google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Université n'est pas universalité. François Hollande avait raison !

  Peut être devrai je dire plutôt, "transversalité", non ?

  Enfin, je veux dire, "faut surtout pas qu'on les melange", en gros, c'est un peu ça.

  Il y a quelques semaines, j'ai eu l'occasion de discuter avec des étudiants, de Génération S, à Amiens, où ils s'étaient réunis, pour un groupe de travail. il n'était pas question encore,  des roblèmes, lié à la refiorme de l'université, mais de façon equibvalente, d'autres sujets, comme la reforme de la SNCF.

  Je leur avais donné moon point de vue.

  J'estimais, et je le pense toujours, que l'idée de la lettre de motivation, aurait été une bonne chose.

  Je parle au conditionnel, parce que c'est irréalisable.

  On vient de m'appuyer sur le nez, pour avoir mon sentiment, alors, voilà le copié collé.

   La gronde des université, est liée, au fait, que la majorité refuse, le système proposé, par le gouvernement, pour plusieurs raisons. l'idée de la lettre de motivation, était bonne, je pense, au depart, simplemen, c'était sans compter, sur le travail considérable, que ça aurait demandé, c'est juste, matériellement, INAPPLICABLE, selon le personnel, des FAC eux même. j'ai assité à une reunion à Amiens, des etuf diants de génération S avant que ça n'explose, et j'ai constaté, que la grogne, vient surtout, du fait, qu'on leur reproche, le principe de solidarité. Ils refusent, le système d’éviction,  de ceux qui viennent des classes les plus defavorisées. Ceux qui sont contre la gréve, en FAC, sont tous, sans exception,  des enfants de riches, qui s'ils échouent, de toute façon, auront la boite privée, financée par leurs parents !


   A bien y réfléchir, c'est encore la proposition, de François Hollande, qui était la plus équitable, car au moins, riches ou pauvres, avaient la même chance de bénéficier du tirage au sort. Les étudiants ont parfaitement raison, sur ce point, les enfants de riches s'en foutent, eux, avec le carnet de chèque de leurs parents, retomberont toujours sur leurs pattes ! Pas les enfants de pauvres.

 

émancipation FAC Université

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire