google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

FAMILLE.

 Et oui et croyez moi c'est une sacrée rubrique que celle ci, puisque la famile est au coeur de bien des polémiques en ce mement.

  Et pour ceux qui auraient endance à regarder un peu trop dans le retroviseur je tiens juste à vous rappeler que ce qui importe; ça n'st pas la d estination du chemin mais ce qu'on trouve sur les blods de celui ci....

  Et que de vouloir rendre la famille "aseptisée"est aussi illusoire que la formule "ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants" qui fermaient nos livres d'enfants quand nous étions petits. 

  Cette attitude n'est qu'un symptôme dont l'immaturité  nous renvoie au grimoires moisis par le temps, qui fait rouiller les fusils.

  • Le plastic, pas fantastique.

     Je viens d'entendre, aux infos, ce midi, qu'une charge de plastic,

    avait été découverte en Corse, ou si vou préférez, qu'un attentat a été déjoué....

    Une charge de plastic...

    Alors, que précisément, leur île croule littéralement, sous les déchets, du même nom.

    Rechercher l'automnomie ou la revendiquer, je peux comprendre, même si personnellement, je ne l'approuve pas,

    Mais comment comptent ils faire, pou gérer cette terrifiante pollution , sans avoir recours, au continent ?

    https://www.bloomassociation.org/

     Je signale, d'autre part, qu'l n'y a pas une seule île, par le monde,  pour peu qu'elle soit envahie de touristes,

    qui ne soit confronté à ce problème, d'une grande gravité.

     Sur France inter, il y a quelques jours, il y a eu, aussi, une journée entière, consacrée aux plastic, selon differents lieux, dans le monde.

     Je vous donne les liens, pour aller réécouter.

    https://www.franceinter.fr/environnement/pourquoi-est-ce-si-complique-d-en-finir-avec-le-plastique

    5 mai 2019.

    Journée spéciale, sur ce sujet, aujourd'hui, et beaucoup d'émissions, et de dossiers, sur ce sujet.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-05-juin-2019

     

     

    Lire la suite

  • Le pape François recherche du sang neuf, ok, mais faudrait voir à pas trop pousser, non ?

    https://fr.zenit.org/articles/quand-vous-voyez-un-pretre-en-danger-la-mission-que-le-pape-confie-aux-jeunes/?fbclid=IwAR33bp-O5Dm6thBN9FSvazKuoMRXge4WPqBE2G8AMzi3n_lDuvdDzoUcdd8

     Je comprends la posture du Pape François, pour qui, je garde, malgré la f difference de posture, sur certains point, une considérable admiration.

     Mais là, je dois a vouer, qu'il charie un peu, comme on dit vulgairement.

     Lisez plutôt.

    Je comprends, qu'il souhaite saisir dans la tourmente, que connait son eglise, l'opportunité de dire aux jeunes générations, "l'eglise de demain, saisissez vous en, moi, je compte sur vous".

     Et apres tout, cette posture présente l'incroyable mérite, d'envoyer aux jeunes un message, qui tend à les rendre responsables, et à agir.. Sur ce point, apres tout, je trouve ça, tres courageux. 

     Mais il y a juste un énorme problème, qui réside dans le fait que cette lecture, d'une part, n'est, je le crains, pas necessairement, du goût de tous les fidèles....

      Et que tous ceux, qui sont vent debout, pour dénoncer, comme le préconise le pape, depuis le début de son ponticicat,  le moindre acte de pédophilie ou d'attouchement, n'en attendent pas moins, eux, et notamment, les parents d'enfants, qui iraient au cathéchisme, que les prêtres soient suffisemment, responsables, et dignes qu'on leur confie des enfants, en sommes, "secures", vis à vis des enfants, dont il aurait la responsabilité.

     Un autre énorme inconvénient, dans la posture et le discours du pape, tendrait à laisser croire, que ça serait aux enfants de veiller à ce que rien d'anormal ne se produise.... Désolée, hein, papounet, mais là,  les bras m'en tombent... Surtout mon bras droit, attendez, je le ramasse, et je le recolle...

     Ce qui me consterne, je dois avouer, réside dans le fait, que visiblement, le pape François compatit véritablement, devant la souffrance des victimes, il semble évident, qu'il est en parfaite méconnaissance, du phénomene pédophile, ou de viol.

     Je veux dire, par là, que les violeurs, et les pédophiles, dans un contexte de responsabilité d'encadrement, d'enseignement, ou de loisir, sont tous, sans la moindre exception, ce qu'on appelle, des pervers manipulateurs, qui ont sur les enfants, une position d'emprise, comme le ferait, un loup vis à vis d'un agneau,  ou d'un mentor toxique, version, djihadiste...

      Dans le mécanisme psychologique,  ces compotements sont parfaitement simillaires...

     Ainsi, un enfant qui se touve un peu triste, ou qui ne va pas bien,  etait, est, et sera toujours, une proie de prédilection, face à un prédateur sexuel, qu'il soit prêtre, ou qu'il soit, dans un contexte, qui soit autre....

     Alors, tenir ce type de propos, si je peux le comprendre, désolée, mais je trouve ça, articulièrement maladroit.

     Remettre le prêtre, sur le droit chemin", non mais franchement...

     Mais quand il est dans la sacritie, le prêtre, et qu'il demande une petite gâterie, il revendique, lui aussi, en temps que prédateur, d'y être, "dans le droit chemin", d'accord ?

     celui de sa jouisance sexuelle, en l'occurance, et il sait où il va, lui, soyez sans crainte.... 

     Désolée, pour l'aspect, un peu "cru", (du verbe croire, visiblement), mais franchement, la papounet, là, il déconne grave.....

     Un jour, quelqu'un de très proche,  au sujet de la pédophilie que j'ai subie, enfant (il ne s'agissait pas de mon père, hein, ni de qui que ce soit de la famille, je précise), me dit, "oui, mais enfin, qu'est ce que tu etais allée faire, toi, aussi, à cet endroit".....

     Incroyable... Ainsi, ça aurait donc été ma faute, au prétexte, que je m'étais aventurée, là, où il ne fallait pas !

     Mais qu'est ce que je suis bête, moi aussi, tiens, mais comment je lui ai pas dit, le quart d'heure d'avant, "non mais dis donc, gros con, tu la range, ta bite, ou je te colle ma main, dans ta gueule"...

      Mais c'est bien sûr,  pour cette raison, qu'il y a quelques années, j'avais créé un forum, sur ce sujet, qui s'appelait, "cache ton zizi, gros nul".

     En somme, c'est  un peu ça, le message du pape, non ?

     y'a vraiment, des cops de pompe, qui se perdent, il me semble, non ?

    Lire la suite

  • Le syndrome Marie Trintignant, "elle est au dessus de ça".

