google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Musulmans, face au salafisme, vous courrez un grave danger.

  Ici, en France, dans certaines banlieues, certains imams, minoritaires, mais inversement influents, parce que ce ne sont que des pervers manipulateurs, ou mentors toxiques, phénomène, à présent, bien connu, en psychologie et psychiatrie, tent de vous faire passer des vessies, pour des lanternes….

   Mais aucune vessie de n’importe quel animal,  que ce soit de porc, ou que ce soit de mouton, qu’y installer une bougie, faite de je ne sais  de quelle cire de la plus innocente abeille, ayant butiné les fleurs blanches les plus pures, et biologiques, ne seraient susceptible de produire, la moindre lumière, qui soient susceptible d’éclairer, en quoi, que ce soit, n’importe quel être humain.

  Pour ceux, qui veulent en connaitre plus, sur l’origine de cette curieuse expression, vous pouvez suivre ce lien.

https://www.projet-voltaire.fr/origines/expression-prendre-des-vessies-pour-des-lanternes/

Quand je prétends que vous courrez, un grave danger, je pèse mes mots.

 Nul ne chosit, la religion, qu’on nous impose, dans la culture, où l’on nait.

 C’est comme ça, pour tout le monde.

  Ainsi, il ne viendrait à l’idée de personne, de sensé, je veux dire, de reprocher, à un musulman,   de s’être vu imposé, des sa naissance,  une religion, qui a pour origine, un prophète, aussi « discutable », que  Jésus, lui même.

  Le premier, a déboulé, je ne sais combien de  siècles après  le second, c’est vrai, mais franchement,  quelque soit, l’ordre d’arrivée  de l’un, ou de l’autre, dans l’histoire de l’humanité,  ce qui, soit dit en passant, n’est que broutille, sur l’histoire de l’humanité, ne comptez pas sur moi, pour compter les bouses  à la fin du marché  aux bestiaux, ou pour savoir, le quel des deux, entre  Jésus, et Mahomet,  a pissé le plus loin.

  Ce genre de compétition, il n’y a guère que les émirs, du Koweït, ou les chefs d’états, qui s’y livrent, par gratte ciel  interposés, et ça n’est pas ma tasse de thé.

  Excusez nous, mais nous, les femmes, on est plus « terre à terre » dans la nature, pour pisser, on s’accouve, et on pisse à l’horizontale ….

  Et sur ce point, d’ailleurs, il n’est pas dit, qu’on ne parvienne pas à pisser plus loin, du coup, effectivement, que les hommes.

  Je suis désolée, pour la recréation, mais c’est mon apéritif rigoureusement indispensable, à tout raisonnement, et plus le sujet, exige, que j’intervienne avec des pincettes, plus l’apéritif, mérite, d’être soigné.

 J’ai toujours cru, a dialogue inter religieux, c’est comme ça, c’est ancré, en moi, et je n’y peux rien.

 Je suis de culture judéo chrétienne, je n’ai pas choisi, on me l’a imposée, des mn enfance.

 Pour autant, je n’ai aucune regret, et n’ai jamais eu, quoi, que ce soit, à reprocher aux religieux, que mes parents, ont chargés, ainsi qu’eux même,  de faire mon éducation religieuse.

 Et pas d’avantage, quoi, que ce soit, à reprocher, à ceux, qui exercent aujourd’hui, en tout cas, sur ma personne.

 Nous aussi, dans l’histoire de notre religion, pendant des siècles…. Les différents papes,  et leurs sous fifres, les Evêques, dans l’histoire de notre religions, au-delà, des massacres, dont ils ont été responsable, et envoyant leurs croyants à la boucherie, comme ça se pratique encore, dans l’Islam, aujourd’hui, ils se sont rendus coupables,  de  vouloir être calife, à la lace du calife, et se prendre pour Dieu, en personne…

 Non, mais quelle arrogance, je vous jure…. Et quelle prétention.

 Difficile, après ça, d’avoir la prétention, de donner des leçons, n’est ce pas…

Aujourd’hui, en Islam, il en est encore ainsi, quelquefois.

 On appelle ça, « le prosélystisme ».

 Voici, la définition.

  • « Zèle ardent pour recruter des adeptes, pour tenter d'imposer ses idées ».
  •  
  • Etymologie :  du latin ecclésiastique proselytus, venant du grec proselutos, nouveau venu dans un pays étranger.
  •  
  •  Ces dernirs semaines, un chrétien, souhaitant évangéliser, un autochtone, d’une tribu, je ne sais plus où, a été assassiné.
  •  
  •  Loin de moi, le désir de prôner de telles, méthodes, quelque soit la cause, quelque soit la religion, ou quelles qu’en soit la raison.
  •  
  • Arrive à 57 ans, je réalise, que ma véritable religion, s’appelle animisme, et pas autre chose….. je pourrai prétendre, aussi agnostique, parce que l’agnosticisme, induit, le fait de croire, en une puissance, supérieure (la terre, en ce qui me concerne), sans pour autant, éprouver le besoin, de le prouver, ou de ne démontrer, c’est la définition même de l’agnosticisme.
  •  C’est pourquoi, je trouve ridicule, de chercher à démontrer, l’existence de Dieu, par ceux, qui y croient, et pour tout dire, je rouve ça franchement aussi risible, que stupide.
  •  
  •  Nus touchons, là, au profondément intime, n’est ce pas ?
  •  
  •  Un vrai travail, d’introspection, qui induit, qu’on puise le courage, d’oser, je dis bien OSER penser, par soi même, seul veritable objectif, que devrait mener, la moindre religion ou même la moindre spirutualité.
  •  
  •  Ors, s’il ne viendrait à personne,  de sensé, je veux dire, de reprocher, à un musulman, de l’être,  je ne peux que regretter,  de voir, que certains imams, en France, ou ailleurs,  ne cherchent qu’à embrigader certains, sous couvert, de prosélytisme….
  •  
  •  Il parait, que ce prosélytisme, est inscrit, dans le Coran…. Par mi d’autres, absurdités.
  •  
  •  Je n’ai jamais cherché à compiler, les âneries, écrites, dans les évangiles, ou dans la bible, parce que j’ai d’autres chats à fouetter.
  •  
  •  Mais je n’ai aucun doute, sur le fait, qu’ils en contiennent tout autant.
  •  
  •  Il fût un temps, où l’on reprochait, aux chrétiens, à juste titre, de vouloir convertir, à tout prix, quelqu’en soit le prix…..Y compris, en vies humaines.
  •  
  •   Le moment, n’est t il pas venu alors,  de ne pas pratiquer, vis-à-vis de notre culture, le même respect, que les musulmans, sont en droit de revendiquer, ici, sur le sol français, ou européen ?
  •  
  •  La liberté de culte, pour moi, est indissociable, de a liberté de penser ? des l’instant, qu’elle n’empiète pas, sur le respect de la personne, et de l’enfant, notamment….
  •  
  •   Pratiquer, une religion, qui a pour fondement, un prophète, qui a épousé, une fillette de 8 ans,  qui est quasiment, l’âge, auquel, j’ai été victime d’un pédophile….
  •    Décidément, « pas de bol ».
  •  En somme ayant vécu, dans la chair, cet assassinat, pur et dur, si j’étais née, en terre d’islam,  cet assassinat, aurait été entièrement cautionné, peut être, par mes parents, comme  l’est encore, aujourd’hui, dans certains pays, l’excision.
  •  
  •  Je suis en vérité, dans une colère noire, véritablement, ce matin, parce que je ne supporte pas, qu’on considère, l’enfant, comme un bien de consommation, courante, qu’on l’utilise, comme un objet, pour satisfaire les instinct sadiques, de vieux pervers, qui sous couvert, d’une pratique religieuse, imposent, aux femmes, y compris, quand elles, sont consentantes, qu’on couvre leur peau, de façon systématique, sous couvert de soit disant pureté alors que les mêmes salafistes, cautionnent, les pires conduites, vis-à-vis des enfants, eux même.
  •  
  •  Parce que je ne supporte plus, de voir, qu’on leur impose, de vivre, sous des vêtements, noirs, ou sombres, leur interdisant, ainsi la moindre façon, de se singulariser, même pas en temps que femmes, strictement, mais en temps que citoyen, entièrement libre de dire, « je crois en ce que je veux, et je fais de ma vie ce que je veux, je souris, à qui je veux, et je regarde dans les yeux, qui je veux ».
  •  
  •  Le vêtement, est AUSSI, comme la coiffure, un moyen, de montrer sa personnalité, et pas un moyen, de ressembler, nécessairement à un homme ou une femme, occidental(e)…
  •  Tout concept religieux, sectaire, philosophique, qui va à l’encontre, du bien être de l’enfant, du respect de sa personne, et de la dignité, humaine, je m’y opposerai, ma vie entière….
  •  Ces jours, derniers, j’ai appris, une chose incroyable…
  •  
  •  Les salafistes, ici, en France, sur notre sol, demandent au parents, qui adhérent à leurs théories,  d’interdire, à leurs enfants, de chanter avec les autres, des l’âge de la maternelle.
  • Pour moi, c’est tout aussi criminel, que de chercher à lui interdire de crier, ou de jouer.
  •  
  •  C’est bien uniquement, du salafisme, dont je parle, exclusivement, et pas  de l’Islam., je le rappelle.

emprise sectaire féminisme laïcité émancipation droit du travail

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire