google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

L'SFR ton téléphone mobile, tu sais où tu peux te le "mettre" ?

http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/06/25/rejet-du-rachat-de-bouygues-par-sfr-les-regrets-du-groupe-altice_4662186_1656994.html

  Bon il est vrai que moi l'économie, c'est pas trop mon truc, mais je ne sais pas trop comment vous expliquer, mais de façon générale, je suis plutôt douée pour détecter quand on nous prend nous les "con somm'acteurs" pour véritablement DES CONS.

  Ce qui a pour effet de m'énerver on ne peut plus.

  On parlait donc de cette offre myrobolante. Allaient ils céder ou pas ? (je parle de Bouygues).

  Je précise que si j'inspire bénévolement ORANGE, et que je suis chez ORANGE, c'est comme ça, et pas autrement ça ne m'empêche pas d'y être traitée, comme tout le monde, et que ça se passe très bien, MERCI.

Et puis ces jours derniers sur France Inter, on parlait de cet homme d'affaire ce matin encore sur France Inter, où je journaliste extrapolait sur le comportement pour le moin opportuniste de cet homme (dont j'ai pas noté le nom, pensez donc),  version "je fais fortune plus vite que Zob l'éclair" et que je me la pète un max de toute façon "rien à foutre les banques me font hyper confiance".

 BREF, je vous la fais courte, j'ai des glacons BIO sur la braise, et vous savez ce que c'est, que le barbecue quand la braise est à point, il ne faut pa rater le coche.

 BREF, comme on dit vulgairement, on commençait à nous rabâcher cette histoire depuis plusieurs jours, en expliquant que les salariés eux, auraient le cul dehors, certes nous somme en plein été, alors, marcher cul nu, pourquoi ne pas, profiter de cette merveilleuse opportunité de s'initier au nudisme, me direz vous...

  Et puis d'un seul coup comme d'un seul, j'ai entendu nom pas les voix du Seigneur, qui comme chacun sait sont impénétrables, mais la voix des banques... Mais si, vous savez, celle qui vous dit quand "pauvres couillons que nous sommes" qui avons la prétention d'avoir le moindre projet qui soit, et qu'on a besoin d'un prêt, il s'en trouve toujours un  pour nous dire !:

 Et bien voilà.

    Ce fût la goutte d'eau qui fit déboder les toilettes sèches,  je cite, "les banques elles, ayant constaté que la politique relative à ce projet ne se concentrait uniquement et strictement sur cette branche, a considéré qu'il était parfaitement sécure, et que donc, ils cautionnaient entièrement".

   Là, mon bon sens paysan n'a fait "qu'un tour d'horloge".

   Je me suis dit "OK et bien visiblement, ils sont toujours aussi cons ceux là, ils ont rien compris".

   Et oui pour information, le bon sens paysan, lui dit la chose suivante. "Pour limiter les risques il est impératif de diversifier ses activités de telle sort que si une branche  se trouve en difficulté, les autres branches limitent les risques".

   C'est d'ailleurs selon ces théories que refusent de fonctionner le monde de l'industrie agricole, qui se borne à la monoculture. Leur bon sens paysan est enfui depuis je ne sais combien de décennies, au fin fond de leur fausse à lisier, visiblement, comme chacun sait.

 Et bien là, c'est exactement pareil, mais version téléphonie mobile.

 J'etais en train de faire ma vaisselle, en écoutant France Inter.

   Je me suis essuyée les mains, Thomas était sur skype, comme d'hab, et je lui ai dit textuellement ceci:... "Thomas, tu leur dis qu'il ne faut pas, il faut qu'il refusent, absolument, putain de merde, ça sent le roussi cette histoire, mais alors putain de merde, ça sent le roussi".

 Retrospectivement je regrette amerement de ne pas avoir dit"ça pue du cul", au moins, il aurait rigolé, et le résultat eu été le même.

 Ensuite, je me suis faie un thé, et je suis allée arroser les géraniums. C'est vrai, quoi, par cette chaleur, il faut faire vachement attention aux géraniums....

   En fait ce mec là, moi, me rappelait  Tapie, devant lequels les banques  se couchaient litteralement, et ça m'a foutue en pétard, j'en ai vraiment ras le cul, de voir de quelle façon, les gros groupes, font et défond l'écomnomie, sans avoir le moindre scrupule, sur les conditions sociales et humaines.

   Hier soir, il y avait sur le sujet, un truc super interressant, relatif à l'économie solidaire.

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-argent-solidaire_969273.html

   J'ai trouvé ça vraiment passionnant. L'exemple des biquettes, est juste parfaitement éloquent, et devrait en faire réfléchir plus d'un, notament dans le milieu agricole.

   Aujourd'hui, les gens ne se contentent plus de vouloir gagner de l'argent, il aiment quand c'est possible, en plus, que ce soit "moral" et utile et pour moi c'est juste absolument GENIAL.

   Comme quoi, on peut aimer gagner de l'argent, et ne pas être stupide ou immoral, s'il suffisait d'être pauvre pour être quelqu'un de bien, ça se saurait, mais quand on est riche, je considère qu'on a aussi des devoirs, vis à vis du reste de la société.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.