    Violences conjugales, en milieu artistique ? PAS EN MON NOM….

     Au nom de la psychiatrie, par contre, aucun problème, eux, ça ne leur pose, mais alors, absolument aucun problème de conscience…

     C’est quand même dingue, ça, non ?

    On va bien appeler les choses par leur nom, d’accord ?

      On va parler, du fabuleux couple artistique, Niel Aubin Fersen….

     En vérité, le coup, qu’on vient de me jouer, là, au tribunal de Rouen, pour tenter de justifier, le fait, qu’on me maintiendrait sous curatelle renforcée, est d’une perversité, dont jamais, au grand jamais, je n’arai soupçonné, que Fersen,  lui-même, mais aussi, la psychiatrie, et la curatelle, auraient chacun, à sa façon, été capables, de se rendre complice….

     La curatelle, qui prétendait, elle,  l’avant dernière fois,  que devant la juge,  la position, de l’UDAF, serait entièrement neutre…

     Pour la dernière fois, virer  sa cuti, et tout compte fait, prétendre que la curatelle simple, ferait tout compte fait bien l’affaire…

     Et enfin, la cerise, sur le gâteau, l’experte psychiatre, qui prétend qu’au prétexte, que je suis plus intelligente que la normale, et que je sais tenir mes comptes, considère que la curatelle renforcée, doit être maintenue….

     Et la juge de conclure,  que si la psychiatre dit ça, elle suit la suit, elle…

     Et pourquoi donc ?

     Parce que le stratagème, d’une perversité sans nom, a été arrangé, depuis des semaines, et des semaines.

     Pour me manipuler, ces derniers temps, il avait été convenu, par la juge des tutelles antérieure, que la curatrice, devait, mettre sur pied, ce qu’il fallait, au niveau bancaire,  de telle sorte, que je puisse ainsi, voir l’argent de mes charges,  versé sur mon compte courant,  de telle sorte que je paie mes charges, afin de s’assurer, que  je serai capable,  de tenir mes comptes…..

     Deja, ce prétexte, ne tient absolument pas la route, puisque les raisons, pour lesquelles, ma tutelles, avaient té mise sur pied, il y a 9 ans, n’avaient jamais eu rien à voir, avec un quelconque problème de gestion de mon argent.

     Mais enfin, objectivement, « passons », nous dirons, qu’ils s doivent tenir, une sorte de protocole juridique, et que donc, ils me l’appliquent……

     Non, le stratagème, d’une incroyable perversité, réside dans le fait, qu‘on ait demandé à la responsable des tutelles, à la Caisse d’Epargne, depuis des mois, que ces démarches, auraient du être faites, ne laisser le moindre courrier, de la tutelle, lettre morte….

     Ainsi, il semblerait, que la curatelle ait fait, elle, son job, mais que c’est la Caisse d’Epargne, qui ne donne pas suite….

     De cette façon, la juge, aussi perverse, dans sa manipulation, a argué, alors que ce protocole de préparation, au passage de la curatelle renforcée, à la curatelle simple, ne pourrait pas se faire, sous ce seul prétexte….

     Alors, la question, est la suivante :

     Qui me ment ?

    Est-ce la curatelle, en qui je l n’ai plus la moindre confiance ?

     Est-ce  la guichetière, qui a cœur, de m’informer qu’elle n’a pas à avoir la moindre conversation, avec moi, parce que sous curatelle, ou sous tutelle, leur seul interlocuteur, c’est la tuteur ou le curateur, mais en aucun cas,  le client ?

     Au-delà,  de la démarche, qui tend à voir la psychiatrie, se rendre coupable,  de manipulation,  dont je suis bien loin, d’avoir fini de tailler un joli costume….

     Il est un point fondamental, qui leur échappe complètement, réside, dans la raison profonde, qui justifierait, qu’ils se comportent ainsi…

     Je parle bien au conditionnel, comme vous pouvez le voir ? parce que ce qui se passe, au plus profond de l’âme d’un artistes, ça leur échappe complètement….

     Et oui ? mais pas à moi, et encore moins, à Fersen, qui n’a plus grand-chose, à se mettre sous la dent, que mon plus magistral silence, et ce, « pensez donc », entièrement déconnectée, non pas de l’actualité, pas d’avantage,  de l’humanité, mais uniquement et strictement, sur le plan technique…

     Ainsi, impossible, pour lui, de savoir, ni comment je vais, ni ce que je fais, et encore moins, ce que je fais de mes journées, ou ce que je pense…

     L’objectif, en somme, est le suivant…

     « On va bien lui foutre sur la gueule, mais alors, vraiment, le plus possible, la trahir de toutes les façons possibles, et imaginables, et puis comme ça, on va bien voir,  selon quel stratagème, elle va se relever….

     Ha, mais lui »il ne doute de rien », hein, soyez sans crainte…

     Il demande à ses potes chanteurs, de lui ficeler, des chansons, espérant, que je broierai ça comme du petit lait, version, « j’ai tout fait comme il faut, mais  je fais de mon mieux, il faut me pardonner, et aller de l’avant »….

     Ça va 5mn, les conneries, hein, il y a belle lurette, qu’en chansons, j’entends tout et n’importe quoi, et qu’on ne me la fait pas, ou en tout cas, ai je suffisamment de pudeur, pur pleurer en silence, devant  les chansons, qui m’ont té si chères, il y a bien longtemps, et qu’on ait mis autant de soin, à diriger contre moi, de la façon la plus sadique, et la plus perverse qui soit.

    Au sujet du couple artistique, que nous sommes sensés former, enfin, c’est la belle histoire, que lui, raconte, à droite à gauche, à qui veut bien l’entendre, et que surtout, on cherche à colporter, pour que eux, du côté artistique, se donnent bonne conscience…. Soyez sans crainte, mon avocat, lui, même, qui brille autant par son silence, que par sa prestance, s’es til aventuré, à me dire, un jour.

     Décidément, ils ne doutent de rien… « Mais si, voyons, vous êtes un couple, à part entière, si si…

     Incroyable….

    Et depuis quand, dites moi, au sein d’un couple artistique,  l’un se permet il, d’être le coach de l’autre, sans jamais avoir été sollicité, pour l’être ?

     Depuis quand ?

     Depuis quand, au sein d’un couple artistique, celui, qui se prend pour mon coach, n’a  t il, même pas le courage, d’oser me rencontrer, pour m’adresser la parole ?

     Depuis quand,  avec la complicité de la poste (raison d’état oblige), s’autorise t il, a laisser croire que le pli recommandé, que je lui adresse,  ne peut lui parvenir, « parce que le destinataire n’habite pas l’adresse », alors, que la semaine suivante, il me renvoie, une autre lettre, « retour à l’envoyeur », cette fois, avec la mention, « lettre refusée »…

     Mais au-delà, de cette raison d’etat, qui lui permet, d’agir vis-à-vis de moi,  de la façon, la plus perverse qui soit, le plus tordu, je crois, réside, dans le fait, de voir, qu’il soit assez con, pour imaginer, une seule seconde, que sous prétexte, qu’en agissant ainsi, je me mettrai à repeindre….

     Ben oui, c’est sûr, mais comme je suis bête…  Moi, bête, ok, mais lui, con, dans une telle proportion, franchement, là, il m’épate…..

      C’est aussi con, que de dire, à un auteur, compositeur interprète, « tu composeras de 5h à 7h, pas avant, et pas après…..

     On ne commande pas un artiste, comme on appuie sur un interrupteur… Ou bien alors, ça n’est pas un artiste….

     En attendant moi, je n’ai plus confiance en personne….   Et qu’on soit assez con, et assez irresponsable, aujourd’hui, pour penser qu’il suffit, pour un artiste, de se donner à son art, pour que tout rentre dans l’ordre,  et qu’en psychiatrie, surtout, on soit assez stupide, pour le croire, est à mes yeux, la pire des insultes, qu’on puisse me faire, et qu’on me fait…

     

     Mais c’est vrai, tiens, après tout…

     Marie Trintignan, est morte dans les conditions que vous savez….

      Le fait, qu’elle ait pris des coups, était connu, dans le milieu artistique, certains, certaines, plus encore, s’en étaient émus….

     Et quelqu’un, avait cru bon de commenter,  par les mots suivants…

     « Marie, mais elle enfin, elle est au dessus de ça »…..

      Thomas Fersen, l’avait choisie pour faire un duo, c’est elle,  qui chantait avec lui, « pièce montée des grands jours ».

      Au même moment, je lui recommandais, de faire un duo,  avec  elle, parce qu’elle avait fait la une, dans psychologie magasine, et que je le lisais, mais je ne sais si c’est moi qui le lui ait dit, et qu’il l’ait fait, ou si c’était une coïncidence, j’en sais rien, si vous voulez sa voir, demandez lui.

      Moi, il ne m’a jamais adressé la parole, sous son vrai nom, quasiment, mais vous, avec un peu de chance, il vous le dira.

      Ainsi, la psychiatrie, trouve telle parfaitement légitime, qu’on me piétine ainsi…

     Alors, mesdames, si demain,  votre mari, vous fout sur la gueule,  c’est assez simple, hein, vous arrêtez de geindre, d’accord, parce que les pleurnicheuse, ça suffit….

     Vous attendez, qu’il se casse, et puis vous sortez votre chevalet, d’accord ?

     C’est la nouvelle méthode préconisée, par l’art thérapie, je suppose….

     Ainsi, au seul prétexte, qu’il s’agit du milieu artistique, il est donc, parfaitement admis, qu’au sein d’un couple, on se fasse les pires des saloperies, avec pour seul excuse, et la bénédiction de la psychiatrie, que ça serait un bon moyen, de suicider la créativité…..

     Mais si, vous savez, le fameux, « mais enfin, c’est pour ton bien »… vous connaissez, n’est ce pas ?

     C’est comme ça, que pratiquaient, les adeptes, et pratiquent encore, les parents, adeptes du châtiment corporel….

     On te met, une claque dans la gueule, et puis on rajoute, « c’est pour ton bien…

     Excusez, moi, j’aimerai tellement en rire…

     Mais ça non plus, je n’y arrive pas ? « franchement désolée »….

     Alors, pour ce qui est d’être « au dessus de ça », hein, vous m’excuserez, non, j’ai pas piscine, mais ça se fera sans moi…

     Décidément…

       Sinon,  assez souvent, quand Thomas Fersen, planqué derrière, un pseudo, (plus d’une centaine, à ce jour, je suppose), pour me demander comment je vais,  souvent, je lui réponds ceci : « TA GUEULE….

     C’est vous dire, à quel point, le couple artistique, est aux mieux.

    Lire la suite

  • Je postule auprès de génération-S.

     Je pose cette lettre ici, sachant que benoit hamon, me lit, mais comme cette lettre a deja voygé en interne, il l'a deja lue, je suppose.

     Mais enfin, comme je ne sais as comment la lui envoyer, je pose ici.

     Bonjour, Benoit.

     Je me permets de t’écrire, ce matin, afin de t’informer, que j’aimerai rejoindre votre équipe, pour y travailler.
     
      J’ai rempli mes compétences, sur le site de génération-S, depuis pas mal de temps, déjà, et au-delà, de ce que je fais déjà, en interne, via mon site internet  ou de mes vidéos sur le sujet, je remarque, que bien que ne m’ayant pas encore sollicitée, sur le plan artistique ou de la communication, il y a beaucoup de choses à améliorer,  selon mes observations.

     Quand les vidéos, posées sur les réseaux sociaux, sont mises par les médias eux même,  nous n’avons rien à y redire, c’est un fait.

     Mais quand certaines vidéos sont mises, par des membres internes, à génération-S, et qu’on observe,  un seul plan de filmage,  ce qui crée une monotonie, qui peut donner envie de décrocher (je connais, parce que c’est aussi mon problème, pour mes vidéos, mais moi, je suis seule, chez moi, sans aucune aide), ou bien un seul plan, qui est éloigné, ce qui fait qu’on ne distingue pas les visages, ou alors, que c’est entièrement flou, comme hier.

     Je réalise, que décidément, tu serais bien inspiré, de m’embaucher.

     De façon générale, je crois avoir, déjà, une certaine réputation, dont celle de grande gueule, aussi,  et j’en suis pas peu fière….

     Et j’ai la prétention, de revendiquer que de toute façon, vous auriez à y gagner, bien au-delà, de simplement, mes talents de cadreurs, ou de vidéaste…

     Pour ce qui concerne le calligramme, « trouver le point G , avec génération-S », j’espère, qu’il a bien fini, par vous parvenir.

     Une des hypothèses, pour gagner de l’argent, pourrait être d’en faire des copies, sur papier aquarelle, et de les vendre, à la sortie des meetings, par exemple.

     Ça va sans dire, que je vous offre les droits, sinon, je ne le proposerai pas. 

      J’ai l’intention, d’en peindre d’autres, d’ailleurs, j’en ai déjà un autre, que j’avais peint, déjà,  et qu’on m’a demandé en estampe.

      Bon, si je comprends qu’il faille faire attention aux dépenses, cependant, je demande à être rémunérée pour ce travail, (je parle d’une éventuelle embauche), me contenter  du SMIG, avec un CDD, me conviendrait parfaitement, avec la prise en charge des frais de déplacement et d’hébergement, étant ma seule revendication supplémentaire.

      Je suis entièrement disponible, côté calendrier, puisque je n’ai aucun projet autre, à l’horizon, et que je compte tout miser, sur les européennes qui arrivent.

     Merci, Benoît, « de simplement me lire ».
     
     Que  vous décidiez de m’embaucher ou pas,  sachez simplement, que comme beaucoup de français, je compte sur vous, pour nous  donner le plus de chances possible, de faire progresser les idées que nous défendons, et que votre intégrité, un jour, finira toujours par payer, au sens noble du mot.

     Cordialement, Françoise Niel Aubin.

     

    Lire la suite

  • Au sujet de la privatisation de nos 150 barrages hydroélectriques.

    https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/c-est-comme-ca-du-28-mars-2019-7797308300?_lrsc=2d9e85f6-90b5-4be1-b1ad-5ee6f30f0105&fbclid=IwAR1MTyx06_60W7T7HYXbRzm7PNAXSXt23izp27kFuDSjvbSrvWRQXUrt5u8

     Je suis parfaitement d'accord, avec ce qu'elle pretend, parce que tout ce qui est commun, et absolument vital, pour tout à chacun, que ce soit l'eau, l'air, ou les voies de communication, jamais, absolument jamais, ne devraient sortir, du public, pour moi, c'est non seulement, un non sens, mais une abberation, de la pire espèce.

     Quand à l'Europe, sur ce sujet, si je tenais le couillon, qui à l'époque, à addoubé cette posture, je lui dirai bien deux mots... Non mais "de quoi, je me mèle" ?

    Lire la suite

  • Financer la dépendance, liée au vieillissement de la population.

      Bon, alors, financer les retraites, et s'y cller, on a coutume de dire, que chacun, s'est toujours refilé la patate chaude... Là, en l'occurennce, je trouve la metaphore, largement insuffisante, soyons clairs....

      Je connais d'autant plus le problème, que  j'ai encore ma maman, qui est à son domicile, d'une part, mais aussi, parce que j'y ai été confrontée, aussi, dans une vie anterieure, avec en prime, la maladie d'Alzheimer.

     D'autre part, pendant quelques années, j'ai fait du bénévolat, à la maison de retraite, "la Madeleine", à Pavilly, où je m'occupais de marcele, pendant que le prètre, venait dire la messe... (elle etait antichléricale !).

     Je recommande, de faire du bénévolat dans les maisons de retraite, aussi, parce que c'est tres enrichissant sur le plan personnel.

     Ce soir, donc, il y a eu une émission spéciale, au téléphone sonne, sur France Inter.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-5-7/le-5-7-28-mars-2019

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-18h/le-journal-de-18h-28-mars-2019

     Mais alors, par contre, dites donc, il faut trouver du flouze, pour tout ça, n'est ce pas ?

     Et je suis retombée sur un article, de ma trempe, dont je ne suis pas peu fière !

     Et aors, là, si ça n'est pas ce qu'on appelle, "observer et  réfléchir en Hamon", je ne sais pas ce que c'est !

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/ma-proposition-de-loi-relative-a-la-lutte-contre-la-corruption-lors-des-campagnes-electorales.html

    Lire la suite

  • J M Blanquer, fait des réformes, mais sans préservatif !

     13 avril 2019.

    Abrogation des réformes Blanquer et de Parcoursup !

     Je pense que ce sont les profs, eux même, qui sont les plus à même de juger, du bien fondé de ces reformes, et qu'en ce sens, il faut les suivre.

    https://www.change.org/p/ministre-de-l-education-nationale-pour-une-%C3%A9cole-plus-%C3%A9galitaire-abrogation-des-r%C3%A9formes-blanquer-et-de-parcoursup?signed=true

     Par contre, pour ce qui concerne la fermeture de l'école, d'inspiration salaphiste, je suis parfaitement d'accord avec cette fermeture, et je ne saurai trop conseiller aux parents des enfants qui sont concernés, de filer droit, parce que rien ni personne en France,  n'a le droit de se considérer comme autorisé à s'opposer, au droit à l'éducation, et à l'ouverture d'esprit d'un enfant, y compris je  dirai même surtout, ses propres parents, qui ont pour devoir au contraire de tout faire, pour le mettre en condition d'apprendre, et de s'ouvrir sur le monde.

     Pour être franche, je ne comprends pas, que ça n'ait pas été fait avant. Et je conseille vivement, aux autres cultes, de veiller à leurs pratiques et à leurs ideologies, au sein des ecoles confessionnelles vis à vi des exigences que nous avons, ici, en France, sous notre République, même si elle est imparfaite. 

     Je signale d'autre part, que je préconise, depuis des années, que les enfants, des le plus jeune age, soient enseigné en philosophie, adaptée à leur âge, ça va sans dire.

     Certaines écoles, deja, s'y sont mise, et ça donne des résulats, absolument extraordinaires.

     J'informe d'autre part, que les parents, qui s'y opposent, ne le font que par ignorance, et c'est bien regrettable. Il n'est nullement besoin,  d'avoir soit même fait de la philo, pour philosopher, la preuve, je le fais chaque jour...  Et je n'ai que le brevet des collèges.

      La philo, c'est juste la crème de la crème de l'apprentissage, et la méthode dès le plus jeune age, pour apprendre la tolérance, et les premier pas, vers la confiance en soi, donc, indispensable, à l'enfant, pour son apprentissage futur.

    https://www.franceinter.fr/emissions/une-semaine-en-france/une-semaine-en-france-12-avril-2019

    Lire la suite

  • Benoit Hamon, zappé de France Télévision, et France Inter.

    https://www.lexpress.fr/actualite/medias/benoit-hamon-prive-de-l-emission-politique-de-france-2-un-deni-democratique_2068576.html

    https://www.generation-s.fr/comite/generation-s-presse/article/message-a-la-mediatrice-de-france-inter#article__read-more

         Je suspecte, quand même, qu'il n'y ait là dessous, quelques relations, de cause à effet entre le fait que j'inspire, tout Radio France, ainsi que tout France Télévision...

     Je suspecte, d'une certaine façon, que l'un et l'autre, ne soient accusés, par ma faute, de faire une sorte de favoritisme, lié au fait que ce soit le candidat que je soutiens.... 

       Je suspecte, enfin, bon, les faits sont là... 

     Mais qu'est ce que j'y peux, moi , je n'y peux rien... Je rappelle, que d'inspirer, jusqu'à preuve du contraire,  n'a de sens, que pour celui ou celle, qui l'observe, et qui l'admet, ou pas, je rappelle, que je n'ai jamais reçu, le moindre remerciement, ou la moindre reconnaissance, ou le moindre merci, de qui que ce soit dans les médias, depuis toutes ces années, et qu'à ce titre, je trouve assez injuste, que ces corrélations, de points de vue, qui, m'a 't on dit, un jour de la bouche d'une amie,  a pour conséquence, qu'effectivement, ce soit parfaitement perceptible  de l’extérieur... Je veux dire, en temps qu'auditeur, ou en temps que téléspectateur...

     Moi, je n'y suis pour rien, et mon bras droit, (on va dire ça, comme ça), pas d’avantage.

     Car si je m’intéresse à la politique, il me semble assez logique, que je soutienne le candidat, qui, moi, me parle plus qu'un autre, non ?

     Et bien voilà, à présent, vous en avez un indice supplémentaire.

     La logique, devrait pourtant être, quelque chose de plus objectif, je trouve, non ?

    Lire la suite

  • La mal bouffe est une forme de populisme de l'alimentation. NUTRI SCORE.

    13 juillet 2019.

     Certains ont eu l'intelligence, je dis bien, l'intelligence, de suivre le NUTRI SCORE.

    https://www.fleurymichon.fr/fleury-michon-met-en-place-le-nutri-score?gclid=CjwKCAjw36DpBRAYEiwAmVVDMNRlmYkT83GUEU4GCjD5VFqGQIQpgppZf5F9wVVTqL9BTkX6UATZNRoCzhYQAvD_BwE

     D'autres, parlent de s'y mettre...

     J'ai oui dire, sur les ondes de France Inter, radio de référence s'il en est, que le groupe Danone, s'y mettait aussi.

     Je viens d'aller lire sur leur site, et je ne trouve rien de cet ordre.

     Je sais bien, qu'on m'accorde des vertus assez extraordinaires, parait il, mais je tiens à informer ceux qui me suivent, qu'à aucune moment de mon existence, encore jamais il ne m'est arrivé d'entendre des voix....

     

     

     Franchement désolée.

    Lire la suite

  • Mon profil politique, à Génération-S.

     Bonjour.


     Je fais de la politique, de façon bénévole, et c'est très bien ainsi.


      Si je persiste en ce sens,  et que d'en vivre ne me semble pas personnellement, souhaitable, je pense salutaire, de pointer du doigt, certains rapprochements, ou certaines idées, quand mon instinct me dicte, avec fermeté, que ça serait nécessaire.


      Une des raisons,  c'est que ça n'est pas là, ma nature profonde.


      Ma vraie nature, c'est de faire le clown, accessoirement, mais plus généralement,  de jouir d’une liberté dans mes modes d’expression, qu’on  observe, plus généralement,  extérieurement, comme un luxe.
     La seconde raison, et qui n’est pas des moindres, c’est que je jouis ainsi, d’une liberté absolue, dans mes prises de position, puisque je ne suis qu’un satellite.


      Je ne crois pas pour tout dire, que le milieu politique, apprécierait tant que cela, ma liberté de ton.


     Quoi qu'il en soit, "j'ai le nez fin", et pas uniquement sous l'angle artistique, c'est ce qui fait ma valeur.
      C'est en ce sens, que je ne renierai jamais la politique, parce qu’elle  seule est à même de faire avancer des idées que je défends, et que je reconnais chez Benoit Hamon, et générationS.


    Je suis active dans trois régions, Normandie, Bretagne et PARIS .

     (Je précise, qu'il y a sur le site de génération-S, à mon sujet, une adresse parisienne, et que ça n'est pas moi, qui en suis à l'origine).
     

    Lire la suite

  • Thomas Fersen, serait mon cancer du bras droit !

      Je tiens tout de suite à rassurer les fans  du papa de la « nouvelle chanson française », ceci n’est qu’une hypothèse,  mais quand même, qui mérite d’être développée…

      Soyez sans crainte, tel qu’il est là, psychologiquement, comme tout pervers manipulateur qui se respecte, (rôlqu'il joue au delà, du necessaire, helas, c'est bien là, qu'est l'os), quelle qu’en soit la raison, que je comprends parfaitement mais que je n’accepte pas, par ce qu’il aurait pu faire autrement, et tout aussi efficace, et moins traumatisant, il veille toujours à ce que sa « proie », reste à proximité, sur internet, sur laquelle il frappe, sans le moindre scrupule,  au moindre soubresaut qui témoignerait, que « non tout compte fait, elle n’est pas encore morte » .

     En gros, "on peut continuer à taper".

       Pour mieux comprendre, il faut pour cela,  se remémorer, un sketch de notre regretté Coluche,  qui avait écrit, «  mon cancer du bras droit ».

       Il doit y avoir, une douzaine, peut être ? je ne sais plus, d’années, j’avais commenté  ce sketch, que j’adore, et pour être précise, je l’avais même prolongé, ou si vous préférez, je m’étais inspirée du sketch de Coluche, pour écrire le mien.

      Mon idée, consistait à aller plus loin que lui, d’une certaine façon, puisque j‘avais exploité, l’idée du bras droit, comme membre, avec lequel on fait bien plus que d’avoir un cancer, si je puis dire, c'est-à-dire, prendre par le bras, ou prendre par la taille, par exemple.

      Cette métaphore vallait d’autant plus que Coluche, quelques années après, par le biais des restos du cœur, dont il fût le créateur, faisait référence au devoir de solidarité, qu’il fallait qu’on témoigne, vis-à-vis des plus défavorisés, ce qui, en soit, me semblait suffisant, pour justifier que j’écrivis ce sketch.

     Ce qu’est devenu ce sketch, je n’en sais strictement rien.

      Je suppose, que lui, l’a toujours en sa possession, pour ce qui me concerne,  je ne l’ai plus sur mes ordinateurs, depuis bien longtemps.

     Mais j’ai en mémoire, le fait, d’avoir ressenti un plaisir extrême, comme n’importe quel auteur, qui trouve, s’inspirant de quelqu’un, qu’il ou elle admire, le moyen de ficeler, quelque chose, qui tenait bigrement bien la route, et qui témoignait, « mine de rien », en quoi, s’inspirer de quelqu’un de talentueux,  pouvait booster tout à chacun, pour peu qu’on ait la sagesse, au bout d’un moment, de savoir lâcher prise, pour prendre son indépendance, intellectuellement.

     C’est d’autant plus interpellant, qu’ayant écrit, il y a trois semaines environ, mon autoportrait artistique,  je faisais référence à Thomas Fersen, non pas comme source d’inspiration, (ce qu’il fût, quelquefois, je le reconnais), mais comme « bras droit », quand il s’agit, encore aujourd’hui, occasionnellement, de correspondre avec certaines personnes, qui me sont impossible à joindre, par le biais d’internet, par exemple…

     C'est-à-dire ? « je ne sais , dans quelle proportions », pour être franche.

     Parce que quand j’ai besoin de communiquer avec quelqu’un, jamais, quasiment, je ne passe par lui…Enfin, disons, rarement.

     Ainsi, écrivant mon autoportrait artistique, il y a quelques semaines, j’avais complètement oublié le sketch de Coluche, dont je m’étais inspirée, à l’époque.

       Ce matin, sur Europe 1a station, qui voyait se produire  Coluche, à l’époque, et à l’occasion de la nouvelle saison des restos du cœur, une émission lui était consacrée, pour raconter la genèse, des restos du cœur, et c’est seulement là, que j’ai fait le rapprochement.

       Que je me considère, en quelque sorte, comme une enfant spirituelle de Coluche, oui, je le revendique, comme beaucoup, qu’on soit artiste, ou pas…  Qu’on s’en soit inspiré, ou pas, artistiquement, humainement, politiquement.

      Le jour où j’ai appris sa mort, j’ai pleuré une semaine entière, comme pour Desproges, parce que j’avais le sentiment, d’avoir perdu quelqu’un de ma famille.

     Ben oui, je sais, vous trouverez toujours, des personnes, qui se croient plus malines que les autres, pour vous dire, qu’enfin, tout ceci n’est pas tres "raisonnable"…

     Mais qu’a donc, à voir la  raison, quand c’est de cœur, dont il serait question…

     N’importe quel être humain, sur cete terre, doit tracer sa route.

     Et si pour tracer sa route, il doit d’appuyer sur des personnes, célèbres, ou particulièrement charismatiques ou médiatiques, il arrive que l’explication se trouve notamment, dans une forme de carence affective, qu’on peut observer, dans son entourage….

     Je n’ai jamais trouvé à redire, sur ce phenomène, moi, et pour cause…

     Je ne vois pas en quoi, ça poserait effectivement problème, des lors, qu’on garde son esprit  critique, et qu’on ait quitté, tout phénomène d’adulation, non raisonnée.

     Jamais, de ma vie, je n’ai eu cette posture, ni à cette epoque, ni plus tard,  quand j’avais commenc à écrire, à Thomas Fersen.

     Bien au contraire, je dois dire…

     Parce que des lors, que j’ai eu confirmation, de sa part, qu’il m’avait lu, (il m'avais envoyé un bristol, à l'epoque)j’en savais assez, au cntraire, pour exiger de lui, peut être même bien plus, que c qu’il aurait soupçonné, que j’aurai attendu de lui, alors, c’est vous dire…

     Quand à lui, il est arrivé souvent, par exemple, qu’il sorte des conneries, en interview, dans le seul et unique but, que je fasse une mise au point, ou qu’il se prenne, un savon de première….

     Quand à Coluche, ou Balavoine, à l’époque, bien que n’ayant à l’époque, qu’une vingtaine d’années, j’ai l’absolue certitude, à l’époque, que les ayant entendu tenir des propos, que je n’aurai pas approuvé, au grand jamais, je n’aurai moi, mis la sourdine sur mes idées, en mon fort intérieur, au prétexte, que je les admirais…

     Bien au contraire, d’ailleurs.

     Je crois que plus on admire quelqu’un, plus on doit être exigent….

     Raison pour laquelle, je n’ai aucune raison, d’avoir des scrupules, quand je vous parle de Thomas Fersen.

     Ce que je prétends là, je l’ai expliqué, déjà, maintes et maintes fois, sur internet, ou en vidéo.

      Pour cette raison, je suis d’autant plus dure, quand je vois des ados, devant certaines célébrités, et que je vois que ces dernières, outrepassant les limites.

     Bon, là, maintenant, je dois vous parler, de Mickaël  Jakson….. Et là, on est en plein sujet, je crois, non ?

     

    Lire la suite

  • Pédophilie, le pape François, n'a pas encore enfoncé son pieu

    "Jusqu'à la garde !"

     

    https://www.courrierinternational.com/dessin/eglise-le-cardinal-barbarin-consacre-par-le-pape-francois?fbclid=IwAR1zmdubuVtLxg6qvkWenzQzyjuQKvXpsh2FhRo0pp9UTB-e--mfN8n5QPo

     je suis vraiment consternée, de voir que le pape, par cette posture, puisse ainsi detruire, l'espoir qu'il avait pourtant fait naitre, et je compatis avec les victimes.

     Voici, un commentaire, d'un fidele du diocese de Lyon.

    Franck Gacogne

    10 h

    TRAHISON ! C’est le mot le plus juste qui me vient à l’esprit à la lecture du communiqué de Mgr Barbarin ce 19 mars 2019.

    Trahison envers lui-même parce qu’il affirmait quelques jours avant que pour le bien du diocèse il fallait qu’il en laisse la charge. Or voilà que, parce que le pape François le renvoie à sa conscience plutôt qu’à une décision d’autorité à son égard, la conscience de Mgr Barbarin s’effacerait tout à coup et changerait de cap. Tout à coup, il estimerait qu’un simple retrait « quelques temps » suffirait ?

    Trahison envers toutes les victimes, tous les diocésains de Lyon, et envers le prêtre diocésain que je suis, qui entrevoyaient son départ annoncé comme une ré-oxygénation du diocèse après une chape de plomb de plus de trois ans.

    Indépendamment de sa condamnation ou de sa relaxe, le cardinal Barbarin n’a plus la moindre crédibilité pour gouverner notre diocèse. Cette situation n’a que trop durée, on n’en peut plus !

    A compter de ce jour, j’omets volontairement la prière pour l’archevêque de Lyon en célébrant la messe. Ga 2, 11

    Lire la suite

  • Pli recommandé à Thomas Fersen, le 14 février 2019.

     J’ai rédigé cette lettre sous pli recommandé, de telle sorte qu’il ne puisse prétendre, que j l’enveloppe aurait été vide.

     C’est toujours ainsi que je procède, pour me protéger, à chaque fois, que mon droit est floué, et que je dois me protéger.

     Vis-à-vis de la tutelle, ou la curatelle, par exemple, j’ai procédé, ainsi, vis à de certains interlocuteurs,  au moins une dizaine de fois,  depuis le début de ma tutelle.

     Monsieur.

    Il y a quelques années, je vous avais délivré certaines autorisations,  qui vous autorisaient à être mon coach, sur internet, mais aussi, par personnes interposées, sous différents autres aspects, d’ordre juridique, curatelle, ou autres.

     A partir de ce jour, le 14 février 2019, je vous informe que je reviens sur le totalité de ces autorisations que je vous avais consenties, parce que je souhaite décider seule, du chemin, ou des chemins, que je souhaite emprunter pour mener à bien, l’ensemble de mon existence.

