google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Is 2

Marine le pen, au dernier grand débat, avait fumé quelque chose ?

 Pour commencer, il y a ce qui vient de lui tomber dessus, au sujet de l'amende exigée, par la communauté européenne.

https://www.20minutes.fr/politique/2292235-20180619-video-assistant-parlementaire-marine-pen-devra-bien-rembourser-300000-euros-parlement-europeen?fbclid=IwAR0TKyVS6CNOP572KWyoi88fKNDFDtvJTuf_7zWMX6Q68WJYWW9Qay28SnI

  On ne nous feras pas croire qu'elle ne savait pas, ou qu'au mieux, elle se serait posé la question.

  Mais moi, ce qui m'épate au plus haut point c'est d'observer, à quel point, "pour  ces gens là",  qu'on leur annonce qu'elles doit une telle somme d'argent, ça ne les perturbe, mais alors, absolument pas...

  Oui, je sais, je suis une grande naïve, comme vous le savez, une fille de cul terreux, qui sait qu'un sou est sou, c'est vrai, mais c'est ce qui fait ma valeur, je crois, celle de l'argent quand on n'a pas été formaté, par son paternel à se torcher le cul avec les rideaux, comme disait mon père.

 Quand je pense à tous ceux, qui ont fait une depression, ou un burn out, au "prétexte", que l'industrie agricole, ou France télécom,  et qui sont morts, "les pauvres chéris"... elle, elle doit 300 000 boules, et hop, là, "no soucy", sourire ultrabrite, "souppesé, c'est vendu"....

 Non, mais franchement, de qui se moque "thon", tant que ça ne remet pas en cause leur train de vie... Le business, quoi, comme dit sa nièce, "être aux affaires", voilà bien là un vocabulaire le pennien,  à ne pas confondre avec l'etui, en question. Sauf sil est tricoté au chrochet, ça va sans dire.

 Mais j'en reviens au titre, quand je me pose cette question.

 Ca n'est pas de l'ergottage venant de moi, juste une remarque, qui me rappelle singulièrement la fameuse phrase, "ils sont là, ils sont dans les campagnes" qu'elle trainera sa vie entière, je crois.

 Non, cette fois, bien que ne soutenant pas particulièrement, François bayrou,  ce dernier, mine de rien, lui, expliquait le plus sérieusement du monde, une hypothèse, qui résiderait, dans la disparition de l'Europe.

 Cette crainte, si elle peut sembler, quelque peu exagérée n'en demeure pas moins, une vraie inquiétude, et qui sur un plateau de télévision, mérite le respect, qu'on doit à son interlocuteur.

 Elle lui a ri au nez, le plus simplement du monde, en lui répondant,  "ha bon, vous croyez vraiment, qu'elle va fondre, comme ça".... Et elle l'a répété, d'ailleurs, pour le cas, où son desir de faire une pointe d'humour,  n'aurait pas été perçu. Enfin, elle le prenait pour un con, quoi.

 Je ne suis pas en train de prétendre, qu'une pointe d'humour quelquefois  dans la politique, n'aurait pas sa place apres tout, pourquoi pas...

 Mais moi qui compare souvent les humoristes comme des funambules, qui parchent sur un fil, je crois pouvoir affirmer que destiné à tourner un adversaire, politique en ridicule, c'est purement, et simplement, conrtreproductif.

 Personnellement, elle m'a vraiment fait penser de nouveau, à ce jour là, au sujet du débat, face à macron, ce qui pour autant, ne signifie pas particulièrement, que ça appuierait la thérorie, de macron, pour  ces élections là, "nous, ou le chaos".

Esclavage immigration FBI Européen féminisme émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire