google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

C'est moi, qui suis responsable du fait que Stephane Bern soit arrivé à France 2.

Et oui, bon, il faut assumer n'est ce pas.

 Je viens de retomber sur un article que j'avais rédigé il y a quelques années relatif, à notre première rencontre à Thomas et à moi.

 Je vous donne le lien, et je fais juste un  copié collé pour retirer les virgules en trop. "défaut de jeunesse".

http://chez-salpiglossis.viabloga.com/news/premiere-rencontre-au-fou-du-roi-sur-france-inter

 

 25 août 2015.

 Je viens de tomber sur un article à son sujet et relatif à sa vie privée.

http://femmes.orange.fr/people/news-people/article-stephane-bern-quot-je-vis-avec-le-meme-compagnon-depuis-10-ans-quot-CNT000000d8CJF.html

 Il y a quinze jours, c'était Michel Drucker qui lui rendait hommage, vous pouvez revoir cette émission ici. C'était une rediffusion.

http://www.france2.fr/emissions/vivement-dimanche

 Les raisons pour lesquelles j'avais moi, mis en avant Stéphane Bern, était  multiples. j'aime bien les f  gens "sains" c'est à dire qui sont sincères dans ce qu'ils font.

 Oui, je sais, il doit bien se trouver des gens dans les médias, pour trouver que mon raisonnement est un peu "inattendu" relativement à ceux qui passent leurs temps à gueuler avec les loups, généralement adeptes du "grand complot sionniste" qui règne dans les médias, alors que ces cons là n'ont pas encore saisi que le "scionisme", etait l'Art de scier du bois, tra la la chez la mère Nicolas, c'est vous dire le niveau....

 Ce qui nous ramène à la scie musicale de Thomas Fersen.

http://thomasfersen.forumactif.com/t2478-le-joueur-de-scie-musicale

BREF.

   Pour en revenir à la sincérité, je trouve moi que c'est juste la moindre des politesse. Et puis au moins, on n'a pas à se jutifier pour planquer ou arranger un mensonge, alors en somme, on se simplifie drôlement la vie.

   Oui, je sais, certains pretendent que le mensonge est relativement inevittable, parait il, moi, j'arrrive à me demerder sans, je suis dsolée si je brise un mithe, mais c'est comme ça, ça me fait chier de mentir.

   Si je dois mentir, pour éviter de blesser quelqu'un, par exemple, en général, je vais trouver une ruse pour éviter l'obstacle..... Pas sûre que j'y arrive autant que je le voudrai à l'avenir, mais enfin, "on verra bien".

   Je souris, parce que venant d'aller voir le site de Vivement Dimanche, j'ai vu qu'il va y avoir, une émission consacrée à Pierre Arditi et  je leur avais inspiré une pièce notamment relativement au mensonge, que j'avais absolument adoré et lui était génial. il s'agissait de  "La érité de florient Zeller".

  Mais je m'éloigne.

   Pour en revenir à Stephane Bern, affirmer que le fait qu'il ait été l'animateur par lequel j'avais assisté à son émission, dont je parle relativement à Thomas Fersen et moi;et que ça n'ait pas  influenc" mon jugement serait malhonnête. 

 C'est quelqu'un qui est  était parfaitement capable de mener son emission tambour battant sans ecraser ses chroniqueurs  et ls metant en valeur.

   Son côté "très branché couronnes" (je ne parle pas de la monnaie), lui donnait un côté "un peu kitch" il me semblait,  qui tombait tellement "au poil" pour renouveller Leon Zitrone que je dois affirmer, que ce nouveau regard, sur "cette caste" ce qui n'est pas insultant, venant de moi, puisque c'est la cas objectivement, me semblait plutôt bienvenu,  et combiné à sa parfaitement perceptible bonne volonté de s'ouvir des perspectives, meritait que je me pose la question.

   Mais si on m'incitait moi à prendre position sur l'éventualité de mettre au prime time des émissions sur le patrimoine (architecture mais aussi jardins), sur l'histoire, et étant très attachée à la vulgarisation du savoir, je trouvais qu'il ferait très bien l'affaire.

   En fait, il collait juste à la personne qu'il fallait trouver. Alors voilà. Ce fût fait.

  Pour les émissions de l'après midi, ce fût pareil, je ne pensais pas necessairement à lui, je ne m'étais pas penchée sur la personne, qui remplirait ce rôle, mais je me penchais plutôt sur le type d'émission.

  J'avais deja coaché d'une certaine façon, Sophie Davent pour "toute une histoire", alors j'imaginais que les personnes qui regarderaient cette émission avait le droit de passer du bon temps, tout en apprenant des truc, et dans la bonne humeur.

  Moi, je suis à la campagne, et je sais que beaucoup de personnes agées regardent beaucoup la télévision pour rompre leur solitude.

  Mais le fait de rompre leur solitude n'implique pas necessairement qu'on les prive d 'apprendre des choses, et se sentir comme faisant partie d'une sorte de famille, l'apres midi, me semblait souhaitable.

   Il est vrai que d'une certaine façon, "ma mère servait beaucoup de baromètre".

   D'ailleurs, j'ai une révelation à vous faire, sur le sujet. Je n'ai pa vu l'émission dont elle me parlait, mais je sais qu'un jour il y a eu, une émission avec seins nus, sans rire elle m'a bien emmerdée avec ça pendant des mois.....

   Mais avec le temps, "tout passe, tout lasse" et ce  pretexte ne vaut plus pour qu'elle ne remette en cause la moindre de mes idées, qui soient appliquée à la télévision. En fait elle se fout complètement du rôle que je joue vis à vis des médias.

    Et comme le précisait Michel Drucker et Stéphane Bern, lors de le rediffusion il y a trois semaines ou quinzes jour "je me demande bien comment tu ais pu paraitre à la télé aussi mal sapé" ou "la cravate de travers", se foutant éperdument du contenu....

   Moi, je vous le dis, y'a des parents qui perdent l'occasion de prendre un coup de pied au cul, pour de vrai !

  Enfin voilà, je n'ai rien d'autre à rajouter. Pour les émissions, certaines ont été reduffusées parce que je n'avais pas pu les voir lors de la première diffusion.

   Je suis absolument certaine, moi, que le fait d'avoir fait toutes ces emissions sur le patrimoine, les jardins , les villages, les munuments, etc, contribue grandement,à non seulement mettre en valeur la province dans la diversité de sa culture, les différences d'une région à l'autre, que ce soit par son histoire, dont l'histoire industrielle et le terroir sont indissociables, et que les retombées économiques, en matière de tourisme, sont tout à fait palpables et je me réjouis d'y être un peu pour quelque chose.

 J'ai bien saisi, ce qu'il fait au sujet de ce pensionnat, qu'il retape enfin dont il finance la restauration.

 En ce qui me concerne, j'ai deja des trucs que j'ai repéré ici, dont l'abbaye de saint Wandrille, qui a besoin de sous, me semble t il. Et puis d'autres trucs aussi.

 Enfin moi ça n'est pas les projets ou les idées qui me manquent, et ça va bien au delà, du patrimoine.

 Je n'en dirai pas plus, pour la simple raison que ces idées là c'est moi, et moi seule qui  jouirai du plaisir de les prendre en charge, et personne d'autre.

A moins qu'on ne me propose une collaboration, sait on jamais.

https://www.fondation-patrimoine.org/fr/haute-normandie-11/tous-les-projets-550/detail-cloitre-de-l-abbaye-de-fontenelle-a-saint-wandrille-rancon-30370

 

Mercredi 26 août 2015.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.