google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

FRANCE DU BOUT DU MONDE.

  • Peuples autochtones et palestiniens, même combat !

     Le vernissage, a lieu vendredi 1 mars 2019, et pas lundi, désolée, pour l'erreur.

    Lire la suite

  • Les gilets jaunes, au delà de nos frontières.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2109578895774782&set=a.124143254318366&type=3&theater

     Partout, où l'être humain se sent méprisé,  il est cohérent de voir que ce mouvement se manifeste, quoi qu'en disent les politiques, où ceux qui detiennent le pouvoir, je pense, notamment, à la finance.

    Car oui, c'est la finance, qui a plus de pouvoir que le politique, et c'est bien là le drame.

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Parallèles entre TERRES et MERS, ou PAS VUS PAS PRIS.

      Depuis des années, comme beaucoup d'autres, j'ai dénoncé, dans des articles, la surpêche, qui met en peril, au delà, même de certaines variétés de possons, partut où les mers recuvrent le sol, les ecosystêmes marins.

      Oui, ça peut sembler, étrange, que je fasse un tel parallèle, entre terre, et mer, mais prcisement, c'est un angle que je choisi delibérément, parce qu'il met en zvidence, un point fondamental, qui reside, dans le fait, que ne pouvant voir, ce qui est sous l'eau, on fai comme si, ça n'existait pas.

      Si l'on observe, certaines décharges, dans des lieux abadonnés, mais où on a acces , par une route de campagne, ou de montagne, de la même façon, l'être humain, est tenté, helas,de se debarrasser vite fit bien fait, de divers detritus, se disant, que tombant dans un ravin, personne ne le voit, ne le verra, et que ça n'a aucune importance.

     On pourrait me dire, que sur la terre ferme, selon mon raisonnement, puisque l'on voit, on devrait agir, alors, plus facilement.

     C'est ce que font helas, ceux, dont je fais partie, et nous sommes de plus en plus nombreux à nous en soucier.

     Mais si ça ne suffit pas, à eradiquer, le comportement de certains, parce que "ça n'est pas leur problème, ou leur priorité", ou que leur principe, c'est "apres moi, le deluge"... le problème est encore plus grave, en ce qui concerne les mers, parce que precisement, ON NE LE VOIT PAS...

     Je vous passerai le coup des cimetieres marins, ou les explosifs qui datent de je ne sais combien de siecles, qui polluent, aussi les océans, avec, et à chaque guerre,  de nouvelles couches, de ces bateaux, ou mines, s'accumulent les unes, au dessus des autres.

      Je n'ai pas "le pied marin" comme on dit, mais ça n'est pas une necessité, pour considérer, qu'on ait, vis à vis d'elle, un devoir.

      L'association BLOOM, fait un travail remarquable, sur l sujet, et je vous donne leurs coordonnées.

    https://www.bloomassociation.org/

     Le semaine dernière, c'était envoyé special, au sujet de la surpêche.

    http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/Poissons_d_aelevage___Envoyae_Spaecial_met_les_pieds_dans_le_plat_1852.html

    https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/

     En cours de commentaire.

     

     

    Lire la suite

  • Mon CV politique.

    Bonjour.

     Je fais de la politique, de façon bénévole, et c'est très bien ainsi.

      Si je persiste en ce sens,  et que d'en vivre ne me semble pas personnellement, souhaitable, je pense salutaire, de pointer du doigt, certains rapprochements, ou certaines idées, quand mon instinct me dicte, avec fermeté, que ça serait nécessaire.

      Une des raisons,  c'est que ça n'est pas là, ma nature profonde.

      Ma vraie nature, c'est de faire le clown, accessoirement, mais plus généralement,  de jouir d’une liberté dans mes modes d’expression, qu’on  observe, plus généralement,  extérieurement, comme un luxe.

     La seconde raison, et qui n’est pas des moindres, c’est que je jouis ainsi, d’une liberté absolue, dans mes prises de position, puisque je ne suis qu’un satellite.

      Je ne crois pas pour tout dire, que le milieu politique, apprécierait tant que cela, ma liberté de ton.

     Quoi qu'il en soit, "j'ai le nez fin", et pas uniquement sous l'angle artistique, c'est ce qui fait ma valeur.

      C'est en ce sens, que je ne renierai jamais la politique, parce qu’elle  seule est à même de faire avancer des idées que je défends, et que je reconnais chez Benoit Hamon, et générationS.

    Je suis active dans trois régions, Normandie, Bretagne et PARIS .

    Lire la suite

  • LA CAGE DOREE, un film inspiré par Donald Trump, lui-même.

    https://www.imdb.com/title/tt2261749/?ref_=rvi_tt

     C’est ce qui l’attend, prochainement, on est nombreux à l’espérer.

     Mais une petite précision, cependant…

     Quand je déploie autant d’énergie, à lutter contre Donald Trump, je dois préciser  que ça n’est pas de gaité de cœur….

     Enfin, je veux dire, que ça n’est pas une partie de plaisir.

     Je veux dire que j’observe  les choses, les propos ou les postures  politiciennes, bien au-delà, de l’appartenance politique,  aussi, il m’arrive souvent, non pas d’être prise à défaut,  au sens « retourner sa veste », comme dans la chanson de jacques Dutronc, mais plutôt d’éclairer certains propos, que je considère comme bénéfiques, au sens politique, là, où d’autres quelquefois, s’en prennent la personne, « pour des mauvaises raisons »... Le jeu  consistant  à abattre, coute que coute….

     Moi, « je ne mange pas de  ce pain là ».

       Mais il est vrai, qu’intellectuellement, s’il existe bien des râteliers  philosophiques, auxquels je n’ai jamais mangé, « en apparence », puisque je ne les ai jamais lus, il apparait clairement, pourtant, et on se charge bien de me le faire savoir, que j’appartiens, à une famille, « fillosophique » (désolée, pour l’emprunt, mais c’est pour la bonne cause), comme entre autre, celles de Nietzsche, de Spinosa,   dont j’ai bien du lire quelques trucs, peut être ? Mais ça ne m’est pas resté en mémoire….

     De façon inconsciente, alors, peut être, m’auraient ils impregnée.

    Puis j’entends cette citation, des propos, que l’un ou l’autre, aurait tenu, et qui me sont rapportés….

     Et je me dis, « mais merde, enfin, c’est curieux, ça, je l’ai écrit, dans tel trucs, à tel sujet, mais j’ai jamais lu ce philosophe »…

      Et bien ça, alors…. A moins que ce soit Montaigne, mais compte tenu, de la quantité de neige, qui est tombée ces derniers jours, du risque accru des avalanches,  ce qui représente un danger certain, pour ceux qui travaillent en Hamon, heu, pardon, en amont, précisément pour les déclencher, afin de prévenir le risque, face à la fréquentation touristique, pour les sport d’hiver.…

      Sans compter le fait, que quelques irresponsables, se risquant en ors piste, ou quelques migrants, (ha, les irresponsables, ceux là…), rendant l’intervention du grand Saint Bernard rigoureusement indispensable, qui n’est pas seulement le célèbre « col roulé », que cite Pierre Perret, dans la chanson « le zizi »,  mais aussi, un bon gros toutou, plus communément appelé, le grand saint Bernard Mabille,  qui est à l’humour, ce que la le contrepet, fait, quand il rit, d’où le nom de contrepèterie….

      Alors, oui, bien sûr, je pourrai appuyer sur le fait que Donald Trump, ne rit pas, ou si peu…

     C’est qu’il le feu au cul, le bonhomme.

     Pourvu que sa fameuse mèche blonde, au point qu’on pourrait penser, qu’il est de race arienne, ne prenne pas feu…Mais il est vrai que le réchauffement climatique, n’arrange pas les choses.

     Le feux au cul, je vous dit.

     Au sujet du réchauffement climatique, d’ailleurs, je précise que de plus en plus d’américains, le lâchent, sur ce point.

     Et ça n’est pas la mini glaciation, qui sévit encore, aujourd’hui, qui risque d’y changer grand-chose.

     Ça démontre une chose, cependant, qui réside dans le fait que ceux qui soutenaient Donald Trump, et qui lui ont permis, d’arriver au pouvoir, sont infiniment plus subtils que lui, et ne sont pas assez stupides, pour penser que cette baisse des températures, serait le contraire d’un réchauffement climatique…

      Imaginer, que dis, je, non, hélas, ça n’est pas d’imagination, dont il est question, puisqu’il l’a bien tweeté….

     Imaginez, que d’avoir une lecture aussi stupide et primaire de l’actualité climatologique, soit celle du président de la république, d’une aussi grande puissance, a vraiment de quoi glacer véritablement le sang ? Vous ne croyez pas ?

     J’entendais ce matin, aux infos sur Europe 1, un entrepreneur,qui malgré tout, au seul prétexte, qu’il avait pu, grâce à sa politique,  créer pas mal d’emploi, le remerciait.

    … Il y avait beaucoup de tristesse dans la voix, parce qu’il était honnête homme, comme on dit, et regrettait amèrement qu’il soit, au demeurant, aussi niais, stupide, et irresponsable…

      Ce brave entrepreneur oubliait juste un énorme détail, qui réside dans le fait, que ces emplois, qui ont été créés, s’accompagnent, toujours, dans tous les pays, qui fonctionnent selon ce système largement éculé, d’une augmentation de la précarité sociale.

      Lui, ne voyait que son business, mais il s’est bien gardé de préciser, comment vivent les employés embauchés, et selon quel contrat de travail, probablement, en CDD.

      Ce soir, (heure française), il prononcera un discours… On ne sait pas encore, à quel point, l’étau judiciaire, qui ne fera que traduire, les machinations, mises sur pied, pour arriver au pouvoir, et pervertir les dernières élections,  sera serré, au point de non retour, et en quoi, cette posture, qu’il est bien le seul à trouver recevable, influenceront, « ou pas », son discours.

     J’avais peint, il y a quelques années, un mur de Donald Trump, posé sur du sable mouvant.

       Dans ce film, que je vous recommande chaleureusement, on peut voir la vie d’un couple d’immigrés portugais,  ainsi que de ses descendants, lui, maçon de son état, et elle concierge sont effectivement,  très représentatifs,  de ce qu’ils ont apporté à notre pays, la France, en venant émigrer chez nous…

      Quand je vois les travaux d’analyse, que j’ai pu faire, depuis bien avant l’élection de Trump, aux USA, le concernant, lui, mais aussi, toute sa famille politique, je réalise, alors, à quel point, ce film, met en valeurs, notre fameuse expression, « avoir les portugaises ensablées ».

     

    Lire la suite

  • Printemps Européen, l'espoir revient.

    je copie colle, au fur et à mesure, et je commente.

    Introduction ∗ Le Printemps Européen a été formé dans le but de faire renaître l’espoir dans le projet européen ∗

    Notre mouvement s’unit derrière une vision commune de l’Europe en tant que lieu de démocratie, de durabilité, de prospérité et de solidarité.

    ∗ Nous appelons cette vision le New Deal Européen.

    ∗ Ce document explique les principes au cœur de ce New Deal Européen, ainsi que ses mesuresphares.

    Chaque pilier de ce programme offre des solutions immédiates aux crises sociales, économiques et écologiques que connaît l’Europe.

    ∗ Ensemble, ces piliers forment une vision à long terme d’un mode de vie durable.

    Le New Deal Européen fait la promotion d’un modèle de développement qui prend en compte les grands défis qui nous attendent: la raréfaction des ressources naturelles, l’automatisation du travail, la destruction de l’environnement par des polluants chimiques.

    Le Printemps Européen s’engage pour la mise en place de systèmes locaux de production et d’approvisionnement, et à préserver nos espaces naturels, notre héritage culturel, nos progrès sociaux et nos services publics.

    ∗ Le New Deal Européen présente une alternative au choix auquel les Européens sont confrontés: entre l’apathie et la colère, la technocratie et l’autocratie entre ceux qui défendent l’Union Européenne telle qu’elle est aujourd’hui ou ceux qui en veulent la destruction pure et simple.

    ∗ Nous sommes conscients que la mise en place d’un programme ambitieux comme celui-ci posera des défis. Mais nous utiliserons l’opportunité des élections et nos mandats au Parlement Européen pour donner l’envie aux citoyens d’un bout à l’autre de l’Europe de rejoindre notre coalition pour un changement démocratique.

    Ce n’est que quand des millions de citoyens s’unissent que la demande de changement devient irrésistible. ∗ Il n’y a pas de temps à perdre : Rejoignez le mouvement pour un Printemps Européen!

    I. Un New Deal pour la démocratie L'Union européenne doit être gouvernée par les citoyens européens et pour les citoyens européens. Aujourd'hui, l'UE souffre d'un déficit démocratique : des fonctionnaires non élus prennent des décisions à huis clos, où les lobbyistes d'entreprise ont beaucoup trop d'influence. Le printemps européen se battra pour une Europe démocratique, où les citoyens jouissent des droits fondamentaux et contrôlent l'avenir de leurs communautés. i. Une Constitution démocratique Nous appelons les peuples européens à se rassembler afin de rédiger une nouvelle constitution démocratique. L’Union est actuellement gouvernée par un ensemble de « traités » rédigés par des diplomates non élus et des Ministres d’Etat – sans la moindre contribution de ses citoyens. Ce processus commencera par une Assemblée constituante européenne, à laquelle nous, Printemps Européen, donnerons l’envoi, au cours de la campagne pour les élections du Parlement Européen en mai 2019.

    Nous irons de ville en ville et de pays en pays pour demander aux citoyens ce qu’ils attendent d’une nouvelle Constitution Européenne.

    Ce processus culminera dans la mise en place d’une Assemblée constituante, composée de représentants de toute l’Europe, élus démocratiquement, et qui rédigeront la nouvelle Constitution démocratique.

    ii. La Commission Copenhague Nous devons protéger nos droits fondamentaux contre les gouvernements des États membres qui luttent pour les faire disparaître. Nous lierons tous les États membres à la Charte des droits fondamentaux de l'UE et autoriserons les citoyens à traduire leurs gouvernements devant la Cour européenne de justice s'ils ne les respectent pas.

    Nous renforcerons également les cours constitutionnelles de l'Europe en créant une commission de Copenhague, un organe indépendant qui enquêtera sur les violations des droits démocratiques et de l'État de droit.

    iii. Renforcer les gouvernances locales Partout en Europe, les maires et représentants locaux incitent les gens à participer à la vie politique et à créer le changement au niveau local. Le Printemps européen a pour but de renforcer le rôle des collectivités locales en Europe et de les rendre plus autonomes.

    Nous nous battrons pour accorder des protections légales aux municipalités qui défendent les droits des migrants contre leurs gouvernements nationaux.

    Nous accorderons davantage de ressources de l'UE aux collectivités locales pour qu'elles les consacrent à des projets communautaires significatifs.

    Nous lutterons pour mettre fin à la privatisation des services municipaux comme l'eau et l'énergie.

    Nous créerons une nouvelle commission parlementaire chargée d'analyser l'impact local de l'"économie du partage", dans le but d'établir un ensemble commun de réglementations qui renforcent l’échelon local face aux intérêts privées.

    iv. Le Droit à l’information La transparence est l’oxygène de la démocratie.

    Pour que des dirigeants puissent être tenus pour responsables, les citoyens doivent être en mesure de voir comment les décisions sont prises. Nous consacrerons un "droit à l'information" qui permettra à tous les citoyens d'accéder aux documents produits par les institutions européennes. Nous mettrons à la disposition du public les procès-verbaux de toutes les réunions des organes de l'UE.

    Nous exigerons des Députés européens qu'ils divulguent leurs activités financières, actuellement indisponibles au public.

    Les électeurs méritent de savoir comment leurs représentants à Bruxelles dépensent les deniers publics.

    v. Registre obligatoire des lobbyistes Nous créerons un "registre obligatoire des lobbyistes" qui exige que tous les lobbyistes s'enregistrent auprès de l'UE et que tous les fonctionnaires de l'UE indiquent quand, où et pourquoi ils rencontrent ces lobbyistes.

    Le registre actuel des lobbyistes est "volontaire".

    Nous croyons que tous les groupes de pression devraient être obligés de révéler combien ils dépensent pour leurs campagnes et quels fonctionnaires ils ciblent.

    vi. Fin des schémas « cash contre citoyenneté »

    Les gouvernements de l'UE vendent actuellement la citoyenneté européenne au plus offrant.

    Malte, par exemple, offre la citoyenneté à quiconque accepte de dépenser un million d'euros en développement et en immobilier.

    Ces programmes d'argent contre citoyen violent le droit fondamental à l'égalité et font de l'Europe un terrain de jeu pour les super-riches.

    Le Printemps européen introduira une législation qui mettra fin aux régimes de rémunération en espèces contre une citoyenneté. vii. Fermeture des passerelles Le Printemps européen bloquera les « passerelles » qui permettent de faire passer les fonctionnaires européens de la fonction publique à des postes de lobbying lucratifs dans le secteur privé, puis viceversa. 

    Cette histoire de passerelle, moi, je ne connaissais pas...

    Aujourd'hui, il n'y a pratiquement pas de réglementation de ces passerelles au niveau européen: les fonctionnaires disposent d'une période de deux ans pendant laquelle ils doivent demander l'autorisation d'exercer des activités de lobbying, et elle est presque toujours accordée.

    Nous introduirons une interdiction décennale du lobbying après l'exercice d'une fonction au sein de l'UE, et nous examinerons les conflits d'intérêts parmi les titulaires actuels de ces fonctions. 

    viii. La lutte contre la corruption L'Union européenne regorge de corruption.

    Les gouvernements des États membres injectent l'argent européen dans les poches de leurs amis, de leur famille et de leurs soutiens politiques.

    Pendant ce temps, les banques de l'UE blanchissent de grandes quantités d'argent sale.

    Le Printemps européen augmentera les ressources de l'Office européen de lutte antifraude pour enquêter sur l'utilisation des fonds publics dans l'UE, renforcer les sanctions contre les fonctionnaires de l'UE et les gouvernements des États membres qui sont reconnus coupables.

    ix. Protection des lanceurs d’alerte Les journalistes, les enquêteurs et les employés courent de grands risques lorsqu'ils lancent l’alerte.

    Plusieurs citoyens européens ont été assassinés pour avoir dénoncé la corruption dans l'UE, et beaucoup d'autres ont été menacés de mort.

    Nous renforcerons la protection des dénonciateurs afin de garantir leur sécurité physique, leur sécurité d'emploi et leur statut juridique lorsqu'ils se présenteront.

    x. Droits de vote transnationaux

    Le Printemps européen estime que les citoyens européens devraient se voir garantir le droit de vote aux élections européennes, quel que soit leur lieu de résidence.

    A ce jour, des millions de citoyens de l'UE vivant dans des "pays tiers" n'ont pas la possibilité d'élire un député européen.

    Après le Brexit, ce nombre augmentera de trois millions.

    Nous pensons que vivre à l'étranger ne doit pas se faire au prix du vote citoyen.

    Nous modifierons la loi pour permettre aux consulats des États membres d'accueillir le vote des citoyens européens en dehors de l'UE.

    II. Un New Deal pour les travailleurs Le Printemps européen se battra pour le pouvoir ouvrier. 

     

     En cours de copié collé, ainsi que de commentaire.

    15 Février 2019.

    VEUILLEZ NOTER QUE LE MAIL POUR POUVOIR SIGNER ET NOUS SOUTENIR ARRIVERA SOUS 48H. MERCI DE VOTRE PATIENCE.

    Nous sommes Be Printemps Européen, la branche belge de l'alliance pan-européenne Printemps européen qui veut faire revenir l'espoir en Europe. Notre programme pan-européen - le Green New Deal- est véritablement européen, social et écologiste. Avec ce programme et nos partenaires partout en Europe, nous participerons aux élections européennes de mai 2019.

    Pour pouvoir participer aux élections européennes en Belgique, nous devons collecter 5 000 signatures pour chacun des collèges électoraux dans lesquels nous nous présentons (soit 10 000 au total) avant le 28 mars 2018. Pour accomplir cette très grande tâche, nous avons besoin de toute l'aide que vous pourriez nous apporter. Deux façons de nous aider :  

    1. Remplir le formulaire ci-dessous. Une fois que celui-ci est complété, vous [i.e. personnes enregistrées pour voter en Belgique seulement] recevrez un mail pour valider votre signature. Il est essentiel que vous suiviez la procédure qui vous y sera indiquée, sans quoi votre soutien ne sera pas enregistré.

    2. Informer tous vos proches, ami.e.s et collègues enregistré.e.s pour voter en Belgique pour ces élections européennes de mai 2019 en leur envoyant le lien vers ce formulaire. Vous pouvez également vous joindre à nous pour aller collecter des signatures dans la rue partout en Belgique.

    Pour toute information supplémentaire sur comment rejoindre notre campagne, rendez vous sur notre site : www.european-spring.be

     Le 15 Février 2019.

    https://www.lepoint.fr/politique/europeennes-ian-brossat-pcf-dit-welcome-a-benoit-hamon-15-02-2019-2293614_20.php?fbclid=IwAR3AU_es6c4WH93Y18awCjIXUOuY6PmVZ8tyambi1SkEoU71yp5uwQJPREc#

    Alors que beaucoup, à gauche, et je le comprends crient au loup, expliquant, qu'il faut abolument faire liste commune, deux camps semblent, se dessiner.

     d'un côté LFI, et EELV, qui  à eux deux, donneraient 16%.

     Et l'autre camps, PS, PC, et GénérationS, donneraient, selon ce sondage, 12%.

     Je persiste à penser, que c'est générationS, qui détient la plus grande clairvoyance, et qui propose de véritables idées novatrices, et que certains autres politiques de gauche, peut être, observent, non pas necessairement, avec condescendance, mais plutot, mefiance.

     Le revenu universel, pourtant, me semble, veritablement courageux, et je serai curieuse d'observer, qu'on lui trouverait, autres concepts, ou autres idées, à gauche, pour oser rivaliser, avec un tel courage politique.

      Parce que si le revenu inuversel, me semble si tentant, ça n'est pas une "lubbie politique", à la petit semaine, quand je parle de ça, mais bien d'un concept novateur, digne d'ouvrir le débat, sur la définition même du travail, et de la place qu'il prend, en temps qu'activité humaine, face à la psychologie de l'individu, et du citoyen, lui même relié à la santé,  (je parle du burn out, par exemple, ou des maladies professionnelles)quand elle est remunérée, tout autant, que quand elle ne l'est pas, comme dans mon cas, alors que cette activité, à mes yeux, revêt une importance fondamentale,  dans notre société, telle qu'elle évolue.

     Qui autre que GénérationS, jusqu'à aujourd'hui, a eu le courage, je dis bien, le courage, dans les autres partis, d'ouvrir ce debat, qui est au coeur du problème, autre que GénérationS ?

     Qui ?

    le 26 mars 2019.

    https://www.sudinfo.be/id109547/article/2019-03-25/europeennes-2019-une-coalition-progressiste-sous-letendard-du-printemps-europeen#

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/le-printemps-europeen-a-ete-forme-dans-le-but-de-faire-renaitre-l-espoir-dans-le-projet-europeen.html

    29 Mars 2019.

    https://www.lesoir.be/214484/article/2019-03-25/europeennes-2019-une-coalition-progressiste-sous-letendard-du-printemps-europeen?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2520desc%26word%3DVaroufakis%22

     1 avril 2019.

    Je vous présente, la page FB, du printemps européen.

    https://www.facebook.com/groups/352738588782739/

     Et ça n'est pas un poisson d'avril.... Voici la presentation.

    Bonjour à tous.

    J'ai décidé de créer ce groupe, parce qu'il me semble important de proposer aux citoyens, français, mais aussi, d'autres pays européens, l'occasion d'échanger, dans une ambiance dynamique et positive, sur ce que les élections à venir, nous proposent de mettre en avant, sur ce sujet.

    Il est aisé, pour les ronchons, de mépriser l’Europe, comme il est toujours, plus facile, comme le fait, le RN, de dénoncer, ce qui ne colle pas dans l'Europe, mais c'est bien plus intéressant, de voir, d'une part ce qui fonctionne, et observer, ce qui est à améliorer.

    Et sur ce point, soyez sans crainte, le RN, ne risque pas de marcher, sur nos plante bandes, façon, TATI DANIELLE, bien que politiquement, la "narine", nationale, soit en âge ! 
    (politiquement, je précise).

    Je travaillerai au visuel, demain matin, là, je vais dormir, (si si, ça m'arrive, aussi, quelquefois). 

     3 avril 2019.

    03/04/2019 - Europe - Page Facebook Génération.s

    Replay : Présentation de la liste citoyenne du Printemps Européen avec Benoît Hamon, co-fondateur de Génération.s et tête de liste pour les #Européennes2019#VivelEuropeLibre

    - Sarah Soilihi, doctorante en droit (Marseille) 
    - Guillaume Balas, député européen Génération.s
    - Isabelle Thomas, députée européenne Génération.s
    - Salah Amokrane, cadre associatif (Toulouse)
    - Françoise Sivignon, porte-parole Génération.s, ancienne Présidente de Médecins du Monde / Membre du CA de Reporters sans Frontières 
    - Eric Pliez, directeur général de l'association Aurore et président du Samu social
    - Emmanuelle Justum-Foundethakis, Diem25
    - Pierre Serne, porte-parole de Génération.s
    - Sabrina Benmokhtar, étudiante/caissière (Nancy)
    - Sébastien Peytavie, psychologue (Sarlat, Nouvelle-Aquitaine)
    - Zerrin Bataray, avocate (Vienne, France)
    - Jérôme Vérité, syndicaliste (Montbizot, Pays de la Loire)
    - Corinne Acheriaux, infirmière (Cébazat, Auvergne)
    - Stéphane Saubusse, proviseur-adjoint (Bègles, Bordeaux)
    - Roxane Lundy, secrétaire générale adj. délégation Génération.s au parlement européen
    - Michel Pouzol, co-animateur Espace Idées Génération.s
    - Laura Slimani, coordination nationale Génération.s
    - Jacques Terrenoire, Diem25
    - Alice Brauns, paysagiste (Grandville)
    - Arash Saeidi, commerçant, Angers, Pays de la Loire
    - Naïma Charaï, conseillère générale Génération.s de Nouvelle Aquitaine 
    - Camille Bordes, agricultrice (Arlebosc, Auvergne)
    - Miloud Otsmane, agent de silo, (Charnay-les-Mâcon, Bourgogne Franche Comté)
    - Valérie de St-Do, Diem25
    - Joao CUNHA, diplomate (Strasbourg)
    - Anne-Marie Luciani, formatrice anglais AFPA (Corse)
    - Bastien Recher, urbaniste (Caen, Normandie)
    - Ouassila Soum, directrice générale des services Ville de la Riche (Centre Val de Loire)
    - Atte Oksanen, chargé de mission (Paris)

    https://www.facebook.com/GenerationsLeMvt/videos/2329057167382939/?notif_id=1554302039815538&notif_t=live_video_explicit

    https://www.facebook.com/groups/270043557194515/?multi_permalinks=335138317351705%2C335010760697794%2C334985154033688&notif_id=1554289957307968&notif_t=group_activity

     10 mai 2019.

    https://www.ladepeche.fr/2019/05/08/pour-benoit-hamon-generations-va-jouer-un-role-pour-les-municipales-a-toulouse,8188233.php?fbclid=IwAR1mQlaQj5h02cJaK5y7dtjxpnuN3uVzrw0SRRmRzFJw8aSf7sylw4P5UP4

     

    Lire la suite

  • multinationales, stop à l'impunité !

    https://stopimpunite.fr/Merci

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/259375394961375/

    6 Mars 2019.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10215694689893539&set=a.1615681145192&type=3&theater

     Prétendre, que nous n'y pouvons rien, est un leurre, et un terrible mensonge.

     Si  le phénomène de mondialisation,est brandi, par les nationalistes comme un péril, contre lequel il faut agir, et selon eux, strictement, par le repli sur soi, "ces gens là" ne sont que de véritables truands, puisqu'il n'est du, en realité, qu'au fait, que par son paroxisme qu'est internet, non seulement, il est bien loin, de n'être "que toxique", mais il revêt aussi, d'énormes aventages, pour éveiller les consciences et ntamment, celles du peril qui guette sur le plan de l'écologie, pour ne citer que celui là.

     Ainsi, aussi étrange, que ça puisse paraitre, le revers positif, de cette mondialisation, réside dans le fait que de lutter pour défendre des causes auxquelles nous croyons, devient plus facile, pour peu, que nos libertés individuelles, dont celles de manifester et de militer,  soient respectées.

     Hélas, tous les pays n'ont pas cette chance, mais même s'ils n'ont pas cette chance, pour certains,  ce revers de la médaille, parvient malgré tout à apparaitre, pour laisser filtrer, une lumière, en forme de véritable espérance.

     Et pour en revenir aux multinationales, justement, c'est bien par le phenomène de mondialisation, justement, qu'on parvient aujourd'hui, plus que jamais, à appercevoir, par quelle methodes, ils pratiquent,  jouisssant d'un vide juridique outrancier, pour manigancer, et truander, le plus de citoyens, possible, et ce, dans le monde entier.

     Je vais même plus loin, en fin de compte, c'est grâce au phenomène de mondialisation, qu'on parvient, ainsi, à l'observer, et investiguer, veritablement, démarche qui était   quasiment impossible, auparavent.

     Et sur ce point, l'Europe, justement,  a un rôle fondamental, à jouer, mais curieusement, dans le g programme de Macron, bizarrement, sauf erreur de ma part, on n'en pas entendu parler, et pas d'aventage, soit dit en passant, dans le programme, du rassemblement national, à qui les sondages, preterait,  de si bons resultats.

     A suivre....

     Sinon, quand on parle de multinationales,  Carlos Ghosn, doit sortir de prison, "sous peu".... Ce que j'en dis ?

     C'est qu'il est bien loin d'être tiré d'affaire, et que c'est un homme, qui n'est vraiment pas clair, qui s'est cru autorisé,  de faire tout et n'importe quoi, au seul pretexte, qu'il occupait un des postes, les plus importants, au sein de cette multinationale.

     Mon voeu le plus cher, c'est que ça ait servi, et que ça serve d'exemple aux autres, qui ont le même profil, dans les autres mutinationales, puisque quand les sansctions ne sont que financières, ils ne veulent rien savoir,  on n'a  alors, pas d'autre choix, que de les condamner à la prison, et ça aurait du être fait, depuis bien longtemps.

     Comme vous dites ?  "c'est pas gentil, le pauvre il a maigri"...

     Bon, ça va 5mn, hein, qu'il ne se plaigne, pas, il aurait pu aussi subir la presence, d'un radicalisé, pour lui laver le cerveau?? OK ?

     Je veux dire, qu'on a vraiment ras le cul, de voir que sous pretxte, qu'on ait le cul cousu d'or, on ait le droit de passer au dessus des lois, et de se permettre tout, et surtout, n'importe quoi.

     Apres ça, il ne faut s'etonner, si le gilet jaune  on l'a tellement  ancré dans notre ADN, qu'il est quasiment inscrit, dans notre patrimoine génétique, enfin, merde....

    3 Mai 2019.

    Une petition est en ligne, sur ce sujet, pour ne plus que les multinationales, puissent intenter de proces, aux etats, c'et expliqué, dans la video, il est de la plus haute importance, que cette petition, ait un succes, retentissant.

    https://ccfd-terresolidaire.org/nos-combats/partage-des-richesses/rse/six-ans-apres-le-rana-6358

     

    Lire la suite

  • France 3, organise un concours de chorales, pour mettre en valeur les régions.

    J'ai appris ça, il y a plusieurs mois, deja, par un spot télévisuel, sur France 3, mais je n'avais pas encore les renseignements, pour pouvoir vous en parler.

     Je suis allée aux infos, hier, et voilà, ce qu'on vient de me répondre.

       "Diffusé en direct et en prime time, pour un nombre de numéros qui n'a pas encore été communiqué, "Le grand concours des chorales" verra s'affronter chaque soir, huit chorales issues de huit villes différentes, sur deux titres. L'un des titres sera chanté en présence d'un artiste confirmé et le public sera invité à voter pour décider quelle chorale pourra aller en finale.

    Cette nouvelle émission, qui mettra à l'honneur les régions françaises, devrait arriver à l'antenne au cours du premier trimestre.


    Inscrivez votre chorale au grand concours de chorales diffusé prochainement sur France 3.


    Inscription par téléphone et sur la page Facebook de France 3 :


    https://www.facebook.com/france3/app/194911597312032
    https://www.facebook.com/carsonprodofficiel1/

    Tél : 01 44 25 86 06 pour participation à l’émission (via un serveur vocal).

     Je suis vraiment ravie de cette nouvelle, qui va permettre à bien des personnes, de voir braqués sur eux les projecteurs, là où souvent, helas, je sais de quoi je parle,  (j'ai chanté en chorale, aussi, à une époque),  on voit toujours les même personnes, souvent dans le public, quand on se donne en concert.

     Il est possible que certins ou certaines, trouvent ça superflu, voir, etrange, enfin, injustifié, "grossiere erreur".

     Car en vérité, il ne suffit pas de se produire, dans un rayon limit géographiquement, pour a voir le sentiment de chanter, pour plus que soi même, et plus que sa propre chorale.

     Non, plus vous faites chanter les chorales, entre elles, en provoquant des rencontres, organisant des sessions, ou travaillant sur des projets musicaux, comme des comédies musicales, par exemple, plus l'exercice est jouissif, pour ceux qui s'y adonnent, et l'envie de faire mieux, et de se surpasser, pour le bien de tous...

     En somme, un véritable effet boule de neige, au sens le plus merveilleux, qui soit.

    Merci pour votre message !

    Bonne fin de journée,
    Alexandre Pivier

    https://www.facebook.com/france3/app/194911597312032

    https://www.facebook.com/carsonprodofficiel1/

     Le 15 mars 2019. 

      Ayant relancé FR3 sur le sujet, il y a quelques jours  via messenger, sur FB, voilà, quelle a été la réponse.

      Pour ceux, qui suivent cette affaire, et qui, peut être ?  aimeraient savoir, comment ce projet évolue, qu'ils soient amateurs de chorale, comme "spectateurs/auditeurs", ou bien comme chef de choeur, ayant proposé sa chorale, peut être , Ou comme choriste.

      C'est qu'il faut tout envisager, quand on aime chanter, il existe, en effet, bien des façon, de le vivre, et de s'y impliquer.

     Je cite:

    Bonsoir Françoise, Pour avoir un renseignement sur le grand concours des chorales, vous pouvez écrire par email à l'adresse chorales@carson-prod.com ou laisser un message sur la boite vocale de l’émission au 01 44 25 86 06.

    A noter que la diffusion est reportée en septembre.

    Toutefois, les inscriptions sont closes depuis le 15 février 2019. Merci pour votre message ! Bonne soirée, Alexandre Pivier

    Lire la suite

  • Marches pour le climat.

     Je copie colle, pour que chacun trouve son point de raliement.

    Hello,

    Soyons 1 million partout en France ce 27 janvier 2019 pour exiger un changement dès demain. L'acte 1 citoyen commence.

    Nous sommes citoyens; notre but est d'avoir une démarche pacifique et non violente pour demander à notre gouvernement francais et aux gouvernements des pays du monde entier de prioriser et de freiner le réchauffement climatique. Dans cette optique, notre économie doit être d'abord écologique si nous souhaitons penser économie long terme: L'ECOLOMIE.

    Par ailleurs, nous, citoyens du monde, soutenons toutes les organisations et les individus qui oeuvrent pour cette cause.

    Nous sommes convaincus que c'est d'abord au CITOYEN de se lever. Nos enfants nous jugeront, personne n'a envie de dire dans 10 ans: oui je le savais mais j'étais petit. Vous ne l'êtes plus, venez montrer que vous avez fait quelque chose.

    Une démarche de changement est déjà en cours, soyez acteur....A très vite.

    Les 105 villes ci dessous se mobilisent pour le climat les 26 ou 27 janvier : nous y serons!

    Lire la suite

  • Opération séduction d'Emmanuel Macron, par maires interposés.

     L'opération a commencé hier, à Bourgtheroulde, à quelques dizaines de km de chez moi, dans l'Eure.

     "De l'autre côté de l'eau", comme on dit chez nous.

     Tout nouveau, tout beau.... Le baptême du feu, a permis pour lui, de lancer le concept... Pour la suite, je vous prédis, sans trop me risquer, l'emoussement de la démarche.

     Pourquoi  ?

     Parce que contrairement, à ce qu'il pense, ça n'est pas de spectacle, dont il est question... Et que son effet boule de neige, va devoir attendre que la poudreuse, tombe sur nos campagnes (ce que la météo prévoit effectivement), mais pour l'effet boule de neige, la lumièredela poudreuse, risque fort, de ne pas se laissser faire. Je sais, que ça ne se produira pas.

     Pourquoi ?

     Simplement, parce que les maires sont confrontés à des problèmatiques, auxquelles le président, ne répond que par un discours, qui fait office d'emballage, mais que personne ne va gober, que l'intérieur, sera à la hauteurs des belles paroles....Le côté "donneur de leçons", d'autre part, laisse un sentiment de mépris parfaitement perceptible, qui n'est guère apprécié.

    https://www.midilibre.fr/2019/01/18/le-president-des-maires-de-lherault-emmanuel-macron-peut-rencontrer-qui-il-veut-mais-sans-moi,7961147.php?fbclid=IwAR08z37Qmbip9CvqT8gyRBXIuRaR374Izfj9ZB9LhSkW2VfFQv0WMQjcRFQ

     Et pour commencer, un truc, qu'on m'a appris, aujourd'hui, qui reside dans le fait, que "la française des jeux", est sensée passer du public, vers le privé....

     Qu'adviendra t il, alors, de la branche, qui a été crée, pour venir en aide aux châteaux, ou oeuvres architecturales,  qui sont sensées venir en aide, pour restaurer, les oubliés, du patrimoine culturel ?

    Je veux dire, qu'il ne me semblait pas stupide, comme idée, d'avoir organisé un loto, pour y remédier.

     Dans l'hypothèse, ou ça passe dans le privé, à quel titre, alors, l'état aurait il à y mettre son nez ?

     20 janvier 2019.

     Tour de france,  des avis, sur la grande consultation nationale.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/grand-debat-national/grand-debat-national-tour-de-france-des-avis_3154261.html

       Je signale, d'autre part, que ce matin, il y a eu sur France Inter, une émission passionnante et éloquante, sur la pauvreté de certains défavorisés, et qui pourtant, ont un travail, quelquefois, et sont de parfaits gestionnaires de leurs budgets, et qui demeurent dans l'ornière sociale.

    https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-20-janvier-2019

     21 janvier 2019.

     Il semble bien que la notion de debat, finissen par faire l'adhesion, du plus grand nombre, finalement, ce dont, personnellement, je me réjouis.

