google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Un regard planétaire sur l'Agriculture et la Pêche, parce qu'on n'a pas le choix.

   Probable que certain se posent quelques questions, sur le fait, qu'avec la crise agricole française, il  serait plus opportun, de m'occuper, ou de me sentir plus concernée, peut être, par l'agriculture française.

   Si certains en sont encore là, ça signifie alors, qu'ils n'ont pas encore compris, que les problèmes que cette dernière rencontre, sont intimement liés, aux pratiques agricoles, en dehors de nos frontières, aussi, justement, quelque soit l'angle sous laquelle on l'observe.

   Législation relative aux traitements chimiques, relatives au types d'exploitations, aux lois qui régissent le coût du travail, ou à l'écologie, il n'y a pas un angle sous lequel on observe l'agriculture de notre pays, qui puisse ne pas bénéficier de ce regard, ors de nos frontières, aussi, pour en observer les dérives, mais aussi, pour éventuellement, y puiser des idées.

  • Mon profil politique, à Génération-S.

     Bonjour.


     Je fais de la politique, de façon bénévole, et c'est très bien ainsi.


      Si je persiste en ce sens,  et que d'en vivre ne me semble pas personnellement, souhaitable, je pense salutaire, de pointer du doigt, certains rapprochements, ou certaines idées, quand mon instinct me dicte, avec fermeté, que ça serait nécessaire.


      Une des raisons,  c'est que ça n'est pas là, ma nature profonde.


      Ma vraie nature, c'est de faire le clown, accessoirement, mais plus généralement,  de jouir d’une liberté dans mes modes d’expression, qu’on  observe, plus généralement,  extérieurement, comme un luxe.
     La seconde raison, et qui n’est pas des moindres, c’est que je jouis ainsi, d’une liberté absolue, dans mes prises de position, puisque je ne suis qu’un satellite.


      Je ne crois pas pour tout dire, que le milieu politique, apprécierait tant que cela, ma liberté de ton.


     Quoi qu'il en soit, "j'ai le nez fin", et pas uniquement sous l'angle artistique, c'est ce qui fait ma valeur.
      C'est en ce sens, que je ne renierai jamais la politique, parce qu’elle  seule est à même de faire avancer des idées que je défends, et que je reconnais chez Benoit Hamon, et générationS.


    Je suis active dans trois régions, Normandie, Bretagne et PARIS .

     (Je précise, qu'il y a sur le site de génération-S, à mon sujet, une adresse parisienne, et que ça n'est pas moi, qui en suis à l'origine).
     

    Lire la suite

  • Thomas Fersen, serait mon cancer du bras droit !

      Je tiens tout de suite à rassurer les fans  du papa de la « nouvelle chanson française », ceci n’est qu’une hypothèse,  mais quand même, qui mérite d’être développée…

      Soyez sans crainte, tel qu’il est là, psychologiquement, comme tout pervers manipulateur qui se respecte, (rôlqu'il joue au delà, du necessaire, helas, c'est bien là, qu'est l'os), quelle qu’en soit la raison, que je comprends parfaitement mais que je n’accepte pas, par ce qu’il aurait pu faire autrement, et tout aussi efficace, et moins traumatisant, il veille toujours à ce que sa « proie », reste à proximité, sur internet, sur laquelle il frappe, sans le moindre scrupule,  au moindre soubresaut qui témoignerait, que « non tout compte fait, elle n’est pas encore morte » .

     En gros, "on peut continuer à taper".

       Pour mieux comprendre, il faut pour cela,  se remémorer, un sketch de notre regretté Coluche,  qui avait écrit, «  mon cancer du bras droit ».

       Il doit y avoir, une douzaine, peut être ? je ne sais plus, d’années, j’avais commenté  ce sketch, que j’adore, et pour être précise, je l’avais même prolongé, ou si vous préférez, je m’étais inspirée du sketch de Coluche, pour écrire le mien.

      Mon idée, consistait à aller plus loin que lui, d’une certaine façon, puisque j‘avais exploité, l’idée du bras droit, comme membre, avec lequel on fait bien plus que d’avoir un cancer, si je puis dire, c'est-à-dire, prendre par le bras, ou prendre par la taille, par exemple.

      Cette métaphore vallait d’autant plus que Coluche, quelques années après, par le biais des restos du cœur, dont il fût le créateur, faisait référence au devoir de solidarité, qu’il fallait qu’on témoigne, vis-à-vis des plus défavorisés, ce qui, en soit, me semblait suffisant, pour justifier que j’écrivis ce sketch.

     Ce qu’est devenu ce sketch, je n’en sais strictement rien.

      Je suppose, que lui, l’a toujours en sa possession, pour ce qui me concerne,  je ne l’ai plus sur mes ordinateurs, depuis bien longtemps.

     Mais j’ai en mémoire, le fait, d’avoir ressenti un plaisir extrême, comme n’importe quel auteur, qui trouve, s’inspirant de quelqu’un, qu’il ou elle admire, le moyen de ficeler, quelque chose, qui tenait bigrement bien la route, et qui témoignait, « mine de rien », en quoi, s’inspirer de quelqu’un de talentueux,  pouvait booster tout à chacun, pour peu qu’on ait la sagesse, au bout d’un moment, de savoir lâcher prise, pour prendre son indépendance, intellectuellement.

     C’est d’autant plus interpellant, qu’ayant écrit, il y a trois semaines environ, mon autoportrait artistique,  je faisais référence à Thomas Fersen, non pas comme source d’inspiration, (ce qu’il fût, quelquefois, je le reconnais), mais comme « bras droit », quand il s’agit, encore aujourd’hui, occasionnellement, de correspondre avec certaines personnes, qui me sont impossible à joindre, par le biais d’internet, par exemple…

     C'est-à-dire ? « je ne sais , dans quelle proportions », pour être franche.

     Parce que quand j’ai besoin de communiquer avec quelqu’un, jamais, quasiment, je ne passe par lui…Enfin, disons, rarement.

     Ainsi, écrivant mon autoportrait artistique, il y a quelques semaines, j’avais complètement oublié le sketch de Coluche, dont je m’étais inspirée, à l’époque.

       Ce matin, sur Europe 1a station, qui voyait se produire  Coluche, à l’époque, et à l’occasion de la nouvelle saison des restos du cœur, une émission lui était consacrée, pour raconter la genèse, des restos du cœur, et c’est seulement là, que j’ai fait le rapprochement.

       Que je me considère, en quelque sorte, comme une enfant spirituelle de Coluche, oui, je le revendique, comme beaucoup, qu’on soit artiste, ou pas…  Qu’on s’en soit inspiré, ou pas, artistiquement, humainement, politiquement.

      Le jour où j’ai appris sa mort, j’ai pleuré une semaine entière, comme pour Desproges, parce que j’avais le sentiment, d’avoir perdu quelqu’un de ma famille.

     Ben oui, je sais, vous trouverez toujours, des personnes, qui se croient plus malines que les autres, pour vous dire, qu’enfin, tout ceci n’est pas tres "raisonnable"…

     Mais qu’a donc, à voir la  raison, quand c’est de cœur, dont il serait question…

     N’importe quel être humain, sur cete terre, doit tracer sa route.

     Et si pour tracer sa route, il doit d’appuyer sur des personnes, célèbres, ou particulièrement charismatiques ou médiatiques, il arrive que l’explication se trouve notamment, dans une forme de carence affective, qu’on peut observer, dans son entourage….

     Je n’ai jamais trouvé à redire, sur ce phenomène, moi, et pour cause…

     Je ne vois pas en quoi, ça poserait effectivement problème, des lors, qu’on garde son esprit  critique, et qu’on ait quitté, tout phénomène d’adulation, non raisonnée.

     Jamais, de ma vie, je n’ai eu cette posture, ni à cette epoque, ni plus tard,  quand j’avais commenc à écrire, à Thomas Fersen.

     Bien au contraire, je dois dire…

     Parce que des lors, que j’ai eu confirmation, de sa part, qu’il m’avait lu, (il m'avais envoyé un bristol, à l'epoque)j’en savais assez, au cntraire, pour exiger de lui, peut être même bien plus, que c qu’il aurait soupçonné, que j’aurai attendu de lui, alors, c’est vous dire…

     Quand à lui, il est arrivé souvent, par exemple, qu’il sorte des conneries, en interview, dans le seul et unique but, que je fasse une mise au point, ou qu’il se prenne, un savon de première….

     Quand à Coluche, ou Balavoine, à l’époque, bien que n’ayant à l’époque, qu’une vingtaine d’années, j’ai l’absolue certitude, à l’époque, que les ayant entendu tenir des propos, que je n’aurai pas approuvé, au grand jamais, je n’aurai moi, mis la sourdine sur mes idées, en mon fort intérieur, au prétexte, que je les admirais…

     Bien au contraire, d’ailleurs.

     Je crois que plus on admire quelqu’un, plus on doit être exigent….

     Raison pour laquelle, je n’ai aucune raison, d’avoir des scrupules, quand je vous parle de Thomas Fersen.

     Ce que je prétends là, je l’ai expliqué, déjà, maintes et maintes fois, sur internet, ou en vidéo.

      Pour cette raison, je suis d’autant plus dure, quand je vois des ados, devant certaines célébrités, et que je vois que ces dernières, outrepassant les limites.

     Bon, là, maintenant, je dois vous parler, de Mickaël  Jakson….. Et là, on est en plein sujet, je crois, non ?

     

    Lire la suite

  • Pli recommandé à Thomas Fersen, le 14 février 2019.

     J’ai rédigé cette lettre sous pli recommandé, de telle sorte qu’il ne puisse prétendre, que j l’enveloppe aurait été vide.

     C’est toujours ainsi que je procède, pour me protéger, à chaque fois, que mon droit est floué, et que je dois me protéger.

     Vis-à-vis de la tutelle, ou la curatelle, par exemple, j’ai procédé, ainsi, vis à de certains interlocuteurs,  au moins une dizaine de fois,  depuis le début de ma tutelle.

     Monsieur.

    Il y a quelques années, je vous avais délivré certaines autorisations,  qui vous autorisaient à être mon coach, sur internet, mais aussi, par personnes interposées, sous différents autres aspects, d’ordre juridique, curatelle, ou autres.

     A partir de ce jour, le 14 février 2019, je vous informe que je reviens sur le totalité de ces autorisations que je vous avais consenties, parce que je souhaite décider seule, du chemin, ou des chemins, que je souhaite emprunter pour mener à bien, l’ensemble de mon existence.

     Je me tiens à votre disposition, pour vous rencontrer, si vos le désirez,  et ne souhaite que vous rencontrer, dans la vie réelle, et ce, uniquement dans l’hypothèse, où vous le désireriez, vous aussi.

     Cordialement.

     Françoise Niel Aubin.

     (désolée, pour les répétitions).

       Je précise, que j’ai envoyé cette lettre, à sa maison de production, qui est référencée, sur le site internet, au registre des entreprises, où elle est référencée.

     De la même façon, que j’avais procédé, avec Tôt ou tard, il y a quasiment t 19 ans.

       Il faut savoir au sujet de ma correspondance, vis-à-vis de lui, que c’est toujours, à cette adresse que je lui écris, quand je le fais, très rarement, je dois préciser,  pour la simple raison, que je n’ai rien de particulier, à lui communiquer.

     Comment a til pris la chose ?

       Assez mal, visiblement, parce que n’ayant pas eu la copie, avant, par mail,  il a préféré assurer ses arrières, en refusant, carrément, le pli recommandé, avec comme prétexte fallacieux, qu’il n’habitait pas à cette adresse.

      Observant que visiblement, le coup de semonce ne lui avait pas suffi, alors, je me suis permise, alors, de lui envoyer la copie,  sans recommandé, cette fois, afin, qu’il n’ait pas le sentiment, que je lui forçais la main.

     Cette lettre bien sûr, n’est jamais revenue.

     Si j’éprouve le   besoin, aujourd’hui, de déposer cette lettre, sur mon site internet, c’est pour informer, tout à chacun, qui s’intéresse, un peu, ou beaucoup, au soit disant, couple, que nous formerions, que la relation, qui me lie à lui, est tout, sauf, une histoire d’amour…

     Tout, sauf idyllique.

     Tout, sauf du glamour, et que s’il est une chose, que je n’ai jamais support é, c’est bien de tenter de faire, croire, à tout à chacun que ça le serait.

       Mais surtout, sur le plan juridique, ce que je trouve d’une extrême gravité, réside, dans le fait, que grâce à ces autorisations, qui lui ont été accordées, « je ne sais pas vraiment par qui, ni à quel titre », pour être franche,  la moindre entreprise,  que ce soit la plus petite, ou que ce soit à l’international, comme Google, ou n’importe quelle autre GAFA ? lui obéissent, au doigt, et à l’œil, alors, que ça relève, de toute évidence, d’un véritable abus de pouvoir,  qui, à partir de cette date, du 14 février 2019, n’a absolument plus mon aval…

     Je regrette, pour être franche, d’observer, que je n’ai plus d’autre possibilité que d’agir ainsi, avec la seule issue, qui donne le sentiment, de laver notre linge sale, sur le place publique, mais je suis au regret d’observer, que je n’ai, pour me battre, et me défendre,  que ce moyen là.

    Lire la suite

  • Greta Thunberg vous ouvre les portes du futur, ne l'obligez pas à forcer la fenêtre !

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/a-rouen-et-au-havre-les-lyceens-et-etudiants-manifestent-et-font-greve-pour-le-climat-BG14741330

    14 Août 2019.

     Gréta Thunberg, est sur l'ocean, pour rejoindre les USA en voilier.

     Elle a parfaitement raison.

     Au delà du fait qu'elle a la prétention de montrer l'exemple, ce en quoi je la rejoins complètement,  elle a renvoyé les sponsors, qui d'habitude, financent ce bateau, au vestiaire,  ce qu'ils ont fait de bonne grâce, et je trouve ça vraiment bien.

    Oui, je fais partie de ceux, qui prétendent, qu'on peut aussi faire du business, quelquefois, tout en respectant une certaine éthique...

     Bon, là, je vois que j'en fais chier plus d'un, et pour être franche, ça ... MERDE, je sais plus comment on dit. Pourtant, mes filles m'ont fait reviser, ce week end... Ca m'en bouge une, sans faire bouger l'autre, c'est bien comme ça, qu'on dit ?

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/aux-etats-unis-greta-thunberg-ne-parlera-pas-a-trump-une-perte-de-temps_fr_5d52f3d9e4b0cfeed1a43f1f?ncid=other_facebook_eucluwzme5k&utm_campaign=share_facebook&fbclid=IwAR0hMwB3GhL-1luCh-HL3NB6EZrIdbdH2sTRa6-gAoIRfGHuWnrbIlmpNjM

     Mais enfin, mes filles, ça va pas du tout, là, cette expression, qui fait références aux testicules, qu'est ce qui m'a foutu des féministes pareilles...

     Oui, ça nous a tellement fait rigoler.....

     On devrait dire, "ça nous fait bouger un ovaire, sans nous faire bouger l'autre. UN OVAIRE.

     Et UNE B......

      Mais tenez vous bien, la bougresse  a décidé de ne pas aller voir trumps. D'un autre côté, je ne crois pas non plus qu'il ait envisagé, de lui accorder, la moindre entrevue, ce que je peux comprendre, pour être franche.

      Entre  ses dizaines et ses dizaines de tweets, et ses parties de golf, vous pensez bien qu'il a bien d'autres chattes à fouetter.

     Alors, "une petite pisseuse", qui veut refaire le monde, en plus même pas canon, au point de tourner dans une sitcom, pas bronzée, en plus, je suis sûre qu'elle ne pense même pas à prendre des gelules de carotène pour parfaire son teint, et poser pour les magasines, non mais je vous jure....

     Il y a une expression, qu'on utilise, en france, quand on parle de quelqu'un, qui est radin, on dit, "avoir des oursins, dans les poches".

