google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

FAMILLE.

 Et oui et croyez moi c'est une sacrée rubrique que celle ci, puisque la famile est au coeur de bien des polémiques en ce mement.

  Et pour ceux qui auraient endance à regarder un peu trop dans le retroviseur je tiens juste à vous rappeler que ce qui importe; ça n'st pas la d estination du chemin mais ce qu'on trouve sur les blods de celui ci....

  Et que de vouloir rendre la famille "aseptisée"est aussi illusoire que la formule "ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants" qui fermaient nos livres d'enfants quand nous étions petits. 

  Cette attitude n'est qu'un symptôme dont l'immaturité  nous renvoie au grimoires moisis par le temps, qui fait rouiller les fusils.

  • Si tu ne signes pas, je te fouette avec mes coquelicots !

    https://nousvoulonsdescoquelicots.org/?fbclid=IwAR2aXMjWtDEplTOqqqIgT_9pIjBTcI4rp35qNdoZhpdlRis3v3YLcevfO9o

     Cette vidéo a été prise, le 30 aout 2017, enfin, quelques jours avant, entre le Trait et Duclair.

     Et "c'est moi qui l'ai fait" !

     Sinon, pour information, je suis en train d'ecrire un ouvrage à paraitre, destiné aus nouveaux arrivants, à la campagne, qu'ils aient fait construire une maison, ou qu'ils soient locataires, je vous en reparlerai, ou vous lirai des passages, peut être, mais uniquement, si vous avez signé la pétition... Sinon, NIET !

    L’espoir fleurit, au ciel de Paris!

    L’espoir fleurit, au ciel de Paris!

     

    Paris a adopté, début avril, unedélibération pour soutenir l’Appel des coquelicots. Et elle ne s’est pas arrêtée là…La Ville s’est mise en quatre pour offrir à notre mouvement des milliers de mètres carré pour réussir notre grand fleurissement national, avec des graines de coquelicots et d’orge. Dans des lieux emblématiques, qui donneront une puissante visibilité à notre combat. Parce que ces poisons détruisent le vivant dans le monde entier, il est essentiel de donner à ces semailles un retentissement au-delà de nos frontières. C’est un cadeau enthousiaste qui nous est fait, soutenu avec générosité par l’équipe des jardiniers de la Ville.

    Il ne manque plus que vous, Coquelicots franciliens!

    Quand? Ce vendredi 19 mars.

    Où? Place de l’Hôtel de Ville (entre 10h30 et 17h30).

    Que va t’il se passer?  En présence d’Anne Hidalgo, de Pénélope Komitès et d’une partie de l’équipe de Charlie Hebdo, les jardiniers de la Ville vous initieront aux secrets des semailles à partir de 11h45.

    Vous irez à la rencontre des Parisiens pour leur présenter et faire signer l’Appel des coquelicots.

     
     

    Notez le bien: nous nous retrouverons autour du 14 juillet pour célébrer la floraison!

     

    Quinze arrondissements se lancent aussi dans l’aventure du fleurissement: retrouvez la liste précise des lieux à fleurir sur notre site. Et tenez-nous au courant des fleurissements lancés par les citoyens et les communes d'Ile-de-France via notre adresse coquelicots@nousvoulonsdescoquelicots.org

    Des semailles auront aussi lieu sur l'esplacade du Trocadéro ce vendredi 19 avril à 13h30.

     

    Et n’oubliez pas… Les pesticides sont des poisons et il est de notre responsabilité de nous en débarrasser. Nous voulons des coquelicots est un appel à l’action. En en parlant sans relâche autour de vous. En suggérant à vos commerçants, à votre club de sport ou à votre professionnel de santé d’apposer une feuille de signatures. En vous rendant chaque 1er vendredi du mois à un rassemblement. Et bien sûr, en portant la cocarde!

    Chacun peut - doit - se lancer dans cette bataille pour le vivant!

    Faire un don

    Vous êtes destinataire de ce mail car, en signant l'Appel des coquelicots, vous avez autorisé l'association Nous voulons des coquelicots à vous envoyer des nouvelles! Merci à vous !

    #VotezPourLeClimat 

    22 mai 2019.

    https://nousvoulonsdescoquelicots.org/2019/05/19/agressee-parce-quelle-soutient-nous-voulons-des-coquelicots/?fbclid=IwAR1goYQxvQEZqtVgkM0O7ZCHhGD6fQXrmI6tKaDRAntnPfdr-U7ZWrPjolA

    Agressée, parce qu'elle fait partie du mouvement, parce qu'un agricuteur, "conventionnel", ne la supporte pas....

     Incroyable.

        A chaque fois que je sors, je vois des personnes, souffrant de handicaps, naissant  avec une main en moins, ou n'importe quel autre handicap, et les scientifiques sont formels, c'est l'effet coktail, des différents traitements chimiques,  qui sont à l'origine de l'augmentation, du nombre de ces naissances avec handicap, que soit dit en passant, les autorités sanitaires se cachent bien de nous donner, en pourcentage pour 100 naissances, tout autant que l'augmentation des naissances prematurées, sans qu'il n'y ait la moindre explication, et de l'augmentation des maladies neurodegeneratives, de naissance, ou qui s'installent, selon l'age, qui en forment le symptôme.

       Je suis fille d'agriculteur, et la première à reconnaitre mieux que personne, les aléas psychologiques, qui accompagnent,  le constat alarmant et la prise de conscience, qu'on est sur un mauvais chemin, mais aussi, la difficulté que représente une décision, de changement  de cap, sur le plan idéologique, et donc, dans la pratique.

      Aussi, ayant appris, il y a quelques semaines qu'un riverain d'agriculteur avait agressé un agriculteur, au seul motif qu'il utilisait du glyphosate sur ses terres, m'a t il, mise vraiment en colère.

      Prétendre que telle molécule, serait dangereuse au point de ruiner, la santé de la population, y compris celle de l'agriculteur concernés, puisqu'ils en sont les premières victimes, semble toujours au début, être une vulgaire agression, à titre purement idéologique, qui n'aurait pour simple raison d'être, que de se "faire mousser", disons le....

     Puis ensuite, bêtement, on apprend que tout compte fait, ces lanceurs d'alertes, au peril, de leur vie, et de leur droit de travailler honnêtement quelqefois, (voir l'exemple de l'amiante), avaient eu parfaitement raison.

     J'ai fait partie de celles et ceux, naïfs que nous étions, au début de l'ère MONSANTO, à croire, que le RUNDUP, et glyphosate,  etait l'ami de notre compagnon à quatre pattes, quand il rongeait son os, dans le fond du jardin, vous vous souvenez ?

     J'ai un ami qui m'est très cher, un ami de jardin, qui lui, encore au moment où je vous parle, alors, qu'il n se nourrisait toujours, sainement, lutte, vous dis je, contre ce cancer, dont je n'ai aucun doute, qu'il y trouve son origine...

     Fadaise, me diront les pro glyphosates, je suppose.

     Il n'ya pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, et pas plus aveugle, que celui qui ne veut pas voir.

      Des molécules qui semblent des plus anodines, autour de nous, sont de véritables dangers,  et il y  a quatre ou cinq ans,  qui que ce soit, observant, un plan de travail, 

     dans une jolie cuisine équippée, nous aurait ri au nez, si l'on avait prétendu, que le MIKA, etait source de maladie, chez ceux, qui le travaillent.

     Rien à voir, avec le chanteur... qu'on se rassure.

     Et pourtant, les faits sont là.... Combien de morts, combien de maldades incurables, leur faudra t il, encore, pour reconnaitre ce terrible danger, qu représente l'utlisation de ces molécules chimiques, même si "objectivement" ça n'est que les statitiques par rapprochement, au détriment de la moindre preuve scientifique qui n'en demeurent pas moins, la preuve des plus evidente.... ?

     Que repondrez vous, à vos enfants, alors que ma fille ainée m'a annoncée, il y a quelques temps, qu'ils embitionnaient, son compagnon et elle,  d'avoir un enfant, si d'aventure, le nombre d'enfants naissant avec handicap persiste à augmenter, si l'on contnue, su cette voie là....?

     Jamais, un terrain à l'abandon, une friche, un champs, qu'il soit d'orties,  ou de coquelicots, ne risquera un jour d'être reproché, à celui ou celle, qui avait pour responsabilité de l'entetenir de l'entretenir....

     Par contre, j'aimerai bien être une petite souris, chez les descendants d'agriculteurs intenssifs, pour écouter les conversations, quand le père, ou le grand père, y aura laissé sa vie, et que ss descendants, toucheront l'AAH....

     Je connais des agriculteurs productivistes qui maintiennent soit disant, une forme d'equilibre avec un demi verre d'anxiolitiques, et d'antidepresseurs....Tout en ayant une comptabilité, relativement "scène"....Je veux dire par là, que leurs exploitation, c'est à dire, leur entreprises agricoles, qui les exploitent, eux, n'est pas financièrement, en peril, loin, s'en faut.

      Il m'avait dit, un jour, "tant qu'on me file des suventions, je suis prêt à passer au BIO", c'est vous dire le niveau.

     Tant que la taille du tracteur, sera inversement propotionnelle,  à leur conscience, on ne s'en sortira pas.

      Je ne parle evidemment pas de ceux qui se posent des questions, et qui raisonnent, ça va sans dire.

    https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/

     J 'avais deja vu l'émission précédante sur ce sujet, et en dehors du côté extrêmement attachant du bonhomme, je suis toujours en admiration, devant quiconque se donne les moyens pou résoudre, le difficile challenge que représente le fait de faire vivre une ferme, par passion, et pour y parvenir, deployer une telle inventivité, faire une formation, et sy tenir, et de tels talents de communication...

     Pour moi, ça n'est rien de moins que du talent à l'état pur, et ça force le respect, enfin, pour peu que le maire de son village, soit assez intelligent, pour le reconnaitre, et pour le soutenir., ce qui ne semble pas être le cas, "encore".

     Sinon, la marche à sivre, serait d'ouvrir, un financement participatif, et une petition, en ligne, et sur place, par l'intermediaire des clients, du cabaret, qui visiblement, eux, en redemandent.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • He manu... TU LIS !

    https://www.facebook.com/benoit.biteau.9/posts/10215556823287805?comment_tracking=%7B%22tn%22%3A%22O%22%7D

     Je pose le lien, pour avoir les commentaires.

     Pour celles et ceux qui n'ont pas FB, je copie colle le texte. Merci, à Cindy.

    [Vous avez dit violence?]
    Un copié collé de "Cindy". Fiction ou réalité? Peu importe. Le récit a du sens. 


    "C’était il y a deux ans.


    Je vais manger chez des copains, médecins dans un hôpital ardéchois.


    Une soirée sympa : on mange, on picole, les gamins jouent dans un coin, finissent par sauter sur la table… On les couche, enfin tranquilles ! Mickael, notre pote, s’assombrit.


    « Ça va ?, je m’inquiète.


    - Ben pas trop… Il m’est arrivé un sale truc à l’hôpital. »


    Il a mis un moment, Mickael, à raconter.


    Il a repris deux fois de la tarte, fait un café…


    « Il y a un mois, j’étais de garde pendant la nuit. Un patient arrive en urgence vitale, un problème cardiaque. On n’avait pas le matériel pour le soigner sur place, donc j’appelle tout de suite le CHU de Lyon pour le transférer. ‘Pas de problème, on l’attend’, ils me répondent. En attendant l’hélico, je lui prodigue les premiers soins… Et là, arrive un second patient en urgence vitale. Problème cardiaque aussi, sauvable aussi, avec un transfert immédiat à Lyon… Je rappelle le CHU.


    ‘Désolé, il n’y a qu’un seul hélico affecté pour l’Ardèche.


    - Quoi ? Vous rigolez ? On en avait plusieurs, avant…


    - Oui, mais avec la dernière réforme, il n’y en a plus qu’un.


    - Mais je fais quoi, moi ? J’ai deux patients sur les bras…’


    Il y a eu un long silence, et le mec m’a dit :
    ‘Ben vous choisissez, les gars.’ »

    On ne disait plus rien, autour de la table. Et Mickael regardait ailleurs. Puis il a repris :
    « Donc j’ai choisi. J’ai évalué la morbidité des deux, et j’ai sauvé le plus jeune, un quinquagénaire. L’autre est mort, il avait 63 ans. Il était parfaitement viable. Donc j’ai dû mentir à sa famille, en disant qu’on n’avait rien pu faire. Et ils m’ont cru. »


    Léa, sa femme, a ajouté :
    « Ça fait un mois qu’il dort plus, avec cette histoire.


    - Ben ouais… J’ai pété les plombs. J’ai fait un courrier furax à l’Agence régionale de santé. Tu sais ce qu’ils m’ont répondu ? Qu’ils en prenaient bonne note… »
    On a bu un sacré digestif, ce soir-là.

    Deux ans plus tard, Mickael et Léa soutiennent les gilets jaunes.
    Ils sont toubibs, ils ont une baraque incroyable, des salaires de cinglé – et ils sont souvent sur les ronds-points. Parce qu’à l’hosto, parce que tous les jours, ils sont confrontés à la violence de Macron, à l’ultra-violence de ses copains.


    A leur violence qui tue.


    A leur politique qui tue.


    Au sens propre.


    Le lendemain de notre conversation, Mickael m’avait envoyé un article du Nouvel Observateur (2 mars 2015). Son titre : « 22 000 postes supprimés dans les hôpitaux d’ici fin 2017. » Le journal précisait : « Le plan d'économies pour les hôpitaux est de 3 milliards d'euros sur trois ans. »


    Ça n’a pas l’air violent, un article de journal.


    Ni une annonce du gouvernement. De simples chiffres, des plans d’économies, des ministres en cravate qui les présentent à la télé à des journalistes en cravate.
    Derrière, il y a des meurtres.


    Ils les préméditent.

    Le pire ?


    Le pire, c’est qu’ils le savent.


    Et qu’ils ne veulent pas que ça se voie. Ça ferait tache, sur la photo de famille. Il faut que cet assassinat silencieux, massif, caché derrière des statistiques, des données chiffrées et des tableaux, continue à être occulté.


    Depuis deux mois, l’invisible est jaune. Tout jaune, partout, couleur soleil, on ne peut pas le manquer il hurle : « Nous voulons vivre ! » Et il se voit. Un des premiers gilets jaunes traduit en correctionnelle pour avoir foncé, tête en avant, tête nue, à Paris, en mode rugby, sur un escadron de CRS, a dit à la présidente du tribunal en guise d’excuse : « Je voulais juste avoir une vie meilleure. »


    Il a été condamné.


    Pour violences sur agents dépositaires de l’autorité publique.


    Car voici l’argument magnifique, colossal, imparable, qui tourne en boucle depuis deux mois, des télés aux journaux, en passant par les politiques et les sociologues : les gilets jaunes sont « violents », et on peut tout comprendre, tout entendre – sauf leur « violence », injustifiable. Qui occulte la violence des autorités, massive, mortelle, quotidienne.

    L’ami Macron vient de faire une lettre aux Français.


    Il reprend le refrain cent fois entendu : « Il y a une condition : n’accepter aucune forme de violence. Si tout le monde agresse tout le monde, la société se défait ! »


    C’est vrai, Manu.


    Tu nous agresses.


    Hollande, dont tu étais le ministre, et Sarkozy avant lui, et tous les autres, nous agressaient aussi.


    Et « la société s’est défaite », des hôpitaux ardéchois aux gares du Pas-de-Calais, des ouvriers licenciés aux chauffeurs ubérisés, des caristes d’Amazon aux caissières de supermarché.
    Maintenant, sur les ronds-points, on refait la société. Et le monde. On panse les plaies.


    Sans toi.


    Car il y a trop longtemps que tu nous agresses.


    La violence, c’est toi. Toujours, tout le temps, partout, dans les chairs de nos pères, dans les retraites de misère, dans les dos brisés de nos mères, dans les produits respirés, dans les 3x8 enchaînées, tous vos coups portés, tous vos poignards plantés.

    Eh, Manu, tu sais quoi ?


    Au Burkina Faso, il y a un an, tu as déclaré : « Je suis d’une génération dont un des plus beaux souvenirs politiques est la victoire de Nelson Mandela sur l’apartheid. C’est ça l’histoire de notre génération. »


    Alors je vais te dire un dernier truc, un truc sur ton plus beau souvenir politique.


    Mandela n’a pas combattu l’apartheid en faisant des bisous et des grands débats.


    Il était le fondateur et le chef militaire de la branche armée de l’ANC.


    C’est pour cette raison, et cette raison seulement, qu’il a passé 27 ans en prison.


    Parce que lui et ses hommes organisaient des sabotages, des dynamitages, des déraillements, des explosions. Des attentats, aussi. Mandela et ses hommes plaçaient des bombes dans des cafés. Aux yeux du monde entier, c’était alors un « terroriste ».


    Tout ça, on a préféré l’oublier, pour faire de Mandela un gentil grand-père réconciliateur.


    Tu l’as oublié aussi.


    Mais Mandela ne l’oubliait pas, lui, et quand on lui demandait s’il le regrettait, il répondait : « C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé, qui détermine la forme de la lutte. Si l’oppresseur utilise la violence, l’opprimé n’a pas d’autre choix que de répondre par la violence. »


    Dans la France des gilets jaunes, Manu, tu vois qui est l’oppresseur ?


    Ou tu veux un dessin ?


    A samedi ! Cindy"

    L’image contient peut-être : 1 personne, costume

    106Danielle Depierre, Lch Marie et 104 autres personnes

    20 commentaires111 partages

    J’aime

    Lire la suite

  • Le patois normand en danger, la Région Normandie décide de lancer un vaste plan de sauvegarde

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/politique/le-patois-normand-en-danger-la-region-normandie-decide-de-lancer-un-vaste-plan-de-sauvegarde-HJ14480124?fbclid=IwAR057QZoOctb9iVpcTEzLHZaRe1xwlojMv8CwSwXovZK1mx7_dzNLztL_6U#.XEYE36WY6fw.facebook

     La relation, qu'on entretient, avec son patois, est toujours delicate...Enfin, pour certains, pour moi pas vraiment, parce que j'ai toujours été consciente, de detenir en mon sein, et vue la taille ma poitrine, cette metaphore, est non negociable, cette matière culturelle aussi intimement liée à chacun de mes os, que la merde de mes souliers, qui ont si peu voyagé, marchant dans la cour aux cochons, un jour de pluie,  en hiver...

     On n'y peut rien, c'est comme ça, c'est en nous, et on rigole comme des couillons, entre nous, parce que ces mots, tout autant que l'accent, soit dit en passant, sortent de notre  bouche, et trahit nos origines, aussi sûrement, que la rosée du matin sur un petale de rose qui vient d'éclore, au lever du jour.

     Oui, vous avez bien vu, comme je négocie à merveille, les paradoxes n'est ce pas ?

     Passer de la merde aux cochons, à la rosée sur un petale de rose, certains hésiteraient... Et bien moi....... Pas du tout.

     Bon, maintenant, certains se demandent, si je le parle, la réponse est NON...

     Mais mon langage fleuri, ce qui est la moindre des choses pour une jardinière, en est inprégné, probablement, sans que réellement, j'en sois consciente.

     Ce qui est étrange, avec le patois, ou une langue régionale, c'est que c'est un outil de langage, comme le sont toutes les langues, mais qui ne peuvent en aucune façon, enfin, il me semble, s'apprendre...

     Au mieux, peut on prétendre, je crois, parvenir à comprendre, celles et ceux qui le parlent.

     Ce qui n'est deja pas si mal !

     Je réalise, y songeant fortement, que la raison pour laquelle le patois, desormais, connait un regain d'interêt, n'est pas uniquement lié, et c'est heureux, à une identité, culturelle, contrairement, à ce que certains voudraient...

     Désolée, les porte couilles, du rassemblement national, mais sur ce coup là, je vous coupe l'herbe sous le pied, comme on dt vulgairement, HAUT LA MAIN...

     Non, la véritable raison qui justifie ce regain d'intérêt,  reside dans sa proximité avec la notion d'authenticité, et donc, opposé au mensonge...

     Pour cette raison,   (désolée, pour les politiques, mais je n'ai pas le choix), si mentir, quelque soit la raison, n'est que rarement salutaire et productif, sur le long terme, ça ne peut l'être que moins, encore, si vous vous riquez sur la pente savonneuse, de vouloir paraitre, par le langage patois, quelque soit la région....

     Ha, pour qu'on se paie votre tête, par contre, aucun souci, votre avenir est assuré, en temps que source d'inspiration !

     En ce sens, ce regain d'intérêt, pour les langues régionales, ou les patois, sont parfaitement assimilables, au rire, ainsi qu'à la dérision.

     ON NE TRICHE PAS  !

     8 sur 10.... que j'ai fait, au test.

     si j'avais eu l'epreuve au Bac, nom de Dieu, peut être que je l'aurai eu, la vache !

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/quiz-savez-vous-parler-le-patois-normand-PJ14483950

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/quiz-si-vous-obtenez-plus-de-16-bonnes-reponses-a-ce-test-vous-etes-un-vrai-normand--OF14773805

     Bon, j'ai eu10 sur 10 au test, c'était bien la pein de m'emerder avec le BAC !

     

    Lire la suite

  • Marielle Franco, martyre du fachisme brésilien, par mafia interposée,

    https://www.francetvinfo.fr/monde/bresil/video-son-combat-n-est-pas-termine-apres-l-assassinat-de-sa-compagne-cette-bresilienne-perpetue-son-opposition-a-jair-bolsonaro_3149333.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20190121-[video4]

     Tout est dit, je crois, non ?

     Mais je ne suis pas etonnée.. Bolsonaro, "au minimum" complice, effectivement, parce qu'en matière de criminalité, comme en bien d'autres domaines,"qui ne dit mot, consent".

    Le Bresil, helas, avec l'election de cet homme, commence  une passe des plus difficile, où les valeurs les plus altruites,  comme le soutien aux minaurités, quelque soient la nature de leurs maginalités, ethniques, sociales, ou familiales, migrantes, peut être, risquent d'être véritablement piétinées,  et ça n'est certes pas, les evangelistes, complices de bolsonaro, qui risquent de hisser le pays vers le haut, desormais.

     Pour tous les pauvres qui ont cru en les évangelistes, pour soutenir leurs souffrances, je suis bien triste, d'éclairer votre lanterne, sous cet angle...

     Mais l'argent, que vous donne les evangelistes, pour faire face à la pauvreté, puisqu'ils sont complices avec boslsonaro, qui ne s'est fait baptiser, que pour avoir vos voix, cet argent, vous dis je, n'est rien de moins, que l'argent du diable en personne...

     Pour ma part, je préfererai mourrir de faim ou  demeurer dans la pauvreté, plutot que de devoir quelque choses, à ces gens là.

     Un proverbe, dit, "quand on te donne quelque chose parce que tu es dans le besoin, regade bien, cette main, puis le bras, et à qui ce membre apartient, et réfléchis, si on est pas, par ce don, en train d' acheter quelquechose, ton âme, par exemple.

     Visiblement, beaucoup de bresilien, se snt fait rouler, dans la farine.... Ca me rappelle autre chose, d'ailleurs.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/bresil/video-nous-continuerons-a-nous-battre-entre-peur-et-determination-les-opposants-a-jair-bolsonaro-sorganisent_3138219.html

    Lire la suite

  • Opération séduction d'Emmanuel Macron, par maires interposés.

     L'opération a commencé hier, à Bourgtheroulde, à quelques dizaines de km de chez moi, dans l'Eure.

     "De l'autre côté de l'eau", comme on dit chez nous.

     Tout nouveau, tout beau.... Le baptême du feu, a permis pour lui, de lancer le concept... Pour la suite, je vous prédis, sans trop me risquer, l'emoussement de la démarche.

     Pourquoi  ?

     Parce que contrairement, à ce qu'il pense, ça n'est pas de spectacle, dont il est question... Et que son effet boule de neige, va devoir attendre que la poudreuse, tombe sur nos campagnes (ce que la météo prévoit effectivement), mais pour l'effet boule de neige, la lumièredela poudreuse, risque fort, de ne pas se laissser faire. Je sais, que ça ne se produira pas.

     Pourquoi ?

     Simplement, parce que les maires sont confrontés à des problèmatiques, auxquelles le président, ne répond que par un discours, qui fait office d'emballage, mais que personne ne va gober, que l'intérieur, sera à la hauteurs des belles paroles....Le côté "donneur de leçons", d'autre part, laisse un sentiment de mépris parfaitement perceptible, qui n'est guère apprécié.

    https://www.midilibre.fr/2019/01/18/le-president-des-maires-de-lherault-emmanuel-macron-peut-rencontrer-qui-il-veut-mais-sans-moi,7961147.php?fbclid=IwAR08z37Qmbip9CvqT8gyRBXIuRaR374Izfj9ZB9LhSkW2VfFQv0WMQjcRFQ

     Et pour commencer, un truc, qu'on m'a appris, aujourd'hui, qui reside dans le fait, que "la française des jeux", est sensée passer du public, vers le privé....

     Qu'adviendra t il, alors, de la branche, qui a été crée, pour venir en aide aux châteaux, ou oeuvres architecturales,  qui sont sensées venir en aide, pour restaurer, les oubliés, du patrimoine culturel ?

    Je veux dire, qu'il ne me semblait pas stupide, comme idée, d'avoir organisé un loto, pour y remédier.

     Dans l'hypothèse, ou ça passe dans le privé, à quel titre, alors, l'état aurait il à y mettre son nez ?

     20 janvier 2019.

     Tour de france,  des avis, sur la grande consultation nationale.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/grand-debat-national/grand-debat-national-tour-de-france-des-avis_3154261.html

       Je signale, d'autre part, que ce matin, il y a eu sur France Inter, une émission passionnante et éloquante, sur la pauvreté de certains défavorisés, et qui pourtant, ont un travail, quelquefois, et sont de parfaits gestionnaires de leurs budgets, et qui demeurent dans l'ornière sociale.

    https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-20-janvier-2019

     21 janvier 2019.

     Il semble bien que la notion de debat, finissen par faire l'adhesion, du plus grand nombre, finalement, ce dont, personnellement, je me réjouis.

     Pour autant, nous ne smmes pas naïfs,  et si l'image des maires de la part de l'opinion, finit par s'en trouver revalorisée,  ce dont je me réjouis, parce que cette reconnaissance est légitime, il est bnd'observer differens points.

     Au debut de cette consultation, en grande majorité, c'était les acteurs du monde associatif, et les elus, qui s'en etaient saisi.

      Puis les jours passant, il semble que de plus en plus d'autres personnes, viennet spontannement, s'y ajouter, pensant, "et pourquoi pas moi"....

      Le gros problème, en vérité,  reside, dans un sentiment,  d'être maissé pour compte, ou si vous préférez, de souffrir d'un manque de reconnaissance, d'un sa larié, et que si sa traduction, ne se fait qu'en une revendication, sur la baisse du pouvoir d'achat, dans la realité des faits, c'est bien plus d'une souffrance psychologique, dont il est question, (et je ne parle pas au conditionnel),  ces revendication, trouvant "matière", dans cette revedication.

     Un exemple, parmi d'autre...

     La suppression des services publics, dans la ruralité....

     Certes, il est indaignable, que ce sujet doit être  traité, et envisagé, sous l'angle pecuniere.... Mais le veritable ressenti, des populations, sur place, c'est la chose suivante:

     "On est vraiment des moins que rien à vos yeux, puisque vous trouvez légitime de nous en priver"...

    Sinon, au sujet du grand debat national, vus pouc vez y participer, entre autre, en passant lpar le site, "pétition .org".

    https://www.mesopinions.com/grand-debat

     

    Lire la suite

  • Les talents d'Alphonse.

    https://www.lestalentsdalphonse.com/

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/250717889160459/

     Je précise que j'y suis inscrite, et que je cherche du travail...Y compris, de façon parfaitement ponctuelle.

     12 Mars 2019.

     Voici enfin,  mon profil, sur les talents d'Alphonse.

    https://www.lestalentsdalphonse.com/alphonse/francoise-n-3/

     Le 13 avril 2019.

    https://mailchi.mp/lemondeselonalphonse/levez-vous-vos-pas-valent-de-lor-332823?e=6d47d9f3cd

     Je rouve que cette idée est geniale, je voudrai sa voir, par contre, s'il serait possible, de faire lam^me chose, avec le velo, pour peu qu'on ait un compteur kilometrique, d'installé, et je viens justement d'en installer un... Non ?

     

    Lire la suite

  • Les cagnottes, "militantisme, ou solidarité" ?

    Le problème est le suivant....

     Un  boxeur professionnel, ayant eu la prétention d'aller à une manif des gilets jaunes, avec femme et enfants, avait bêtement oublié de laisser ses gants de boxe à la maison, et les a discrètement planqué, entre les couches culottes du fiston, et les biberons, décidément, c'est beau la miniaturisation, non ?

     BREF....

     Le souci ne réside pas, dans l'acte lui même, que je trouve grave, et je compatis, vis à vis de ceux, qui tentent d'inciter les jeunes à pratiquer un sport de combat, dans un cadre legal, dans le but de leur apprendre à canaliser leur violence...

      Comme on dit vulgairement, "que la Justice fasse son travail"....

     Ce qui a posé, et pose toujous problème, ce matin, reside dans le fait que suite à celà, une cagnotte ait été ouverte, et c'est à à présent, que le bât blesse.

     La cagnotte, a rencontré un certain succes, une ministre s'est est mêlée, l'a condamnée, puis, enfin, l'a faite supprimer.

     Hier, Jean Michel Hapatie, sur Europe 1 a poussé un bon coup de gueule, sur le sujet. Et je dois dire que son analyse m'a semblée parfaitement justifiée.

     Je ne trouve plus le lien, mais c'est pas grave.

     Ce qu'il explique, et qui tient parfaitement la route, éside dans le fait, que la cagnotte destinée au boxeur, était un comportement de solidarité, vis à vis de sa femme et de ses enfants,  (vu que sa carriere risque d'être brisée)et sensée le soutenir, pour les frais de Justice.

      Je dois avouer, moi, la première, que cette histoire de cagnotte à son aventage, m'a aussi choquée, pour autant, j'ai éprouvé le besoin de ne pas en parler, pour la simple raison, que je n'avais même pas trouvé le temps, d'aller lire, non pas ce qu'on en disait, mais bien, le texte, qui l'accompagnait...

     Comme toujours ainsi, helas, les gens jusgent, et prennent position, sans connaitre le sujet.

     Objectivement, donc, la perception que j'ai eu de cet évènement, résidait dans le fait que d'avoir fait cette cagnotte, équivalait à soutenir le fait qu'il ait cogné ce jour là, ce policier,  et je doute fort, pour ma part, que ceux qui ont soutenu cette cagnotte, ait bien pris soin de réfléchir à la véritable motivation, qui leut ait donné envie de le soutenir, financièrement.

     Pour c qui concerne, le fait que les GJ, soient perçus, comme appelant à la violence, je comprends, que ça les choque, et qu'il s'y opposent, dans l'immense, majorité, MAIS.....(concernant Hapatie)

      Il n'a pas dit qu'il n'y avait que ça, il a dit, qu'il y avait ça, "aussi", ce qui est vrai. pas plus tard, qu'hier matin, je trouvais, sur mon mur FB, un panneau, pour expliquer, que la moindre avancée sociale dans l'histoire de notre pays, n'avait pu se faire, que parce que les révoltes, avaient été poussées, jusqu'au paroxysme de la violence et de morts, et de blessés... En somme, que c'était légitime, des qu'on se révolte.

      C'est juste oublier, qu'aujourd'hui, c'est parfaitement évitable, pour peu qu'on privilégie l'expression orale, qui est d'autant plus audible aujourd'hui, qu'il y a internet, et que chacun est libre de s'exprimer, y compris en live.

     ON EN PARLE :https://yetiblog.org/la-cagnotte-leetchi-de-soutien-aux-policiers-est-un-fake-alimente-par-des-robots/?fbclid=IwAR1JIwzS7Qu_oQJ0blm3ZOa9B0S7sA7rHPGr7c9qqBNuacGPLnEsfLLyqrc

     Ce qui est extrêmement interpellant, dan cette histoire, reside dans le fait, que sur le plan sociologique, le phénomène CAGNOTTE en soit, nous invite à considérer en quoi, c'est un outil de manipulation sur internet, parfaitement interpellant, et detectable, quand on lit l'article,  que je viens de poser.

     Il est interpellant, aussi, de voir, que les sauveteurs en mer, ou les pompiers, ont un mal de chien, à profiter de la moindre notion de solidaité, quand eux, lancent une cagnotte en ligne, pour soutenir un collegue, qui est dans la mouise, alors, qu'un boxeur repenti,  qui dit, le lendemain, "mais merde, qu'est ce que je peux être con, j'aurai du la fermer, et rester tranquille", tout le monde est solidaire...

     Le coup de la solidarité, dont parle Hapatie, je ne le remets pas en cause, bien au contraire, je comprends fort bien...

     Simplement, j'essaie de comprendre comment et pourquoi, un citoyen, alors, qu'on sait que le phénomène d'identification, est de la plus haute importance, et que nous y passons tous,  on va donner plus facilement, à un boxeur qui a deraillé, qu'à un pompier, qui sauve des vies...

     Et je dois reconnaitre, que je suis tres perplexe, sur le sujet....

     Moi, le boxeur, je lui colle une claque dans la gueule, et je l'envoie ranger sa chambre, et plus vite que ça.....

     Mais pourquoi,  certains, ne s'identifient ils pas, plutot au pompier ?

     Pour ce qui est d'interdire, purement et simplement,  une cagnotte quelle qu'en soit la raison, je suis d'accord, avec Hapatie, ça n'a aucun sens.

     Par contre, peut être faudrait il légiférer, sur le fait d'imposer au site, un débat obligatoire, avant de décider de soutenir ou au moins, quand il y a suspission, de manoeuvre d'ordre politique....

     Pour ce qui concerne l'intervention de robots, au sujet de la cagnotte, destinée à la Police, elle ne fait helas, pour moi, aucune doute.

     De qui, celà, peut il venir ?

     D'une puissance étrangère, semble t il, qui aurait tout intérêt, à vouloir ternir plus encore la France, en laissant croire, que la population française, soutient de façon exponentielle, une forme de repression.

     Ceci, n'est qu'un hypothèse, mais cette hypothèse est parfaitement viable, et pourrait venir, de hakers, d'extrêmes droites, européennes, americaines, ou russes, par exemple.

     Enfin, logiquement, dans de telles circontances, on dit toujour, A QUI PROFITE LE CRIME ?

     On peut aussi penser, que ça pourrait servir notre gouvernement actuel... Hasard ?

     Je rappelle juste, pour information, qu'il ne  faut pas à ce sujet, incriminer, la police française, dont le responsable de l'association, hier soir, expliquait qu'ils etaient les premiers surpris, que cette cagnotte, ait ainsi grimpé aux rideaux, pire que Donald trump, assalli, par une horde de migrants mexicains, et affamés !

    https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-gilets-jaunes-marlene-schiappa-veut-savoir-si-des-puissances-etrangeres-financent-les-cagnottes-de-soutien-aux-casseurs_3138323.html

     En cours de redaction.

     

    Lire la suite

  • MAMAYOKA, parce que la cuisine populaire, est le vecteur culturel, le plus prépondérant.

    https://mamayoka.fr/cuisinieres/

     Je trouve cette idée absolument merveilleuse. 

     Son ambition se rapproche entièrement, de mon projet d'association, le POT AU FEU, mais le food truk en moins.

     On peut parfaitement imaginer, pr exemple, que certaines de ces femmes, au bout d'un moment, ait pris suffisemment d'assurance, pour avoir le prétention, d'avoir son foodtruk, non ?

     Enfin, pour moi, c'est vraiment une association, qu'il faut soutenir, et booster.

     

    Lire la suite

  • CARTE INTERACTIVE. Bains du Nouvel An : les endroits où plonger pour fêter 2019 en Normandie.

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/carte-interactive-bains-du-nouvel-an--les-endroits-ou-plonger-pour-feter-2019-en-normandie-CC14348813

     Bon, alors, d'accord, on passe pour des masos, sur ce coup là, j'en suis bien consciente....

     MAIS  MAIS  MAIS  MAIS  MAIS MAIS  MAIS  MAIS .....MAIS, que j'ai dit !

     Là, où certains, ne voient que l'inconfort, d'une telle baignade, par le chocthermique resenti, je signale, simplement, que d'une part, les meecins s'accordent tous, sur le fait, que le froid, par son côté vaso constrictor, comme le Boa, de la Zoa, ameliore la circulation sanguine...

     D'une part.

     Mais surtout, que selon des recherches qui ont été menées, depuis plusieurs années, on sait désormais, que l'apprentissage d'exercices respiratoires précis, permet d'userde telles pratiques, et m^me, par ce fait, de resoudre, certains problèmes de santé...

     https://www.france.tv/france-2/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/

    Alors, pour ceux, qui se moquent de nous, et de notre masochisme, je n'ai qu'un mot, qui me vient...

    CAMEMBERT !

     

     

    Lire la suite

  • Gilets jaunes, PAUSE ? Mais, "c'est qui, l'patron" ?

    Alors que la théorie du complotisme, semblerait faire tâche d'huile, je parle au conditionnel, il me semble plus judicieux de nuancer, mais aussi, d’expliquer.

    https://lamarqueduconsommateur.com/

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-instant-m/l-instant-m-12-decembre-2018.

       Pour être tout à fait franche, pour ce qui concerne cette histoire de date, et d'heure, sur twitter, j'aurai pu m'y laisser prendre.

       Il arrive assez souvent, en effet, qu'on pose sur mon mur, certains article, et une d fois que je le lis, , je commence à trouver ça "chelou"... J'observe la date, et je réalise, qu'il s'agit d'un article, qui remonte à plusieurs années...

    .  Certes, par certains recoupements, quelquefois, ça n'est pas inutile, mais alors, que celui qui vient me le coller sous le nez, précise,"attention à la date"...

      Donc, souvent, j'y fais attention, un peu comme une mesure de précaution.

      Pour ce qui concerne cette théorie de complotisme, au sujet du gouvernement, m^me si je reconnais que c'est curieux, je n'y crois absolument pas.

      C'est le hasard, et c'est tout.

      Il existe souvent bien des choses qui se produisent, croyez moi, absolument inexplicables, notamment, dans les dates, justement, les lieux, qu'on ne saurait expliquer autrement, que par le phénomène "curieux, tout de même".

     Dans la tres faible hypothèse, où ça serait effectivement le cas, de toute façon, ça lui reviendra dans es gencives, façon boomrang, avant qu'il n'ait envisagé de digérer la galette des Roi, en début d'années, de façon décuplée?

     Alors, quoi....

    Pourquoi, user sa salive, sur des sujets, aussi evasifs, qu'inutiles.

    De toute façon, l'idée du gilet jaune, en soi, est une idée, et un concept symbolique, extrêmement fort, effectivement, philosophiquement, je veux dire, qui a pour conséquence, qu'il va être très probablement repris, au delà de nos frontières, mettant les politiques, en position, de devoir prêter plus d’attention à l’humain, à partir de maintenant.

      En soit, au delà de avancées, que certains contestent, ou trouvent encore insuffisantes, c'est un progrès social, considérable.

      Moi, je fais plus attention à moi, désormais, parce que lutter, militer, c'est difficile, c'est usant.

      Faire des pauses, pour tuer la colère, et rendre plus efficace, les moyens de luttes, qu'on choisit me semble, par la pensée, la réflexion, la concertation, croyez en mon expérience, nous rend tous infiniment plus sereins, et donc, plus efficaces, comme il en est, du silence, qui est le meilleurs écrin sonore, pour mettre en valeur, LA PAROLE.

      De grâce, sur les réseaux sociaux, quelque soit le sujet, ne bondissez pas, comme des assoiffés, sur n'importe quelle connerie, qu'on vient poser, sous votre nez.....

      Et comme en parole, ayez l'humilité de tourner 7 fois vote langue dans votre bouche, avant de commenter.

      Tout le monde y gagnera, et vous, en premier lieu, vis à vis de l'image, que vous avez de vous même. le commentaire, alors, devient plus posé, plus réfléchi, et plus sensé.

     Un focus sur les femmes, au sein des gilets jaunes.

    http://cheekmagazine.fr/societe/casseurs-violence-victoire-tuaillon-les-couilles-sur-la-table/?fbclid=IwAR2EHUqwcJLCKtn9rfVPZtRd49tJGiL6fRi01PQno5Y3tbdG62fDstdtnYk

     Ce soir, envoyé special, sur le sujet.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • LCP, comment ça se passe, au quotidien, à l'Assemble Nationale.

     On me fait passer cette vidéo, à l'instant, sur FB.

    http://lcp.fr/la-politique-en-video/lopposition-de-gauche-deposera-la-semaine-prochaine-une-motion-de-censure?fbclid=IwAR3UnlFoNJSD-JgQc0OB59fWQfavvoRWfWXbBdgzjrry8Ayf2d-Zwuldsxw

     Pour commencer, le motion de sensure, vis à vis du gouvernement, pour pallier au fait que les gilets jaunes, semblent "insaisissable", puisque qu'il n'ya pas d'interlocuteurs, qui fassent consensus, pour dialoguer avec le gouvernement.

     On dit qu'il n'y a pas plus sourd, que quelqu'un, qui ne veut pas entendre, ce que je crois, et qui est plus vrai encore, quand il s'agit de politique.

     Il est prétendu, dans cette vidéo, que certains députés, au sein du mouvement LREM, serait prêts à soutenir cette motion de sensure.

     Dans la vidéo qui suit, il s'agit de se demander, si oui, ou non, la loi qui doit tendre à mieux protéger les aidants,  (alors que je vous rappelle que nous sommes en plein TELETHON), doit être travaillée ces jours ci, ou si l'Assemble Nationale,  peut se permettre de la renvoyer aux calandres grecques.

     C'est à dire, pour une finalité, debut 2020....

     Et oui, le temps qu'elle fasse la navette, entre le Sénat, le Ministère, et l'Assemblée Nationale, à plusieurs reprises, pour chacun, pour qu'ensuite, elle soit votée puis ensuite, une fois deshabllée de tout fondement, votée, ou pas, pour enfin, être promulguée.

    Elle est bien bonne, celle là, non ? Par les temps qui courrent, je veux dire. Comme on dit vulgairement, "faut pas être pressé".

     Quoi, qu'il en soit, le député qui le prétendait, dans la vidéo précédante, semble, bien avoir raison, puisque les AIDANTS, C'EST MAINTENANT OU JAMAIS, deux deputés, de  LREM, ont voté contre le repport !

    Lire la suite

  • le pape François cherche à obtenir la « pleine implication de l’Église mondiale dans la protection des enfants ».

    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/cardinal-Cupich-rencontre-abus-sexuels-devra-etre-debut-dune-reforme-mondiale-2018-11-25-1200985415?from_univers=&id_folder=1200819732&position=2

    Ces propos sont tenus, par  l’archevêque de Chicago, chargé d'organiser la rencontre mondiale sur les abus sexuels qui se tiendra à Rome en février 2019.

    Il s'agit du cardinal le cardinal Blase Cupich.

    Je le cite:

    « Cela signifie avant tout que nous devons nous assurer que tous les responsables d’Église ont une compréhension complète et directe de l’impact des abus sexuels commis sur des victimes », a-t-il précisé. Cela implique également à ses yeux « de nommer et de prendre pleinement en charge nos échecs afin qu’ils ne se répètent pas ».

    « Pour cela, l’Église, à tous les niveaux – local, régional, national et universel – devra assumer ses responsabilités, a-t-il détaillé. À cette fin, nous devons définir plus clairement ces responsabilités particulières et établir la réactivité, la transparence et la responsabilité, en particulier pour les évêques. »

     Le problème, alors, est le suivant.

     Puisque le pape, lui meme,  CE QUI EST INCROYABLEMENT REVOLUTIONNAIRE, considère que desormais, EN AUCUNE FACON, LA JUSTICE DIVINE NE DEVRAIT SUPPLANTER LA JUSTICE DES HOMMES, en matière de pédophilie,  ça implique, donc, necessairement, une fois la réelle prise de conscience, faite, dans n'importe quel pays,  que a Justice des hommes,  soit à la hauteur, pour raiter le problème de pedophilie, sur le plan sociétal....

     Ors, dans beaucoup de pays,  la pedophilie, est considérée, m^me pas comme un crime, ce qu'il est, comme le viol, mas au mieux, comme un delit mineur, voir, commequelque chose de non seulement, anecdotique, voir parfaitement toléré, et legitime, comme dans d'autres reigions, telles que l'Islam, mais elle n'est pas la seule...

     Les evangelistes, actuellement, feraient un tabac, parait il, et notamment, aux USA.

     Vous savez, pourquoi ? parce qu'ils ont le sens du rythmes, parait il....

     Si si, je vous jure, leur truc, c'est de chanter, autour d'u piano, et certains, sont assez cons, figurez vous, pour s'en contenter, sur le plan spirituel.... mais c'est pas grave, ils vous soulagent, quand même, "grave", votre compte en banque, on ne peut as tout avoir, dans la vie, n'est ce pas.

     Mais côté pedophilie, par contre, on sait pas, c'est MOTUS ET BOUCHE COUSUE.

    Lire la suite

  • Psychiatrie, la septième roue du carrosse macronien.

     Il y a quelques jours était diffusé, sur France 3, un reportage alarmiste et bouleversant, sur la qualité de la psychiatrie en France.

    https://www.france.tv/france-3/pieces-a-conviction/944075-psychiatrie-histoire-d-une-depression-chronique.html

     Certes certains pourraient me dire, que ce dernier, serait partisan, politiquement parlant...

     D'autres diraient, je suppose, que compte tenu du fait, qu'il y ait eu tant de retard, depuis tant de decennies, qu'il n'est pas étonnant, qu'on en arrive à de telles, extrêmités...

     Pour commencer, en ce qui concerne mon cas personnel, parce que apres tout, si je la parle ce matin sur ce sujet, c'est aussi parce que j'ai été internée, personnellement, à plusieurs reprises, il y a longtemps maintenant, et toujours selon ma volonté, ce qu'il est important de préciser, ceux qui y sont passés me conprendront.

     Moi, je n'ai jamais eu à me plaindre, pendant ces internements,  de quoi que ce soit, sur le plan logistique, ou lié à mes soins, c'était l'HP, de saint Etienne du Rouvray.

      Quand je parle de cinquième roue du carrose macronien, je pourrai considérer qu'il en a toujours été ainsi, pour n'importe quels autres dirigeants, considérant le fait que de franchir ces murs, stigmatise toujours le patient, non pas de la part du corps médical, en général, des soignants, et des psychiatres, mais bien de la société elle même.

     Ors, aujourd'hui, on sait pertinamment que le fait de se trouver interné, dans ce type d'établissement, pourrait parfaitement objectivement, arrivé, à 100% des citoyens, pour peu que les circonstances, une formes d'alignemments des faits, les y amène...

     Entre ceux qui sont au pouvoir, (je ne parle pas de la France, en particulier, suivez mon regard), et qui, par leur immense fortune, passent à travers les mailles du filet,  ceux qui noient leur mal être dans la drogue, d'autres, dans l'alcool, ou d'autres, dans je sais quelle addiction, comportementale, aussi, quelquefois, nous sommes tous, un jour, par un concours de circonstance malheureux, à devoir franchir un jour, peut être ? qui sait , aurez vous, vous aussi, psychiatres ?  La chance, véritable, de vivre cette expérience...

     Excusez moi, je me surprends moi même à avoir envie d'en rire sachant à quel point ("vigule" ?), ma prose est attendue, sur ce sujet.

     Car oui, mesdames et messieurs, un psychiatre, aussi,  n'est pas à l'abri de se retrouver, un beau jour, "jour béni", benni oui oui, "de l'autre côté de la barrière".

     Un message, à l'intention de la dernière experte psychiatre, qui, serait à l'origine de l'enventualité de la prolongation de ma mesure de protection.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Je l'ai fait soft, là, non   ? Vous ne trouvez pas  ? Vous en tirez plutôt, bien, non ?

