google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

FAMILLE.

 Et oui et croyez moi c'est une sacrée rubrique que celle ci, puisque la famile est au coeur de bien des polémiques en ce mement.

  Et pour ceux qui auraient endance à regarder un peu trop dans le retroviseur je tiens juste à vous rappeler que ce qui importe; ça n'st pas la d estination du chemin mais ce qu'on trouve sur les blods de celui ci....

  Et que de vouloir rendre la famille "aseptisée"est aussi illusoire que la formule "ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants" qui fermaient nos livres d'enfants quand nous étions petits. 

  Cette attitude n'est qu'un symptôme dont l'immaturité  nous renvoie au grimoires moisis par le temps, qui fait rouiller les fusils.

  • La cerise sur le gâteau du 11 novembre 2018.

    http://www.ouvalalgerie.com/news/2904-Marine-Le-Pen-:-%C2%AB-Alg%C3%A9riens,-qu%E2%80%99avez-vous-fait-de-votre-ind%C3%A9pendance---%C2%BB.html?fbclid=IwAR13dccK13Yv9-XPMr4l_W26mznTF_TSih-HCUl0N2kXCy-8PaFp97xzc08

    Comment vous dire ?


    J'étais vraiment stupéfaite, il y a quelques heures, de découvrir, un tel cynisme, mais surtout, une telle bêtise.


       Car sans même aborder le problème de la colonisation, sous l'angle strictement, humain, et j'ose l'affirmer, "humaniste", le simple fait que ces anciens combattants, n'aient retrouvé le droit de toucher une pension, il n'y a que quelques années, pour le peu qui n'était pas encore décédés, grâce au film INDIGÈNE, en dehors de la profonde honte que ça m'inspire, personnellement, ça devrait induire, un respect minimum.

     Quand je pense qu'elle a changé de nom son parti, mais pourquoi, diable, ne reprend elle pas son père dans ses rangs, puisqu'elle y est si fidèle, sur le plan idéologique.

     Il y a peu, je ne sais plus lequel de ses lientienants,  prétendait, sur France Inter, que le nouveau parti, "Rassembement National", n'avait pas à être catalogué à l'extrême droite.

       Il oublie visiblement,  qu'en aucune manière, il n'appartient à qui que ce soit, d'interdire que l'on décide objectivement, qu'un parti, serait de telle coloration politique, ou qu'il ne le soit pas....

       Comment vous dites ?

       "C'est la presse, qui en decide ainsi, et c'est une forme de mépris" ?

       Ha, non, non, je ne crois pas...

       C'est l'opinion public, qui le décide, et personne d'autre.

       Le fait, d'être qualifié  de telle tendance, ou de telle autre, ce qui correspond dans la langue française, simplement, à l'equivalence de la qualification, ou  du qualificatif, n'est que le reflet de la perception, qu'en a monsieur tout le monde, et donc, conforme aux valeurs défendues par le parti, et il en est ainsi, de n'importe lequel d'entre eux.

      Pour ce qui concerne le fait que marine le pen, ait changé le nom de son parti, il n'est pas impossible, que cette décision, n'ait été prise que parce que je l'avais suggéré, dans un de mes articles... Il  y a des années de celà.

      Connaissant pas mal de ficelles,  sur la psychologie transgénéationnelle, je m'étais dit qu'apres tout, elle etait en droit, peut être , de revendiquer une forme de politique,  et de valeurs, enfin, selon une déhontologie politique frisant, la pure logique sincère, de la démarche politicienne, telle, que moi je l'envisage, aurait été somme toute, parfaitement cohérente...

      Apres tout, comme disait "son vieux", il fallait bien "tuer le  père", selon la formule bien connue des psys...  Ce qui se fait, pour n'importe quels enfants, chez les gens civilisés, sans que ça ne soit necessairement, ce qu'on appelle, un psychodrame.

      Mais quand le paternel, "achète" ses enfants, pour faire d'eux,  ou de l'un d'eux, ce que lui a décidé, il en va tout autrement.

      Ce qui a toujours été le cas, chez jm le pen.... Les chiens, cependant, ne font pas des chats, et visiblement, marine le pen a juste oublié, avant de changer de nom, l'essentiel, prétendre exister véritablement, en dehors de l'exemple paternel, induisait, qu'elle démontre, qu'elle en avait le potentiel, sur le plan politique, ce qui visiblement, n'est absolumnt pas le cas.

      Le mépris qu'elle témoigne, dans la déclaration, que dis je, la provocation, qui est la sienne, aujourd'hui, la replace exactement, là, d'où elle n'aurait jamais dû partir, dans le giron paternel...

      Ne manque plus qu'au vieux, à crier, "victoire", et elle, repartir, la queue entre les jambes.

      Pour ce qui est du fait, que son changement de nom eût été inspiré par moi, ça ne fait aucun doute.

      Quel effet ça me fait ?

      Je m'en fous.....Je n'en tire aucune fierté, bien sûr, mais je n'y peux rien. Quand on n'a pas d'autre possibilité que de bosser que sur internet, et de semer ses idées, selon la seule méthode qu'on m'autorise, on ne peut que s'adapter, et c'est donc ce que je fais.

      J'ai pour principe, depuis bien longtemps,  de ne plus vraiment y prêter attention. Quan ce sont des personnes que j'apprécie politiquement, ou artitiquement, je m'en rejouis, quand ce sont des personnes que je réprouve, je m'en fous.

       Dès que des personnages publics, qu'ils soient politiques ou artistiques, doivent trouver des idées, ils n'ont guère le choix, que de lire, ou de faire lire, par d'autres, puis ils se servent.

       Moi, de mon côté, contraiemet à elle, "je suis droite dans mes bottes", je sais, contre quoi je lutte, et si je n'ai rien contre elle en particulier en temps que femme, j'ai tout contre les idées qu'elle vehicule.

       Quand je dis que leur parti s'apparente, à un fonctionnement entièrement pyramidal, qu'il n'a pour seul objctif que d'entretenir de quoi, gagner beaucoup d'argent, comme le confirme d'ailleurs sa nièce,  avec son école, qu'elle vient de créer, pour "placer ses amis", en temps qu'enseignants, on est toujours et encore, dans sune même logique, au plus grand mépris des préoccupations des gens, les plus modestes, et des plus démunis.

       Dans l'hypothèse, où marine le pen, aurait envisagé effectivement, de faire de la politique désormais, avec de nouvelles idées, le changement de nom, avait un sens véritable...

      A présent, elle en est revenue aux couches culottes, et langée par son propre père, alors, difficile dans ces conditions, de voir ce changement de nom, ayant une signification véritable.

      Et pour ceux, dans les campagnes, notamment, qui croient qu'elle puisse proposer des solutions, je comprends, je trouve ça triste, et decevant, mais je comprends.

      Je voudrai juste, qu'on m'explique, en quoi, pourquoi, et comment, en milieu rural, le vote  front national (puisqu'il nous faut bien y revenir), aurait un sens ?

      Est ce que ces gens là, ont des idées, pour sauver l'agriculture, de l'ornière dans lquelle elle se trouve ?

     Je ne crois pas ?

     Est qu'ils ont des idées, contre la désertification des campagnes ? Pas d'aventage.

     Est ce qu'ils proposent quelquechose ? Quand une entreprise, risque d'être rachetée, par une multinaionale,  qui a son siège social en Inde, ou dans je ne sais quel paradis fiscal, et qu'ils ne souhaitent racheter, que pour fermer boutique ?

     Je ne crois pas.... Ou bien alors, tenez moi au courant, peut être que j'ai raté un épisode..

      Pour ce qui concerne cette déclaration, où elle demande aux algeriens, ce qu'ils ont fait de leur indépendance, je demeure vraiment consternée, par cette bétise.

      Ca démontre, d'une part, qu'lle n'a aucune idée, de l'histoire de son pays, sur son sujet...

       Ca démontre, qu'elle est incapable du moindre sentiment d'empathie,  puisqu'elle n'a pas compris, ce que représente pour un être humain, de partir, de fuir  sa patrie, pour sauver sa peau, d'où sa position, sur le problème migrants, d'aujourd'hui.

       Ca démontre, qu'elle a un âge mental, aussi bas, que celui de son mentor, donald trump , en fait.

       Ne pas comprendre, ce qu'est le désespoir, qui vous pousse à une telle démarche, alors qu'elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche, dans une famille pro colonnie....Je n'arrive même pas à en rire en fait... C'est inquiétant, ça, non ?

      Les algériens d'aujourd'hui qui ont émigré, n'ont pas à répondre, du fait que leurs grands parents aient voulu l'indépendance, parce que c'était pour leur dignité, qu'ls s'étaient battus, et que souvent, d'ailleurs, ils en sont morts, en si grand nombre...

       Pour autant, ils n'ont pas à considérer, comme devant rendre des comptes, sur ce spoint, parce qu'ils ne sont pas responsables, en temps que personnes, de ces morceaux de leur histoire... Pas plus en tout cas, que marine le pen devrait, "en théorie", avoir à répondre justement, de la position de son paternel, sur le sujet...

     Seulement, voilà.

       Là, où justement, des descendants d'immigrés, aujourd'hui, sur le territoire français, loin de faire allusion à leurs racines, voudraient juste qu'on arrête de les faire chier, et ne plus subir, plus humblement, le délit de facies, ou la discrimination à l'embauche, je vois une nouvelle fois, que par cet article, qui ne reflète pas une idée politique, mais qui descend la démarche politique, DANS SON ENSEMBLE, dans le mépris le plus moribond de l'histoire, marine le pen, s'evertue comme d'habitude à jouer, avec le lance flamme....

     Quand je dis que ces gens, ne sont vraiment que de la racaille, je crois qu'on peut difficilement le nier.

     Pour y voir plus clair, sur le sujet, je vous recommande de lire ceci:

    https://npa2009.org/idees/les-colonises-de-lempire-francais-dans-la-premiere-guerre-mondiale?fbclid=IwAR1QQ7BCQR7G7WpeU4XQ9NcAjdfqevPdkRgLc7JL9zABohSonsAXysIMjf8

     On y apprend, précisément, que c'est cet enrolement de force, pour servir la France, qui en partie, fût à l'origine, du désir d'indépendance... CQFD.

    Lire la suite

  • L'ÉDITION DES INITIATIVES, en direct des régions.

     C'est un peu "carnet de campagne", de France Inter, mais version vidéos.

    https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/vos-rendez-vous/l-antenne/l-edition-des-initiatives

      Parce que partout, en France, en ville ou à la campagne, il se trouve des gens, qui souvent sont inconnus, et qui ont des idées géniales, qui méritent d'être mises en valeurs, pour que ces idées, en fassent germer de nouvelles, ou être décuplées, et multipliées, dans l'interêt de tous.

     

    Lire la suite

  • Elections au BRÉSIL ? Bolsonaro veut stériliser les pauvres !

     Bon, je viens de decouvrir ces petits jeunes, là derrière, et j'aime beaucoup, on peut se demander, pour qui, ils ne votent pas, hein ?

     SI SI, on peut se le demander.

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Armement, où quand l'argument économique dit que l'argent n'a pas d'odeur.

     Emmanuel Macron declarait her, que de condamner les ventes d'armes, vers tel pays, etait equivalent au fait, de  faire un ambargo, sur n'importe quel autre secteur de l'economie.

     Il est vrai qu'avec le viellissement de la population, on peut avoir des appareils auditifs pour moins cher qu'auparavent, ou comme on dit vulgairement, "mieux vaut entendre ça que d'être sourd".

     Le point où il aa raison, c'est quand il prétend que  c'est infiniment plus complexe qu'on ne le souçonne.

     D'accord.

       Mais il n'empêche que pour moi, vendre des armes, avoir purement et simplement, une industrie des armes, destinée à d'autres pays, est immoral,  le seul et unique client, de cette industrie, devrait n'être que nous même.

     Oui, je sais, je suis une rêveuse, je n'ai jamais eu la prétention, effectivement, d'être autre chose.

     Moi, je transformemrai toutes les kalachnicov' de la terre, en soliflores,  sur un socle, canon scié vers le haut, et ça relancerait l'horticulture française !

    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/info-medias/documentaire-mon-pays-fabrique-des-armes-plongee-dans-une-industrie-taboue-en-france_2989323.html

    01 Juin 2019.

    Au moment de l'Indochine, deja, les dockers CGT etaient contre la livraison d'armement.

    https://cgtnforge.wordpress.com/2019/05/29/guerre-au-yemen-hommage-aux-dockers-cgt/comment-page-1/?unapproved=476&moderation-hash=a724f2b5c9624b4853381238c5144d18#comment-476


     Alors, ça ne date pas d'hier.

     Mon commentaire, est sous l'article sur leur blog.

    Sinon, j'ai  ecouté il y a quelques jours, un truc, au sujet des casques bleus.

     Sur France Inter, bien sûr. mais je ne retrouve pas le lien.

     Voicile lien de l'ONU.https://www.un.org/fr/peacekeeping/service/index.shtml

     

    Lire la suite

  • EUR'HOPE.....Avec génération S, avec Benoit Hamon, 6 septembre 2018.

    Non, l'Europe n'a pas les deux pieds, dans le même sabot !

     Un proverbe dit, "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage".

     C'est exatemment ce qui se produit, avec l'Europe, aujourd'hui.

     Pour le coup des sabots, il est possible que certains y voient un coté désuet, pour ne pas dire franchement anachronique, ce que je peux comprendre.

     En effet, en dehors de les acrocher, sur la façade d'une maison, à la rigueur, pour y ranger quelques bouquets de fleurs séchées,  c'est bien là, la seule utilisation, dont ils puissent jouir, en dehors de danse folkloriques, devenues plus frequenttables, non pas pour des raisons "nationalement politiques", mais plutot, pour des raisons, strictement culturelles, pour peur, que comme en bretagne, pendant, les interceltiques, les dirrecteurs artitiques, aient le bon goût de les agrementer d'une touche, plus "comptant pour riennes",  (alors, qu'ils comptent pour beaucoup).

     En dehors d'une certaine chanson, j'ai en mémoire,  quand j'étais en CP, à l'ecole de Goupillières, (76), un jour, où j'étais allée au piquet, pour faute d'avoir été trop assudue, tres probablment, d'avoir eu acces au derrière du tableau noir, et d'y a voir vu dessiné, des paires de sabots, pour nous expliquer, quelques jours suivant, ce que signifiait, le mot "paire"...

     J'avais trouvé ça amusant, d'y avoir eu acces, un peu comme si j'avais eu entre mes mains, le cahier de travail de l'institutrice elle même, qui s'appelait, madame Baril, qui me détestait, et qui me terrifiait, autant que je la detestait.

      Il faut dire que son mari tabassait les éleves, dans le prefabriqué, à l'epoque, et qu'on entendait les coups pleuvoir, alors, ça n'aidait pas....

      Bon, là, nous sommes vendredi matin, et ils annoncent du froid, pour demain, alors, c'est bien, certains, au moins, comme ça, sont habillés, pour l'hiver.

     SIC !

     "Avoir les deux pieds, dans le même sabot de venus".

    Voici le lien FB, pour ceux qui y sont, et velent en discuter, y compris s'ils ne sont pas encore convaincus par GénérationS, parce que c'est dans le dialogue, toujours, qu'on peut progresser.

     Pour ceux qui connaissent deja, c'est ici:

    http://r.courrier.generation-s.fr/mk/mr/xAw6ZDjtorDkcWp0cpBcp7Mjk8CizHpplT6nL6IS7HglGetnTJpFnyimwGfFJWYNr_xUEMW3Uk1AOGCbY4xi1OOzneV2-9faqc9ONCyb2eg9E0txok3lpg

     8 septembre 2018.

    Avant hier soir, avait lieu un grand metting, qui reunissait les sympatisant de génération S.

     Dans un premier temps, voilà le discours du fondateur de génération S, Benoit Hamon.

    Je n'en connais que quelques uns, dont j'ai eu la chance d'assiSter, à quelques discours ou prestations, au cirque d'hiver, il y a quelques semaines, dont je garde un souvenir mémorablel, comme  le meeeting de Bercy, dont je vous redonne le lien.

     

    par Mouvement Génération·sil y a 12 jours

    Nous venons de dévoiler les 30 premiers visages de citoyen.n.es engagé.e.s pour plus de justice sociale, fiscale et environnementale.

    Découvrez ICI les parcours et engagements de ces 30 citoyennes et citoyens qui figureront sur la liste de Génération·s pour les élections européennes.

    Corinne ACHERIAUX, 49 ans, Infirmière, Cébazat, Auvergne-Rhône-Alpes

    Salah AMOKRANE, 54 ans, Cadre associatif, Toulouse, Occitanie 

    Zerrin BATARAY, 39 ans, Avocate, Roussillon, Auvergne-Rhône-Alpes

    Guillaume BALAS, 46 ans, Enseignant, Député européen, Paris, Ile-de-France 

    Sabrina BENMOKHTAR, 25 ans, Caissière, Étudiante, Nancy, Grand Est 

    Alain BENARD, 44 ans, Chargé de mission action sociale à la CAF Réunion, Saint-Denis, La Réunion

    Camille BORDES, 31 an, Agricultrice, Arlebosc, Auvergne Rhône-Alpes 

    Joao CUNHA, 33 ans, Diplomate, Strasbourg, Grand Est 

    Naïma CHARAÏ, 46 ans, Coordinatrice de programme médico-social, Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine 

    Benoît HAMON, 51 ans, Trappes, Ile-de-France 

    Aurore LALUCQ, 39 ans, Economiste, Paris, Ile-de-France 

    Atte OKSANEN, 29 ans, Chargé de mission, association des petites villes de France, Paris, Ile-de-France 

    Anne-Marie LUCIANI, 59 ans, Formatrice anglais AFPA, Ajaccio, Corse 

    Miloud OTSMANE, 29 ans, Agent de silo, Charnay-les-Mâcon, Bourgogne Franche Comté 

    Roxane LUNDY, 23 ans, Secrétaire générale adjointe de la délégation Génération.s au Parlement européen,

    Beauvais, Hauts-de-France 

    Mehdi OURAOUI, 37 ans, Entrepreneur et enseignant à Sciences Po, Anglet, Nouvelle-Aquitaine 

    Colette MARIE, 27 ans, Chargée de mission dans la fonction publique territoriale, Arras, Hauts-de-France

    Sebastien PEYTAVIE, 36 ans, Psychologue, Sarlat, Nouvelle-Aquitaine 

    Marie SAUTS, 54 ans, Charpentière, Pouy de Touges, Occitane 

    Éric PLIEZ, 62 ans, Dirigeant associatif, Paris, Ile-de-France 

    Françoise SIVIGNON, 62 ans, Médecin, Paris, Ile-de-France 

    Michel POUZOL, 56 ans, Chef de cabinet, Bretigny-sur-Orge, Ile-de-France 

    Laura SLIMANI, 29 ans, Chargée de mission dans le secteur associatif, Rouen, Normandie 

    Bastien RECHER, 40 ans, Urbaniste, Caen, Normandie 

    Sarah SOILIHI, 26 ans, Doctorante en droit, Marseille, Provence Alpes Côte d’Azur 

    Arash SAEIDI, 43 ans, Commerçant, Angers, Pays de la Loire

    Ouassila SOUM, 34 ans, Directrice générale des services, Ville de La Riche, Saint Pierre des Corps, Centre Val de Loire 

    Pierre SERNE, 46 ans, Fonctionnaire territorial, Montreuil, Ile-de-France 

    Isabelle THOMAS, 57 ans, Juriste, Députée européenne, Saint Malo, Bretagne 

    Jerome VERITE, 41 ans, Syndicaliste, Montbizot, Pays de la Loire 

     le 15 mars 2019.

     Benoit Hamon, sur  RL, ce matin.

    https://www.facebook.com/hashtag/listecitoyenne?source=feed_text&epa=HASHTAG

     En gros,  si je shématise, le PS a expliqué, qu'il suivra Macron. Alors, comme le dit Benoit Hamon, dans ce cas, pourquoi s'emmerder avec les intermediaires, à sa voir, Raphaël Glukmann, et sa liste....

     Moi, perso, un mouvement, ("en marche"), qui se fait financer par la multinationale BAYER, qui a racheté MONSANTO, dans 'objectif d'organiser, une insolvabilité, afin de tenter de ne payer aucune reparation, ni dedomagements, aux victimes, et qui produit le glyphosate, alors que pendant le grand débat, partout en France,  Macron, a roulé tout le monde dans la farine sur le sujet, version, "oui, mais mais enfin, vous savez, moi aussi, j'aimerai bien aller vers linterdiction", alors, que ce sont eux qui casquent pour sa campagne, il faudrait juste qu'il arrête de nous prendre pour des cons.

    En cours de commentaires.

     

     

    Lire la suite

  • SPELA PAHOR, ethnologue.

      Presentation du feuillet, du festival de contes, 2018, à FRESQUIENNES.

      "Née à Ljubjana, en Slovénie, Spela Pahor a fait des études d'ethnologie et d'anthropologie, qui l'ont conduite à collecter des histoires de conteurs d'Istrie. 

     Conteuse elle même, depuis 1996, elle raconte aussi, en kamishibaï, traduit des contes traditionnels, et a publié plusieurs ouvrages, dont des récits  de vie d'habitants de Piran".

     Le kamishibaï, voici l'explication:

    http://www.kamishibais.com/kamishibai.php

     Pour l'Istrie, dont elle parle, voici differents liens.

    https://www.encroatie.com/guide-touristique/sejour/sejour-istrie/

      Pour commencer, j'ai été en admiration, devant le challenge que représente le fait de parler en conférence, ou conter, dans une langue qui n'est pas la sienne, et on sait tous à quel point le français est une langue difficile.

     Ensuite, au delà du fait, que ses prestations, étaient aussi interressantes qu'agréables,  je tiens à préciser une chose.

     Depuis plusieurs années,  depuis que ces provinces de l'Est de l'Europe, sont devenues indépendantes du bloc communiste,  on assiste quelquefois, à une forme de récupération politique, de leurs cultures personnelles, par les extrêmes droites.

    http://www.croatia.eu/article.php?lang=4&id=24

     J'avais entendu, que dans le cadre de certaines fêtes régionales, cette récuperation était bien réelle. Je ne sais si ça se produit encore, aujourd'hui.

     Mais il est important de prendre conscience, que ce qui fait la culture d'une région, ou d'un pays, n'a pas lieu d'être interprété de telle sorte qu'elle cloisonne l'opinion, dans une forme de schlérose culturelle, qui n'aurait pour seul objectif, que de nourrir des intérêts particuliers,  si l'on observe que toujours, les extrêmes droites européennes, instrumentalisent leur culture, pour tenter d'éjecter, la moindre chance de s'enrichir d'autrui, comme un terreau malsain, qui serait déséquilibré, dans sa composition finale,  et impropre à "la culture".

     Vous doutez ?

      Un jour, dans mon ancien jardin, pour une raison que j'ai un peu oubliée, je dois avouer, mon tas de compost avait reçu, les cendres de la cheminée, en quantité anormalement élevée.

     Nous avions pourtant retourné le matériau, de façon qui semblait physiquement, satisfaisant....

     Une fois utilisé ce compost rien ne poussât. Aucune graine, ne germât.

     De la même façon, entretenir une culture traditionnelle, en l'instrumentalisant de telle sorte qu'elle soit une entrave au sang neuf, venant de l'extérieur, est aussi stérile que le terreau dont je viens de vous parler.

     Si je ressens le besoin de vous parler de cette conteuse, c'est pour une autre raison, aussi.

     Les témoignages des histoires qu'elle nous a racontées(oui, je sais, pour l'accord, mais je persiste), ont été collectées, sur une base strictement orale.... Et que j'ai en mémoire, d'avoir travaillé sur ce sujet, en ce qui concerne, certains pays d'Afrique, qui bénéficient eux aussi, du fait que cette culture, ne se transmette que de façon orale.

     Il importe alors, absolument, et je ne crois pas que ce soit la trahir, de la transcrire, de façon ecrite, aussi, et si possible, indépendamment (on ne sais jamais), de l'nformatique.

     

    Lire la suite

  • Les Editions UTOPIA.

    http://www.editions-utopia.org/

      Pour ceux qui me suivent, ils savent peut être, qu'il y a quelques années,  alors que je n'étais jamais allée fouiller chez cet éditeur, j'avais rédigé un article, sur l'aspect philosophique, de l'utopie.

    http://francoise.babaorum.info/t2886-Ce-que-je-propose.htm?q=utopie

       Le fait qu'en aucune façon, ce qui aussi vital que l'air qu'on respire, l'eau que lon consomme, ou quelqu'energie que ce soit, ne devrait appartenir au privé.

      Je n'ai jamais changé d'idée sur ce sujet, et si l'on observe d'autre part, le fait que par le rechauffement climatique, entre autre, l'eau potable conformement, à ce que je dis depuis plude 15 ans, et apres bien d'autres avant moi, devient un enjeu geo strategique, de la plus haute importance....

     J'ai d'autre part, fait connaissance, avec l'un de ses responsables, pendant une reunion, la semaine dernière, à Rouen, et j'ai trouvé ça absolument passionnant. 

     En cours de redaction.

     

    Lire la suite

  • Un nouveau regard, sur le syndrome Gilles de la Tourette.

    https://www.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/744915-ca-commence-aujourd-hui.html

     J'ai trouvé ça vraiment passionnant, je ne vous rien d'autre à dire.

     J'aimerai sa voir, d'autre part, si sur le plan de la recherche, des recoupements sont fait, avec le problème des bègues, et si la sophrologie, a deja été testée.

    Lire la suite

  • Champs libres : la permaculture à Chédigny (Indre-et-Loire).

     Je ne pose aucun commentaire particulier sous cette video, parce que j'ai un ouvrage en cours d'écriture sur le sujet, alors, je réserve mes commentaires, dans ce derniers, mais j'apprécie particulièrement, de voir que beaucoup de mes analyses sur le sujet, trouvent du répondant par cette vidéo. je me suis abonnée, d'ailleurs, pour suivre.

     je vous recommande les videos connexes.

    Lire la suite

  • Bayeux, féminisme, et reporters de guerre.

      Je suis extrêmement en colère, ce matin, parce qu'on me bloque le moteur de recherche, interne à mon site internet, alors, que personne ne devrait s'y sentir autorisé.

      C'est vrai que ça fait 5 jours, que j'attends, que  l'UDAF, me verse mon argent mensuel, et que considérant, que "ventre affamé n'a pas d'oreille", comme on dit vulgairement, ce matin, "je ne suis pas facile à traire".

      Pour mon argent, oui, merci, j'ai alerté ma fille ainée, j'ai alerté mon avocat, j'ai lalerté l'UDAF, j'ai remué ciel et terre, bien sûr, comme il se doit, y compris la juge ces derniers temps, par ecrit, et si hier, c'est le café du village (merci, Cécile, qui m' a avancé deux timbres postes, et une enveloppe, pour poster la lettre à la juge, et mon travail sur la tutelle), et merci, encore, pour le repas gratuit, et la boulangère, pour les deux pains au chocolat gratuits..

     OK, j'ai bien compris, pour la solidarité au sein du village, MERCI ENCORE.....

     Désolée, hein, si je lave mon linge sale en public, mais franchement, quand je remue ciel et terre, pour me faire respecter, et que je vois que rien ne bouge, je ne vois guère ce que je peux faire de plus, alors, je n'ai pas le choix.

     Ce matin, donc, j'avais l'intention de vous parler de l'émission, du "téléphone sonne", sur France Inter.

    Vous pouvez réécouter cette émission, en suivant ce lien:

    https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-11-octobre-2018

     Pour ce qui concerne Bayeux, et ce mémorial, consacré aux reporters de guerre, j'étais allée le visiter, il y a quelqus années, un été, j'ai même fait quelques vidéos, sur le sujet, et redigé des articles, aussi, je suppose, si vous parvenez à remettre la main dessus.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/spiritualite/deces-de-la-journaliste-veronique-robert-blessee-a-mossoul.html 

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Pédophilie, dans les autres pays d'Europe.

      Depuis l'avenement d'internet, on a la chance de pouvoir bénéficier, grâce au phenomene de mondialisation, à certaines prises de conscience, de certains faits de société, qui auparavent, etaient infiniment moins visible.

       On peut en juger, de l'émergeance du mouvement "me too", par exemple, mais aussi, de bien d'autres faits de société.

      La "vulgarisation" de la pédophilie, m^me si l'expression, peut choquer, mais je veux dire, par là, "sujet de moins en moins tabou", par le fait que le sujet est plus connu, et donc, reconnu, aujourd'hui par la société, en est un des aspects les plus importants.

     Il est possible, que l'expression, VULGARISATION DE LA PEDOPHILIE chue... Et pourquoi pas ?

     Quelquefois, il n'est pas un luxe qe de choquer, pour aider à la prise de conscience.

     Jadis, un enfant (dont moi) qui en était victime, n'osait le dire à qui que ce soit.

     Aujourd'hui, c'est probablement encore le cas, mais grâce à cette "vulgarisation",  statistiquement, un enfant, le dira plus facilement, enfin, je l'espère. 

     Si je tiens à a border ce problème, sous l'angle européen, c'est parce que quelque soit un problème de société,  il est souvent instructif de inspirer, d'autres pays. Et notamment, des plus proches, geographiquement.

     En effet, la criminalité, sous toutes ses formes, y compris, dans le crime sexuel, plus encore, peut être, et la pédophilie, encore d'aventage, demontre, qu'on a affaire, le plus souvent, à des pervers manipulateurs, assez doués, pour s'arranger, des failles, existantes, d'un pays, à l'autre.....

      Partant de ce ait, un violeur recidiviste, ou un pedophile, a toutes les chances, de voyager d'un pays, à un autre, pour brouiller les pistes, esperant ainsi, semer le trouble, au sein des services concernés.

      https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Monde/Pedophilie-nouvelles-mesures-en-Suisse-et-en-Allemagne-2016-06-22-1200770654

      Ces derniers temps, il y a quelques jours, précisement, je voyas à la télévision, une pub, vantant les meritees de l'europe sur ce plan, expliquant que desormais, l'europe, via EUROPOL, avait fait d'enormes progres, sur ce plan.

    https://europa.eu/european-union/about-eu/agencies/europol_fr

      Pour ce qui concerne la pédophilie au sein de l'Eglise, chaque pays, tente de proposer des alternatives, pour faire face au problème.

    https://www.la-croix.com/France/Politique/Pedophilie-lEglise-senateurs-socialistes-veulent-commission-denquete-2018-10-09-1200974799?id_folder=1200819732&from_univers=urbi&position=1

    Au sujet de la demande de commission, pour faire la lumière, sur des éventuels manquements, au sein des archevechés, je la trouve légitime.

     Mais il me semble que les autres cultes, devraient eux, aussi, au minimum, évoquer ce problème, au sein de leur culte, afin d'inciter leurs adeptes à en parler, et à libérer la parole.

     En effet, chacun, sait à quel point chaque religion, depuis toujous, à condamné le plaisir sexuel,  ne considérant ce dernier, que sous l'angle de la procréation.

      c'est d'ailleurs  de là, et uniquemen de là, que vient, l'integrisme, qui aujourd'hui, condamne, les femmes, qui souhaitent pratiquer, un IVG...

     LA FEMME N'EST A LEURS YEUX EXCLUSIVEMENT QU'UN VENTRE A REMPLIR.

     Ors, tous les chercheurs sont formels, sur ce point, la dérive pédophile, est très précisément, la conséquence dirrecte, du fait que la plaisir sexuel soit considéré comme tabou.

     Comment considérer alors, que curieusement, dans aucune autre culte, on ne parle ouvertement, d'abus sexuels ?

    (pour les propos du pape, sur le sujet, je vais y revenir).

     

    Lire la suite

  • Manifestation générale, dans tout le pays, pour défendre le social, le 9 octobre 2018.

    https://www.facebook.com/urifcgt/photos/gm.704425863252405/1505935739508712/?type=3&theater

     Je n'y suis pas allée,  mais je vous soutiens de tout coeur.

     Ne cherchez pas à comprendre, on s'interdit toujours, d' assiter à ce genre de manifestations, c'est comme ça, mais je suis de tous coeur avec vous.

     Ce qui je trouve icroyable, c'est d'observer comment le gouvernement, en la personne d'Emmanuel Macron, se comporte, lui aussi, comme un pervers manipulateur...

     Décidément, certaines voient des nains partout, moi,  ce sont des PN, que je vois partout.

     Non pas des passages à niveau, comme on dit, dans le jargon ferrovière, mais des "pervers manipulateurs".

     Aujourd'hui, je commence un calligramme, qui dit la chose suivante: 'les manipulateurs, sont des manipulacteurs".

     Que la confrerie des comediens, acteurs, ou toute personne faisant partie de la belle famille de Molière, n'y voient aucun ombrage, ça n'est qu'un moyen, en ce qui me concerne, de tenter de transformer les souffrances dues aux manipulations que je subis, et qui  arrosent la globalité du spectre des émotions ressenties, c'est à dire, du plus sublime  et sophsitiqué plaisir, aux noiceurs les plus profondes des abysses.

     C'est comme ça, moi, mon truc, c'est d'abord la peinture et le dessin, pour les autres méthodes, ça passe en second.

     Mais revenons en aux manifs, qui se jouent aujourd'hui.

     Si je parle de manipulations, c'est bel et bien de celà, dont il est question. En effet,  il y a quelques jours, Emmanuel Macron prenait les retraités, pour des cons...

     Certes, certains sont nantis.

     C'est toujours ce que l'on dit, n'est ce pas ? Quand on cherche à discrediter une catégorie sociale, dont on ne supporte pas, qu'ils la ramènent, sur leur situation sociale, généralement, le pouvoir d'achat.

     C'est regrettable, en effet, pour certains, et pas uniquement les retraités, d'observer qu'il n'y ait que le pouvoir d'achat, qui semble, être le véritable indice, du "bonheur",  ou du bien être...

     "C'est clair"...

     Sauf que parmi ces retraités, se trouvent un fort pourcentage de gens, de milieux modestes, qui se trouvent ainsi menacés véritablement, de précarité, et que ça n'est certes pas les nantis en question, qui défilent le plus souvent.

     Tout le monde sait, que ce sont des femmes, qui se retrouvent seules, avec la pension de reversion, et qui bien qu'ayant bossé leur vie entière,  se trouvent à devoir assumer, le mépris que leur témoigne le président, camouflant, comme un traitre, une réforme des retraites, pour mieux tenter d'endormir, ses interlocuteurs.

     Je trouve ça véritablement pitoyable.

     Ha, elle est belle, la politique productiviste de Macron, et ses ronds de jambes, au patronat. Elle est belle.

     Est ce que les retraités, à présent, vont devoir s'abaisser, comme dans les pays encore plus aux ordres des grandes entreprises, devoir faire trois petits boulots, pou espérer manger à leur faim, comme en Allemagne, ou aux USA ?

     On ne sait pas. Aujourd'hui, de plus en plus de français, choisissent de ne plus se soigner, parce  que financièrement, ça leur coûte trop cher.... Ma question est donc la suivante : "Mais vers quoi, marche t il" ?

    Lire la suite

  • Donnons le pavillon français à l’«Aquarius» !

    http://Donnons le pavillon français à l’«Aquarius» !

     Je suis moi aussi, pour que le problème de l'Aquarius, trouve une issue sous cette forme.

     Je rappelle, pour le cas où certains l'auraient oublié, que bon nombre des problèmes que nous rencontrons, aujourd'hui, peuvent trouver une issue, par l'intermédaire de ces personnes, qui au delà, de leur situation de detresse, sont assez souvent des étudiants, des diplomés, qui ne demandent qu'à retrouver un emploi.

     Quand à l'attitude du Panama, qui se couche, litteralement, devant l'Italie, comme une véritable carpette, je trouve ça vraiment honteux, et pitoyable, mas il est vrai que comme la Suisse, ou d'autres paradis fiscaux, on ne peut en attendre d'aventage.

     Oui, je sais, je suis bien chiante, n'est ce pas, avec ces histoires de paradis fiscaux, mais enfin, soit on lutte contre, afin de garantir, dans chaque pays, un minimum d'humanité, pour avoir un systême de santé, digne  de ce nom, et une protection sociale acceptable, soit on considère que l'argent n'a pas d'odeur, et on fait preuve de complaisance, vis à vis de l'exil fiscal, ou de la mafia, c'est selon... Mais on ne peut pas être à la fois, au service de l'argent, non pas comme moyen, mais comme objecif exclusif, et parallelement, se revendiquer comme fonctionnant, sur des valeurs européennes, il arrive juste un moment, où il faut avoir le courage de choisir.

  • Financer et trouver des logements pour les femmes seules, ou avec enfants.

      Plus que jamais, desormais, les femmes sont les plus vulnerables, face aux evolutions que connaissent les sociétés contemporaines.

      Pourquoi ?

      Parce que quand sevit le chômage, elles trinquent elles, et les enfants, plus encore que les hommes.

      Un homme qui vit seul, et qui est SDF, se trouve moins en danger qu'une femme.  Si elle fait la manche, par exemple, pour simplement s'cheter à manger,  on lui propose de "monter", sans le moindre complexe.

      Je sais ce que c'est parce que ça m'est arrivé.

      Rarement, qu'on se rassure, mais ça m'est arrivé. il y a longtemps, alors, je connais.

      D'ailleurs, c'est enrichissant, sur le plan de l'expérience, parce qu'une femme qui fait la manche,  ne peut que constater qu'elle se voit "donner", infiniment plus par les autres femmes, qui sont solidaires, que par les hommes, qui observent plutôt une proie potentielle,  inutile, je crois, que je developpe.

     On est même pas dans le problème de harcelement, là, on est bien d'accord.

     Cet apres midi, deux emission, "ça commence aujourd'hui",  avec quatre cas particuliers, ont traité de ce sujet.

