google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Medias, communication, INTERNET.... "Elle n'a jamais menti".

 

    Bon alors, soyons clair, il n'est pas question que je fasse sur mon blog, quoi que ce soit qui soit justifié, par autre chose, que mon plaisir et rien de plus, en tout cas pour l'instant.

    Ainsi quand je ferai une critique ou un commentaire d'une emission, c'est juste que j'en ai envie, et rien de plus. Pour ceux, qui se demandent pour quelle raison je ne fais la critique de telle ou telle autre, et bien je dirai que "je ne suis pas payée pour ça", puisque je ne suis pas payée du tout. Ca ne signifiera pas necessairement que je suis fâchée, ou que j'ai des regrets ou quoi, que ce soit de cet ordre, mais juste que vous devrez vous en contenter, et que je pense moi avoir fait gratuitement bien plus que je ne ferai à l'avenir, dans le milieu des médias.

    En gros, si mon point de vue vous importe débrouillez vous desormais pour que j'ai un contrat de travail.

  • Fête de la nature, du 22 au 26 mai 2019.

     Le mot du président,  non pas de la République, mais du SMBVAS. Syndicat Mixte du Bassin versant de l'Austreberthe, et du Sassimbec.

    https://www.smbvas.fr/le-mot-du-president.

     Le programme est ici:

    https://docs.wixstatic.com/ugd/f2ee02_3e4bf5f8fcea43fe9762053f882caf1e.pdf

     23 Mai 2019.

     N'oubliez pas, c'est ce week end !

     

    Lire la suite

  • Convoi exceptionnel, de Bertrand Blier.

    29 Avril 2019.

    Le moment est venu, je crois, de se poser la bonne question.

     Que recherche t’on quand on va voir un film ?

     A question, mérite d’être posée, d’ailleurs, à chaque fois, qu’on va voir un spectacle, un film, ou autre chose d’artistique.

     Moi, j’aime rire, c’est vrai, mais j’aime aussi être bousculée, ou plutôt, me sentir interpellée.

     Je vois que beaucoup de spectateurs,  n’ont pas aimé.

     Peut être devraient ils alors, se poser la question.

     J’y ai trouvé, une forme de synthèse,  de bien des propos que je tiens, sur des sujets de société, sur lesquels je travaille, depuis bien des années.

       Et en ce sens, ça m’a fait du bien, de voir ainsi synthétisé par métaphores interposées, bien des remarques,  dont je me suis faite écho, mais dont cependant, je ne risque pas d’être la seule, à les a voir observés.

       Nous vivons effectivement, une époque plus difficile qu’auparavant, quand on avait un travail, plus facilement,  et que déjà, par ce fait, même si la voie, « toute tracée », ne nous satisfaisait pas, au moins, avions-nous le sentiment de « tenir une place », dont nous n’avions pas nécessairement, à nous soucier, quelquefois….

       Heureux, ou pas heureux, dans ce choix, au moins, les choses  étaient en quelque sorte, au minimum, un peu tracées.

     Une forme de destinée, plutôt imposée, par un système, qu’on n’approuvait pas nécessairement pour autant.

    Aujourd’hui, alors qu’au demeurant, on est conscients du fait que nos enfants auront la vie plus dures, que nous, c’est envisageable, même si au demeurant, politiquement, on fait tout pour que ça ne soit pas le cas, ou que ce le soit le moins possible, on sait surtout  que bien que respectant la loi, et faisant preuve d’une réelle bonne volonté,   et bossant dur, pour beaucoup, il est de plus en plus difficile, de faire des projets, sur le moyen terme, ou le long terme.

     Ainsi, on voit, dans ce film, une cohorte de personnages, issus de milieux sociaux différents, dépourvus du moindre affect, en dehors de la boulangère, subir leur vie, comme de misérables victimes, incapables de revendiquer, justement, d’être « acteurs », de leurs propres vie, d’où la nécessité à leurs yeux, d’avoir « la suite du scenario ».

     Depuis toutes ces années, que je suis sous tutelle, puis curatelle, il est arrivé quelquefois,  que je me trouve en situation un peu difficile, voir, très difficile, psychologiquement.

     Uniquement, à cause de cette mesure de protection, je précise, et pas d’autre chose…

     Il y a toujours un couillon de service, alors, pour m’envoyer, le lien d’une cartomancienne, ou d’une voyante…

     Je déteste ces gens, comme vous ne pouvez l’imaginer.

     Certains sont compétents, peut être ?

     Et (ou) honnêtes, je le présume.

     Elles me proposent toujours de me dire mon avenir,  sans me demander, le moindre argent.

     Et ça me mets dans une colère noire, que vous ne sauriez imaginer.

     Parce que le seul moyen, de ne pas être inquiet, pour son avenir, ou l’avenir, en gnéral, c’est précisément, « d’en être acteur ».

     Tu veux connaitre ton chemin ?

     Et bien décide, toi, ce qu’il sera, et puis voilà.

     Je refuse, obstinément de subir une destinée, qu’on voudrait me faire passer comme étant écrite, à l’avance.

     Car c’est bien de ça, et de rien d’autre, dont parle ce film.

     Il peint une galerie de portraits, d’individus qui refusent d’être les acteurs, de leur destinée, parce qu’ils préfèrent, subir….

     Procédant ainsi, quoi qu’il se passe, ils ne sont alors, responsables de rien.

     Alors, c’est sûr, ça n’est pas un film qui vous caresse dans le sens du poil, parce qu’il nous oblige à nous demander, où nous en sommes, et pour certains, je suppose, que ça doit piquer un peu .

     Maintenant, si vous alliez voir ce film, pour vous marrer un bon coup, ha, ça, c’est sur,  vous demeurez sur votre faim.

     C’est notamment, un film, parfaitement métaphorique, sur le djihadisme, par exemple.

     Puisque l’une des plus grandes lâchetés, chez certains croyants, quand ils côtoient, n’importe quelle forme d’extrémisme, c’est justement de considérer, qu’ils ne sont pas responsables de ce qui arrive, et qu’ils ne sont que des pions, dont seul une puissance supérieure, décideraient, de leurs pensées, et de leurs actes.

      Quelque soit le nom qu’on lui donne.

     C’est exactement, le discours que tiennent, n’importe quels fondamentalistes religieux, et notamment, ceux qui ont commis des attentats, sur le sol français.

     J’ignore, s je suis la seule, à avoir fait cette lecture, mais en tout cas, pour moi, c’est une évidence.

    30 avrils 2019.

     Ce matin, je revenais sur la conférence de presse d'Emmanuel Macron, il y a quelques jours, et j'ai fait allusion à ce film.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/la-conference-de-presse-d-emmanuel-macron-le-25-avril-2019.html

    Lire la suite

  • Espagne.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/espagne/referendum-en-catalogne/espagne-pourquoi-les-elections-legislatives-anticipees-sont-decisives_3417929.html

    Je cite, france TV info.

    "Elles devaient être organisées en 2020, mais la politique espagnole en a décidé autrement. N'ayant pas réussi à rassembler de majorité autour de son budget pour 2019, le chef du gouvernement, le socialiste Pedro Sanchez, a été contraint en février dernier de remettre en jeu son fragile mandat. Du coup, les élections législatives anticipées qui se déroulent dimanche 28 avril en Espagne pourraient être décisives pour l'avenir du pays. 

    C’est la troisième fois en trois ans et demi que les Espagnols retournent aux urnes. Et, cette fois-ci, le scrutin pourrait être historique puisque le parti d'extrême droite Vox pourrait faire son entrée au Parlement. Franceinfo détaille les enjeux de ces élections annoncées comme un tournant.

    Parce que le chef du gouvernement joue sa légitimité

    Pedro Sanchez n’a pas été élu pour devenir chef du gouvernement. C’est le mantra de ses détracteurs issus des rangs de la droite depuis dix mois. Le socialiste issu du PSOE, le Parti socialiste ouvrier espagnol, est arrivé au pouvoir en juin 2018 après une motion de censure votée contre son prédécesseur de droite, Mariano Rajoy, leader du Parti populaire (PP). Il n'a donc pas eu à passer le test des élections législatives pour accéder à la tête du gouvernement.

    Si le PSOE est donné gagnant à 28,8%, selon une compilation de sondages publiés par El Pais, le chef du gouvernement va en revanche devoir former des alliances avec d’autres partis pour atteindre la majorité absolue de 175 députés. Une alliance probable avec Podemos, le parti de Pablo Iglesias, des partis d'extrême-gauche, des nationalistes basques et catalans pourrait permettre à Pedro Sanchez d'atteindre son objectif.

    Une alliance du PSOE avec Ciudadanos, parti libéral de centre-droit, tentée en vain en 2016, n'a pas non plus été clairement écartée par le Premier ministre. Mais les libéraux affirment eux vouloir "le chasser du pouvoir" et ont tendu la main au Parti populaire, classé à droite. Une majorité formée par le PP, Ciudadanos et le parti d'extrême droite Vox semble, elle, impossible selon les chiffres issus des sondages.

    Parce que la crise catalane guette toujours

    La fin du bipartisme, en 2015, a secoué la vie politique espagnole. L'irruptionde Podemos, à gauche, et de Ciudadanos, au centre-droit, avait abouti à un blocage politique. Cette instabilité ne s'est pas améliorée depuis : tentatives d'alliances, motion de censurecorruption, sans oublier la crise catalane

    Un an et demi après la tentative de sécession de la Catalogne, le dossier est toujours brûlant et continue d'animer les débats. Le procès des douze dirigeants indépendantistes catalans, qui se tient depuis mi-février et devrait durer jusqu'à mi-mai, alimente aussi la campagne. Il est à l'origine de la crise budgétaire qui a entraîné les élections anticipées.

    Et pour ce scrutin, Pedro Sanchez aimerait ne pas avoir à compter sur les indépendantistes catalans pour former une éventuelle majorité. Il a réitéré récemment son refus de tout référendum d'autodétermination mais promis plus d'autonomie. La droite et l'extrême droite, qui accusent Sanchez de "trahison" pour être arrivé au pouvoir grâce aux voix des indépendantistes, ont mené des attaques contre les "putschistes" catalans, l'un des leitmotivs de leur campagne.

    Parce que l'extrême droite pourrait entrer au Parlement

    De 0,2% à 12% : la cote de Vox a bondi dans les derniers sondages, à tel point que le parti d'extrême droite pourrait entrer au Parlement, un fait inédit de l'autre côté des Pyrénées. Selon les intentions de vote, Vox est crédité de 30 sièges sur 350. Quasi inconnue il y a un an, la formation politique a fait une entrée fracassante au Parlement andalou en décembre 2018. Le chef du parti, Santiago Abascal, est devenu l'une des figures de ces élections.

    Le leader de Vox a libéré un sentiment nationaliste en sommeil depuis la mort de Franco en 1975. D'anciens généraux franquistes font ainsi parti des candidats de son parti. Anti-immigration et ultranationaliste, Santiago Abascal s'en prend aussi aux féministes. Lors de son dernier meeting de campagne, vendredi à Madrid, des membres des Femen sont venues perturber le rassemblement.

    FEMEN Spain- España@FemenSpain

    FEMEN contra VOX y su odio hoy en Colón. 3 activistas han confrontado una vez más el fascismo que amenaza Europa. NO ES PATRIOTISMO, ES FASCISMO!

    2 565

    20:58 - 26 avr. 2019

    1 234 personnes parlent à ce sujet

    Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

    L’une des forces de Vox, c'est sa présence sur les réseaux sociaux. Samedi, le parti d’extrême droite y dominait dans les sujets de débats, selon les données consultées par l’AFP. Comme le relaie Courrier International, le mensuel classé à gauche TintaLibre, a lui choisi de titrer sa une "28A", pour "28 avril". La date du scrutin législatif qui représente "un nouveau Rubicon pour la démocratie espagnole", 80 ans après l'arrivée au pouvoir de Francoen avril 1939, à l'issue de trois ans de guerre civile.

    Parce que la participation est incertaine

    Selon les derniers sondages publiés par El Pais, un quart des électeurs est encore indécis. Les analystes estiment que cette incertitude pourrait réserver des surprises, à l'image de ce qui s'était passé 2015, comme l'explique Ouest-France. Cette année-là, le Parlement espagnol s'était retrouvé sans majorité et donc sans gouvernement.

    De nouvelles élections avaient eu lieu en juin 2016 et Mariano Rajoy avait été investi en octobre. Seul un électeur sur deux avait alors fait le déplacement aux urnes. "Sans doute la lassitude des électeurs qui votent pour la deuxième fois en six mois pour choisir leurs députés", expliquait à l'époque Régis Nusbaum, journaliste pour France 3. Près de trois ans plus tard, les Espagnols semblent être dans le même état d'esprit".

    #WTF #électionsespagnoles#ElectionsEspagnoles#EleccionesGenerales28Abril#Abascal#Vox, ,#féministespagnereveillezvous, 

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Frich'Market, Maison des Familles, ateliers Frappaz, A la source....

    Il est deja arrivé que je dise grand bien, de cette émission, CARNET DE CAMPAGNE, et je dois a vouer que je ne suis jamais deçue.

     l'émission d'aujourd'hui, croise, particulièrement, certains projets associatifs, que j'ai, et qui ont deja été developpé, en d'autres lieux, ce qui me conforte encore plus, dans mon souhait, de les voir, se realiser, ici, enfin, dans mon entourage geographique, là, où je suis (ici , où je vis, ou ailleurs).

    https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-25-avril-2019

    Lire la suite

  • L'affaire merah, "le grand frère"......

    Merah condamné à trente ans de prison, dont les deux tiers incompressibles.

      J’entends bien que maitre Dupont Moretti, a à cœur, de remplir son office, en mettant en avant, le fait, qu’il n’y aurait aucune preuve matérielle, pouvant  justifier de cette complicité.

      Je comprends fort bien que Maitre Dupont Moretti, ait à cœur de remplir sa mission.

      Et je précise, que je ne ferai jamais partie de eux, qui prétendraient, que de tels individus,  ne mériteraient pas d’être défendus…

     Sur ce point, je le soutiendrai toujours.

      Quoi qu’il en soit, il s’agit, dans ce cas, de déterminer, en quoi, le frère ainé, aurait une part de responsabilité, vis-à-vis d’un cadet, qui a commis cet attentat.

      Le fait d’avoir à cœur, de remplir, de façon aussi méticuleuse,  sa mission, ne doit pourtant pas occulter, il me semble, d’avoir un minimum de connaissance, sur le plan de la psychologie, qui s’opère, au sein d’une cellule familiale, notamment, dan le cas, fort particulier, où le père est absent,  et où, donc, il n’existe alors, aucune référence masculine, qui en théorie, doit être assumée, par le père, qui est absent.

     J’ai personnellement beaucoup et travaillé et écrit, sur ce sujet précis, et notamment, sur le rôle fondamental du père, et plus précisément, du comportement des enfants, quand il est aux abonnés absents, ce qui, hélas, il faut le reconnaitre, se trouve être à l’origine, de beaucoup de dérives, identitaires, non pas nécessairement, culturelles, ou identitaires, comme certains aimeraient l’entendre, mais bien, plus prosaïquement, en temps que pater familias, comme un exemple, plus quotidien, et basique, qu’on subit, qu’on adore, qu’aime, et auquel on doit se confronter, pour le pire, et pour le meilleurs, comme référent, pour construire son identité.

      Alors, ce père, si imparfait, soit il,  mais en tout cas, « charnellement », parfaitement présent, oblige til, l’enfant, à devoir le considérer….

      Dans le cas qui nous concerne, il était précisément, ABSENT ? et depuis longtemps.

      Ce qui s’opère toujours, alors, dans ce cas précis, réside dans le fait, que l’enfant, pour se construire, de la façon la plus naturelle du monde, observe le frère ainé, et considère comme le référent, qui remplace alors le père.

      Il est bon  de noter, que ce processus, se produit aussi, quand le père est présent, mais que pour des raisons diverses, il est faible, ou déficient.

     Ce processus d’identification, se produit, pareillement, au sujet de sa fille ainée, et de la mère.

    Depuis que cet attentat, s’est produit, et que mohamed merha, y a laissé sa vie,  ce frère ainé, n’a de cessé, que de tenter de faire croie, précisément, qu’il aurait n’aurai pas joué ce rôle de mentor toxique, vis-à-vis de son cadet.

     Personne n’est dupe, pour tant.

     En ce sens, pour moi, il ne fait aucun doute, qu’il ait été effectivement complice,  de son frère cadet, et qu’à ce titre, il ait été condamné.

    Lire la suite

  • Des filtres à eau pour le Mozambique.

    Je cite l'article.

    https://www.secourspopulaire.fr/des-filtres-a-eau-pour-le-mozambique

    Ignês Fernanda Antônio élève seule ses deux enfants. Le cyclone Idai, qui a balayé l’Afrique australe dans la nuit du 14 au 15 mars, a détruit la petite cabane dans laquelle la famille s’abritait. Elle n’a même plus de quoi nourrir ses deux filles.  « Ses voisins s’organisent pour l’aider mais leurs ressources sont limitées », observe Antoine, membre d’une mission du Secours populaire, rejointe par ses partenaires philippins (Fondation Mirasol) et malgaches (Comité de solidarité de Madagascar), qui s’est rendue à Beira, la deuxième ville du Mozambique, du 1er au 8 avril.

    Le SPF a débloqué un premier fonds d’urgence de 50 000€ et lance un appel à la solidarité, en mobilisant son mouvement d’enfants copains du Monde.

    Avec l’aide, sur place, de l’association ESSOR, la délégation a distribué des filtres à eau potable dans plusieurs centres sociaux communautaires, alors que les autorités s’inquiètent du manque eau potable après le passage du cyclone Idai, qui a balayé l’Afrique australe dans la nuit du 14 au 15 mars. Les dégâts sont considérables et l’accès à l’eau potable reste une priorité pour faire face aux épidémies, notamment le choléra.

    Venir en aide aux femmes les plus vulnérables

    Le second volet de la mission était d’identifier les actions envisageables avec le partenaire AMPDC, qui gère des centres sociaux venant en aide à des communautés de femmes vulnérables, comme Ignês Fernanda Antônio, seules avec des enfants ou avec leurs petits-enfants. En général, elles tiennent de petits commerces, comme la fabrication de charbon de bois.

    « A perte de vue, les maisons sont sans toit ou avec des murs abîmés, explique depuis Beira, Nicole Rouvet, secrétaire générale de la fédération du Puy-de-Dôme du Secours populaire. Celles des plus pauvres n’existent même plus. En même temps, les gens montrent beaucoup de force. Ils s’entraident, la vie reprend. »

     Mon commentaire...  Je n'ai rien à dire, je pense que beaucoup, partout, dans le monde, sont pétés de thunes, et que  ce sont eux, qui devraient le plus être sollicités. c'est tout. désolée, pour le manque d'imagination, au sujet de mon commentaire.

    Lire la suite

  • Olivier Faure à l'émission, "questions politiques".

    https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-07-avril-2019

     Il est vraiment très important, d'aller réécouter cette émission,  parce qu'il y explique, pas mal de choses sur la position du PS, aujourd'hui, mais aussi, surtout, révèle des faits, tout à fait fondamentaux, sur les véritables menaces, qui n'ont rien d'ideologique, mais dirrectement liées au rechauffement climatique qui nous guettent, si d'aventure, les nationalistes arrivaient un jour, à avoir d'aventage de suffrage, et que la cause écologique, à cause de celà, devait passer comme secondaire ou accessoire, ceci, sous un angle, que j'ignorais, relatif à ses origines personnelles.

     Je dois dire, que j'ai été très touchée, par ce qu'il a expliqué, sur le phénomène migrants, quand il a fait references, aux migrants climatiques.

    Lire la suite

  • Le plastic, pas fantastique.

     Je viens d'entendre, aux infos, ce midi, qu'une charge de plastic,

    avait été découverte en Corse, ou si vou préférez, qu'un attentat a été déjoué....

    Une charge de plastic...

    Alors, que précisément, leur île croule littéralement, sous les déchets, du même nom.

    Rechercher l'automnomie ou la revendiquer, je peux comprendre, même si personnellement, je ne l'approuve pas,

    Mais comment comptent ils faire, pou gérer cette terrifiante pollution , sans avoir recours, au continent ?

    https://www.bloomassociation.org/

     Je signale, d'autre part, qu'l n'y a pas une seule île, par le monde,  pour peu qu'elle soit envahie de touristes,

    qui ne soit confronté à ce problème, d'une grande gravité.

     Sur France inter, il y a quelques jours, il y a eu, aussi, une journée entière, consacrée aux plastic, selon differents lieux, dans le monde.

     Je vous donne les liens, pour aller réécouter.

    https://www.franceinter.fr/environnement/pourquoi-est-ce-si-complique-d-en-finir-avec-le-plastique

    5 mai 2019.

    Journée spéciale, sur ce sujet, aujourd'hui, et beaucoup d'émissions, et de dossiers, sur ce sujet.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-05-juin-2019

     

     

    Lire la suite

  • Le pape François recherche du sang neuf, ok, mais faudrait voir à pas trop pousser, non ?

    https://fr.zenit.org/articles/quand-vous-voyez-un-pretre-en-danger-la-mission-que-le-pape-confie-aux-jeunes/?fbclid=IwAR33bp-O5Dm6thBN9FSvazKuoMRXge4WPqBE2G8AMzi3n_lDuvdDzoUcdd8

     Je comprends la posture du Pape François, pour qui, je garde, malgré la f difference de posture, sur certains point, une considérable admiration.

     Mais là, je dois a vouer, qu'il charie un peu, comme on dit vulgairement.

     Lisez plutôt.

    Je comprends, qu'il souhaite saisir dans la tourmente, que connait son eglise, l'opportunité de dire aux jeunes générations, "l'eglise de demain, saisissez vous en, moi, je compte sur vous".

     Et apres tout, cette posture présente l'incroyable mérite, d'envoyer aux jeunes un message, qui tend à les rendre responsables, et à agir.. Sur ce point, apres tout, je trouve ça, tres courageux. 

     Mais il y a juste un énorme problème, qui réside dans le fait que cette lecture, d'une part, n'est, je le crains, pas necessairement, du goût de tous les fidèles....

      Et que tous ceux, qui sont vent debout, pour dénoncer, comme le préconise le pape, depuis le début de son ponticicat,  le moindre acte de pédophilie ou d'attouchement, n'en attendent pas moins, eux, et notamment, les parents d'enfants, qui iraient au cathéchisme, que les prêtres soient suffisemment, responsables, et dignes qu'on leur confie des enfants, en sommes, "secures", vis à vis des enfants, dont il aurait la responsabilité.

     Un autre énorme inconvénient, dans la posture et le discours du pape, tendrait à laisser croire, que ça serait aux enfants de veiller à ce que rien d'anormal ne se produise.... Désolée, hein, papounet, mais là,  les bras m'en tombent... Surtout mon bras droit, attendez, je le ramasse, et je le recolle...

     Ce qui me consterne, je dois avouer, réside dans le fait, que visiblement, le pape François compatit véritablement, devant la souffrance des victimes, il semble évident, qu'il est en parfaite méconnaissance, du phénomene pédophile, ou de viol.

     Je veux dire, par là, que les violeurs, et les pédophiles, dans un contexte de responsabilité d'encadrement, d'enseignement, ou de loisir, sont tous, sans la moindre exception, ce qu'on appelle, des pervers manipulateurs, qui ont sur les enfants, une position d'emprise, comme le ferait, un loup vis à vis d'un agneau,  ou d'un mentor toxique, version, djihadiste...

      Dans le mécanisme psychologique,  ces compotements sont parfaitement simillaires...

     Ainsi, un enfant qui se touve un peu triste, ou qui ne va pas bien,  etait, est, et sera toujours, une proie de prédilection, face à un prédateur sexuel, qu'il soit prêtre, ou qu'il soit, dans un contexte, qui soit autre....

     Alors, tenir ce type de propos, si je peux le comprendre, désolée, mais je trouve ça, articulièrement maladroit.

     Remettre le prêtre, sur le droit chemin", non mais franchement...

     Mais quand il est dans la sacritie, le prêtre, et qu'il demande une petite gâterie, il revendique, lui aussi, en temps que prédateur, d'y être, "dans le droit chemin", d'accord ?

     celui de sa jouisance sexuelle, en l'occurance, et il sait où il va, lui, soyez sans crainte.... 

     Désolée, pour l'aspect, un peu "cru", (du verbe croire, visiblement), mais franchement, la papounet, là, il déconne grave.....

     Un jour, quelqu'un de très proche,  au sujet de la pédophilie que j'ai subie, enfant (il ne s'agissait pas de mon père, hein, ni de qui que ce soit de la famille, je précise), me dit, "oui, mais enfin, qu'est ce que tu etais allée faire, toi, aussi, à cet endroit".....

     Incroyable... Ainsi, ça aurait donc été ma faute, au prétexte, que je m'étais aventurée, là, où il ne fallait pas !

     Mais qu'est ce que je suis bête, moi aussi, tiens, mais comment je lui ai pas dit, le quart d'heure d'avant, "non mais dis donc, gros con, tu la range, ta bite, ou je te colle ma main, dans ta gueule"...

      Mais c'est bien sûr,  pour cette raison, qu'il y a quelques années, j'avais créé un forum, sur ce sujet, qui s'appelait, "cache ton zizi, gros nul".

     En somme, c'est  un peu ça, le message du pape, non ?

     y'a vraiment, des cops de pompe, qui se perdent, il me semble, non ?

    Lire la suite

  • L'œuvre de JR à la pyramide du Louvre.

    https://www.sortiraparis.com/arts-culture/exposition/articles/183300-la-pyramide-du-louvre-fete-ses-30-ans

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/jr-louvre-ephemere_fr_5c9f8dd7e4b00ba6327ddcfe?utm_hp_ref=fr-homepage&fbclid=IwAR2tXTCPWPgMVLtU7mD4-01iAcDWyNjtU7KMKogQEeyJbuEBlWm8aIwjt38

     Bon, por la degradation, elle a commencé un peu plus tôt, mais bon, rien de grave.

     Le principe de l'Art éphemère, moi, me plait bien, c'est ce qui se produit aussi, avec le land Art, qui implique, que le temps fasse son oeuvre et que l'homme n'intervienne pas, pour s'y opposer, philosophiquement, c'est une idée qui me plait bien, parce que ça desacralise, la démarche artitique, on est alors, aux antipodes, d'artistes, sdont les oeuvres, sont vendues, à des prix exhorbitants, généralemen, bien apres leur mort, alors, que eux, ont vecu dans la misère.

     D'une certaine façon, c'est un magnfique pied de nez, au fait, que la demarche artitique,  se "salisse", dans une economie, où l'on investit, dans un tableau, comme on investit en bourse, et donc aux antipodes, des valeurs, que l'artistes defendaient, le plus souvent.

     Je ne suis pas train de dire, "ho, l'argent, c'est caca boudin"... Qu'on se rassure, non, simplement, on est là, aux intipodes absolus, de l'un, et de l'autre...

     L'art ephemère, en ce sens, philosophiquement, en est donc, l'absolue contre  balancement. 

     Bon, et puis, le treet Art, et le trompe l'oeil, j'adore.

    Lire la suite

  • le rapport Mueller n’a pas trouvé de preuve d’une entente entre Donald Trump et la Russie.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/etats-unis-le-rapport-mueller-n-a-pas-trouve-d-entente-prouvee-entre-la-russie-et-l-equipe-de-trump-mais-n-exonere-pas-le-president-d-une-possible-entrave-a-la-justice_3248243.html

     Ca ne signifie donc pas, si j'ai bien compris, qu'il est complètement innocent, mais uniquement que les preuves qui auraient été susceptibles de l'accuser, seraient insiffisantes.

     Je précise sur ce point, que si je suis bien loin de porter Poutine en mon coeur, tout comme Trump, c'est l'un et l'autre, pour des raisons complètement différentes.

     En effet, Poutine, est un homme extrêmement intelligent, qui met son intelligence, au service d'un fantasme, qui s'apparente  à la grande Russie de Nicolas  II dont il s'inspire, pour justifier son tempérament hégémonique, qu'il temoigne, par sa "democrature" (dictature déguisée en Démocratie).....

     Là, où trump a un age mental, d'un enfant de 11 ans. ça n'est pas moi qui le prétend, ce sont les psychiatres...

     Ainsi, depuis le début de l'arrivée de trump sur la scène politique américaine,  je ne sais plus quand exactement, j'ai dénoncé à quel point trump, il était la marionnette de poutine, et je vois que ça se confirme entièrement.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/marine-le-pen-et-donald-trump-comme-tous-les-pro-brexit-sont-les-marionnettes-de-vladimir-poutine.html

     L'attitude de Poutine, dans cette histoire, relève purement et simplement, d'un pervers manipulateur de la pire espèce.

     Vous me direz, à un tel niveau de responsabilité, est ce qu'ils ne le sont pas tous...?

     la reponse est sans ambiguité, ABSOLUMENT.... On appelle ça, "le stratégie politique".

     Pour autant, observer comment poutine a réussi à manipuler entièrement la communication, pendant la campagne présidentiele avec la complicité des gafas, et ses "usiles à trolls", je dois avouer, que ça en dit bien long, sur le perversité de poutine.

     Pour y voir plus clair, sur le sujet, d'ailleurs, je vous recommande d'aller réécouter, une émission passionnante,  qui a été diffusée, sur France inter, samedi, et qui nuance quelque peu, certaines idées reçue, sur le sujet, tout en appuyant de façon incroyable, pourtant, ce que je prétends.

    https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-23-mars-2019

     Je signale d'autre part, que selon la constitution américaine,  ça serait donald trump, lui même, qui l'aurait nommé à son poste.

     Il ne l'a donc pas nommé pour rien, mais bien uniquement, pour qu'il soit clément, vis à vis de ses "affaires"...

     En somme, la Justice américaine, est véritablement, ce que moi, j'appelle, "une justice de merde"... C'est un simulacre de Justice, et rien de plus, destiné uniquement, à ripoliner la réputation de trump.

    en cours de redaction.

    Lire la suite

  • La mal bouffe est une forme de populisme de l'alimentation. NUTRI SCORE.

    13 juillet 2019.

     Certains ont eu l'intelligence, je dis bien, l'intelligence, de suivre le NUTRI SCORE.

    https://www.fleurymichon.fr/fleury-michon-met-en-place-le-nutri-score?gclid=CjwKCAjw36DpBRAYEiwAmVVDMNRlmYkT83GUEU4GCjD5VFqGQIQpgppZf5F9wVVTqL9BTkX6UATZNRoCzhYQAvD_BwE

     D'autres, parlent de s'y mettre...

     J'ai oui dire, sur les ondes de France Inter, radio de référence s'il en est, que le groupe Danone, s'y mettait aussi.

     Je viens d'aller lire sur leur site, et je ne trouve rien de cet ordre.

     Je sais bien, qu'on m'accorde des vertus assez extraordinaires, parait il, mais je tiens à informer ceux qui me suivent, qu'à aucune moment de mon existence, encore jamais il ne m'est arrivé d'entendre des voix....

     

     

     Franchement désolée.

    Lire la suite

  • Mon profil politique, à Génération-S.

     Bonjour.


     Je fais de la politique, de façon bénévole, et c'est très bien ainsi.


      Si je persiste en ce sens,  et que d'en vivre ne me semble pas personnellement, souhaitable, je pense salutaire, de pointer du doigt, certains rapprochements, ou certaines idées, quand mon instinct me dicte, avec fermeté, que ça serait nécessaire.


      Une des raisons,  c'est que ça n'est pas là, ma nature profonde.


      Ma vraie nature, c'est de faire le clown, accessoirement, mais plus généralement,  de jouir d’une liberté dans mes modes d’expression, qu’on  observe, plus généralement,  extérieurement, comme un luxe.
     La seconde raison, et qui n’est pas des moindres, c’est que je jouis ainsi, d’une liberté absolue, dans mes prises de position, puisque je ne suis qu’un satellite.


      Je ne crois pas pour tout dire, que le milieu politique, apprécierait tant que cela, ma liberté de ton.


     Quoi qu'il en soit, "j'ai le nez fin", et pas uniquement sous l'angle artistique, c'est ce qui fait ma valeur.
      C'est en ce sens, que je ne renierai jamais la politique, parce qu’elle  seule est à même de faire avancer des idées que je défends, et que je reconnais chez Benoit Hamon, et générationS.


    Je suis active dans trois régions, Normandie, Bretagne et PARIS .

     (Je précise, qu'il y a sur le site de génération-S, à mon sujet, une adresse parisienne, et que ça n'est pas moi, qui en suis à l'origine).
     

    Lire la suite

  • Pli recommandé à Thomas Fersen, le 14 février 2019.

     J’ai rédigé cette lettre sous pli recommandé, de telle sorte qu’il ne puisse prétendre, que j l’enveloppe aurait été vide.

     C’est toujours ainsi que je procède, pour me protéger, à chaque fois, que mon droit est floué, et que je dois me protéger.

     Vis-à-vis de la tutelle, ou la curatelle, par exemple, j’ai procédé, ainsi, vis à de certains interlocuteurs,  au moins une dizaine de fois,  depuis le début de ma tutelle.

     Monsieur.

    Il y a quelques années, je vous avais délivré certaines autorisations,  qui vous autorisaient à être mon coach, sur internet, mais aussi, par personnes interposées, sous différents autres aspects, d’ordre juridique, curatelle, ou autres.

     A partir de ce jour, le 14 février 2019, je vous informe que je reviens sur le totalité de ces autorisations que je vous avais consenties, parce que je souhaite décider seule, du chemin, ou des chemins, que je souhaite emprunter pour mener à bien, l’ensemble de mon existence.

     Je me tiens à votre disposition, pour vous rencontrer, si vos le désirez,  et ne souhaite que vous rencontrer, dans la vie réelle, et ce, uniquement dans l’hypothèse, où vous le désireriez, vous aussi.

     Cordialement.

     Françoise Niel Aubin.

     (désolée, pour les répétitions).

       Je précise, que j’ai envoyé cette lettre, à sa maison de production, qui est référencée, sur le site internet, au registre des entreprises, où elle est référencée.

     De la même façon, que j’avais procédé, avec Tôt ou tard, il y a quasiment t 19 ans.

       Il faut savoir au sujet de ma correspondance, vis-à-vis de lui, que c’est toujours, à cette adresse que je lui écris, quand je le fais, très rarement, je dois préciser,  pour la simple raison, que je n’ai rien de particulier, à lui communiquer.

     Comment a til pris la chose ?

       Assez mal, visiblement, parce que n’ayant pas eu la copie, avant, par mail,  il a préféré assurer ses arrières, en refusant, carrément, le pli recommandé, avec comme prétexte fallacieux, qu’il n’habitait pas à cette adresse.

      Observant que visiblement, le coup de semonce ne lui avait pas suffi, alors, je me suis permise, alors, de lui envoyer la copie,  sans recommandé, cette fois, afin, qu’il n’ait pas le sentiment, que je lui forçais la main.

     Cette lettre bien sûr, n’est jamais revenue.

     Si j’éprouve le   besoin, aujourd’hui, de déposer cette lettre, sur mon site internet, c’est pour informer, tout à chacun, qui s’intéresse, un peu, ou beaucoup, au soit disant, couple, que nous formerions, que la relation, qui me lie à lui, est tout, sauf, une histoire d’amour…

     Tout, sauf idyllique.

     Tout, sauf du glamour, et que s’il est une chose, que je n’ai jamais support é, c’est bien de tenter de faire, croire, à tout à chacun que ça le serait.

       Mais surtout, sur le plan juridique, ce que je trouve d’une extrême gravité, réside, dans le fait, que grâce à ces autorisations, qui lui ont été accordées, « je ne sais pas vraiment par qui, ni à quel titre », pour être franche,  la moindre entreprise,  que ce soit la plus petite, ou que ce soit à l’international, comme Google, ou n’importe quelle autre GAFA ? lui obéissent, au doigt, et à l’œil, alors, que ça relève, de toute évidence, d’un véritable abus de pouvoir,  qui, à partir de cette date, du 14 février 2019, n’a absolument plus mon aval…

     Je regrette, pour être franche, d’observer, que je n’ai plus d’autre possibilité que d’agir ainsi, avec la seule issue, qui donne le sentiment, de laver notre linge sale, sur le place publique, mais je suis au regret d’observer, que je n’ai, pour me battre, et me défendre,  que ce moyen là.

    Lire la suite