google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

L'Europe n'a pas à servir de paillasson, ou de marche pied, au libéralisme économique.

  Bon, je le reconnais,  je n'y c  vais pas à la cuillère ç thé, sur ce coup là, mais enfin, il faut bien dire les choses, telles, qu'elles sont et si Agela, ou les adeptes du lebratilisme economiques, ne sont pas d'accord, et bien, j'en suis fort désolée.

  La seule methode, pour sauver lEurpe aujourd'hui, reside dans le fait, qu'elle doit par ses valeurs avant tout, symboliserun ensemble de lois, europennes, qui servent de garde fou, justement, face à ce liberalisme.

  Des lors, il me semble fondamental, de dire haut et fort, ce que tout le monde veut entendre, c'est à dire, pourvoir, compte sur l'Europe pour preserver, au sein de chaque pays membre, un moyne juridique fiable, qui offre l'opportunité de se premunir, par la Loi, d'abus commercieux, qui seraient pratiqués, par ce liberalisme.

  Le principe, des grands concrats d'échanges commerciaux, par exemple, pour moi, est irrecevable, A LA BASE, parce que leur seule raison d'être, ne consiste qu'à nous faire prendre, nous, européens, dans chaque état membre, des vessies pour des lanternes...

  Pour le présenter au public, via la presse, on met en avant, que tel produit, généralement, du terroir, et bien tiens, vous pensez donc, et puis un joli petit clocher, pour appuyer sur la touche TERROIR, en vous expliquant qu'ainsi, notre Roquefort, va se vendre à l'autre bout du monde, mis on ounblie simplement, de vous préciser qu'en contrepartie nous n'avons pas d'autre possibilité que d'accpeter qu'on nous impose, certains autres produits, indistriels, bien sûr, et nettement moins valorisants, que la couleur terroir, qui arriveraient à des prix defiants d  toute concurrance, puisqu'ils sont fabriqués, dans des pays, ou le droit du travail, est aussi meprisés que les droits de l'homme, provoquant alors, sur place là bas, un cout du travail bien oindre et ces produits entrant alors, en parfaite concurrence completement deloyales, avec certains de nos produits, bien français.

  Oui, je sais, je suis une véritable emmerdeuse.

   Mais de savoir, qu'à l'autre bout du monde se trouvent des gens, plein aux as, qui mangent, notre Roquefort couleur TERROIR, qui pètent dans la soie, en se faisant des couilles en or, sur une population, payée avec de la roupie de sansonnet, avec le petit doigt en l'air...

 

 ET BIEN MOI, CA ME DEFRISE !

http://www.euractiv.fr/section/commerce-industrie/news/singapore-trade-deal-cannot-be-concluded-by-eu-alone-ecj-rules/

 Oui, je suis pour le protectionnisme economique européen, et je l'assume.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.