     Je me tiens à votre disposition, pour vous rencontrer, si vos le désirez,  et ne souhaite que vous rencontrer, dans la vie réelle, et ce, uniquement dans l’hypothèse, où vous le désireriez, vous aussi.

     Cordialement.

     Françoise Niel Aubin.

     (désolée, pour les répétitions).

       Je précise, que j’ai envoyé cette lettre, à sa maison de production, qui est référencée, sur le site internet, au registre des entreprises, où elle est référencée.

     De la même façon, que j’avais procédé, avec Tôt ou tard, il y a quasiment t 19 ans.

       Il faut savoir au sujet de ma correspondance, vis-à-vis de lui, que c’est toujours, à cette adresse que je lui écris, quand je le fais, très rarement, je dois préciser,  pour la simple raison, que je n’ai rien de particulier, à lui communiquer.

     Comment a til pris la chose ?

       Assez mal, visiblement, parce que n’ayant pas eu la copie, avant, par mail,  il a préféré assurer ses arrières, en refusant, carrément, le pli recommandé, avec comme prétexte fallacieux, qu’il n’habitait pas à cette adresse.

      Observant que visiblement, le coup de semonce ne lui avait pas suffi, alors, je me suis permise, alors, de lui envoyer la copie,  sans recommandé, cette fois, afin, qu’il n’ait pas le sentiment, que je lui forçais la main.

     Cette lettre bien sûr, n’est jamais revenue.

     Si j’éprouve le   besoin, aujourd’hui, de déposer cette lettre, sur mon site internet, c’est pour informer, tout à chacun, qui s’intéresse, un peu, ou beaucoup, au soit disant, couple, que nous formerions, que la relation, qui me lie à lui, est tout, sauf, une histoire d’amour…

     Tout, sauf idyllique.

     Tout, sauf du glamour, et que s’il est une chose, que je n’ai jamais support é, c’est bien de tenter de faire, croire, à tout à chacun que ça le serait.

       Mais surtout, sur le plan juridique, ce que je trouve d’une extrême gravité, réside, dans le fait, que grâce à ces autorisations, qui lui ont été accordées, « je ne sais pas vraiment par qui, ni à quel titre », pour être franche,  la moindre entreprise,  que ce soit la plus petite, ou que ce soit à l’international, comme Google, ou n’importe quelle autre GAFA ? lui obéissent, au doigt, et à l’œil, alors, que ça relève, de toute évidence, d’un véritable abus de pouvoir,  qui, à partir de cette date, du 14 février 2019, n’a absolument plus mon aval…

     Je regrette, pour être franche, d’observer, que je n’ai plus d’autre possibilité que d’agir ainsi, avec la seule issue, qui donne le sentiment, de laver notre linge sale, sur le place publique, mais je suis au regret d’observer, que je n’ai, pour me battre, et me défendre,  que ce moyen là.

    Lire la suite

  • Alain Juppé renonce à prêter serment pour entrer au Conseil constitutionnel.

    https://www.change.org/p/alain-jupp%C3%A9-qu-alain-jupp%C3%A9-renonce-%C3%A0-pr%C3%AAter-serment-pour-entrer-au-conseil-constitutionnel?signed=true

    Oui, encore, qu'on pourrait argumenter, du fait, qu'il ait servi de fusible, face à Chirac, qui aurait du, lui, être inquiété, à l’époque. mais à cet argument, je répondrai, que personne, ne l'obligeait, à l’époque, à entrer dans ces compromission, vis à vis de Chirac. Non ?

    Lire la suite

  • Greta Thunberg vous ouvre les portes du futur, ne l'obligez pas à forcer la fenêtre !

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/a-rouen-et-au-havre-les-lyceens-et-etudiants-manifestent-et-font-greve-pour-le-climat-BG14741330

    14 Août 2019.

     Gréta Thunberg, est sur l'ocean, pour rejoindre les USA en voilier.

     Elle a parfaitement raison.

     Au delà du fait qu'elle a la prétention de montrer l'exemple, ce en quoi je la rejoins complètement,  elle a renvoyé les sponsors, qui d'habitude, financent ce bateau, au vestiaire,  ce qu'ils ont fait de bonne grâce, et je trouve ça vraiment bien.

    Oui, je fais partie de ceux, qui prétendent, qu'on peut aussi faire du business, quelquefois, tout en respectant une certaine éthique...

     Bon, là, je vois que j'en fais chier plus d'un, et pour être franche, ça ... MERDE, je sais plus comment on dit. Pourtant, mes filles m'ont fait reviser, ce week end... Ca m'en bouge une, sans faire bouger l'autre, c'est bien comme ça, qu'on dit ?

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/aux-etats-unis-greta-thunberg-ne-parlera-pas-a-trump-une-perte-de-temps_fr_5d52f3d9e4b0cfeed1a43f1f?ncid=other_facebook_eucluwzme5k&utm_campaign=share_facebook&fbclid=IwAR0hMwB3GhL-1luCh-HL3NB6EZrIdbdH2sTRa6-gAoIRfGHuWnrbIlmpNjM

     Mais enfin, mes filles, ça va pas du tout, là, cette expression, qui fait références aux testicules, qu'est ce qui m'a foutu des féministes pareilles...

     Oui, ça nous a tellement fait rigoler.....

     On devrait dire, "ça nous fait bouger un ovaire, sans nous faire bouger l'autre. UN OVAIRE.

     Et UNE B......

      Mais tenez vous bien, la bougresse  a décidé de ne pas aller voir trumps. D'un autre côté, je ne crois pas non plus qu'il ait envisagé, de lui accorder, la moindre entrevue, ce que je peux comprendre, pour être franche.

      Entre  ses dizaines et ses dizaines de tweets, et ses parties de golf, vous pensez bien qu'il a bien d'autres chattes à fouetter.

     Alors, "une petite pisseuse", qui veut refaire le monde, en plus même pas canon, au point de tourner dans une sitcom, pas bronzée, en plus, je suis sûre qu'elle ne pense même pas à prendre des gelules de carotène pour parfaire son teint, et poser pour les magasines, non mais je vous jure....

     Il y a une expression, qu'on utilise, en france, quand on parle de quelqu'un, qui est radin, on dit, "avoir des oursins, dans les poches".

     Gréta Thunberg, est l'oursin, non pas dans la poche des écologistes, mais dans la poche des financiers, et croyez moi, celle là, tout comme moi, on n'a pas fini de vous en faire chier.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Marine le pen, et rassemblement national , l'arnaque du siècle.

     Je vous livre mon travail, envoyé à mon bras  droit, hier matin.

    Marine le pen,  le 14 mars 2019.

    https://www.ledauphine.com/savoie/2019/03/13/chambery-cafouillage-autour-d-une-visite-de-marine-le-pen-a-la-rotonde

    Ok, je vois...

    C'est très amusant, en effet...

    Car en dehors, d’un symbole difficilement contestable, (je parle du mot ROTONDE),  qui renvoie, à l’image, d’hôtel et restaurants de luxe, le monument quasiment icône,  du système ferroviaire français,  ce qu’elle a cherché à faire, en tentant de venir le visiter, ce matin,  c’est de s’accaparer le symbole de distribution des rôle, come si elle se voyait, comme le chef de gare,  de l’Europe, ou plutôt l’aiguilleur  (au sens aiguilleur du ciel, comme dans l’aviation), régentant, la communication, entre les différents pays membres.

    Heureusement, que les syndicats, ont fait ce qu’il faut, et que cette visite a été annulée, ce matin.

     « pas folle la guèpe »….

     Mais si j le sujet est abordé, ce soir,  on peut lui suggérer de nous expliquer, plutôt que de chercher à s’accaparer ce symbole, en quoi, elle serait susceptible d’aider, par contre, à sa restauration.

    https://rassemblementnational.fr/droits-de-reponse/oui-un-migrant-peut-toucher-davantage-quun-retraite/

     Sur ce sujet, l’œil du 20h, a fait le travail, je crois, et est démontré, que c’est complètement faux.

     Il est bon de noter, par contre, que sur son site internet, elle part d’emblée, sur la posture parano, prétendant qu’aucun journaliste, n’a daigné vérifier ses dires, la condamnant, elle,  d’emblée, comme menteuse….

     Alors, que c’est faux, puisque ça a été vérifié, justement.

     Système pyramidal, quand tu nous tiens.

    Je vois, sur son site internet, qu’elle se donne le droit de réponse, face aux agressions des journalistes, puisque telle est sa posture… vis-à-vis des medias.

     Mais il est interpellant, d’observer, que nulle part, un adhérent, ou un sympathisant, ne soit autorisé, soit à commenter, soit simplement, à approuver, ce qu’elle prétend.

     C'est-à-dire que l’on demeure, toujours, et encore, complètement, dans le culte de sa personnalité, à elle, uniquement, ou des quelques personnes, qui sont à la tête du parti.

    Bon, son programme.

     Apres tout, faut aller voir.

     Le logement…RIEN, elle ne propose, rien, elle ne fait, que poser le constat.

    https://rassemblementnational.fr/le-logement/

    Les 144 engagements.

    Hola, je la cite : « J’ai voulu, par cette démarche, vous permettre de contrôler mon action à la tête de l’État au cours du quinquennat. Sans ce contrôle, il n’existe pas de démocratie saine.

     Au sein de son parti, déjà, personne n’a le droit, de commenter quoi, que ce soit, je viens de regarder sur le règlement interne.. rien n’a changé, donc.

    Mai ce qu’elle dit, est incohérent.

     Comment peut elle prétendre  respecter à l’avenir, une vraie démocratie,  si un jour elle était élue, alors, qu'au sein de son parti, au moment où je vous parle, elle reste dans un schémas, entièrement pyramidal, où rien, n’a changé, depuis le FN ?

     Les idées, neuves, j’en vois nulle part.

    Je fais un copié collé.

    Remettre la France en ordre, en cinq ans.  Cette phrase ne veut rien dire, on sait, qu’on doit complètement changer notre société, ou plus précisément, qu’il faut des idées neuves, et surtout, parfaitement palpables et concrètes, et là,  elle ne fait que demeurer, dans les intentions, et dans la généralité.

    C’est l’engagement que je prends.

    Mon projet contient 144 grandes mesures qui vous seront détaillées tout au long de la campagne.

     Donc, par définition, on ne les connait pas encore.

    J’ai voulu, par cette démarche, vous permettre de contrôler mon action à la tête de l’État au cours du quinquennat. Sans ce contrôle, il n’existe pas de démocratie saine.

     Elle fonctionne toujours, chez eux, de façon pyramidale, alors, c’est plutôt mal barré.

    L’objectif de ce projet est d’abord de rendre sa liberté à la France et la parole au peuple.

     Généralité, qui ne veut rien dire, encore une fois. La liberté de chacun, s’arrête, où commence celle des autres, non ?

     Car c’est en votre nom, et pour votre seul bénéfice, que toute politique nationale doit être menée.

     La notion de bénéfice, prête interprétation, d’une part, mais exclue aussi, la notion de communauté,  triste, comme vision du monde.

    Je veux aussi rendre leur argent aux Français, parce que depuis de trop nombreuses années, notre politique sociale et fiscale appauvrit les classes moyennes et 

    populaires, alors qu’elle enrichit les multinationales et dilapide l’argent public via une immigration totalement incontrôlée.

     Oui, on sait, que les immigrés, ont le dos large… s’ils n’étaient pas là, on se demande bien, sur qui, elle ferait son beurre.

     Quand à l’argent des français, c’est assez simple, en fin de compte, partout, où les extrêmes droites, sont au pouvoir, les citoyens ont peur, et envoient leurs capitaux à l’étranger, et les entreprises, ferment, ou ralentissent, parce qu’ils n’ont plus d’investisseurs, comme ça se produit en Italie, vers la Suisse, actuellement, et ce sont les PME les premières à déguerpir.

    Mon projet, vous pourrez le constater, consiste en une véritable révolution de la proximité.

     Restauration des services publics, alors. OK, elle  fait comment, pour financer ? est ce qu’elle va jusqu’à renationaliser, et reouvrir les postes, et les petites gares ? moi aussi, j’aimerai bien, mais ça induit, une changement de paradisme, dont on ne voit aucune trace encore…

     Proximité démocratique : je veux que les décisions soient prises au plus près des citoyens et directement contrôlées par eux.

     OK, mais là, encore, le citoyen, n’est pas nécessairement le mieux placé, pour observer, comment, les décisions, à prendre, peuvent être, mêlées,  aux régions alentours, ou aux pays limitrophes, pour ne citer, que ces aspects là.

     Proximité économique : il s’agit de réaménager notre territoire, d’y trouver des services publics partout, de relocaliser nos entreprises et donc nos emplois. Plus aucun Français, plus aucun bout de France, y compris l’Outre-mer pour lequel j’ai déjà présenté mon projet complet, ne doit être oublié…

     Y’a rien, quoi, elle ne nous vend, strictement, que de l’emballage.

     J’ai l’impression, d’avoir affaire, à une gamine, complètement à côté de ses pompes.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/marine-le-pen/videos-les-sept-sequences-a-retenir-de-l-emission-politique-avec-marine-le-pen_3234291.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/espagne.html

     

     

    Lire la suite