google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

"Faut il être feministe pour dénoncer l'agression de femmes voilées".

 

http://une.lexpress.fr/aymeric-caron-et-caroline-fourest-au-dela-du-clash-l-affaire-rabia-bentot-7701

 Je précise que  je ne m'imisce pas dans le dialogue entre Caroline Fourest et Aymeric Caron, mais uniquement sur le titre de mon billet, pour donner mon son de cloche.

 Le fait de se poser la question, pour moi, est plutot malsain parce que ça implique alors, que de considérer qu'il en soit ainsi implique qu'une femme voilée soit "inferieiure" àune femme qui ne l'est pas, ce que je trouve absolument pitoyable.

 Je précise que je n'ai pas lu encore ce qu'a dit Caroline Fourest, autrement que dans cet article. Mais je considère moi que la condamnation n'est pas justifiée.

   OK, elle aurait du mettre plus de nuance, et notamment utiliser le conditionnel.

    Mais chacun sait, que les jeunes femmes, qui sont de culture islamique, ont quelquefois véritablement du mal, à "négocier"  le fait de porter le voile, ou pas, selon qu'elles sont dans un lieu public ou pas, et selon leur désir intime...

    Nier que ce dilemne, existe, non plus au sein des famille de culture islamique, me laisse songeuse puisque certaines sont effectivement carrément écartelées, entre le désir de ne pas trahir leur culture, ou leur religion, selon leur degré d'implication, face à l'Islam, et si l'on rajoute une volonté délibérée,  de "faire le buzz", pour jupe portée volontairement trop longue, etc, dans le but de "faire chier le corps enseignant"... pas eonnant que ça pose autant de probleme.

   Je pense qu'il ne faut pas oublier qu'une femme voilée, n'en reste pas moins, une femme rebelle, et que si elle pense faire un acte de résistance, en s'en prenant aux lois de la République, ou plus précisement, à la laïcité, il n'en reste pas moins, que son véritable ennemi, se trouve plus souvent être il me semble, sa culture d'origine, symbilisée par sa famille que les institutions en elles même.

 Alors que Caroline Forest, ait emis cette hypothèse me semble moi plutot bien vu. Elle est juste effectivement coupable, de ne pas a voir osé utiliser le conditionnel, auquel cas la plainte n'aurai pas été deposée, je suppose. je pense que certaines familles, et certais avocats sont vraiment prês à tout, pour gagner du pognon et je trouve ça lamentable.

 ET puisque je suis sur ce terrain je precise que le nombre d'inscription, de jeune femmes, prenant es des cours par correspondance à present par le CNED, est en augmentation, et que je trouve ça bien regrettable; mais il est vrai que pour la faire rentrer dans le rang entre le menage, l vaisselle et s'occper des petits frères et soeurs, c'est infiniment plus pratique et puis au moins comme ça "on a l'oeil dessus"......

 VIVE LES FEMMES LIBEREES, AVEC OU SANS VOILE.

  Et je dirai même.

TOUTES VOILES DEHORS.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.