google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html
Créer un site internet

Liberté d'expression

  • TELETHON 2019.

     Le coup d'envoi, est donné aujourd'hui, et le parrain, cette année, est Opascal Obispo.

     N'oubliz pas, ce soitr, à la halle au grain de pavilly, pres de chez moi, INCROYABLE TALENTS en partenariat avec le TELETHON.

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/telethon--des-milliers-de-benevoles-mobilises-en-normandie-pour-soutenir-la-recherche-et-les-malades-HD14246076

    http://www.pavilly.fr/Accueil-Agenda-fr-Pavilly-a-d-incroyables-talents-qui-s-unissent-pour-le-Telethon-282.htm

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/225037328395182/

     Au sujet de l'expérimentation animale, voici une pétition, qui me semble devoir faire l'objet, de toute votre attention.

    https://www.mesopinions.com/petition/animaux/demandons-telethon-pratiquer-experimentation-animale/11328

     07 décembre 2019.

     TELETHON 2019.

    Hier soir, avait lieu, à la halle au grain, une soirée, "incroyables talents",  qui a permis, à chaque association, de  nous donner à voir, ce qu'ils font de mieux.

       Merci, au responsable regional, du TELETHON, qui décrivant le cas concret d'une jeune fille qui a vu sa vie positivement bouleversée, par la recherche du TELETHON, et qui a bien précisé, qu'il ne s'agissait aucunement, d'un "MIRACLE".... Et ce, à plusieurs reprises... MILLE MERCI pour cette précision, où certains politiquement, et idéologiquement, préfèrent se cacher derriere le petit doigt de l'obscurantisme, plutôt que d'affronter leurs demons, et faire fonctionner leurs neurones.

    J'y reviendrai

     Pour le spectacle en lui même, je dois reconnaitre qu'ils m'en ont mis plein les mirettes...La fête continue, tout le week end...

     Je serai tout à l'heure, à la caserne de pompier, pour faire laver ma voiture, et jouer aux flechettes...  Qui vient faire le Robin des bois", avec moi ?

    https://www.pavilly.fr/medias/File/Programme%20Complet.pdf

     "Attrapez la dodue, attrapez la dodue"... Clin d'oeil à mes trois filles.

     (Cette réflexion, n'est accessible, aux vrais fans de Robin des Bois, version Walt Disney)....

    En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Psychiatrie, la septième roue du carrosse macronien.

     Il y a quelques jours était diffusé, sur France 3, un reportage alarmiste et bouleversant, sur la qualité de la psychiatrie en France.

    https://www.france.tv/france-3/pieces-a-conviction/944075-psychiatrie-histoire-d-une-depression-chronique.html

     Certes certains pourraient me dire, que ce dernier, serait partisan, politiquement parlant...

     D'autres diraient, je suppose, que compte tenu du fait, qu'il y ait eu tant de retard, depuis tant de decennies, qu'il n'est pas étonnant, qu'on en arrive à de telles, extrêmités...

     Pour commencer, en ce qui concerne mon cas personnel, parce que apres tout, si je la parle ce matin sur ce sujet, c'est aussi parce que j'ai été internée, personnellement, à plusieurs reprises, il y a longtemps maintenant, et toujours selon ma volonté, ce qu'il est important de préciser, ceux qui y sont passés me conprendront.

     Moi, je n'ai jamais eu à me plaindre, pendant ces internements,  de quoi que ce soit, sur le plan logistique, ou lié à mes soins, c'était l'HP, de saint Etienne du Rouvray.

      Quand je parle de cinquième roue du carrose macronien, je pourrai considérer qu'il en a toujours été ainsi, pour n'importe quels autres dirigeants, considérant le fait que de franchir ces murs, stigmatise toujours le patient, non pas de la part du corps médical, en général, des soignants, et des psychiatres, mais bien de la société elle même.

     Ors, aujourd'hui, on sait pertinamment que le fait de se trouver interné, dans ce type d'établissement, pourrait parfaitement objectivement, arrivé, à 100% des citoyens, pour peu que les circonstances, une formes d'alignemments des faits, les y amène...

     Entre ceux qui sont au pouvoir, (je ne parle pas de la France, en particulier, suivez mon regard), et qui, par leur immense fortune, passent à travers les mailles du filet,  ceux qui noient leur mal être dans la drogue, d'autres, dans l'alcool, ou d'autres, dans je sais quelle addiction, comportementale, aussi, quelquefois, nous sommes tous, un jour, par un concours de circonstance malheureux, à devoir franchir un jour, peut être ? qui sait , aurez vous, vous aussi, psychiatres ?  La chance, véritable, de vivre cette expérience...

     Excusez moi, je me surprends moi même à avoir envie d'en rire sachant à quel point ("vigule" ?), ma prose est attendue, sur ce sujet.

     Car oui, mesdames et messieurs, un psychiatre, aussi,  n'est pas à l'abri de se retrouver, un beau jour, "jour béni", benni oui oui, "de l'autre côté de la barrière".

     Un message, à l'intention de la dernière experte psychiatre, qui, serait à l'origine de l'enventualité de la prolongation de ma mesure de protection.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Je l'ai fait soft, là, non   ? Vous ne trouvez pas  ? Vous en tirez plutôt, bien, non ?

     

     

     

     

     

    BREF.

     Incriminer ainsi, les gouvernements antérieurs, si c'est recevable en partie, me semble,  quoi qu'on en dise, exagéré, pour la raison suivante.

     Désolée, si j'en reviens au gouvernement, sous François Hollande (décidément...), mais lui, au moins,  ne servait pas la soupe, à la méritocratie, comme le fait, Emmanel Macron.

     Servir la soupe à la méritocratie, ça consiste à faire valloir, qu'il n'y a que

    "ceux qui empreintent les chemins conventionnels de la réussite conventionnelle", qui meritent l'attention.... 

     Désolée, pour le peu d'élégance, pour la formule, mais le principe de répétition présente aussi l'aventage quelquefois, d'être plus parlant, ou d'insister, là, où il le faut.

     Je ne ferai pas l'offense, au chef de l'etat, de ressortir les diverses petites phrases, qui en attestent, parce que je ne suis pas revencharde...

     Non, moi, je m'occupe, comme beaucoup, de tous ceux qui restent sur le bord du chemin, et qui socialement, par trop de souffrances accumulées, arrivent quelquefois, à l'hôpital psychiatrique.

     Car il faut le dire, ça n'est pas toujours le cas, bien sûr.

     Mais c'est aussi, trop souvent le cas....

    Ensuite, il y a le débat,  auquel etait présente, Agnes Buzyn.

    https://www.france.tv/france-3/debat/944073-comment-sauver-la-psychiatrie.html

     Je l'ai regardé aussi. Je vais lui écrire, moi, à la ministre.

     Et croyez moi, car moi aussi, en politique, il ne faut jamais cracher, sur l'occasion qui se presente, et bien ce chantier, là, croyez moi, ça va être autre chose, que de reconstruire notre cathedrale Notre Dame...

     Ha, c'est sûr que pour reconstruire la psychiatrie, il va y avoir infiniment mois de "sponsors", c'est moins, "vendeur", comme on dit, quand à l'image....