     Gréta Thunberg, est l'oursin, non pas dans la poche des écologistes, mais dans la poche des financiers, et croyez moi, celle là, tout comme moi, on n'a pas fini de vous en faire chier.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Marine le pen, et rassemblement national , l'arnaque du siècle.

     Je vous livre mon travail, envoyé à mon bras  droit, hier matin.

    Marine le pen,  le 14 mars 2019.

    https://www.ledauphine.com/savoie/2019/03/13/chambery-cafouillage-autour-d-une-visite-de-marine-le-pen-a-la-rotonde

    Ok, je vois...

    C'est très amusant, en effet...

    Car en dehors, d’un symbole difficilement contestable, (je parle du mot ROTONDE),  qui renvoie, à l’image, d’hôtel et restaurants de luxe, le monument quasiment icône,  du système ferroviaire français,  ce qu’elle a cherché à faire, en tentant de venir le visiter, ce matin,  c’est de s’accaparer le symbole de distribution des rôle, come si elle se voyait, comme le chef de gare,  de l’Europe, ou plutôt l’aiguilleur  (au sens aiguilleur du ciel, comme dans l’aviation), régentant, la communication, entre les différents pays membres.

    Heureusement, que les syndicats, ont fait ce qu’il faut, et que cette visite a été annulée, ce matin.

     « pas folle la guèpe »….

     Mais si j le sujet est abordé, ce soir,  on peut lui suggérer de nous expliquer, plutôt que de chercher à s’accaparer ce symbole, en quoi, elle serait susceptible d’aider, par contre, à sa restauration.

    https://rassemblementnational.fr/droits-de-reponse/oui-un-migrant-peut-toucher-davantage-quun-retraite/

     Sur ce sujet, l’œil du 20h, a fait le travail, je crois, et est démontré, que c’est complètement faux.

     Il est bon de noter, par contre, que sur son site internet, elle part d’emblée, sur la posture parano, prétendant qu’aucun journaliste, n’a daigné vérifier ses dires, la condamnant, elle,  d’emblée, comme menteuse….

     Alors, que c’est faux, puisque ça a été vérifié, justement.

     Système pyramidal, quand tu nous tiens.

    Je vois, sur son site internet, qu’elle se donne le droit de réponse, face aux agressions des journalistes, puisque telle est sa posture… vis-à-vis des medias.

     Mais il est interpellant, d’observer, que nulle part, un adhérent, ou un sympathisant, ne soit autorisé, soit à commenter, soit simplement, à approuver, ce qu’elle prétend.

     C'est-à-dire que l’on demeure, toujours, et encore, complètement, dans le culte de sa personnalité, à elle, uniquement, ou des quelques personnes, qui sont à la tête du parti.

    Bon, son programme.

     Apres tout, faut aller voir.

     Le logement…RIEN, elle ne propose, rien, elle ne fait, que poser le constat.

    https://rassemblementnational.fr/le-logement/

    Les 144 engagements.

    Hola, je la cite : « J’ai voulu, par cette démarche, vous permettre de contrôler mon action à la tête de l’État au cours du quinquennat. Sans ce contrôle, il n’existe pas de démocratie saine.

     Au sein de son parti, déjà, personne n’a le droit, de commenter quoi, que ce soit, je viens de regarder sur le règlement interne.. rien n’a changé, donc.

    Mai ce qu’elle dit, est incohérent.

     Comment peut elle prétendre  respecter à l’avenir, une vraie démocratie,  si un jour elle était élue, alors, qu'au sein de son parti, au moment où je vous parle, elle reste dans un schémas, entièrement pyramidal, où rien, n’a changé, depuis le FN ?

     Les idées, neuves, j’en vois nulle part.

    Je fais un copié collé.

    Remettre la France en ordre, en cinq ans.  Cette phrase ne veut rien dire, on sait, qu’on doit complètement changer notre société, ou plus précisément, qu’il faut des idées neuves, et surtout, parfaitement palpables et concrètes, et là,  elle ne fait que demeurer, dans les intentions, et dans la généralité.

    C’est l’engagement que je prends.

    Mon projet contient 144 grandes mesures qui vous seront détaillées tout au long de la campagne.

     Donc, par définition, on ne les connait pas encore.

    J’ai voulu, par cette démarche, vous permettre de contrôler mon action à la tête de l’État au cours du quinquennat. Sans ce contrôle, il n’existe pas de démocratie saine.

     Elle fonctionne toujours, chez eux, de façon pyramidale, alors, c’est plutôt mal barré.

    L’objectif de ce projet est d’abord de rendre sa liberté à la France et la parole au peuple.

     Généralité, qui ne veut rien dire, encore une fois. La liberté de chacun, s’arrête, où commence celle des autres, non ?

     Car c’est en votre nom, et pour votre seul bénéfice, que toute politique nationale doit être menée.

     La notion de bénéfice, prête interprétation, d’une part, mais exclue aussi, la notion de communauté,  triste, comme vision du monde.

    Je veux aussi rendre leur argent aux Français, parce que depuis de trop nombreuses années, notre politique sociale et fiscale appauvrit les classes moyennes et 

    populaires, alors qu’elle enrichit les multinationales et dilapide l’argent public via une immigration totalement incontrôlée.

     Oui, on sait, que les immigrés, ont le dos large… s’ils n’étaient pas là, on se demande bien, sur qui, elle ferait son beurre.

     Quand à l’argent des français, c’est assez simple, en fin de compte, partout, où les extrêmes droites, sont au pouvoir, les citoyens ont peur, et envoient leurs capitaux à l’étranger, et les entreprises, ferment, ou ralentissent, parce qu’ils n’ont plus d’investisseurs, comme ça se produit en Italie, vers la Suisse, actuellement, et ce sont les PME les premières à déguerpir.

    Mon projet, vous pourrez le constater, consiste en une véritable révolution de la proximité.

     Restauration des services publics, alors. OK, elle  fait comment, pour financer ? est ce qu’elle va jusqu’à renationaliser, et reouvrir les postes, et les petites gares ? moi aussi, j’aimerai bien, mais ça induit, une changement de paradisme, dont on ne voit aucune trace encore…

     Proximité démocratique : je veux que les décisions soient prises au plus près des citoyens et directement contrôlées par eux.

     OK, mais là, encore, le citoyen, n’est pas nécessairement le mieux placé, pour observer, comment, les décisions, à prendre, peuvent être, mêlées,  aux régions alentours, ou aux pays limitrophes, pour ne citer, que ces aspects là.

     Proximité économique : il s’agit de réaménager notre territoire, d’y trouver des services publics partout, de relocaliser nos entreprises et donc nos emplois. Plus aucun Français, plus aucun bout de France, y compris l’Outre-mer pour lequel j’ai déjà présenté mon projet complet, ne doit être oublié…

     Y’a rien, quoi, elle ne nous vend, strictement, que de l’emballage.

     J’ai l’impression, d’avoir affaire, à une gamine, complètement à côté de ses pompes.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/marine-le-pen/videos-les-sept-sequences-a-retenir-de-l-emission-politique-avec-marine-le-pen_3234291.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/espagne.html

     

     

    Lire la suite

  • Ma fibre écologique, je la dois, à.....

    Mon frère ainé !

    On pourrait penser qu'elle me serait vienue de mon père.. Non, en fait.

       Lui, avait une conscience écologique, que je qualifierai d'instinctive, et mal adaptée... Nous lui devons l'amour de la forêt, c'est vrai, on ne peut nier, mais sa fibre écologique, c'est plutôt nous, ses enfants, qui la lui avions enseignée, non pas par théorie, mais plutôt dans les faits, par le jardin.

    Lire la suite

  • Et si on supprimait l'argent liquide, pour lutter contre la fraude fiscale ?

    http://www.leparisien.fr/le-labo-du-parisien/grand-debat-et-si-on-supprimait-l-argent-liquide-pour-lutter-contre-la-fraude-fiscale-08-02-2019-8007135.php?fbclid=IwAR06fNhjPFsb05fm7t-Yhc9rcD9-H8JtvLJ4mwfeMebJB968qJ3q_Dp29CE#xtor=AD-1481423552

     Je reconnais, que ça serait tentant, enfin, je veux dire, que ça serait un moyen, effectivement, de contrôler d'avantage, certaines activités, et notamment, ce que vous dénoncez.

    Mais ce choix revêtirait d’énormes inconvénients, qui sont les suivants..

    D'une part, psychologiquement, avoir la notion de l'argent, véritablement, rien ne vaut, le fait, de le toucher, et d'en avoir conscience...

    Si vous avez une liasse de billet, pour 1000€, dans votre porte feuille, ou votre porte monnaie, vous aurez beau dire et beau faire, vous avez infiniment plus conscience, de ce que ça représente, que si vous avez l’équivalent, sur votre compte en banque.

    Ensuite, le second et énorme inconvénient, réside, dans le fait, qu'avec la précarité sociale, énormément de personnes, aujourd'hui, et c'est bien le drame, en sont réduits à devoir bosser au noir, pour ne pas sombrer, encore plus bas, qu'il ne sont déjà...

    Et cette activité économique parallèle, est la résultante, qu'on ne peut nier, d'une société productiviste, où l'être humain est méprisé...

    Moi aussi, je condamne, idéologiquement le travail au noir, bien évidemment...

    Mais je préfère voir quelqu'un, qui se débrouille au noir, dans une situation de détresse, plutôt que de le voir sombrer psychologiquement, bien plus bas encore...

    Qu'on assure au citoyen, une plus grande bienveillance, il aura à cœur, de respecter la loi, plus probablement, j'en suis convaincue.

     Autre chose, l'évasion fiscale,  il y a bien longtemps, qu'ele ne se fait plus majoritairement, je veux dire, par malettes, d'argent liquide interposées...Non non, elle se fait,"en cols blancs", en surfant, sur les carences juridiques, d'une part, d'un pays à un autre, y compris, au sein de la communauté européenne, (demandez donc, à marine le pen,  elle en connait un rayon, sur le sujet, puisque se faire du blé, est la seue motivation, qui justifie, qu'elle persiste à faire de la politique), par conseillers, fiscaux interposés, e paradis fiscaux, au sein même de l'Eurpe, mais aussi, bien au delà.

     Depuis plusiuers années, quand on achete un bien, à partir d'une certaine somme, (que je ne connais pas), si vous achetez une voiture, par exemple, vous n'avez l droit de payer, que par cheque, carte bancaire, mais pas en liquide.

     Demander d'o n vient l'argent,  à partir d'une certaine somme, me semblerait bienvenu, mai je n'ai pas encore eu l'occasion de le pencher, sur ce problème.

