google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

patriotes

  • Les visas dorés ouvrent les portes de l’UE aux criminels.

    https://www.euractiv.fr/section/politique/news/europes-golden-visa-schemes-open-doors-for-criminals-report-finds/

    Les pays qui octroient des passeports aux riches ouvrent les portes de l’UE à la criminalité et au blanchiment. Les ONG Transparency International et Global Witness s’insurgent contre le dispositif.

    « Si vous avez beaucoup d’argent que vous avez acquis de manière douteuse, il est tout simplement raisonnable de vouloir trouver un nouveau chez-vous loin de vos victimes ». 

     Difficile de faire plus clair, effectivement.

    Quel remede, contre de telles pratiques ?

      Pour commencer, une vision objective, qui revele, que des que quelqu'un, en a les moens, et qu'il souhaite prendre des vacances, il va au soleil, et donc, vers le sud d e l'Europe, et qu'à ce titre, il n'y aurait pas, les pays du nord de l'Europe, economiquement vertueux, et ceux qui trainent la savate (désolée, si je suis un peu lapidaire, dans mon propos),  comme la grece, l'italie, ou l'espagne,  qui meriteraient moins de considération, au seul pretexte, qu'ils sont moins performant, economiquement.

      D'une part,  ils souffrent, eux, d'être sollicités, au minimum, cmme pays de passage par les migrants venus d'Afrique, à plus forte rason, par l'opportunisme des mafias, représentées, par les passeurs, qui s'adaptent entièrement aux lacunes européennes, sur ce sujet, mais aussi, dans leur accueil, fondé, celui là, en ce qui concerne, l'activité touristique, qu'on est bien contents d'y trouver.

     Savez vous, par exemple, qu'en certaines grandes villes du Nord de l'Europe, il existe des partenariats, tout à fait officiels,  qui leur permettent d'envoyer les personnes âges, l'hiver ?

     Interpellant, non ?

     Je ne suis pas dans la critique, quand je prétends celà, je dis juste, que chaque pays, est aussi complémentaire de son voisin, et rien de plus.

    La solution ? 

    Lire la suite

  • "C'est politique", avec laurent wauquiez.

       Bon autant prévenir tout de suite, en théorie, j'étais sensée regarder la suite de l'émission d'hier soir, ayant pour thème, les un an d'Emmanuel Macron, avec ses adversaires, dont laurent wanquiez, que j'ai regardé... Mais comme je suis une lève tôt, et malgré le café règlementaire, au moment du goûter,  et du coup, au bout  de trois quart d'heure, je me suis endormie...  Milles excuses, Léa, c'est pas ta faute !

      Bon, BREF, je me suis pastillé ce couillon, là... Le sale boulot, scruter le néant, malheureusement, souvent, ça me tombe sur la tronche, et c'est moi qui s'y colle.

      Scruter le néant, oui, désolée, je dirai même, "franchement désolée",  mais c'est ainsi, et ce qui est bien pire, c'est que je me surprends à ne même pas être dans la caricature, c'est vous dire si je me lâchais, ce que ça donnerait...

     Vous en doutez ? 

     Allez, un indice, mais attention, pas de la daube, hein, voyez donc...

       Quand je pose un article sur mon blog, je dois poser des mots clés... On ne sait pas vraiment dans quelle serrure, ces mots clés sont sensés entrer, ni quelle ouverture d'esprit, ils sont sensés déverouiller, mais en théorie, je dois en choisir 5, sur mon site,  (on me les a restreints, parce que j'en mettais trop)...

      Et là, tenez vous bien, c'est la première fois que ça m'arrive, je lis, les mots clés, "pré inscrits"... Puis au fur et à mesure qu'ils  apparaissent, je me dis "la pollution, non... pas ça. Pas celui là... Pas celui là, le féminisme, non... Société, non... Santé, non.... Education, non.... Enfin, BREF, j'ai reussi à en dégotter deux, uniquement, c'est vous dire, à quel point, il est  l'ouest !....

     Alors, j'ai pris des notes, pour tout dire, arriver à parler du néant, oui, c'est un challenge... 

      Y'a bien que moi qui s'y colle, mais allez,  à défaut d'être bon prince, je vais  tenter d'en rire. Attention, nez de clown en option, le plus possible...

      Pour commencer, s'il est cohérent de parler des attentats,  ne pas en faire plus qu'il ne faut, me semble raisonnable, et sur ce point, n'en deplaise à certains, je rejoins Macron..

      En effet, chacun sait que dans le phénomène djihadiste,  si le phénomène relève en partie, d'un contexte psychlogique ou psychiatrique, ce que beaucoup refusent d'observer objectivement, alors que ça n'est que la vérité, ça serait profittable d'observer la criminalité "dans son ensemble", je veux dire, "homicides", avec une courbe, année par année,  de temps en temps, pour remettre un peu, la mosquée... (ha, saloperie de nez de clown...), l'église, pardon, l'Eglise au milieu du village.

      Ainsi, voir observé, qu'il y a 5 ans, 10 ans, ou 15 ans, je ne suis pas certaine, alors, que les chiffres de la criminalité, soient vraiment plus nombreux, qu'ils ne le sont, de puis le début de la période attentats...

     Je veux dire, que quelqu'un qui va très mal, et qui, il y a 10 ans, aurait trucidé quelques passants, n'aurait pas été intégré, au moindre risque d'attentats, alors, qu'il l'est désomais, en épousant, la cause djihadiste, par pur opportunisme... ça ne concerne pas tous les cas, mais ça en concerne, à mon avis, une certaine partie, probablement non négligeable.

     Ensuite, son idée de créer un delit de haine de la France... Ha, oui, ça, j'ai trouvé ça vraiment très amusant... Excusez moi, mon nez de clown, pleure un peu... Il se dit que le défit d'en rire, est vraiment trop difficile, qu'il n'y arrivera jamais...

     Comme je le comprends.

      La haine, comme l'amour, ou l'amitié,  sont des sentiments, et par définition,  les sentiments, sont independants de la volonté.

     Je comprends ce qu'il veut dire, mais comme je suis une grande naïve, qui plus est, n'ai aucune envie, de faire SON TRAVAIL... Je commenterai simplement, en précisant, (ce qui n'est pas de moi), que ce qui est limpide, dans l'idée, en théorie, s'enonce en principe clairement.

     En gros, si je shématise, "idée de merde, formulée, par de la merde"...

      Mais comme ce mosnsueur envisage de remplacer Florient Philippot, comme caution intellectuelle de l'extrême droite, je ne voudrait surtout pas l'entrever dans son désir d'éclaircir sa pensée, sur ce point, et de nous démontrer à quel point, son incroyable culture littéraire, qu'il a cherché à étaler, face ) Alain Minc, comme de la confiture,  façon Desproges (la culture, c'est comme la confiture, plus on  l'étale, moins il y en a ...),  qu'il s'y colle.

     Ensuite.

    wanquiez et les cathos, alors, là, je dois dire, que j'ai beaucoup ri...

     Visiblement, comme on dit vulgairement, le jour de la distribution, il devait avoir piscine... je soupçonne que Dieu, dans l'hypothèse où il existe, ne l'aime pas beaucoup.

      Je dirai que les Lumières du divin, semblent bel et bien ignorer, le pauvre homme, à cause des visières, je suppose, alors, forcement, la lumière ne peut atteindre la retine, c'est bien normal.

     Il a  déclaré, sans le moindre scrupule, devant les cathos, je cite : "mon travail n'a pas à être dicté par la Foi"... moi qui n'avait pas trop la pêche, ces jours ci, je dois dire que je suis partie à rigoler, mais alors...

       Ha, oui, c'est clair, "marion, maréchal le pen, sors de ce corps"...

      Son travail, n'a pas être dicté par sa Foi, on ne lui en demande pas tant, juste qu'il s'en inspire, comme on dit vulgairement, désolée si je choque...

      Mais au fait, quelque soit la nature, de la Foi, qui serait  sensée l'habiter, qu'elle émane d'une croyance, en un Dieu providentiel et inspirant, ou qu'elle émane d'auteurs, ou de qui que ce soit, lui, qui prétend avoir tant lu... Pou être inspiré pat la Foi, encore faut il, que ce soit elle, qui lui fasse la grâce de l'habiter, lui....

      Pas de bol, décidément. 

      Ensuite, "je parle arabe", ça fait bien rigoler ceux qui le parlent, justement, et je soupçonne que ça ne doit pas être pour rien. En dehors de quelques phrases, qu'il connait par coeur, j'aimerai bien qu'on fouille un peu plus sur le sujet, histoire de rigoler.

      Pour ce qui concerne sa vsite, sur le terrain, avec des gens, du cru, encore, on lui explique, que chez eux, on est bien contents, de les a voir, parce qu'ils comblent, un deficit de main d'oeuvre, bien réel, il refuse de l'admettre.

      Quand il dit aux immigrés, "il ne faut pas dire à la France que vous souffrez".

      Mais il se croit où, cet imbécile ?

      Il n' ya guère que dans les pays occidentaux, comme le disait si bien Fatou Diome,  qu'on puisse avoir la prétention, d'immigrer serainement, "avec le bon passeport", pour un choix de vie, plus satisfaisant qu'ici, en France,  quand on est désespéré, au point de risquer sa vie, à se noyer, dans la mer méditerrannée, on n'en est plus là...

      En fait, je me pose une question, comment, fait il, pour être aussi stupide ?   Et aussi imperméable à la souffrance de ces gens ?

     Dire sa souffrance, que ce soit à l'oral, ou à l'ecrit, est bien la seule et unique méthode viable, justement, pour espérer mois souffrir.

     J'ai toujours su que sa bêtise le mettait à l'abri de la moindre notion de psychologie, mais là, il attrape le pompon. 

      La reflexion, de Léa Salamé, "vous ont ils fait douter", qu'elle doit répéter, parce qu'il esquive, si c'est drôle, mine de rien, en dit long.

      C'est bien à ça qu'on reconnait l'arrogance d'un politique, une pirouette pour tenter de faire, comme s'il n'avait pas compris... Le doute, mon Dieu le doute, une notion, bien trop subtile, qu'il est bien loin d'intégrer, et pourtant, la seule garantie, qu'on puisse faire confiance, à quelqu'un.

      Regardez trump, il ne doute de rien, lui, ça ne risque pas, hélas, aujourd'hui, encore, je viens d'entendre à la radio, nouvelle fusillade, dans un lycée, 8 morts, on ne les compte plus.... Et ce soir, aucun problème, il ne changera pas la caution, qu'il persiste  donner aux armes à feu.

      Mais je m'éloigne du sujet.

     Ensuite, face à Alain Minc.. "la tournée des petits vieux", ça m'a fait rire. Et oui, wanquiez est un courtisan.... il a deja la couleur de cheveux, ne lui manque que la longueur, la "permanante", comme disait nos grand mère, et la poudre de riz !

     A son sujet, Alain Minc,  a declaré ceci :

     "Certaines conversions politiques, sont aussi surprenantes, que des conversion religieuses", j'ai trouvé la formule, super... Surtout pour un homme de droite... Excusez moi, mais j'ai assez peu l'habitude d'entendre des gens de droite, qui brillent, à ce point.

     Ce qu'il prétend, au sujet de l'usage des mots, est parfaitement exact, et je cautionne entièrement.

     il dit de lui, qu'il est dans une posture, sous antendant, ce que ça serait une forme d'opportunisme... Genial... Et l'autre couillon, de lui retirquer, "non,  je suis dans la sincerité"...

     Soit, alors, c'est plus grave, encore, et c'est marine le pen, qui doit être inquieté, dans cette hypothèse.

      Moi, je rajouterai, alors, que l'on ne peut revêtir l'ideologie frontiste, à ce point, sans en a voir un bon poucentage, dans les veines. A bon entendeur....

     Ensuite, J'ai beaucoup aimé la confrontation, avec Houria Abdelouahed,  qui fait une lecture de sa posture, assez proche de la mienne le concernant,  et où l'on observe monsieur wauquiez, persister à répondre systèmatiquement à côté.

     laurent wanquiez, l'interpelle, pour lui dire, "dites que vous luttez, contre l'integrisme à nos côtés.

     Je dois avouer, que je suis stupéfaite, d'une telle insulte...

     Alors, sous prétexte, qu'on ait des origines musulmannes, on serait suspecté d'être complice,  si on ne precise pas c  qu'on est contre le terrorisme, c'est bien ça ?

     "Pourquoi, ce retour vers cette identité, musulmanne" ?

      J'ai écrit un livre sur le sujet, c'est à dire, sur une approche philosophique du fait religieux, qui demontre, que dans le phénomène, il existe, une part culturelle, et si c'est effectivement la religion, qui est le socle d'une culture, au fil des siècles,  cette dernière s'est diversifiée, pour exister sous la forme de différents pannels, comme les Arts,  qui l'appuie, quelque soit la religion, qui en est à l'origine.

      Quand à cette resurgence, justement, n'en déplaise à wanquiez, elle demeure effectivement, un reste de frustration qui est une remanance, de l'époque coloniale, même si ça le dérange. mais en temps qu'obscurantiste avec des ambitions frontistes, quand aux valeurs qu'il pretend defendre,  il ne faut pas espérer plus,  ce sont là des notions, qui volent un peu top haut, intellectuellement, pour lui.

       Demandez donc pourquoi un descendant d'immigré, aujourd'hui, bardé de diplômes, qui se voit refusé un job, à cause de ses origines, ce qu'il en pense, et dites moi, si oui, ou non,  c'est jusstifié, ou pas, qu'il ait la haine... Et ensuite, "on en reparle".

    Ensuite, Amélie Georgin, il craint, qu'on ne laisse "un monde sans repère".

     Je l'ai trouvée, elle, d'une incroyable intelligence, et d'une incroyable "mesure", pour tout dire.

      Moi, qui suis à l'oririgine du fait, que sous le gouvernement de François Hollande, on ait décidé, effectivement,  de faire cette loi, et d'en avoir l'incroyable courage politique, par l'intermdiaire de Christiane Taubira, puisque étant maman d'une jeune femme homosexuelle, moi, j'en assurerais l'argumentaire, au fil des mois, travail consultable par tout à chacun, sur internet, vidéos, articles, et j'en passe, et alors, que sans démériter, je crois, je peux me vanter d'être relativement capable de me dominer, je suis admirative devant son flegme, et sa maitrise... Pour ma part, je me demande si je ne lui aurai pas purement et simplement, "volé dans les plumes"....