     Excusez moi, mais faut que je me lâche un peu, là.

    http://www.ch-sainte-anne.fr/

     Comme l'a dit la ministre, dans ce debat, il semble bien, que selon les territoires, on est plus ou moins bien lotti, selon l'endroit, où l'on habite, et ça n'est pas normal., Il devrait y a voir des alternatives, autres que l'hopital psychiatrique de proposé, à chaque fois, que le patient, ne presente pas de risque, pour autrui, ou pour lui même.

    Lire la suite

  • Europe, Eur' Hope, et médias ? Bons baisers d'Europe.

    https://www.france.tv/france-2/bons-baisers-d-europe/#

    Retrouvez Stéphane Bern chaque samedi à 16h45, accompagné d’un invité et de ses trois explorateurs. 

    Toutes les semaines, Abdel Alaoui, Enora Malagré et Julia Molkhou parcourent l’Europe pour dénicher le meilleur de trois pays européens et les faire découvrir aux téléspectateurs.

    Trois destinations et autant de façons de vivre, de rire, de manger ou encore d’aimer qu’ils défendront en plateau avec l’aide de représentants européens amoureux de leur pays !

    Visit Europe : https://www.visiteurope.fr

     Ca fait quelques fois, seulement, que je suis allée assister aux enregistrements. je passe toujours un tres bon moment, et je trouve interpellant, sur un ton léger  et amusant, d'observer les différences, qui existent d'un pays à l'autre, si l'on observe les différents aspects de nos sociétés.

      Un invité pose sa touche artistique, le ton est à la détente, et parler des autres pays qui nous sont si proches, geographiquement,  me semble salutaire,  en ces temps d'élections européennes à venir.

     Je vais aller voir les episodes en retard, et j'y reviendrai.

    Lire la suite

  • #NousToutes, 400 femmes journalistes appellent à marcher samedi contre les violences sexistes

    "Nous, femmes journalistes, ferons partie du mouvement", annoncent 400 journalistes dans une tribune.

    https://www.nouvelobs.com/societe/20181122.OBS5891/400-femmes-journalistes-appellent-a-marcher-samedi-contre-les-violences-sexistes.html?fbclid=IwAR1L3_qi7YcwuVG2aJfDxnXli_J1Zp7iurDuPbrr5EDD6ULPBuE03k8gFSA

       Il est clair, effectivement, que le métier de journaliste, soit un métier "à risques", malheureusement, puisque par définition, c'est un poste qui interpelle, et qui relève de l'intellect, et donc, par association, du pouvoir... Partant de ce postulat, certains hommes n'apprecient pas, je suppose, qu'on vienne, y piétiner leurs plates bandes. Comme toujours.

      Mais au fait, existerait il, quelque part, des postes de travail, qui ne soient pas "à risques", ou qui le soient de façon moindre ?

      Ha, si, les basse besognes, suis je bête, ou le soin, là, où les hommes, sont minauritaires. Et pourquoi, je vous le demande , Et bien prce que "le soin", est une fonction qui s'apparente, de façon incosciente, à l'instinct maternel.... ET TOC !

    Lire la suite

  • Ça commence aujourd'hui", une semaine entière, consacrée à la Justice.

    lundi 19 novembre 2018. Après une agression, ils se battent pour se reconstruire, https://www.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/787671-speciale-justice.html

    Merdi 20 novembre 2018.Traumatismes d'enfance : oser en parler, https://www.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/794989-speciale-justice.html

    Mercredi 21 novembre 2018. Son fils a commis un crime / Grandir auprès d'un père meurtrier, https://www.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/796587-speciale-justice.html

     2 Septembre 2019.

    Pourquoi, cette émission, est elle devenue d'importance considérable, sur France 2 , je vous explique tout ça, dans cette vidéo.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/390445811854332/?notif_id=1567412836620618&notif_t=feedback_reaction_generic

     Pour le replay, c'est ici:https://www.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/

     

    Lire la suite

  • Les Editions UTOPIA.

    http://www.editions-utopia.org/

      Pour ceux qui me suivent, ils savent peut être, qu'il y a quelques années,  alors que je n'étais jamais allée fouiller chez cet éditeur, j'avais rédigé un article, sur l'aspect philosophique, de l'utopie.

    http://francoise.babaorum.info/t2886-Ce-que-je-propose.htm?q=utopie

       Le fait qu'en aucune façon, ce qui aussi vital que l'air qu'on respire, l'eau que lon consomme, ou quelqu'energie que ce soit, ne devrait appartenir au privé.

      Je n'ai jamais changé d'idée sur ce sujet, et si l'on observe d'autre part, le fait que par le rechauffement climatique, entre autre, l'eau potable conformement, à ce que je dis depuis plude 15 ans, et apres bien d'autres avant moi, devient un enjeu geo strategique, de la plus haute importance....

     J'ai d'autre part, fait connaissance, avec l'un de ses responsables, pendant une reunion, la semaine dernière, à Rouen, et j'ai trouvé ça absolument passionnant. 

     En cours de redaction.

     

    Lire la suite

  • POPULARISER LE MOUVEMENT GÉNÉRATION S.

    Et si on parlait de l'idée "café" ?

    Ici, dans mon village, à sainte Austreberthe, le café du village vient de rouvrir, il y a quelques mois.

    Ce que j'aimerai, ça serait de sa voir, si certains ont deja utilisé ce moyen, pour promouvoir le mouvement, génération S, si oui, comment ils sont organisé, leur démarche...

    Est ce qu'ils ont fait des affiches, des flyers, des communiqués, dans la presse locale ?

    Est ce qu'ils ont présenté les choses, pour développer leur intention, par déterminer, un sujet de discussion ?

    Est ce qu'il ont plutôt privilégié le fait de mettre en avant, des personnalités locales, plus connues, pour leur servir de tremplin, afin d'avoir plus de chance, d'attirer l'attention, et d'interpeller les citoyens, autour d'eux, localement, partant du principe que ces personnalité, adhérent à génération S, ça va sans dire...

    En gros, comme on dit, j'aimerai que l'on nous donne des retours d’expérience, sur le sujet .....

    C'est PUTOSSSSAKEJ'DIS.....

    Je donne le fil de la conversation, sur FB.

    https://www.facebook.com/groups/478635532549984/permalink/491960357884168/?comment_id=491973107882893

     Pour la participation, et les commentaires, c'est sur le fil en question, et pas ici.

    Le 06 septembre 2018.

     Un comité local a été  créé, à Barentin, Caux Austreberthe.

    https://www.generation-s.fr/comite/generation-s-caux-austreberthe

    https://www.facebook.com/GenerationsCauxAustreberthe

    Je viens de leur envoyer un message, pour qu'on se rencontre.

    Lire la suite

  • Mensonges, même petits, au sein de l'Elysée, au sujet de Giverny, c'est pas Joly Joly....

    https://www.paris-normandie.fr/accueil/mensonge-de-l-elysee--benalla-assurait-encore-la-protection-rapprochee-du-president-le-13-juillet-a-giverny-FE13424100

     Je me souviens a voi oublié mon parapluie, pliable, intentionnellement, dans le but de leur laisser quelque chose, au vestiaire, prce que j'y reviendrai.... Mais visiblement, pesonne ne l'a ouvert, et ils ne sont pas parvenu à....... Eviter les gouttes !

     

    Lire la suite

  • Affaire Alexandre Benalla ? #ALLONSCHERCHERMACRON

    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/alexandre-benalla-vincent-crase-patrick-strzoda-qui-sont-les-personnes-concernees-par-l-affaire-de-l-agression-d-un-manifestant-le-1er-mai_2857249.html

      Qu'il y ait ce type de bavures, dans le milieu de la sécurité, j'imagine, qu'on n'en entends pas parler, parce que ça serait toutes les semaines, non ?

      J'ai vu un reportage, il y a quelques temps, qui expliquait, que depuis la vague d'attentats, considérant, la demande exponentielle, sur le créneau de la sécurité, malgré le fait qu'une formation, était dispensée, beaucoup de gardes du corps, présentaient des comportements posant véritablement problème...

      Il y aurait donc des bavures, je suppose, mais parce qu'ils se produisent, dans un cadre ors gouvernemental, personne n'en parle.

      J'ai écouté laurent Wauqiez ce matin, sur Europe 1, qu bien sûr, jouait les vierges effarouchées, il faut dire que la place etait facile... dans l'hypothèse, où un jour cet homme parviendrait à un poste plus en vue et considerant, les valeurs qu'il defend, je n'ose, en effet imaginer, selon quel critère, il aurait recruté  ses gardes du corps.

       Il parlait d'éxemplarité... "comme c'est amusant".

     Ne serait ce pas en premier lieu aux politiques eux même, toutes tendances confondues,  que cette exemplarité, devrait être réelle, enfin, le plus possible, plutôt, que par leurs gardes du coprs  ?

     Que ce soit regrettable, oui, c'est le moins qu'on puisse dire, effectivement.

     J'ai l'image, d'un garde du corps, qui est aussi proche de l'etat, qu'il soit capable, de tenir ses nerfs, comme on dit, comme savent, le faire, parce qu'il aprennent à y faire face, nos policiers, enfin, le plus possible....

     Ors là, que voyons nous? un mec, qui jouit litteralement, parce que sa fonction, lui fait prendre l'exposition de sa personne, par politiques interposés, pour une opportunité, à se prendre pour le calife, à la place du calife...

     Ou si vous préférez, comme il a dûr se fire jeter, d'un parti d'extrême droite, parce que l'idée même du miliantantisme, le rebute, il s'est dit, qu'occupant ce poste, ni vu n connu, il pourrait se faire plaisir, à peu de frais.

     Celui qui l'a autorisé à assister à cette manifestation, pour moi, n'est pas repréhensible, assister à une telle manifestation, en observant, peut être riche d'enseignement, quand on est soucieux de son travail, et qu'on est chargé de la sécurité de personnalités aussi importantes... Mais le fait qu'il ait été assez stupide, pour déraper, en dit, long par contre, sur l'intellect  du bonhomme.

     A la question, "est ce que l'état a failli", je crois que oui, dès le départ, avec cette histoire d'accident, avec tentative de délit de fuite, il u aurait dû être écarté des rangs, sans espoirs d'y revenir.

     Mais enfin, je trouve assez curieux, qu'on passe autant d'énergie, à parler d'exemplarité d'un garde du corps, alors, que c'est de celle des politiques, dont il me semble, on devrait parler le plus, non ?

    Le 20 juillet 2018.

     Extrêmement curieux, n'est ce pas ? Qu'Emmanuel Macron à l'heure où tout se fait, sur internet, et qu'il savait qu'il circulait cette vidéo,  n'aient pas desamorcé aussitôt cette bombe.

    Une chose est certaine, aux vues de son parcours personnel, c'est un homme qui a des capacités intellectuelles, et qui maîtrise parfaitement son comportement, face des situations difficiles. https://www.francetvinfo.fr/politique... Alors, quoi ? On a coutume de dire, "à qui profite le crime ?". Loin, de prendre le parti d'Emmanuel Macron, sur cette affaire, qui avec Gérard Collomb, a sacrement sous estimé le problème, des le début, je ne peux m'empêcher de me poser la question, qui est la suivante : "à qui donc, cette homme sert il la soupe ? Alors, que c'est la notion même de sécurité, qu'elle entâche......

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/monde/affaire-benalla--le-garde-du-corps-originaire-d-evreux-place-en-garde-a-vue-son-licenciement-en-cours-FE13421523

    POUR CEUX QUI PRENNENT LE TRAIN EN MARCHE...

    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/l-article-a-lire-pour-comprendre-l-affaire-alexandre-benalla_2860683.html#xtor=CS3-794

     Ce qui interpelle, réside dans le fait que ça crée un malaise parfaitement palpbable,  entre l'image qu'il ait cheché à donner de lui, depuis le debut de son mandat, comme homme fort, rusé, prétendu "à l'opposé de François Hollande", qui revendiquait, une image de président "normal",  idée, qui venanit de moi,  et que je revendique comme plutôt souhaittable, dans le sens "proche du peuple", au sens noble du mot, et sans hypocrisie.

     Non, là, lui, sur ce point, prenait le contrepied de cette idée, comme certains, qui sont les premier à acheter Paris Match, se  contenter de l'apparence. 

     Et là, on a affaire à quoi , un président de la République Française, Emmanuel Macron, qui accepte de grimper à un mur, selon les conseils, de son garde du corps, "pour eviter de rencontrer des manifestants"...

     Pour un peu, il nous le feraient passer pour Joe Dalton, mais avec les neurones de Averell !

     23 Juillet 2018.

     25 juillet 2018.

    https://www.mesopinions.com/sondage/politique/seriez-favorable-demission-destitution-macron-president/7142

     "Qu'ils viennet me chercher", et son air arrogant, notamment, par son volume sonore, me semble effectivement véritablement consternant, mais bien pire, décevant.

      Face au vide juridique, qui entoure les observateurs des manifestations, aupres des services de police, qui soit dit en passant, n'ont jusqu'à ce jour, posé aucun problème particulier (interpellant, non ?), la seule réponse qu'on obtient de la part de notre président Macron, ne consiste qu'en coup de poing sur la table, pour hausser le ton, à la Trump, en fin de compte, pour dire, "c'est qui, ici, le patron", là, où trump, lui, remplit et délivre, sans le moindre scrupule, l'expertise psychiatrique, qu'il aurait dû subir.

       Emmanuel Macron, par cette posture d'enfant capricieux,  face à une Mariane autant en colère que désabusée, lasse de la cacophonie, qu'autant de la hausse soudaine du volume sonore, commence à trouver le locataire de l'Elysée plutôt "déplacé", face aux enjeux actuels.

      Je rappelle d'autre part, que ma théorie, d'il y a quelques jours,  qui tendait à se demander, si tout ce cirque, n'aurait pas été orchestré purement et simplement, par Macron lui même,  pour d'une part, faire diversion, face à remise en cause, de l'utilité de l'Assemblée Nationale, tout autant que du Sénat, par le boxon provoqué,  ne semble pas si déplacé que celà.

      Quand à la formule, "qu'ils viennent me chercher".... J'imagine très bien Emmanuel Macron, en train d'arpenter les toitures de Versailles, et passionné par les serrures comme le fût Louis XVI, (visiblement, il n'a pas encore trouvé la clè), et les magistrats, ainsi que les députés, tout en bas, lui lancer, hardiment:

    Lire la suite

  • Le 23 fevrier à Lilles, le gouvernement dévoile son nouveau plan anti radicalisation.

    https://www.francetvinfo.fr/france/jihadistes-francais/securite-le-plan-anti-radicalisation-du-gouvernement_2625956.html

      Je rappelle qu'en "Hamon",  certaines choses fondamentales, doivent être enseignées, la plus importante étant la philosophie, qui peut l'être 6 ou 7 ans, et qui pourrait être facilitée, par la coopération avec certaines associations, peut notamment enseigner les bases de la laïcité, qui induit la liberté d'expression et de culte.

      Car c'est des le plus jeune âge, qu'un enfant doit se faire expliqué, une approche philosophique du fait religieux, et c'est ainsi qu'on lui apprendd la tolérance.

       Le souci, aujourd'hui, reside dans le fait que chez certaines familles croyantes et pratiquantes, leurs enfants soient scolarisés dans une école confessionnelle ou pas, et ces parents s'imaginent, que d'avoir une telle prétention, pourrait avoir pour conséquence, que la religion qu'ils imposent à leurs enfants, comme moi je me suis vue imposée, la religion judéo chrétienne, aurait sur leurs enfants, une remise en cause, de cette dernière et peut être aussi, par ce fait, de leur culture.

     vC'est une grossière erreur, d'observer cette eventualité sous cet angle, et c'est surtout, irresponsable.

     En effet ça fait partie du développement psychologique parfaitement normal,  de la part d'un enfant, que de juger ses parents, ou plus précisément, les "estimer", face aux valeurs, et quelquefois, hélas, mais c'est incontournable, sur l'amour, qu'ils leur aient porté, ou pas.

     Que cette initition, à la philosophie, se fasse , ou ne se fasse pas, n'empêchera jamais un enfant, devenant ensuite adolescent, d'en passer par là, et cette initition à la laïcité (qui n'est pas le rejet de la religion, ou du culte), pose des bases, parfaitement concrètes, précisément, pour que ce dialogue existe, au sein des familles, et que les sujets, qui pourraient fâcher, à certains moments, chez certains enfants, ou ados, puissent être abordés, sans tabou, sans crainte, et donc, de façon satisfaisante, et enrchissante, que ce soit au sein des familles, ou en d'autres lieux.

     Je sais que certains travaillent sur ce sujet, depuis plusieurs années, et des essais, ont deja été fait, pour aborder la philosophie,  en primaire, et les resultats, sont tout à fait interessants.

     Pour ceux qui seraient en doute, face à c que je pretends, je precise donc, que ça serait là,probablement le meilleurs vaccins, contre un risque de radicalisation, qui pourrait arriver ensuite.

      J'ai quelques doutes, helas, sur le fait, que notre ministre de l'éducation, soit sur la même longeur d'onde que nous, sur le sujet, comme si l'apprentissage, des courants de pensée, version vulgarisée,  c'est à dire, rendus accessibles, par le plus grand nombre, risquait de mettre en péril, la solidité de  son trône de ministre.

     Vous me direz, tant qu'il n'a pas l'intention, de faire le tour de France, y'a pas le feu au lac...

  • Jacques Audiard se mobilise pour la libération du réalisateur ukrainien Oleg Sentsov.

    https://cineday.orange.fr/actu-cine/des-cineastes-francais-demandent-l-aide-du-president-pour-sauver-oleg-sentsov-CNT0000014JO0w.html

    https://cineday.orange.fr/actu-cine/emmanuel-macron-est-fan-d-audiard-de-belmondo-et-de-westerns-CNT0000012c2Cx.html

      Je cite l'article de Libération.

      Arrêté en mai 2014, en Crimée, pour avoir manifesté contre l’annexion russe, le réalisateur est en grève de la faim depuis le 14 mai, un mois avant l’ouverture de la Coupe du monde.

      En ce moment, sur le sol russe, se déroule la Coupe du monde de football 2018 de la Fifa. En ce moment, sur ce même sol russe, un cinéaste est entre la vie et la mort.

      Agé de 41 ans, père de deux enfants, il a débuté une grève de la faim illimitée le 14 mai 2018, un mois tout juste avant l’ouverture de la Coupe du monde.

      Il s’appelle Oleg Sentsov.

      Vous connaissez sans doute son nom, mais peut-être pas son histoire. Oleg Sentsov est né ukrainien, à Simferopole, en Crimée, où il vivait avec sa femme et ses enfants jusqu’au 11 mai 2014, jour de son arrestation par le FSB, les services secrets russes.

      Après un premier long-métrage encensé par la critique et primé dans de nombreux festivals internationaux, Oleg Sentsov préparait son deuxième film Rhino, lorsqu’ont éclaté les premières manifestations pro-européennes en Ukraine, en novembre 2013. Cinéaste et citoyen engagé, pro-européen convaincu, il a reporté le tournage de son film pour participer activement au mouvement Euromaïdan.

      N’acceptant pas l’annexion russe de la Crimée, il a manifesté et il est allé livrer de la nourriture à des soldats ukrainiens affamés et encerclés par les forces pro-russes. Il avait finalement décidé de tourner son nouveau long-métrage cet été-là, l’été 2014. Mais en sortant de chez lui, le 11 mai de cette même année, Oleg Sentsov a été enlevé puis torturé par le FSB pendant trois semaines, avant de réapparaître non plus en Crimée, mais au fond d’une prison russe…

      Malgré les protestations d’Oleg Sentsov, qui crie aux juges qu’il n’est pas un «serf», et qu’ils ne peuvent pas «l’annexer» comme ils l’ont fait avec la terre, il est considéré et jugé comme citoyen russe, et condamné à vingt ans d’emprisonnement dans un camp de travail forcé, après un procès qualifié de «stalinien» par Amnesty International.

      Depuis le 14 mai, Oleg Sentsov a débuté une grève de la faim pour demander la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens emprisonnés comme lui en Russie.

      Si la Communauté européenne et internationale ne fait rien de plus, Oleg Sentsov va mourir.

      On a volé son pays, changé de force sa nationalité pour lui faire prendre celle de ses agresseurs, on l’a envoyé pour vingt ans au fin fond d’un trou glacial, au bord du cercle arctique. Et l’Europe, l’Europe dont il rêvait au point de se battre pour que son pays en fasse partie, l’Europe, a laissé faire.

      Si rien ne se passe, Oleg Sentsov va mourir.

      Comme il le dit lui-même : sa vie est la seule arme qui lui reste pour résister et défendre ces 70 Ukrainiens que Poutine a enlevés à leurs familles et à leur pays, pour la seule raison qu’ils n’étaient pas d’accord avec sa politique expansionniste, imposée par la violence.

      Cet homme qui se bat au nom de valeurs que nous ne pouvons que partager, ne peut pas disparaître.

      Ce serait une terrible perte pour l’humanité et un nouveau terrible revers pour l’Europe. Si Oleg Sentsov mourrait aujourd’hui, c’est non seulement Vladimir Poutine, qui serait un peu plus éclaboussé, mais la France, l’Allemagne et l’Europe tout entière qui seraient entachées de son sang.

      Aussi nous conjurons l’Europe et plus largement le reste du monde d’utiliser tous les moyens en leur possession pour obtenir la libération immédiate d’Oleg Sentsov.

    http://www.la-srf.fr/article/appel-%C3%A0-la-lib%C3%A9ration-imm%C3%A9diate-doleg-sentsov

    APPEL À LA LIBÉRATION IMMÉDIATE D'OLEG SENTSOV ! 

    "En ce moment, sur le sol russe, se déroule la Coupe du Monde de football 2018 de la Fifa.

    En ce moment, sur ce même sol russe, un cinéaste est entre la vie et la mort.

    Agé de 41 ans, père de deux enfants, il a débuté une grève de la faim illimitée le 14 mai 2018, un mois tout juste avant l'ouverture de la Coupe du monde.

    Il s'appelle Oleg Sentsov.

    Vous connaissez sans doute son nom, mais peut-être pas son histoire. 

    Oleg Sentsov est né ukrainien, à Simferopole, en Crimée, où il vivait avec sa femme et ses enfants  jusqu'au 11 mai 2014, jour de son arrestation par le FSB, les services secrets russes. 

    Après un premier long-métrage encensé par la critique et primé dans de nombreux festivals internationaux, Oleg Sentsov préparait son deuxième film "Rhino", lorsqu'ont éclaté les premières manifestations pro-euroépennes en Ukraine, en novembre 2013. Cinéaste et citoyen engagé, pro-européen convaincu, il a reporté le tournage de son film pour participer activement au mouvement Euromaïdan. N’acceptant pas l’annexion russe de la Crimée, il a manifesté et il est allé livrer de la nourriture à des soldats ukrainiens affamés et encerclés par les forces pro-russes. Il avait finalement décidé de tourner son nouveau long métrage cet été-là, l'été 2014. Mais en sortant de chez lui, le 11 mai de cette même année, Oleg Sentsov a été enlevé puis torturé par le FSB pendant trois semaines, avant de réapparaître non plus en Crimée, mais au fond d'une prison russe...

    Malgré les protestions d'Oleg Sentsov, qui crie aux juges qu'il n'est pas un "serf", et qu'ils ne peuvent pas "l'annexer" comme ils l'ont fait avec la terre, il est considéré et jugé comme citoyen russe, et condamné à 20 ans d'emprisonnement dans un camp de travail forcé, après un procès qualifié de "stalinien" par Amnesty International.

    Depuis le 14 mai 2018, Oleg Sentsov a débuté une grève de la faim illimitée pour demander la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens emprisonnés comme lui en Russie.

    Si la Communauté européenne et internationale ne fait rien de plus, Oleg Sentsov va mourir. On a volé son pays, changé de force sa nationalité pour lui faire prendre celle de ses agresseurs, on l'a envoyé pour vingt ans au fin fond d'un trou glacial, au bord du cercle arctique. Et l'Europe, l'Europe dont il rêvait au point de se battre pour que son pays en fasse partie,  l'Europe, a laissé faire. 

    Si rien ne se passe, Oleg Sentsov va mourir. Comme il le dit lui-même : sa vie est la seule arme qui lui reste pour résister et défendre ces soixante-dix ukrainiens que Poutine a enlevé à leurs familles et à leur pays, pour la seule raison qu'ils n'étaient pas d'accord avec sa politique expansionniste, imposée par la violence.

    Cet homme qui se bat au nom de valeurs que nous ne pouvons que partager, ne peut  pas disparaître. Ce serait une terrible perte pour l'humanité et un nouveau terrible revers pour l'Europe. 

    Si Oleg Sentsov mourrait aujourd'hui, c'est non seulement Vladimir Poutine, qui serait un peu plus éclaboussé, mais la France, l'Allemagne et l'Europe tout entière qui seraient entâchées de son sang.

    Aussi nous conjurons l'Europe et plus largement le reste du monde d'utiliser tous les moyens en leur possession pour obtenir la libération immédiate d'Oleg Sentsov".


    CALL FOR THE IMMEDIATE RELEASE OF OLEG SENTSOV !

    Today, on Russian soil, the FIFA World Cup 2018 is taking place.

    Today, on the same Russian soil, a filmmaker hovers between life and death.

    Aged 41, a father of two, he began an indefinite hunger strike on May 14, 2018, a month before the opening of the World Cup.

    His name is Oleg Sentsov.

    You probably know his name, but perhaps not his story.

    The ukranian Oleg Sentsov was born in Simferopol, Crimea, where he lived with his wife and children until 11 May 2014, the day of his arrest by the FSB, the Russian secret service.

    After his first critically acclaimed feature film, which won awards in many international festivals, Oleg Sentsov was preparing his second film "Rhino" when the first pro-European protests broke out in Ukraine in November 2013. A filmmaker and committed pro-European citizen, he postponed his film in order to actively participate in the Euromaidan movement. Refusing the Russian annexation of Crimea, he took to the streets and delivered food to hungry Ukrainian soldiers surrounded by pro-Russian forces. He finally decided to shoot his new feature that summer, the summer of 2014. But as he left his home on May 11 that year, Oleg Sentsov was kidnapped and tortured by the FSB for three weeks, before reappearing not in Crimea, but the depths of a Russian prison ...

    Despite the protests of Oleg Sentsov, who shouted to the judges that he was not a "serf", and that they could not "annex" him as they did with his land, he was treated and tried as a Russian citizen, and sentenced to 20 years of imprisonment in a harsh labor camp, after a "Stalinist" trial, to cite Amnesty International.

    As of 14 May 2018, Oleg Sentsov has started an indefinite hunger strike to demand the release of all Ukrainian political prisoners incarcerated like him in Russia.

    If the European and international community does nothing else, Oleg Sentsov will die. His country was stolen, his nationality forcibly changed to that of his aggressors, and he was sentenced to twenty years at the bottom of an icy hole on the edge of the Arctic Circle. And Europe, the Europe he dreamed and fought for his country to join, that same Europe let him go. 

    If nothing happens, Oleg Sentsov will die. In his words, his life is the only weapon he has left to resist and defend the seventy Ukrainians that Putin holds hostage from their families and country for the sole reason that they do not agree with the expansionist policy he enforces with violence.

    This man, who fights in the name of values that we share, can not disappear. His death would be a terrible loss for humanity and another terrible setback for Europe.

    If Oleg Sentsov dies today, it is not only Vladimir Putin but France, Germany, and Europe as a whole that would be stained with his blood.

    So we call on Europe and the rest of the world to use every means in their possession to obtain the immediate release of Oleg Sentsov.

     

    Premiers signataires / First signatories :

    Dominique Abel (Belgique), Hala Alabdalla (Syrie), Desiree Akhavan (Etats-Unis), Irène von Alberti(Allemagne), Claudia von Alemann (Allemagne), Marie Amachoukeli (France), Josza Anjembe (France),  Mathieu Amalric (France), Arnold Antonin (Haïti), Thomas Arsian (Allemagne), Yvan Attal (France), Jacques Audiard (France), Nabil Ayouch (France/Maroc), Josiane Balasko (France), Ramin Bahrani (États-Unis), Christophe Barratier (France), Antoine Barraud (France), Luc Battiston (France), Xavier Beauvois(France), Marco Bellocchio (Italie), Lucas Belvaux (Belgique), Patrick-Mario Bernard (France), Julie Bertuccelli (France), Thomas Bidegain (France), Simone Bitton (France/Maroc), Bertrand Bonello(France), Jérôme Bonnell (France), Lucie Borleteau (France) Guillaume Brac (France), Isabelle Broué(France), Mikael Buch (France), Claire Burger (France), Dominique Cabrera (France), Thomas Cailley(France), Robin Campillo (France), Laurent Cantet (France), Guillaume Canet (France), Leos Carax(France), Alain Cavalier (France), Filipa César (France), Jean-Sébastien Chauvin (France), Chad Chenouga(France), Laurent Chevallier (France), Malik Chibane (France), Patrick Chiha (France), Hélier Cisterne(France), Jean-Paul Civeyrac (France), George Clooney (États-Unis), Clément Cogitore (France), Abraham Cohen (France), Jean-Louis Comolli (France), Antony Cordier (France), Catherine Corsini (France), Pedro Costa (Portugal), Denis Côté (Canada), Alfonso Cuarón (Mexique), Pierre Créton (France), Dominique Crèvecoeur (France), David Cronenberg (Canada), Jean-Pierre Dardenne (Belgique), Luc Dardenne(Belgique), Jean-Pierre Darroussin (France), Émilie Deleuze (France), Edouard Deluc (France), Claire Denis(France), Arnaud Desplechin (France), Marie Desplechin (France), Caroline Deruas (France), Antoine Desrosières (France), Lav Diaz (Philippines), Leonardo Di Constanzo (Italie), Alice Diop (France), Mati Diop(France), Géraldine Doignon (Belgique), Ziad Doueiri (Liban), Maya Duverdier (Belgique), Atom Egoyan(Canada), Amélie van Elmbt (Belgique), Amat Escalante (Mexique), Victor Erice (Espagne), Abbas Fahdel(Irak), Frédéric Farrucci (France), Maureen Fazendeiro (France/Portugal), Philippe Faucon (France), Léa Fehner (France), Pascale Ferran (France), Hélène Fillières (France), Emmanuel Finkiel (France), Jennifer Fox (États-Unis), Dan Franck (France), William Friedkin (États-Unis), Nicole Garcia (France), Philippe Garrel (France), Tony Gatlif (France), Dyana Gaye (France/Sénégal), John Gianvito, Amos Gitaï (Israël), Delphine Gleize (France), Yann Gonzalez (France), Adoor Gopalakrishnan (Inde), Fiona Gordon (Belgique), Romain Goupil (France), Emmanuel Gras (France), Eugène Green (France), Reinaldo Marcus Green (États-Unis), Robert Guédiguian (France), Bourlem Guerdjou (France), Denis Gheerbrant (France), Miguel Gomes(Portugal), Lucas Guadagnino (Italie), Jose Luis Guerin (Espagne), Florian Kömer von Gustorf (Allemagne), Joana Hadjithomas (Liban), Lucile Hadzihalilovic (France), Andrew Haigh (Angleterre), Rachid Hami(France), Mia Hansen-Love (France), Todd Haynes (États-Unis), Michel Hazanavicius (France), Benjamin Heisenberg (Allemagne), Sonja Heiss (Allemagne), Erik Hemmendorff (Suède), Christoph Hochhäusler(Allemagne), Annemarie Jacir (Palestine), Agnès Jaoui (France), Thomas Jenkoe (France), Pierre Jolivet(France), Khalil Joreige (Liban), Cédric Kahn (France), Sam Karmann (France), Aki Kaurismaki (Finlande), Vergine Keaton (France), Lodge Kerrigan (États-Unis), Cédric Klapisch (France), Héléna Klotz (France), Nicolas Klotz (France), Ulrich Köhler (Allemagne), Kristina Konrad (Suisse), Asaf Korman (Israël), Gérard Krawczyk (France), Bruce LaBruce (Canada), Pierre Lacan (France), Isaki Lacuesta (Espagne), Joachim Lafosse (Belgique), Alexandre Lança (France), Nadav Lapid (Israël), Laurent Larrivière (France), Hicham Lasri (Maroc), Sébastien Laudenbach (France), Nolwenn Lemesle (France), Louis-Do de Lencquesaing(France), Serge Le Péron (France), Diego Lerman (Argentine), Katia Lewkowicz (France/Israël), Sébastien Lifshitz (France), Ken Loach (Angleterre), Marceline Loridan-Ivens (France), Julie Lopes Curval (France), Marie Losier (France), David Mackenzie (Angleterre), Mahamat Saleh Haroun (Tchad), Bertrand Mandico(France), Michael Mann (Etats-Unis), Vincent Mariette (France), Paul Marques Duarte (France), Tony Marshall (France), Lucretia Martel (Argentine), Valérie Massadian (France), Patricia Mazuy (France), Ursula Meier (France/Suisse), Agnès Merlet (France), Jonathan Millet (France), Santiago Mitre (Argentine), Avi Moghrabi (Israël), Ossama Mohammed (Syrie), Dominik Moll (France), Marie Monge (France), Gérard Mordillat (France), Nanni Moretti (Italie), Oren Moverman (Israël), Cristian Mungiu (Roumanie), Safy Nebbou (France), Lazlo Nemes (Hongrie), Cheikh Ngaïdo Bâ (Sénégal), Jonathan Nossiter (États-Unis), Anna Novion (France), Michel Ocelot (France), Mariana Otero (France), François Ozon (France), Arnaud des Pallières (France), Bojina Panayotova (Bulgarie/France), Rithy Panh (Cambodge), Mélanie Pavy(France), Pawel Pawlikowski (Pologne), Christian Petzold (Allemagne), Héloïse Pelloquet (France), Elisabeth Perceval (France), Thierry de Peretti (France), Viktoria Petranyi (Allemagne), Ralitza Petrova(Bulgarie), Joaquim Pinto (Portugal), Christian Philibert (France), Nicolas Philibert (France), Rafi Pitts(Iran), Bruno Podalydès (France), Caroline Poggi (France), Corneliu Porumboiu (Roumanie), Jean-Baptiste Pouilloux (France), Katell Quillévéré (France), Lola Quivoron (France), Lynne Ramsay (Angleterre), Gitanjali Rao (Inde), Aude Léa Rapin (France), Jean-Paul Rappeneau (France), Javier Rebollo(Espagne), Kelly Reichardt (Etats-Unis), Anne Kristin Reyels (Allemagne), Jaime Rosales (Espagne), Brigitte Roüan (France), Christophe Ruggia (France), Nicolas Saada (France), Madeleine Sackler (États-Unis), Ira Sachs (États-Unis), Ghassan Salhab (Sénégal/Liban), Thomas Salvador (France), Pierre Salvadori (France), Julien Samani (France), Marjane Satrapi (France/Iran), Régis Sauder (France), James Schamus (États-Unis), Pierre Schoeller (France), Martin Scorsese (Etats-Unis), Céline Sciamma (France), Julien Selleron(France), Guillaume Senez (Belgique), Julian Schnabel (États-Unis), Barbet Schroeder (Suisse), Moritz Siebert (Allemagne), Claire Simon (France), Jan Sitta (France), Jan Soldat (Allemagne), Silvio Soldini(Italie/Suisse), Jérôme Soubeyrand (France), Elia Souleiman (Palestine), Béla Tarr (Hongrie), Bertrand Tavernier (France), Giovanna Taviani (Italie), Jean-Pierre Thorn (France), Marie-Claude Treilhou (France), Joachim Trier (Norvège), Justine Triet (France), Pierre Trividic (France), Margarethe von Trotta(Allemagne), Fernando Trueba (Espagne), Tatjana Turanskyi (Allemagne), Jaco Van Dormael (Belgique), Marion Vernoux (France), Catalina Villar (Colombie), Denis Villeneuve (Canada), Jonathan Vinel (France), Elie Wajeman (France), Régis Wargnier (France), Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande), Hans Weingartner (Autriche), Françoise Widhoff (France), Edgar Wright (Royaume Unis), Yolande Zauberman(France), Roschdy Zem (France/Maroc), Hanns Zischler (Allemagne), Rebecca Zlotowski (France), Andrey Zvyagintsev (Russie)

    ainsi que :

    ADA - Austrian Directors' Association

    ARRF - Association des Réalisateurs et Réalisatrices Francophones Belges

    APR - Association Portugaise des Réalisateurs

    ARF/FDS - Association suisse des scénariste et réalisateurs de films

    ACID - Association du Cinéma Indépendant pour sa diffusion 

    La SRF - Société des Réalisateurs de Films

    L'AFCAE - Association Française des Cinémas d'Art et d'Essai 

     

    Pour signer l'Appel / To sign the petition : 

    http://la-srf.fr/libérez-oleg-sentsov

     

    Publication orgininale dans Libération du 6 juillet 2018.

       Au delà de l'indignation générale, qui, soit dit en passant, doit faire rire,  certains dictateurs, ou leurs adeptes, je trouve qu'il est pour le moins choquant d'observer que Vladimir Poutine est le premier à revendiquer, je dirai même, instrumentaliser la Culture, "quand ça l'arrange", alors, qu'il n'a aucun scrupule à lui couper un bras,  quand les artistes qui en sont la cheville ouvrière, ne sont pas conformes à ce qu'il voudrait.

      Car c'est la définition même de la culture, que d'être diverse et plurielle.

      Pour ce qui concerne le mondial de foot, il en va tout autant.

     Au delà de l'incroyable vitrine médiatique que représente le mondial de foot, qui effectivement, pour chaque pays, représnte symboliquement, une necessité de synthèse, d'un jeu de jonglage avec les pieds...

     Oui, vu sous cet angle, je reconnais moi même que c'est comique.

     Mais enfin, quoi, c'est bien ça, le foot, non ? Jongler avec les pieds.

       Paradoxalement, il s'agit alors de mettre en veille, une ambition individuelle, pour la mettre au service, d'un objectif collectif...

     Soit !

      Mais sorti de leur rôles de joueurs, pour chacun de leurs pays, c'est bien la sérénité, le respect des individualité de chacun des joueurs, et donc, leur liberté d'expression, qui par l'équilibre ainsi entretenu, permet d'aller DROIT AU BUT.

     

    Lire la suite

  • Comment les nationalistes, déroulent le tapis rouge à la mafia. Internet-signalement.gouv.fr

     Je viens d'observer une escroquerie sur internet, et de la dénoncer. Comme chacun devrait faire, en pareille circontance.

      Il n'est pas utile, par contre, une fois fait, de demander à autrui, de le faire aussi par l'intermédiaire des réseaux sociaux, puisque des le premier signalement, le processus de vérification est enclanché, alors, multiplier les alertes pour le même signalement, fait l'effet contraire, et gène de façon significative le traitement de chaque cas, c'est expliqué sur le site, du ministère de l'intérieur.

    https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

      J'avais deja eu l'occasion, il y a quelques temps, d'aller déposer un autre signalement, enfin, à plusieurs reprises, et j'en viens, à l'instant.

      Je remarque à quel point le site s'est enrichi, pour notamment, offrir une meilleure lisibilité, une grande fonctionnalité, et donc, une meilleure utilisation, prompte à dénoncer des tentatives d'arnaques, le plus souvent, dont on pourrait être victime, sur internet.

      Mais venons en au titre de mon article.

      Les nationalistes, ou pour dire plus directement, les extrêmes droites,  dans différents pays d'Europe, ou ailleurs, prétendent que les migrants, représenteraient un péril, pour leurs identités culturelles, individuellementn entre autre.

      J'ai beaucoup travaillé sur ce sujet, et depuis bien longtemps, encore, il y a quelques jours, et je vous gratifie de ce travail, partiel mais récent.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/on-recoit-des-migrants-et-ca-se-passe-bien-mercy.html#yj4F6hFjCrEMy8DX.01

      On sait, que c'est archi faux, bien sûr, et d'ailleurs, le flux migratoire a ralenti, depuis le debut 2018, mais il se gardent bien de le préciser.

      Mais s'il est un concept, qui lui, depuis toujours, ait eu une idée particulièrement pointue, de la notion de mondialisation, c'est bien, précisement la criminalité, sous toute ses formes.

      Criminalité, j'entends par là, ce qui rapporte le plus, aujourd'hui, c'est à dire, le passage des migrants, en parfaite symbiose, avec certains pays, qui les refoulent, politiquement, jouant, ainsi, sur les deux tableaux, d'un côté, ils donnent une carotte à grignotter à leurs partis racistes et xenophobes, et de l'autre, ils donnent en pâture les migrants, eux même, qui, avec un peu de chance, sont transportés, par leurs réseaux mafieux, pour arriver en Lybie, afin d'y être torturés, violés, et (ou ?), rançonnés.

       Mais la superbe aubaine des migrants le systême étant observé, du côté mafieux, ça n'est pas là, leur seule activité,  vous pensez bien, car en matière de criminalité, ces derniers, font feu de tous bois.

       Pédopornographie,  sites et forums proposant  des kits d'arnaque, et expliquant, le plus simplement,du monde, comment, on les monte, généralement instzllé, pour leur raison sociale, dans les paradis fiscaux,  ceux là même qu'éventuellement, vous dénoncez, quelquefois, et que je viens de dénoncer à l'instant, proxénétisme, esclavage moderne, traffics d'animaux domestiques, venant d'elevages sans label, avec des animaux torturés, ou vivant dans des conditions indignes, trafics d'animaux rares et protégés, trafic d'oeuvres d'Art, et j'en passe.

      Tous ces traffics, que je qualifierai, de sattelites, existent, et aucun des pays européens, jamais, n'en parle, à plus forte raison, s'il tapent sur les migrants, qui traversant la méditerrannée, ont vu, leur largeur d'épaule, s'élargir, comme par enchantement.

       D'ailleurs, j'ai un message à transmettre à la CROIX ROUGE,  si les vêtement que vous leur donnez, pouvaient faire quelques tailles de plus, pour la largeur du dos, XXL, au moins, ça serait pour eux, dans l'hypothèse, où ils ne se soient pas encore noyés en mer méditerrannée, nettement plus confortable.

       Toutes ces autres formes de criminalités, là, personne n'en parle, mais elles, sont néammoins parfaitement oppérationnelles et actives, ors, considérant que la criminalité organisée, elle, a depuis fort longtemps, intégré le processus de mondialisation, il est alors indispensable, qu'elle trouve "son maître", comme on dit, par une Europe, qui sur le plan de la sécurité,  et de la police, via Europol, une véritable coopération, entre les états.

      Mais cet aspect, abslument fondamental de l'Europe, aujourd'hui, absolument aucun nationaliste n'en parle.

      Ces dernieres semaines, pourtant, un coup de filet magistral, a été réalisé,  au sujet du traffic d'animaux sauvages,  coup de filet, d'une ampleur sans précédent, et qui force l'admiration, sur le plan de la coopération, entre les états membres de la communauté européenne, mais aussi, bien au delà.

    https://www.rtbf.be/info/monde/detail_plus-de-30-000-animaux-sauvages-saisis-lors-d-une-gigantesque-operation-contre-le-braconnage?id=9959570 

      Là, il s'agit d'animaux sauvages.

      D'une certaine façon, sur le plan stratégique, je trouve particulièrement juste précisément, que ce soit pour une cause, très consensuelle, et non politique, comme la préservation des espèces menacées, qui ait servi, ainsi d'exemple, ou de pretexte.... Au moins, l'efficacité, et la cause, ne peuvent en aucune façon, prêter à interprétation.

      Maintenant, ce qui, moi, m'importe, réside dans le fait d'entendre les nationalistes en question, raisonner (le savent ils vraiment ? ), si l'on transpose cette efficacité,  sur des réseaux de protitution, de proxénétisme, ou de pédophilie, ou du trafic d'oeuvres d'Art.... Et je ne veux pas, j'exige que l'on me démontre, en quoi, pourquoi, et comment, le phénomène migrants, serait lié, ou pas, au fait, que cette efficacité d' EUROPOL et d'INTERPOL, soit effective, puisque l'on voit, qu'elle peut effectivement, l'être.

    22 decembre 2018.

    EN AUTRICHE......

    https://www.liberation.fr/planete/2018/10/12/en-autriche-la-journee-de-travail-de-12-heures-passe-mal_1684972?fbclid=IwAR0xfGLvqTyYWVhn_s6ZFIYXLdLwpErflpwRSxrLjUWGB73ZsGuYvJ9m2G8

     

    EN HONGRIE....

    https://www.europe1.fr/dossiers/hongrie

     ETATS UNIS.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-internationale/bilan-trump-2018-en-un-an-de-donald-trump-27-collaborateurs-pousses-a-la-demission.html

    Lire la suite

  • Connaissez vous ALE ? Les verts au parlement européen ?

    https://europeecologie.eu/depute-europeen

      Vous cliquez sur le candidat, et vous avez une biographie, pour savoir à qui l'on a affaire, et en quoi cette personne, par ses combats personnels, et ses convictions intimes, en gros, les valeurs qui sont leur carburant, un carburant bio, composé généralement, de bons sens, et de naturel, en somme huumaniste et écologique, ça va sans dire, nourrit son activisme,  et est en droit de revendiquer de briguer un tel mandat.

      A l'heure où le phénomène migrant, sert plus de prétexte qu'autre chose aux nationalistes, pour les faire passer comme autant de loups qui seraient entrés dans la bergerie européenne, et qu'ils sont susceptibles de dévorer tous crus, vos chères petites têtes blondes, il ne me semble pas superflu de pointer du doigt, que l'Europe consiste en une multitude, d'autres fibres écologiques, et donc, aussi sociales, ou l'interdépendance des pays, les uns, par rapport aux autres, par l'heliotropisme, par exemple, devrait nous aider à percevoir l'Europe sous un prisme qui serait autre, que le problème etriqué mais nemammoins réel, des migrants.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • "Manu au Vatican" ? Mais non, c'est pas si compliqué, la diplomatie, madame Martin !

    https://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/vatican-c-est-la-vocation-des-gouvernements-de-proteger-les-pauvres-dit-le-pape-francois-a-emmanuel-macron_2821529.html

      Symboliquement, que l'entrevue ait été aussi longue, est effectivement fort de symbole.

      En ce qui me concerne, j'ai écrit au pape, par l'intermédiaire de mon Evêque Monseigneur Lebrun,  il y a une quinzaine de jours. Je ne sais plus, cinq ou six pages, recto verso, je crois, lettre ouverte, je précise, parce que je voulais qu'il prenne connaissance de son contenu.

      Il m'a renvoyé un mot, pour me dire la chose suivante, "ëtes vous bien sûr, de vouloir la lui envoyer".Puis m'a donné son adresse....

      On m'a fait savoir par la suite, que le contenu, lui avait été transmis.

      Merci, pour le clin d'oeil, au livre auquel je fais référence, dans le titre, dont Bruno Gaccio est l'auteur.

    https://livre.fnac.com/a9092426/Bruno-Gaccio-Mais-non-Madame-Martin-c-est-pas-complique-l-economie

      Je recommande à chacun de lire ce livre,  qui, comme le fait l'emission, "on arrête pas l'éco", sur France Inter, le samedi matin, montre l'économie, sous un jour, parfaitement digeste et accessible...

    https://www.franceinter.fr/emissions/on-n-arrete-pas-l-eco

      Parce que quitte à se faire avoir, mieux vaut en connaitre un minimum les rouages,  afin d'observer quelle attitude ou quels choix on peut faire, pour justement en être le moins victime possible.

      Moi, qui ai tant de mal à lire, pour diverses raisons, je l'ai lu sans le moindre problème, alors, c'est vous dire.

      A une époque où l'on constate effectivement, que dans les différentes strates de notre société, on arrive enfin à voir les femmes, prendre les pouvoir, et même si c'est loin d'être parfait, les différents portraits qui sont décrits ici, et qui me ressemblent pas mal, pour certains, présentent autant de chance, de se dire, "ha oui, tien, celle là, me ressemble bigrement", et par le phénomène d'identification, penser à son propre comportement, ses propres choix de vie, choix politiques, choix amoureux, aussi, quelquefois, puisque l'économie est partout, et que par phénomène de ricochet, elle impacte la quasi totalité de nos vies....

       L'idée de saint Martin est interpellante, aussi, pour cette idée de manteau, qu'il donnât à un pauvre.

      Wauquiez, pour le coup, est habillé pour l'hiver, avec sa parka rouge... Et puis de toute façon, une parka rouge pour faire la manche, c'est nettement trop voyant, on est bien d'accord....

      Sinon, pour la décoration, (enfin, je ne suis pas certaine, que le mot soit bien choisi),  qu'a reçu Manu (qui descend dans les sondages, sic !), le fait qu'il soit désigné comme "chanoine honoraire", ne signifie pas que le pape ait demandé rémunération, pour cette entrevue et n'autorise pas d'aventage Manu, à se faire payer.....

       Il ne faut pas confondre non plus chanoine, avec "chat moine",  qui est la version féline, du "chat potté", à moins que le pape, qui est assez filou, ait voulu par ce biais, faire un clin d'oeil à la formule, "je prends aux riches, et je donne aux pauvres", ce qui, face à Manu,  est un clin d'oeil fort amusant...

    Lire la suite