google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

#DébatCitoyen14, avril 2016, François Hollande.

 C'est dans quelques heures, et je ne fais que m'y coller, mais j'ai bien bossé ce matin, sur la politique internationale, alors, j'ai le droit.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-internationale/netaniyahou-et-erdogan-on-parle-mariage.html

 Je viens de voir un article, que j'aurai pu prendre comme base de travail.

 Je précise, que je fais ça à chaque intervention du chez de l'état qui soit programmée, depuis qu'il a été élu Président de la République.

 Pour commencer, je précise que ce que disent les sondages, moi, je n'y crois pas.

 Je n'y crois pas,  non pas pour ces sondages uniquement, mais de façon générale, puisque c'est celui qui paie le sondage, qui oriente les questions, pour prédisposer, à certaines réponses.

   D'autre part, il faut rappeler que ceux qui refusent le sondage par principe, eux, ne sont jamais comptabilisés. Ors, ils ont une opinion.

 La question que je me pose, réside dans le fait de me demander ce que certains français, reprochent à François Hollande.

 Oui, je sais, ne me remeciez pas, pour ma naïveté, c'est une seconde nature.

 Je pose cette question, parce que je sais que beaiucoup ne se la posent même pas, surtout s'il ne sont effectivement pas satisfaits.

 Et si je la pose, aussi, c'est pour vous proposer ma lecture de ce mécontentement, que certains prétendent "géralisé".

 Ce que beaucoup reprochent à François hollande, c'est de ne pas être "l'homme providentiel"....

 Mais moi, ce qui me gêne, dans cette posture, que je qualifierai de relativement immature,  c'est que c'est assez proche, du syndrôme du prince charmant, chez les jeunes filles en fleurs.

 Il m'arrive souvent de comparer la gestion d'un pays, à la gestion d'une famille.

    Tous ceux, qui ont eu la chance, d'avoir été parents, et de l'être encore, même si les oiseaux ont quitté leur nid, savent que d'élever des enfants, ça n'est pas toujours, une partie de plaisir, il y a des hauts, et il y a des bas. Il y a des frottements,  des disputes, des frictions.

 Ado, on a tous, un jour, jugé nos parents, même si on ne leur pas dit !

       J'en profite pour préciser, que si ça ne vous est pas encore arrivé, en temps que parents, attendez vous y, et ne prenez surtout pas ces confidences, de la part de vos enfants, comme une insulte, ou un manque de savoir vivre intergénérationnel, mais plutôt une preuve évidente d'amour, et de véritable confiance, qu'il vous fait là.

 Mais ne devions pas trop. J'y reviendrai, dan un autre contexte.

   Nous, femmes, quand nous mettons au monde nos enfants, ils sont moches, comme c'est pas permis, bon, laids comme des crapauds, c'est vrai, quoi, on dirait des petits vieux avinés, couleur orange sanguine !

 Est ce que pour autant, vous n'allez pas les aimer ?

 Non, certainement pas.

 Car il existe une nuance, entre l'enfant fantasmé, et l'enfant réel.

 Et bien la politique, c'est un peu pareil.

    Quand on explique qu'on vit dans une société, qui est en pleine mutation, beaucoup de français refusent cette mutation, et ne souhaitent que considérer les choses, uniquement et strictement, selon les curseurs idéologiques, des decennies, d'avant, ou plus précisément du siècle d'avant.

 Voir le clivage"droite gauche", qui est complètement dépassé.

   Alors, je sais mieux que personne, et je ne sais pas si ça a lieu encore, d'ailleurs, ces derniers jours, le mecontentement, était à son appogée, place de la Republique.

 Certes.

 Mais une fois ennoncé, contre quoi, l'on est, il est indispensable d'envisager, de proposer des solutions, si l'on est pas d'accord.

 J'ai bien compris, qu'il ne souhaitaient être récupérés par personne, ce qui est légitime.

  Mais cette posture ne tient la route, que récupérés par personne, cette matière ideologique, devrait alors, fusionner, pour créer un nouveau parti, ou un mouvement, ors sauf erreur de ma part, je ne vois rien venir.

    Je vois que pour les prochaines présidentielles, chacun tente d'être le plus efficace possible.

 PARFAIT....

 Mais qu'est ce que les autres porposent, dites moi ?

 Je veux dire par là, que la politique française, est dependante, des autres pays d'Europe, c'est vrai, mai aussi dépendante des autres parties du monde.

 Cette vérité, seuls ceux qui sont honnêtes, la reconnaissent.

 Certains nationalistes, eux, arguent précisément, de ce fait, pour revendiquer de tourner le dos à l'Europe, et au reste du monde.

 Mais si nous refusons, d'observer cette mondialisation, et de la reconnaitre, ELLE SERAIT LA, et bien pire, encore, car nous serions, alors encore moins bien armés pour s'y adapter.

 Que pensez vous donc, que pensent les patrons, du CAC40, soyez sans crainte, la mondialisation, eux, ils la connaissent et ils s'en rejouissent, et il n'ya guère qu'un gros progres, qui a commencé deja, à poindre pour muscler le droit international,  et compenser ses carences, qui va nous aider à nous en protéger.

 La délinquence elle, est euroropéenne, et mondiale, depuis bien logtemps, COMMENT S'EN PROTEGER AUTREMENT QUE PAR UNE EUROPE FORTE ?

 Juste absolument impossible.

    Cette interdépendance, elle est inevittable, et la totalité des personnes qui vous disent le contraire, eux, vous mentent de façon ehontée, le front national, pour ne pas le citer, et pour information, l'Europe, et la mondialisation, quand il s'agit de planquer leur pognon, soyez sans crainte, eux, ils l'ont parfaitement bien intégrée !

  Sur la totalité des aspects de la vie politique française, dont je n'ai énuméré que quelques aspects, à l'instant, François Hollande,  et ses gouvenements successifs, ont commencé à y travailler d'arrache pied....

 Des exmples, qui me tiennent à coeur, plus que d'autres ?

 L'évolution, de "Notre Dame des Landes" que je pense plutôt bien parti, pour être abandonné définitivement. (c'est pas correct du tout, ce que je fais, je vends la peau de l'ours avant de l'avoir tué...).

 L'hamonisation,  qui commence, du droit du travail, même si nous n'en sommes qu'au 1%, du chemin à accomplir. Si si, regardez ce qui s'est passé, grâce à moi, l'Allemagne, a fait un SMIC, et ensuite, quelques autres pays, ont commencé, aussi, recemment.

 Les lois, sur les travailleurs détachés, aussi, et la loi sur le travail des chauffeurs routiers côté salaires.

 Je sais, c'est insuffisant, sur ce point, je suis d'accord.

 Côté politique extérieure, contre daesh, je recommande d'aller écouter une émission passée ce matin, qui parle de l'arrogance de la France vis à vis de l'Afrique, c'est moi qui avait utilisé cette expression, il y a quelques années.

http://www.franceinter.fr/emission-le-79-antoine-glaser-la-france-regarde-toujours-son-propre-reflet-dans-lafrique

 Ainsi, vous verrez que le portrait fait, par ce spécialiste, n'est pas si mauvais que ça, même si l'on pâtit, c'est un fait, de ne pas voir les autres pays d'Europe, s'investir d'avantage dans cette guerre, en fait, c'est nous, qui assumons le sale boulot, bien plus que les autres pays d'Europe.

 En tout cas, c'est une posture qui globalement, est il me semble, plus honorable que celles des présidents précédents.

 Ce que je trouve grave, réside dans le fait que cette mutation, elle ne peut se faire, que par le courage, et ce courage là, il est bel et bien présent chez François Hollande....

 Et qu'il n'est pas reconnu. Voilà, moi, ce qui me choque.

 Je pense aussi qu'une des explications, dans le fait, que ce bilan soit mal perçu, réside dans le fait, que sur n'importe quel aspect de la société française, ces mutations, qui ont commencé, doivent être traduites, et effectives, sur le long cours....

 Et par définition, le long cours, on ne le voit pas tout de suite.

 Je pense moi, que la formule, "facile et vite fait", est  l'ennemi, du bon travail....

 On ne peut en aucune façon, réfomer, un pays, "vite fait".

 D'autre part, ça ne fait aucun doute que notre République souffre, de certains dysfonctionnements, dont François Hollande, n'est pas responsables, mais sur lesquels, il va falloir travailler.

 On m'a refilé le bébé hier, seulement, je vous donne le lien.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/favoriser-le-renouvelement-de-la-classe-politique.html

 

 Vendredi 15 avril 2016.

http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/14/france-2-lea-salame-plaisanterie-pique-lancee-hollande-dialogues-citoyens_n_9695244.html

 Une "plaisanterie", diversement appréciée, je dois dire.

 On oppose le style de Léa Salamé, à celui de Pujadas, trop consensuel.

 '  Moi, je pense que d'adopter un tel ton, devant un homme politique au pouvoir, alors, qu'on sait pertinamment, que les invités en face de lui sont hostiles, ce qui signifie en gros, qu'il est obligé d'être sur le défensive, c'est un peu comme tirer sur une ambulance.

 Et je trouve ça plutôt déplacé.

  Ca l'est d'autant plus, que chacun sait, qu'en d'autres circonstances, François Hollande a plutôt le sens de l'humour.

 Adopter ce ton dans de telles circonstances, était mal venu. Mais elle n'est pas parfaite, elle a le droit à l'erreur, comme tout le monde.

 Animer un débat, savoir quels arguments avancer pour donner l'opportunité, de donner un débat vivant, et efficace, ça n'est pas chose facile.

 Pour ce qui est de l'émission, dans son ensemble, moi, j'ai bien aimé qu'il ait eu lieu, au Musée de l'Homme pour la symbolique.

 Je sais que François Hollande, suit ce que je dis, ou ce que j'explique, parce que je ne suis pas parisienne encore, et que j'ai donc un regard priovincial sur notre société, parsianisée, ou encartée...

 J'éclaire ceux, qui le souhaitent, ils n'ont qu'à me suivre, ce que certains ont la sagessedefaire, et travaillant sur internet exclusivement encore, j'eclaire helas aussi, mes pires ennemis.

    Beaucoup de mes propos restent en interne, et ne sont diponibles, que pour ceux pour qui je le souhaite.

 Ce que j'ai vu, hier soir,  c'est un homme courageux, qui défendait ses idées et son travail, bec et ongle, et qui s'est battu, "comme un chef", n'en déplaise à certains.

    J'ai particulièrement apprécié la répartie, au sujet du débat sur la déchéance de nationalité. Moi comme beaucoup, des le départ,  j'ai expliqué et démontré, que ça n'était pas souhaitable.

  Comme il l'a si bien dit, si elle avait du être votée, dans la semaine, tout le monde aurait voté pour, ce qui n'est que la stricte vérité ! Mais personne n'aura le courage, à droite, notamment, de le reconnaitre.

   C'est peut être, d'ailleurs, un des rares points, où je serait tentée d'affirmer, que François Hollande, ait fait pêcher de trop de reactivité. Observant, que tout le monde était derrière lui, à Versailles, il a cru bon de persister, GROSSIERE ERREUR.

 Ce "pêcher de reactivité", est un pêcher que commentait à tout de bras nicolas sarkozy, quand il était au pouvoir, et je pense que l'un des grands aventages, de François Hollande, c'est précisement, de savoir, agir après concertation.

 Certes, il commet encore des boulettes, comme cette histoire d'imposer les CDD, je pense que c'est une erreur....

   Mais franchement, quand j'ai vu cette petasse de "envie de fraise",  et l'attitude méprisante qu'elle avait, j'ai vraiment eu l'impression, d'un traquenard, bien plus qu'autre chose.

 Son sourire, quelque peu narquois, d'ailleurs, en disait suffisemment long.

   Ce qui m'a notamment amusée, c'est de voir que cette pétasse, qui n'ennorgullait, de sa belle PME, surfe, sur le désir d'enfant, et donc, l'épanouissement, que ressent une femme, quand elle désire avoir un enfant. YOUPIE... "on va a voir un gosse".

  T'emballe pas "ma poule". Elever un enfant, c'est infiniment plus que de venir faire le mariol, sur un plateau télé, pour enfoncer un président de la République, qui se donne un mal de chien pour réformer un pays, qui est pleine mutation...

  Et si l'on devait calculer la distance qui se trouvait hier, soir, entre le désir d'enfant des étudiantes et leur désir, d'être respectée, dans leur intégrité, et dans leur dignité,  je pense que ton chiffre d'affaire, PAUVRE CONNE, serait bien mal parti !

  Quelle arrogance, et quel foutage de gueule.

   Mais quelle femme enceinte, aujoud'hui, qu soit dit en passant,  a attendu d'avoir 30 ans, pour information, puisque l'age auquel on fait des enfants, ne cesse d'avancer, précisément, à cause de la précarité, quelle femme enceinte aujourd'hui, peut se payer le luxe,  je dis bien LE LUXE, d'aller, dans ce type de magasin ? On peut me dire ?

 #ENVIEDEFRAISEPAUVRECONNE

http://www.franceinter.fr/emission-le-79-francois-hollande-voulait-etre-un-president-normal-il-est-trop-normal

Bon, je vois que ça se dechaine, sur FB, au sujet de lea Salamé....

  Je ne retrouve pas, mais j'ai en mémoire, un article qui faisait suite à l'émission, "on est pas couché", où il y avait invitées, les deux "ex", si je puis m'exprimer ainsi, de Laurent Ruquier, en temps qu'animateur.

 C'est c'est dire, Natacha Polony, et Audrey Pulvar.

  L'émission avait hallucinante, les trois femmes Léa Salamé, étant l'animatrice officielle, cherchant à tirer la couverture à elle, ainsi que les deux autres. on aurait dit une foire d'empoigne. Les hommes se taisaient, consternés. Et il y avait de quoi.

 J'avais fait mon billet en l'intitullant ainsi :

 "Elles vont se calmer, les trois grognasses là" ?

 En cours de rédaction.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.