google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Nous sommes ce que l'on mange.

 En cours d'ecriture.

  • Macron, prix du PNEU, ça sent le caoutchouc qui brûle !

    https://www.lemonde.fr/pollution/article/2015/05/13/retour-sur-terre-pour-des-milliers-de-pneus-usages-sortis-de-la-mediterranee_4632826_1652666.html

    http://www.europe1.fr/international/champion-de-la-terre-cinq-questions-sur-le-prix-remis-a-macron-3764852#xtor=CS1-16

     Bon, je vous laisse predre connaissance de la nouvelle, hein, je vous donne plutot la seule consequence positive, qu'on puisse en tirer, et qui est la suivante :

    Pourquoi la remise de ce prix fait-elle grincer des dents ?

    Selon plusieurs voix critiques, le chef de l'État ne mérite vraiment pas d'être "champion de la Terre" au regard de ses réalisations en matière d'écologie depuis un an et demi. "On s'est dit que cela tenait plus de la blague que de la récompense sérieuse, quand on sait à quel point les actions sont loins des promesses faites par Emmanuel Macron", a critiqué mercredi sur Europe 1 Jean-François Juillard, de Greenpeace France. "J'aimerais bien que ce prix soit aussi pour les Nations unies l'occasion de dire 'Maintenant que vous avez eu ce prix, vous êtes sous surveillance de la communauté internationale et on va regarder d'un peu plus près ce que vous faites réellement dans votre pays'."

     Ou si vous préférez, c'est  au pied du mur de pneus, qu'on voit le mâââââaâçon.

     Sinon, on peut voir aussi, l'occasion e voir ceux qui ont été proposés, pour le recevoir, et qui auraient merité, plus que lui, je pense,  de le recevoir, c'est à dire:

     Ha, ben, non, en fait, ceux dont la candidature a été proposée, on ne sait pas, dommage.

    Lire la suite

  • rassemblement national, anciennement front national.

     Une page sur FB, qui ne vient pas de moi, mais à laquelle je vais participer un peu, je suppose, vient d'être ouverte.

     Je vous donne le lein:

     Voici, un article que je viens d'y déposer.

    Bonjour.

      Depuis bien des années, je consacre pas mal d'énergie à lutter contre le rassemblement national, anciennement front national.

      Je ne le fais pas par devoir, mais peut être plus par réflexe, percevant mieux que quiconque, peut être , En quoi, pourquoi et comment, ce parti est toxique, par l'absence de valeurs altruistes qu'ils défendent.

      Nous vivons aujourd'hui, dans un monde, où beaucoup de nos modes de fonctionnements, nos habitudes, certains de nos principes, semblaient ancestraux, érigés en "statuts", "statues", indéboulonnables, dont la société de consommation, était sensée nous apparaître comme une forme Bonheur, autant dire, "une fin en soi"....

      Et ceux qui restaient sur le bord de la route, et bien ma Foi....

      De tous temps, il a existé des êtres bienveillants, qui avec un regard plus juste et surtout plus affûtés, jamais, ne se sont contenté de cette posture, et ont remis en cause, cette théorie, et ses satellites, comme le culte de la performance, à la seule condition, qu'elle soit matérialisée, par une récompense, généralement sonnante et trébuchante, sinon, elle n’apparaît à leurs yeux, que de peu d’intérêt.

      Là, encore, qu'il y ait performance, ou pas, seul l'aspect pécuniaire de toute façon, présente à leurs yeux, un véritable intérêt.

      Tenter d'appréhender la nature humaine et le monde dans lequel on vit, sous un angle dénué du moindre aspect financier, en tout premier lieu, est je crois, le pire écueil, qu'un politique puisse commettre.

      Je ne suis pas en train de prétendre, que cet aspect, puisse être négligé, ou qu'il serait exempt de la notion de réussite, je prétend simplement, qu'en aucune façon, ça devrait être l'angle sous le quel on doit travailler, en premier lieu.

      Si je rédige cet article, dans un groupe qui est dédié au rassemblement national, anciennement front national, c'est bien parce qu'à lui seul, et ça n'est pas les problèmes d'argent qu'il rencontre au parlement européen qui me contrediront, il symbolise la politique, dans ce qu'il a de plus pervers, precisement, dans sa motivation, qui n'a pour seule raison d'être, que l’appât du gain.

      J'ai fait, d'autre part, une video, hier soir, dans laquelle j'en parle aussi.

     Le 14 mars 2019.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • #ConventionGénération

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10214373329318464&set=gm.650826598590871&type=3&theater&ifg=1

     30 Juin 2018.

    http://m.leparisien.fr/politique/benoit-hamon-le-macronisme-est-un-racisme-social-29-06-2018-7800540.php

     Quand je pense que certains en sont encore, ne pas comprendre, qu'il ne suffit pas d'êtere encravatté, pour être honnête, franchement ça me depasse.

      Et puis apres tout, vous l'avez bien cherché !

       Et prière de bien porter attention au texte; parce que C'EST CA AUSSI LA CHANSON FRANCOISE.

       Puisque le parisien, veut pas de mon commentaire, je  m'en vais vous le faire rentrer par les oreilles, ici même.

       Le coup des enfants gâtés des partis politiques, quand il parle des personnes, je veux dire, est assez amusant, et je dois avouer, asssez bien vu.

      Ca me fait rigoler, parce que en ce moment,  chaque matin, pendant deux heures, environ, je travaille sur l'autorité !

     A la demande générale, ça va sans dire. celle du milieu psy, je veux dire, puisque ce son eux, en première ligne, qui ramassent les pots cassés, et qui donc, sont les mieux à même  de voir, quel sujet, urge, particulièrement, à ête debattu.

     A bon entendeur....

      Enfants gâtés, oui, c'est bien vu, si l'on considère que certains, ont quand même beaucoup de mal, à retirer les oeillères, pour tenter au minimum d'observer et d'écouter, (et donc, pas uniquement, de voir, ou d'entendre),  ce que disent d'autres politiques, comme Benoit Hamon, mais il n'est pas le seul, afin d'étudier, si ces nouvelles voies qu'ils ouvrent, lui et les siens, peuvent s'avérer intéressantes.

      Pour les oeillères, oui, on peut aussi penser à wauquiez, et sa parka rouge, qui lorgne dangereusement, du côté du rassemblement national... mais sa paka, puisqu' on parle d'apparence vestimentaire, n'est rien de moins, que celle du petit chaperon rouge, qui s'en va se faire devorer tout cru, par le vilain front national, deguisé en rassemblement natioanl.. ha, la la...

       marine le pen, qui  n'en finit pas de jouer la lavandières... "ça c'est vrai, ça"... Visiblement, si j'en crois son commentaire, suite à l'accord, au sujet des migrants,  qui a été obtenu, et qui evoque, un peu aux yeux de certains, une coquille vide, je l e voir plutot, comme la matrice, d'une forme de renaissance, qui va permettre d'ouvrir de nouveaux horizons, desormais.

      J'y travaille.   la "narine"  qui ne sera jamais nationale, elle, sent toujours les égouts, et c'est bien normal, quand on va faire ses courses, dans la caniveau de la conscience humaine.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • 15 Juin 2018, François Hollande ? Et bien parlons en !

     Visiblement, à gauche, le "retour", de François Hollande, par l'intermédiaire de son livre, que je n'ai ni acheté, ni lu, je précise,  en herisse plus d'un, à gauche....

     Alors, on met un point d'honneur, à venir m'asticoter, ses potes à lui, d'ailleurs, qui sait ? pour voir, un peu ce que j'ai dans le ventre, sur le sujet.

     Bon, OK, Benoit Hamon, que je soutiens désormais,  c'est vrai, alors, que lui, était un des frondeurs, à l'Assemblée Nationale, OK, admettons, apres tout, c'est de bonne guère.

     Je cite, là, sur FB:

    Gino GlacoGino et 20 autres personnes gèrent les adhésions, les modérateurs, les paramètres et les publications sur Benoit Hamon Génération•s Groupe ouvert. Francoise Niel Aubin Bien sûr, c'est ça, Hollande était honnête lors du discours du Bourget et c'est les gens qui ne l'ont pas bien compris... 
    À aucun moment il avait déclaré vouloir faire une politique de l'offre, avant les élections. Il l'a fait ensuite en complète trahison par rapport à ses engagements de campagne, en complète trahison par rapport à ses électeurs, en complète trahison par rapport aux accords politiques qu'il avait passé avec les différents courants de la gauche en interne du PS comme avec les Verts en niant les résultats des primaires. Il a fait exploser le PS parce qu'il a fait une politique de droite. Hollande a décrédibilisé la parole politique de gauche et pour longtemps.

     Voici ma réponse.

    Francoise Niel Aubin Gino Glaco je comprends, mais je te trouve bien sévère. c'est un peu facile, de lui faire porter le bonnet, à lui tout seul, je suis désolée, on peut toujours avoir la dent dure, à son sujet, il était le premier socialiste, à essuyer les plâtres de l’après Mitterrand, que je sache, et d'essuyer les plâtres, a laissé des traces autrement plus profondes, et difficiles à assumer, que personne à gauche, ne l'aurait imaginé.

      Il était nécessaire de déployer une énergie nouvelle, pour tenter de défricher de nouvelles voies, prêter attention, à ce que moi, je disais, dans ces années là, alors, que je n'étais officiellement, qu'une malade mentale, internée, en HP de saint Etienne du Rouvray, en soit, est pourtant, à mes yeux, une preuve absolument incontestable de sa réelle volonté d'ouvrir les vannes, justement, et l'ouverture d'esprit, qu'il ait témoigné, par ce fait, je lui en serai toujours éternellement reconnaissante, n'en déplaise à certains, ou certaines....

      Mais je vois qu'il est necessaire, peut être, que je sois plus claire dans ma pensée, sur ce point. Ou plutto, que je sois plus claire, pour l'expliquer.

      Peut être , Benoit Hamon en premier lieu, trouve t il étrange, ou incohérent, que je puisse d'une part, garder une forme d'amitié, et de profonde estime et reconnaissance, vis à vis de François Holllande, et que j'ai à présent, vis à vis de lui, une réelle admiration, et bien en dehors du fait, qu'il soit indépendant de ma pensée politique personnelle...

      J'aurai dû penser plus tôt à éclaircir mon discours, sur ce point, je le reconnais.

      Pour moi, l'admiration de l'un, comme de l'autre, n'ont rien je dis bien absolument rien,  d'incompatible.

      Il m'arrive d'admirer bien d'autres politiques, très faiblement, qu'on se rassure, à droite (mais ça arrive), et à l'extrême droite absolument jamais, pour avoir su capter, une attitude, d'un autre politique, pourtant son adversaire théorique, parce que simplement, il a eu la sagesse d'être objectif et de reconnaitre une position, juste ou courageuse... Et ça en emmerde certains, ou certaines...

      Je deteste les idées préconçues, et les à prioris, et je déteste qu'on tente de faire passer des vessies pour des lanternes,  si j'en crois la totale obscurité, qui empêcherait de faire passer la Lumière, au travers d'une vessie....

      Excusez moi, mon nez de clown....

      On dit usuellement, que "les morceaux avalés n'ont plus de goût".... Et en politique, il en va  de même, hélas.

      Le compte penibilité, par exemple, que j'avais fait naitre et défendu mordicus, moi, qui ne supporte pas la chaleur, quand je voyais les ouvriers, en plein cagnard, sur les routes, en plein été, en train d'étaler 'asphalte, ça m'a toujours rendu malade.

      Les boulangers, qui meurent d'un cancer du poumon, parce qu'ils respirent les poussières de farine, leur vie entière, et j'arrête là, pour l'énumeration, j'ai argumenté tout celà, pendant je ne sais combien de temps, cette idée avait été retenue, et exploitée, par le gouvernement de Hollande, mais tout le monde a oublié....

     C'est bien macron, quia jetté ça aux orties, non  ? et personne d'autre ?

      Le syndrôme "bouc émissaire", au sujet des migrants, à qui on veut tout faire porter mais visiblement, le soit disant enterrement, du parti socialiste, F Hollande, comme bouc emissaire, ça ne dérange pas d'aventage, à gauche, aujourd'hui, et ça commence à ma gaver grave, putain de merde, mais comme vous avez vraiment pas idée....

      Comme si c'était lui, qui en était responsable...

      Le monde dans le quel nous vivons, est en pleine mutation, internet, et les réseaux sociaux, ont eu pour conséquence, une multitude de mutation, dans les comportements même des français, sur tout, et n'importe quel sujet.

      Mais en tout premier lieu, sur leur compoetements, vis à vis de la olitique, en général.

      On veut a voir un parti socialiste, qui tienne la route, mais on refuse, de s'y investir, dans le réel, et de payer sa cotisation.

      On croit mordicus, aux positions de générationS, mais si on peut eviter d'aller lire, ce qui se dit sur leur site, c'est pas plus mal...

      On reproche aux politiques en question (encore hier, sur FB, à Yannik Jadot, d'avoir un égo trop poussé, oubliant, que c'est indispensable, en politique, pour essuyer les coups, qu'ils prennent, mais l'Eglise de la madeleine, va être pleine à craquer, comme  aduler, que dis je vénérer Johnny Halliday, pour l'anniversaire de sa naissance...

      Je veux dire, que le français, est un co itoyen, d'une complexité, et d'une incoherence, absolument dementielle, et je constate, que xcette complexité, est simplement, entièrement, niée, par  ceux qui les premiers, attendent des politiques, non pas qu'ils soient eux même, mais qu'ils soient conformes à ce que eux, en attendent... Voilà, la verité ! et c'est une verité, qui emmerde....

      Moi, telle que vous me voyez là? vous savez ce que je vais faire, cet apres midi ?

     Et bien le vais faire l'apologie, de macron, pour une raison, bien precise... ça vous en bouche un coin, ça, hein.... Et bien je vous emmerde. Et le pire, c'est que je ne blague pas....

     

     

    Lire la suite

  • La France en déficit écologique.

     C'est expliqué ici:https://twitter.com/generationsmvt/status/992364961857966080

     Alors certains me diront "et puis les autres", ha, c'est vrai, ça tiens... Et bien soyons des colibris, pour commencer, "faisons notre art, individuellement, deja, et collectivement, parallèlement, et ensuite, on la ramène.

    https://www.colibris-lemouvement.org/

    http://lesincroyablescomestibles.fr/

    http://www.humanite-biodiversite.fr/

     En cours de rédaction.

     

     

    Lire la suite

  • "Faite" de la nature, chaque année, en mai, et même que ça vous plait.

    https://fetedelanature.com/

     Dans le rôle de la défonceuse de porte ouverte, me revoilà.

     Ha, ces écolos, si peu consensuels, mais quel manque d'originalité, je vous jure.... Et puis pourquoi pas trier ses déchets, pendant qu'on y est, mais qu'est ce qu'ils nous font chier...hi hi hi.

     Ho, pardon, c'était leur de mon rototo reactionnaire, version vielle conne...

        "Il faut de tout pour faire un monde"... Je deteste cette phrase, comme vous ne pouvez l'imaginer, mais "vieux mots, en rire"....

         On a beau dire et beau faire, les cons, c'est comme les adventices, y'en aura toujours....

         Je crois que c'est Desproges qui disait "je sais pas, mais , je crois bien que cette année, ceux de l'an prochain sont deja arrivés".

        Oui, je parle peu, ces temps ci, pour cause de "coaching abusif", dont je suis la victime, et c'est ma psychiatre, qui répare les dégats.....

     BREF... Trèfles de plaisanterie, pardon....

     On va pas y passer des heures.

         Là, tout pres de chez vous, ces jours ci, se passent certaines choses, que vous ne soupçonnez pas....

      Et qui se passent dans le silence, entre deux gouttes d'eau, peut être, à moins que ça ne soit une minuscule fourmi, qui profitant d'une averse bienfaisante, fait du toboggan, sur un brin d'herbe folle, alanguie... Allez savoir.

      Mais ce qui est le plus incroyable, réside dans le fait que quand vous retournerez au turbin, lundi matin, la fourmi en question, elle, ira, et reviendra.... (attendez, elle me souffle que ça serait bien l'inverse), et que mon petit doigt me dit, qu'elle se tape, comme de sa première brassière,  de l'indice du CAC40,  du brushing de trump, et encore moins du rayonnement de la France, sur le plan international...

       Non, mais attendez, là, est ce que vous réalisez, la gravité du propos que je tiens, au sujet de la fourmi, elle, quelle bourrique, qui par réputation, comme chacun sait, n'est pas préteuse, à plus forte raison parce qu'elle a fait son stage de troisième, au CREDIT ABRICOLE, alors, c'est vous dire si elle n'est pas préteuse.... Là, oui, je vous dis, la fourmi, là, qui fait rien qu'à trimer, et qui rêve toutes les nuits, d'intelligence artificielle, et qui prie "saint macron", chaque matin.......

     JE VOUS DIS QU'ELLE FAIT DU TOBOGGAN SUR UN BRIN D'HERBE, LE LUNDI MATIN......

        Putain, de bordel de merde, saloperie de feignasse de fourmi, je vous jure... Aller jeter aux orties, comme ça, et faire mentir, la fable de la Fontaine, qui avait piqué l'idée à "chéputroki", je le rappelle, l'usurpateur.

       Et même que Luchini, du coup, est tout retourné, qu'il sait plus comment faire, putain de merde; Non mais decidemen, vous ne vous rendez pas compte, je vous jure, non mais TOUT FOUT L'CAMP !

      Quand je pense qu'on  "faite", les Molières dans quelques jours, alors, que cette connasse de fourmi, elle, n'en sera qu'à faire du toboggan, alors, que macron, ne jure que par elle,...... ha ha ha ha... putain de merde, comment, qu'elle lui chie au bec, à macron, "la froumi" !

     Allez Zabou, au turbin !

    http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/molieres-2018-decouvrez-la-liste-des-nommes-04-04-2018-7646169.php

     Bon, sinon, entre deux rangs de haricots, dans quelques jours, je vous expliquerai, comment je propose  de decontaminer un sol, des saloperies industrielles, en zones industrieles contaminées.

     Là, je roule VAE, velo à assitance électrique.....

    https://www.o2feel.com/velo-electrique/vog

    Lire la suite

  • Au sujet de la Loi, "secret des affaires".

     Je cite, "le télégramme".

    http://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#4jzQGgCFgMsug3pQ.99

    Secret des affaires.

     Irène Frachon se fâche.

    Le Dr Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, qui avait révélé le scandale du Mediator, a découvert « avec effarement » l'amendement de la loi Macron instaurant un « secret des affaires » susceptible d'écarter journalistes et lanceurs d'alerte. « Avec cet amendement, l'affaire du Mediator ne serait jamais sortie », prévient-elle. 


     

    Pourquoi estimez-vous que cet amendement est dangereux ? 
    Avez-vous lu l'amendement initial ? C'était... terrifiant ! Une information devenait protégée dans la mesure où celle-ci avait « une valeur économique » ou encore parce qu'elle n'était « généralement pas connue ou aisément accessible ». Cela voulait dire, pas question de mettre le nez dans nos affaires ! Pas d'investigation possible ! C'est tout simplement incroyable. C'est une chape de plomb qui s'abat avec le verrouillage de toute info qui pourrait gêner les intérêts d'un industriel. Qu'elle provienne de la presse ou d'un lanceur d'alerte.

    Cela vous a immédiatement fait penser à l'affaire du Mediator ? 

    Oui ! Sortir cette affaire, vous vous en souvenez, n'a pas été une promenade de santé. C'est grâce au relais de la presse que le scandale a véritablement éclaté. Le livre que j'avais écrit et qui donnait l'alerte avait été censuré par le tribunal de Brest. Les motifs donnés par le jugement donnent un aperçu de ce que serait le prétexte du « secret des affaires » : le sous-titre « combien de morts » avait été censuré parce que cette mention était, je cite, « une imprudence par l'important discrédit qu'elle pourrait faire supporter au fabricant du produit et les conséquences sur l'image de ce dernier, et, par là-même, son activité industrielle, économique, et commerciale » et dépassait « à l'évidence la seule liberté d'expression en matière de presse ». Avec l'amendement de la loi Macron, en sus de la censure, c'était le spectre de la ruine et de la prison ! Je n'aurais personnellement jamais eu le courage d'affronter cette perspective et certainement renoncé à publier mon livre.

    Le revirement du gouvernement, hier matin, qui promet d'amender l'amendement (sic) pour garantir la liberté de la presse, la liberté d'information et la liberté d'investigation vous satisfait-il ? 
    Les derniers éléments qui m'ont été communiqués, hier midi, ne me rassurent pas du tout. Il est, par exemple, fait mention d'un risque « grave » pour la santé pour échapper à cette loi. Tout est dans ce terme de « grave » et son appréciation. Le diable se glisse dans les détails. Dans le jugement qui a condamné mon éditeur à retirer le livre sur le Mediator (NDLR, le jugement a été cassé en appel, huit mois plus tard), c'est bien la contestation du mot « grave » par le juge qui a abouti à cette condamnation, ainsi que la préservation de l'intérêt commercial de la firme. Servier estimait que je surévaluais le risque et contestait la gravité des faits dénoncés...

    Quelle solution s'impose à vos yeux ? 
    Il me semble qu'il faut retirer la totalité de l'amendement et le réécrire plus tard, après audition de lanceurs d'alerte et de journalistes. Pour moi, le problème a été abordé à l'envers. Si on doit protéger les firmes de l'espionnage industriel, ce n'est pas en muselant la critique.
    http://© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#7LmbHiMCLOPAJsVV.99

    Plus bas, ensuite:

    Le texte décrié

    Une disposition instaurée en commission.Dans cette épineuse question du « secret des affaires », c'est une disposition instaurée en commission spéciale par la droite et la gauche dans le projet de loi Macron qui inquiète les médias et les « lanceurs d'alerte ». Les parlementaires souhaitent insérer le secret des affaires dans le Code du commerce, au motif de protéger les entreprises de l'espionnage économique. Rappelons que le terme « lanceur d'alerte » désigne celui qui entend donner un coup d'arrêt à une action illégale ou irrégulière. Il a aussi pour but de signaler un danger ou un risque, en interpellant les pouvoirs en place et en suscitant la prise de conscience de ses contemporains.

    De lourdes peines. Reprenant les termes d'une proposition de loi PS, ce texte pose le principe général de l'interdiction de violer le secret des affaires ; il prévoit de punir quiconque prend connaissance, révèle sans autorisation ou détourne toute information protégée, à ce titre, d'une peine de trois ans d'emprisonnement et de 375.000 euros d'amende. La peine pourra être portée à sept ans et 750.000 euros d'amende en cas d'atteinte à la sécurité ou aux intérêts économiques essentiels de la France.


     Juste un enorme souci, c'est que l'ensemble de cet article, date du.....Publié le 30 janvier 2015 Modifié le 30 janvier 2015 à 10h35.

     Quelle est l'évolution du texte, et leur posture, à present, sur ce même dossier ? mystère.

    4 juillet 2018.

     

    Lire la suite

  • Connaissez vous, le moringa ?

    https://www.plantes-et-sante.fr/decouvrir/le-moringa-couteau-suisse-therapeutique

    http://lesmoutonsrebelles.com/recherche-novatrice-cette-plante-pourrait-etre-le-remede-a-5-differents-types-de-cancer-y-compris-de-lovaire-du-foie-du-poumon-et-le-melanome/

      Bon, pour ce dernier lien, ça vient du "mouton rebelle", alors, attention.... C'est du sérieux, bon, des fois il dit des conneries, rarement, mais ça arrive, et c'est pas dit que le jour où je chope, "le mouton rebelle" il ne se prenne pas une petite claque, pour lui remettre un peu les idées en place.

    Lire la suite

  • Ma chaine youtube et les commentaires, qui s'y rapportent.

    https://www.youtube.com/channel/UCtcBQK79sCTfa4oxgoZew9A/discussion

     J'invite tout à chacun, à deposer des commentaies, sous mes videos, et  au sein de ma chaine, globale, pour ceux qui le souhaitent.

     Je vous invite surtout, à vous y abonner, bien sûr.

    Lire la suite

  • Europe, un bon de pompe dans le derch, ça vous dit ? (pêche électrique).

       Désolée pour le ton quelque peu expéditif, de ma revendication, ou plutôt, de ma proposition, qui si elle n'en porte pas la moindre connotation sexuelle, n'en demeure pas moins, une intention d'en vouloir, aux postérieurs rébondis des députés européens, qui, visiblement, éprouvent quelques difficultés,  ces jous ci,  pour MARCHER DROIT, et je ne peux que déplorer, que notre Président de la République, Emmanuel Macron, si bon marcheur qu'il soit,  n'en finisse par lui aussi, par senti visé, de par son postérieur, parce que si c'est necessaire, sachez que je n'aurai aucun scrupule, à lui livrer de façon verbale, enfin, disons, par écrit,  je le précise, "d'où vient le vent".

      Au moins, quitte à marcher, risque t il tout au plus, de faire un sacré bond en avant,  ce qui ne me semble pas superflu,  quelquefois !

       Je suis en effet en pétard, ces jours ci, relativement, à ce qui est en train de se produire, au Parlement Eurpéen, vis à vis de la pêche électrique, qui sur le plan écologiue, est, comme chacun sait, un véritable désastre.

    https://www.bloomassociation.org/stop-peche-electrique/

      Le seul argument, POUR réside, dans l'économie de carburant... Soit, mais ça ne représente ici, qu'un bénéfice à court terme, et strictement à court terme, et qui plus est, au bénéfice seul,  de la comptabilité du marin pêcheur....

     Pour le CO2, et la pollution ?

      Il faut envisager que les marins pêcheurs artisanaux, ne développent un mode de propulsion, qui cumule le vent, avec un autre mode de propulsion, et je n'ai aucun doute sur le fait que certains constructeurs de bâteaux, sont deja au travail, sur ce point.

      Ca existe deja pour les porte containers, alors, je ne vois pas à quel titre, ça n'existerait pas aussi, pour des bateaux usines, (que je déplore), ou des bâteaux de pêche, à l'echelon plus modestes, ou artisanaux.

      Sous cet angle, cet argument parfaitement bidon, qui ne représente que des aventages A COURT THERME, ne tient donc, absolument pas la route.

      Oui, j'ai bien dit, à court terme, puisque à long therme, justement, c'est bien la raréfaction des espèces marines, qui sont en grand danger, avec cette pêche, et tous les ecologistes, et les chercheurs, qui travaillent, sur les faune et la flore sous rarine, sont unanymes, sur ce point.

      Mais si je parle d'un bon coup de pompe dans là, où je pense, vis à vis des députés européens, c'est de façon beaucoup large, pour une autre raison qui réside dans le fait qu'ils sont sensés veiller, à ce que leurs décisions,  soient au service des européens, j'entends (au sens comprendre), les peuples, les humains, faits de chair, et de sang, nous, quoi, vous, là, qui me lisez,  ET PAS LA FINANCE ET LES LOBBIES DE LA PÊCHE INDUSTRIELLE.....OU AUTRES LOBBIES.

     Voilà, pourquoi, ce matin, je ne décolère pas !

      C'est qu'en aucune manière, par principe,   quelque soit le sujet, ils ne devraient se trouver en face des représentants des sociétés interressées financièrement, mais au contraire,   face aux personnes, compétentes, spécialisées, et non rémunérées, par des lobbies, pour prendre leurs décisions, et j'ose espérer que ce que je prétends là, va bien être perçu, comme devant être observé, et pas vu,  et entendu, au sens comprendre,  dans n'importe quel autre secteur, comme l'agriculture,  l'agrialimentaire, ou la santé, par exemple...

     EST CE QUE J'AI BIEN  ETE ASSEZ EXPLICITE LA ?

    Lire la suite

  • 12 janvier, 2018, message à tous ceux qui attendent après moi.

     Il est vrai que j'ai toujours fourrré mon nez, là, où ça dérange.

       Mais si l'on m'avait affirmé, un jour, que la Justice elle même, que mon avocat, et que mon coach, lui même, en personne, se ligueraient contre moi, pour me museler, afin que je ne puisse plus lutter, contre ce que j'ai toujours détesté...Jamais, je ne l'aurai pensé.

      Je ne sais pas ce qu'il adviendra de moi, j'ai le sentiment que jamais, je ne parviendrai à pardonner, à tous ceux, qui depuis toutes ces années, ont veillé, si méticuleusement, à m'ecraser, pour mieux observer, telle une souris de laboratoire, avec quelle ruse, je parvenais à me relever, TOUJOURS.

      Aujourd'hui, c'est par une décision assassine, qui émane de la juge des tutelles elle même, alors que je n'ai eu de cesse, que de lui dénoncer en quoi, et comment, la curatrice de l'UDAF, pratiquait, sur moi, les pires tortures psychologiques,  en n'appliquant pas ce que la juge pourtant, lui avait indiqué.

      Je pourrai vous la faire théatrale, selon la chanson de Barbara, en vous disant courtoisement, "et je m'en vais sereine".... Il va bien se trouver un crétin, pour s'en contenter, non ?

      Mais ça serait trop d'honneur, que je vous ferai là, et je ne crois pas que le fantôme de Barbara, apprecierait.

      Je pourrai aussi, vous resortir, la chanson de Anne sylvestre, sur "les gens, qui doutent"... Et qu'on s'évertue, inmaquablement, à me recoller sous le nez, en la personne de  Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, et Albin de la Simone.... C'est juste oublier, que de souffrir est infiniment plus  acceptable, et concevable, quand on ne vous enferme pas dans un rôle qu'on vous impose.

      Aurait elle, elle même ecrit cette chanson, si elle avait été dans  la situation, que l'on m'impose, depuis toutes ces années ?

      Personne ne le sait, et Anne Sylvestre, pour qui j'ai bien plus que du respect, elle même, ne le sait pas d'aventage.

      Je m'excuse de ne pas être aussi forte, que beaucoup le voudraient, je ne suis qu'une simple femme, qu'on s'evertue à transformer, en vielle conne mal baisée..... Et je ne crois pas être responsable, en quoi, que ce soit,  du sort que l'on m'impose.

      Des lors je n'ai plus d'autre alternative, que de rentrer en moi, afin de lêcher mes plaies, pour une durée indéterminée, puisque l'énergie, qui a été mobilisée, pou porter ma souffrance, les 40 années premières de ma vie, là voilà de nouveau mobilisée, pour cette même raison, énergie, que de facto, je ne puis donc plus donner, vers l'extérieur....

     Comment vous dites ?

     Consulter un psy ?

     Mais j'ai fait, bien sûr.

      Le psy, et la psychiatrie, cautionnent entièrement, les méthodes de barbare, de Thomas Fersen. ils les cautionnent tellement,  qu'ils souhaitent, non pas me mettre sous neuroletiques, de nouveau, mais sous antidépresseurs.

      Quand je pense que je suis assez conne, pour avoir écrit mon histoire sur le sujet, ces derniers jours, pour avoir la certitude, qu'il ne restait rien de douloureux, entre eux et moi, je n'en reviens pas de ma naïveté.

      J'attends toujours, depuis plus d'un mois, qu'il me fixe un RV avec la psychiatre,  principe que j'ai accepté, mais qui visiblement, semblerait, lui poser à lui quelques problèmes de conscience...

      Je souhaite bien du courage, à la profession, pour envisager la moindre collaboration avec moi, quelque soit le sujet, désormais".

      Bon, week end à tous.

     

    Lire la suite

  • "Thinkerview", la chaîne sur internet qui pose les bonnes questions, mais aussi......

     "Les bonnes questions", qu'est ce que c'est ?

      Celles que d'autres ne posent pas, ou n'osent pas poser, soit parce que leurs patrons de chaine ne le souhaitent pas vraiment, mais plus souvent aussi, je crois, parce que n'importe quelle émission, qui souhaiterait proposer ce type de conversations, doit entrer dans un format horaire, imposé par une grille des programmes,  quelque soit la chain qui impose ainsi, un formatage difficilement évitable, au sein d'une chaine télévisée quelque soit la bonne volonté de ses dirigeants.

      Là, ça ne sort que sur internet (dommage, Eliane....), mais le bon côté c'est que ces émissions ont des durées, parfaitement aléatoires, et ouvrent alors entièrement la perspective de ne pas être contraints par le chrono.

     Version, "faite vite, il ne nous reste que 5mn....".

     Enfin, tout ce que j'aime. 

       Je vous recommande d'ailleurs particulièrement, l'émission sur Guillaume Meurisse, qui est à la conscience humaine, ce que certains cacheront sous le paillasson, le soir du réveillon.

     Ho, dites donc, à part ça, j'en ai une bonne à vous raconter, sur le prénom Maurice, le prénom de mon grand père paternel, d'ailleurs.

      Je suis certaine que ça va faire "mouche", autour de la table du Réveillon.

      Chacun sait à quel point j'aime farfouiller, pour ne pas dire "farfouinner", avec ma houe, "houe", mon rateau, ma pioche, ma pelle, mon piolet, mon JCB, mon nanitout, ma lampe torche, mon maitre cinquante, je pose un, et je retiens deux, telle la taupe moyenne dans les racines, (ho, quel joli mot,  des prénom, ou nom de famille notamment.

      Par exemple, moi, je m'appelle "Françoise", comme la chanson, et bien ça signifie "Française".

       Il y a quelques jours, mais qu'est ce que j'apprends là... Le prénom, "Maurice", figurez vous, vient du mot, MAURE.... c'est à dire, ARABE....

       Alors, sincères condoléances, à tous les racistes de service, néo colonialistes, qui s'appellent "Maurice", franchement, "je compatis",  je ne sais pas, par contre, si c'est aussi comique que recevable, pour changer de prénom en mairie...

       En tout cas, moi, rien que cette idée (qui aurait bien fait rigoler mon grand père,  il me semble),  m'a mise en Joie, pour le reste de la Journée !

    Lire la suite

  • Comment Emmanuel Macron nous la fait à l'envers, pour saborder la Solidarité, entre les français.

      Bon, arrêtez de baver comme ça, regardez, ça coule partout, pire qu'un bouledogue !

       Avant hier, j'allais visiter un site internet, que j'aime particulièrement, et que je ne visite pas suffisemment, bien que pourtant, j'y sois inversement attirée que sur celui de la FNSEA,  qui s'appelle TERRE DE LIEN...

    https://terredeliens.org/

      Le principe est le suivant.... Il s'agit d'une dynamique, qui va bien au delà de belle idées, comme sait le faire notre gouvernement, et qui consiste à racheter des terres agricoles, pour les mettre à disposition d'agriculteurs, qui eux, sont en quête de terres, justement, pour pouvoir s'installer.

       Autant dire que c'est juste ce que j'appellerai, rien de moins, qu'un chainon indispensable, pour faciliter la transition agricole, n'en deplaise à la FNSEA, et aux agro industries, pour parvenir, disais je à ce que cette transition se fasse....

      J'arrive donc, sur le site, et je vois un article, qui me remémore une nouvelle, qui est passée inapperçue, et qui réside dans le fait, qu'une loi, PROPOSEE PAR LE GOUVERNEMENT ACTUEL, et VOTEE PAR L'ASSEMBLEE NATIONALE,  qui déconstruit, ce que le gouvernement précédent, de François Hollande avait fait, et qui consistait à encourager, le citoyen, à financer par le biais du financement participatif, des associations, telles, que  TERRE DE LIEN, ou la Fondation Abbé Pierre, par exemple.

     En somme, si je résume.... Sous François Hollande, quelqu'un qui voulait, filer de l'argent, à des causes, sous forme de placements, parce qu'on peut donner à une association, et les aventages fiscaux existent toujours, mais on peut AUSSI, investir, de cette façon, souhaitant ainsi investir, sous un angle altruite, et plus vertueux, que ne l'est la finance, de façon plus globale...

      Et oui, chacun sait, à quel point, les mots MULTINATIONALES, ou FONDS DE PENSION, ou encore ACTIONNAIRES, sont des mots, qui sonnent de façon particulièrement interpellante, à mes oreilles...

      Elise Lucet, "sors de ce corps"...

      Ainsi, donc, disais je, quand ces citoyens, voulaient investir de façon vertueuse, ces aventages fiscaux, ont ils, été supprimés.

    https://terredeliens.org/Avis-aux-souscripteurs-sur-la-loi-de-finances-2018.html

      Mais là, où c'est tres interpellant, c'est que cette loi, "ruisselle", sur l'ensemble du tissus associatif, puisqu'elle touche aussi, le droit au logements, et les associations, qui rachètent les logements, pour les restaurer, et les remettre à disposition, des revenus les plus faibles, et les plus précaires, mais aussi, face aux associations, qui luttent contre les violences faites aux femmes.

      Parce que les belles déclarations de Macron, et de sa ministre, suite aux affaires de harcèlement, avec "balance ton porc", ont obligé à une prise de conscience, y compris, dans la sphère politique, mais encore faut il, pour celà, que les moyens financiers, suivent, et quand une femme se sent en danger, chez elle, par exemple, les associations, qui sont susceptibles de lui venir en aide, elles aussi, ont besoin de moyen, et cette loi, dans les faits, va conplètement à l'encontre, de cette necessité.

      En gros, tout est dans le discours, mais dans les actes, "il se torche le cul avec les rideaux", comme disait mon père.

    Lire la suite

  • STUPÉFIANT se fout "à poil".

    https://www.france.tv/france-2/stupefiant/344995-special-tout-nu.html

     Je n'ai vu cette excellente emission, que le lendemain, parce que j'ai du mal à demeurer eveillée, aussi tard.

      Excellent, oui, je n'ai aucune intérêt, comme chacun sait, au sein de France Télévision, et Dieu sait que par les temps qui courrent, avec les exigences de restriction de budget, exigées, parait il,  de la part de la Grande Dame, je ne parle pas de Delphine Ermotte,  mais de France Télévision", les temps sont durs.

      Nous savons à quelle point la stupéfaction, pour ne pas dire la profonde perplexité, doit reigner, chez le téléspectateur lambda, qui est si justement attachée, à France Télévision.

      J'entends bien, qe la posture de Emmaunel Macron, tient plus de la provocation à mon encontre,  sur son jugement, à son egard, ces derniers jours, comme si tenter de flinguer "à la trump", des médias de qualité, ne suffisait pas, en remettant en cause, le journalisme d'investigation,  il voudrait, je suppose, faire douter de la qualité, qui va bien au delà, précisement, du journalisme, dont il est question.

      Je trouve pitoyable de mépriser le service public radiophonique,  (Radio France) et télévisuel français, (France Télévision),  au seul prétexte, qu'on exigerait de lui,  des coupes drastiques dans leur budget, et indigne d'un président et d'un gouvernement, qui se prétend "en marche".

      Observant une telle critique, on est en droit de se poser des questions sur l'orientation, qu'il souhaiterait leur donner.  

      Qu'il ait renoncé à flinguer l'investigation, PARFAIT,  "grand bien lui fasse", le mépris gratuit, et injustifié,  dont il a fait preuve, par cette réflexion, démontre surtout, le peu d'intérêt que représente la télévision française, alors, que comme tout à chacun, il est bien aise, de l'avoir à son service, quand il s'agit de promouvoir son programme politique.

      Et puisque certains trouvent opportun, de flinguer le mandat anterieur, que fût celui de François Hollande, je rappelle simplement, qu'en matière d'invesgation, François Hollande, lui, avait bien ouvert l'Elysée,  (trop, peut être ? , c'est possible).....

      Mais en tout cas, ce fût effectivement, une posture aux antipodes, de celle de Emmanuel Macron, qui semble verouiller, "à l'extrême", ses relations, avec la presse, ce qui est plus inquietant, à mes yeux, que l'exces inverse.

      Mais revenons à cette émission du service public, puisque c'est sur France 2.

      J'ai regardé çà, avec une grande curiosité, puisque par mon histoire, j'ai une relation particulière avec le toucher, avec le peau,  et tout ce qui s'y rapporte.

     Stupéfiant, ça n'est pas seulement une émission culturelle, qui a pour objectif, que de promouvoir ce que se fait, se regarde, ou s'expose.

      C'est surtout un regard fort juste, et je dirai aiguisé, qui choisit un  fait de société, pour l'étudier de façon transversale, dans le domaine artistique, et surtout, également, avec un regard d'historien de l'Art.

      Ce regard, est d'une importance fondamentale, puisqu'elle recadre le traitement qui est fait aujourd'hui, d'un fait de société, dans un contexte chronologique, en en expliquant les causes.

      Là, avec le regain ou le developpement, de ce que l'on nomme "la mode pudique", croisé avec le phénomène "balancetonporc", nous assistons dans le milieu artistique, à un retour du nu,  je serai tentée de rajouter, non sans provocation, "sous toutes les coutures", et c'est juste passionnant.

     On aurait pu intiltuler, l'émission, comme suit.

     "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le nu, dans l'Art et que vous n'avez jamis osé demander".

    Quand je recommande d'aller revoir cette émission, alors qu'elle est deconseillée, aux moins de ??  (je ne sais plus), je precise que ma posture, ne tend pas à provoquer, d'ailleurs, il n'y a rien de "sexuel", dans ce reportage... Mais plutot, tend à mettre en évidence, le fait que la démarche artistique, a pour fonction, au sens le plus pur qui soit, d'exorciser certains problèmes de société, et que cet exorcisme est une fonction fondamentale, de n'importe quelle Démocratie...Et qu'il importe, de bien le comprendre,  et de l'intégrer. 

      Le problème en vérité, est le suivant.

       S'imaginer que sous prétexte, qu'un homme ou qu'une femme, revendique le fait de couvrir sa peau, "trop", trop peu", "pas assez, "pas suffisemment", et le revendique, comme etant des marqueurs de respectabilité sociale, ou relative au respect de son corps, est, et on le perçoit bien, dans ce reportage, parfaitement hypocrite.

       En effet, à l'echelon mondial, quelque soit la culture, quelque soit l'endroit, sur cette Terre, où vivent les humain, c'est encore chez nous, en Occident, et certainement pas en Orient, que statistiquement, une femme qui se soit fait violer, va se sentir d'aventage protégée, et va revendiquer le fait, qu'elle puisse être reconnue, comme vicitime, et qu'elle se considère en droit de porter plainte, et de demander Justice...

       Alors quoi , ça rime à quoi, ce soit disant "respect des femmes", au prétexte, qu'on leur impose de cacher leur peau ?

     Ca rime, A QUOI ?

     Et oui, n'en deplaise aux adeptes de la mode pudique, plus une société, quelle qu'elle soit culpabilise une femme qui revendique de découvrir sa peau, plus, elle met l'accent sur l'impunité octroyée aux hommes, pour nous manquer de respect.

      Il ne s'agit pas pour moi d'une injonction à se découvrir, mais mais d'une injonction aux hommes à les autoriser à le faire, et à se remettre en question, sur les raisons véritables, qui les incitent à le leur interdire, ce qui est bien différent.

     Si je devais faire la synthèse, des quelques raisons qui justifient le fait qu'il soit important de regarder ce reportage, je dirai, qu'il restitue au nu, la mimension, purement esthetique, NON EROTIQUE, et NON SEXELLE.

      Je parle là, d'une synthese de l'émission, et pas du detail.

      Je veux die, que de traiter un sujet, comme ce fût fait, là, sous l'angle transversal, et chronologique, come quand on regarde n'importe quel reportage, ou film, d'ailleurs, presente, un interêt, quedans la mesure, où une fois regardé, on a le sentiment, de percevoir ce probleme, sous un angle nouveau, ou au minimum, "un peu different, ce qui est le cas.

      Voilà, en quoi, cette émission, est profondement salutaire, par les temps qui courrent.

      Cependant, je ne peux pas me résoude à me taire, quand aux critiques qui sont faites, sur certains de ces spectacles, mais je m'en explique.

     Je cite : "Trop de nu, c'est inutile, ça ne rime plus à rien".

      Je pense que la surabondance de nus, ne fait que reponde justement, à cette pudibonderie, que certains souhaitent revendiquer.

      Il me semble, que plus on revendique la mode pudique, et on instrumentalise cette tendance, plus artistiquement, ces derniers sont tentés de s'en saisir, ne serait ce que par provocation.

      Pou ceux que ça dérange, je me pose simplement la question suivante, sachant que le spectacle, traitait de ce sujet, qu'est ce qu'ils sont allés y faire ?

      Ne serait pas là, plutot, qu'il faille se poser la question, dont la réponse, est à mon avis, précisement de vouloir le monter en épingle, dans le but de le récupérer politiquement.

      Certes, le fait, de "jouer du nu", dans un spectacle, peut sembler, un argument bien maigre, et n'est pas synonyme de talent...

      Mais qu'est ce donc, que le talent  ?

      Il est coutume d'admettre que c'est toujours le public, quia raison, cette pièce est nulle , PARAFAIT, elle ne tiendra pas l'affiche longtemps, et qu'il y ait du nu, ou pas, la regle demeure la même.

      Alors, de grâce, arrêtez de nous pêter les c......

      Juste un commentaire.

       Le sujet des modèles qui posent pour les peintres, encore, aujourd'hui, n'a pas été evoqué, et je trouve ça, regrettable.

         J'ai deja fait, un après midi, c'est moi qui suis allée au devant d'un peintre que je connaissais, et dont, j'admirais le travail, et je l'ai fait dans un but thérapeutique.

     dans le cadre d'un cours de dessin, aussi, nous devions être une douzaine, peut être, je en sais plus, nousa vons dessiné, avec un modèle, c'était une femme, nue... (et oui, car il arrive aussi, que des hommes et des femmes, posent, HABILLES !

     (qui l'eut cru.

       Et dessiner un nu, avec un modèle vivant, artisquement, c'est juste tres agreable, ça oblige justement, à observer le corps humain, sous un angle, qui n'est pas coutumier.

      Pour finir, sur ce sujet, il me faut compléter par l'enquête qui a été menée, au sujet des oeuvres d'Art, et des résaux sociaux.

      Je dois avouer que je suis consternée, d'observer une telle sensure, notamment, sur FB.

      Si je synthètise, comme ce fût fait par un des commentateurs, si vous posez une photo de Mireille Darc nue, elle ne passe pas, mais si quelqu'un donne l'ordre d'aller tuer toutes les femmes rousses, qui portent un pantalon vert, ça ne leur pose aucun problème...

      De façon générale, je pense que chaque reseau  social, devrait avoir comme politique, de clairement, annoncer la couleur, de telle sorte que leurs utilisateurs, sachent veritablement, à quoi, s'en tenir.

      Observer, que des Musées, en soient arrivés, comme c'est démontré, à tester, sur leurs pages FB personnelles, si telle reproduction, de tel tableau, "passe,", ou "ne passe pas", est juste terrifiant, quand on considdere à quel point, FB detient, une forme de monopole, en ce qui concerne la capacité à promouvoir, une exposition, ou un evênement.

      C'est clairement à mes yeux, une sensure injustifiée, et un véritable abus de pouvoir.

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Le nouveau "Notre Père".

    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Notre-Pere-nouvelle-traduction-2017-11-28-1200895269?from_univers=lacroix

      Il y a bien des années, "je piquais un phare" (pou éclairer, je suppose...), au sujet des prières, que l'on dit, qund on va à la messe.

      Je le faisais en parlant à Thomas, bien sûr.

      Je suis souvent irritée, observant, quelquefois, que certains disent des prières, mais je pense que c'est le cas, dans tous les cultes, sans même reflechir, aux paroles, dont il est questions.

      Quand je vais à la messe, il m'arrive de ne pas dire, certaines paroles de certaines prières, parce que je ne les cautionne pas.

     ça n'engage que moi !

    http://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/prier/prieres/372214-notre-pere/

     

    "Notre Père, qui es aux cieux,
    que ton nom soit sanctifié,
    que ton règne vienne,
    que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
    Pardonne-nous nos offenses,
    comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
    Et ne nous laisse pas entrer en tentation
    mais délivre-nous du Mal.

    Amen".

     

     

    Notre Père, qui es aux cieux,
    que ton nom soit sanctifié,
    que ton règne vienne,
    que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
    Pardonne-nous nos offenses,
    comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.


    Et ne soumet pas à la tentation.

    (Maintenant)Et ne nous laisse pas entrer en tentation


    Mais délivre-nous du Mal.

    Amen.

     C'est précisement sur cette phrase, que je m'etais emportée, parce que j'avais expliqué à Thomas que de croire en une puissance suppérieure, quelque soit le nom qu'on lui donne,

    et considérer que ça serait lui, qui serait responsable, du fait que nous subissions certaines tentations était juste...

    complètement stupide.

     La notion même de tentation, est complètement tronquée,là, dans cette prière !

     Et oui, parce que parler de tentation, de Bien et de Mal, de façon aussi superficielle, que le fait souvent la religion, est immature, comme posture.

     Certains mènent une vie parfaitement rangée, dans une forme de train train, dans et d'égocentrisme, ou seul leur nombril, semble les interesser, et puis d'autres, avec le même train de vie, vont décider de tourner le dos à leurs habitudes, à leur culture, à leur religion, aussi, quelquefois, pour prendre un chemin de vie, qui sera plus conforme à leurs valeurs, et où ils seront observés, comme des traitres, face à leurs origines, mais où eux, auront le sentiment, d'être infiniment plus conforme à un chemin de vie ors normes...

     Pourquoi vouloir observer la notion de "tentation", comme synonyme  d'un désir d'aller vers des plaisirs simples, coupables, et généralement condamnés, par la religion, alors que la notion de Tentation, peut ausssi parfaitement, être reliée au Courage, justement, d'assumer certaines postures, ou certaines prises de paroles, qui vont à l'encontre des conventions.

     Prenons un cas concret...

     Un enfant, ou un ado, observe dans la cour de l'école, ou du collège, un autre enfant, qui se fait bousculer, par un petit groupe...

     Il comprend ce qui se passe, il voudrait intervenir, pour le protéger, ou prendre sa defense,

    Mais il n'ose pas.

    IL EST TENTE DE LE FAIRE, mais il manque de courage....

      Est qu'il va le faire, ou pas ?

     Il est tenté de le faire... Là, on voit bien que la tentation, est du côté de l'Empathie, et de la Bienveillance...

     Prendre position, pour défendre un faible, dans un sentiment d'Empathie, le sentiment même de Solidarité,

    y compris en politique, alors que le vent serait contraire, chez ceux qui sont au pouvoir, relève aussi de la tentation.

     Est ce qu'elle est du côté du mal , non, certainement pas.

     Il existe bien des notions philosphiques, qui sont ainsi malmenées par les religions, qui souvent, encore aujourd'hui, s'evertuent à vouloir faire passer pour simples, des notions, qui sont en realité bien plus diverses. 

     Il ne faut pas oublier, que c'est aisi, que fonctionnet les derives sectaires, et les nationalismes, aujourd'hui.

     Vouloir, apporter des réponses simples et expeditives à des problèmes compliqués,

    voilà, quel est la manoeuvre, qui ne fait que servir l'enrichissement des politiques qui s'en reclament.

    Lire la suite