça n'est ni Hanouna, ni Boloré, qui risquent de me faire fermer ma gueule...

     Comme on dit vulgairement, "y'en a qui ont essayé", on voit ce que ça a donné....

     Je précise, cependant, que je ne suis pas naïve, et que je sais fort bien que mon intransigeance, en fait chier plus d'un....

     Mais quand je suis vraiment certaine d'avoir raison, je ne lâche rien.

     Il lave son linge sale, là, d'accord  ? Et bien nous verrons bien...

     Si sa grande lessive médiatique, à grand coup de reseaux sociaux, comme adoucisseur, lui, convient, et convient aux sponsors, et bien ça les regarde.

     Comme on dit vulgairement, "chacun sa route".

     Nous n'avons pas gardé les marcassins ensembles, que je sache.

    "En cours de redaction".

    Lire la suite

  • Comment Kim Jong un, sert la soupe à donald trump.

      Il est probable que ma posture, en choque quelques uns, et pourtant.

      Nous avons affaire là, à une escalade, où l'un et l'autre, satisfont leurs egos, l'un en occultant parfaitement que ce qui devrait faire le rayonnement de son pays et qui devrait être en premier chef, sa Culture, sa bienveillance, vis-à-vis de son peuple, et sa capacité à anticiper, par sa politique, les problèmes auquel il va être confronté, dans l'avenir proche, mais aussi plus lointain…

      Et l'autre en train de griller son postérieur, juché sur son trône de PDG des USA, dans la remise en cause, du moindre engagements, qu'il avait pris pendant sa campagne, alors qu'il ne fait que trahir ceux qui l'ont élu, au point que sa côte de popularité n'est plus qu'une guenille, qui attend le recyclage, au fond d'une poubelle….

     Et qui, hier, pendant son discours à l'ONU, se frottait les mains, à tailler un costard de première, au premier, menaçant de les rayer de la carte  (je n'exagère pas)….

     Je ne suis pas en train de tresser des couronnes de laurier, au dictateur nord coréen, je précise, ça ne risque pas.

     Je dis juste, que donald trump, trouve dans cette détestation, la seule et unique justification, qu'il reste au pouvoir, aujourd'hui, aux USA, et que ces propos, toujours aussi outranciers qu' anxiogènes, n'ont pour seuls et uniques raisons d'être, que de cacher l'ensemble des domaines, où il ne brille que par son incompétence….

     Un peu comme si Kim Jong Un, était l'arbre qui cache la forêt, qui lui permet de faire diversion.

    Lire la suite

  • Que vaut le "multilatéralisme" que va défendre Macron ?

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/onu-que-vaut-le-multilateralisme-que-va-defendre-macron_1944611.html

       Moi qui bien que toujours en postion d'échec scolaire  (je n'ai pas mon BAC, il courrait trop vite), je me suis toujours très bien débrouillée en géométrie, à l'époque, ce qui est  lié selon celui, conformement à ce que prétendait fût mon prof d'histoire de l'Art Hervé Lacoste, disparu recemment, au fait, qu'ai toujours eu une forme d'intelligence, de l'espace....

      Je suis incapable de vous en expliquer les raisons, probablement le fait, que j'entretienne avec mon environnement d'origine, et la Nature en particulier, un lien plus fort et plus intime que n'importe qui d'autre, pourtant, du même terroir.

      Si j'arrive quelque part, et que l'un des tableaux, dans une pièce est de travers, je le vois tout de suite et ça m'indispose. Alors, je vais corriger.

      Si mes souvenirs sont exacts, le multilateralisme en géométrie trouve sont équivalence en politique, dans une forme géométrique,  que l'on appelle EXAGONE....

      C'est une des applications que l'on peut en faire...

       Et si la politique d'Emmanuel Macron, laisse à désirer sur certains points, en politique intérieure, bien malin celui qui se permettra, de critiquer ses choix stratégiques, en politique internationale....

       L'idée de multilatéralisme implique en effet, de tenir ses interlocuteurs à l'international, non pas dans une posture défensive, dans une forme de paranoïa, que seul les nationalisme passeïstes cultivent, mais au contraire en les considerant, d'égal à égal, avec le plus possible, une posture qui soit dans la mesure du possible, non agressive, mais aussi oeuvrant dans une dynamique, qui tendrait encourager tout à chacun, à ne pas penser la diplomatie, en cavalier seul.....

       Parce que sur l'échiquer international, si tant est qu'on le comparerait un jeu d'echec, quitte à froisser quelques dictateurs de culture islamique.... Un cavalier seul, quelque soit la prestance de sa monture, n'aura jamais l'air, d'autre chose que d'un con..... 

       Et plus la monture perche bien haut le cavalier seul, plus il se croit ors d'atteinte, plus il s'éloigne du plancher des vaches, là où réside, le commun des mortels, et les véritables préoccupations des simples humains, dont le chef d'état, quelque soit le pays a pourtant la responsabilité....

      Quand à l'exemplarité de la France à l'internationale, si sur certains points, elle a encore des progres à faire, je n'espère qu'une chose, c'est de la voir rayonner le plus possible, dans ce qu'elle a à proposer de meilleurs.

       En pretendant celà,  je pense à l'écologie, mais aussi, à la préservation des droits sociaux, face aux progrès de la technologie pat la robotique et de ce que l'on appelle "l'homme augmenté", qui tend à voir les industries concernées considerer l'Humanité et la Terre qui les porte, comme des concepts de seconde zone, pour ne pas dire, franchement accessoires, alors que c'est bien eux, l'Humanité et  la Terre, qui devraient pourtant, en être les tous premiers bénéficiaires.

     

     

    Lire la suite

  • Alan Moore , à Boomrang avec Augustin Trappelard, sur France Inter.

    https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-30-aout-2017

       Je n'ai pu ecouter cette emission que partiellement, dans la viture, mais j'ai été frappée, par bon nombre deses propos, qui sont parfaitement simillaires, à bien des idess qui sont les miennes, aussi, comme les simillitudes, ou corrélations, entre certaines perceptions, et d'autres.

      En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Génération-S et Benoit Hamon, sont plus dans l'efficacité d'un programme, que dans la posture.

     Je vais reprendre ici, des commentaires sur le debat politique actuel, alors, que nous sommes à quelques semaines, seulement, des elections présidentielles.

      Je vais donner la priorité aux commentaires posés sur les réseaux sociaux, et auxquels, il n'est pas inutile de prêter attention.  ne voyez là, aucun mépris pour les journalistes, au contraire, mais disons qu'entre bébévoles, quelquefois, se disent des choses, qui ne se disent pas devant un micro.

     Je cite :

    "Macron beaucoup plus accrocheur que je ne le pensais et plutôt clair. Enfin, je trouve parfaitement scandaleux que la cible principale de B. Hamon avec ses insinuations sur "le parti de l'argent" soit Macron . Cher Benoit, c'est qui ton principal adversaire dans cette campagne ?".

     MOI :

      A ma connaissance, Benoît Hamon, est le seul qui ait le courage de pointer le vrai ennemi, non pas la finance, comme en son temps, François Hollande, ce qui d'ailleurs, avait prêté et prête encore à interprétations, mais plutôt le lobbying.

      Cette histoire de financement, des campgnes électorales, est un véritable problème,  dans chaque pays européen, et pointe du doigt, un phenomène crucial, qui réside dans le fait que c'est carrement, une zone de non droit, puisqu'aucune loi, n'intervient vraiment, pour la moraliser.

      Il devient alors, PARTICULIEREMENT FIN AU CONTRAIRE de la part de notre candidat, Benoit Hamon, de bondir sur ce fait où règne en seigneur et maitre le vide juridique le plus total, puisque par phénomène d'anticipation, n'importe quel groupe financier, pharmaceutique, ou autre, groupe d'agro alimentaire, par exemple, et anticipant le principe de loyauté, un candidat qui recevrait des sommes d'argent, de ces groupes, subirait ensuite des pressions, pour ralentir, ou faire obstacle à une loi, qu'il aurait pourtant, à la base, cautionnée, au point de l'avoir rédigée, et mise en avant.

     En gros, pour ceux qui ne comprendraient pas, celui qui a fait le cheque, pourrait se permettre de lui dire:

    "Dis donc, mon bonhomme, je te rappelle que si tu es arrivé au pouvoir,  c'est pas mal grâce à moi, et donc, tu m'es redevable, alors, tu fais pencher la balance, dans le sens où moi, je veux la voir pencher".

     Désolée, si certains ont le sentiment, que j'infantilise ceux qui me lisent. mais benoit hamon, lors de son meeting à Bercy, avant hier, à dit, que le tort de la gauche, sous le mndat de françois Hollande, n'avait  pas expliqué siffisemment, ce qu'ils faisaient, sentiment, que moi, je ne partage pas,  je dirai plutot, qu'il n'ya pas plus sourd que quelqu'un qui ne veut pas entendre, et je pense que certains medias, que j'inspire depuis plusieurs années, comme France tékévision,  et Radio france, ont toujours fait un gros travail, de vulgarisation.

     Mais on peut toujours chercher à s'ameliorer. c'est sur ce point, que je cautionne le propos.

     Apres tout, enseigner, c'est répéter, souvent.

     Considérant que samedi matin, j'écoutais une interview que je vous recommande, sur l'extrême droite, au Pays Bas, cette militante, expliquait que son candidat qu'elle adule, présentait l'aventage de leur parler, avec des mot simples, un peu comme des enfants....

     Ce qui soit dit en passant, cautionne bien des propos, que je défends sur la question....

       Mais enfin, il n'est pas toujours aisé, de savoir, selon quel critère, on doit se positionner, entre des français, qui trouvent légitimes, d'être considérés comme des gosses irresponsables, à qui l'on sort un discours prémaché, et qui de façon inconsciente, induit la chose suivante "NE PENSEZ PAS TROP ON S'EN CHARGE POUR VOUS"... Et des personnes plus aguerries intellectuellement, il n'est pas toujours, facile de trouver le bon curseur, sachant que visiblement, le curseur idéal, n'exiterait pas !

       Je n'ai jamais pris les electeurs du FN, pour de débiles, moi, comme personne, je pense, parmi les candidats, mais encore faut il qu'eux même manifestent un minimum de bon sens, pour mériter qu'on ait envie de s'adresser à eux.

      Sur ce point, Benoit Hamon, suit ma voie, cette de la métaphore, qui présente l'aventage, d'être lisible par tous, et je pense qu'il a bien raison.

      Pour ce qui concerne le dénonciation du risque lobyiste, dans les elections, alors, oui, vraiment, s'il est un point fort, et je dirai même, "UN LOUP A DEBUSQUER" c'est bien, au contraire celui ci.

     Et puisque l'on parle financement des campagnes électorales, je tiens à apporter un éclairage, qui démontre l'absurdité du systême tel qu'il est, et qui au passage, à été parfaitement approuvé par marine le pen, hier soir.

      Car elle s'est dite entièrement satisfaite, de notre Vième République, ELLE, et pour cause, pour "ses petits affaires" vous pensez bien, qu'il vaudrait mieux, que pas grand chose ne change. oui, elle a prétendu, elle, qu'il fallait juste quelques petits aménagements,  j'ose aller, jusqu'à un leger toilettage, je suppose, une sorte de "relooking de printemps".... ON CROIT RÊVER.

       Cette gourdasse, est aussi incompétante, qu'elle a une grande gueule, c'est vous dire la grande gueule.

      Car enfin, attendez.....

      Cette histoire de financement des campagnes électorales, sujet qui est en fait, à la base même de la fragilité de nos Démocraties, faut il le préciser, par ce vide juridique sur le sujet, implique donc, d'une part, qu'il n'existe aucune limite, ni aucune restriction, sur l'origine de cet argent.

      Enfin, à ma connaissance (je ne suis pas spécialiste en droit constitutionnel, veuillez m'en excuser), cette situation, induit donc, que les partis en question, empreintent aux banques.

      Deja, sur ce point, c'est assez interpellant, puisqu'on est en droit de demander, selon quel critère,  un parti politique, ou un candidat, devrait se voi accepté ce credit, ou pas ???? non ?

      Quand on pense à quel point certains galèrent pour avoir un prêt, et avancer dans la vie, et qu'on observe ce questionnement, on est en droit de se gratter la tête, et pour un bon bout de temps.

