google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

FAMILLE.

 Et oui et croyez moi c'est une sacrée rubrique que celle ci, puisque la famile est au coeur de bien des polémiques en ce mement.

  Et pour ceux qui auraient endance à regarder un peu trop dans le retroviseur je tiens juste à vous rappeler que ce qui importe; ça n'st pas la d estination du chemin mais ce qu'on trouve sur les blods de celui ci....

  Et que de vouloir rendre la famille "aseptisée"est aussi illusoire que la formule "ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants" qui fermaient nos livres d'enfants quand nous étions petits. 

  Cette attitude n'est qu'un symptôme dont l'immaturité  nous renvoie au grimoires moisis par le temps, qui fait rouiller les fusils.

  • Une page FB, qui s'appellerait MIGRANTS, AFRIQUE et PANAFRICANISME.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique

    Je pense qu'il serait souhaitable d'ouvrir une page, sur ce sujet.

     Pourquoi, je ne m'y colle pas moi même  ? Je n'en ai pas les compétances, mais surtout, je ne trouverai pas le temps, je ne suis pas assez disponible pour celà.

     Depuis fort longtemps en effet  à plus forte raison, par le truchement de la periode coloniale, où la France avait des colonnies sur le sol africain, des populations africaines, ont migré, partout, dans le monde, et en premier lieu, pour les pays colonnisés, dans les pays en occident, qui ont été colonisateurs.

     C'est pour cette raison, que les algériens, souhaitant émigrer, au siecle dernier, ont emigré en France, ou que le Royaume Uni, compte un nombre important d'indiens, par exemple.

     Mon intention ne consiste pas  porter des jugements, même si par nature, je suis toujours du côté du plus faible, "je n'en pense pas moins".

     Ces derniers temps, on a pu voir plusieurs émissions, retraçant "l'histoire d'une nation", sur France 2.

     Vous pouvez revoir ces emissions, en suivant ce lien:

    https://www.francetvinfo.fr/economie/medias/france-televisions/video-ramzy-bedia-jen-sais-plus-sur-clovis-et-son-putain-de-vase-que-sur-mon-pere-et-la-guerre-dalgerie_2968599.html#xtor=AL-79-[article_video]-[connexe]

     Pour ceux qui vellent voir les deux derniers volets de cette serie documentaire, il faut suivre ce lien:

    https://mobile.francetvinfo.fr/sciences/histoire/video-regardez-les-deux-derniers-episodes-d-histoires-d-une-nation-sur-france-2_2965175.html

    27 octobre 2018.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=281955139093149&set=a.108888703066461&type=3&theate

    Lire la suite

  • Benoit Hamon, bientôt candidat, pour les Européennes 2019.

    https://www.lepoint.fr/politique/europeennes-benoit-hamon-bientot-candidat-01-10-2018-2259351_20.php

     Cest la première fois, je crois, que Benoit Hamon, dévoile enfin sa stratégie, pour les européennes à venir.

     En effet, courtiser, en quelque sorte, les autres partis de gauche, ou leurs représentants, etait une posture souhaitable, parce que ça appuyait sur le fait que chacun, dont lui, ait eu conscience du fait, que ça aurait été une méthodologie, susceptible de rassembler, à gauche.

     Mais observant, que chacun, en dehors du parti communiste, si j'ai bien compris,  fasse la fine bouche, par une posture quelque peu égocentrique, il semble cohérent, que tout compte fait, il assume cette candidature à venir.

     En politique, hélas, il en va toujours ainsi, qu'on leur reproche, d'être trop nombriliste,  quelque soit leurs idées, ou les concepts qu'il défendent, mais s'ils pêchent par modestie,  sur ce point, on leur reproche, de ne pas être suffisemment, "couverture de magasine"...

     Pourtant, quand on observe à quel point, au début de son mandat, le couple Macron, ait si souvent, joué  ce refrain là, et qu'on observe à quel point, son gouvernement se fissure, aujourd'hui,  il semble bien que le syndrôme "couverture de magasine", soit passé de mode,  à moins que ça ne serve à emballer le poisson,  pêche artisanale, ou pêche industrielle ?)et que ce soit désormais, le règne des idées, qui fasse la Loi. je ne souhaite qu'une chose, en fin de compte, sur ce point, ça serait d'avoir véritablement raison.

     8 octobre 2018.

    Confirmation, sa decision est prise.

    http://www.leparisien.fr/politique/benoit-hamon-veut-rebondir-aux-europeennes-04-10-2018-7911426.php#xtor=AD-1481423552#xtor=AD-1481423551

     Je suis persuadée qu'il sera d'une grande efficacité là bas.

     Beaucoup des enjeux qui se jouent désormais, parce que la mondialisation est là, quelque soit l'angle de la société qu'on observe, exisge qu'on ait une Europe plus forte, et plus cohérente.

     Seuls ceux qui sont assez courageux pour l'observer, parviennent à reconnaitre, qu'il n'y a que sous l'angle européen, que ces problèmes peuvent effectivement, trouver un solutionnment, sous l'angle européen.

     Vous en doutez ?

     Combion de pays, aujourd'hui, au sein de l'Europe peuvent pretendre avoir un systême de santé, digne de ce nom, sans avoir recours, au immigrés des autrses pays européens, pour combler les manques, en matière de medecins qualifiés, et diplomés , et nous, la France, en premier somme concernés, face à la désertification des campagnes et les postes de médecins, généralistes, et specialistes, restés vaquants.... On est bien contents de les trouver "les travailleurs émigres", quand notre survie en dépend.

    Le 26 octobre 2018.

    https://www.delegation-generation-s.eu/?p=139#comment-5

    Bonjour à tous.
     Oui, c'est vraiment une excellente nouvelle, et j'aimerai que les français, dans leur consommation, au quotidien, fassent eux même cet effort, pour limiter leurs usages, en exigeant le plus possible, que leurs magasins y aient recours.
     Il faudrait, je crois, aussi, pousser la recherche concernant les alternatives, qui sont proposées, en carton, mais qui ne parviennent pas à éviter la couche de plastique, encore, mais qui du coup, au recyclage, sont écartés.
     Une alternative, à base de fécule de pomme de terre, serait peut être bien, mais la production de cette dernière fait déjà défaut, en temps que consommation, humaine, à cause du réchauffement climatique.

     C'est à se demander si le réchauffement climatique, combiné au challenge que représente les alternatives, au plastique, ne va pas avoir de l'incidence, sur ..... Le cours de la frite !

     

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Des cocottes et puis des coin coins, mais surtout des cocottes.

     Pour ce qui concerne la photo, si les deux poulettes qui se reconnaitront, souhaitent que je ne les mettent pas sur mon site, qu'elle me le disent, je la retirerai.

     Cette photo a été faite, lors d'un rassemblement, enfin, une manifestation de L214, devant la cathedrale de Rouen, au printemps 2018, si je ne me trompe.

     A cette epoque, il etait question, pour notre gouvernement, de faire de grandes choses, pour la cause animale,  et notamment, au sujet des manimaux d'elevage; helas, on sait à present, que la montagne a a ccouché d'une souris.

     Malgré la tendresse que j'ai, pour la petite bestiole à moustache, reputée se ginfrant de fromage, selon TEX AVERY,j'attendais plus, j'en parle dans le livre à paraitre  sur l'aviculture.

     Il va s'appeler, "des cocottes et puis des coin coins"....

      On m'avait informée, que les éditeurs préfèrent des titres courts alors, j'ai pensé que de prendre le contre pied était une bonne stratégie, pour capter l'attention.Ce livre, est une compilation de récits familiaux, d'histoires qu'on m'a racontées, mêlées à des bilans d’expériences personnelles, en aviculture.

      Chaque échec, ou expérimentation y sont décortiqués, et un bilan est alors fait, pour apprendre, toujours apprendre. 


      La cohabitation avec un jardin potager et un jardin d'ornement, le sacrifice des volailles, leurs maladies, la prévention phytosanitaire, par un parcours et une organisation des poulaillers, pour optimiser la meilleure santé possible.

       J'ai mis tout mon cœur, dans la rédaction de cet ouvrage, que le comité de lecteur a jugé comme "atypique".

      Au fond, j'ai toujours pensé que j'étais un sale type (hi hi hi hi hi...)

      Y avoir mis tout mon cœur, induit nécessairement, que le ton, et la dérision et l'humour, n'ont pu que faire partie du voyage, pour ceux et celles, qui me connaissent.

      J'espère de tout cœur, qu'il va sortir bientôt, conformément à ce qu'on m'a suggéré, et que les derniers obstacles, qui s'y opposent, vont bientôt être levés.

    Lire la suite

  • Daniel Balavoine, "j'emmerde tous les pouvoirs".

      Bon, je vois qu'on me colle cette vidéo sous le nez, ce matin, mais ça tombe on ne peut mieux, parce que j'ai un truc, sur la patate, là, comme on dit, et pas piqué des hannetons, à vous balancer...

      Quand j'étais enfant, enfin, ado, me semble plus juste, mon père en riant, m'appelait Henri... Franchement, je n'ai, ni lui d'aventage à l'époque, je crois, absolument aucune idée de la raison pour laquelle il m'appelait ainsi.

      Comme beaucoup de mon âge, (née en 61), Daniel Balavoine, Michel Berger, France gall, tant d'autres, Desproges, Coluche, pour ne citer qu'eux, ont simplement forgé littéralement, notre identité politique, et ça  serait franchement trahir, que de renier, ce qui m'a faite....

       Merci, à France Inter, pour les chronique de  Desproges, chaque matin, à 8h55, ça nous aére tous les neurones, et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne soit pas un luxe, par les temps qui courrent.

      Hier, donc, fête au village, toute la journée, à Emanville, pres de sainte Austreberthe.

       Le matin, foire à tout, et pendant ce temps, à 10h, messe de la moisson, à l'Eglise, avec en prime Marcel, le curé de Pavilly,  que le continent africain, a eu la bienveillance de nous prêter, pour que les voies du Seigneur, soient le moins impénétrables possible, puisque semble t il,  la commune d'Emanville serait désormais rattachée à la paroisse de Pavilly, à moins que ça ne soit que ponctuel, mais peu importe....

       A l'issue de la messe, recueillement au monument au morts, pour rendre hommage aux morts pour la France, après un discours du maire, qui soit dit en passant, avait axé ce dernier dans un présent plus qu'actuel, où il rendait hommage aux diverses associations de son village, au curé venu dire la messe, et au milieu associatif, notamment.

      Un trompetiste, qui avait animé la messe, jouait la marseillaise.... Puis la population, autour du monument, la chantât, dont moi....

      Quelle ne fû tpas ma surprise, quand je vis en face de moi,  une de mes amies, absolument horrifiée, d'observer que je chantais... la Marseillaise....

      Tellement gênée, je dois dire, que l'heure qui suivit, elle passât allergrement pres de moi, en m'ignorant...

      Alors, oui, je suis vraiment en pétard, pour le coup.

       Parce que je ne vois pas en quoi, le fait de chanter la marseillaise, qui malgré mon désir, soit dit en passant n'a guère été modfiée, sur certaines phrases, ou changée,  n'en reste pas moins, l'hyme national....

      Pourquoi, je suis en pétard  ?

      Parce que je trouve vis à vis de moi, cette posture, d'une hypocrisie sans nom, quand on observe, que la moindre démarche que j'entrenrends, moi, pour faire de la ma vie, ce que moi, j'entend,s, il ne se trouve pas une personne, de gauche, ici, dan mon canton, pour m'en dissuader, et pour me faire sentir, que ma voie, ça serait la politique...

      Alors, les hypocrites, merci, ça fait huit ans que jes les observe, faire leur cirque, autour de moi.

      Et soyez sans crainte, pas même aux municipales, ils ne se présentent, et ne daignent s'engager.

      Pour la page locale, digne du COURRIER CAUCHOIS, merci, pour cette fois, ça ira, je n'ai pas que ça à faire.

      Revenons en à Balavoine.

      Je rappelle qu'il parle d'autant plus acidement, de la politique etrangère, qu'il est sous le coup de l'émotion, parce qu'il a vu sa mère, si inquiete, pour son frère.

      Je ne suis pas en train de prétendre, que parce qu'il est en colère il dit n'importe quoi. Je dis juste, que la colère n'incite pas à la mesure, et à la réfléxion, ce qui par contre, devrait interroger les puissants, réside dans le fait, qu'à l'epoque déja, le fait qu'il tienne ces propos, malgré tout, interpellait, et m'interpellait, moi, par ce qu'il disait, malgré sa colère.

      Ce qui importe de juger aujourd'hui, réside dans le fait de se demander si la perception des conflits internationaux, est différente aujourd'hui, de ce qu'elle était, à l'époque...

      Je parle bien de la perception, qu'on en ait, et pas de la realité.

      Et sur ce point, il faut bien le reconnaitre, la réponse est OUI.... Puisque par internet, qui traduit la mondialisation, quelque soit le secteur que l'on observe, alors, la perception qu'on en a , s'en trouve modifiée...

      Prétendre, qu'elle serait plus juste, je le pense... Prétendre,  qu'on en soit certains, ou certaines, malheureusement pas !

     Ce que je veux dire, c'est que si Balavoine vivait aujourd'hui, absolument personne ne peut certifier, qu'il tiendrait le même discours.

     Aujourd'hui, depuis plusieurs décennies, on observe comme une forme d'excroissance, du phénomène ONG, qui de façon inconsciente, contre balance, du mieux qu'elle le peut, les calamités que c subissent certaines catégories d'humains....

      Ce que je prétends là, est tellement vrai, que les pays concernés, et dont les souffrances des populations qui nous parviennent par les medias, dont internet, instrumentalisent quelquefois, litteralement ces ONG, pour faire pression, sur de potentiels, pays amis, ou ennemis...

     Comment, ça ?

     Et bien, quelquefois, court circuitant les dons, purement et simplement, de telle sorte que les aides ne parviennent pas, ou alors, en refusant, que ces ONG sur place, puissent internenir, ou si vous préférez, que certaines ONG, sont carrément, "personna non grata"., en refusant de delivrer les autorisation, en haut lieu.

     Ces données là, Balavoine, lui, n'en disposait pas, parce que le phénomène de mondialisation, lui, n'était pas aussi affirmé, qu'il l'est, maintenant.

      Je ne suis pas en train de prétendre qu'aujourd'hui, Balavoine cautionnerait des guerres, qui sont en cours, et dans lesquelles, nous sommes engagés... Je prétends juste, que je n'en sais rien, et qu'il serait mensonger, ou en tout cas, plus qu'hasardeux de prétendre, qu'il les condamnerait, forcement.

      Je rappelle juste que politiquement, il n'existe pas plusieurs possibilités.

     Soit, on décide de s'interresser au monde.... Soit, on décide de prétendre, qu'on s'en fout.

      Si on décide de s'interresser au monde, et que des qu'un problème surgit, on refuse l'obstacle, qui consiste à tenter de comprendre la génèse d'un problème, en moins d 'un quart d'heure, on observe les choses sous l'angle européen, d'abord, puis international, parce qu'on n'a pas le choix !....

     Ceux, aujourd'hui, qui revendiquent le fait de ne jamais faire la guerre à qui que ce soit, sont très exactement, ceux, qui s'insurgent, et je les comprends, devant l'immobilisme dont nous serions coupables, face à tel conflit, ou tel autre... Que ce soit  aux portes de l'Europe, ou que ce soit, à l'autre bout du monde.

     CE SONT LES MÊMES.

     Quand à ma position personnelle sur le sujet, je suis assez sage, il me semble, pour fermer ma gueule, contrairement à certains, visiblement, pour avoir conscience de mes limites.

     Quand je sens, que mon regard peut aider, à éventuellement faire bouger les curseurs, dans le sens où je le souhaiterai, je le fais, mais je sais fort bien, contre quoi je me bas, et pourquoi, et surtout, "pour qui", je le fais. 

     Souvent, en fait, on souhaite, que je mette mon grain de sel sur un truc, et je réponds à Thomas, "OK, écoute, c'est noté, mais je ne peux rien", ou bien, "c'est noté, mais moi, j'y pige que dalle".

     Ou bien je lui dis "je vois, mais je ne vois pas sous quel angle prendre le problème".

     Je veux dire, que je ne suis pas un kamikaz de la politique, moi.Quand je ne sais pas, je ne sais pas.

       Pour ce qui concerne la politique internationale, en dehors du conflit israélo palestinien, que je suis toujours, j'avais confiance en François Hollande. Il a été précisé, hier, sur France Inter, je ne sais plus qui (désolée), que l'ére Macron, donnait un son de cloche, particulièrement différent, sans qu'il n'y ait plus de précisions.

      Pour ce qui concerne l'industrie de l'armement, je préconise que chaque pays, qui le fabrique, ne le fabrique, que pour son usage personnel.... Donc, pour la défense uniquement, puisque "le temps benni des colonnies", est bien fini, contrairement, à ce que pense benjamin netanyaou....

     C'est vous dire si la macronnerie, et le patriotisme sont parvenu à me pervertir, au plus profond de mon âme....

     Bon, allez, je vous laisse. Matthieu et Nathalie, allez, "sans rancune"....

     Comme si la politique se résumait à un hymne national, quel qu'il soit.

     Je vais faire mon tour de vélo, à assitance électrique, parce que je suis une grosse fénéante, pour monter les côtes.

    Lire la suite

  • Défilé du 14 juillet 2018, patrouille de France, et fumigène "COUAC"....

    https://www.ladepeche.fr/sorties/fetes-et-festivals/

      J'ai regardé la plus grande partie, en direct, à la télévision, je vais y revenir sur d'autres points.

      Mais en ce qui concerne cette soit disant bévue, au sujet de la couleur de ce fumigène, j'en ai fait, pour ma part, une lecture que je n'ai lue nulle part.

      Le coup de l'erreur véritable, je n'y crois pas une seule seconde.

      Alors quoi ?

      Depuis que je me mêle de politique, un des sujets que j'ai abordés, concerne notre marseillaise, que je trouve par certaines de ces paroles, choquante, ou en tout cas, jugée par nous, enfin, par certains pas necessairement bien venues.

      La phrase en question, dit "qu'un sang impur abreuve nos sillons".

      Bien loin de porter un jugement, sur la pureté ou pas, d'un peuple appartenant à un pays, contre lequel nous avions été en guerre, c'est cette phrase, je pense qui choque le plus.

      Cette soit disant erreur, venant de la patrouille de France , n'est à mes yeux, qu'un clin d'oeil à cette phrase, qui transcrit dans le ciel, un sillon rouge sang, là, où elle serait bien inspirée, de ne plus apparaitre, dans notre hymne national.

     Pour ceux, qui s'interessent, son histoire, je vous renvoie à une émission, que je n'ai encore eu le temps de revoir, mais "je vais faire".

    https://www.france.tv/documentaires/histoire/582121-la-marseillaise-l-eternel-chant-de-bataille.html

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • L'école de mon enfance, Goupillières, menacée de fermeture, ou assassiner le transgénérationnel.

     Je rappelle d'autre part, que l'école du village, où je suis allée en primaire, qui est à Goupillières, (76), est menacée de fermeture.

      L'affaire se trouve devant les tribulaux, à présent, selon monsieur Dodelin, maire du village.

    https://www.francebleu.fr/infos/societe/l-ecole-rurale-de-goupillieres-pres-de-barentin-menacee-de-fermeture-1522498529

      L'aspect transgénérationnel, est une donnée importante, et entièrement sous estimée.

     J'avais oublié à quel point les paroles sont parfaitement adaptées à la situation.

     Je veux parler de notre ministre, bien sûr, nul ne sait où il a usé ses fonds de culotte, mais en tout cas, il semble bien qu'il n'en ait pas retenu grand chose, sur le plan affectif.

     Je sais, on me dira toujours, que je joue là, un peu trop sur la corde "sepia", comme dit Vincent Delerm, mais il n'en reste pas moins, que tout apprentissage, quelque soit l'âge de l'enfant, se fait d'autant mieux, que ce lien affectif se tisse, et que l'attachement à son territoire, et donc, à sa commune, est absolument fondamental, qui plus est, à une époque, où par les regroupement des communes, l'identité de chacune d'elle, se trouve littéralement menacée.

      Pour l'aspect transgénérationnel.

      En effet, quoi, de plus stimulant, pour un enfant plus jeune, que d'observer, qu'il est capable, de discuter, ou de rivaliser, avec un enfant, qui a quelques années de plus, justement, là où en ville, précisément, les enfants sont uniquement, age par age, et où donc, pour peu que l'enfant fasse partie d'une famille où il est unique ou bien où il a peu de frères et soeurs, ça ne peut pas se faire.

      Quelque soit la sphère sociétale aujourd'hui, qu'il s'agisse du milieu associatif, qu'il s'agisse d'école, d'apprentissage, ou plus tard, dans le monde du travail, ou ensuite, à la retraite, n'importe quel observateur sensé, n'a de cesse  que de remettre en avant, les bienfaits, de cette transgénérationalité, qui est, à n'en pas douter, un des prismes fondamentaux, sur lequel la politique sociale, doit desormais compter, et se reposer.

      Ors, là, que voyons nous  ?

      Exactement l'inverse. une école de campagne, à quatre km de Pavilly (mon Dieu, quel isolement géographique..), qui permet, sur un plateau d'argent, de l'expérimenter, et on trouve cohérent, de les en priver. Ce raisonnement, n'a juste ni queue ni tête.

    Lire la suite

  • Le 23 fevrier à Lilles, le gouvernement dévoile son nouveau plan anti radicalisation.

    https://www.francetvinfo.fr/france/jihadistes-francais/securite-le-plan-anti-radicalisation-du-gouvernement_2625956.html

      Je rappelle qu'en "Hamon",  certaines choses fondamentales, doivent être enseignées, la plus importante étant la philosophie, qui peut l'être 6 ou 7 ans, et qui pourrait être facilitée, par la coopération avec certaines associations, peut notamment enseigner les bases de la laïcité, qui induit la liberté d'expression et de culte.

      Car c'est des le plus jeune âge, qu'un enfant doit se faire expliqué, une approche philosophique du fait religieux, et c'est ainsi qu'on lui apprendd la tolérance.

       Le souci, aujourd'hui, reside dans le fait que chez certaines familles croyantes et pratiquantes, leurs enfants soient scolarisés dans une école confessionnelle ou pas, et ces parents s'imaginent, que d'avoir une telle prétention, pourrait avoir pour conséquence, que la religion qu'ils imposent à leurs enfants, comme moi je me suis vue imposée, la religion judéo chrétienne, aurait sur leurs enfants, une remise en cause, de cette dernière et peut être aussi, par ce fait, de leur culture.

     vC'est une grossière erreur, d'observer cette eventualité sous cet angle, et c'est surtout, irresponsable.

     En effet ça fait partie du développement psychologique parfaitement normal,  de la part d'un enfant, que de juger ses parents, ou plus précisément, les "estimer", face aux valeurs, et quelquefois, hélas, mais c'est incontournable, sur l'amour, qu'ils leur aient porté, ou pas.

     Que cette initition, à la philosophie, se fasse , ou ne se fasse pas, n'empêchera jamais un enfant, devenant ensuite adolescent, d'en passer par là, et cette initition à la laïcité (qui n'est pas le rejet de la religion, ou du culte), pose des bases, parfaitement concrètes, précisément, pour que ce dialogue existe, au sein des familles, et que les sujets, qui pourraient fâcher, à certains moments, chez certains enfants, ou ados, puissent être abordés, sans tabou, sans crainte, et donc, de façon satisfaisante, et enrchissante, que ce soit au sein des familles, ou en d'autres lieux.

     Je sais que certains travaillent sur ce sujet, depuis plusieurs années, et des essais, ont deja été fait, pour aborder la philosophie,  en primaire, et les resultats, sont tout à fait interessants.

     Pour ceux qui seraient en doute, face à c que je pretends, je precise donc, que ça serait là,probablement le meilleurs vaccins, contre un risque de radicalisation, qui pourrait arriver ensuite.

      J'ai quelques doutes, helas, sur le fait, que notre ministre de l'éducation, soit sur la même longeur d'onde que nous, sur le sujet, comme si l'apprentissage, des courants de pensée, version vulgarisée,  c'est à dire, rendus accessibles, par le plus grand nombre, risquait de mettre en péril, la solidité de  son trône de ministre.

     Vous me direz, tant qu'il n'a pas l'intention, de faire le tour de France, y'a pas le feu au lac...

  • Connaissez vous "advttutelles" ?

    http://www.advttutelles.com/p/advt-presentation.html

    Mise en garde :

     Je trouve cette mise en garde judicieuse, j'explique pourquoi.

     "Beaucoup de gens se tournent vers une association en espérant que celle-ci résoudra leur petit problème personnel.

    L'Association de Défense des Victimes des Tutelles, sachez-le, ne résoudra pas votre petit problème personnel  avec sa petite baguette magique...  Ce serait malhonnête de vous le laisser croire.

     Et oui, car le jugement de sa propre situation, est un jugement subjectif, et pas objectif; il arrive quelquefois, que sur certains points, on ait le sentiment d'être abusé alors, qu'objectivement ça n'est pas le cas.

      Quand on veut combattre un ennemi il faut d'abord avoir une stratégie et pour ce il faut analyser la situation et se fatiguer un peu les méninges...Et oui, je sais helas, ce que c'est et je ne suis pas encore quitte.

      Pour nous il est totalement illusoire et dérisoire de prétendre résoudre les problèmes au cas par cas, il est impossible, à mon avis, de trouver une solution à votre problème si vous n'attaquez pas le système tutélaire dans sa globalité... et pour le bien de TOUS !

      Si vous n'êtes pas d'accord avec ce préambule, si vous ne vous intéressez qu'à la résolution de VOTRE cas personnel, inutile de vous inscrire.

      En revanche, si vous souhaitez combattre le système tutélaire dans sa globalité  parce qu'il vous semble monstrueux, barbare, inhumain et archaïque soyez les bienvenus et cliquez sur Fonctionnement de l'Association   pour en savoir plus sur nos actions.

     Cliquez ici  pour connaître le fonctionnement de l'Association 

      Mon commentaire.

      Je trouve cette mise en garde, necessaire, effectivement, parce qu'il existe des situations, comme dans le cas certaines pathologies mentales, par exemple, où la cause qui ait généré la mise sous tutelle, soit niée par le patient, ce qu'on appelle le déni... La conséquence alors, réside dans le fait que le malentendu est alors permanent.

      Un énorme souci, de toute façon, réside dans le fait, que les tuteurs, sont généralement des handicapés de la communication, alors, que souvent, le simple fait de maintenir le fil du dialogue, suffit à simplifier bien des malentendus entre les deux partis.

      Le problème aujourd'hui, réside dans le fait, que ces mesures de protection, sont souvent vécues comme une véritable torture psychologique, qui finit par causer une forme de distortion, de la perception de sa propre situation, qui a pour effet qu'on finit par ne même plus être capable d'envisager d'observer le problème sur le plan sociétal et juridique, mais uniquement, sur le plan strictement personnel...
      
    Logique, non  ? On ne peut se concentrer à lécher ses propres plaies, et se préoccuper de celles des autres. Oui, je sais, certains prétendent, qu'on y parvient fort bien, grossière erreur, c'est là, mettre la charrue avant les boeufs...

     On veille d'abord à sa situation personnelle, et ensuite, on s'occupe des autres, faire l'inverse, c'est renoncer à son propre equilibre.

     Lettre ouverte à l'UDAF de Haute Normandie. (16 juillet 2018).

      A la question, "pourquoi, est ce que je ne lave pas mon linge en famille", la réponse est simple, l'UDAF et moi jusqu'à preuve du contraite, n'avons pas gardé les cochons ensembles, ni d'aventage les marcassins.

      Ensuite, à chaque fois que je m'adresse à eux, jamais, ces gens ne daignent me répondre de quelque façon que ce soit. Ils doivent considérer je suppose, que je n'en suis pas digne, ou bien  que je suis une sous citoyenne, au seul prétexte, que juridiquement,  je suis sous leur coupe.

      Alors, à tous ceux qui ce matin, attendent après moi,  qu'ils ne s'y méprennent pas,  ça n'est pas eux, que j'oublie, mais la loi, de la République, qui elle, me range régulièrement, sous le pallaisson, là, où l'on range ce qui dérange.

      Alors, respectez moi, et moi, je vous respecterai.

      Alors, votre coupe du monde, vous voulez vraiment, que je vous explique, où est ce que vous vous la collez ?

     

      Bonjour madame.

    Pourriez vous, je vous prie transmettre à madame EKPO, merci.

     Madame, pourrirez vous, s'il vous plait, me tenir informée,  de la decision de Justice, quia été prise, à mon sujet, le 13 juin 2018.

     Oui, je sais, j'ai un avocat, mais sa secrétaire m'a tenu des propos, qu'aucune pièce justificative, " émanante du juge", ne vient etayer.

     Je suis donc dans le flou le plus total, alors, je ne peux plus envisager le moindre projet, à cause de celà.

     Je vous ai envoyé un devis concernant un éditeur, pour la relecture d'un ouvrage sur l'aviculture , alors qu'il semble retenir leur intérêt, comment justifiez vous, que personne de l'UDAF, vous ou un remplaçant, n'y ait donné une suite favorable, alors que cette parution doit avoir lieu, "si tout va bien", à l'automne ?

     Je vous donne le lien, d'une association, à laquelle je souhaite adhérer, d'autre part, en ce qui concerne la tutelle.

      Considerant le fait, que vous me privez de carte de crédit, tout autant de chéquier,  et considerant le fait, que mon argent, se trouve à la CAISSE D'EPARGNE? au CREDIT COOPERATIF, et au CREDIT AGRICOLE, quelque soit la banque, je ne peux donc pas le faire, ce que je considère comme une atteinte à ma dignité.

    http://www.advttutelles.com/p/fonctionnement-de-lassociation.html

     Cordialement, Françoise Niel Aubin.

    Lire la suite

  • Meurtre d'Alexia Daval.

     Depuis qu'on a constaté la disparition de la jeune femme, aux avoeux de son mari, Jonhatann, je suis cette affaire avec intérêt.

      Je rédige comme je l'ai deja fait pour d'autres affaires, des commentaires, que je transmets à Thomas Fersen,  pour apporter certains éclairages, souvent conformes à ce que je connais de la psychologie humaine, et notamment, des interactions qui existent, au sein de certaines familles.

      C'est lui ensuite, qui transmet à la Justice, ou aux enquêteurs.

      Je ne pose quasiment jamais ce travail, sur mon site internet, parce que je sais que n'importe qui pourrait venir les lire, et que mon travail serait susceptible de modifier la posture de certains témoins, et éventuellement donc, aussi de potentiels coupables.

      Pour ce qui concerne cette affaire, en particulier,  je donne un lien.

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/disparition-d-une-joggeuse-en-haute-saone/deroule-de-la-soiree-moment-de-la-mort-transport-du-corps-les-zones-d-ombre-qui-subsistent-sur-le-meurtre-d-alexia-daval_2848549.html

     Commentaire transmis en privé, dsl.

    Le 21 juillet 2018.

     Un point, vient jeter une part dombre non negligeable, et qui reside, dans le fait, que la dernière trace supposée, de vie d'Alexia, serait un SMS envoyé à sa soeur, le matin même, avant de partir faire son jogging.

     Ors, ila  été precisé, dans un autre reportage, que j'ai regardé, que techniquement,  n'importe qui, ar manipulation, peut modifier les données horaires, d'un historique de messagerie instantannée.

     En dehors de cette enquête si particulière, (et dont je transmets mes commentaires en privé) je me pose simplement une question, qui est la suivante:

      Est ce que pour modifier l'historique chronologique, d'une messagerie instantannée, il est necessaire, d'installer un logiciel particulier, et si oui, lequel, ou lesquels,  est ce que ce logciel, ou ces logiciels,  sont vlable, individuellement, pour chacune des messageries instantannées, pour certaines d'entre elles, ou bien pour toutes les messageries, instantannées ?

      Dans cette hypothèse, quelle logiciel, pour quelle messagerie ,

     Ou l'obtient, t'on ? Qui le vend, est ce légal, ou pas ?

      Dans cette hypothèse, ne serait il pas parfaitement légitime, que le propriétaire de la licence d'exploitation de la messagerie instantannée, soit responsable légalement de ce logiciel, qui modifie l'historique de la messagerie, dans l'hypothèse où il en serait l'éméteur, ou l'exploitant, au minimum ?

     dans l'hypothèse, où il n'en serait pas l'emeteur, ni l'exploitant, ne serait il pas legitime, qu'il se retourne contre l'emeteur "pirate", pour entrave à la Justice ?

      Oui, je sais, je suis très chiante, ne me remerciez pas, c'est ce qui fait ma valeur.

      Oui j'ai bien dit, "entrave à la Justice".

     Alors, je sais, on me dira "mais enfin, que chacun, sur son propre portable, puisse bidouiller, s'il le desire, son historique, ça n'a rien de problèmatique", c'est son droit", c'es entendable, effectivement, et je peux le comprendre.

     Mais il faut voir, côté vérouillage, alors, non ?

     Bon, là, je m'ecrase, je ne suis pas compétante, je n'ai pas de portable encore, et donc, je n'y connais rien.

    Lire la suite

  • rassemblement national, anciennement front national.

     Une page sur FB, qui ne vient pas de moi, mais à laquelle je vais participer un peu, je suppose, vient d'être ouverte.

     Je vous donne le lein:

     Voici, un article que je viens d'y déposer.

    Bonjour.

      Depuis bien des années, je consacre pas mal d'énergie à lutter contre le rassemblement national, anciennement front national.

      Je ne le fais pas par devoir, mais peut être plus par réflexe, percevant mieux que quiconque, peut être , En quoi, pourquoi et comment, ce parti est toxique, par l'absence de valeurs altruistes qu'ils défendent.

      Nous vivons aujourd'hui, dans un monde, où beaucoup de nos modes de fonctionnements, nos habitudes, certains de nos principes, semblaient ancestraux, érigés en "statuts", "statues", indéboulonnables, dont la société de consommation, était sensée nous apparaître comme une forme Bonheur, autant dire, "une fin en soi"....

      Et ceux qui restaient sur le bord de la route, et bien ma Foi....

      De tous temps, il a existé des êtres bienveillants, qui avec un regard plus juste et surtout plus affûtés, jamais, ne se sont contenté de cette posture, et ont remis en cause, cette théorie, et ses satellites, comme le culte de la performance, à la seule condition, qu'elle soit matérialisée, par une récompense, généralement sonnante et trébuchante, sinon, elle n’apparaît à leurs yeux, que de peu d’intérêt.

      Là, encore, qu'il y ait performance, ou pas, seul l'aspect pécuniaire de toute façon, présente à leurs yeux, un véritable intérêt.

      Tenter d'appréhender la nature humaine et le monde dans lequel on vit, sous un angle dénué du moindre aspect financier, en tout premier lieu, est je crois, le pire écueil, qu'un politique puisse commettre.

      Je ne suis pas en train de prétendre, que cet aspect, puisse être négligé, ou qu'il serait exempt de la notion de réussite, je prétend simplement, qu'en aucune façon, ça devrait être l'angle sous le quel on doit travailler, en premier lieu.

      Si je rédige cet article, dans un groupe qui est dédié au rassemblement national, anciennement front national, c'est bien parce qu'à lui seul, et ça n'est pas les problèmes d'argent qu'il rencontre au parlement européen qui me contrediront, il symbolise la politique, dans ce qu'il a de plus pervers, precisement, dans sa motivation, qui n'a pour seule raison d'être, que l’appât du gain.

      J'ai fait, d'autre part, une video, hier soir, dans laquelle j'en parle aussi.

     Le 14 mars 2019.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Pape François "nos différences nous rassemblent".

       Au sujet de mon article, je précise que c'est aussi le slogan revendiqué, par France Télévision, actuellement.

    https://www.francetelevisions.fr/

       Car s'il est une notion fondamentale, que tout progressiste est en droit de revendiquer qu'il soit croyant ou ne le soit pas,  c'est bien d'observer le fait que les différences qui existent entre certains groupes humains, et certaines cultures, sont bien moindres,  ne serait ce qu'en quantité, que le sont nos similitudes.

      Au sujet des religions, par exemple, si l'on observe bien, le plus souvent ces différences n'existent que dans les rites, beaucoup plus que dans les croyances profondes, qui les ont générés, au fil des siècles....

       C'est pour cette raison que je préconise, une approche philosophique du fait religieux, des le primaire, parce que c'est la meilleure méthode, je crois, pour apprendre la tolérance, en général,  mais donc, aussi, sur la religion.

      Vous en doutez ?

      Chaque être humain, quand il nait, est nu comme un ver.

       Quelque soit l'endroit du globe où il voit le jour, il a besoin exactement des même choses, quelque soit sa culture, quelque soit sa religion, d'un regard bienveillant, si possible,  de celui de sa mère et de son père, ou en tout cas, de ceux et celles, qui ont pour mission, de veiller sur lui, pour le vêtir, le nourrir, le toucher, le caresser, le laver, le changer, mais surtout, le plus fondamental, plonger leurs regards dans le sien, afin de répondre à ses sourrires, ses rires, et ses larmes, puisqu'avec les pleurs, se sont bien là, les seuls modes d'expression, que peut revendiquer, un bébé qui vient de naitre.....

       C'est ce regard si profond, et ce dialogue, incessant, entre les parents et le bébé, qui forment l'irremplaçable fondation, de sa consctruction affective, et donc, par voie de conséquence, aussi, de son développement.

       Ces données fondamentales, transcendent toutes les cultures, toutes les religions, tous les principes même d'éducation, quelquefois, et qui sont parfaitement assimilables, au comportement animal, pas toujours, mais souvent,  ce qui nous aide, à y voir un peu plus clair.

      Pour se faire,  il importe que ces parents, soient dans une situation, si ce n'est emprunte de richesse, au minimum, sécurisé, loin du tumulte des guerres, et de toute forme de périls, que certains gouvernements, provoquent ou entretiennent, quelquefois, de façon parfaitement intentionnelle, avec hélas, aussi, la complicité de certains religieux, provoquant alors, comme c'est le cas, aujourd'hui, plus que jamais, des flux migratoires, d'une extrême gravité.

      Certains, se grattent, la tête, peut être ?

       N'insistez pas trop, vous risqueriez d'ateindre  vos neurones.

       Sur certains points, qui nous amène vers une forme de tolérance, cette similitude, nous ouvre les yeux, comme sur l'adoption, la plasticité des sentiments, ou l'homosexualité, sur d'autres, ils nous éclairent, sur les dangers de certaines similitudes, comme le viol, l'inceste, l'impossibilité à comminiquer, ou la notion de territoire, qui justifie les pires guerres, que l'homme déclanche, encore, aujourd'hui,  et je le crains, dans l'avenir, pour des sujets aussi fondamentaux, qu'est le problème de l'eau....

       Tiens, justement. on ne voit plus "guèrre", ces temps ci, de reportages,  sur les savanes africaines, où les drames, et pourtant si naturels, se jouent, depuis la nuit des temps, entre les carnassiers, et les herbivores.

      Et pourtant, quand il s'agit du partage de l'eau, chacun respecte l'autre, suffisemment pour le laisser aller boire, même si c'est à distance, et que quelques jours plus tard, au hasard des circonstances, le carnassier mangera l'herbivore, quand on tombe sur un point d'eau, chacun laisse l'autre boire, et range ses féroces canines, dans le fond de sa gibecière....

      Si j'en crois, les reportages que j'ai pu voir,  sur certains pays, qui se croient en droit, de s'accaparer les eaux du Nil, par exemple, pour ne parler que de celles là, on serait plus cons, que les animaux, alors....

      Je copie colle l'article du journal "la Croix".

       Tel un vol de colombes, un appel à la paix pour le Proche-Orient est monté au ciel depuis Bari (sud de l’Italie). La cité de saint Nicolas, si vénéré par l’Orient chrétien, accueillait en effet, samedi 7 juillet, la rencontre œcuménique de réflexion et de prière à laquelle le pape François avait convié les responsables d’Églises du Proche-Orient.

    La plupart d’entre eux avaient répondu à l’appel pour ce sommet, inédit jusqu’ici à ce niveau.

     Pourquoi lire La Croix ?
    • La Croix vous offre une information de référence sur l'actualité religieuse.

    À lire aussi

    Pour la paix au Moyen-Orient, les patriarches des Églises orientales réunis par le pape à Bari

     

    Au bord de la mer Adriatique, vers cet Orient déchiré par la guerre, les patriarches ont prié dans toutes leurs langues, de l’arabe au syriaque en passant par l’arménien et l’assyrien, pour que Dieu « inspire des choses bonnes dans les cœurs de ceux qui veulent la guerre et pacifie leurs esprits tourmentés », ainsi que l’a imploré l’orthodoxe Bartholomeos Ier de Constantinople.

    Une « région splendide », où se trouvent « les racines mêmes de nos âmes », avait rappelé en introduction le pape François, mais où « s’est condensée (…) une couche épaisse de ténèbres ».

    À lire aussi

    A Bari, une rencontre inédite en présence de tous les patriarches orientaux… ou presque

    Mettant en cause « le silence de tant et la complicité de beaucoup », le pape a dénoncé « l’indifférence qui tue », posant les chefs d’Églises qui l’entouraient en une « voix qui lutte contre l’homicide de l’indifférence », soulignant notamment « le risque que la présence de nos frères et sœurs dans la foi soit effacée ».

    Au Proche-Orient, les chrétiens qui représentaient encore 20 % de la population à la veille de la Première Guerre mondiale n’y sont plus que 4 %, rappelle d’ailleurs le Vatican.

    « Cela suffit, les oppositions obstinées ! »

    Cette question devait être au cœur de la rencontre à huis clos à laquelle tous les chefs d’Église ont ensuite participé dans la nef de la sobre basilique Saint-Nicolas. À la sortie, entouré de tous les patriarches, il a, dans un discours fort, dénoncer sans ambages toutes les responsabilités dans les conflits du Moyen-Orient, n’épargnant personne.

    « Cela suffit, les avantages de quelques-uns sur le dos d’un grand nombre ! Cela suffit, l’occupation de terres qui lacèrent les peuples ! Cela suffit, la domination des vérités de parti, sur les espérances des gens ! Cela suffit, l’utilisation du Moyen-Orient à des profits étrangers au Moyen-Orient !, a-t-il lancé. Cela suffit, les oppositions obstinées ! Cela suffit, la soif de profit qui ne prend personne en compte, cherchant uniquement à accaparer les gisements de gaz et de combustible, sans égard pour la maison commune et sans scrupule sur le fait que le marché de l’énergie dicte la loi de la cohabitation entre les peuples ! ».

    « Il faut que cette guerre s’arrête »

    Rappelant aux potentats de la région qu’« il faut que celui qui détient le pouvoir se mette enfin et résolument au vrai service de la paix, et non pas de ses propres intérêts », il a aussi rappelé que, à Jérusalem, « le statu quo exige d’être respecté selon ce qui a été décidé par la Communauté internationale » et la nécessité d’une « solution négociée entre Israéliens et Palestiniens ».

    À lire aussi

    Le pape François appelle à respecter le « statu quo » de Jérusalem

    Au cours de la rencontre à huis clos, il devait aussi être question des réfugiés du conflit syrien. « Bien sûr, il faut que cette guerre s’arrête pour que nos malheurs s’arrêtent, explique Mgr Jean-Clément Jeanbart, métropolite melkite d’Alep (Syrie). Mais si je pleure sur ce qui a été détruit, je suis plus préoccupé encore par l’émigration. »

    Jeudi, plusieurs patriarches catholiques et orientaux de Syrie et du Liban, se sont d’ailleurs concertés pour appuyer sur ce thème, crucial à leurs yeux, dans les discussions.

    « Que les réfugiés reviennent »

    « Il faut absolument séparer la question du retour des réfugiés de celle du règlement politique en Syrie », plaide le cardinal Béchara Raï qui a accueilli cette réunion dans son Patriarcat maronite de Bkerké et dont le pays, le Liban, voit les réfugiés (palestiniens et syriens) constituer aujourd’hui plus de la moitié de la population.

    « Ces camps de réfugiés sont un terreau pour le fondamentalisme et la violence », met-il en garde.

    « Il est important que les réfugiés reviennent que les gens rentrent chez eux », martèle le patriarche syrien-orthodoxe Ignace-Ephrem II, qui plaide pour une aide financière au retour de la part des Occidentaux.

    « Nous devons d’abord parler contre la violence »

    « Ceux qui ont passé la mer ne reviendront jamais, reconnaît-il. Mais il y a les autres, dans les pays autour de la Syrie. Nous avons besoin d’eux. » « Je leur assure que le retour est sûr », continue le patriarche, qui siège à Damas et qui, tout en reconnaissant que le régime syrien a ses défauts, souligne qu’il est largement préférable à une domination islamiste.

    « Mais nous devons d’abord parler contre la violence : si nous semblons appuyer un côté ou un autre dans le conflit, ça ne marchera pas, explique-t-il. Aussi, même si notre message n’est pas politique, il s’agit aussi d’envoyer un message aux responsables politiques. Une parole commune des chrétiens d’Orient et d’Occident a beaucoup de poids. »

     

    Lire la suite

  • Angela Merkel accuse trump, de revendiquer une guerre économique, face à l'Europe, mais pourquoi ?

     J'ai chopé ça, vite fait, hier, je crois, ici:

    http://www.lesoir.be/166275/article/2018-07-04/taxes-sur-les-voitures-angela-merkel-met-donald-trump-en-garde-contre-une-guerre

       L'europe aujourd'hui, face aux USA semble affailie,  alors que la seule évolution favorable, c'est à dire, politiquement et idéologiquement recevable,  et suffisemment altruiste, pour donner de la politique internationale, une image siffisemment digne, et qui ferait la réelle fierté des pro europe, comme nous, consisterait à proposer une politique migratoire, qui serait plus consensuelle, j'ose espérer, que nous y parviendrons.

      Objectivement, donald trump, donne des USA aujourd'hui, une image tellement pitoyable, que beaucoup d 'américains, ne sont pas loin d'éprouver de la honte,  de leur propre état, et ça n'est que trump, qui en est responsable, et personne d'autre.

       J'entendais, aux infos, tout à l'heure, que la politique de préférence ethnique,  qui date de la fin de fin de l'apartheid,  et qui avait pour conséquence d'aider à ouvrir les portes des univertés, au minaurités ethniques, cette loi, là, qui avait été décidée précisément, pour commencer à proposer une alternative,  qui tendait à réconcilier, les noirs, descendants d'esclaves, et les blancs,  cette Loi, donc, vient d'être purement, et simplement, supprimée..... Je ne sais pas si c'est uniquement dans certains etats ou si c'est généralisé.

     Je trouve cette décision, d'une extrême gravité, parce qu'elle érige en maitre, le concept de racisme, comme redevenu, une pensée, "relativement acceptable".

     J'ai entendu, hier, sur France Inter, que trump trouvait plus légitime, désormais, de se soucier d'aventage,  de leurs relations, avec la Chine.

     Il est vrai que donald trump,  est à la tête d'un grand groupe,  et que si l'entreprise, qu'il a repris de son père est si florissante,  c'est qu'il a la bosse du commerce... On ne sait pas, si en temps que VRP  de l'extrême droite américaine, il s'est permis, devant le président à vie, Kim jun Un, de coincer le bout de son souier, dans l'encoignure de la porte, selon les vieilles méthodes, mais il semble bien, cependant, que cette histoire de lettre, reçue du dictateur nord coréen, lettre qu'il jugeait comme positive, sans même l'avoir ouverte,  n'ait été en fin de compte été,  que la superbe supercherie, que nous européens, avions senti venir, aussi surement, que deux et deux font quatre.....

    https://fr.sputniknews.com/presse/201807031037053850-coree-du-nord-usa/

       Quand au fait,  de regarder l'Europe, avec le plus grand mépris, sans vouloir jouer les fiers à bras, je dirai que venant de donald trump, on pouvait difficilement, envisager une évolution, qui soit autre.

       En effet,  nous n'avons affaire, qu'à un marchand de tapis,  avec tout le respect, que j'ai , pour eux, néammoins.... A la première entrevue avec Angela Merkel, on savait ce que ça allait donner, et nous n'avons pas été deçus.

       On lui reproche de n'envisager la gestion de son pays, les USA, que sous l'angle économique.

       Et oui, mais c'est à dire, que pour envisager qu'il puisse envisager la politique intenationale, sous un angle qui soit autre, il faudrait qu'il en soit capable, intellectuellement, je veux dire, et visiblement, ça n'est pas le cas....

      Même sur le plan de l'écologie, il se fait dammer le pion, par la Chine...... 

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • #ConventionGénération

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10214373329318464&set=gm.650826598590871&type=3&theater&ifg=1

     30 Juin 2018.

    http://m.leparisien.fr/politique/benoit-hamon-le-macronisme-est-un-racisme-social-29-06-2018-7800540.php

     Quand je pense que certains en sont encore, ne pas comprendre, qu'il ne suffit pas d'êtere encravatté, pour être honnête, franchement ça me depasse.

      Et puis apres tout, vous l'avez bien cherché !

       Et prière de bien porter attention au texte; parce que C'EST CA AUSSI LA CHANSON FRANCOISE.

       Puisque le parisien, veut pas de mon commentaire, je  m'en vais vous le faire rentrer par les oreilles, ici même.

       Le coup des enfants gâtés des partis politiques, quand il parle des personnes, je veux dire, est assez amusant, et je dois avouer, asssez bien vu.

      Ca me fait rigoler, parce que en ce moment,  chaque matin, pendant deux heures, environ, je travaille sur l'autorité !

     A la demande générale, ça va sans dire. celle du milieu psy, je veux dire, puisque ce son eux, en première ligne, qui ramassent les pots cassés, et qui donc, sont les mieux à même  de voir, quel sujet, urge, particulièrement, à ête debattu.

     A bon entendeur....

      Enfants gâtés, oui, c'est bien vu, si l'on considère que certains, ont quand même beaucoup de mal, à retirer les oeillères, pour tenter au minimum d'observer et d'écouter, (et donc, pas uniquement, de voir, ou d'entendre),  ce que disent d'autres politiques, comme Benoit Hamon, mais il n'est pas le seul, afin d'étudier, si ces nouvelles voies qu'ils ouvrent, lui et les siens, peuvent s'avérer intéressantes.

      Pour les oeillères, oui, on peut aussi penser à wauquiez, et sa parka rouge, qui lorgne dangereusement, du côté du rassemblement national... mais sa paka, puisqu' on parle d'apparence vestimentaire, n'est rien de moins, que celle du petit chaperon rouge, qui s'en va se faire devorer tout cru, par le vilain front national, deguisé en rassemblement natioanl.. ha, la la...

       marine le pen, qui  n'en finit pas de jouer la lavandières... "ça c'est vrai, ça"... Visiblement, si j'en crois son commentaire, suite à l'accord, au sujet des migrants,  qui a été obtenu, et qui evoque, un peu aux yeux de certains, une coquille vide, je l e voir plutot, comme la matrice, d'une forme de renaissance, qui va permettre d'ouvrir de nouveaux horizons, desormais.

      J'y travaille.   la "narine"  qui ne sera jamais nationale, elle, sent toujours les égouts, et c'est bien normal, quand on va faire ses courses, dans la caniveau de la conscience humaine.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • 80 km heure ? C'est parce que "Martine à la ferme", qu'elle a si souvent raison.

     Oui, je sais, ce que vous pensez... "c'est quoi, encore, cette histoire".

    http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/limitation-a-80-km-h-une-mesure-qui-parait-tomber-de-tout-en-haut-decrypte-domenach-7793888072

      Bon, je l'admet ce raprochement, ou plutot ce court circuitage, peut sembler alambiqué,  et pourtant....

      Dans es années 60, une petite fille nommée martine, subjuguée  par le personnage en question, avait demandé à sa maman, de lui coudre la petite jupe rouge à pois blanc, avec le foulard, pour mettre dans les cheveux.

     Quarante ans plus tard, c'est une femme, nous  sommes voisines, elle et moi, à Mesnil Panneville. (76).

     Pour aller vers Barentin, on doit prendre la RN 15 à l'époque.

     C'est une des nationales, où il y a le plus de  traffic, en France, puisque c'est l'axe Rouen le Havre.

     A cette époque,  je ne sais pas où en est Edouard Philippe, à la FAC peut être, quand à Emmanuel Macron, il en est encore à draguer sa prof de français, ou bien, il lui écrit un poème d'amour.

      BREF....

      Comme tout le monde à Mesnil Pavnnevile, pour de simples raisons évidentes de circulation, et comme toutes les commodités se trouvent sur Pavilly ou Barentin,  nous devions donc tourner à gauche,  et nous trouvions alors bien embarrassés, à chaque fois, pour passer, la visibilité n'étant pas très bonne.

      Chaque année, nous avions 2 morts, environ, à ce foutu passage...

      Qu'on se rassure, depuis, moi, je n'y suis plus, mais un rond point, à présent, simplifie et sécurise, pour pouvoir aller vers Rouen.

      Mais à cette époque, Martine, ma voisine et mon amie, elle, bossait au  CHU, selon des horaires conventionnels,  et donc, chaque matin, se trouvait confrontée à ce problème...

      De mon côté, "pian pian", la securité avant tout, j'avais trouvé une solution, un peu alembiquée, qui consistait à tourner à gauche, avant d'aller traverser au niveau de Bouville, pour rettouver la nationale, en diminuant de façon significative, le risque de se faire percuter, par une voiture, qu'on n'aurait pas vu venir....

      Certes, on perdait, à chaque fois, quelques minutes, "la belle affaire". , mais au poins, on traversait avec une plus grande sécurité.

      J'expliquais à Martine....

      Des mois apres, ou des années, je ne sais plus, alors, que je n'y pensais absolument plus, je persitais toujours, à chaque fois, pour prendre cette petite deviation, qui rendait cette traversée plus securisée... martine, me dit un jour: "Tu sais, depuis que tu m'as dit ça, je le fais à chaque fois, je prends le temps, c'est pas grave, mais au moins, c'sest plus sûr.

      Sans vouloir être mechante avec vous, messieurs, je doute, plus que surement, qu'ayant donné ce conseil à certains, ils l'aient suivi...

      Mais si je parle de cette histoire aujourd'hui, c'est qu'il est question, parmi  ceux qui ramènent leur fraise aujourd'hui sur le sujet, en région,  de mettre en avant, le fait que ça mettrait en peril, parait il, l'activité economique, de certains petites villes....

     Soit, admettons.

      Depuis qu'ayant pris le peripherique, de caen, et d'avoir failli avaler mon bulletin de naissance, parce que je me suis endormie,  je benis le ciel, qu'il y ait eu des gr lissières de securité, parce que je ne serai plus là, pour vous le dire.

      Alors, deja, des qu'une ligne droite, quelque soit l'endroit, montre un taux d'accidents en face à face, le simple fait d'installer des nbarrières de securité, diminuerait considerablement, les accidents, ou plutot, leur gravité...

      Oui, j'aurai du, m'arrêter. sauf que sur un peripherique, c'est impossible.

      Des que je sens que je suis fatiguée, n'importe où en ville, ou en campagne, je m'arrête... Là, c'était impossible.

      Tout le c^té de ma voture, a été bousillé, certes, mais moi, une fois sursauté et vu que c'était la barrière, qui m'avait sauvé la vie, j'étais bien entière....

     Si je parle de la vie rurale, et des agriculteurs, c'est qu'il est arrivé il y a quelques temps, à la télé, de voir un reportage, sur l'agriculture, d'aujourd'hui, et l'un d'eux, à cru judicieux, de preciser, que "martine à la ferme", c'était bien fini...

     Et oui, c'est sûr, entre martine à la ferme, et une charrue 10 socles, il y a un monde, un monde, et une ditance, que je dirai à peu pres aussi eloignée, que la terre à la lune....

     0 chaque fois, que je croise, un de ces engins, je me pose la question.

      "Est ce que celui qui le conduit, a deja pris en main, un loucher, une fourche bêche, un croc, une binette, et est ce qu'ila deja pris dans ses mains, la terre qu'il considère comme une pute, tout juste bonne à lui remplir les poches.... ? Voilà, comme on dit vulgairement, "ça, c'est fait".

      Une étude récente, a révélé que si l'on parcourt une distance de 20km, en considrant qu'on respecte la vitesse de 80 km heure... on perd, 3mn.....

      TROIS MINUTES.....

      Alors, je sais pas moi, écoutez un truc intelligent, en roulant, France Inter, par exemple, ou écoutez de ma musique, je sais pas, mais faite un truc, qui vous rendra un peu moins con, peut être, non  ? Ca devrait être possible, ça, non ?

     

    Lire la suite

  • "Manu au Vatican" ? Mais non, c'est pas si compliqué, la diplomatie, madame Martin !

    https://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/vatican-c-est-la-vocation-des-gouvernements-de-proteger-les-pauvres-dit-le-pape-francois-a-emmanuel-macron_2821529.html

      Symboliquement, que l'entrevue ait été aussi longue, est effectivement fort de symbole.

      En ce qui me concerne, j'ai écrit au pape, par l'intermédiaire de mon Evêque Monseigneur Lebrun,  il y a une quinzaine de jours. Je ne sais plus, cinq ou six pages, recto verso, je crois, lettre ouverte, je précise, parce que je voulais qu'il prenne connaissance de son contenu.

      Il m'a renvoyé un mot, pour me dire la chose suivante, "ëtes vous bien sûr, de vouloir la lui envoyer".Puis m'a donné son adresse....

      On m'a fait savoir par la suite, que le contenu, lui avait été transmis.

      Merci, pour le clin d'oeil, au livre auquel je fais référence, dans le titre, dont Bruno Gaccio est l'auteur.

    https://livre.fnac.com/a9092426/Bruno-Gaccio-Mais-non-Madame-Martin-c-est-pas-complique-l-economie

      Je recommande à chacun de lire ce livre,  qui, comme le fait l'emission, "on arrête pas l'éco", sur France Inter, le samedi matin, montre l'économie, sous un jour, parfaitement digeste et accessible...

    https://www.franceinter.fr/emissions/on-n-arrete-pas-l-eco

      Parce que quitte à se faire avoir, mieux vaut en connaitre un minimum les rouages,  afin d'observer quelle attitude ou quels choix on peut faire, pour justement en être le moins victime possible.

      Moi, qui ai tant de mal à lire, pour diverses raisons, je l'ai lu sans le moindre problème, alors, c'est vous dire.

      A une époque où l'on constate effectivement, que dans les différentes strates de notre société, on arrive enfin à voir les femmes, prendre les pouvoir, et même si c'est loin d'être parfait, les différents portraits qui sont décrits ici, et qui me ressemblent pas mal, pour certains, présentent autant de chance, de se dire, "ha oui, tien, celle là, me ressemble bigrement", et par le phénomène d'identification, penser à son propre comportement, ses propres choix de vie, choix politiques, choix amoureux, aussi, quelquefois, puisque l'économie est partout, et que par phénomène de ricochet, elle impacte la quasi totalité de nos vies....

       L'idée de saint Martin est interpellante, aussi, pour cette idée de manteau, qu'il donnât à un pauvre.

      Wauquiez, pour le coup, est habillé pour l'hiver, avec sa parka rouge... Et puis de toute façon, une parka rouge pour faire la manche, c'est nettement trop voyant, on est bien d'accord....

      Sinon, pour la décoration, (enfin, je ne suis pas certaine, que le mot soit bien choisi),  qu'a reçu Manu (qui descend dans les sondages, sic !), le fait qu'il soit désigné comme "chanoine honoraire", ne signifie pas que le pape ait demandé rémunération, pour cette entrevue et n'autorise pas d'aventage Manu, à se faire payer.....

       Il ne faut pas confondre non plus chanoine, avec "chat moine",  qui est la version féline, du "chat potté", à moins que le pape, qui est assez filou, ait voulu par ce biais, faire un clin d'oeil à la formule, "je prends aux riches, et je donne aux pauvres", ce qui, face à Manu,  est un clin d'oeil fort amusant...

    Lire la suite

  • Simone Veil entre au Panthéon.

    https://actu.orange.fr/societe/people/a-paris-simone-veil-a-desormais-sa-place-et-sa-station-de-metro-CNT0000013xjnC.html

    https://actu.orange.fr/france/simone-veil-une-pantheonisation-hors-norme-magic-CNT0000014o9mV.html

     1 Juillet 2018.

    Bonjour à toutes, et à tous.

      Aujourd'hui, grand jour, Simone Veil, ainsi que son mari, entrent au Panthéon.

      J'ai commencé à rédiger un article, sur ce sujet.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/do/search?q=simone%20veil

      Il y a bien longtemps, que je faisais la remarque, à Thomas, des le début, je crois, environ 15 ans, peut être ? Que je lui disais mon admiration, à son sujet.

      Elle n'était pas la seule, et ne l''est toujours, à mériter une telle admiration.

      Mais à cette époque, l'admiration devant son courage, et l'exemplarité de son parcours, pour deux raisons.

      D'une part, au sujet de sa vie personnelle et familiale, à une époque où l’émancipation de la femme, était bien plus difficile qu'aujourd'hui, mais surtout, la stratégie intime, et inconsciente, peut être, qu'elle avait élaborée, pour gérer les terrifiantes souffrances, qui faisaient fait partie intégrante de son parcours, me parlait à moi, de façon probablement plus appuyée, qu'à n'importe qui d'autre....

      Il n'est pas question, pour moi, de comparer en quoi que ce soit, les souffrances qui furent les siennes, à celles, que moi, j'ai subies, bien sûr.

      C'est de stratégies psychologiques, raison pour laquelle j’évoque, le fait, qu'elle n'en ait peut être pas eu conscience, elle même, dont je parle là, uniquement, et rien de plus.

      Que faire d'autre effectivement, en pareil cas, que de suivre son instinct, celui là même, qui l'avait si bien guidée, aux pires moments de son existence, quand oscillant, entre enfance tourmentée, par la situation politique de l’époque, l'occupation nazie, sa situation personnelle, celle de sa famille, et enfin, celle des juifs, basculait dan ce que le pire qu'ait pu commettre l'espèce humaine....

      Je viens d'entendre sur France Inter, une forme de parallèle qui était fait, entre le génocide des juifs, mais ça aurait pu être le génocide rouandais, ou le génocide arménien, et le génocide maritime et méditerranéen, que l'Europe fait subir aujourd'hui, aux migrants, qui viennent frapper aux portes de notre Europe....

      Certains ne manqueront pas de trouver, que je suis bien opportuniste, sur ce point, en ce jour mémorable, où on rend un si grand honneur, à Simone Veil, ainsi qu'à son mari........

      Je comprends qu'on puisse raisonner ainsi.

      C'est d'avoir moi aussi, de façon moindre qu'elle, c'est vrai, le sentiment de mort intérieure, enfant, qui a fait de mon instinct, un guide aussi efficace...

      Renoncer à entendre , au sens comprendre, qu'il serait vain, de lui rendre un tel hommage, sans faire le parallèle que j'ose aujourd'hui, serait j'en suis certaine, la plus humiliante offense, que l'on puisse faire à sa mémoire.

      Je signale d'autre part, alors, que toutes chaine, de France télévision, et du groupe radio France, et bien au delà, du service public, lui rendent à cette occasion, que le documentaire, passé, sur Farnce 3, il y a quelques jours, montre des documents, inédits, sur son histoire, et notamment, met en évidence, le rôle extrêmement grave, qu'a joué, le parti appelé maintenant, "Rassemblement National", anciennement, Front National, à son encontre.

    https://www.france.tv/documentaires/politique/538035-simone-veil-album-de-famille.html

      Beaucoup perdent la mémoire, ces temps ci... Trump, lui, a inventé "l'alzheimer transgénérationnel", oubliant qu'il vient lui aussi, par ses ascendants, d'Irlande..... On dit qu'il est exceptionnel, qu'une personne, puisse se souvenir des on histoire, au delà de ses quatre ans.

       C'est oublier, que  le corps se souvient, d'une part, mais surtout, que le fait que ne pas avoir conscience du souvenir, ne signifie pas qu'il soit absent, de notre mémoire, o si vous préférez, que certains souvenirs, impregnés dans notre memoire, se trouvent ors d'atteinte, quelquefois, ou à certains moments de nos vies, mais n'en demeurent pas moins conditionnant nos choix de vie, ou nos decisions.

      Beaucoup ont peur, de faire face à leurs démons, et je peux le comprendre.

      La peur n'évite pas le danger.

      Mais il y a bien pire, que d'être lâche, au point d'avoir peur de leur faire face, ça consiste à engendrer les démons d'aujourd'hui, les nourrir, et les entretenir, pour empoisonner nos contemporains, nos enfants, et les générations futures.

    En cours de rédaction

    Lire la suite

  • 24Juin 2018, élections en Turquie.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/ce-que-l-on-sait-de-l-arrestation-d-une-delegation-du-pcf-en-turquie_2817629.html#xtor=CS3-794

    https://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/turquie-recep-tayyip-erdogan-revendique-sa-victoire-des-le-premier-tour-de-la-presidentielle-l-opposition-conteste-les-chiffres_2817781.html#xtor=CS3-794

     25 juin 2018.

       Alors que le verdict des urnes à donné Erdogan vainqueur,  je vous recommande d'aller réécouter l'émission de dimanche matin, sur France Inter, qui parle de la diaspora turque, en France.

    https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-24-juin-2018

       Je trouve interpellant, d'observer qu'une diaspora, contrairement à ce qu'on peut observer habituellement, ne prenne pas le défense des opposants au régime en question, en faveur des droits de l'homme en général, enfin, d'habitude, c'est ce que l'on constate, mais au contraire,  prenne le parti du dictateur en question.

       Cette constatation est d'autant plus troublante, qu'on observe que ceux qui sont à contre courant, en sont au point, de se sensurer eux même notamment, sur les réseaux sociaux, de peur de subir des représailles, ici, sur le sol français, mais pire encore, au point de craindre de se faire arrêter, sur le sol turc, quand ile retournent voir leurs familles.

       Alors, je ne vois aucune raison, de prendre des pincettes, apres tout,  si le régime qui sévit là bas, c'est à dire, la dictature, leur semble, aussi recevable, voir, une forme paradisiaque de régime, selon leurs dires, je voudrai savoir, pourquoi ils ne retournent pas y vivre, à plus forte raison, si l'on considère le problème des migrants, dont certains, eux, sont véritablement en danger de mort, pour délits d'opinion, et craignent pour leurs vies, à plus forte raison, quand on observe, à quel point Erdiogan, rançonne l'Europe, sur ce sujet.

      Ensuite, j'ai appris un truc que m'a véritablement scotchée, ce matin, sur Erdogan, et ses débuts en politique, qui réside dan le fait, que lui aussi, comme ceux, qu'il torture et met en prison, pour ne pas penser comme lui, et remettre en cause sa politique,  il fût lui aussi, mis en prison, pour avoir voulu renverser le pouvoir...

      Interpellant, n'est ce pas ?

      Alors, rappelons le, quand même, Erdgan est bien un dictateur, n'en déplaise à certains.

      J'ai oui dire, hier,  par une journaliste, qu'en certaines parties du monde, on ne voyait pas necessairement les choses, sous le même angle que nous occidentaux, propos que je peux comprendre, effectivement.

      Mais quand il s'agit de liberté de pensée, et de liberté de la presse, et liberté d'opinion,  quand il s'agit d'être arrêté, pour la seule et unique raison, qu'on ne pense pas comme le pouvoir en place,  qu'on reste emprisonné, sans même avoir été jugé, ou en l'ayant été mais sans avocat, sans Justice digne de ce nom, et que certains meurent sous la torture, pour avoir commis comme seuls crimes,  de ne pas cautionner un régime dictatorial,  et d'avoir eu le courage de le dire, on est effectivement capables, par des organismes comme "reporters sans frontières", ou bien "Amnesty International", d'avoir un regard suffisemment objectif, pour déterminer, si un chef d'état, est un dictateur, ou n'en est pas un.

      Comme les représentants de la communauté européenne, je suis extrêmement sceptique, moi aussi, sur la véracité de ce scrutin, si l'on observe à quel point l'opposant au régime,  le social-démocrate Muharrem Ince, rassemnblait autant de troupes, lors des meeeting, et qu'on observe son résultat.

      Entre chercher à se faire passer pour un démocrate, et s'en donner les moyens, à défaut de s'en donner les apparences, il existe une grande nuance.

      Le social-démocrate Muharrem Ince, a eu la sagesse, de reconnnaitre sa defaite. Parfait.

       Il ne reste plus alors, qu'à Erdogan,  gagnant des élections, de démontrer à quel point ce scrutin est digne de la démocratie qu'il revendique, en relâchant les intellectuels et les opposants, pour que l'on puisse vérifier, la qualité de la démocratie qu'il revendique.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • "Sauvons les guignols !"

    https://www.facebook.com/unlimited.guignols/?hc_ref=ARSPJAp41K1bbNATNFDWxiElKusPYA3qLoVEL-1kVLOig6vOLR84SIBZSKQFAeGj7YI&fref=nf&hc_location=group

    Mon commentaire:

      Le souci, réside dans le fait, que de cautionner la page "sauvons les guignols", serait un moyen pour Bolloré, de saisir une opportunité de remettre le couvert, mais sous de nouvelles conditions. A savoir, "pas touche à certains"... Mon analyse, serait, dans l’idéal", que le concept soit repris, par quelqu'un d'autre, sur le service ublic, par exemple, sachant, que le concept, qu'il soit technique, ou le titre, appartient, je suppose, intellectuellement, au groupe Bolloré; Alors, comment faire ?      

       Est ce que la techinique des marionnettes, telle, qu'ils l'avaient inventée, est brevetée, et qui detient le brevet , Combien ça couterait de l'exploiter ?

       Et si on les appelait "les pignols, de l'info", est ce que juridiquement, ça tiendrait la route, ou pas , ou bien est ce que ù^pà)^ù;,: nous foutrait un proces au ù^$*$^)= ????       

       De toute façon, depuis des années, que Bolloré, a dédidé, dans un premier temps,  de juger du bie fondé ou pas, de se moqer de certains de ses potes, le ver était dans le fruit. le fait, de décider de ne les mettre qu'aux abonnés, etait le meilleurs moyen de les saborder, alors, ila eu ce qu'il voulait.

       L'idée, peut être, serait de faire un sondage, pour determiner, si le téléspecatateur, serait prêt, investir de l'argent, pour leur redonner une chance, via une plate forme de crowdfooding ?

      Sinon, moi, je cautionne.  

      Merci, les gars, pour la fin, "ce con là, il a même pas compris que c'est lui, qui va sauter". Et oui ! Quand on est con, on est con.

     Je cite un commentaire :

    "C'était la fin inéluctable… et voulue par Bolloré ! Il avait acheté Canal+ pour faciliter la campagne de son ami Sarkozy en bâillonnant tout ce qui était trop critique à son sujet ! D'où les Guignols en crypté et "out" Le Petit Journal". Mais comme son protégé s'est tout de suite planté, ce n'était plus qu'une question de temps !"

     Ma réponse:

       Et oui, bonne analyse, je pense que tu as raison. Des que j'ai vu qu'il passait les guignols en crypté, je me suis dit, "c'est foutu"., Comme de toute façon, il avait décidé d'aller planquer ses billes en Afrique, pour servir s certains dictateurs, là bas, l'affaire etait pliée, non ?

     Un autre :

       Peuvent-ils pas renaître ailleurs avec la même impertinence qu'ils avaient avant Bolloré ?

    Ma reponse:

       Et oui, je te comprends bien, ça serait l’idéal. Un des problèmes, résiderait eut être dans le fait, que les auteurs, ont l'habitude, à certains salaires, et que les éventuels repreneurs, je pense au service publics, ne pourraient pas se permettre, de leur verser un salaire, qui serait équivalent, à celui qu'ils touchaient chez Bolloré.... He he he. Et oui ! il faut le dire, alors, "je le dis".   

    Lire la suite