     

     

     

     

     

    BREF.

     Incriminer ainsi, les gouvernements antérieurs, si c'est recevable en partie, me semble,  quoi qu'on en dise, exagéré, pour la raison suivante.

     Désolée, si j'en reviens au gouvernement, sous François Hollande (décidément...), mais lui, au moins,  ne servait pas la soupe, à la méritocratie, comme le fait, Emmanel Macron.

     Servir la soupe à la méritocratie, ça consiste à faire valloir, qu'il n'y a que

    "ceux qui empreintent les chemins conventionnels de la réussite conventionnelle", qui meritent l'attention.... 

     Désolée, pour le peu d'élégance, pour la formule, mais le principe de répétition présente aussi l'aventage quelquefois, d'être plus parlant, ou d'insister, là, où il le faut.

     Je ne ferai pas l'offense, au chef de l'etat, de ressortir les diverses petites phrases, qui en attestent, parce que je ne suis pas revencharde...

     Non, moi, je m'occupe, comme beaucoup, de tous ceux qui restent sur le bord du chemin, et qui socialement, par trop de souffrances accumulées, arrivent quelquefois, à l'hôpital psychiatrique.

     Car il faut le dire, ça n'est pas toujours le cas, bien sûr.

     Mais c'est aussi, trop souvent le cas....

    Ensuite, il y a le débat,  auquel etait présente, Agnes Buzyn.

    https://www.france.tv/france-3/debat/944073-comment-sauver-la-psychiatrie.html

     Je l'ai regardé aussi. Je vais lui écrire, moi, à la ministre.

     Et croyez moi, car moi aussi, en politique, il ne faut jamais cracher, sur l'occasion qui se presente, et bien ce chantier, là, croyez moi, ça va être autre chose, que de reconstruire notre cathedrale Notre Dame...

     Ha, c'est sûr que pour reconstruire la psychiatrie, il va y avoir infiniment mois de "sponsors", c'est moins, "vendeur", comme on dit, quand à l'image....

     Excusez moi, mais faut que je me lâche un peu, là.

    http://www.ch-sainte-anne.fr/

     Comme l'a dit la ministre, dans ce debat, il semble bien, que selon les territoires, on est plus ou moins bien lotti, selon l'endroit, où l'on habite, et ça n'est pas normal., Il devrait y a voir des alternatives, autres que l'hopital psychiatrique de proposé, à chaque fois, que le patient, ne presente pas de risque, pour autrui, ou pour lui même.

    Lire la suite

  • Europe, Eur' Hope, et médias ? Bons baisers d'Europe.

    https://www.france.tv/france-2/bons-baisers-d-europe/#

    Retrouvez Stéphane Bern chaque samedi à 16h45, accompagné d’un invité et de ses trois explorateurs. 

    Toutes les semaines, Abdel Alaoui, Enora Malagré et Julia Molkhou parcourent l’Europe pour dénicher le meilleur de trois pays européens et les faire découvrir aux téléspectateurs.

    Trois destinations et autant de façons de vivre, de rire, de manger ou encore d’aimer qu’ils défendront en plateau avec l’aide de représentants européens amoureux de leur pays !

    Visit Europe : https://www.visiteurope.fr

     Ca fait quelques fois, seulement, que je suis allée assister aux enregistrements. je passe toujours un tres bon moment, et je trouve interpellant, sur un ton léger  et amusant, d'observer les différences, qui existent d'un pays à l'autre, si l'on observe les différents aspects de nos sociétés.

      Un invité pose sa touche artistique, le ton est à la détente, et parler des autres pays qui nous sont si proches, geographiquement,  me semble salutaire,  en ces temps d'élections européennes à venir.

     Je vais aller voir les episodes en retard, et j'y reviendrai.

    Lire la suite

  • Au sujet des immeubles effondrés, à Marseille.

    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/effondrements-d-immeubles-a-marseille-proprietaire-d-un-logement-l-elu-xavier-cachard-propose-sa-1542181969?fbclid=IwAR277JSFpnQKgo547d3oivYggM7uIg76Apa73nyomYmwWLC2DKg2U1JcNnk

     Si je ne dis mot, je n'en pense pas moins.

     Je pourrai vous dire, "quel aj =Justice fasse son travail", mais j'aurai le sentiment, que ça pourrait blesser, mais comme je ne suis pas poliique, officiellement, en tout cas, je peux me le permettre.

     J'ai tellement de choses à dire, sur le sujet, que je ne sais pas quoi commencer.

     Si, je sais, aller revoir, une emission, sur Europe 1, il y a quelques jours, où beaucoup de choses, sont expliquées, c'est un bon debut.

    http://www.europe1.fr/emissions/on-fait-le-tour-de-la-question-avec-wendy-bouchard/wendy-bouchard-aujourdhui-les-logements-insalubres-en-france-3799538

    31 décembre 2018.

     Demandant des nouvelles, sur ce que ça donne, sur place, au sujet de la demande de demission du maire, Gaudin, voilà, ce qu'on me repod, à l'instant.

     "La démission de Gaudin a été scandée dès le début dans les trois grandes manifestations( Marche blanche/ Marche de la colère/ Marche pour un logement digne) après le drame de la rue d'Aubagne qui a fait 8 victimes ensevelies sous l'effondrement du N° 65.. A ma connaissance il n'y a pas de pétition. Il y a eu débat à ce propos car au niveau législatif seul le maire peut décider de démissionner ou alors le conseil municipal . Ni l'un ni l'autre le fera. Gaudin a dit qu'il ne quitterait pas le navire! Se pose aussi un problème pratique pour les 1600 délogés. il leur faut un interlocuteur pour réclamer un relogement c'est-à-dire le Maire! Il y a une pétition pour une mise sous tutelle. Mais là aussi il y a débat. parce qu'il n'y a plus aucune confiance dans l'Etat".

     Je comprends, la mise sous tutelle de la ville, serait effectivement une bonne alternative, mais surtout, qui n'entreverait pas la demande des expulsés.

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/effondrement-d-immeubles-a-marseille/immeubles-effondres-a-marseille-des-anciens-habitants-du-65-rue-d-aubagne-invitent-a-un-rassemblement_3121771.html

    Pour ceux, qui souhaiteraient proposer un terrain, avec une caravane, par exemple, dans le fond de leur jardin, que dit la loi ?

     Est ce que la maire doit donner son accord ?

     Est ce qu'un partenaiat, avec une association, pour payer unquement les charges, est envisageable, ou existe deja  ?

     Je pose cette question, parce que des caravanes d'occasion, il y en a pas mal à vendre, sur le boncoin, notamment, ou ailleurs, et à des prix abordables.

     Pour la pétition, elle se passe ici:

    https://www.change.org/p/mise-sous-tutelle-citoyenne-de-marseille-et-de-sa-m%C3%A9tropole?fbclid=IwAR297--di4DxvhxrWJDjTJforXpOdYG5O2XIW-6tVqw7qGnyQDfKPI7PCao

     

     En cours de commentaire.

    Lire la suite