google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Je postule auprès de génération-S.

 Je pose cette lettre ici, sachant que benoit hamon, me lit, mais comme cette lettre a deja voygé en interne, il l'a deja lue, je suppose.

 Mais enfin, comme je ne sais as comment la lui envoyer, je pose ici.

 Bonjour, Benoit.

 Je me permets de t’écrire, ce matin, afin de t’informer, que j’aimerai rejoindre votre équipe, pour y travailler.
 
  J’ai rempli mes compétences, sur le site de génération-S, depuis pas mal de temps, déjà, et au-delà, de ce que je fais déjà, en interne, via mon site internet  ou de mes vidéos sur le sujet, je remarque, que bien que ne m’ayant pas encore sollicitée, sur le plan artistique ou de la communication, il y a beaucoup de choses à améliorer,  selon mes observations.

 Quand les vidéos, posées sur les réseaux sociaux, sont mises par les médias eux même,  nous n’avons rien à y redire, c’est un fait.

 Mais quand certaines vidéos sont mises, par des membres internes, à génération-S, et qu’on observe,  un seul plan de filmage,  ce qui crée une monotonie, qui peut donner envie de décrocher (je connais, parce que c’est aussi mon problème, pour mes vidéos, mais moi, je suis seule, chez moi, sans aucune aide), ou bien un seul plan, qui est éloigné, ce qui fait qu’on ne distingue pas les visages, ou alors, que c’est entièrement flou, comme hier.

 Je réalise, que décidément, tu serais bien inspiré, de m’embaucher.

 De façon générale, je crois avoir, déjà, une certaine réputation, dont celle de grande gueule, aussi,  et j’en suis pas peu fière….

 Et j’ai la prétention, de revendiquer que de toute façon, vous auriez à y gagner, bien au-delà, de simplement, mes talents de cadreurs, ou de vidéaste…

 Pour ce qui concerne le calligramme, « trouver le point G , avec génération-S », j’espère, qu’il a bien fini, par vous parvenir.

 Une des hypothèses, pour gagner de l’argent, pourrait être d’en faire des copies, sur papier aquarelle, et de les vendre, à la sortie des meetings, par exemple.

 Ça va sans dire, que je vous offre les droits, sinon, je ne le proposerai pas. 

  J’ai l’intention, d’en peindre d’autres, d’ailleurs, j’en ai déjà un autre, que j’avais peint, déjà,  et qu’on m’a demandé en estampe.

  Bon, si je comprends qu’il faille faire attention aux dépenses, cependant, je demande à être rémunérée pour ce travail, (je parle d’une éventuelle embauche), me contenter  du SMIG, avec un CDD, me conviendrait parfaitement, avec la prise en charge des frais de déplacement et d’hébergement, étant ma seule revendication supplémentaire.

  Je suis entièrement disponible, côté calendrier, puisque je n’ai aucun projet autre, à l’horizon, et que je compte tout miser, sur les européennes qui arrivent.

 Merci, Benoît, « de simplement me lire ».
 
 Que  vous décidiez de m’embaucher ou pas,  sachez simplement, que comme beaucoup de français, je compte sur vous, pour nous  donner le plus de chances possible, de faire progresser les idées que nous défendons, et que votre intégrité, un jour, finira toujours par payer, au sens noble du mot.

 Cordialement, Françoise Niel Aubin.

 

immigration FBI Européen réchauffement climatique féminisme émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire