google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Armée, police, et crimes sexuels.

http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/deux-soldats-francais-soupconnes-de-pedophilie-au-burkina-faso_977127.html#xtor=EPR-51-[deux-soldats-francais-soupconnes-de-pedophilie-au-burkina-faso_977127]-20150630-[bouton]

Mardi 12 Janvier 2016.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/il-reclamait-des-faveurs-sexuelles-pour-effacer-les-pv-un-crs-renvoye-devant-les-assises_1265419.html

   Pour information, des "prestations sexuelles", imposées, quellequ'elles soient, sont parfaitement equivalentes à des viols veritables.

   Dans l'opinion public, on considère que le viol, correspond à une pénétration d'un pennis, dans un anus,  de garçon, ou d'homme, ou dans un sexe de petite fille, ou de femme. Désolée si je choque, par " le cru", de mes propos, mais je n'ai guère le choix, pour parvenir à être claire.

    La réalité, réside, que la définition véritable du viol, c'est la pénatration forcée, de n'importe quel corps étranger, sur une personne, non consentante.... Une fellation,  si elle est imposée, est exactement aussi tranmatisante, que si l'acte sexuel avait été "conventionnel", et non consenti.

   Pour le cas précis, il s'agit d'un homme abusant, de son autorité, vis à vis de la Loi, ce que je trouve extrêmement grave, je conseille à toutes les femmes, qui en ont été victimes, et qui ne se sont pas encore fait connaitre, d'aller porter plainte, à la gendarmerie.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.