     Vous pouvez revoir cette émission en suivant ce lien:https://www.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/733653-ca-commence-aujourd-hui.html

     Si je parle de ce problème particulièrement, c'est pour pointer du doigt, le fait qu'une femme qui se sent en danger, n'a pas le choix, pour partir, le plus souvent, à plus forte raison, si elle ne travaille pas, puisqu'elle est dependante, financièrement.

      Il est bon de noter que le plus souvent, je l'ai precisé dans les commentaires,  beaucoup d'entre eux, sont des pervers manipulateurs, ils tissent leur toile, savamment, posant l'épouse, ou la compagne, en situation de dépendance notamment, financière quelquefois.

       Mais surtout, en temps que tels, ils sont tres forts, pour donner l'apparence que "tout va bien", à l'entourage, et les familles, ainsi que les amis, à aucun moment, ne soupçonnent quoi que ce soit, au point que si la victime ose parler, ou se confier, il apparait que le plus souvent, comme un enfant, qui révèle qu'il est victime de viol, elle n'est pas crue.... Pour être franche, j'ai été surprise, que dans le cas des violences faites aux femmes, il existait aussi, une telle omerta. 

      Moi, il y a quinze ans, pour me protéger, mon psy m'a suggéré, de me faire interner, non pas, parce que j'en avais besoin, mais ben parce que c'était la seule possibilité, pour me trouver un endroit où loger, puisqu'il n'y avait aucune association, ni aucune autre alternative.

      Je precise que mon mari, n'a jamais levé la maisn sur moi, mais il me sentait en danger.

      Ayant posé la question, à l'assitante sociale de Pavilly, il y a encore quelques années,  elle me disait que rien n'avait bougé encore, sur ce point.

       Il y a quelques années,  une solution avait été envisagée, qui consistait à virer le mari violent,  et que la femme battue, reste dans les murs. Si ça partait d'une bonne intention,   cette alternative, induit alors, que le loyer soit payé, d'une autre façon, et que le bail soit transféré, parce que si le mari violent paie le loyer, c'est le serpent qui se mort la queue, et en aucun cas, dans de telles conditions, la femme battue peut prétendre s'émanciper du mari, ou du compagnon violent.

     D'autre part, psychologiqueent, pour tourner la page, un déménagement n'est pas inutile.

      J'ai personnellement, dans mes cartons, un projet de maison transgénérationnelle.

      Mais les années passant, je dois me résoudre, au fait d'observer, que le plus urgent,  réside dans cette demande plus précise encore, qui n'est axée que sur les femmes, afin de les protéger, plus encore,  que les autres categories de citoyens.

      L'aspect transgénérationnel, n'est pas à évincer pour autant, mais disons qu'il me semble souhaitable, qu'il ne se fasse, que par le biais de parrainnage, simplement, comme le font beaucoup d'associations, à présent.

      Le fait d'accueillir d'autre part, des femmes en situation de detresse, ou leur vie est en danger, implique aussi, une collaboration étroite, avec la gendarmerie, pour leur assurer, la sécurité nécessaire (revoir l'émission, avec les cas, pour le moins éloquents, sur le sujet).

      Pour ma part, je ne ressens pas le besoin de créer une association sur ce sujet, puisqu'il en existe deja un certain nombre, et qu'il me semble préférable de soutenir celles deja existantes.

      Le problème en fait, est double.

      Parce que l'urgence, surtout si elle est vitale, est fondamentale.

      Mais une femme qui choisit de briser l'omerta, et de  cesser de subir, se voit obligée de se projeter aussi, comme le dit le psychiatre, dans l'emission, et je le rejoins parfaitement, au minimum, sur le moyen terme.

      Et c'est là, AUSSI, que se pose le problème, parce que les associations, elles, sont sensées n'intervenir, que pour répondre, à ces situations, dans l'urgence de la violence conjugale, mais pas sur le moyen terme, et le long terme.

     Sinon, ensuite, dans l'émission, "je t'aime etc", aussi,  un reportage, sur une maternité, dans le 93, qui refuse de renvoyer à la rue, des femmes, qui sont SDF, et qui viennent d'accoucher.

     "no comment". L'assocuition, qu'il faut soutenir, pour leur venir en aide, s'appelle INTER LOGEMENT 93.

    https://www.interlogement93.net/emploi

    https://hintigo.fr/article/interlogement-93-recrute/

     Pour revoir la seconde émission, je t'aime, etc, c'est ici:https://www.france.tv/france-2/je-t-aime-etc/733651-je-t-aime-etc.html

     Sinon, je precise que j'ai participé aux commentaires, sur FB, cet apres midi.

     Et j'ai remarqué, que tous les commentaires, n'émanaient que des femmes, et exclusivement des femmes. un seul homme a pris la parole,  une fois étudié le profil, sur FB, il est apparu, qu'il s'agissait d'un gendarme, qui trouvait regrettable, que l'emission soit orientée, sous l'angle compassionnel (enfin, c'était dit plus maladroitement, que ça, dans le style "larmoyant"...

     C'est clair, un crétin de ce style, quand il se trouve face à une femme en état de choc,  qui vient de se faire tabasser, inutile de préciser le chemin, qui reste à parcourir.

     Ha, si, zut, il y a peut être, une autre explication, IL TABASSE LA SIENNE  !

     Et oui, ça existe aussi.

     Sinon, le fait, que si peu d'homme commentent, perso, ça me fait flipper, et je ne peux m'empêcher de faire le raprochement avec le fait, que ces pauvres chéris, (pas tous, qu'on se rassure), se trouvent en difficulté pour draguer, depuis l'affaire, ME TOO, ho lal a, les pauvres petits chéris !

    Lire la suite