       Ensuite,  le fait qu'une banque décide de prêter ou pas, de l'argent à un parti politique, induit, en théorie, que le parti, soi sensé le rendre....

       Enfin, c'est vrai, oui, je sais, je suis encore sous tutelle, et croyez moi, la raison ne risque pas d'être parce que j'ai été dépenssière, ou plus precisément, "pannier percé"....

     Mais si mes souvenirs sont bons, quand on empreinte de l'argent, il y a des interêts et surtout, ça implique, qu'on en gagne....

     Alors, ma question, est la suivante :

     DEPUIS QUAND UN PARTI POLITIQUE EST IL SENSE GAGNER DE L'ARGENT ???  Ou si vous préférez EST IL COHERENT QUE L'ON CONSIDERE QU'UN PARTI POLITIQUE GAGNE DE l'ARGENT, comme une ordinaire madame MARTIN QUI A ACHETE SON PAVILLON DE BANLIEU à Trifouilly les OIES ? Et fait un emprunt, pour le rembourser sur 20 ans, ou 30 ans ?

     Mais attendez, ça n'est pas tout !

     (J'ose espérer que vous ne comptiez pas vous en tirer à si bon compte).

        Hier soir, donc, dans cette émission, marine le pen, annonce qu'un simple petit toilettage de printemps, serait necessaire, sur notre République actuelle.

     Certes on peut considérer, que ça serait une interprétation.

        Vous  je ne sais pas, mais quand on doit modifier une constitution, au point, qu'on en abat les murs, que la toiture est à refaire que la plomberie est pourrie, et que l'électricité risque de mettre le feu à la barraque, ça n'est pas vraiment, ce qu'on appelle un toilettage de printemps...

      JE GROSSIS LES TRAITS bien sûr, un peu par provocation, je le reconnais....

       Mais elle a bien précisé que notre constitution, hier soir, tout compte fait, "n'était pas si mal"... Ce qui signifie donc, que d'être allée chercher son pognon, chez un homme qui est l'un des plus corrompus de la planète, c'est à dire vladimir POUTINE, elle, ne lui pose, mais alors, absolument aucun problème....

      Juste pour info, moi, j'ai un projet, particulièrement ambitieux, pour réduire considérablement, l'emballement des dépenses de campagne, qui est encore dans les cartons, je l'ai transmis, à François Hollande, des le début de son mandat, et je suppose, que Benoit Hamon, doit en être informé, et je ne souhaite qu'une chose, c'est que ça devienne une proposition de loi sur le sujet.

      Alors, s'il y a un point, au contraire, sur le quel Benoit Hamon, ait eu parfaitement raison d'appuyer hier soir, précisément, c'est bien celui là.

     Je rappelle d'autre part,  en dehors du fait que les banques françaises aient refusé à marine le pen, de lui prêter cet argent pour sa campagne, n'eclaire pas particulièrement, le reste des "affaires" pour lesquelles elle est pousuivie, actuellement. 

     

    En direct, Benoit Hamon, en meeting à bruxelles.

    https://www.facebook.com/hamonbenoit/videos/vb.10735142263/10155150271987264/?type=2&theater&notif_t=live_video&notif_id=1490122374564000

    Lundi 27 mars 2017.

    Bonjour à tous,
     

    Nous vous confirmons la conférence téléphonique prévue aujourd'hui à 19h15. 

    Pour ce faire, nous vous proposons d'appeler le numéro suivant : 01 56 78 84 94 et de composer le code : *4723#
     

    Si vous n'êtes pas encore inscrit à la conférence téléphonique, vous pouvez encore le faire à l'aide du lien suivant : 

    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeSCvibNulxlUKQ1Kg3Cx0qyM0h5-c_oX08Va8dLssK7GgkkQ/viewform?usp=pp_url&entry.251814782&entry.2119409228&entry.1723464279&entry.1731519405

     

    A ce soir.
     

    Le pôle mobilisation #Hamon2017

     Aujourd'hui, à 19h, hommage à François Miterand.

    https://twitter.com/PSPavilly/status/862048034116554752/photo/1

     Ce matin, sur france inter, face à Patrik Cohen.

    13 janvier 2018.

     OEPC, sur France 2.

    Générations-S.

    BH, « Pour la première fois, il y a quatre générations, qui coexistent, elles, n’ont pas nécessairement, la même façon, d’appréhender, l’avenir, et en même temps, il est bon de les réunir, de les coaliser, là, où certains ont tendance à les opposer, les unes aux autres.

    Il y avait un désir de réunir ces générations, plutôt que de les opposer.

    Voilà, pourquoi nous nous sommes appelés, « génération S ».

     Oui, je touve ça tres judicieux, à bien y réflechir, d'ailleurs, on sous estime le pouvoir d'adaptation des jeunes générations, je crois, celles d'avant n'avaient pas à soucier du fait, que leurs arrières grands parents vivaient, puisque l'espérance de vie etait plus basse, et encore moins à cause des guerres, et des morts qu'elles aient généré, alors, que les jeunes d'aujourd'hui, oui, et il n'est pas dit, qu'à leurs yeux, ça soit si regretable  ou dommageable, contraitrement, à ce que certains aimeraient le laisser croire.

    On est 50 000, ce qui en quelques moi est beaucoup. Bon, ça progresse, c'est bien.

    On peut dire que ça n’est jamais assez, mais c’est déjà un mouvement politique qui a pris son essor, partout sur le territoire français, dans les outre mer, et en métropole.

      Je pense qu'il est préférable de croitre en nombre de façon plus "hamonieuse", (mouarfff !), et pour les bonnes raisons, plutôt que de s'être jetés, comme des moutons blancs, sur Macron, qui marche, certes, mais dont les diverses finalités, par certains aspects, n'en restent pas moins, quelque peu obscurs.

    LR. Qui est avec vous, est ce qu’il y des noms que l’on connait ? Est-ce qu’il y a d’autres, des ex socialistes, on nous a annoncé de grands noms, pour janvier, est que qu’il s’agit de Manuel Walls (boutade…).

    Yann Moix,  « avec Plaisir, mais pas sans Christine.

    Ou Mélanchon, qui abandonne les insoumis. (re mouarfff !)

    BH, Ca promettrait des débats assez saisissants.

    BH, Pour l’instant, pour nous, il n’est pas question de construire un casting, il n’y a pas d’élections,

    LR Il va y avoir les européennes, quand même.

    BH, Oui, mais enfin, c’est dans deux ans.

    LR, Oui, mais enfin, ça se prépare.

    BH, On a besoin, aujourd’hui, de se redire des choses, à gauche, et de repartir de l’essentiel.

       Pour nous, en tout cas, l’essentiel, c’est de pointer du doigt, le fait, qu’il y ait de gros mensonges, là, qu’il faut dénoncer, persistant en France, aujourd’hui, le premier, c’est de penser, que la croissance matérielle, fait le bonheur, non seulement, ça ne fait pas le bonheur, mais en plus, on sait, que ça met en péril, notre écosystème, la biodiversité, et le climat, etc, le second mensonge, c’est qu'à nos yeux, c'est très fort, c’est l’idée que le libéralisme, réduirait le chômage, et la pauvreté, ça fait trente ans, qu’on nous dit ça, et qu’on n’y arrive pas.

     Parfaitement d'accord, avec cette analyse, et je precise, que les faits, teloignent, que cette analyse, aujoud'hui, demontre, et ce ne sont helas pas les sexemples, qui manquent, que voyant, un chiffre d'affaire augmenter, de façon, tres significative, un patron,  quelque soit la taille d'auilleurs, s'il a le possibilité de remplacer, ses v ouvliers, par des robats, il le fait, sans a voir le moindre scrupule.

     Ce fait, benoit hamon a été le seul, à le denoncer, dans des proportions, qui sont les siennes, et à s'eriger, contre ce fait, depuis des années.

     Comme il le dit si bien , on l'observe, depuis 30 ans.

      Aujourd'hui, avec les dernières technologies qui arrivent, la robotisation, met en peril quasiment, toute forme de travail, qui soit, puisqu'on envisage dans le cerveau de certains apprentis sorciers, d'aller jusqu'à mettre en branle, aussi, l'intelligence artitificielle, qui combinée à la robotique, remplacerait des travailleurs, sur des postes, qu'on n'aurait jamais soupçonné, comme le soin ou le service à la personne, ou la santé, ce qui est, à mon avis, bien plus qu'une hérésie, mais un véritable sacrilège,  qui ne fait rien de moins que d'assassiner, la notion même d'Humanité, et de Solidarité.

      Benoit Hamon, est le seul politique, aujourd'hui, il me semble, qui pose sur cette évolution, qui tend à la deshumanisation, un regard qui soit véritablement, lucide.

    Trente ans que la pauvreté persiste et elle se développe partout en Europe, et c’est la raison pour laquelle aujourd’hui, nous proposerons des solutions, qui seront des solutions, alternatives, à ce qui se pratique depuis trente ans, et qui ne fonctionne pas.

    Le troisième mensonge, et là, il est plus dur pour la gauche.

    Et plus dur encore, pour un homme comme moi, et pour beaucoup d’hommes ou de femmes, qui croient en l’égalité, c’est que la République, ne fait plus d’égaux.

    Le joli mot de Gambetta, c’était de fabriquer des égaux, notamment, notamment, par l’école.

    Nous, ne fabriquons plus des égaux, nous trions, nous sélectionnons, tres bien nos élites, encore, parfois, de façon imparfaite,

    LR, Précision sur le mot, EGAUX, et EGOS. (je reviendrai sur ce point precis).

    BH, Je parle des égales, et des égaux.

    Mais on pourrait aller plus loin, sur le service public, en général, sur la sureté et la sécurité, on est pas protégé de la même manière, aujourd’hui, c’est le troisième mensonge, et le quatrième, c’est que c’était pas mieux avant.

     Là aussi, je suis d'accord.

    Et moi, je ne crois pas qu’il faille aller chercher des solutions, dans je ne sais quel oasis ou paradis d’hier, comme certains, le revendiquent, aujourd’hui.

    Je ne rejette pas tout, il faut assumer ses racines, mais je ne crois pas que c’était mieux avant.

    Je pense que même s’il y des périls, demain, il y a la révolution numérique, la transition écologique, sont autant de sujets, à partir desquels, on peut construire, au contraire, une société qui soit meilleure.

    Et bien autour de ça, nous allons construire, une grande force politique de gauche.

    LR, « et tt ça, ça n’était pas possible de le faire, au sein du parti socialiste » ?

    BH, Moi, j’ai pensé que non.

    D’autres pensent le contraire, mais c’est un cheminement personnel, il m’est apparu, que pour ce qui me concerne, ça n’était plus possible.

    « Vous leur en voulez beaucoup, de vous avoir lâché, pendant la campagne présidentielle » ?

    Parce qu’on a bien vu, malgré le fait, que vous ayez gagné, les primaires, malgré le fait, qu’ils avaient promis, qu’ils soutiendraient le gagnant, ensuite, ils vous ont abandonné.

    BH, « pas tous, pas tous ».

    LR, Y compris, certains, qui ont fini par aller voter pour Mélenchon, parce que au final, ‘ (ici on en avait parlé), vous avez été victime de la stratégie, et du calcul politicien.

    Les gens, qui éventuellement, si vous aviez été au dessus de 40%, ont décidé, ensuite, de voter pour Mélenchon.

    « je me souviens, ici, je vous avais dit, pourquoi, vous ne leur dites, pas « fuk, you », au PS ? etc.

    ( Bon, là, désolé, je ne suis pas ds le contexte, les vases communiquants, c’est pas mon truc, moi, ce sont les idées).

    LR, « Avec Mélenchon, vous auriez gagné », lui, « non on aurait pas gagné ».

    Mécaniquement, ceux qui auraient voté Mélenchon, n’auraient pas voté pour moi, ensuite, et l’inverse, tout autant.

    C’est vrai que rétrospectivement, on peut se poser la question, de savoir, si je n’aurai pas du, mais, avec des si…

    Des le soir de la primaire, prendre ma liberté, totalement, d’ailleurs, ce qui est assez amusant, c’est que la semaine qui suit ls primaires, je rencontre, F Hollande, qui me donne un seul conseil, « soit libre », et j’aurai peut être du, cette fois là, l’écouter,

    Qu’est ce qu’on retire, d’une expérience comme celle là ?

    Ça n’est pas une pirouette, et en même temps, ça en est un peu une.

    Il y a une jolie phrase de Mandala, qui dit, « je ne perds jamais, sot je gagne, soit j’apprends.

    Au moins, en 2017, j’ai beaucoup appris.

    Au sujet d’une gauche, quia complètement vol en éclat, il faut le dire, Macron, a au moins réussi ça, il a pulvérisé les républicains, pulvérisé le PS,

    BH, « il rend quelque part, un service ».

    Il fait sauter une forme d’imposture, qui était là, depuis longtemps.

    Elle réside dans le fait, qu’ e l’on pensait, que ce clivage, c’était d’un côté les républicains, et de l’autre, le parti socialiste.

    La vérité, c’est que ce clivage, sur le plan philosophique, on l’a vu sur les différents dossiers, ou sur le loi du travail, il était au milieu du parti socialiste.

    Donc, face à ça, il sert de révélateur.

    Il permet que le débat politique, soit moins prisonnier des étiquettes.

    La vertu du moment, c’est qu’on est moins prisonnier d’un enclos.

    Dans lequel vous vos dites, quand j’écoute walls ou jupé, il n’ya pas de grandes différences sur le plan économique.

    Pas grand différence, sur l’état dédorât, encore que juppé, serait peut être plus à gauche que Walls.

    Ça désarçonne tout le monde, et je pense que ça fait du bien.

    YM, « il n y a un parti, par personnalité, en fait ».

    Avant il y avait une idéologie, et au sein de cette idéologie qui était consensuelle, le politique devait exister, alors…..

    BH, « je pense qu’il y aura des regroupements.

    On est obligés de passer par une phase de décomposition, ça se poursuit.

    (comme en Allemagne),

    BH, un exemple, on ne déclenche plus de mouvement, de contestation, massif, par le biais, de structures existantes .

    Avant, c’était l’UNEF, ou el syndicat, par exemple.

    Aujourd’hui comme avec ma « balancetonporc », ou autre, ce sont des réseaux sociaux, qui s’en chargent.

    Par contre, ce que je lui reproche, c’est que là, où il a levé, une importune, sur le clivage traditionnel, il la substitue, par celle qui tendrait à laisser croire, que dans le cœur des français, ce clivage, lui, n’existerait plus, ce qui est faux.

    Je ne crois, ni en la première, ni en la seconde, et pas d’avantage, en celle, qui prétendrait qu’il y ait d’un côté le peuple, et de l’autre, les élites.

    On a donc, besoin, de reconstruire, ce clivage droite gauche, les événements, qui se déroulent, nous le montrent.

    YM, « il a ressorti, ce que l’on appelait, « le parti radical ».

    BH ? acquiesce.

    YM, Clemenceau, etc.

    cccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

    CH, « le café de Sevran, et son café sans femmes.

    Elle lui reproche, le fait que suite à ce reportage, sur France 2, il avait minimisé.

    A ce moment là, on aurait pu comprendre, que ce qui était le plus important, c’était la question des femmes, et pas la question religieuse.

    Elle lui reproche, de ne pas a voir été assez clair, à ce moment, sur ce point.

    Elle parle du livre de Ariane chemin, et Raphaëlle Bacqué, qui s’appelle « la communauté ».

    Le fait, qu’une femme qui mange une glace, dehors, on lui fait comprendre, qu’il ne faut pas.

    Fumer, c’est pas possible.

    Tenues vestimentaires, qui sont contrôlées, bars, denudés, etc.

    Lui avait fait la comparaison, avec les cafés ouvriers, dans es années 50.

    Cette question, à présent, elle s’est internationalisée.

    BH, « à trappes, ou ailleurs, il y a beaucoup de féministes, il n’existe aucune banlieues, ou le féminisme, ne soit pas présent ».

    « Moi, je vais dans celui de Trappe, mais il y a peu de femmes, parce que elle ne s’y sentent pas bien acceptées.

    Il faut juste, considérant que ça soit aidé, par la municipalité, que Macron remette les emploi aidés, pour que justement, il y a ait aussi le personnel, et que ça fonctionne.

    Lire la suite