      Parmi ceux qui sont assez stupides, pour ne pas avoir "encore assimilé", que l'enfant, est suffisemment "opportuniste", et maléable affectivement, pour aller chercher, dans leur entourage,  l'identité, paternelle  ou maternelle, selon le cas, que le couple parental "réputé défaillant", m^me s'il ne l'est pas, ne saurait éventuellement pas capable de lui apporter....Je suis en réalité stupéfaite, par cette incapacité à observer, chaque jour, à quel point, pourtant, ce que je prétends là,  nous est prouvé...

     Pour tout dire, en ayant réentendu (et pas écouté, parce que je n'écoute que ceux qui ont le mérite d'alimenter le débat avec des arguments qui tiennent la route, désolée, franchement désolée), ludivine de la rochère, hier matin, j'hésitais, sur le titre de mon article....

      Je vous les transmets, et j'espère que ça éclairera un peu le débat, sur le sujet.

     "Est ce que les capacité neuronales des catholiques, sont les mêmes que ceux des autres religions".

     Ou bien "Est ce que les fait, d'être croyant, ou adepte d'un culte, atrophie la capacité neuronale"....

     Ha, oui, oui, je suis méchante... Non, je suis "très méchante", ho, que je suis méchante. En colère, devant une telle connerie, pour tout dire.

      Aujourd'hui, on sait parfaitement qu'un enfant, pour avoir la possibilité de se developper harmonieusement, doit effectivement bénéficier  de certaines conditions famiiales, qui lui procure, à boire, à manger, dès son plus jeune âge, et surtout, de beaucoup d'amour, et d'une incroyable bienveillance, qui lui apportera la sécurité affective, par ce regard et ce dialogue bienveillant....

       Que ces aspects absolument fondamentaux, puissent être apportés, par des adultes, qui ne répondent pas aux critères traditionnels, leur est insupportable, alors que chaque jour, les faits divers, nous montrent, de façon récurante à quel point, c'est le manque d'amour, d'attention, ou de soin, qui est à l'origine des troubles du comportement, une fois adultes, bien plus que le statut de la personne, qui lui ait apporté "ou pas", l'amour et l'attention, qui lui etaient indispensables, et qui lui ont fait defaut, qui doivent être observés...

     La notion même de "filiation", est entièrement détournée de sa véritable signification, dans leur argumentaire, puisqu'ils la revendique, comme indispensable, au sens "génétique", du mot, alors, que  selon sa véritable définition, dans la langue française, justement, d'une part, elle n'est pas genrée, au sens masculin, comme eux le prétendent, mais en plus le mot "filiation", qui vient de "fils", et donc, aussi, de "fille", s'applique, tout aussi à la filiation spirituelle,  psychologique, ou affective, démontrant, alors, JUSTEMENT, que leur utilisation, de cet argumentaire, pour ce qu'ils prétendent, ne tient absolument pas la route, mais au contraire, atteste parfaitement, ce que moi, et nous affirmons, qu' un enfant, est fortement maléable, affectivement, et sait, des son plus jeune age, et c'est une chance, prendre l'amour, là, où on le lui propose,  sans que necessairement, ce soit celui, qui ait "donné les gamettes",  ou l'ovule, pour le concevoir...

     En d'autres termes,  il apparait nettement, mais ça n'est pas tout jeune, que c'est l'amour qu'on donne à un enfant, qui fait le parent, et certainement pas celui ou celle, qui le conçoit.

     Et sur ce point, mon histoire familiale, encore, et "désolée si ça dérange", me l'a démontré, dès le plus jeune âge...

     Mais ce que je trouve d'une incroyable malhonneteté, et pour tout dire, d'une connerie phénomenale, chez ces personnes, je vais vous le dire...

     Tous cathos, et tradi, qu'ils sont,  jusqu'à preuve du contraire, jamais, le fait d'être catho  ou adeptes de n'importe quel culte, d'ailleurs, puisqu'ils sont tous plus retrogrades les uns que les autres,  n'a protégé l'individu de la stérilité, qui augmente de plus en plus,  que ce soit chez les hommes, ou chez les femmes....

     Alors, pourquoi, n'entend on jamais, wanquiez, la ramener, sur le sujet ? Sur les causes environnementales et écologiques, qui en sont à l'origine, je veux dire, je veux parler du problème des perturbateurs andicriniens.

     Comme tout le monde, ils ont dans leur famille, des homosexuels, et si le Vatican fait son possible, pour ne pas les rejeter, à défaut de parvenir à les intégrer,  au sein des familles,  quel est le pourcentage de rejets ?

     Est ce que au sein de ces familles, on leur dit "comment, te mettre en couple ? Te marier, et a voir des enfants  ? Mais tu n'y penses pas ? un PD? Jamais, ne pourrait être un bon père" ?

     Désolée, si je choque, mais quand on se trouve devant de tels amas de conneries  véritablement,  on ne peut que pousser de grosses colères, tellement  c'est insupportable, voilà, la vérité.

     Moi non plus, je n'aime pas la colère, qui bien souvent, est mauvaise conseillère...

     Mais quand je vois, que certaines personnes, ne savent argumenter que de façon aussi obscurantistes, je suis consternée.

     Comment vous dites  ? "Tous les avis doivent être entendus". Ha, oui, bien sûr, suis je bête.

     Vous savez qu'aujourd'hui, certains reviennent sur le fait, qu la terre est ronde.

     Ils sont persuadés, que la terre est plate, et il se trouve des gens, assez cons, pour leur donner l'occasion, de tenir des congres...

       Dans le même registre, aussi, si vous savez, il y a aussi certains qui considère que Dieu serait à l'origine du monde, on appelle ça, des creationnistes... L'avenir de la planète ils s'en tapent,  et donc, l'écologie aussi, vu que de toute façon, tout ce qui arrive de bien, c'est grace à Dieu, et si il y a des guerres, c'est parce qu'il l'a bien voulu....

     Aux USA, notamment, ce sont eux, qui sont derrière les lobbies des armes à feux, et des energie fossiles, responsables, du rechauffement climatique, et leur credo, c'est "apres moi, le deluge".

      Et puis s'ils sont nés, dans un pays arabe,  ou bien leur ascendants, ils crient, " halla akbar", qui signifie "Dieu est grand"....

     Comment vous dites, "je dis n'mporte quoi" ?

      Non, je ne crois pas, justement, je veux dire par là, que l'obscurantisme, vient s'insinuer partout,  y compris dans le débat politique, et dans  les debats de société, et que si les politiques, comme trumps, renient, la science, ça n'est pas un hasard, justement.

      Pourtant, jusqu'à preuve du contraire, quand un croyant, est atteint d'une maladie, il va bien voir son médecin, et revendique, ce qui est bien normal,  d'être soigné, en temps qu'être humain, et pas ent emps que croyant, et de jouir de tout l'arsenal thérapeutique, comptant bien alors, que je sache, sur la science,  que certains des leurs, osent remettre en cause.

     Pour ce qui concerne la PMA, et les nouvelles adaptations, qui seraient envisageables, j'y travaille depuis des années, et les politiques qui sont dignes,  d'en profiter, sont aussi, les plus courageux.

     Ce qui ne signifie en aucun cas, que je cautionne, tout et n'importe quoi.

      Mais pour conclure, sur ce sujet, en particulier, je vais juste synthétiser, histoire de bien faire passer le message....

       J'ai rédigé un livre, qui je l'espère sera bientôt édité sur la famille.

      Il contient, plus de 50 chapitres... VOTRE SACRO SAINTE FAMILLE, qui est en mutation, je l'ai, depuis des années, analysée, disséquée,  scannées de façon incroyablement pointue, autant, hélas, que mon expérience de vie, depuis ma naissance, ma première vie de couple, autant personnelle qu'observée, ou fantasmée, sur le plan personnel, ait pu m'en donner à voir, alors, c'est moi qui vous dit, qu'il ne va pas trop falloir venir me faire chier sur le sujet, parce que comme vous pouvez le constater, ça n'est pas mon nez de clown, que je mets en avant, là, ce matin.

    En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Arnaud Beltrame, heros national: Une récupération religieuse dont la République, se serait bien passée.

    Dans un communiqué, le père Jean-Baptiste livre un témoignage poignant de son parcours spirituel.

    Arnaud Beltrame le 13 décembre 2017.

    ZOOM 

    Arnaud Beltrame le 13 décembre 2017. / Claude Boyer/L'independant/MAXPPP

    « C’est au hasard d’une rencontre lors d’une visite de notre abbaye, Monument Historique, que je fais connaissance avec le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame et Marielle, avec laquelle il vient de se marier civilement le 27 août 2016. Nous sympathisons très vite et ils m’ont demandé de les préparer au mariage religieux que je devais célébrer près de Vannes le 9 juin prochain. Nous avons donc passé de nombreuses heures à travailler les fondamentaux de la vie conjugale depuis près de deux ans.

       C'est sûr, en matière de vie conjugale, un prêtre, quia fait voeu de chasteté, il doivent en connaitre un rayon, d'ailleurs, il est bien connu, n'est ce pas , que de s'être marié à l'Eglise, rend les epoux plus fidèles, plus attentionnés, moins violents, envers leurs epouses, ça ne fait aucun doute...Enfin, je veux dire, que s'il est quelqu'un, qui est le plus mal placé, pour parler du mariage, désolée, mais c'est bien un prêtre !

       Et pour ceux qui seraient en doute, par rapport à ça, il n'ya qu'à voir à quel point, les fameux epoux, sont considérés, comme "indignes",  si jamais ils divorces ensuite, ou si par malheur, ils realisent qu'ils sont homososexuels.

      Je venais de bénir leur maison le 16 décembre (jour de naissance, de la fille ainée, dites donc, serait ce un signe ?)et nous finalisions leur dossier canonique de mariage. La très belle déclaration d’intention d’Arnaud pour son mariage catholique m’est parvenue quatre jours avant sa mort héroïque.

     Amusant, cette qualification, n'est ce pas , Et particulièrement ronflant, non, pardon, RONFLANT.... En quoi, "dossier canonique du mariage", serait il perçu, comme "tres belle"....

     Attention, cathos de tous poils, parce que tout est "poil, et éthique" , si vous avez l'intention de vous marier à l'Eglise, je ne suis pas vraiment certaine, que vous en soyez dignes... Pour peu,  cette déclaration là, sera digne, des plus belles reliques !

       Ce jeune couple venait régulièrement à l’abbaye participer aux messes, offices et aux enseignements, en particulier à un groupe de foyers, ND de Cana. Ils faisaient partie de l’équipe de Narbonne. Ils sont venus encore dimanche dernier.

       Intelligent, sportif, volubile et entraînant, Arnaud parlait volontiers de sa conversion. Né dans une famille peu pratiquante, il a vécu une authentique conversion vers 2007, à près de 33 ans. Il reçoit la première communion et la confirmation après 2 ans de catéchuménat, en avril 2009, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

       Après un pèlerinage à Sainte-Anne-d’Auray en 2015, où il demande à la Vierge Marie de rencontrer la femme de sa vie, il se lie avec Marielle, dont la foi est profonde et discrète. Les fiançailles sont célébrées à l’abbaye bretonne de Timadeuc à Pâques 2016.

       Passionné par la gendarmerie, il nourrit depuis toujours une passion pour la France, sa grandeur, son histoire, ses racines chrétiennes qu’il a redécouvertes avec sa conversion. En se livrant à la place d’otages, il est probablement animé avec passion de son héroïsme d’officier, car pour lui, être gendarme voulait dire protéger. Mais il sait le risque inouï qu’il prend.

    « Nous étions le vendredi de la Passion »

       Il sait aussi la promesse de mariage religieux qu’il a fait à Marielle qui est déjà civilement son épouse et qu’il aime tendrement, j’en suis témoin. Alors ? Avait-il le droit de prendre un tel risque ? Il me semble que seule sa foi peut expliquer la folie de ce sacrifice qui fait aujourd’hui l’admiration de tous. Il savait comme nous l’a dit Jésus, qu' « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » (Jean 15,13). Il savait que, si sa vie commençait d’appartenir à Marielle, elle était aussi à Dieu, à la France, à ses frères en danger de mort.

     "Je crois que seule une foi chrétienne animée par la charité pouvait lui demander ce sacrifice surhumain".

     Et oui, nous y voilà.

      Je suis profondement choquée par la récupération, qui est ainsi faite, parce que j'ai entendu hier, le témoignage d'un de ses collègues, qui faisait acte, que bien avant sa reconversion, par son caractère, et les valeurs qui l'animaient,  ce qu'on appelle "le sens commun", il etait animé d'une fois véritable, foi en des valeurs aussi laïques qu'altruites, et qui ont alors, ensuite trouvé raisonnace, dans la religion chretienne.

      Mais ça n'est certes pas, ses racines chrétiennes, qui ont été l'essence même des valeurs qui ont justifié son acte heroïque, mais beaucoup plus surement, les valeurs que ses parents lui ont transmises, alors, que precisement, ils s'etaient EUX, ecarté  de la pratique religieuse, au sens "cultuel".

      J’ai pu le rejoindre à l’hôpital de Carcassonne vers 21 heures hier soir. Les gendarmes et les médecins ou infirmières m’ont ouvert le chemin avec une délicatesse remarquable. Il était vivant mais inconscient. J’ai pu lui donner le sacrement des malades et la bénédiction apostolique à l’article de la mort. Marielle alternait ces belles formules liturgiques.

       Incroyable  d'user de telles formules, et de pratiquer une telle recuperation.... Comme si l'intimité d'un couple, en pareilles circonstances, ne devrait pas, il me semble, aller de soi, et être respectée.

       A l''heure où les médias sont accusés à juste titre, d'en faire un peu trop sur le voyeurisme, je trouve cette impudeur véritablement déplacée....

    Dans l’église de Trèbes, les Rameaux de la consolation

      Nous étions le vendredi de la Passion, juste avant l’ouverture de la Semaine Sainte. Je venais de prier l’office de none et le chemin de croix à son intention. Je demande au personnel soignant s’il peut avoir une médaille mariale, celle de la rue du Bac de Paris, près de lui. Compréhensive et professionnelle, une infirmière la fixe à son épaule. Je n’ai pas pu le marier comme l’a dit maladroitement un article, car il était inconscient.

      Arnaud n’aura jamais d’enfants charnels. Mais son héroïsme saisissant va susciter, je le crois, de nombreux imitateurs, prêt au don d’eux-mêmes pour la France et sa joie chrétienne. »

    Lire la suite

  • 12 janvier, 2018, message à tous ceux qui attendent après moi.

     Il est vrai que j'ai toujours fourrré mon nez, là, où ça dérange.

       Mais si l'on m'avait affirmé, un jour, que la Justice elle même, que mon avocat, et que mon coach, lui même, en personne, se ligueraient contre moi, pour me museler, afin que je ne puisse plus lutter, contre ce que j'ai toujours détesté...Jamais, je ne l'aurai pensé.

      Je ne sais pas ce qu'il adviendra de moi, j'ai le sentiment que jamais, je ne parviendrai à pardonner, à tous ceux, qui depuis toutes ces années, ont veillé, si méticuleusement, à m'ecraser, pour mieux observer, telle une souris de laboratoire, avec quelle ruse, je parvenais à me relever, TOUJOURS.

      Aujourd'hui, c'est par une décision assassine, qui émane de la juge des tutelles elle même, alors que je n'ai eu de cesse, que de lui dénoncer en quoi, et comment, la curatrice de l'UDAF, pratiquait, sur moi, les pires tortures psychologiques,  en n'appliquant pas ce que la juge pourtant, lui avait indiqué.

      Je pourrai vous la faire théatrale, selon la chanson de Barbara, en vous disant courtoisement, "et je m'en vais sereine".... Il va bien se trouver un crétin, pour s'en contenter, non ?

      Mais ça serait trop d'honneur, que je vous ferai là, et je ne crois pas que le fantôme de Barbara, apprecierait.

      Je pourrai aussi, vous resortir, la chanson de Anne sylvestre, sur "les gens, qui doutent"... Et qu'on s'évertue, inmaquablement, à me recoller sous le nez, en la personne de  Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, et Albin de la Simone.... C'est juste oublier, que de souffrir est infiniment plus  acceptable, et concevable, quand on ne vous enferme pas dans un rôle qu'on vous impose.

      Aurait elle, elle même ecrit cette chanson, si elle avait été dans  la situation, que l'on m'impose, depuis toutes ces années ?

      Personne ne le sait, et Anne Sylvestre, pour qui j'ai bien plus que du respect, elle même, ne le sait pas d'aventage.

      Je m'excuse de ne pas être aussi forte, que beaucoup le voudraient, je ne suis qu'une simple femme, qu'on s'evertue à transformer, en vielle conne mal baisée..... Et je ne crois pas être responsable, en quoi, que ce soit,  du sort que l'on m'impose.

      Des lors je n'ai plus d'autre alternative, que de rentrer en moi, afin de lêcher mes plaies, pour une durée indéterminée, puisque l'énergie, qui a été mobilisée, pou porter ma souffrance, les 40 années premières de ma vie, là voilà de nouveau mobilisée, pour cette même raison, énergie, que de facto, je ne puis donc plus donner, vers l'extérieur....

     Comment vous dites ?

     Consulter un psy ?

     Mais j'ai fait, bien sûr.

      Le psy, et la psychiatrie, cautionnent entièrement, les méthodes de barbare, de Thomas Fersen. ils les cautionnent tellement,  qu'ils souhaitent, non pas me mettre sous neuroletiques, de nouveau, mais sous antidépresseurs.

      Quand je pense que je suis assez conne, pour avoir écrit mon histoire sur le sujet, ces derniers jours, pour avoir la certitude, qu'il ne restait rien de douloureux, entre eux et moi, je n'en reviens pas de ma naïveté.

      J'attends toujours, depuis plus d'un mois, qu'il me fixe un RV avec la psychiatre,  principe que j'ai accepté, mais qui visiblement, semblerait, lui poser à lui quelques problèmes de conscience...

      Je souhaite bien du courage, à la profession, pour envisager la moindre collaboration avec moi, quelque soit le sujet, désormais".

      Bon, week end à tous.

     

    Lire la suite

  • De Blanche-Neige à Rebelle : les femmes dans les films Disney.

      Désolée, pour l'illusration du propos, mais je n'ai pas résisté à l'envie de foutre un coup de pied dans les couilles, des suprémacistes blancs, qui  se teignent les cheveux en blond, pour  se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas.

      Je n'ai pu écouter que la fin de l'émission, sur France Inter, ce matin, mais j'étais ravie d'entendre avec quelle joie, l'équipe croquait ce sujet avec une telle rejouissance.

    https://www.franceinter.fr/cinema/de-blanche-neige-a-rebelle-les-femmes-dans-les-films-disney

    Lire la suite

  • GENERATIONS-S, le mouvement politique de Benoit Hamon.

        Les français qui soutiennent Benoit Hamon avaient rendez vous ce week end, au Mans, dans le but de sythétiser, et mettre sur pied, ce nouveau mouvement, qui est donc, la continuation de son mivenement du 1er Juillet.

       J'étais sensée m'y rendre, je m'y etais inscrite, mais je n'ai pas pu y venir, pour des raisons, purement materielles.

       Pour ce qui concerne le nom du mouvement, "GENERATION-S" , je trouve ça assez judicieux, parce que ça évoque l'attention portée à chaque génération, individuellement, mais aussi, l'interdépendance d'une génération vis à vis d'une autre, qui ne saurait avoir d'autre consequence que la nécessité d'en avoir conscience....

       Car si on peut être un jeune con ou une vieille conne, à moins que l'inverse ne vous tente d'aventage, il n'en demeure pas moins que  d'appuyer sur la nécessité, d'avoir la conscience de cette interaction des générations, entre elles, me semble necessaire, ainsi que de garder à l'esprit, ce qui n'aura echappé à personne, que chaque génération, rencontre des problèmes, qui lui sont propres.

      Pour ce qui concerne le fait, qu'il ne veuille pas appeler celà, encore, un parti, c'est une position, que je respecte, ppour diverses raisons.

      Actuellement, depuis plusieurs années, nous assitons à un véritable désintérêt des français, non pas necessaiement vis à vis de la politique, mais plutôt, vis à vis des partis.

      Je rappelle pour information, que les differentes "affaires", qui sont sorties, depuis plusieurs années, ne signifie pas que les politiques, depuis 10 ans, sont plus corrompus, qu'ils ne l'"étaient, il y a 30 ou 50 ans... c'est par le phenomène de mondialisation, d'une part, mais surtout, je crois, par l'essort d'internet, que la necessité, de plus de transparence, a fini pa emerger, de dont je suis en partie responsable (merci, Eva Joly, qui une de mes "mamor"),  ce qui signifie simplement, que c'éait bien pire, jadis, que ça ne l'es aujourd'hui.

      Alors, pourquoi ce désintérêt ?

       Fonctionnement trop pyramidal, probablement,  enrichssement, de selites, politicienne, aussi, ce que les gens, les plus modestes, ne supportent plus,  ce qui est légitime.

     Sans vouloir servir la soupe au front national, je rappelle simplement, que l'encadrement juridique, d'un parti politique, merite, d'être revu, prce que la relation, entre partis politique, et banques, visiblement, pose problème...

      Les partis empruntent pour financer les campagnes électorales, ce qui sous entend, que ces partis doivent les rembourser...

     Et depuis quand, un parti politique, doit il avoir pour mission, de générer des profits , s'il est sensé rembourser les banques ?

      Je veux dire qu'intellectuellment, ce systême, est mal conçu, puisqu'il implique, que ce soit le nombre de voix, qui conditionnent les remboursements, de campagne...

      Raison pour laquelle le mouvement, "en marche", s'appelle "mouvement", comme le fait  Benoit Hamon, et comme l'a fait, Jean Luc Melanchon, avec les insoumis.

      Mais ne nous y trompons pas.... Qu'un mouvement, s'appelle "un mouvement", plutôt  qu'un "parti", juridiquement, doit présenter des aventages, mais ce qui importe surtout, réside dans son contenu, bien plus que son étiquette.

     Et si une dynamique politique, est une coquille vide, elle  le sera tout autant, quelque soit le nom qu'on lui donne, ou le statut politique, qui l'heberge, symboliquement.

     Sur ce point, d'ailleus, j'ai entendu un analiste politique, il y a une quinzaine de jours, expliquer, que la vie politique française, est en cours de mutation, ce que prsonne ne pourrait nier, mais que cette evolution, avait pour consequence, que les partis politiques, en viendraient à être gérés, comme de véritables entreprises.

      Inutile de vous preciser que même si on est en hiver, et qu'en Normandie, comme on dit vulgairement, "fait pas chaud bezette"....

      Mais mes oreilles en chaise longue, elles, n'en ont pas perdu une miette.

       J'imagine alors, le parti "en marche", mangé, que dis je "dévoré" par la robotisation.... Bientôt, des secretaires de parti, en réalité virtuelle, et le premier, qui ne marche pas droit, on lui collera, sur le dessus de la tête, un gros stik, avec écrit dessus, "lanceur d'alerte à Malibu".....clin d'oeil à Pamela Anderson,  et son combat pour l'écologie.

       Je vous recommande de bien prêter attention, à ce qu'il dit, au sujet de l'Europe, et des insoumis, ainsi que sur le glyphosate.

     Samedi 16 décembre 2017.

    http://r.courrier.mouvementdu1erjuillet.fr/bfvp6oaxrmyyrf.html

    Au moment où j'écris ces lignes, le mouvement de Benoit Hamon, compte 42 000 sympatisants, chiffre qui est en constante augmentation.

    Le 31 janvier 2018.

     Voici  une des page FB, du mouvement GENERATIONS S.

    https://www.facebook.com/groups/1643534219289254/

     je cite:

    "Bonjour,

    Vous vous êtes porté.e volontaire pour participer au Conseil des Membres, nous tenions à vous en remercier.

     

    Les candidatures ont été nombreuses : vous avez été plus de 3 500 candidat.e.s à vous inscrire !

    Si à ce jour vous n’avez pas reçu un mail vous donnant des détails sur le weekend prochain, c’est que votre nom n’a malheureusement pas été tiré au sort.

    Le tirage au sort s’est déroulé électroniquement en présence d'un huissier de justice, selon des modalités permettant de constituer une assemblée la plus diversifiée possible. Le Conseil des Membres respecte ainsi la parité entre femmes et hommes, la mixité des âges, la représentation territoriale et la diversité des catégories socio-professionnelles.

    15 femmes et 15 hommes ont ainsi été officiellement désigné.e.s. Ensemble, ils et elles ont pour première mission de travailler - en lien avec la coordination politique provisoire - aux propositions qui viendront renforcer la démocratie interne de notre mouvement. Ces propositions seront ensuite débattues par les membres à l'occasion de notre événement national de mi-2018.

    Néanmoins, vous pouvez continuer à nous aider : aidez-nous à financer le Conseil des Membres:

    Nous souhaitons prendre en charge l’hébergement et le transport des 30 personnes tirées au sort afin de donner à chacun et chacune l’opportunité de participer au Conseil des Membres : aidez-nous à financer le Conseil des Membres !


    Pour cela, il vous suffit de cliquer

    Lire la suite

  • Que faire, en cas de harcèlement ?

       Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

      Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

      Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

      Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

       Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

    https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

     Mardi 28 novembre 2017.

    Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

     Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

     Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

     Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

     D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

      Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

     "Les religions, sont elles mysogines".

    Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

     On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

      Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

      Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

      Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

      Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

     Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

      Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

      Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

      Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

     Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

     Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

    En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • Divorce entre marine le pen, et florient philippot, qui aura la garde des homophobes ?

      Très probablement,  marine le pen, qui retrouve à présent une excellente raison de retourne cirer les pompes de son paternel, elle qui lui doit tant.

      Revenir aux fondamentaux, quand les partisans d'un parti sont dans le doute, au point de ne plus savoir, à quelle tête de parti se fier.

      Je sais, j'ai appris, hier, qu'au sein du SPD  (joli nom, soit dit en passant, pour un parti raciste ET homophobe ), outre Rhin, on commençait à voir poindre une femme, digne de s'entendre avec marine le pen, peut être, quand aux valeurs….

        Avouant,  ces jours derniers, devant une assemblées de "fidèles",  qui a défaut d'être castristes, vont devoir cogiter sévères, comme tout le monde, sur la PMA, GPA, "da da dirladada"? Avec à leur tête, une femme, lesbienne, anti migrants,  elle en riait elle même, devant son assemblée…

      Pour un peu, elle nous pisquerait le job, cette grognasse !

      Tout fout le camp, ma bonne dame,  heureusement, que je suis là, moi, fille d'agriculteur du pays de Caux, et maman d'une lesbienne, pour leur expliquer, que non non, un homosexuel, n'est pas une animal étrange, qui va leur sauter à la gorge, et ce, même s'il est Noir, Arabe, Asiatique, je ne sais quoi….

      Un peu des trois, peut être, allez sa voir, par les temps qui courrent.

        le temps où l'on pouvait sans vergogne, demander le pedigree, sans le moindre scrupule, selon les théories de l'eugénisme, pendant de la seconde guerre mondiale, est revolu....

      Oui, je sais, on en reparle, sur le plan scientifique, et je vais y venir, soyez sans crainte...

      Quand Simone n'est plus là....

      Si on ne peut même lus compter sur les partis d'extrême droite, pour représenter nos vielles valeurs racistes et xénophobes, quelles qu'en soit la raison, non mais où s'en va-t-on, je vous le demande !

    Lire la suite

  • Ce que tout le monde doit savoir ? Je rajouterai INTÉGRER.

     

     Je cautionne entièrement, tout ce qui a été dit, dans cette vidéo.

       Mais je précise ma pensée...

       Nous n'avons pas affaire ici, à une bande d'illuminés, qui jouent les maitres spirituels, comme  le font certains prédicateurs, helas, quelquefois au sein de certaines religions, non seulement parfaitement officielles et tolérées, et dont certaines sont parfaitement instrumentalisées, par le pouvoir en place, pour justifier certaines dictatures.... Ou bien à certains mentors toxiques, qui sous couvert d'un coaching qui semble clean à tout point de vue, généralement à grand coup de photoshop, et de dents blanches, habillé de la finance internationale, ne cherchent  qu'à nous faire croire que de s'attacher au monde ancien, POUR DE MAUVAISES RAISONS suffirait à calmer la peur de l'avenir....

       Alors qu'en vérité......

         Cette formule n'est pas de moi, on me l'avait posée, sur mo fil FB, je crois, mais je l'avais trouvée tellement juste et intelligente, que je la recite.

     Le meilleur moyen de calmer notre angoisse, quand notre avenir,

    ça consiste à le bâtir soit même, en y prenant part".

     Pour revenir à cette vidéo.

       L'objectif, consiste à mettre en avant le fait qu'au sein de certaines religions, existe depuis le début, certaines théories qui convergent toutes vers la même idée, qui réside dans le fait que d'une part, il existe au sein de l'Humanité, et dans son histoire, certaines valeurs universelles, l'Amour de l'autre, ou au minimum, la Bienveillance, et que chacun est entièrement libre de choisir d'y avoir recours, sans pour autant, qu'il s'agisse d'en souffrir, bien au contraire, puisque c'est le seul enrichissement qui vaille..... 

       J'ai regardé, hier soir, " C politique", sur france 5,  et je suis en train de la commenter.

      Pour ce qui concerne la bienveillance, soyez sans crainte, quand Simone n'est pas là, Françoise ville, et si certains au service de la politique et de la finance, ont deja eu le culot, d'exploiter le mot BIENVEILLANCE à des fins de récuperation politique, j'ai particulièrement hâte d'observer qu'il en soit de même,  avec le mot COMPASSION, qu'on rigole cinq minutes...

    Lire la suite

  • "cellule laïcité" pour aider les enseignants à faire face aux "dérives" religieuses.

    http://actu.orange.fr/france/education-vers-une-cellule-laicite-pour-aider-les-enseignants-a-faire-face-aux-derives-religieuses-CNT000000NxfR6.html

     Oui, moi, je suis parfaitement d'accord avec cette inititive, qui sera d'autant plus efficace, que le fait religieux, sera abordé, sur le plan philosophique, le plus tôt possible, afin de contrecarer en amont, tout risque de sectarisme.

     En cours de commentaire.

  • 2017, l'Amérique de Donald Trump.

      Tout y est.... Le drapeau des USA en lambeaux, et l'énergie, par les fils électriques, faisant ainsi allusion, au fait, qu'il refuse d'assumer les engagements pris pourtant, par barak Obama,  au sujet de la COP21.

      Ce cliché à été pris il y a quelques jours,  aux USA lors des inondations.

     (Je m'excuse aupres du photographe, je ne retrouve pas sur franceTV info, la page, pour le citer).

     

    Lire la suite

  • Des propos racistes échangés sur un parking....

       La scène a été filmée au Canada, mais aurait pu et doit probablement se produire, dans n'importe quel pays, de culture judéochrétienne, avec une tendance islamophobe.

      Spontannément, je serai tenté de préciser à ce primate que j'ai bien quelqu'idée, sur la destination du doigt qu'il brandit, mais il n'est que 9h du matin, et j'ai décidé ce matin, de m'interdire la vulgarité.

       La réaction de l'autre femme, qui est venue à sa rescousse, est juste géniale de spontanéité, RIEN A REDIRE.... Je suis admirative... Difficile de dire, devant une démonstration de connerie et de debilité, si l'on aurait eu cette repartie. 

      C'est une histoire de réflexe. Ca me remémore, Naja Wallaud Belkacem, qui sur un plateau télé, s'était vu refuser de se voir serrer la main, au prétexte qu'elle était une femme, et qui s'était vu reprocher, de ne pas avoir réagi...

      Je pense que c'est une histoire de réflexe, alors, je comprends. Probable que si ça se reproduisait, elle serait partie, ou en tout cas, aurait dit quelque chose.

      Ce genre d'individu n'a rien à faire sur un plateau de télévision, ils sont bien assez toxiques comme ça, sur internet, sans qu'en plus, on leur donne la parole à la télévision.

     

    Lire la suite

  • Leïla Slimani, Maroc et mixité....?

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite

       J'ai ecouté cette femme dont je n'ai encore lu aucun livre, je precise, encore,  et ses propos sont frappés de bon sens.

       Quand elle, explique, que pour juger de la situation réelle d'un Maroc, qu'il faut prendre du recul, notamment, je trouve que ce sont là  des propos frappés de bon sens, et qui sont applicables, pour n'importe quel pays, quelque soit sa culture, et surtout, la religion, dont elle est emprunte.

       Elle evite, comme je le comprends, d'appuyer là où ça fait mal,  alors, je vais bien de voir m'y coller.....

      Avoit la pretention  de revendiquer une forme de feminisme, en pays arabe,  c'est juste infiniment plus difficile, que ça ne l'est, dans un pays non musulman...

      Ho, "la vilaine", ça y est, la délatrice !

      Bon, allez cessons de nous voiler la face,  je parle à messieurs, surtout peut être, encore que non, tout compte fait, puisque selon ses propos, il semble bien que certaines femmes, manifestent une forme de retropédalage...

      Mais je me demande si le mot "retropedalage", convienne... C'est plutôt de l'ordre du non dit, "les traditions, c'est bon pour tout le monde, mais moi, je me cache derrière la porte" !

      Les propos qui sont tenus sur l'hypocrisie, qui consiste à tolérer qu'au sein de sa vie personnelle, on ait le droit, de faire ce que l'on veut, parce que simplement, "c'est caché", induit implicitement alors, que ce droit, entre ses quatre murs, autorise aussi alors le pire, c'est à dire le viol et la pédophilie... Je ne vous parle même pas encore (moi), de l'inceste...

      Et sur ce point, je dois dire, que ces propos sont d'une rare intelligence, et d'une subtilité, qui force l'admiration...

      Pour ce qui concerne le droit sexuel, qui fait partie intégrante des Droits de l'Homme, et dont l'ONU, est le rédacteur, j'ai travaillé sur le sujet, dernièrement, et  j'espère que ça paraitra dans un livre ou un autre,  puisque j'en ai plusieurs en chantier, qui sont en passe d'être terminés, l'un sur la famille, l'autre sur le féminisme, et un autre sur une approche philosophique du fait religieux.

       Philosophique, oui, je le revendique, ludique, aussi, pour certaines partie, comme quoi, la religion, peut être pretexte à rire, et pas necessairement à "en rire", dans les propos que je tiens pourtant, puisque je ne fais que rebondir, entre autre, dans cer ouvrage, sur certaines citation, dont certaines, à force de sentir la naphtaline, renvoient les mythes, sur la planete mars, à moins que ça ne soit Jupiter (coucou, Charline)...j'entends par là, que ça sera avant tout un ouvrage aux antipodes, du principe theologique, c'est à dire, ABORDABLE.

      Nier, que ces différents thèmes sont liés les uns aux autres, serait irresponsable, aussi est il un peu délicat, quelquefois, de dicerner, dans quelle mesure, certains propos, ont plus leur place dans l'un que dans l'autre. Mais je ne suis pas seule à en décider. Si vous voulez plus de lumière, demandez donc à Thomas fersen, entre ses chanson, j'y ai une place, assez importante, je crois, encore !

      Que le féminisme soit antinomique dans l'Islam, n'est pas une révélation, et le reconnaitre est juste une marque de clairvoyance,  que ça vienne des hommes, ou des femmes.

      Pour autant, l'observer et avoir la sagesse de le reconnaitre ne résoud rien, et les musulmans d'aujourd'hui, pas plus que les catholiques, ou les juifs,  ne sont responsables de la religion, qui leur a été imposée.

      Quand ces derniers sont nés dans le cas où la famille, était ou est encore fortement impactée, par le culte dont il est question, ménager, pour eux, "la chèvre et le chou",  est quelquefois difficile, raison pour laquelle par exemple, quand on cherche à diaboliser, le burkini, ou le foulard, j'eprouve un besoin urgent, d'expliquer, qu'il ne faut surtout pas omettre que la liberation de la femme, c'est à elle seule, d'en debattre, de parler, de s'expliquer, AU SEINE DE SA FAMILLE AUSSI, et que personne, et moi, pas d'aventage, n'est en droit de se substituer, au cheminement personnel, de chacune d'elle....

      On nous dit, qu'il y a quelques decennies, on ne voyait aucun burkini, sur les plages, ce qui est vrai... Elle restaient à la maison, et renonçait à aller à la plage...

      Si le respect de la femme, n'était qu'une histoire de fringues, ou de couleur de foulard, je pense qu'on serait au courant, et je ne crois pas q'un musulman, qui chosifie le corps d'un enfant, d'une fillette,  d'une jeune femme, ou d'une femme, Y COMPRIS DE FACON INCONSCIENTE, soit conditionné, par le vêtement, uniquement, ou le pourcentage de la surface de sa peau, qui soit recouvert, ou qui ne le soit pas.

      Pour ce qui concerne l'hypocrisie, qui est expliquée, par leïla Slimani, et dont je parle plus haut, ce fait met en évidence, un embarras, dont je pense que la prise de conscience, est la première marche, qu'il faut avoir le courage d'emprunter, pour prendre de la hauteur....

      Alors, comment faire ?

      Pour commencer, je précise que beaucoup de musulmans connaissent mon travail personnel, apprécient la qualité de mes propos, et si j'ose, moi, qui suis chrétienne,  poser le pied, sur cette marche, là, dont je parle, et où d'autres préfèrent me laisser le faire, c'est que je crois en la bienveillance de bon nombre d'entre eux, qui j'ose l'espèrer,  sont plus nombreux, que ceux à qui ma démarche porterait ombrage.

      Présenter le problème du droit sexuel, est, il me semble, un bon moyen de parler plus humblement, et de façon plus basique, de Dignité....

      Et sur ce point, je pense qu'il est plus facile alors, de parler de parité, ou d'égalité des sexes.

      Trouverait on logique, de considérer qu'un homme n'existe, que parce qu'il a des organes reproducteurs, mais oubliant froidement, qu'il ait un cerveau, pour réfléchir, une âme, un esprit, un coeur,  pour aimer, un sourire, un rire, une langue, pour s'exprimer ?

      Non, certainement pas....

      Alors, pourquoi l'Islam, ne voit il pas dans la femme, selon le Coran, que le fait qu'elle soit une reproductrice, qui n'a pour seule "fonction", comme on le dirait, d'un appareil, ou d'un outil, donc, UN OBJET (sexuel ?), que celà ?

     Je ne devrai avoir à tenir ces propos, mais je n'ai pas le choix, puisque ce sont les musulmans eux même, et mes musulmannes, elles même, qui me le demandent implicitement.

      Depuis des années, maintenant quand nous allons à la messe, ici en France,  le prêtre ne dit plus "psaumes", pour parler, de certains passages des évangiles, mais "verset"... Comme on le dit du coran....

      Nous parlons ici, sur le sol français, des versets des évangiles, ou de la bible, parce que les livres sacrés, quelqu'ils soient ne doivent jamais, en aucune façon, faire oublier que chaque individu, qui le lit, qu'il soit simple serviteur ou officiant officiellement d'une religion, au sein d'un culte, est en droit de prendre ses distances, vis à vis du livre dont il est question, et de remettre en cause, ce qui y est écrit, et dit...

      Il n'est pas question pour moi, de blesser qui que ce soit, ou de condamner les livres que certains, trop, considèrent, comme "sacrés", mais juste de rappeler que jamais, aucun livre sous aucun prétexte, ne doit être considéré comme sacré,  seule l'être humain, et son corps, tout particulièrement, qui est l'enveloppe charnelle de sa personnalité, et de son histoire, est sacré, et que ça n'est qu'un livre, "qui peut présenter quelqu'intérêt", comme beaucoup d'autres...

      Et surtout, jamais ne doit être considéré, comme une liste de règles à suivre, au détriment de chacun, d'en débattre.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Emmanuel Macron en campagne pour le droit du travail européen.

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/08/23/travail-detache-macron-obtient-un-geste-de-l-europe-centrale_5175773_3214.html

      Pour parvenir à accepter le fait même que des travailleurs d'autres pays européens  ne viennent travailler chez nous,  sans que ce fait, ne porte ombrage par une concurrence deloyale, vis à vis de nos entreprises, ici, en France, mais c'est vrai aussi pour d'autres pays d'Europe, il faut pour celà s'entendre et parvenir à dialoguer.

      Certains sont dubitatifs sur le sujet, peut être ?

      Allez donc poser la question, aux ouvriers concernés, et demadez leur, s'ils ne seraient pas interressés, par un travail simillaire, dans leurs pays d'origine, à proximité de leurs famille, avec un salaire decent ?

      Tous vous repondront que si, bien sûr... Et pour celà, chacun, chaque pays d'Europe a le devoir, de faire le meilleurs accueil, à toute notion, qui tend à accorder le même prix à la valeur d'un travail, quelque soit la nationalité du travailleur concerné...

      Certains aimeraient tellement que la détestation soit de mise, n'est ce pas ?  C'est tellement plus "commode", pour ne pas dire, pratique, de diviser pour mieux régner...

       Ils parlent patriotisme, parait il....

       Quoi de plus patriote, en effet quand on a la chance, d'habiter un pays quel qu'il soit, d'avoir le plaisir de travailler dans son pays, sa region, et pouvoir en vivre dignement, et être proche de sa famille.

       L'hamonisation du droit du travail sur le plan européen est une necessité absolue, qui est l'ossature contemporaine de l'Europe, aujourd'hui.... Cette prise de conscience, se fait depuis plusieurs années, et d'autant plus sérieusement, que le phénomène migrant, vient frapper aux portes de l'Europe...

       Le monde dans lequel nous vivons est en pleine mutation, et si les nouvelles technologies, je pense à internet, donne effectivement, du fil à retordre,  sur le plan sécurité, notamment, ou offre helas, aussi l'occasion à certains mentors toxiques de nuire à leurs semblables,  (d'où l necesité d'EUROPOL), il offre aussi, l'incroyables opportunité à toute personne de bonne volonté d'oeuvrer, pour le meilleurs...

       L'envie de voyager, par exemple, avec le développement du tourisme,  permet des opportunités absolument incroyables, partout, dans le monde, ce qui n'est pas sans poser d'autres problèmes, ce qui est vrai, mais j'y reviendrai dans un autre article.

       Mais que les pays de l'Est offrent de nouvelles occasions de voyages et de découvertes, pour moi, ne fait aucun doute... Car pour accueillir les touristes, il faut les heberger, les nourrir, etc...

      C'est là, une locomotive absolument fondamentale, à laquelle il importe de s'accrocher, et pour celà, il faut aussi, politiquement, faire preuve qu'on en est digne...

    Lire la suite