google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

FRANCE DU BOUT DU MONDE.

  • Au sujet du droit des agriculteurs à vendre leurs propres semences.

    https://blog.francetvinfo.fr/bureau-bruxelles-france3/2018/06/18/lue-dit-oui-les-agriculteurs-pourront-vendre-leurs-propres-semences.html

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/europe-le-retour-des-semences-anciennes_2808183.html

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/alimentation-l-europe-deverrouille-le-marche-des-semences_2747253.html

     nous venons d'apprendre que pour une sombre raison  de "cavalier lgislatif", le conseil constitutionnel, venait d'entravr le decision, pourtant approuvée, par le parlement, sur ce sujet....

     Alors, que la communauté européenne, elle, s'était prononcée pour et que tout le monde sait pertinament, par le biais de multiples petitions, notamment, que l'opinion public, y est favorable, au detriment, de MONSANTO, qui se  comporte, dans cette histoire, en veritable statut de monopole, et abus de pouvoir.

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/droit-et-justice/video-pourquoi-les-graines-ecolos-sont-elles-anticonstitutionnelles_3144955.html

     "Je cite, la fin de la vidéo, et la question, qui est posée.

     "Pourquoi, dans un cas, (les semences), il y a un cavalier legislatif, et que dans l'autre (les vaisselles plastiques),  il n'y en a pas...?

     Moi, je sais... C'est parce qu'il y a un zèbre, qui est dans le coup. "Une zèbre", pour être plus précise, et "la zebre", c'est de moi, dont il est question...

     Et oui, pour ceux, qui l'ignoreraient, le zebre, est le seul équidé au monde, qu'il est impossible de domestiquer, et d'atteler.

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Appel à candidatures pour le renouvellement du Conseil des membres de Génération·s

    (Je copie colle).

    Par Mouvement Génération·sil y a 3 jours

    Vous croyez en l’expertise citoyenne ? Vous souhaitez être garant.es de la démocratie interne de Génération·s ? C’est le moment de postuler pour siéger au sein du nouveau Conseil des membres !

    Une innovation démocratique

    Ce qu’aucun parti politique n’avait jamais osé faire, Génération.s l’a fait ! Le Conseil des membres (CDM) existe maintenant depuis presque un an et réunit trente adhérent.e.s, tiré.es. au sort, au sein d’une assemblée  paritaire dont le rôle central est d’assurer une vigie démocratique et éthique au sein du mouvement.

    Cette innovation, inédite en France, fait le pari de l’intelligence collective et de l’horizontalité pour construire une nouvelle forme de représentation citoyenne.

    Bilan d’un an d’exercice

    - Rédaction des statuts du mouvement, adoptés à la Convention de Grenoble par plus de 80% des votants
    - Tenue du bureau de vote et dépouillement du scrutin pour l’élection du binôme de coordination à Grenoble
    - Animation d’un stand d’information à Grenoble
    - Rédaction du Règlement Intérieur en collaboration avec le Conseil National
    - Participation à différentes commissions : l’autorité de transparence électorale pour constituer la liste de Génération·s aux élections européennes, la commission Règlement Intérieur, le comité de pilotage pour la mise en place de l’Agora.

    Des heures de travail, de contributions écrites, d’échanges, de discussions contradictoires parfois vives mais toujours enrichissantes auront été nécessaires pour aboutir à ce résultat. Ce bilan prouve ainsi que la démocratie interne au sein de notre mouvement n’est pas un vain mot et qu’ensemble nous pouvons co-construire un vrai projet politique. Bien sûr, nous pouvons faire mieux, notamment dans le domaine de la communication interne avec les adhérent.e.s et les comités locaux et thématiques.

    Le renouvellement

    Le premier mandat du Conseil des membres arrive à échéance au mois de février et, tel que prévu dans les statuts, sa composition, pour sa moitié, doit être renouvelée.

    Un appel est donc lancé à tous les adhérent.e.s de Générations.s pour les inviter à poser leur candidature en vue de constituer la nouvelle équipe du Conseil des membres. Des critères socio-démographiques et géographiques seront pris en compte pour garantir la représentativité de notre mouvement.

    15 conseillères et conseillers et 15 suppléant.e.s devront être tiré.e.s au sort parmi les candidat.e.s, sur la base du volontariat, pour un mandat d’un an non renouvelable, exclusif de tout autre.

    Ils et elles rejoindront les 15 membres issu.e.s du précédent Conseil, qui les accompagneront les six premiers mois afin de partager leur expérience.

    Candidatures, mode d’emploi:

    • Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 25 janvier inclus.
    • Le tirage au sort sera effectué le 2 février, en présence de membres du Pôle Démocratie et du Conseil sortant.
    • La première réunion du nouveau Conseil des membres aura lieu les 15 et 16 Février à Paris.        Ce calendrier est susceptible d'être modifié en fonction des impératifs de la campagne des Européennes.
    • Les candidat.e.s retenu.e.s s’engagent à y participer, ainsi qu’à un minimum de deux autres week-ends.
    • Ils s’engagent aussi à participer aux différents travaux du Conseil des membres tout au long de leur mandat.
    • Les frais de transport et d’hébergement pourront éventuellement être pris en charge par le mouvement.

    Pour déposer sa candidature : c'est ICI

    La feuille de route 2019 

    Le nouveau Conseil aura un rôle important à jouer dans la consolidation de notre mouvement et de sa vie démocratique en s’assurant du respect de nos valeurs et en développant ses propres moyens d’action,  auprès des adhérent.e.s. Notamment :

    - Participation aux différentes commissions incluant des membres du Conseil.
    - Evaluation et amélioration des processus démocratiques dans la vie interne du mouvement.
    - Surveillance du respect des statuts et du Règlement intérieur dans les pratiques.
    - Elaboration de propositions afin d’approfondir le fonctionnement démocratique interne.
    - Etablissement d’un dialogue plus direct avec les adhérent.e.s et les comités locaux.

    Le Conseil des membres est une aventure humaine et politique unique.

    Osez la démocratie et postulez. Moi, je vais le faire.

     Voilà, c'est fait.

     

    Lire la suite

  • Opération séduction d'Emmanuel Macron, par maires interposés.

     L'opération a commencé hier, à Bourgtheroulde, à quelques dizaines de km de chez moi, dans l'Eure.

     "De l'autre côté de l'eau", comme on dit chez nous.

     Tout nouveau, tout beau.... Le baptême du feu, a permis pour lui, de lancer le concept... Pour la suite, je vous prédis, sans trop me risquer, l'emoussement de la démarche.

     Pourquoi  ?

     Parce que contrairement, à ce qu'il pense, ça n'est pas de spectacle, dont il est question... Et que son effet boule de neige, va devoir attendre que la poudreuse, tombe sur nos campagnes (ce que la météo prévoit effectivement), mais pour l'effet boule de neige, la lumièredela poudreuse, risque fort, de ne pas se laissser faire. Je sais, que ça ne se produira pas.

     Pourquoi ?

     Simplement, parce que les maires sont confrontés à des problèmatiques, auxquelles le président, ne répond que par un discours, qui fait office d'emballage, mais que personne ne va gober, que l'intérieur, sera à la hauteurs des belles paroles....Le côté "donneur de leçons", d'autre part, laisse un sentiment de mépris parfaitement perceptible, qui n'est guère apprécié.

    https://www.midilibre.fr/2019/01/18/le-president-des-maires-de-lherault-emmanuel-macron-peut-rencontrer-qui-il-veut-mais-sans-moi,7961147.php?fbclid=IwAR08z37Qmbip9CvqT8gyRBXIuRaR374Izfj9ZB9LhSkW2VfFQv0WMQjcRFQ

     Et pour commencer, un truc, qu'on m'a appris, aujourd'hui, qui reside dans le fait, que "la française des jeux", est sensée passer du public, vers le privé....

     Qu'adviendra t il, alors, de la branche, qui a été crée, pour venir en aide aux châteaux, ou oeuvres architecturales,  qui sont sensées venir en aide, pour restaurer, les oubliés, du patrimoine culturel ?

    Je veux dire, qu'il ne me semblait pas stupide, comme idée, d'avoir organisé un loto, pour y remédier.

     Dans l'hypothèse, ou ça passe dans le privé, à quel titre, alors, l'état aurait il à y mettre son nez ?

     20 janvier 2019.

     Tour de france,  des avis, sur la grande consultation nationale.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/grand-debat-national/grand-debat-national-tour-de-france-des-avis_3154261.html

       Je signale, d'autre part, que ce matin, il y a eu sur France Inter, une émission passionnante et éloquante, sur la pauvreté de certains défavorisés, et qui pourtant, ont un travail, quelquefois, et sont de parfaits gestionnaires de leurs budgets, et qui demeurent dans l'ornière sociale.

    https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-20-janvier-2019

     21 janvier 2019.

     Il semble bien que la notion de debat, finissen par faire l'adhesion, du plus grand nombre, finalement, ce dont, personnellement, je me réjouis.

     Pour autant, nous ne smmes pas naïfs,  et si l'image des maires de la part de l'opinion, finit par s'en trouver revalorisée,  ce dont je me réjouis, parce que cette reconnaissance est légitime, il est bnd'observer differens points.

     Au debut de cette consultation, en grande majorité, c'était les acteurs du monde associatif, et les elus, qui s'en etaient saisi.

      Puis les jours passant, il semble que de plus en plus d'autres personnes, viennet spontannement, s'y ajouter, pensant, "et pourquoi pas moi"....

      Le gros problème, en vérité,  reside, dans un sentiment,  d'être maissé pour compte, ou si vous préférez, de souffrir d'un manque de reconnaissance, d'un sa larié, et que si sa traduction, ne se fait qu'en une revendication, sur la baisse du pouvoir d'achat, dans la realité des faits, c'est bien plus d'une souffrance psychologique, dont il est question, (et je ne parle pas au conditionnel),  ces revendication, trouvant "matière", dans cette revedication.

     Un exemple, parmi d'autre...

     La suppression des services publics, dans la ruralité....

     Certes, il est indaignable, que ce sujet doit être  traité, et envisagé, sous l'angle pecuniere.... Mais le veritable ressenti, des populations, sur place, c'est la chose suivante:

     "On est vraiment des moins que rien à vos yeux, puisque vous trouvez légitime de nous en priver"...

    Sinon, au sujet du grand debat national, vus pouc vez y participer, entre autre, en passant lpar le site, "pétition .org".

    https://www.mesopinions.com/grand-debat

     

    Lire la suite