     Pour autant, nous ne smmes pas naïfs,  et si l'image des maires de la part de l'opinion, finit par s'en trouver revalorisée,  ce dont je me réjouis, parce que cette reconnaissance est légitime, il est bnd'observer differens points.

     Au debut de cette consultation, en grande majorité, c'était les acteurs du monde associatif, et les elus, qui s'en etaient saisi.

      Puis les jours passant, il semble que de plus en plus d'autres personnes, viennet spontannement, s'y ajouter, pensant, "et pourquoi pas moi"....

      Le gros problème, en vérité,  reside, dans un sentiment,  d'être maissé pour compte, ou si vous préférez, de souffrir d'un manque de reconnaissance, d'un sa larié, et que si sa traduction, ne se fait qu'en une revendication, sur la baisse du pouvoir d'achat, dans la realité des faits, c'est bien plus d'une souffrance psychologique, dont il est question, (et je ne parle pas au conditionnel),  ces revendication, trouvant "matière", dans cette revedication.

     Un exemple, parmi d'autre...

     La suppression des services publics, dans la ruralité....

     Certes, il est indaignable, que ce sujet doit être  traité, et envisagé, sous l'angle pecuniere.... Mais le veritable ressenti, des populations, sur place, c'est la chose suivante:

     "On est vraiment des moins que rien à vos yeux, puisque vous trouvez légitime de nous en priver"...

    Sinon, au sujet du grand debat national, vus pouc vez y participer, entre autre, en passant lpar le site, "pétition .org".

    https://www.mesopinions.com/grand-debat

     

    Lire la suite

  • Psychiatrie, la septième roue du carrosse macronien.

     Il y a quelques jours était diffusé, sur France 3, un reportage alarmiste et bouleversant, sur la qualité de la psychiatrie en France.

    https://www.france.tv/france-3/pieces-a-conviction/944075-psychiatrie-histoire-d-une-depression-chronique.html

     Certes certains pourraient me dire, que ce dernier, serait partisan, politiquement parlant...

     D'autres diraient, je suppose, que compte tenu du fait, qu'il y ait eu tant de retard, depuis tant de decennies, qu'il n'est pas étonnant, qu'on en arrive à de telles, extrêmités...

     Pour commencer, en ce qui concerne mon cas personnel, parce que apres tout, si je la parle ce matin sur ce sujet, c'est aussi parce que j'ai été internée, personnellement, à plusieurs reprises, il y a longtemps maintenant, et toujours selon ma volonté, ce qu'il est important de préciser, ceux qui y sont passés me conprendront.

     Moi, je n'ai jamais eu à me plaindre, pendant ces internements,  de quoi que ce soit, sur le plan logistique, ou lié à mes soins, c'était l'HP, de saint Etienne du Rouvray.

      Quand je parle de cinquième roue du carrose macronien, je pourrai considérer qu'il en a toujours été ainsi, pour n'importe quels autres dirigeants, considérant le fait que de franchir ces murs, stigmatise toujours le patient, non pas de la part du corps médical, en général, des soignants, et des psychiatres, mais bien de la société elle même.

     Ors, aujourd'hui, on sait pertinamment que le fait de se trouver interné, dans ce type d'établissement, pourrait parfaitement objectivement, arrivé, à 100% des citoyens, pour peu que les circonstances, une formes d'alignemments des faits, les y amène...

     Entre ceux qui sont au pouvoir, (je ne parle pas de la France, en particulier, suivez mon regard), et qui, par leur immense fortune, passent à travers les mailles du filet,  ceux qui noient leur mal être dans la drogue, d'autres, dans l'alcool, ou d'autres, dans je sais quelle addiction, comportementale, aussi, quelquefois, nous sommes tous, un jour, par un concours de circonstance malheureux, à devoir franchir un jour, peut être ? qui sait , aurez vous, vous aussi, psychiatres ?  La chance, véritable, de vivre cette expérience...

     Excusez moi, je me surprends moi même à avoir envie d'en rire sachant à quel point ("vigule" ?), ma prose est attendue, sur ce sujet.

     Car oui, mesdames et messieurs, un psychiatre, aussi,  n'est pas à l'abri de se retrouver, un beau jour, "jour béni", benni oui oui, "de l'autre côté de la barrière".

     Un message, à l'intention de la dernière experte psychiatre, qui, serait à l'origine de l'enventualité de la prolongation de ma mesure de protection.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Je l'ai fait soft, là, non   ? Vous ne trouvez pas  ? Vous en tirez plutôt, bien, non ?

     

     

     

     

     

    BREF.

     Incriminer ainsi, les gouvernements antérieurs, si c'est recevable en partie, me semble,  quoi qu'on en dise, exagéré, pour la raison suivante.

     Désolée, si j'en reviens au gouvernement, sous François Hollande (décidément...), mais lui, au moins,  ne servait pas la soupe, à la méritocratie, comme le fait, Emmanel Macron.

     Servir la soupe à la méritocratie, ça consiste à faire valloir, qu'il n'y a que

    "ceux qui empreintent les chemins conventionnels de la réussite conventionnelle", qui meritent l'attention.... 

     Désolée, pour le peu d'élégance, pour la formule, mais le principe de répétition présente aussi l'aventage quelquefois, d'être plus parlant, ou d'insister, là, où il le faut.

     Je ne ferai pas l'offense, au chef de l'etat, de ressortir les diverses petites phrases, qui en attestent, parce que je ne suis pas revencharde...

     Non, moi, je m'occupe, comme beaucoup, de tous ceux qui restent sur le bord du chemin, et qui socialement, par trop de souffrances accumulées, arrivent quelquefois, à l'hôpital psychiatrique.

     Car il faut le dire, ça n'est pas toujours le cas, bien sûr.

     Mais c'est aussi, trop souvent le cas....

    Ensuite, il y a le débat,  auquel etait présente, Agnes Buzyn.

    https://www.france.tv/france-3/debat/944073-comment-sauver-la-psychiatrie.html

     Je l'ai regardé aussi. Je vais lui écrire, moi, à la ministre.

     Et croyez moi, car moi aussi, en politique, il ne faut jamais cracher, sur l'occasion qui se presente, et bien ce chantier, là, croyez moi, ça va être autre chose, que de reconstruire notre cathedrale Notre Dame...

     Ha, c'est sûr que pour reconstruire la psychiatrie, il va y avoir infiniment mois de "sponsors", c'est moins, "vendeur", comme on dit, quand à l'image....

     Excusez moi, mais faut que je me lâche un peu, là.

    http://www.ch-sainte-anne.fr/

     Comme l'a dit la ministre, dans ce debat, il semble bien, que selon les territoires, on est plus ou moins bien lotti, selon l'endroit, où l'on habite, et ça n'est pas normal., Il devrait y a voir des alternatives, autres que l'hopital psychiatrique de proposé, à chaque fois, que le patient, ne presente pas de risque, pour autrui, ou pour lui même.

    Lire la suite

  • rassemblement national, anciennement front national.

     Une page sur FB, qui ne vient pas de moi, mais à laquelle je vais participer un peu, je suppose, vient d'être ouverte.

     Je vous donne le lein:

     Voici, un article que je viens d'y déposer.

    Bonjour.

      Depuis bien des années, je consacre pas mal d'énergie à lutter contre le rassemblement national, anciennement front national.

      Je ne le fais pas par devoir, mais peut être plus par réflexe, percevant mieux que quiconque, peut être , En quoi, pourquoi et comment, ce parti est toxique, par l'absence de valeurs altruistes qu'ils défendent.

      Nous vivons aujourd'hui, dans un monde, où beaucoup de nos modes de fonctionnements, nos habitudes, certains de nos principes, semblaient ancestraux, érigés en "statuts", "statues", indéboulonnables, dont la société de consommation, était sensée nous apparaître comme une forme Bonheur, autant dire, "une fin en soi"....

      Et ceux qui restaient sur le bord de la route, et bien ma Foi....

      De tous temps, il a existé des êtres bienveillants, qui avec un regard plus juste et surtout plus affûtés, jamais, ne se sont contenté de cette posture, et ont remis en cause, cette théorie, et ses satellites, comme le culte de la performance, à la seule condition, qu'elle soit matérialisée, par une récompense, généralement sonnante et trébuchante, sinon, elle n’apparaît à leurs yeux, que de peu d’intérêt.

      Là, encore, qu'il y ait performance, ou pas, seul l'aspect pécuniaire de toute façon, présente à leurs yeux, un véritable intérêt.

      Tenter d'appréhender la nature humaine et le monde dans lequel on vit, sous un angle dénué du moindre aspect financier, en tout premier lieu, est je crois, le pire écueil, qu'un politique puisse commettre.

      Je ne suis pas en train de prétendre, que cet aspect, puisse être négligé, ou qu'il serait exempt de la notion de réussite, je prétend simplement, qu'en aucune façon, ça devrait être l'angle sous le quel on doit travailler, en premier lieu.

      Si je rédige cet article, dans un groupe qui est dédié au rassemblement national, anciennement front national, c'est bien parce qu'à lui seul, et ça n'est pas les problèmes d'argent qu'il rencontre au parlement européen qui me contrediront, il symbolise la politique, dans ce qu'il a de plus pervers, precisement, dans sa motivation, qui n'a pour seule raison d'être, que l’appât du gain.

      J'ai fait, d'autre part, une video, hier soir, dans laquelle j'en parle aussi.

     Le 14 mars 2019.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • 2019, coupe du monde de foot féminin !

     En sport aussi, elles grignotent du terrain !

    Je pose pour commencer, une vidéo que j'ai tournée ici, près de chez moi, à sainte Austreberthe, pendant le motocross....

     Pour l'Euro féminin de foot, ne vous inquietez pas, je vais y venir !

    http://www.footdelles.com/article/Equipe-de-France-A_Douze-mois-en-Bleues_123606.html

     

    7 Juin 2019.

     Pourquoi, je n'en ai pas encore parlé  ?

     Et bien uniquement, parce que je n'ai pas trouvé le temps.

     C'est vrai que le foot,  comment vous dire ? Je suis un peu tombée dedans dans une vie antérieure, et sans entrer dans les détails,  je dirai je suis un peu comme Obelix, dont un peu la silhouette, et la potion magique....

     Neammoins je reconnait que de jongler avec ses pieds, à mes yeux, revêt un intérêt fondamental, au moins aussi méritant, que... De jongler, avec ses mains, c'est vous dire, si je pose en hauteur, l'activité sportive, dont il est question.

     Si je suis derrière les filles, comme on dit sur le sujet, n'est ce pas ? Je dois préciser une chose, cependant...

     On peut regretter, qu'elle ne bénéficient pas "encore",  de la reconnaissance, dont jouissent leurs homologues masculins.

     J'y vois surtout de graves dommages (en voie de résolution, je l'espère), au sujet d'un simple problème d'égalité entre hommes et femmes,  mais si ça doit arriver un jour, comme de parvenir à des investissements financiers liés à une veritable reconnaissance qui leurs soient equivalente, j'ose simplement espérer que le public pour l'occasion, laissera à l'extérieur des stades, l'homophobie, le racisme, et pour tout dire, l'incroyable démontration de connerie humaine, dont le public footbalistique fait preuve, dans le foot masculin....

     D'ailleurs, si quelqu'un, veut bien s'y coller, laisser trainer les micros, une fois les bieres ingérées, pour vérifier que les insultes, ne fusent pas, ou fusent moins, et écouter, ce en quoi, elles seraient différentes des insultes entendues  sur les bancs, quand ce sont des hommes, qui jouent...

      En somme, est ce que le gros connard, qui insulte un jour en le traitant de singe, un joueur, au seul pretexte, qu'il est noir, ce gros connard, là, "laquais" de l'ignominie, dont il est question, est ce qu'il lui arrive d'envisager, que le foot féminin, pourrait être interessant, à regarder, OU PAS ?

     Ou bien, est ce que le public, est différent ?

    Et pendant que j'y suis, puisque apres tout, ma vraie fonction, c'est aussi d'ouvrir ma grande gueule, sur ce qui dérange, et dire tout haut, ce que d'autres pensent tout bas, j'ai un commentaire à faire, au sujet des comportement et insutes déplacées, entendues en tribune, homophobie, et racisme....

     Je sais que certains clubs sont susceptibles, d'être trainés en Justice, pour êre considérés comme responsables, de leurs fans clubs.

     Et sur ce point, je ne suis pas d'accord.

        Autant, je sais que j'emmerde tout le monde, (décidément, c'est une seconde nature), quand j'explique que des sportifs doivent être un temps soit peu exemplaires,  sur leurs comportements, parce qu'il y a un phénomène d'identification fondamental, dans la construction psychologique, d'un jeune.....

        Autant, considérant que les clubs veillent, au grain sur ce sujet, je considére qu'il n'est pas normal alors, ensuite de les tenir comme responsables des débordements, de certains de leurs membres, au sein de leurs fan club, enfin, je veux dire,  que ça n'est simplement pas cohérent, de les tenir comme responsables.

     Pour autant, les associations de supporters, eux, doivent ouvrir le débat, avec leurs membres, quitte à en exclure certains, peut être ?

     Mais c'est plus, sur l'individuel, qu'il faut se baser, pour observer ce phénomène, enfin, il me semble...

     Le président d'un fan club, n'a pas d'aventage ou en tout cas, de façon moindre, il me semble, à être considéré comme la nounou de service, à plus forte raison, si certains suporters arrivent complètement murgés, pour assister au match...

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/valenciennes/mondial-2019-football-feminin-rencontres-ne-pas-manquer-hauts-france-1528468.html?gclid=CjwKCAjwlujnBRBlEiwAuWx4LTSCbr0v-bFJzYH0zhjMlTcp7u3r29XtxY-o558y0xF_rWjRkIzGoRoCW_0QAvD_BwE#xtor=SEC-617-GOO-[DSA]

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-07-juin-2019

     23 Juin 2019.

     Les filles, "nos joueuses", jouent ce soitr,  au Havre, contre le Bresil... YES !

     C'est une juste récompense, pour le club du Havre, oui, je sais, j'y connais rien en foot, c'est vrai, mais je m'y connais suffisemment, pour savoir qu'un petit jeune, ou une gamine, dans le foot, qui a du talent, doit être coaché(e), et accompagné(e), avec intelligence et responsabilité, et que le club du Havre, a toujours été exemplaire sur ce sujet, mérite ce qui est bien trop peu mis en avant.

     Voilà, pourquoi, je parle là, de juste récompense. 

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/mondiale-feminin--le-havre-vibre-en-bleu-a-l-approche-de-la-8e-de-finale-GF15235605

     Allez les filles, ON Y CROIT, CROA CROA CROA.... (faut soutenir les batraciens, ils sont en difficlté, côté biodiversité, et donc, faune sauvage).

    24 Juin 2019.

     J'ai regardé le match, hier soir, contre le Brésil, et j'ai trouvé ça très interessant, dommage que j'étais seule, devant mon écran.

     En fouillant, pour trouver autre chose,  je suis tombée sur un podcast, sur Europe 1, qui aborde le foot sous l'angle féminin, et qui explique le contexte psychologique des filles,  selon leurs parcours ou leur poste, que ce soit au sein de l'equipe de France, ou que ce soit dans un contexte qui soit autre, et je trouve ça vraiment bien, et surtout, fort utile.

     Car apres tout, jongler avec ses pieds, pour fournir un travail d'équipe, je ne vous aucune raison pour que les filles ou les femmes, en soient exclues.

     En tout cas, félicitations, pour nos bleues, les voilà, en quart de finale.

    https://www.dailymotion.com/video/x79k7tj?playlist=x6e327

     

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Pour VOTRE SÉCURITÉ, nous avons besoin d'Europol, et donc, de l'Europe.

      Au fur et à mesure qu'internet, ainsi que toutes les technologies qui s'y rapportent, ce sont développées, depuis une quinzaine d'années environ.

      S'il est un oint que les anciennes générations sous estiment, souvent, je pense, c'est bien celui là, quand aux couches de la population, les moins favorisées, c'est à cause de leur pouvoir d'achat, le plus souvent, qu'ils renoncent à a voir internet, bien plus que pour des raisons de refus de ce mode de communication.

      Internet est partout, et impacte l'absolue totalité, des sphères et secteurs de notre vie, quelque soit l'angle que l'on observe.

      Quelque soit le secteur que l'on observe, il s'en trouve toujours, pour le regretter, parce qu'ils n'entendent que ce qui les conforte dans un refus d'adaptation où la simplicité qui consiste à balayer d'un revers de manche, ce qui les dérange, les empêche d'avoir le courage d'observer ce qui pourrait les enrichir, c’est-à-dire, un meilleurs accès à bien des services qui leur faciliterait la tâche, dans leur vie de tous les jours, ainsi qu'une ouverture d'esprit, que la télévision, ou la presse, à elle, seule, ne peut quelquefois que difficilement égaler.

      Oui, j'ai bien dit, "la presse", parce que la presse spécialisés, ça coûte cher, pour un petit budget.

      Que cet "envahissement", soit un problème, sur le plan psychologique, quelquefois, ne fait aucune doute.

      Chronophage, addictif, prétexte à fuir une réalité trop douloureuse, c'est vrai…

      Mais si internet, quelquefois, joue le mauvais rôle, sans lui, ces problèmes trouveraient une issue qui serait autre, je veux dire, que dans ces hypothèses, internet ne représente que la température du thermomètre "trop élevée", ou l'ampoule allumée, qui doit être considéré que comme un symptôme…

      Observer le symptôme, n'a pas à entraver de comprendre, de quel problème, il demeure le symptôme, et je dirai même mieux,  dénonce la maladie.

      Je parle là, de l'utilisation d'internet, au quotidien, dans nos vie, ou dans le cadre familial.

      Pour ce qui concerne l'internet, lié au monde du travail, les derniers évènements, qui se sont déroulés, depuis plusieurs années, et où l'intranet, a joué un rôle fondamental, a mis en avant, le fait, qu'il soit devenu obligatoire, de disposer de moyens de lutte, qui soient des plus efficaces possible, soit mis sur pied.

      Pendant sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron, tout comme Hilary Clinton, pendant sa campagne et leur comité de campagne, ont fait les frais,  de ces manipulations, qui certes, n'avaient rien à voir, avec des ce que l'on appelle de l'escroquerie, puisque c'est par l'internet le plus conventionnel, que ces histoires de "fake news", avaient littéralement pollué, chacune de leurs campagnes.

      Que cette guerre d'ordre virtuel, demande une énergie, et des moyens considérables est une évidence, aussi, je reste pour le moins interloquée, en observant, qu'à chaque fois,  ces "fake news", aient émané de la Russie, pays qui respecte le mot Démocratie, autant qu'une tondeuse à gazon, respecterait une petit pâquerette, sur une pelouse, au printemps !

      Ca n'est pas parce que Vladimir Poutine, se considère, et considère pour son peuple, comme indignes l'un et l'autre, d'une Démocratie réelle, ou au minimum, "digne de ce nom", qu'il faille pour autant, reprocher aux autres, d'en être dignes, que je sache.

      Qu'il nous faille de plus en plus, prendre à bras le corps, ces problèmes, touchant la sécurité nationale, ne fait aucun doute, je crois, aujourd'hui,  et les attaques, qui ont été perpétrées ces derniers temps, sur le plan international, sont là, pour le démontrer.

      Que certains pays sous estiment encore, y compris dans les pays européens, les risques encourus, ne fait hélas, aucun doute, mais encore faut il, aussi,  que les pays concernés, puissent parvenir à se donner les moyens, d'embucher le personnel compétant.

      Moi, j'avais donné l'alerte de ce type de danger, et vous pensez bien, que je n'entrerai pas dans le détails,  j'avais alerté, très précisément, François Hollande, sur ce point, il y a bien des années.

