google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

19914823 1

le chef Raoni demande le départ, de Bolsonaro, le plus vite possible ....

https://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/amazonie/amazonie-le-chef-indien-raoni-demande-le-depart-de-bolsonaro-le-plus-vite-possible_3588667.html?fbclid=IwAR2TwEEXcUvV52CnrT4l8DK7e0C3cTGmYXWdpQORJBoWJr89AMddUXgn6IQ

Sur FB, à l'instant:Virginie Carbuccia "On a de gros cinglés à la tête de nombreux pays, mais celui-là, c'est le pire de tous. Comment les Brésiliens ont-ils pu tomber dans ce piège". 

   Par facilité, ce qui fait la particularité du populisme, c'est justement de faire croire, qu'il existerait des solutions simples, à des problèmes politiques, qui sont toujours complexes et donc, qui demandent le plus souvent, des solutions plurielles, et surtout, qui exigent des mises en pratiques, autant sur le moyens terme, et le long terme, que le court terme...

   Des lors, la solution de facilité est envisagée, comme providentielle, et ce sont toujours les minorités, qui en font les frais. Je crois que ma théorie, sauf erreur de la ma part, s'est toujours vérifiée, quelque soit le pays, ou le moment, de l'histoire de l'Humanité.

25 Août 2019.

https://i.diem25.org/en/petitions/37?fbclid=IwAR1As9tPPWQ7ocPcA7SUMtLEziE6w24K2Yd9P_jV63KJfa7b450VMN9ZBiw

 Alors, "QUE FAIRE" ???

 (copié collé, de mon commentaire, FB, à l'instant).

    • Nat Snowskye Virginie Carbuccia oui mais QUE FAIRE ?

      Francoise Niel Aubin Nat Snowskye il y a la possibilité de rendre la forêt amazonienne, patrimoine de l'UNESCO, comme je l'avais deja suggéré, à l’époque, peut être que si ça avait été fait à il y a quelques années, comme je l'avais suggéré, ces incendies aujourd'hui, n'auraient pas pu avoir lieu.

       L'autre possibilité, qui n'est pas incompatible avec la première, résiderait dans le fait de travailler par anticipation avec certains laboratoires pharmaceutiques, ou certaines multinationales, qui seraient intéressés, dans un processus de collaboration avec les indiens eux même, qui seraient les cueilleurs des plantes qu'ils connaissent mieux que quiconque.

       Ce projet aussi, je l'avais expliqué et développé, on m'avait dit que le groupe L'OREAL, notamment, serait intéressé.

       Dans mon projet, bien sûr il s'agit d'une démarche purement éthique. Ce projet, présente un avantage absolument phénoménal, qui réside dans le fait que Bolsonaro, du coup, se retrouverait face à ce qui existe de plus puissant, objectivement, c'est à dire, carrément des multinationales, hyper puissantes, dignes de faire face, justement aux multinationales, de l'agro alimentaires, ou des lobbys de l'agriculture intensive.

       Autant dire, que ça serait, l'hydre à deux têtes, contre un autre hydre à deux têtes, ou dragon, contre dragon... Voilà, pourquoi, je suis intimement convaincue, que cette idée, serait la bonne.       

       Je précise que du côté des indiens d’Amazonie, enfin, pour ce qui concerne, le chef RAONI, ils sont au courant de mon idée, déjà, depuis longtemps, mais la mise en oeuvre, et les tractations, pour que ça se déroule, de façon aussi éthique, que je le voudrai et que ça doit être fait, vous comprenez bien, que ça ne saurait, être de mon ressort.

    https://www.france24.com/fr/20170517-bresil-amazonie-lobby-agricole-demanteler-agence-defense-droit-indigenes-funai

    REEMBA, Réintroduction d'Essences Endémiques en Monoculture par Bandes Alternées.
    Read more at http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-internationale/reemba-reintroduction-d-essences-endemiques-en-monoculture-par-bandes-alternees.html#MwqHR1ky0a4ThyT2.99

immigration réchauffement climatique émancipation Droit à l'information droit du travail

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire