google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Telechargement 2 1

Vacances : tisser des liens loin de chez soi, avec le Secours Populaire Français.

  Je vous recommande cet article, sur leur site, tout à fait éloquent sur le sujet.

https://www.secourspopulaire.fr/vacances-famille-secours-populaire-campagne-vacances-ete-2018-tisser-liens-loin-chez-soi

  Moi aussi, je trouve le fait de prendre des vacances, absolument salutaire, pour tout le monde et plus encore, je dirai, pour les plus démunis.

  En effet, quand on a la chance de faire partie des classes, les plus favorisées, on dispose d'une liberté d'action, tout au long de l'année, qui permet de s'évader plus facilement, que ce soit au propre comme au figuré.

  Quand on fait partie des classes les plus défavorisées, non, c'est une liberté dont on ne dispose pas. On tourne un peu en rond, comme dans une cage, à chercher des distractions gratuites,  que certaines villes ont la sagesse, par leurs choix politiques, de mettre à disposition des populations, dont je parle.

  Changer d'environnement, pour créer une véritable cassure, dans le ronron quotidien  du déroulement de l'année, est bénéfique généralement, par bien des aspects.

  Les seuls cas où des vacances, ou le dépaysement sont déconseillés (ça arrive, sur le plan de la santé),  sont liés à une souffrance psychologique trop intense, auquel cas, il importe de suivre, en ce cas, votre instinct.

  Je donne cette précision, parce qu'il arrive qu'on croie bien faire, en imposant des vacances, à quelqu'un, qui ne va pas bien, en disant, et insistant "mais si, tu vas voir, une fois parti, ça ira mieux"...

  Alors que c'est une erreur, seule cette personne, est à même de juger, si elle le désire, ou pas, et ça serait contreproductif, de le lui imposer, si tel n'est pas son désir (je connais ce cas, raison pour laquelle j'en parle).

  Non, sinon, si l'envie est là, il est souhaitable de partir, si on le peut.

  L'idée  de brasser les âges et les générations, est effectivement la formule la mieux adaptée, et que le Secours Populaire, demande un soutien financier, pour proposer une palette aussi large, est juste formidable, parce qu'elle permet de s'adapter du mieux possible, aux demandes des  familles.

 Je regrette pour ma part  grandement, le fait que la formule "colonnies de vacances", n'existe quasiment plus, parce qu'elle permettait d'apporter beaucoup aux enfants et aux ados, sur ce point.

  La raison invoquée, serait le prix de revient, exhorbitant, demandé....  Ce qui est vrai. Mais je crois, pour ma part, que beaucoup de parents, souhaitent surtout, avoir toujours le contrôle à 100%, sur l'encadrement de leurs enfants, face aux risques, et notamment, aux risques liés, à la pédophilie....

  Si détenir son BAFA comme moi, n'a jamais été un diplôme extraordianire,  qui vaille pris Nobel d' éducation,  ou d'encadrement de nos enfants, je signale que  dans 60% des cas, de pedophilie ou de viol, c'est quelqu'un de l'entourage, ou de la famille, qui en est coupable.

   Je ne vous ferai donc pas l'offense, de prétendre que les colonnies de vacances, seraient les meilleures protections, pour le bien être de nos enfants, mais je trouve que c'est simplement, un prétexte injustifié, et que c'est là, priver les enfants de bien des choses, et que c'est regrettable....

  Des enfants, un peu trop couvés, par les parents, qui ont ainsi l'opportunité de lâcher prise, avec des jeunes adultes, fiables et responsables, est un tres bon moyen de leur ouvrir l'esprit, et leur apprendre qu'on peut aussi, faire confiance à d'autres que leurs parents, enfin, pour peu que les parents, soient capables de lâcher les basques de leurs enfants...

https://www.facebook.com/groups/708729439250941/?multi_permalinks=802277926562758%2C798363180287566&notif_id=1533052871370970&notif_t=group_activity

féminisme émancipation convivialité santé

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire