google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

parité

  • On suggère d'utiliser les termes «parent 1» et «parent 2».

    https://www.liberation.fr/france/2019/02/13/vers-la-fin-des-mots-pere-et-mere-dans-les-formulaires-scolaires_1709088?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3d2DoVdx3TEIQGiriRKIM6_DFDKAs-1OhlXw3F2iPWYFA19Pe42K2VJQc#Echobox=1550074491

     Je suis parfaitement d'accord, sur ce point, je pense que c'est là une bonne idée.

     Par contre, je pense qu'il faut peaufiner le projet, c'est à dire, bien déterminer, qui est le parent un, et qui est le parent 2, clairement.

     Non, ça n'est pas une forme nouvelle, de discrimination...

      Des jumeaux, quelquefois, sont assez stupides, pour se chamailler, leur vie entière, à savoir, lequel des deux serait l'ainé, et l'autre, le second, le cadet, parce que le dernier sorti, serait le premier conçu.

     On ne peut nier, la connerie humaine, qui vient s'insinuer, dans les moindre interstices, de l'âme, et qu'à ce titre j'ose espérer,  que ça ne se produia pas, sur ce point.

     Par contre, la position de Blanquer, m'interpelle,  "c'eût été drôle".

    Je cite l'article.

    A l’inverse, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a exprimé un avis défavorable, justifié par le fait qu’il ne s’agit pas à son sens d’une mesure qui relève de la loi. Le député LR Xavier Breton a quant à lui fustigé un amendement issu d’une «pensée unique et politiquement correcte qui ne correspond pas à la réalité». Sans surprise, la Manif pour tous a pour sa part fait savoir sa colère. Sur Twitter, le mouvement né pour contester la loi sur le mariage pour tous a ainsi déclaré que «la France s’entre-déchire depuis trois mois, mais la République en marche s’occupe de renommer et numéroter les parents». Et de conclure : «Le progressisme nie jusqu’à la réalité de la filiation».

    La Manif Pour Tous ن✔@LaManifPourTous

    La France s'entredéchire depuis 3 mois, mais @LaREM_AN s'occupe de renommer et numéroter les parents.

    Le progressisme nie jusqu'à la réalité de la filiation : non, on ne naît pas d'un « Parent 1 » et d'un « Parent 2 » !

     Pour la position de Blanquer, je ne la comprends pas.

     Cette Loi, a pour mission, de repondre, simplement, à une demande veritable, qui emane, du fait, qu'à present, n'en deplaise, à certains, il existe des couples parentaux,  composés, de deux hommes, ou de deux femmes.

     Prendre soin, d'un enfant, et l'aimer, n'a jamais eu, pour raison d'être d'appartenir, un sexe, ou à un autre, ne leur en deplaise.

     Leur reaction, sur twitter, est tres emblematique, d'une attitude, "reactionnaire".

    Ha, c'est sûr, avec un pareil sens de la repartie, on va aller loin., encore, certains, qui ont oublié de tourner 7 fois leur langues de belles mères, dans leur bouche, avant de twitter..

     Je cite:

    La France s'entredéchire depuis 3 mois, mais @LaREM_AN s'occupe de renommer et numéroter les parents.

     Franchement risible, en effet.

     Car pour information, si aujourd'hui, la crise des gilets ajunes, est bel et bien un symptôme d'un vrai mal être social, en aucune façon, dans les cahiers deléleances, la suppression du mariage pour tous, apparait comme etant une doléance prioritaire, et elle est bien loin de l'être...

     En dehors de quelques illuminés, je veux dire, qui ont parfaitement le droit de l'exprimer, soit dit en passant.

    En somme, une attiude aussi stupide, que celle de trump,  qui twitte plus vite que son ombre.... Car en matière de mentor toxique, "les chiens ne font pas des chats".

     Mais revenons en, à cette idée...

     J'y vois, personnellement, un autre aventage.

     Dans l'hypothèse, de couples recomposés, il arrive que le beau parent,   dans un couple hetero sexuel, je veux dire, se trouve en situation un peu delicate,  et les enfants, tout autant, quelquefois, parce que chacun, sait, que la façon de se faire appeler,   revêt une reltive importance.

     Et qu'à ce titre,  (je ne l'ai pas encore vécu, il m'est donc un peu delicat, de l'imaginer), peut être, que cette possibilité, pourrait aider.... Qu'on nous en donne des echos, SVP.

    en cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • TELETHON 2018.

     Le coup d'envoi, est donné aujourd'hui, et le parrain, cette année, est Opascal Obispo.

     N'oubliz pas, ce soitr, à la halle au grain de pavilly, pres de chez moi, INCROYABLE TALENTS en partenariat avec le TELETHON.

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/telethon--des-milliers-de-benevoles-mobilises-en-normandie-pour-soutenir-la-recherche-et-les-malades-HD14246076

    http://www.pavilly.fr/Accueil-Agenda-fr-Pavilly-a-d-incroyables-talents-qui-s-unissent-pour-le-Telethon-282.htm

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/225037328395182/

     Au sujet de l'expérimentation animale, voici une pétition, qui me semble devoir faire l'objet, de toute votre attention.

    https://www.mesopinions.com/petition/animaux/demandons-telethon-pratiquer-experimentation-animale/11328

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Promouvoir la culture et provoquer l'émulation y compris au stade le plus modeste.

    Il s'agit d'un site, qui s'appelle SPECTABLE, que vous pouvez consulter ici:

    https://www.spectable.com/articles/presentation_spectable

     Les 18 et 19 Août qui viennent, le remier festival Cleres d'été, se produira, c'est une première.

     Voici le lien.

    http://www.parcdecleres.net/event/cleres-dete-2/

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/cause-animale/they-are-just-like-us.html

    https://www.facebook.com/pages/biz/performance_art/Festival-des-Rapi%C3%A9c%C3%A9s-1407644839261174/

    http://www.plateaudecauxmaritime.com/evenement/festival-des-rapieces/

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/culture/provoquer-la-culture-et-l-emulation-y-compris-au-stade-le-plus-modeste.html

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/un-militantisme-pas-necessairement-assume-alors-moi-je-le-revendique-en-leur-nom.html#klYo3JIp3L87AfXk.01

     23 août 2018.

     Bon, et bien en principe, j'y vais !!! YES !!!!

    28 juin 2019.

     Alors, que la ville de pavilly, m'avait prêté le colombier il y a quelques mois, je n'avais pas encore pris le temps d'écrire à madame Ganaye, attachée à la culture, pour poser un commentaire.

     Voici donc, cette lettre ouverte.

    Bonjour, madame.

     Je reviens vers vous, au sujet de l'exposition que j'avais faite au Colombier, parce que j'avais deux mot à vous dire, sur le sujet.

     Je n'ai pas trouvé le temps d'y revenir à temps, vous m'en voyez désolée.

     Sur l'exposition, en elle même et son déroulement, je ne vois rien à redire...

     C'est plutôt sur le fait que j'ai été étonnée d'observer qu'aucune école,  que ce soit en maternelle, primaire ou collège, que je m’étonne de n'avoir vu absolument personne.

     Certes, vous me direz, qu'on serait en droit de considérer, que de visiter une expo, que ce soit au Colombier ou que ce soit ailleurs, devrait plutôt être à l’initiative des parents, ou des ados eux même, ce qui serait parfaitement entendable.

      Il n'en demeure pas moins que démontrer par ce geste à certains parents, à quel point l'epanouissement artistique, et plus humblement, fabriquer des choses par ses mains, est un des aspects les fondamentaux, voir, pour certains et risque d’échec scolaires, les plus importants qui soient, comparativement à d'autres matières, réputées plus preponderantes, comme les maths, l'histoire géo, ou le français,  pour ne citer que celles là, devrait faire l'objet d'une plus grande considération de la part des parents, en premier lieu.

    Certes, on pourrait prétendre que c'est avant tout l'affaire des enseignants, mais je serait tentée d'objecter, que là où la famille se trouve en difficulté, nos politiques ont pour habitude d'attendre de l'école, qu'elle comble alors ces manques, et qu'en somme, ce que je crois, que les enseignants font du mieux qu'ils peuvent, et qu'il ne peuvent pas être partout.

     Il n'en demeure pas moins que le service culturel de la ville devrait rappeler à intervalles réguliers, aux écoles de sa ville, le fait que des artistes exposants,  il serait opportun qu'ils se saisissent de cette occasion, pour emmener, leurs élèves voir ces expositions, et surtout en developper les raisons, là, où seuls les artistes officiels et reconnus ou les musées, semblent seuls, avoir les honneurs, de retenir l'attention.

    Au plaisir de collaborer de nouveau avec vous.

     Cordialement.

    Françoise Niel Aubin.

    Lire la suite

  • "Daphne Caruana Galizia" ? Assassiner un lanceur d'alerte, c'est en faire naître 50 nouveaux.

     S'il est un pays d'Europe, où les magouilles et la corruption sont légion,  c'est bien l'ïle e Malte.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-18-avril-2018https://www.franceinter.fr/justice/forbidden-stories-qui-a-assassine-la-journaliste-maltaise-daphne-caruana-galizia

     Je rappelle que les paradis fiscaux, qui persistent en Europe, sont aussi les pays qui  acceptent sans le moindre scrupule d'héberger les sociétés, qui permettent les escroqueries, qui sévissent, absolument partout, dans le monde.

     Par exemple, des truands, qui vous louent un appartements, et quand vous y arrivez pour passer vos vacances, alors que vous avez versé les harres, il y a deja un locataire., que faire , "Rien", on ne peut rien faire, encore, pour l'instant, parce que les paradis fiscaux, comme Maltes, acceptent d'herberger ces escrocs, et que la Justice européennes, encore, pour l'instant, ne peut pas résoudre.

     Alors, aujourd'hui, puisque  cette journaliste a été assassinée, les autres pays d'Europe, et leurs médias, en grande partie, dont France Inter reprennent sont travail, pour le terminer, afin, que cesse,  cette impunité, outrageusement scandaleuse.

     Tous les pays d'Europe aujourd'hui, mais aussi, bien au delà, ont tout à  gagner, à mettre les auteurs  de ces pratiques dignes de la mafias, EN PRISON, et pas uniquement, condamnés à des amendes, comme je l'ai deja expliqué.

     Je suis d'autant plus scandalisée, que je viens d'apprendre que certaines sociétés françaises, sont concernées et auxquelles, je suis particulièrement attachées, affectivement, par la nature de leurs activités, leur reputation, ET parce qu'elles sont normandes d'origine, pour l'une d'entre elle.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/daphne-project/projet-daphne-comment-les-oligarques-azerbaidjanais-passent-par-malte-pour-prendre-le-controle-d-entreprises-francaises_2710654.html#xtor=EPR-51-[projet-daphne-comment-les-oligarques-azerbaidjanais-passent-par-malte-pour-prendre-le-controle-d-entreprises-francaises_2712018]-20180418-[bouton]

    Lire la suite

  • Message à qui que ce soit, qui tente de me joindre par téléphone.

     Je suis encore, à ce jour, interdite de portable, je ne peux donc, pas le donner. je suis aussi interdite, de téléhone fixe, puisque si vous me laissez un message, et que je suis absente, ces messages, ne me parviennet pas, ou sije fais le numero, apres a voir consulté ma messagerie, le numero, est toujours donné, comme non exitant.

     Reste le mail: francoisefersen@orange.fr

     Jusqu'à ce qu'on me l'interdise, aussi , je suppose, je n'ai plus de voiture, non plus, parce qu'on me la bloque, au garage, depuis plus d'une semaine.

     Et aujourd'hui, c'est mon anniversaire. j('ai 57 ans? Il est temps de vivre, non ?

    Lire la suite

  • Réchauffement climatique, une nouvelle lecture du relief montagnard s'impose.

      Docteur vertical, originaire de Haute Normandie, Grand Quevilly, plus particulièrement, fondateur d'une association qui s'appelle  l'IFFREMONTS.

    http://www.ifremmont.com/

      Qu'avec la modification du climat, et plus particulièrement, e rechauffement climatique, le risque lié aux avalanches, soit de plus en plus important, me semble une evidence.

      Je pense que le moment est venu, de d'aventage sevir pour tout ce qui concerne le ski ors piste, sous peine de voir de en plus de victime, y laisser leurs vies.

    24 Juin 2019.

    APPEL A TEMOIGNAGES.

    Canicule :

    vous habitez dans un appartement sous les toits ?

    Racontez-nous l'enfer que vous vivez

    Alors, ça, c'est une super idée. A renouveler, sur d'autres sujets, comme le risque d'orages, pour les inondations, ou autres.

     Pourquoi ?

     Parce que le fait de faire raconter, indivisdualise le phénomène, et donc, provoque l'identification, qui peut alors se faire plus facilement, et donc, aider à la prise de conscience.

     Oui, je sais, au depart de mon article, je parle de la nouvelle lecture du relief montagnard, et bien justement, sous les toits au moins, on est bien en altitude, non ?

     Alors, on est raccord !  ce que c'est beau, l'inspiration mutuelle, n'est ce pas ? (au conditionnel, ça va sans dire, ha ha ha ha ).

    https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/appel-a-temoignages-canicule-vous-habitez-dans-un-appartement-sous-les-toits-racontez-nous-l-enfer-que-vous-vivez_3505339.html

      En cours de redaction.

    Lire la suite

  • 12 janvier, 2018, message à tous ceux qui attendent après moi.

     Il est vrai que j'ai toujours fourrré mon nez, là, où ça dérange.

       Mais si l'on m'avait affirmé, un jour, que la Justice elle même, que mon avocat, et que mon coach, lui même, en personne, se ligueraient contre moi, pour me museler, afin que je ne puisse plus lutter, contre ce que j'ai toujours détesté...Jamais, je ne l'aurai pensé.

      Je ne sais pas ce qu'il adviendra de moi, j'ai le sentiment que jamais, je ne parviendrai à pardonner, à tous ceux, qui depuis toutes ces années, ont veillé, si méticuleusement, à m'ecraser, pour mieux observer, telle une souris de laboratoire, avec quelle ruse, je parvenais à me relever, TOUJOURS.

      Aujourd'hui, c'est par une décision assassine, qui émane de la juge des tutelles elle même, alors que je n'ai eu de cesse, que de lui dénoncer en quoi, et comment, la curatrice de l'UDAF, pratiquait, sur moi, les pires tortures psychologiques,  en n'appliquant pas ce que la juge pourtant, lui avait indiqué.

      Je pourrai vous la faire théatrale, selon la chanson de Barbara, en vous disant courtoisement, "et je m'en vais sereine".... Il va bien se trouver un crétin, pour s'en contenter, non ?

      Mais ça serait trop d'honneur, que je vous ferai là, et je ne crois pas que le fantôme de Barbara, apprecierait.

      Je pourrai aussi, vous resortir, la chanson de Anne sylvestre, sur "les gens, qui doutent"... Et qu'on s'évertue, inmaquablement, à me recoller sous le nez, en la personne de  Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, et Albin de la Simone.... C'est juste oublier, que de souffrir est infiniment plus  acceptable, et concevable, quand on ne vous enferme pas dans un rôle qu'on vous impose.

      Aurait elle, elle même ecrit cette chanson, si elle avait été dans  la situation, que l'on m'impose, depuis toutes ces années ?

      Personne ne le sait, et Anne Sylvestre, pour qui j'ai bien plus que du respect, elle même, ne le sait pas d'aventage.

      Je m'excuse de ne pas être aussi forte, que beaucoup le voudraient, je ne suis qu'une simple femme, qu'on s'evertue à transformer, en vielle conne mal baisée..... Et je ne crois pas être responsable, en quoi, que ce soit,  du sort que l'on m'impose.

      Des lors je n'ai plus d'autre alternative, que de rentrer en moi, afin de lêcher mes plaies, pour une durée indéterminée, puisque l'énergie, qui a été mobilisée, pou porter ma souffrance, les 40 années premières de ma vie, là voilà de nouveau mobilisée, pour cette même raison, énergie, que de facto, je ne puis donc plus donner, vers l'extérieur....

     Comment vous dites ?

     Consulter un psy ?

     Mais j'ai fait, bien sûr.

      Le psy, et la psychiatrie, cautionnent entièrement, les méthodes de barbare, de Thomas Fersen. ils les cautionnent tellement,  qu'ils souhaitent, non pas me mettre sous neuroletiques, de nouveau, mais sous antidépresseurs.

      Quand je pense que je suis assez conne, pour avoir écrit mon histoire sur le sujet, ces derniers jours, pour avoir la certitude, qu'il ne restait rien de douloureux, entre eux et moi, je n'en reviens pas de ma naïveté.

      J'attends toujours, depuis plus d'un mois, qu'il me fixe un RV avec la psychiatre,  principe que j'ai accepté, mais qui visiblement, semblerait, lui poser à lui quelques problèmes de conscience...

      Je souhaite bien du courage, à la profession, pour envisager la moindre collaboration avec moi, quelque soit le sujet, désormais".

      Bon, week end à tous.

     

    Lire la suite

  • Apprendre l'arabe ? Et pourquoi pas ?

     Quelle jolie idée, n'est ce pas ?

     

     Je suis sûre que vous aussi, ça vous a tentés, non ?

    https://larabefacile.fr/inscription-academie/?affiliate=ajib

       Et là, je lis, que vois je ? On me propose d'apprendre l'arabe, non pas pour le parler, mais uniquement pour lire le Coran, DOMMAGE ELIANE..... Moi, qui suis bavarde comme une pie, comme on dit vulgairement, "c'est bien essayé".

       Plaisanterie mise à part,  "Vous permettez que j'en rie ? je trouve particulièrement interpellant, qu'on utilise le pretexte du Coran, pour "vendre", la culture arabe... Imaginerait on, de tenter de convaincre quelqu'un, quelque soit la region du monde concerné, d'apprendre le français, en utilisant comme argument, les Evangiles , non, on parlerait de notre Culture, et notamment, du siècle des Lumières, et de la Litterature, mais pas la religion, uniquement.

       Et qu'on ne joue pas les susceptibles, je vous prie, chez les "prout prout ma chère", le petit doigt levé, jusqu'à preuve du contraire, la berceau véritable de la culture judéo chrétienne, c'est l'Italie,  celle là même,  que l'on néglige sans le moindre scrupule, vis à vis de phenomène migrant, sur le plan européen, et là aussi, que reside, l'etat d Vatican, avec le pape François.

       C'est comme si on voulait promouvoir la beauté d'un arbre, mais dont on ne parlerait que de ses racines, en occultant entièrement le tronc, les branches, et surtout, son magnifique feuillage, c'est complètement stupide, mais surtout, bêtement révélateur, du côté parfaitement castrateur du Coran, sur le plan culturel, qui est presenté de la sorte, comme quasiment antinomique, du devloppement personnel.

    Lire la suite

  • La réforme de la Légion d'Honneur.

    Visiblement, c’est pas encore gagné.

    Bon, sur le sujet, je ne suis pas la seule à la ramener, et depuis des des années.

    En gros, ce que pensaient et pensent encore les gens, c’est « on la donne à n’importe qui ».

    Ce que je trouve interpellant, c’est la musicalité de l’expression, « légion d’honneur », où je lis « donneur », du verbe donner.

    Je ne suis pas en train de prétendre, que le père de Cyril Hanouna, ne mérite pas cette légion d’honneur, je prétends juste que c’est uniquement, parce que son fils est célèbre, qu’il l’ait reçu.

      Il serait d’ailleurs assez amusant d’observer à partir de quand, cet homme si valeureux, dans le milieu des généralistes, ait commencé à consulter gratuitement, quand il se trouve face des personnes qui ne peuvent pas payer, parce qu’il y a fort à parier que sa vision si peu mercantile de la médecine, se soit mystérieusement développée, au fur et à mesure, que les audiences des émissions, de fiston, en temps que producteur et présentateur télé, aient cru, elles, aussi.

      Alors, de là à se demander si le père, n’ait pas le cœur sur le main, « à ce point », que pour contrebalancer certains comportements pour le moins devient du fiston, devant les cameras, il n’ya qu’un pas, que la psychologue de bistrot (j’adoooooore cette expression)), que je franchis, allégrement.

      Objectivement, je dois dire, que je suis assez amusée, pour ne pas dire, interloquée, par la lecture, que doivent en faire, les autres médecins, ou bien d’autres…

      Je pense juste à cette foule d’anonymes, qui leur vie entière, se donnent aux autres, dans le plus strict anonymat (et je ne parle pas de moi, en particulier), qui sont bien plus nombreux qu’on ne le croit, et qui ne voient jamais le projecteur médiatique branché sur eux, que parce qu’ils n’ont pas la chance, d’avoir e un enfant célèbre.

      On me fait comprendre, depuis quelques temps, qu’au niveau médiatique, il ne faut pas que j(oubli de continuer mon travail, RELLEMENT BENEVOLE ET ENCORE DESINTERESSE LUI, pour dénoncer ce qui « cloche », et si je e fais désirer, c’est juste que la situation juridique, dans laquelle je me trouve, m’oblige assez souvent, à rester dans le silence, et me conter de peindre, ou faire autre chose, pour mon équilibre personnel, mais ça ne risque pas d’être pour un manque de motivation.

      Enfin, je veux dire, qu’il n » ‘était pas nécessaire d’aller coller, une légion d’honneur au paternel à Hanouna, pour que je cesse de m’occuper de son fiston….

      Bon, mais en cette nouvelle année, il importe, juste, pour moi, de chercher à être la plus efficace possible, et pour se faire, prendre le temps, de trier le bon grain de l’ivraie….

      Pour commencer, cette histoire d’anniversaire, de Hanouna au président Macron….

    Dire, que j’ai trouvé ça choquant…

    Non, allez, pas de blague.

    Comique, ha, ça, oui, franchement, mais je m’en explique.

      Hanouna ne reste jusqu’alors, à sa place de présentateur, qu’au seul prétexté qu’il est rentable… C’est comme ça, que voulez vous.

    Moi, je ne regarde qu’occasionnellement, plus par devoir, que par plaisir.

    Les présentateurs, qui sont susceptibles d’être toxiques, pour le téléspectateur, c’est normal, j’ai l’habitude, je les surveille, comme ‘eau sur le feu.

    J’ai regardé son émission, sur la famille, là, et j’attends, le dérapage.

    Il n’a pas eu lieu, encore, mais je pense que pour la nouvelle année, ça ne devrait pas tarder.

      La raison, pour laquelle Macron, a concédé de se faire souhaiter son anniversaire de la sorte, c’est juste pour me foutre en pétard, parce qu’on le lui a demandé, relativement au fait, qu’on souhaite que je travaille dans les medias, comme le fait Hanouna, Officiellement.

    Mais il y une aspect des choses, qu’Emmanuel Macron, n’a pas vu, c’est que c’est aussi, une façon, d’envoyer un message, plutôt inquiétant, par les temps que courent, aux téléspectateurs qui réside, dans le fait de laisser croire, qu’au sein de la télévision française, même s’il ne s’agit pas de France Télévision, mais du groupe Canal, (C8), "la réussite  financière", aurait plus de poids, que la qualité des programmes, vis-à-vis de demande qu’en feraient, par exemple, un psychologue, ou un pédo psychiatre, qui travaillent sur les addictions, par exemple.

    Je ne sais plus quand, il avait fait une déclaration, pour le moins maladroite, sur le notion de « réussite », et je pense que le moment me semble bien venu, pour mettre sur le tapis, les bons sujets….

    Car réussir, au sens, « entrepreneurial », avec pour seules références, un vocabulaire de COMPTABLE, n’a rien à voir avec la notion de réussite, au sens psychologique du mot….

      Notion, que visiblement, un bon nombre de personnes, au sein des décisionnaires, et pas uniquement, au sein du gouvernement, n’ont pas encore parfaitement saisi, et analysé.

     Mais revenons en, à cette Légion d’Honneur.

      Telle que la nouvelle loi l’a prévu, il faut donc, si j’ai bien compris, qu’il suffit que quelqu’un la demande, pour quelqu’un, et qu’il recueille ensuite, le nombre de personnes qui la cautionnent.

      C’est assez amusant, je dois dire, parce que ça ressemble furieusement, à la courtisanerie, que les postulants, à certaines candidatures doivent faire, pour se présenter à certaines élections, vis-à-vis des maires.

      Je ne prétends pas « encore », que la nouvelle loi, ne soit pas adaptée, mais j’emets encore, j’en suis désolée, quelques doutes.

      Et pour conclure, je vous offre, un petit sketches.

      Pour commencer, on sait que Cyril Hanouna, a quelques difficultés, avec l’homosexualité, et il ne suffit pas pour ça, de mettre un joli costume à la trump, pour que d’un seul coup, ce problème soit résolu, et encore moins, de demander à un de ses chroniqueurs, d’évoluer, avec une plume dans le….

      Pour que le problème soit résolu .

      Peut-on vraiment, être un bon père, et observer avec consternation, les problèmes que son fiston rencontre, et qu’il n’assume pas sur ce point, et sur les autres, comme le respect, vis-à-vis des femmes, et mériter la légion d’honneur ?

      Est-ce que devant consulter dans une famille, où un ado déconne un max, quelque soit la raison, il demande si l’on regarde bien, son fils, à la télévision ?

      Est-ce que ce père, si exemplaire, en temps que médecin, conseille ou déconseille de regarder les émissions de son fils, à la télévision ?

      Voilà, moi, en ce début de nouvelle année, les questions que je me pose.

      Pour ce qui est de la légion d’honneur, j’ai d’autres choses à en dire, mais ça vole beaucoup trop haut, pour Hanouna, que je renvoie jouer avec ses légos !

      Ha, encore une chose, cependant….

      On m’a quelque peu incitée, des derniers mois, à aller assister à ses émissions, sur C8…..

      Rien de particulier, contre C8, je précise…

      Mais non, non, désolée, et je dirai même « franchement désolée »…

      Si je n’ai rien contre l’homme hanouna, contrairement à ce que pensent certains, je suis bien loin, pour l’instant, d’adhérer à la nouvelle mixture, qu’il tente désespérément, de nous faire boire…

      Et j’ai quelques principes, qui consistent à n’assister qu’à des émissions que je cautionne….

      Tant que je regarderai ses émissions "par devoir", bien plus que par plaisir, je n’assisterai jamais à ses émissions.

      Et je déconseille à qui vous savez, de me faire le coup du traquenard, qui m’avait été fait, un jour, pour me faire assister à une émission de téléréalité, parce que le vais balancer ma livebiox, dans la benne à ordures !

      On somme, sans que ça ne soit particulièrement la guerre, entre hanouna et moi, je dirai simplement, que jusquà preuve du contraire, nous n’avons jamais gardé les marcassins ensembles !

     Bon, 17 avril 2018. je viens de me relire, sur le sujet, je vois, je vois, je vois.... Quand même, entre "la malle", de Thmas, Fersen...

     Et voilà, que j'assistais, il y a quelques jours, à une des premières emissions, de Thomas, Ngijol, "Selon Thomas"....

    http://www.programme-television.org/news-tv/Thomas-Ngijol-de-retour-sur-Canal-avec-une-nouvelle-emission-4572182

     Et quel raport ?

     Il faudra aller voir !

     Ce soir, l'oeil du 20h, sur France 2, au journal, est allé l'y jeter. Un oeil, je veux dire...

    En cours de rédaction.

     

    Lire la suite

  • "Graine de savoir", une mine de savoir irremplaçable, et pédagogique.

    https://www.youtube.com/channel/UC2r1YqkQrSgOYdEg4O6HlEg

     J'ai deja vu, accidentellement, certaines de leurs vidéos, qui sont très bien foutues, et tres luf diques. Ce qui est bien aussi reside dans le fait, que differents types d'expression, sont envisagées, ce qui permet de pouvoir proposer et adapter selon la l demande et le budget, pour satisfaire, les scolaires, notamment, ou les villes, ou associations, qui en seraient demandeuses.

    http://www.grainedesavoir.fr/

     Les partenaires.

    http://www.grainedesavoir.fr/?page_id=9

    Lire la suite

  • Appréciation critique et diffamation des commerçants, professionnels ou restaurants.

      J'en arrive à aborder ce sujet ici, parce que j'ai entendu sur Europe 1, ce matin, le cas d'un boulanger qui avait appris que quelqu'un avait ouvert sur FB, une page, dans le seul et unique but de ruiner sa réputation, en temps que professionnel. Il s'agit d'un boulanger.

       C'est un de ses fidèles clients, qui l'en a averti.

       Je ne retrouve pas l'info en elle même, helas, mais "ça va resortir apres mon article".

        Par contre, j'ai trouvé un lien parfaitement interpellant sur le sujet, qui est le suivant.

    https://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/appreciation-critique-diffamation-commercants-professionnels-12708.htm

       En somme, le problème est le suivant. Un professionnel, est il en droit de se considérer comme "diffamé", le vocabulaire est fort important, au prétexte, qu'il ait subi des propos dévalorisants sur sa boutique, son magasin, ou son activité professionnelle.

       La réponse, après le pourvoi en cassation, qui arrive apres l'appel, serait que non, parce qu'on ne peut considérer que de porter un jugement, sur un prestation, ou une activité, ne saurait être considéré comme équivalente, à une atteinte à la personne, en elle même.

      Il semble, si j'ai bien compris, neammoins, qu la legislation, suite, à l'avenement d'internet, ait evolué, puisque maintenant, les plaignants, dispose, d'un droit de plaite, plus long, c'est precisé comme suit, je cite:

    "Ce recours à un avocat spécialisé est d’autant plus nécessaire que le choix entre la diffamation et le dénigrement est complexe et lourd de conséquences.

    Cette décision est positive notamment pour les victimes d'atteintes à leurs réputation E-réputation ou réputation numérique.

      Elles disposent ainsi d'un délai d'action de 5 ans et non de 3 mois à compter de la publication des propos litigieux et elles évitent les lourdeurs procédurales des procédures du droit de la presse pour diffamation ou injure".

       Si je trouve pour ma part, parfaitement justifié, et bienvenu, qu'un tel allongement ait été décidé pou accompagner les victimes, il faut observer que c'est d'autant plus necessaire, que par le phénomène de mondialisation, et donc, l'inévitable "paravent", ou je dirai la coloration "multinationale", induit que les plaignants, se voient répondu, je cite :

    "Nous appliquons, la politique de la maison, veillez vous référer  au siège général".....

     Ceci induit donc, que les avocats soient confrontés à l'international, et notamment, aux longeurs juridiques inhérentes aux problèmes de langues.

     C'est très exactement ce à quoi, ont été confrontés le boulanger et son avocat, dont j'ai entendu le cas, ce matin.

     FB, France leur a répondu, le plus naturellement du monde, "allez voir au sège général, qui se touve, si je ne me trompe, en Irelande, dans un des paradis fiscaux d'Europe (sic !)

     A ce titre, effectivement, c'est une parfaite illustration de la necessité de cette allongement, du droit pour cette procédure.

      Maintenant, ce qui m'interpelle, réside dans la qualification, de diffamation, et de dénigrement.

      Je suppose que la nuance tient dans la matérialisation, en réparation pécuniaire, qui doit être relativement différente.

      Mais moi, ce qui m'interpelle, réside plutôt dans le fait, qu'intellectuellement, cette nuance, soit pour le moins étrange.

      En effet, comment, prétendre effectivement, que l'on puisse ainsi, dissocier, un être humain, de son activité professionnelle ?

      Et considérer, que pour l'humain, ce soit de la diffamation, et que pour son actitvité, ce soit du dénigrement ?

     Comme si l'être humain, dans son activité n'était pas responsable, dans son esprit, de son activité, comme je trouve celà fort étrange, à plus forte raison, si on observe ce phenomène, sous l'angle artitique... Et si l'on bserve que bie des professions, sont artitiques, bien que n'en relevant pas de façon administrative......

      Je reconnais, cependant, qu'il faille bien, en fin de compte, parvenir à définir les choses le plus clairement possible, en Droit, pour rendre Justice, mais je réalise aussi, que pour que la Loi soit adaptée, aux problèmes rencontrés, il est necessaire, qu'elle y soit adaptée.

     Prenons un exemple.

       Aujourd'hui, sous des pretextes que beaucoup, à gauche, trouvent légitimement plus que discutables, on réduit en pièces, le droit du travail, avec des conséquences sur les salaires des plus faibles, dramatiques, ce qui accroit le risque de précarité.

      Un jour, je discutais, avec "fe mon beau père", qui avait été ouvrier agricole, apres la seconde guerre mondiale, et il me dit la chose suivante. 

       "C'est vrai, qu'on avait aucune protection sociale,  et qu'on en a chié, mais comme il y avait du travail partout,  si un bon ouvrier, rencontrait un patron, qui etait vraiment honnête, et un bon patron, avec un peu de chance, il avait à coeur, alors, de tout faire, pour le garder, y compris, on pouvait l'espérer, de l'augmenter, pour s'assurer qu'il n'irait pas voir ailleurs, si l'herbe y etait plus verte.

       Puis au fur et à mesure, que la mécanisation s'est installée, ou plus précisément, nous a été imposée, que ce soit dans le milieu agricole, ou que ce soit dans les usines, phénomène  qui à présent se matérialise plus clairement, parce que nous nomons "la robotisation", l'être  humain est devenu, et est de plus en plus, une sorte de cinquième roue du carrosse,  qui pour un peu, ne serait "toléré", que pour s'assurer de la part du grand patron  qu'on ne puisse pas l'accuser de déshumanisation de son entreprise...

      C'est vous dire, à quel point, on marche alors, sur le tête.

     Oui, je sais, ça fait chier, n'est ce pas, que je dise ça, mais c'est pourtant a vérité.

      Ainsi, on se retrouve alors, dans la situation suivante, qui réside dans le fait que, là où quelqu'un, qui perdait son emploi, pour diffamation, ou dénigrment, ce qu'on appelait, disons, jadis, "des ragots",  en l'absence du chômage, retrouvait bien plus facilement du travail...

      Alors, qu'aujourd'hui, à l'ère d'internet et des réseaux sociaux, non seulement, on déglingue n'importe qui, planqué sous un pseudo, mais en plus, on doit payer, pour "nettoyer sa réputation", sur internet, alors, qu'on n'a jamais demandé, à qui que ce soit,  de se rendre responsable, de nous en construire une.

      On me dira, que chacun est libre de maitriser, ce qu'il pose sur internet, ce qui est vrai.

      Mais de la malveillance, d'un autre ou d'une autre, qui ne se contente pas de médire sur quelqu'un, mais qui pousse le bouchon, jusqu'à ouvrir une page, dans le but de détruire, la réputation d'un professionnel, par contre, au sein de FB, "il n'y a aucun interlocuteur, qui puisse en répondre".

      Un jour, ma maman m'avait dit, enfin, c'est une chose qu'elle dit souvent, "une bonne réputation, c'est long à construire, mais pour la ternir, ça va à une vitesse phénomenale".

      Inutile de preciser,  que née en 1934, notre internet, je vous epargnerai ce qu'elle en dit....

      Et bien le souci, reside dans le fait, que par internet, cette phrase frappée de bon sens, est juste encore plus amplifiée... Voilà, aujourd'hui, où reside le problème.

     Dejà au sujet de FB il y a quelque chose que je ne comprends pas, compte tenu de leur fonctionnement, quand on promeut une entreprise,  soit on le fait dans une bonne intention, et dans cette hypothèse,  il me semble cohérent de fournir l'identité de l'entreprises, apuyée pourquoi pas, par un document officiel, ou de l'association, qui puisse justifier le fait que l'on ait cette démarche... Soit on ne l'a pas, et donc, on ne l'ouvre pas, ou bien on l'ouvre, en précisant, "non officiel".... Ca résoudrait pas mal de problèmes, et de malentendus.

    Lire la suite

  • De Blanche-Neige à Rebelle : les femmes dans les films Disney.

      Désolée, pour l'illusration du propos, mais je n'ai pas résisté à l'envie de foutre un coup de pied dans les couilles, des suprémacistes blancs, qui  se teignent les cheveux en blond, pour  se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas.

      Je n'ai pu écouter que la fin de l'émission, sur France Inter, ce matin, mais j'étais ravie d'entendre avec quelle joie, l'équipe croquait ce sujet avec une telle rejouissance.

    https://www.franceinter.fr/cinema/de-blanche-neige-a-rebelle-les-femmes-dans-les-films-disney

    Lire la suite

  • Pour la création d’une Fondation pour la mémoire de l’esclavage.

    http://www.liberation.fr/debats/2017/11/20/pour-la-creation-d-une-fondation-pour-la-memoire-de-l-esclavage_1611347

      Je suis moi aussi d'accord, sur le fait, qu'il faille debaptiser, certains lieux, ou certaines rues,  parce que c'était des esclavagistes, ça serait d'autant profittable, que le pourcentage de rues ou de place,  est de façon éhontées, beaucoup trop souvent attribuée à des hommes  qu'à des femmes, ça doit être de l'ordre de 90 % d'hommes, c'est vous dire à quel point on ait du retard, sur ce point, alors, ça serait l'occasion de rétablir une forme d'équilibre.

      Mais si créer cette fondation, est une excellente idée, je crois qu'il serait prudent de veiller, à ce que ça ne soit pas trouné vers ce passé, de façon prioritaire, mais plutôt, vers la lutte contre l'esclavagisme, aujourd'hui, pour au moins les deux tiers du budget, sinon cette fondation ne servirait à rien...

      Je n'ai pas encore trouvé le temps d'aller voir le reportage, sur France 2, qui est passé jeudi passé, mais visiblement, il y a fort à faire, sur ce point, là, en 2017.

     En cours de commentaire.

  • Que faire, en cas de harcèlement ?

       Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

      Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

      Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

      Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

       Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

    https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

     Mardi 28 novembre 2017.

    Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

     Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

     Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

     Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

     D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

      Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

     "Les religions, sont elles mysogines".

    Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

     On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

      Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

      Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

      Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

      Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

     Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

      Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

      Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

      Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

     Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

     Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

    En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • #balancetonporc dans la rue.

    https://www.franceinter.fr/emissions/la-revue-de-presse/la-revue-de-presse-30-octobre-2017

     La vidéo est en train d'uploder.

    https://twitter.com/search?q=%23balancetonporc&src=typd

    https://www.facebook.com/search/top/?q=balancetonporc 

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/justice/roman-polanski-impunite-ou-pas.html

     

     Elle est tres bien, ta video, pas le même style que moi, mais nou en arrivons bien aux m^mes conclusions, toi, et moi.

     Sinon, sur le sujet, j'ai ecouté, en roulant, en voiture, aujourd'hui, une emission sur France Inter, dans "Affaires sensibles".

    https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-03-novembre-2017

     Que je vous recommande particulièrement.

     

     

    En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Décrochage et phobie scolaire.

       J'ai travaillé sur ce sujet, depuis bien des années, deja. Vous pouvez retrouver mon travail, en suivant ce lien.

    https://www.google.fr/search?q=fran%C3%A7oise+niel+aubin%2C+et+les+rytmes+scolaires&oq=fran%C3%A7oise+niel+aubin%2C+et+les+rytmes+scolaires&aqs=chrome..69i57.13702j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8

    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/10/16/phobie-scolaire-comment-reprendre-le-chemin-de-l-ecole_5201740_1650684.html

     J'ai decouvert cette association, dans l'article, que je ne connaissais pas.

    http://www.phobiescolaire.org/

      J'ai pris contact avec eux, pour intégrer le groupe, sur FB.

       Il est possible que certains trouvent étrange, que de tels groupes soient fermés, mais je trouve ça légititme. Toute personne qui est confronté, à une souffrance, quelque soit sa nature,  doit veiller, à trouver sur internet, quand on ne peut faire autrement,  que sur des sites ou des réseaux, où règne, une forme de bienveillance, et où aucun voyeurisme mal placé, pourait nuire à la bonne entente, qu'ils sont en droit d'attendre, alors je cautionne parfaitement cette précaution.

     

    Lire la suite