     Une chose demeure certaine, en tout cas, c'et bien d'Europe, là, dont il est question, et certainement pas de politique intérieure, dont il est question.... A bon entendeur...

     Et je ne vous parle pas encore, là, de piratages informatique, venant de hakeurs, ou d'europe de l'est, la Russie, pour ne pas la nommer,  ou d'un quelconque problème informatique, lié plus banalement, aux paiement, en cartes bancaires....

    Lire la suite

  • "Avec générationS je suis à la bonne place"....

     Pour ce qui me concerne, j'aurai pu dire la même chose, en précisant, toutefois, "politiquement" (puisque artistiquement, ce qui est ma vraie nature,  ça n'est pas encore le cas, même si ça progresse un peu).

     Je cite, son commentaire, auquel j'ai repondu, pour être plus précise.

    "Avoir entendu autant de gens différents ( même des gilets jaunes se sont joint à nous !!! ) écouter les inquiétudes, les appels à l aide, mais surtout énormément d humanisme , de respect , d espoir ! 
    Incroyable , comme les participants ont ouvert leurs coeurs, et que de belles découvertes ! Que de gens formidables ! Ça fait un bien fou . Je suis vraiment la ou je dois être".

      Oui, voilà, un commentaire, qui fait chaud au cœur, surtout par les temps qui courent. c'est tellement plus facile, d'être dans la critique, et de s'interdire, d'aller chercher à s'ouvrir aux autres, pour voir, ou plutôt, regarder, et réfléchir, à ce qui se fait de positif...Depuis le début de la crise des gilets jaunes, j'explique, que beaucoup de leurs problèmes, trouvent leurs solutionnements, dans le programme de générationS... Mais il n'y a pas plus sourd, que quelqu'un, qui ne veut pas entendre, et surtout, beaucoup, cèdent ou sont tentés de céder, je crois, à la facilité de croire, que ces solutions, seraient trop compliquées, à mettre en oeuvre....

      Et préfèrent croire, que des solution, "plus radicales", seraient préférables... mais n'oubliez jamais ça, surtout, les extrêmes, TOUJOURS, tentent de vous faire passer des vessies, pour des lanternes, et plus vous e^tes ignorants plus ça les arrange, parce qu'ils ne souhaitent qu'ne chose, que vous les suiviez, et donc, que vous ne soyez que "suiviste", et pas "penseurs", et acteurs, de votre problématique.

      Laisser croire, aux citoyens, qu'il existe des solutions simples, à des problèmes qui sont complexes, ce qui est une réalité, est la méthodologie, la plus courante, au sein du rassemblement national, ne l'oubliez jamais. d'ailleurs, il n'y a qu'à observer, à quel point, sur la majorité des points qui fâchent, le rassemblement national, est complètement stérile, sur les idées, et pour cause, vous maintenir, dans l'ignorance, c'est leur but, "non avoué"...

  • Chaque matin, en direct du Colombier, à Pavilly, ou j'expose.

    A demain matin, même lieu, presque même heure, enfin, je fais mon possible.     

    Lire la suite

  • Pour une baisse de la TVA sur les produits de première nécessité.

      Le challenge, reside dans le fait, de choisir, si l'on inclut, le fait d'inciter, à une consommation, plus verteuse, et meilleure, pour la santé, ou pas...

      Personnellement, je serai tentée, par le fait, de l'inclure.

      Mais malgré tout, je vais installer ce sondage, sur FB, afin d'y voir plus clair.

      A chaque fois, que je preferai, un produit, plutot qu'un autre, j'en expliquerai la ou les raisons.

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/pont-audemer-de-la-baguette-au-cafe-solidaire--un-concept-qui-fonctionne-AE14674400

    @Francoise Niel Aubin, oui, pour moi, ce principe, est juste génial, comme les épiceries solidaires, d'ailleurs.

    J'ai expliqué, il y a quelques années, que les épiceries solidaires, psychologiquement, pressentaient, un énorme avantage, pour ceux, qui sont en situation de précarité.
    j'ai été bénéficiaire des restos du cœur, il y a quelques années, alors, je sais, ce que l'on ressent...

    Loin, de moi, l'idée de vouloir cracher, dans la soupe, qui m'est venue en aide, ça ne risque pas...

    Je prétends, juste, que le principe de l'épicerie solidaire, présente, l'énorme avantage, de ménager, le demandeur, sur le plan psychologique...

    PARCE QUE DEMANDER DE L'AIDE, exige quelquefois du courage, que certains, en situation de détresse sociale, ou psychologique, n'ont peut être pas, parce que ça impose, d'avoir, déjà, en amont, une image de soi, qui soit suffisamment digne...

    Et ça n'est certes pas avec la banalisation des contrats courts, que ce soit ici, en France, mais aussi, dans les autres pays d'Europe, comme l'Allemagne, mais bien au delà, que ça risque de s'arranger...

    Et pendant ce temps là, le poste "logement", occupe une part, de plus en plus importante, dans le budget des ménages, et de plus en plus de logement, qui appartiennent au privé, demeurent désespérément vides...

    J'ai demandé aux banques, de mettre sur pied, un "certificat de solvabilité"... Et on attends toujours.

    Lire la suite

  • Situation explosive en Algérie, à quelques semaines de l'élection présidentielle.

     Deja, pour mieux comprendre, où réside le problème, c'est ici:

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/algerie/election-presidentielle-en-algerie/l-article-a-lire-pour-comprendre-l-election-presidentielle-en-algerie_3208393.html

     Lettre ouverte à monsieur Bouteflika.

     (Je précise, que je viens de décider de la poser, alors, que j'ecrivant, il y a 2h, non...).

    Bonjour, monsieur Bouteflika.

      Je ne dispose d’aucun moyen, hélas, d’avoir la certitude que cette lettre sera bien lue par vous, au point, que je n’ai même pas la certitude, que vous soyezcapable de tenir cette lettre, pour en prendre connaissance.

      Je ne mets pas en doute, par ce principe, l’honnêteté des personnes, qui sont intermédiaires,  dans ma démarche, qu’il s’agisse de mon bras droit,  ou du gouvernement français,  qui transmettra « ou pas », cette lettre….

      Non, j’émettrai plutôt des doutes, sur le fait, que ceux qui gravitent autour de vous, et qui semblent fort nombreux, pourraient être tentés, d’entraver le fait que vous preniez connaissance,  de ma pensée profonde, aujourd’hui, face aux heures sombres, que connait de nouveau, l’Algérie, à quelques semaines de cette nouvelle élection présidentielle.

     Vous savez mieux que personne, à quel point nos deux pays sont liés.

      Au-delà  du contexte de colonisation, qui forme la racine, que nos deux pays, tentent désormais, par tous les moyens, de rendre la moins toxique possible, pour les générations actuelles  et futures, il n’en demeure pas moins, que les descendants d’algériens,  qui sont français, désormais, sont fort inquiets, relativement à votre situation politique, et qu’à ce titre, tout le monde, a à gagner, à ce que cette dernière, devienne la moins explosive possible….

      Si vous maintenez votre candidature, à ces élections, le message que vous envoyez, non seulement à votre peuple, mais aussi bien au delà, à tous ceux de par le monde, et pas uniquement  en France, qui ne vivent plus en Algérie, est celle d’un homme irresponsable, qui refuse d’observer, les changements de paradigmes, qui s’opèrent désormais….

      Cette modification de la lecture des enjeux actuels, il semble bien que ce soit vous, et personne d’autre, qui en ait été à l’origine, par la volonté d’apaisement, que vous avez démontré, face au traitement de l’affaire des moines de Thibérine, ces dernières années….

      La sagesse, dont vous, ET PERSONNE DE VOTRE CLAN, avez su démontrer, par les actes, en agissant ainsi, redonne, à l’Islam, tout entier, même si par d’autres aspects, je trouverai à redire, une forme de dignité, empreinte de tolérance, que  seule,  une laïcité contemporaine, et donc, incluant, la liberté de culte, la plus totale, sait exprimer….

      Que cet apaisement, au sujet de cette affaire, vous en soyez le maitre, et l’auteur, mérite, largement, les lauriers, que peut être, d’autres, vous refuseraient, alors, qu’il n’est pas dit, soit dit en passant, que ces autres, aux quels je fais référence, se trouveraient nécessairement, de notre côté, culturellement parlant.

      Moi, personnellement, en temps que femme  et féministe, je vous les accorde, et je vous les accorde, largement.

      Comme vous le savez peut être, il m’arrive souvent, pou aider à  analyser, et à comprendre la politique,  de la comparer au fonctionnement, d’une famille.

      Certes ça n’est pas toujours valable, ou souhaitable, mais bien souvent, malgré tout, je dirai, à 80 % des cas, ça aide grandement, à y voir plus clair.

      Ainsi, j’ai la naïveté de croire  qu’un président de la République, ou un chef d’état,  a pour mission, de veiller sur son peuple, le temps que le mandat, qui lui ait été confié par les urnes, est en cours.

      Il prend une situation  en marche, puis la restitue, et la remet en jeu, dans le cas, où le pays concerné, jouit des avantages, d’une démocratie, qui est sensé redonner  au peuple  en question, le droit de choisir, celui qui aura cet immense, et prestigieuse, responsabilité.

       La métaphore, au sujet de la famille, vaut, elle aussi, par le revers de la médaille,  si l’on observe, que le président élu, manque à son devoir, y compris, quand pour diverses raisons, qui ne sont pas toujours de son fait, il ressent les pires difficultés, à relever cet incroyable défit.

       Il arrive aussi hélas, par cette métaphore, qu’on observe, au sein des familles, un père, ou une mère, qui pour différentes rasons, se trouvent dans l’incapacité d’assumer alors la tâche, qui lui incombe.

      On voit ainsi, au sein des familles, certains enfants, devenir, toujours trop tôt,  les parents  de leurs propres parents….

      Ce phénomène est fort bien connu des psychologues, et si l’on apprend en tout cas, tente on de le faire, aux enfants, à s’en protéger, ou à les en dissuader, ça donne toujours, chez l’enfant, et l’adolescent, des situations, des plus douloureuses, des plus perturbantes, et des plus destructrices, qui soient, parce qu’un enfant, un adolescent, ou un adulte, devrait pouvoir prétendre, tracer son chemin, sans avoir, à être, toujours, trop tôt, le parent de son propre parent….

      Ce que « vos enfants vous disent », monsieur Bouteflika, aujourd’hui, en descendant dans la rue, n’est pas de l’ordre du mépris, comme peut être, vous le soupçonnez….

      Ils observent, surtout, que vous, en poste, ce n ‘est rien d’autre, qu’un cercle concentrique, avide de pouvoir, et donc, d’argent, par le processus de corruption, aujourd’hui, qui vous instrumentalise,  au détriment, de votre propre  pensée,  de vos valeurs, même, mais bien, pire, à mon avis, au détriment, des raisons, profondes qui aient justifié un jour, que vous soyez entré, vous, en politique….

     Voilà, ce que visiblement, votre posture, vous empêche véritablement d’observer, et qui choque, véritablement, vu de l’extérieur.

     Ici, à Jumièges, dans un petit village, prés de chez moi.

     Une vielle dame, avait un grand nombre de chats.

    Quelqu’un, qui avait abusé d’elle, juridiquement, lui prenait tout son argent.

     Il consentait, cependant, à lui faire livrer chaque jour, un repas.

       La vielle femme, dépendante, et incapable, par sa maladie et sa vieillesse, d’assumer son quotidien, posait le repas, sur la table, et les chats affamés, se jetaient sur la nourriture,  laissant la pauvre vielle dame, littéralement affamée, et nécessitant des soins, et beaucoup d’attention.

      Cette affaire, fut jugée dernièrement, à Rouen.

     Ce qui se produit, actuellement, autour de vous, est exactement de cet ordre, et parfaitement antinomique, avec les motivations  profondes, qui aient justifié, un jour, que vous soyez vous,  digne, et fier, d’être entré en politique.

      Les parasites qui gravitent autour de vous, n’y sont pas, pour servir votre histoire, et moins  encore, celle de votre pays, mas bel et bien, comme l’avaient fait les chats, alors, pour leurs intérêts, strictement personnels.

      Pour cette raison, je vous en conjure, renoncez  à vous présenter à ces élections  à venir, il est encore temps.

     Francoise Niel Aubin.

    Lire la suite

  • Peuples autochtones et palestiniens, même combat !

     Le vernissage, a lieu vendredi 1 mars 2019, et pas lundi, désolée, pour l'erreur.

    Lire la suite

  • Ils n'ont rien contre l'Egypte, mais tout contre le système pyramidal.

    https://www.liberation.fr/france/2019/02/20/benoit-hamon-la-votation-ca-a-quand-meme-plus-d-allure-que-les-accords-d-arriere-cuisine_1710540?fbclid=IwAR3YqYijjooTl1gT1OSekl3Wkt-CXylb1BQ_lEEt9KfvhdjzlxwXgiRBfCE

    Je cautionne, tout ce qu'il dit...

     Mais ce que je trouve vraiment étrange, personnellement, c'est qu'aujourd'hui, au moment où je vous parle, alors que les gilets jaunes, les vrais, je veux dire, c'est à dire 95% d'entre eux,  ceux là même, qui dès le depart, se révoltaient, pour effectivement dénoncer leurs situations sociales, effectivement inquietante, sur le moyen terme, et sur le long terme,  se voient passés de mode, d'un seul coup, parce qu'un garde du corps, nous fait le coup de "bel ami", de Maupassant, version diplomatique, entendez par là, je vous prie, "version ariviste",  et que quelques dizaines, de fachistes à grands renforts de vidéos, font tellement sensation, qu'on ne parle plus que tres peu, des fameux gilets a jaunes.

     Et que ce travail d'occultation, quoi qu'on dise, est bien réel, et je ne saurai trop conseiller  aux juges, qui vont être chargés d'étudier leurs dossiers, de se pencher sur leurs modes de subsistance, les leurs, mais aussi, ceux de leurs proches, parce que à mes yeux, même si helas, il n'est pas question d'attendre d'être payé, pour avoir le cerveau rongé par les idées neo nazies... Je trouve, pour ma part, tres interpellant d'observer,  à quel point, cette histoire d'antisémitisme, combiné à l'affaire Benalla, fait littéralement écran de fumée, vis à vis de l'actalité, qui, par les lois, aujourd'hui, demeurent effectivement, fort préoccupantes...

     Que l'antisémitisme, soit extrêmement grave, ça ne fait aucun doute, et là n'est pas la question.

     Aujourd'hui, l'ensemble des cimemtières, TOUS CULTES CONFONDUS, sont souvent profannés, par de jeunes cretins, généralement imbibés d'alcool, le samedi soir,  et ce sont les cimetières chrétiens les plus touchés, alors, que ce ne sont pas les premiers, desquels on parle.

      Pour en revenir à la votation citoyenne, proposée par Benoit Hamon, je suis absolument persuadée, que c'est vraiment une bonne idée, justement, parce qu'elle propose, une alternative fort séduisante, qui d'une part, redonne au citoyen, la main comme on dit, c'est à dire, par son vote, un vrai pourvoir de decision, mais sans tomber, dans la méthode du référendum, qui en est alors, le pire, parce qu'il ne favorise, que le court terme.

     Le fait que les chefs de partis de gauche, (comme le seraient tout autant, des chefs de partis de droite, je suppose),  fassent la fine bouche, si je puis dire, sur ce sujet, est étrange, parce que ça signifie, qu'ils n'ont pas compris, où se trouvait effectivement, le problème... Ou bien alors, ce sot eux, les adeptes des pyramides... Et franchement, quand on voit comment, ça se passe en Egypte, c'est pas de tres bonne augure, en ce qui les concerne. En tout cas, on ne pourra pas dire qu'on ne les aura pas prévenus.

    Lire la suite