      Il est possible que certains considèrent, que le risque ne concerne que la sécurité nationale, ou disons, ne les concernent que dans une moindre mesure.

      De façon générale, il est toujours bon, pour sa santé mentale, de veiller, régulièrement, à se ménager des espaces temps, où l'on n'inter agit, avec aucun appareil informatique, ni téléphone, ni internet, et pourquoi pas, aussi, ni télévision, ni radio… Juste Soi, avec Soi même et ses proches, dans la vie réelle.

      Mais en dehors de cette hygiène de vie, que je recommande à tout à chacun, je rappelle simplement, que ces utilisation d'internet, à des fins frauduleuses, interagissent aussi, en ce qui concerne l'espionnage industriel, ce qui génère un manque à gagner absolument considérable.

      Ce que j'en déduis aujourd'hui, réside dans le fait, que l'équipe Macron, pendant sa campagne, à fait preuve d'une maitrise, tout à fait satisfaisante, de ces problèmes de sécurité, dont il fût lui-même la victime,  et que tous les autres pays européens, doivent prendre conscience du fait qu'EUROPOL, soit une structure, absolument vitale, pour notre sécurité quelque soit l'angle concerné,  qui va de la criminalité, au sens large, proxénétisme, pédophilie, traite des humains, esclavage moderne, phénomène migratoire, arnaques, vols, recel, risque attentats, espionnage industriel,  (peut être, que j'en oublie), il n'y a pas un aspect de ces risques, dont internet, ne soit aussi l'outil, et qu'à ce titre, cette coopération, soit rigoureusement, indispensable.

    5 avril 2019.

     Pour ceux qui seraient en doute, quand à la necessité absolue, d'avoir un EUROPOL, et un INTERPOL,  afin de pourchasser l criminalité, sous tous les angles, allez voir ceci :

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/un-enseignant-francais-soupconne-d-avoir-viole-une-cinquantaine-d-enfants-en-asie-a-ete-mis-en-examen_3267363.html

    Lire la suite

  • Sécurité relative aux risques d'inondations.

    http://www.secours-expo.com/

    J'ai assisté comme je l'avais expliqué, à quelques conférences, dans le cadre du salon SECOURS EXPO, porte de Versailles, la semaine dernière.

     J'en ai deja parlé, dans l'article qui suit.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/spiritualite/le-salon-secours-expo-les-4-5-6-fevrier-2016.html

     J'y suis allée en premier lieu, relativement au thème qui était présenté, un après midi entier, sur les risques liés aux inondations.

      Je n'ai pas pris de notes, et je n'ai noté ni les noms des intervnts, ni leurs postes.

     Simplement, j'ai retenu plusieurs choses interessantes, qui sont les suivantes.

     Le plan ORANGE.

    Un exemple le cas de Athis-Mons.

    http://mairie-athis-mons.fr/?p=_cadre-de-vie/prevention-des-risques&ctn=dicrim

     En Poitou Charente.

    http://www.poitou-charentes.cci.fr/agenda/plan-de-prevention-des-risques-d-inondation-de-la-sevre-amont-2

    Île de France.

    http://www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/le-plan-de-prevention-des-risques-d-inondation-r1641.html

     D'autres villes, je suppose, l'ont aussi adopté.

    Ce qui nous achoqué, pour tut r  dire, ce sontdifferentes choses.

     D'une part, le fait qu'il y ait eu si peu de personnes interressées par ce thème, n'était que le reflet de la méconaissance de l'existance pourtant réelle de ce problème.

    Alors, j'en entends deja, qui vontme dire, "mais enfin, ça n'est pas à nous, de nous en soucier".

       Un peu facile. il se trouve que precisement, ce plan ORANGE existe bel et bien, et que une fois les maires des villes sollicités ces derniers, pour un fort pourcentage, ne veut pas en entendre parler !ce qui est extrêment grave.

       En effet, dans les villes où ce risque existe, les maires ont organisé avec les autorités compétantes, des simulations, afin de veiller à la bonne organisation, et au bon deroulement, des alertes, notamment, mais aussi, des secours, le cas échéant.

    Alors, pourquoi, autant de maires, qui pourtant sont en vallée, ne se sentent ils pas concernés ?

     Plusieurs raison. il apparait nettement, que contrairement à certaines périodes de notre histoire, comme les guerres,  ou les vagues migratoires, les inondations passées, semblent n'avoir dans certaines regions, laissé, absolument aucune trace.

     Ce qui en résulte, c'est une forme d'amnésie, qui engendre l'absence totale, d'une culture du risque. Et c'est grave !

     A celà,plusieurs raisons, l'une d'elle, à laquelle je viens seulemen, de penser, reside, dans le fait, que les populations, se deplacent, et font construire, quelquefois, là, où le maire, n'aurait d'ailleurs pas dû donner l'autorisation.

     Jadis, les familles restaient installées dans le canton, ou dans la région. Un cours d'eau qui débodait, ça laissait des traces dans les mémoires.

     L'histoire d'une ville que l'on adopte, par  son côté traumatique, lié au risque d'inondation, n'est pas comprise, dans le prix du terrain à bâtir !

     Enfin, la seconde raison, reside, dans le fait de refiser d'inquieter la population, tout simplement, ce que je juge moi, irresponsable.

     Mais attendez, c'est encore plus folichon que ça !

      Alors, que je posais des questions, reltives, au type de restauration, quand les inondations, ont abimé, une maison, on m'a expliqué, que les assurances, et l'eat, avaient voté une loi, precisement, pour anticiper, ce probleme, et faire, que les sisistrés, puissent restaurer leurs maison,  de telle sorte qu'une eventuelle fi uture inondation, ne puisse plus causr, cesdegats, donc, prises de courant, à mi hauteur, methode isolantes, non putrescible, et ne se decomposant pas à l'eau, etc, etc...

      Ce type de restauration de l'habitat, existe... Il coûte plus cher. Les assureurs et l'etat, les subventionnent.

    Et comme on dit chez nous, "tenez vous  au pinceau, je retire l'echelle".

     80 %, des sinistrés refusent de programmer la restauration, de leur maison âbimée, selon les normes conseillées, sachant fort bien d'autre part, que ce risque existe toujours.....Et qu'on leur propose les subventions.

     Je dis bien 80%.

       Ce qui en résulte, c'est que les populations concernées, en parfaite haomonie, avec leurs maires, font completement la politique de l'autruche, je suis absolument sidérée, d'avoir appris ça.

     Actuellement, certaines inititives, sont prises, pour informer, les enfants, qui donc, vont former, leurs parents.

     J'ai en mémeoire, l'association, PLOUF, notamment.

    https://www.francebleu.fr/infos/societe/plouf-75-c-est-le-nom-d-une-operation-de-sensibilisation-aux-inondations-1402651012

    Ils ont expliqué aussi, que france bleu, servait de relai, sur toute la france, pour peu que la demande existe.

     Au sujet des portables, moi, j'avais expliqué qu'il faudrait qu'il y a sur chacun d'eux, une petite manivelle, pour s'assurer qu'on peut appeler, même si on ne peut plus le recharger.

    https://www.smbvas.fr/

    30 septembre 2019.

    Programme d'automne, du Centre Eau Risque et Territoire.

    J'informe d'autre part, que la ville de Vernon recherche  un candidat, pour un CDI,  sur ce sujet, vous pouvez retrouver l'offre, en suivant ce lien:

    http://www.vernon27.fr/

    Lire la suite

  • Au lieu de gueuler comme des putois, sur les réseaux sociaux, agissez, ou bien alertez le CSA !

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=748656705267845&set=gm.908061052605394&type=3&theater

       Oui Bon, 1888, je vous rappelle, OK ? Rien ne dit qu'il aurait dit la même chose, aujourd'hui. Râler, parce que le monde, dans lequel on vit, ne vous convient pas, est un bon moteur, pour a voir envie de le changer, et pour ça, personne ne vous empêche de militer, plutôt que de pleurnicher.

    6 octobre 2019.

     Si vous êtes choqués, par quelque chose de particulier, dan les medias, je vous rappelle, qu'il est possible, d'ecrire, au CSA,  comme l'ont fait certains citoyens, pour ce qui concerne Eric Zemmour, ces jours derniers.

    https://www.csa.fr/Mes-services/Alertez-nous-sur-un-programme2

    Lire la suite

  • Sauver notre patrimoine c'est un moyen aussi de booster la ruralité, y compris dans chaque pays d'Europe.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/culture/journees-du-patrimoine-2015.html 

    4 septembre 2018.

    Alors que Stéphane  Bern, vient de mettre les pieds dans le plat de la "bienseance macronique", et sans avoir la prétention de poser les siens, dans ceux de Nicolas Hulot,  il n'en demeure pas moins proche, par son sentiment de desavoeu, vis à vis d'un sentiment, d'avoir été... "berné".

     Désolée, je n'ai pas résisté !

     Qu'il ait été choisi, lui aussi, comme faire valoir,  par Emmanuel Macron, pour donner des airs de respectabilité, à l'attention  de ce que devrait être l'entretien, et la politique générale face à notre patrimoine architectural, ne fait helas, aucun doute...

     On savait le rassemblement national,  pat l'intermédiaire de marine le pen, riche, en méthodes de ripolinage, version, "ravalement de façade",  et si Stephane Bern, fort de son expérience, en temps qu'animateur d'émissions consacrées au patrimoine et à l'histoire, mais aussi, en temps qu'oeuvrant, à titre privé, a cru poser ses pieds en macronie, comme on marche en terrain souple, mais assuré, je le crois sincère, quand il observe qu'il doute du fait qu'il serait illusoire de monter des échafaudages, sur une macronie en péril, comme le fût, jadis, l'émission télévisée,  des "chefs d'oeuvres en péril",  dont les anciens se souviennent.

     Au sujet du loto, pour financer cette branche de notre culture, j'avais été consultée, et je trouve que c'est une tres bonne idée.

     Moi, qui déteste, pa essence, les jeux d'argent, une fois n'est pas coutume, je vais y jouer !

      Mais si j'ai approuvé parfaitement cette démarche, c'est pour des raisons fort particuières, ou plus précisément, pour des éclairages que certains, ne souçonnent pas.

      Pour commencer, il est hélas, entendu que  le plus souvent, ce sont les classes sociales les plus aisées,  et pas uniquement les nobles,  qui sont ou se sentent concernés, par le patrimoine, et sa sauvegarde. 

      Quand je parle de sa sauvgarde, je ne parle pas uniquement, du patrimoine uniquement, mais aussi, de  tout ce qui  est mis en oeuvre localement, par le tissus associatif, par exemple, ou par des festivals, afin de les faire vivre, et d'en assurer la pérénité....

      Proposer ce loto, permet ainsi de remémorer, à tout à chacun, que c'est l'affaire de tous, y compris,  de ceux qui pourraient par un complexe d'inferiorité intellectuelle, dire, "mais ça n'est pas pour nous, ces histoires, on s'en fout, de toute façon, de ce qu'on en pense"...

      Non, par ce biais, on remet la sauvegarde du patrimoine, sur le plancher des vaches, celui de la ruralité, ce qui est juste, pour elle, précisément, d'une importance fondamentale.

      Ensuite, sur le plan strictement local,  ces bâtiments font  l'objet, d'un souci des citoyens, j'ai bien dit, "un souci", voir, "un chagrin".

      Je n'exagère pas, quand je prétends celà.

      J'ai en mémoire, dans les années 1970, ou 1980, et les décennies qui leur avaient succédé, la guerre de clocher, entre Motteville, à l'époque, et Yerville, la seconde étant chez lieu de canton, alors, que Motteville, elle, ne l'étant pas,  mais bénéficiant, d'une part, de la ligne Paris le Havre, mais surtout, du château, en grand danger,  avec face à la voie, des grands tallis de rodhodendrons, fushias et violets...

      Vestiges d'un temps, où pendant la seconde guerre mondiale, sauf erreur de ma part,  il avait été probablement occupé par les allemands.

      La  rivalité entre les deux villes,  a eu pour conséquence, qu'on sacrifiât le château, alors, que de choisir Motteville, pour y installer le collège, aurait donné l'occasion de pouvoir le sauver.

     Et d'en avoir autant entendu parler, pendant la première partie de ma vie d'adulte, m'avait appris à quel point, il n'est pas necessaire, d'être riche, ou d'être noble, pour avoir du sentiment, pour ses vielles pierres.....

     Le loto, ainsi que le tissus associatif,  quand il est utilisé à ces fins, permets justement, aux acteurs locaux, de revendiquer, l'eventualité d'être acteurs, de cette sauvegarde, par un choix délibéré d'investissement personnel, et en dehors, de tout contexte politique, l'un n'empêchant pas l'autre.

     Observer qu'un gouvernement, n'a de considération pour son patrimoine, que comme une façade bonne pour l'exportation, de son image, est une posture intellectuellement triste, affligente, et déplorable, qu'il convient absolument de faire bouger, d'une part, pour ménager, l'identité de tout citoyen français, mais aussi, au delà, de l'attrait touristique, qui semble être souvent, le seul angle perçu, une identité qui nous est propre, et qui mérite autant que les terroirs de notre pays, puisqu'ils sont, notre histoire, une veritable considération.

    https://www.francetvinfo.fr/recherche/?request=loto+du+patrimoine

     3 juillet 219.

     Journées du patrimoine 2019.

     Un nouveau site sera visitable cette année, le chateau d'Arques la Bataille, en Normandie.

    https://www.paris-normandie.fr/loisirs/ferme-depuis-2003-le-chateau-d-arques-la-bataille-sera-ouvert-pour-les-journees-du-patrimoine-DO15280157

    Lire la suite

  • L'importance de l'eau.

    http://www.humanite.fr/israel-palestine-lapartheid-de-leau-582975

    24 juin 2019.

     Pour ce qui concerne le conflit israélo palestinien,  le prétexte de l'eau potable, risque d'être instrumentalisé, pour envenimer plus encore le conflit.

     Sur ce sujet en particulier, je recommande, même si ça n'a rien à voir avec la problématque de l'eau, à moins qu'on n'aborde le sujet sous l'angle du baptême, d'aller écouter l'émission de ce matin, BOOMRANG, qui en parle partiellement pas la voix de Delphine Horvilleur, et je dois avouer que ça fait bien longtemps, que je n'ai entendu une voix aussi sensée, et aussi intelligente, pour parler des religions, mais surtout de la relation que l'être humain, devrait avoir avec les livres sacrés... Quelle formidable bouffée d'oxygène, que cette femme, RABIN .... A diffuser, sans la moindre modération.

     Mais au fait, doit on dire, femme rabin, ou bien rabine....?

     Ha, je sais, "Maman, la rapine, la rapine".... Je vous raconterai, un jour !

    https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-24-juin-2019

       Mais revenons à nos suintements, écoulements, pluies, ruissellements (encore que...) hum....

     Enfin, si, vous savez, partout où ça coule à flot, "le truc qui mouille", là, et dont on ne peut se passer, et qui représente, je crois 80%,  de notre corps humain... L'EAU.

     Pas certaine du pourcentage, mais je ne dois pas être loin.

     Le problème, en vérité, est le suivant.

     Le moindre, petit filet de rivières, qui existent, en France, alimente une rivière plus grande, puis plus grande, pour alimenter les fleuves, qui eux même se jettent, dans la mer.

     Ok, oui, je sais, on peut rendre ça, pour une lapalissade, mais il est des évidences, dont il ne me semble pas superflu, de les rappeler.

     Pourquoi ?

      Parce que quand un connard deverse un truc toxique, que ce soit visible à l'oeil, ou que ça ne le soit pas,  les conséquences sont juste catastrophiques, pour l'ensemble du reste des cours d'eau, mais aussi, les estuaires, la mer, les oceans, et pour les nappes phréatiques.

      J'ai beaucoup de choses à dire sur ce sujet, qui me tient à coeur, pour de multiples raisons, et notamment, pour des raisons familiales, puisque j'ai une somme de souvenirs sur ce sujet, considérables, et tous, parfaitement heureux.

     Mais pour l'heure, necessité fait loi, comme on dit, alors je vais jouer mon emmerdeuse des lundis matin, et bien foutre les pieds dans le plat...

     Et croyez moi, vu les pieds d'argile dont je dispose, et la taille du plat en question, vous ne serez pas déçus.

     On sait, que d'une  part, la bétonnisation galopante, combinée à la culture de terre, qui etaient auparavent en herbage, entravent la rétention d'eau de pluie,  qui par conséquent, fait gonfler de façon anormalement soudaine et violente, certains cours d'eau, notamment, lors d'orages,  et chaque année, le tout combiné au rechauffement climatique, a pour conséquence que des populations, se trouvent en danger.

     J'ai quelques vidéos à poser, sur ce sujet.

     Mais au delà, de ces constatations, j'ai des problèmes à soumettre.

     Depuis plusieurs années, la sécurité civile prévoit  des points de ralliement, pour la population, en cas d'alerte inondation.

     Ors, on m'a signalé, à Barentin, que le point de ralliement était prévu, au niveau de l'ancien intermarché, sur la route de Duclair.

     Le HIC, résiderait alors dans le fait que le point en question serait en altitude, au niveau de l'Austreberthe, elle même, quand elle n'st pas en  crue.

       J'ai deja entendu,  qu'en pays de Caux, l'eau coulerait de l'aval, vers l'amont, (coucou, Cécile ), vous pouvez en rire...... Mais c'est devant la Justice... Mais si on envisage de protéger la population barentinoise, en lui donnant rancard  au niveau de l'Autreberthe, quand elle n'est pas en crue, il va falloir, beaucoup de tubas pour avoir la certitude que  certains n'avaleront pas leur bulletin, de naissance, en même temps qu'ils boiront la tasse....

     Excusez moi, pour la touche humoristique, mais  je sais pas faire autrement.

     Comme on dit vulgairement, "ça, c'est fait".

     Ensuite.  Je connais certains affluents de l'Austreberthe, qui sont complètement envasés.

     Oui,  j'ai connu, ce petit bras, il y a 40 ans, qui faisait 3 m de large, à tout casser, qui désormais,  fait allegrement, 5 ou 6 m, pour une profondeur, de 40cm.... Pourquoi ?

     Parce que d'une part, le cours d'au n'est jamais curé,  (vous e direz, il pourrait être moine, religieuse, ou bien diacre, que ça n'y changerait pas grand chose), et que d'autre part, quand la route nouvelle de Pavilly vallée, jadis, a été construite, je soupçonne que le conduit, qui avait été posé, en dessous, n'avait pas été prevu, suffisemment large, pour contenir le débit du cours d'eau, qui lui, pourtant, enfin, je le suppose, n'a jamais bougé...

     Qui, aux yeux de la loi, est sensé prendre en charge, le fait que le cours d'eau soit curé  ?

     Est ce le propriétaire seul ? Sachant que cet envasement n'est pas dû, à une mauvaise pratique, mais induit par contre, un risque d'inondation, pour cause de mauvais entretienles cours d'eau, en amont ?

     Ou est ce à la communauté de communes, de s'en soucier, et d'en assumer l'entretien, si l'on considére par ce défaut,  lors de la construction, de la route, le projet, ait été mal conçu ?

     Plus largement, et en dehors de ce cas particulier, si l'on considére que c'est le fait, que  le poucentage de terre herbagées, converties, en culture, ait pour conséquence que beaucoup de terres agricoles, arrivent à combler, les cours des rivières, qui est sensé assumer financièrement, le fait de curer les cours d'eau ?

    Un embryon de reponse, peut être ?

     En cours de commentaire.

    Lire la suite