google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

POLITIQUE INTÉRIEURE.

  • Contre les mafias qui exploitent le phénomène migrant, seule le FBI Européen, peut faire face.

      Alors que Vladimir Poutine fait des pieds et des mains, pour donner de son pays, une image conciliante, et notamment vers l'Europe, ou si vous préférez, pour qu'on le perçoive comme fréquenttable, on peut observer à quel point, ALORS QU'IL N'EST PAS QUESTION D'HUMOUR, NI DE LUMIERES. comme si l'un ne pouvait pas aller sans l'autre,  ce dont je suis persuadé, on peut suivre ces déclarations, entre  son représentant,  Sergueï Lavrov , s'adresser, cet apres midi, à  Angelino Alfano à Rome, son homologue italienne.

       Je ne donne pas le lien, mais en gros,  il lui cire les pompes comme sait le faire, tout bon politique, qui se respecte....

     Loin, de moi, le désir de discriminer, la confrèrie des "limpiabotas", pour qui j'ai une estime considérable.

     Non, certes non.

        Mais alors que l'Allemagne, fût on ne peut plus exemplaire, par l'intermediaire d'Angela Merckel, sur le sujet des migrants,  ce qu'elle est toujours à mes yeux, et apprenant il y a quelques jours, que selon les observateurs les plus avertis, qui travaillent sur les différentes mafias qui sévissent sur le plan européen, sachant d'autre part, que la corruption, en Russie, est fort connue, et que les différents dossiers de dopage,  sont toujours pour ne citer qu'eux, au dessus de la tête de Vladimir poutine, comme une épée de damocles.....

       Nulle part, selon ce que je viens de regarder, entre les deux homologues, russes et italiens, je ne vois poindre, la moindre allusion, ou la moindre décision, qui tendrait à laisser penser, qu'il pourrait exister une forme de collaboration, entre la Russie, et les differents pays d'Europe, ou avec les plus hautes instences européennes, au sujet du phénomène migrants et notamment des soupçons d'esclavage, ou de traites d'être humains, qui seraient tenus, par les différentes mafias....

      Je ne donne pas le lien de la conférence, car je l'ai regardée en live.

      Ce que je veux dire, reside dans le fait, que beaucoup de pays aujourd'hui, en Europe, et plus encore, en Europe de l'Est, sont soudain pris d'une forme de repli sur soi, qu'ils trouvent légitime, au seul prétexte, qu'ils est plus aisé d'aller vers la facilité de la haine, que de chercher à assimiler des migrants, qui ne demanderaient qu'à les enrichir, et bien au delà, de l'aspect pécunier.

       Mais nulle part ces pays, n'ont le courage je dis bien, le courage, d'observer que les différentes mafias, aujourd'hui, de differents pays, se nourrissent de leur immaturité, et des lacunes de l'EUROPE, par la faute de ces états laissant alors ces mafias agir comme bon leur semble, et je dirai même, leur offrant, la voie royale, vers la pédophilie, le meurtre, et toutes les formes de délinquences possibles, et imaginables.

     Il y a plusieurs années, deja, j'avais expliqué, ce phénomène que je voyais venir.

      Un proverbe dit, "quand  le juste montre la lune, l'imbécile regarde le doigt".

      Entre Sergueï Lavrov et son homologue italien Angelino Alfano à Rome, je me demande vraiment lequel des deux, a le courage de regarder la lune.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/search/site/?q=FBI+europ%C3%A9en

    Samredi 1er Décembre 2017.

    https://info.arte.tv/fr/la-cij-arbitre-judiciaire-de-lonu-fete-ses-70-ans

    Lire la suite

  • Ecrire au procureur, quand il y a prescription.

     La question, est suggérée sur AIVI, "est ce necessaire, oui, ou non, et pourquoi ? Enfin, "à quoi bon" ?

    https://aivi.org/

    Voici ma réponse.

      Bonjour...

     OUI OUI OUI, trois fois oui !

       La seule raison, pour laquelle il ne faudrait pas le faire, serait que tu n'en ais toi, pas envie.

       Imagine que celui qui t'ait fait ça, l'ait fait à d'autres, même si c'est prescrit, et que cette c victime, ou ces victimes, ne peuvent pas porter plainte, non plus.

       Ainsi, le procureur, détient des éléments, qui sont susceptibles de donner des renseignements, qui s’avéreraient fort précieux,  si c'est un prédateur, plus actif, que tu ne le soupçonnes, et en lui écrivant, tu peux ainsi, apporter ta pierre à l’édifice, pour le coincer, juridiquement, afin qu'il ne puisse plus être dangereux, pour qui que ce soit.

       Il ne faut pas oublier, que (je ne sais pas quel âge, à ton violeur), mais peut être qu'il recommence, et que personne ne dit rien !

       Ce qu'il faut comprendre, c'est que par définition,  un pédophile, ou violeur, compte parfaitement, sur la peu qu'il a engendré, quelquefois, il continue à menacer, sa victime, pour ne pas qu'elle parle, et son objectif, c'est qu'il passe entre les gouttes.

        Si les averses, c'st à dire, les renonciations, sont trop nombreuses, on diminue les chances, de le voir passer entre les gouttes.

        Moi, j'ai déjà écrit à plusieurs reprises au procureur,  une fois, au sujet d'une forte suspicion, de violence conjugale, j'avais pris toutes les précautions, c'est à dire, en utilisant, le conditionnel, puisque ça n'était qu'une suspicion, mais ça avait été suivi.
     
       J'avais été convoquée, à la gendarmerie pour expliquer, et la victime elle aussi, de son côté avait été convoquée aussi.

       C'est lui, ensuite, qui a synthétisé, et qui a pris la décision, afin de déterminer, si ça devait aller plus loin, ou pas.

       Je pense d'autre part, que le fait de dénoncer quelque chose à un procureur, peut n'avoir pour conséquence, que le cas, se trouve croisé, avec le fichier pédophile, par exemple,  ce qui serait fort important et le fait, que tu n'en entende pas parler, ne signifierait pas, pour autant, que ça n'ait pas été lu, avec beaucoup d'attention.

       Dans le cas, de fait très grave, et si tu as vraiment peur, pour ta vie,ou la vie de quelqu'un d'autre, ce qui peut arriver, avec des violeurs, ou des pédophiles, ou qu'une vie est en jeu, et que tu crains, que la gendarmerie, ait du mal, à entendre ce que tu dis, je te recommande, d'utiliser la formule, "pli recommandé", de telle sorte qu'on ne puisse pas dire, que l'enveloppe était vide.

       Je suis assez chiante, avec cette méthode, qui fait soupirer ma postière, à chaque fois (mdr), mais juridiquement, je peux te dire que ça tient la route.

       Mais de toute façon, par rapport à l'image, que toi, tu te renvoies,  comme le dit Isabelle (joli prénom),  est juste absolument fondamental, quand o au fait que tu sois "acteur", de ta réparation.
     

       Parce que quelqu'un, qui écrit, mentalement, est toujours, DEBOUT !

    Lire la suite

  • Wauquiez joue des coudes pour occuper le haut du pavé.

      Bon, pour François Fillon, le fait, qu'il laisse la politique, comme on dit vulgairement, "j'y crois à mort".

      Pour ce qui concerne laurent Wanquiez, je me suis occupée de lui deja ce matin, mais je suis bien loin, d'en avoir fini.

    https://www.youtube.com/watch?v=M2jGAD--Db0

      On a quand même affaire à un monsieur, qui  se faisait teindre des mèches en gris ou blanc, pour se vieillir, et qui mettait un point d'honneur, à arriver à Paris, avec les souliers crottés, pour se donner des airs de ruralité.

      Oui, moi aussi, je l'ai fait, mais moi, j'avais 16 ans, et j'avais un carton à dessin, sous le bras et je n'avais pas pour ambition de faire de la politique, voyez vous.

      J'ai vu à OEPC, samedi soir, que les dessinateurs de presse sur le sujet, s'en sont donnés à coeur joie, c'est ici:

     Mais j'en connais un, qui quand il a écrit, une certaine chanson, a dû penser à lui très fortement.

       Oui, "le haut du pavé", parce que jadis, à l'époque où en ville, il n'y avait pas de macadam, mais de la terre, les rues comportaient une rigole centrale (mais, non non, c'est pas drôle), et les déjections, détritus, coulaient vers le milieu.

       Les pauvres marchaient plus sur le milieu,donc, un peu plus bas,  avec les pieds dans la m...    

       Les riches, eux, prenaient, "le haut du pavé", c'est à dire, longeant les murs (pour ne pas dire "les rasant"), afin de ne pas souiller leurs jolis souliers.

       Rapport avec ses souliers, "faussement crottés".

      D'ailleurs, pour avoir une aussi grande b..... sur la ruralité, il est pour le moins interpellant, qu'il n'ait pas saisi l'occasion de briller, pour nous exposer ses belles théories sur le sujet, que ce soit pour servir la ruralité, j'entends, villes moyennes et villages, ou que ce soit sur l'agriculture.

     Un sondage, sur Laurent Wauquiez.

    https://actu.orange.fr/politique/les-francais-ont-une-mauvaise-image-de-laurent-wauquiez-magic-CNT000000TOLTz.html

       Il parait qu'il aurait aimé aussi, s'octroyer la soit disant bienveillance, à grand coup de crêches, dans les mairies (ho, si, allez, si, allez, soyez pas vaches, qu'on rigole un bon coup)... Mais là, il faut absolument qu'on voie laurent wauquiez, en costume traditionnel danser , une danse folklotrique, hein, sinon, c'est pas du jeu.

      Comment vous dites ? Moi, "je me moque", ha, non non, je suis très sérieuse, au contraire.

      Quand on regarde, à la télévision, le festival interceltique, à Lorient, et qu'on observe à quel point, ils ont su mixer, justement, les instrument traditionnels, avec une vision plus contemporaine, de la Bretagne, je pense que le front national et Wauquiez, font vraiment pâlot, avec leurs théories...

      Remarquez, "les tradichion, cha a du bon", c'est clair.

       Même sur les costumes, les bretons, et les chorégraphies, les bretons, ils ont fait un travail d'actualisation, absolument incroyable... Je ne dis pas ça pour me moquer, mais les danses traditionnelles, pour ne rien vous cacher, c'est pas vraiment ma tasse de thé, mais quand je vois à quelle sauce, ils nous la font, franchement, moi, je suis sur le cul....

     Je trouve ça vraiment génial.

       Ha, mais zut, je suis bête, aussi. En Bretagne, on ne se soucie pas des traditions, et de l'identité celtique, qu'au moment des élections, bien sûr, mais au contrire, à longueur d'année, et oui, mais c'est bien sûr, ha, mais oui, c'est ça, ça n'est pas de l'opportunisme à la wauquiez, c'est ça, le souci, voyez vous, mais zut, alors,  mais quelle Becassine je fais, décidement, je vous jure. 

       Bon, sinon, il pousse le caddie, au supermarché... Ho putain, le courage, j'en reviens pas.

       Pour un peu, il nous laisserait croire, qu'à la maison, il est un homme soumis, dites donc, ho, putain, alors, là, moi, je vous le dis, on l'a echappé belle, vraiment.

       Mais enfin, merde, c'est quoi, ce bordel , distes moi, mais UN HOMME UN VRAI, (clin d'oeil, à mes copines de CAUSETTES).....

       Qui plus est, en temps que politique, IL SE SOUCIERAIT DE CE QU'IL Y A DANS LE CADDIE, à plus forte raison, quand on est politique. Ou bien alors, ON LA FERME SUR LE SUJET.

       Parce que là, pour le coup, il nous la fait, bien traditionnel, le père wauquiez, les femmes  en cuisine, et surtout, à l'extérieur, on fait croire à tout le monde que c'est madame qui porte la culotte à la maison.

       Pour un peu, dites donc, il va nous dire, que dans son cocon familial, il ne circule qu'en patins, si si, je vous jure, ça va sortir demain, parait il....

       Sinon, pour ceux, veulent mes Lumières... Clin d'oeil, à la ville de Lyon... pour ce week end, sachez juste que selon les statistiques, des dernières années, Fillon, élu, au parti LR, on a vu comment ça a tourné... Benoit Hamon, élu, chef de parti, au PS, on a vu ce que ça a donné.

       Putain, mais quelle rigolade, qui c'est qui s'en va cirer le parquet, à quatre pattes, pour faire briller ?

     Surtout, qu'on ne s'inquiete pas, pour la suite de son couple, hein, y'a ps plus excitant, pour une femme, que de voir son mari, faire le menage.... putain, je vous raconte même pas comment, que ça va chauffer sous la couette !

    https://actu.orange.fr/france/laurent-wauquiez-la-desserte-de-l-ame-fn-pour-christophe-castaner-CNT000000R9jNb.html

     en cours de redaction.

    Lire la suite

  • France 3 déroule la tapis rouge à Jean Luc Lahaie, pour promouvoir un film sur les années 80.

     Les faits ses sont passé lors de l'émission d'hier soir, "300 choeurs", pour les années 80.

    http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/jean-luc_lahaye_a_rigole_de_la_polemique_apres_sa_petite_phrase_sur_son_attirance_pour_les_jeunes_filles_408121

     J'ai été profondément choquée, de voir une telle chose, sur France Télévision.

      Je ne sais pas s'il fait l'objet de poursuites ou pas, et je dois avouer que ça n'est pas ce qui me préoccupe.

      Il s'est deja vanté d'apprécier les jeunes filles  "qui passent leur BAC", ce qui en soit, me semble suffisant, pour le considérer comme toxique pour des jeunes filles.

      Mais alors, que France Télévision veille depuis plusieurs années à prêter la plus grande attention, à ne rien produire, qui puisse cautionner la moindre notion de pédophilie, bien au contraire....

      Et alors, que sur certaines chaines, qui ont la prétention d'organiser des émissions, pour détecter de nouveaux talents, donc, potentiellement, à l'âge de  l'enfance ou de l'adolescence,  j'entendais un chanteur prétendre, il y a quelques jours, que pour sa part, au grand jamais, il ne leur confierait ses enfants...

      Certes, il ne s'agissait pas de France 3...

      Et bien justement.

       Depuis des années, on prétends, enfin, on m'a toujours laissé entendre, que ça serait bien, que je travaille, MOI, sur le détection de nouveaux talents, dans le milieu de la chanson, en utilisant comme relais, pour le recrutement, les chaines et radios regionales de France 3, et Radio Bleu....

       Ce qui en soi, me semble, alors effectivement une tres bonne idée, et j'ai toujours fait sa voir que j'étais d'accord, sur ce point..

       Alors qu'on apprend ces jours ci, que France Télévision, serait en grande difficulté sur le plan financier, et qu'on trouve légitime de s'en prendre à l'investigation, j'entends parler, que les stations regionales, de france 3, seraient remises en cause, alors, j'aimerai comprendre ce qu'à France 3 à gagner, à dérouler, ainsi le tapis rouge à cet homme, laissant planer le doute, quand aux valeurs qu'ils défendent, face à ce type de problème de société.

      Je precise, pour information, que si j'ai toujours défendu les histoires d'Amour, que je qualifieirai de "marginales",  quand c'est bien d'Amour, dont il est question, je n'ai encore jamais entendu parler, qu'un simple flirt, entre un adulte, et un ou une ado, à peine sorti(e), de l'enfance, apportait quelque chose de bénéfique...

      J'ai eu quelquefois l'occasion de prendre connaissance de telles histoires,  et ce qui en ressort toujours, reside, dans le fait, que l'adulte, dont il est question,  revendique, une forme de statut d'initiateur sexuel, version "chair fraiche"... Et la jeune fille, qui helas, peut parfaitement  se retrouver enceinte, et avec les pires emmerdements, réalise généralement très vite, qu'elle n'a servi que de jolie poupée sexuelle, au détriment de la moindre relation affective réelle...

      Une belle bagnole, et voilà l'ado, tout de suite emballée, et certaine d'en mettre plein les mirettes, à ses copines de lycée....

      Alors, qu'on se rassure, hein, que je passe en tenant ces propos, pour une vieille conne, ne fait aucun doute et franchement, c'est le cadet de mes soucis.

      Mais moi, j'en ai vraiment très gros sur le coeur, parce que je réalise simplement, que je me suis fait berner.

      En effet, comment, avec un tel comportement, et un tel choix, dans la programmation, être credible, au yeux de parents, qui ont le sentiment, que leur enfant, a vraiment, une forme de talent, et  qu'ils auraient pu présenter leur enfant, comment redevenir crédible ?

      Pour ce qui confirme le film... Ok, je reconnais qu'il faisait partie, de la scène de chanson française, de cette époque, et il est donc cohérent qu'il ait fait partie du film, ça n'est pas là, mon reproche.

      Non, on aurait pu inviter bien d'autres artistes de cette époque, et éviter de l'inviter, lui.....

    Lire la suite

  • Institut pour le cerveau et la moelle épinière.

    https://icm-institute.org/fr/

      Je vous recommande d'aller jeter un eil, sur leurs videos, qui sont fort bien faites.

       Le viellissement de la population, combiné aux conséquences de differents facteurs, comme la pollution atmosphérique,  "ou pas", le consumérisme, l'invasion des ecrans, les addictions, qui sont une conséquence en premier lieu, d'un véritable mal être intérieur,  nous oblige à considèrer que mieux nous connaitrons notre cerveau, et son incroyable plasticité, plus nous seront à même d'aider les patients, à se soigner par eux même,  de façon naturelle, à chaque fois que ça sera possible, pour peu qu'eux même acceptent l'idée qu'ils puissent, au moins en partie, être leur propre thérapeute.

      Je leur ai envoyé un message, pour proposer mon aide, en temps que "patiente experte".

    Lire la suite

  • Le 115 du particulier. Et pourquoi pas, pour des migrants ?

    https://www.le115duparticulier.fr/

      Et Oui, depuis je ne sais combien de temps, je me pose la question, est ce qu'en France, comme dans n'importe quel pays d'Europe, les racistes et xénophobes, ont réellement, une plus grande gueule, que nous, qui ne le sommes pas....

     La reponse est NON.

      Moi, manicheenne... ?

      Non, je ne le crois pas...

      Je ne suis pas naïve, je précise, je conçois parfaitement que ça ne soit pas necessairement facile, de cultiver, le mot SOLIDARITE, à tous les temps, qu'il fasse beau, qu'il vente, qu'il pleuve, ou qu'il neige...

       Depuis je ne sais combien d'années, quand j'entends quelqu'un qui se satisfait d'un temps sec et froid, l'hiver,  et si je sais mieux que personne, que c'est souhaitable d'avoir des saisons "bien marquées" en température,  notamment au jardin, pour certains insectes qui se trouvent ainsi maitrisés, je ne peux m'empêcher de penser à ceux qui n'ont pas de toit.

       Accueuillir des SDF ou des migrants chez soi, est une challenge difficile, que je déconseille formellement si vous avez des enfants, parce que ça rompt l'équilibre, sur le plan psychologique de la cellule familiale, et certains enfants ont deja beaucoup de dfficultés, ainsi, sans en plus en rajouter...

       Il peut arriver que ce soit salutaire, mais il faut faire tres attention, on peut apprendre la solidarité à nos enfants, de façon, tout à fait diverses.

       Ce n'est pas "cette population là", qui pose problème particulièrement, sur ce point, recevoir dans les mêmes conditions, quelqu'un qui serait intégré, ou plein aux as,  serait tout aussi nefaste !

       Mais  nier devant ses enfants, le fait que de tels problèmes existent, aujourd'hui, en France, comme ailleurs, et faire comme si ça n'existait pas, est à mon avis tout aussi toxique.

       Si je prétends, qu'on doit se poser cette question, c'est qu'il arrive souvent,  que suite à un divorce, une rupture, ou simplement, parce que les enfants sont partis du nid, que certains habitent de grandes maisons,  qu'il aient beaucoup de place, et que personne ne jouissent  de cette place, restée vacante, et que c'est vraiment dommage.

      Pour gérer ce genre d'initiative,  quand on en a le désir, je vous recommande de prendre contact avec eux.

      Je pense que le plus judicieux, dans un premier temps, c'est d'offrir des nuitées, avec le repas du soir compris.

      Un repas simple,  vous devez vous, vous menager, pour entrer dans cette démarche, sans qu'il n'y ait le moindre problème...

      C'est vous qui déciderez, avec l'association, si vous y trouvez votre compte, OU PAS....

      Peut être que l'expérience trouvera un écho, chez vous, que vous ne soupçonnez pas.

      Peut être que vous direz, "j'aurai pas vu ça comme ça".

      Peut être, que vous vous direz, "bon, une nuitée par mois, tout le monde y trouve son compte".

      Peut être que vous vous direz "non, décidément, je ne peux pas, c'est plus fort que moi, je ne supporte pas de faire entrer quelqu'un que je ne connais pas, dans mon cocon,  je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit", mais je vais en discuter avec eux, pour trouver comment, je peux les aider autrment.

      Peut être que vous vous direz, "bon, la formule, me pose problème, mais je veux persister à faire quelque chose,  je vais discuter avec l'association, ils vont me proposer quelque chose".

      Vous pouvez prêter votre adresse, pour le courrier, quelqu'un qui n'a pas de domicile,  à moins de chance de séduire un patron pour l'embauche, surtout s'il habite certaines banlieues.

      Si vous avez de la place, vous pouvez peut être stoker certaines affaires de quelqu'un, qui a été mis à la rue, et qui n'a pas de place pour les conserver, le temps qu'il trouve un toit, vous pouvez servir de relai, peut être, pour laver son linge, pour qu'il soit toujours correctement habillé.

    http://lacravatesolidaire.org/

     Il existe tout à tas de choses, qu'on peut faire, pour aider les sans abris, y compris si on ne se sent pas les épaules, pour en heberger chez soi.

      Mais de toutes les façon, il ne faut jamais en prendre l'initiative sans passer par la fondation Abbé Pierre, le 115 des particuliers, ou une autre association de ce type, parce que la psychologie des sans abris est particulière, ce sont des gens qui ont souffert, toujours, et plus le temps passé dehors a été long, plus leur aide, est spécifique, et doit être encadrées, par des personnes qui sont compétentes, et donc, pour que ça se passe bien, vous devez impérativement, passer par eux.

      Pensez à pratiquer, le trois trois trois...

      Trois cafés, trois heures, trois journées, pour que l'immersion, se fasse le mieux possible.

      Il ou elle doit s'adapter à vous , vous devez vous adapter à lui, ou elle.

      Sinon, reste la possibilité de les aider financièrement, ou en parlant d'eux.

      Sinon, je vous recommande d'aller jeter un oeil sur l'émission, diffusée hier soir,  sur le logement, à Paris..... 1800€, par mois, une chambre de 9m Carrés, elle raconte son quotidien, édifiant.

      Le coup de l'ascensseur interdit à ceux, qui habitent le plus haut, à qui on loue cette chambre de misière, et où il est stipulé, qu'ils ont interdiction, d'utiliser l'ascensseur, je dois dire que c'est un raffinement, dans la torture psychologique qui ne  m'avait pas encore effleuré l'esprit... 

      Il est vrai, que la précarité, le chômage,  et allons y franchement, LA PAUVRETE, on ne sait pas, dans l'intimité d'une cage d'ascensseur, on ne sait jamais, peut être que ça s'attrape....

      Hier, je parlait de la pelle à Dupontel, putain, Albert, là, je te jure, un truc pareil, moi qui ne suis pourtant pas méchante, le coup de pelle dans la gueule, à celui là, il ne l'aurait pas volè !

     Il faut interdire, ce genre de pratique, mais  on va où, là ?

    https://www.francetvinfo.fr/economie/immobilier/immobilier-indigne/video-9-m-une-vie-a-l-etroit_2478674.html

    Lire la suite

  • Emmanuel Macron , Difficile pour un bossu, de "marcher" bien droit.

    https://www.youtube.com/watch?v=gdrJRwVwgzU

    Mais si j'en crois la relative inertie de certains,  face au fait  de voir le droit travail, se dissoudre dans l'arbitrage international, je me dis que la bosse de la politique d'Emmanuel Macron, doit constituer un sacre handicap, pour mener à bien son entreprise, si l'on considère le plus q"u'embarrassant constat que j'ai entendu,  ce matin, sur France Inter, monsieur Castaner, au sujet du parti, EN MARCHE....

       Je veux dire que pour marcher droit,  mieux vaut  avoir une colonne vertébrale  qui soit droite, et ne pas souffrir, autant que possible, de la moindre scoliose,  ou de la moindre bosse.

       Et je doute fort que "sa jambe gauche", que certains prétendent de bois,  et fièrement es exhibée, telle une jarretière un jour de mariage, suffise à nous faire avaler les couleuvres qu'il nous réservent.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite

    Lire la suite

  • Le problème de l'Islam, aujourd'hui, en 2017.

     J'expliquais dernièrement, dans une video, que j'ecrivais un livre, sur la spiritualité, ou plus precisement, sur un approche philosophique, du fait religieux.

      J'expliquais, qu'aujourd'hui, certains musulmans remettent en cause bon nombre des versets, qui sont écrits dans le Coran,  et passent par les reseaux sociaux, pour m'envoyer leurs remarques, me donner certaines explications, pour que je sois leur porte voie, mais aussi, pour que je commente, ou que ça alimente ma reflexion, dans l'ecriture de mon livre.

      Avant hier, donc, on vint me poser ce txte, sur FB.

      Il est deja arrivé, qu'on m'explique, ce qui est vrai,  que le plus gros probleme de l'Islam, aujourd'hui, reside dans le fait qu'il ne parle pas d'une seule voix? mais qu'au contraire,  chaque imama,  fasse sa sauce, et donc, "pêche",  pour defendre les idées, qui l'intéresse, lui,  au détriment d'un discours qui dans l'interêt de tous, devrait plutôt montrer une forme de coegherence générale.

     Alors certins me diront "mais enfin, un prêtre dans sa paroisse, il en est tout autant"...

     Et bien non, justement.

     C'est vrai, pour le prêche, oui, il n'est pas question, d'interdire au prêtre, qu'il impregne de ses idées, sont intervention, pendant le culte.

     Mais...

     Les textes lus chaque dimanche matin, pendant les messes, sont les mêmes lus, où sont dites les messes.

     Et c'est uniquement, le commentaire qui en est fait, qui permet au prêtre, de le developper ou de le commenter, comme bon lui semble.

     Il est deja arrivé que je recomande de regarder, le dimanche matin, les émissions religieuses...

        Il ne faut pas se contenter de ne regarder que celle qui concernent le culte qui est le vôtre, mais au contraire de regarder, au moins en partie, ou episodiquement, les émissions des autres cultes, y compris, ça va sans dire, celle qui est consacrée à l'Islam, pour diverses raisons.

       D'une part, ça permet d'observer de façon absolument criante, les énormes simillitudes, qui existent d'un culte à un autre.

       Mais ça permet aussi, d'observer, dans chaque culte,  en quoi, pourquoi, et comment, le culte en question entre en raisonnance, et de quelle façon, avec l'actualité.

     Un exemple.

      Dans l'émission qui est consacrée à l'Islam,  je me souviens a voir vu qu'il était expliqué, que les prières devaient être adaptées, au pauses observées,  selon le travail...

     Et pas l'inverse.

     Je veux dire par là, que ce sont les moments de prières qui doivent s'adapter aux lois relatives au travail, et pas l'inverse.

     Et si j'explique celà, ce matin, c'est pour repondre justement, au post, qu'on m'a posé, sur FB, avant, hier, et que vous livre.

    Je cite:

    ▬ Lu pour vous ▬
    Kamel Daoud  (je me suis permise d'aérer le texte, pour une lecture plus confortable).

     Jeudi 23 nov 2017.

     Je viens de revoir occasionnellement, à l'instant, une émission de Thé ou Café, consacrée à Jeannette Bougrab.

      J'avais été particulièrement choquée, après l'attentat de Charlie Hebdo, de voir la façon dont elle avait été lynchée,  et qu'on remettait en cause sa relation avec Charb'.

      Moi, qui suis une fervente défenseuse de le moindre notion de fidélité,  que ce soit dans le couple, ou que ce soit de façon plus large,  j'avais observé ce problème aussi, à la mort de Coluche, ou la "légitime", qui avait été mariée au defunt revenait sur le devant de la scène, comme la seule femme digne d'être mise en avant,  au seul et unique prétexte, qu'un jour, l'homme en question l'avait épousée...

     Ca n'est pas la première, helas, ni la dernière,  qui se trouvera broyée, au seul pretexte  que l'homme en question,  a une vie sentimentale, relativement complexe, et que ce soit la femme, qui se touve rangée au placard de la médisance bien pensante.

     "Fermons la parenthèse".

      Certains la détestent.

       Bon, fort bien, raison de plus pour que je m'y attache, alors, j'admire son incroyable courage, et s'il s'en trouve que ça dérange, qu'ils prennent bien conscience que je les emmerde.

      Mais au delà, de ces considérations, à la boutin version islamique,  je précise que sa position, au sujet du voile, n'est pas exactement la mienne, même si je la respecte.

      Je prétends, qu'une jeune femme qui persiste à porter le voile,  ici, en France,  ne doit le faire que si c'est son choix, et que nous n'avons pas l'entraver, la manipuler, ou la stigmatiser, pour l'instrumentaliser politiquement.

      Je veux dire que la base même du féminisme, consiste justement,  à leur laisser le choix d'en décider. 

       Mais les propos qu'elle tient, sur les jeunes femmes qui sont tentées par le fondamentalisme islamique, est parfaitement opportun, et courageux, quand elle parle de pures inventions, quand on parle d'un retour à un islam, qui serait "pur".

       Si l'on observe la métaphore avec le végétal, je rappelle que certaines maladies de certaines plantes, s'en prennent aux racines, elles même, et que si les racines, sont gâtées, ou pourries, la partie qui en poussera, ne pourra être viable.

     D'autre part, j'ai regardé un reportage passionnant, sur ARTE au sujet des Républiques banannières, en Amérique centrale. j'y reviendrai, dans un autre article.

       La théorie que je développe sur la monoculture, qui est toxique, quand à la faune et la flore, Y COMPRIS QUAND C'EST EN BIO...; Trouve aussi, une correspondance parfaitement judicieuse, si on l'applique, à la multiplicité des cultures, dans un même pays, comme l'est la multiplicité des cultures, dans la nature, vraie, ce qu'on appelle la BIODIVERSITE a donc, ainsi, une véritable correspondance, avec le CULTODIVERSITE. (c'est nouveau, ça vient de sortir). 

    Lire la suite

  • Que faire, en cas de harcèlement ?

       Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

      Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

      Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

      Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

       Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

    https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

     Mardi 28 novembre 2017.

    Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

     Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

     Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

     Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

     D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

      Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

     "Les religions, sont elles mysogines".

    Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

     On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

      Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

      Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

      Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

      Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

     Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

      Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

      Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

      Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

     Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

     Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

    En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • Comment les intégristes catholiques français instrumentalisent, l'assassinat du père Hamel.

    https://plus.google.com/u/0/+NiklaasD/posts/YxTyLk8ki1e?cfem=1

       J'ai déposé et commenté, sous le post.

      Les chiffres énoncés, sont issus d'un site toxique, qui n'a de cesse que de monter en épingles, des détails de la vie quotidienne, qui sont purement accesoires, dans le but de monter les communautés religieuses, les unes contre les autres, à des fins politiciennes.

      Je ne suis pas en train de nier, que les Chretiens d'Orient, soit persécutés, et aussi massacrés, mais quand sur un site, on pose délibérément, un onglet, "ISLAM,", pour bien spécifier, que chaque islamophobe trouvera du grain à moudre, sur ce site de m.... On voit tout de suite, à qui l'on a affaire.

      Et oui, les chrétiens d'Orient sont persécutés, c'est vrai, et je ne le nie pas, mais ils le sont par d'autres religions que l'Islam, aussi, d'une part, et les musulmans, aussi sont persécutés par d'autres religions aussi, comme en Birmanie.

      D'où ces imbéciles, tiendraient ils, que la vie d'un chrétien, à plus de prix, que la vie d'un musulman, que d'un boudhiste,  qu'un hatés, ou qu'un non croyant , d'où tiennent ils celà, si ce n'est que d'une idéologie, qui prônerait que la race blanche,  serait perçue, par eux, comme suppérieure aux autres.

      Ce site de merde, s'appelle, PEUPLE DE FRANCE qui compile, un "travail de journaliste", qui je suppose ont été recalés, de VALEURS ACTELLES, ou qui n'ont pas encore réussi à suffisement cirer les pompes de zemmour.

      Je précise que j'ai fait une vidéo, cet apres midi, sur le sujet, mais hélas, on ne m'autorise as encore à la poser, c'est parce que j'écris un livre sur le sujet.

      Il faut aller lire, les commentaire, sur le fil de la conversation, enfin, si l'on peut appeler ça comme ça, puisque ces personnes, sont incapables de converser.

     Je donne le lien,  du journal LA CROIX qui confirme exartement, ce que je prétends.

    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/A-Saint-Etienne-Rouvray-memoire-Pere-Hamel-2017-07-25-1200865427

    http://eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/attentats-en-france/

      Je rappelle que si c'est le père hamel, quia été visé, par ce crime, c'est reltivement, à sa demarche, de faire que les commauté s'entendent qu'il faut le percevoir, bien plus que par le culte auquel inp appartenait.

      Les hommes et les femmes de bonne volonté, quelque soient leurs ethnies, leur couleurs de peau, ou l'endroit d'où ils viennet, finissent toujours, par se reconnaitre entr e eux, et ceux, qui sement, les graines de la discorde, sont eux aussi, parfaitement identifiables, quelque soit la nature de l'etiquette, derrière laquelle, ils se dissimulent.

     QUI aujourd'hui,

    QUI A INTERÊT A VOIR LES DIVERSES RELIGIONS S'ETTRIPER ?

    QUI ?

     

     

    Lire la suite

  • Distributeurs de billets, robots fous ? Ou en passe de se syndicaliser ?

     Et oui, avec eux aussi, j'ai eu de deboires, decidement, je n'echappe à rien.

     Mais ça s'etait bien passé....

     Une agence près de chez soi, avec des vrais gens en dedans, je parle de l'agence, je précise, on a beau dire, y'a que ça de vrai.

     Je prenais mon liquide à la banque,  et comme je ne parvenais pas à ranger mon tiket,  sloup ! il a tout ravalé, dites donc, l'imbécile !

      Bon, que les choses soient claires, pour le coup, c'est bien foutu, puisque si vous êtes pris d'un malaise, au moment, où l'argent est sorti, et que vous tombez dans les pommes, votre argent est ravalé, et personne ne peut le prendre, pour peu  que vous ayez la chance, qu'il n'y ait personne autour, dans l'instant, où que si tel etait le cas, qu'il soit honnête, et n'abuse pas de la situation, et embarque le pognon.

      Mais moi, du coup...

      J'entrais dans l'agence, et expliquais.

      J'avais dû attendre la fin de la journée, que la guichetière fasse ses comptes, ceux de la machine, et observe qu'effectivement, mon argent, "ravalé par la machine", etait en trop, ce qui confirmait ma version des faits.

      Hier matin, alors que chaque mardi matin, je dois percevoir mon argent à ma banque, puisque je suis désormais sous curatelle, impossible d'avoir quoi que ce soit, les distributeurs n'ont pas été vaccinés contre la grippe, et sont "out", 45°, c'est beaucoup trop, pour un distributeur de billets, à moins qu'ils ne se soient décidés, pour se syndicaliser.

      Ils soutiennent Benoit Hamon, et considèrent que ça suffit, qu'il a bien raison, de promouvoir l'idée qu'ils faille taxer la robotisation, et qu'à ce titre, il n'y a guère qu'en entamant un mouvement de grève, que leurs revendications, puissent enfin être entendues.

      Dans la journée, ils ont fonctionné en pointillé, et en dehors de ma présence, et ce matin, pas d'aventage.

      Un peu façon, "bouchons filtrant", quand ce sont les chauffeurs de poid lourds, sur les grands axes.

      D'aileurs, j'ai bien vu, hier matin, on discutait le bout de gras, avec certaines dames, et j'ai bien cru entendre que celui exterieur,  au CREDIT AGRICOLE,  a pensé tellement fort, que je l'ai entendu, "ho, toi, ma biche, t'as pas une tête à avoir du pognon, ce matin, ho, lala, ho, que non"...

      Du coup, je lui ai tiré la tronche, et discrètement, je lui ai rétorqué, un vulgaire, "je t'emmerde".

      Sinon, j'ose espérer que chacun aura compris, qu'à defaut de pouvoir en faire grand chose, je préfère en sourire...

      Je comprends, d'une certaine façon, que de la part des banques, ce principe qui consiste à ne plus avoir de liquidité, aux guichets,  serait probablement, la meilleure parade, face aux baquages....

      Mais enfin,  c'est sans compter, le hacking, qui permet, helas, de faire un mal considérable, si l'on observe, que certains malveillants, parviennent à s'inflitrer dans n'importe quel systême informatique.

      Je viens de fouiller sur internet, et je vois que certains distributeurs, quelquefois, deviennent fous, et délivrent trop de billets...

      Si vous êtes à l'étranger, visiblement, les choses ne sont pas simples non plus, en cas de problèmes.

      J'ai entendu, aussi, dernièrement, je ne sais plus où, qu'une tentative avait été faite, pour supprimer, entièrement, l'argent liquide,  dans le but d'éviter le travail au noir, je suppose.

      Si je suis la première à m'opposer à ces méthodes, je me dis que les personnes âgées, ou ceux, qui sont refractères, à ce qui est informatique, vont devenir de véritables handicapés....Je trouve la dématarialisation de l'argent, assez flippante, surtout, quand on en arrive, à de telles extrêmités.....

      En ce qui me concerne, on a donné, ma carte bancaire, hier matin, ne me reste plus, qu'à recevoir le code...

    Lire la suite

  • Dupond-Moretti : l'avocat de Merah parle .09/11/2017

     Je pose le lien en dessous, parce que j'ai repondu à des commentaires, en dessous.

    https://www.youtube.com/watch?v=sdHvGJHQ1uM&lc=z23vubgpsyubhx0ip04t1aokgxdwimyiatxvtk5po3nqbk0h00410.1510493272454961

      J'ai posé les deux vidéos, parce que certaines infos sont données, sur certaines, et d'autres infos, sur la seconde.

       Pour commencer, je précise que s'il m'arrive de commenter certains articles relatifs à certains faits divers ou crimes, et que je sais que je peux montrer certains éléments, ou faits, qui peuvent apporter un éclairage, je le fais et je le fais en interne. de façon générale, par contre, quand une affaire est jugée, généralement, je me garde bien d'intervenir, enfin, autant que faire se peut, ni sur internet,  ni en privé.

       Je ne suis qu'une simple citoyenne, qui plus est, "sous curatelle", je n'ai donc pas à me prendre pour plus que je ne suis.

       Par contre, quand je vois que dans les commentaires de certaines emissions de télé, ou de radio, certains propos sont tenus, je me considère comme d'égal à égal, avec l'auteur du commentaire, et je me considère alors légitime pour intervenir, ce que j'ai fait sous cette vidéo. 

       Pour commencer, je suis vraiment choquée de voir qu'au sein même, de la profession d'avocat, on se soit attaqué, et on s'attaque encore, à monsieur Moretti, qui a fait, en ce qui concerne cette affaire, "le sale boulot", puisque jusqu'à preuve du contraire, s'il est une profession  qui aurait été mal placée, pour juger le fait, qu'il ait choisi de le défendre, c'est bien l'ordre des avocats...

      Ou alors quoi ? ça signifierait que seuls, ceux dont on ait l'intime conviction, qu'ils sont innocents,  auraient droit d'être défendus  ?

      Mais ça s'appelle une dictature, ça, non ?

      C'est là une vision pour le moins erronnée de la profession d'avocat, enfin, il me semble.

      Ensuite, on lui reproche d'avoir un talent d'orateur et d'en jouer, alors que c'est là, l'essence même du métier d'avocat...

      Soit on est avocat, et on l'est vraiment, et le talent d'orateur, joue à fond, soit on renonce à l'être, mais il eût été pour le moins étrange, d'avoir acccepté le challenge, et de dire, "je la joue tiède", pour avoir la certitude, de ne pas faire son job, ceci n'a aucun sens.

      C'est d'autant plus choquant, que la partie adverse à utilisé des arguments, à son sujet, pour le mois douteux,  "tourné vers la Mecque", enfin, ce genre de chose.

      En somme, on reproche à Moretti, d'être venu faire ces deux émissions, parce qu'il viendrait y faire son show, alors, que pendant le proces, si j'ai bien compris,  c'est au moins autant le procès de l'avocat, auquel on a assisté, qu'au procès de l'accusé, ce qui est quand même un comble.

       Il me semble, que l'occasion est donnée de se poser la question suivante.

      Qu'il s'agisse d'un grand frère ou d'un mentor, ou initiateur extérieur, en quoi, et selon quel critères,  il est sensé être responsable, ou pas, dans le crime ou l'attentat qui ait été commis.

       Pour la suite de mon travail sur le sujet, ça demeure en interne.

     

    Lire la suite

  • tariq ramadan, 6 ième pilier de l'islam (humour du journaliste, je précise).

       Je trouve véritablement incroyable, ou plus precisement, CONSTERNANT, de voir qu'un homme politique, qui se trouve accusé de viol, ait la prétention, "pour se défendre",  d'argumenter en prétextant, qu'il serait le 6 ième pillier de l'islam, je compatis véritablement, vis à vis des musulmans, qui ont appris cette chose.....

       Pour commencer, je précise, juste que pour tenir debout, une chaise ou un tabouret, n'a jamais eu besoin de plus de quatre pieds, ce qui me semble bien suffisant.

       Je trouve particulièremet inquiétant, en effet, qu'aujourd'hui, en France, certains hommes, des religieux, je suppose, ou certains musulmans, en tout cas, plus par opportunisme politique, que pour des raisons de réelle spiritualité visiblement, aient menacé de mort, certaines personnes,  ces derniers jours, soit à cause d'un numéro de téléphone, qui permettait à une femme harcelée,  de trouver une façon efficace, d'éconduire un relou, qui refusait de lâcher le morceau, soit, qui ne supporte pas qu'un pseudo chef religieux,  se croie au dessus de la mêlée, c'et à dire au dessus des lois de la République.

       Au sujet de harcèlement, des agressions sexuelles, des viols, des féminicides, des lapidations, et de toutes les tortures psychologiques, ou physiques, qu'un être humain, puisse subir, qu'il s'agisse d'un homme, d'un enfant, ou d'une femme, il n'existe absolument aucune tergiversation, quand à la posture, qu'il est souhaittable d'adopter...

       Pour la simple raison, que selon la formule, "qui ne dit mot, consent"....

       Pour ce qui concerne le rôle de l'islam, vis à vis du crime dont est accusé tariq ramadan.

       Je suis personnellement, particulièrement choquée, ce soir, d'observer qu'il se trouve des musulmans, pour prendre sa défense, par le biais, de la couverture de Charlie Hebdo.

       Tout le monde sait pertinament, que l'un des problèmes majeurs que connait l'islam, encore, aujourd'hui, reside dans le fait, qu'il est incompatible, avec la moindre notion d'émancipation de la femme, que nous appelons, nous, ici, en occident, FEMINISME.

       Mais les musulmans d'aujourd'hui, dans leur ensemble, ne sont pas responsables,  d'un coran, qui indique, une voie parfaitement toxique, en grande partie, au point, que la grande majorité des religieux, le reconnaissent eux même.

      Mais je précise ma pensée...

      Nous sommes en France, dans une civilisation judéo chrétienne.

       Ma mère, née en 1934 m'expliquait,  il y a encore quelques jours,  qu'apres la guerre, ici, en Normandie, une jeune fille, ne pouvait pas faire de vélo, parce que ça faisait mauvais genre.

       Le mépris des religions, dans leur ensembles, pour la femme, est hélas, bien loin d'être éradiqué.... 

       Et encore, dans certaines familles catholiques, aujoud'hui, comme dans n'importe quelle religion, puisqu'il n'y en a pas une pour racheter l'autre, sur ce point, la femme n'est perçue, que comme un ventre,  bon, à être engrossée, "par le viol, y compris", et pourquoi pas, et élever les enfants, au détriment, de la moindre activité professionnelle ou autre, à l'extérieur du foyer.

      Vous pensez que j'exagère ?... Un peu, peut être ?

      Mais en réalité, tellement peu, face à la réalité.

      La culture de chaque pays, a pour matrice, la religion qui l'ait conditionnée...

      C'est  Alain Rey, pour qui j'ai une admiration sans borne, qui m'a expliqué ça, de vive voix, au salon du livre, à Paris, il y a deux ou trois ans, je ne l'ai pas inventé, et il a parfaitement raison.

      Comment un pays musulman, alors conditionné par un coran toxique sur le plan du féminisme, peut il évoluer au point de démontrer aux femmes, de sa culture, qu'il est digne de leur montrer un respect véritable, et de faire taire des pseudo religieux, qui ne voient dans leur théories fumeuses,  que des prétextes  à manipuler l'opinion, et se déguisant en démocrates, à des fins, purement electoralistes ?

      J'ai abordé ce sujet, justement, ce matin sur google, alors que je n'étais pas encore informée, de cette nouvelle, je donne le lien.

    https://plus.google.com/u/0/+Fran%C3%A7oiseNielAubin/posts/8jjcNBNLXiE?cfem=1

      Et puisqu'on parle islam, là, tiens, j'aimerai bien savoir, où en sont les Imams, sur la délinquence sexuelle, vis à vis des enfants,  au sujet de la pédophilie, au sens large, et puis aussi, plus précisément, sur les mutilations sexuelles,  ainsi que les mariages forcés...

      Existe t il, aujourd'hui, un seul pays musulman, dont les chefs sont assez courageux, pour proscrire ces méthodes, et ces théories moyenageuses ? là, en 2017 ?

     Voilà, quelles sont les questions, qui me viennet, ce soir.

    Vendredi 24 novembre 2017.

       On me fait savoir, par un commentaire, que cette "pretention"  n'est qu'un trait d'humour du journaliste, mais que  ce ne sont pas des prétentions  de tarik ramandan lui même.

     Donc, ACTE.

    Lire la suite

  • Connaissez vous les dispensaires de la SPA ? Message au sujet du véganisme.

    https://www.la-spa.fr/actualites/petit-quevilly/bienvenue-sur-le-site-du-dispensaire-spa-du-petit-quevilly

      Je trouve cette idée vraiment géniale, parce que je connais beaucoup de personne, qui ont des revenus modestes, qui connaissent beaucoup de problèmes de solitude,  et dont leur fidèle compagnon, est quasiment indispensable à leur maintien en équilibre précaire, sur le plan psychologique.

      Le souci réside dans le fait, qu'il y en a trop peu... Et que l'éloignement géographique, rend injuste le fait, que certains ne peuvent pas en bénéficier.

      Pour ce qui concerne le concurrence avec les cabinets vetérinaires, elle n'existe pas, puisque c'est la feuille de déclaration d'impôts, qui justifie si vous pouvez bénéficier de la gratuité, ou pas.

      Peut être qu'une forme de partenariat, pourrait être envisagée.

      Pour ce qui me concerne,  j'accorde un intérêt particulier, au rôle de l'animal, avec l'humain, dans un contexte séparé de la consommation de viande.

      Je ne suis ni vegan, ni végétarienne, je mange peu de viande,  mais dans l'idéal, si je pouvais élever les animaux que je mangerai, ça serait encre mieux.

      J'accord un grand prix, au metier d'éleveur, parce que je suis fille d'agriculteur, et j'ai toujours vu mes parents travailler, sur ce point dans le plus respect de l'animal, Y COMPRIS POUR L'ABATTRE.

      Je repense à mon père, qui quand on était enfant, quelquefois, alors qu'une truie venait de cochonner, raportait dans un seau, deux ou trois petits cochons, "pas bien vézouillants", comme on dit, et rejettés par les autres ou la mère, pour tenter de les rechauffer, dans le compartiment à chaussons, dans le bas du poèle, enveloppés dans des chiffons.

      Je sais que certains vegans, ont du mal à comprendre  qu'on puisse aimer un animal, alors, qu'on le destine à la consommation.

      Moi, ça ne m'a jamais choquée, j'ai toujours été claire avec mes filles, à cette époque de ma vie qui etaient enfants, dès qu'on observait, qu'elle risquaient de s'y attacher, on leur rapelait, et on leur donnait la consigne de ne pas les caresser, et de ne surtout pas leur donner de nom...

      Si tel etait le cas, alors, il ne passaient pas à la casserole, c'était la règle, que je m'étais donnée. c'est arrivé pour notre poule natacha, qui était ma première poule brahma.

      Aucune d'elle n'est vegan, à ma connaissance, mais comme moi, préfère savoir, je crois dans la mesure du possible, que l'animal, ait été heureux.

      Je n'ai jamais supporté, par exemple, de voir des poules, l'hiver, pietiner dans la boue, sous pretexte que leur parcours, n'a plus d'herbe.

      Un point important, que les vegan refusent d'observer, réside dans le fait que les éleveurs, ont aussi pour mission, depuis des millenaires, que l'homme a décidé de domestiquer l'animal, est aussi d'entretenir le paysage.

      Une parcelle, qui ne reçoit plus d'animaux,  au bout de quelques années, redevient sauvage, au sens forestier du mot...

       On pourrait me dire, "et alors" ?

       Et bien le souci, c'est que les forêts primaires, ici, en Europe, mais dans baucoup de partie du monde,  aussi, n'existent quasiment, plus,  et que le semis spontanné des essences ou des plantes qui s'y installerait, serait sur le plan écologique, probablement dommageable.

       En effet, n'importe quel forestier, vous expliquera que certaines essences, vont et viennent,  selon certains critères, qui même quelquefois, nous échappent, mais qui objectivement, s'est accelérée dans l'histoire de l'humanité, avec l'importance des découvertes, et des introdictions d'espèces animales, et végétales, SANS QU'ON AIT CONSCIENCE DU DANGER POTENTIEL...

       Certes, on était bien contents de les avoir, pour créer de superbes parcs et jardins, mais certaines, aussi, se sont échappée, pour retourner à l'etat sauvage et sont devenues invasives...

       Ce qui signifie donc, qu'aujourd'hui, par le phénomène de mondialisation, nous avons, un peu plus de recul, les inventaires, faune et flore, eux aussi, notamment, grâce à internet, sont mieux connus, et on sait que certaines espèces végétales ont été invasives, et le sont de plus en plus, je pense à la renouée du japon, bien sûr, dont on ne parvient pas à se debarrasser, entre autre, mais il y en a bien d'autres.

      Si on fait de la fiction, je dirai que dans l'hypothèse qui n'arrivera pas, où l'elevage disparaitrait complètement, nous aurions alors, très probablement, une invasion d'espèce à bois tendre, qui se developpe tres vite, et qui présenterait probablement, en plus l'énorme inconvenient, de ne même pas pouvoir être exploités, dans l'industrie, ou dans l'ameublement.

      Je veux dire, par là, que le reflexe de survie, que les vegans, prétendraient voir tenu par la nature elle même, serait bien loin de satisfaire, qui que ce soit, et pas d'aventage, les vegan qui sont plus, dans un fantasme de la relation à la nature, relativement éloignée de toute réalité naturelle, précisément.

      Je précise que ma posture, ne tend pas  blesser qui que ce soit, mais uniquement, à mettre en avant le fait que la fiction du tout vegan, et de la disparition, de toute forme d'élevage, démontre une méconnaissance absolue de la notion de paysage, de la foresterie, et de toute l'activité humaine, qui gravite autour.

      D'autre part, je précise, que je connais pas mal l'aviculture, ainsi que d'autres espèces elevées par l'homme, et dont la totalité ou disons, 99,99 %, n'existent plus, à l'état sauvage.

      Si vous croisez un auroch, ce week end, ou une poule de bankiva, n'hésitez pas à convoquer le COURRIER CAUCHOIS, il se feront un plaisir de venir, faire quelques reportages, sur le phénomène.

      Mais surtout, vous, saisissez bien votre smartphone, pour faire le buz !

      Dernière chose, enfin, si l'on observe comment évolue la faune et la flore, relativement, au changement climatique, qui se produit actuellement,   qui necessite une adaptabilité des professions qui en dépendent, il convient aussi de ne surtout pas oublier que dans une telle hypothèse, les incendies de forêts, qui sevissent partout dans le monde, doivent faire observer, avec la plus grande vigilence, le risque incendie, au point, qu'il devient nécessaire, de créer une structure européenne, des incendie de forêt, afin de venir en aide, au pays du sud, qui la compose, parce qu'on est bien contents d'y aller en vacances, mais UNIQUEMENT QUAND CA NOUS ARRANGE.

    http://www.futura-sciences.com/planete/definitions/developpement-durable-espece-envahissante-5453/

     Vendredi 10 novembre 2017.

    Lire la suite

  • Elisabeth Levy s'attaque à France Inter.

     L'homme politique dont je parle, je crois que c'est Clémanceau.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-instant-m

    Lire la suite

  • #balancetonporc dans la rue.

    https://www.franceinter.fr/emissions/la-revue-de-presse/la-revue-de-presse-30-octobre-2017

     La vidéo est en train d'uploder.

    https://twitter.com/search?q=%23balancetonporc&src=typd

    https://www.facebook.com/search/top/?q=balancetonporc 

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/justice/roman-polanski-impunite-ou-pas.html

     

     Elle est tres bien, ta video, pas le même style que moi, mais nou en arrivons bien aux m^mes conclusions, toi, et moi.

     Sinon, sur le sujet, j'ai ecouté, en roulant, en voiture, aujourd'hui, une emission sur France Inter, dans "Affaires sensibles".

    https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-03-novembre-2017

     Que je vous recommande particulièrement.

     

     

    En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Pour la suppression de la moindre notion de prescription, en matière de crimes sexuels.

       Les traumatismes sexuels, quelque soit leurs natures, parce que helas, la diversité par les fait, traduit souvent une inventivité chez les bourreaux, que bien peu soupçonnent, laissent sur leurs victimes, et plus encore, quand ils sont perpétrés pendant l'enfances, des plaies de l'âme incommensurables, qui non seulement, distordent la construction de l'enfant, lui apprenant la peur des adultes, dans leur ensemble, ou des hommes, en particulier, mais aussi, ont des incidances toxiques, elles aussi diverses, et quand le cerveau "bienveillant", enclanche ce qu'on appelle, le refoulement, donnant alors le sentiment que ce souvenir terrifiant, n'existe pas, ça n'est qu'un leurre.... Qui a pour but de protéger l'enfant, effectivement.

       Mais le cerveau, lui, dans sa mémoire profonde, a stoké ce traumatisme sur le disque dur, et l'embryon de souffrances terrifiantes, alors, croit au fur et à mesure que les années passent, entravant de façon extrêmement grave, selon les cas, le caractère, la culture, la croissance physique, même quelquefois, l'aprentissage,  la concentration,  la confiance en sa famille, en ses amis, l'ambition, "au sens large", parce que ce crime, qui a ce jour été commis sur la victime, imprégné, au plus profond de son âme a le sentiment de ne plus être, qu'un morceau de la mort, elle même.

       Alors, depuis ce jour, cet enfant a cheminé avec son lourd secret, comme un énorme sac de charbon (merci à Nourago, pour l'image), qui jamais ne le quittera, et entravera son cheminement personnel, déformant sa perception du monde, de sa famille, de ses amis, de son environnement, et de la totalité de la sphère dans laquelle, pourtant, jusqu'à ce jour, il aurait dû aimer la vie.

       Pour faire face à ce terrible challenge, qui consiste à laisser croire qu'il est encore en vie, il va déployer, une énergie phénoménale, pour tenter de faire croire qu'il est heureux,  qu'il est le plus fort, et la partie morte de son coeur, toujours, au moindre moment de solitude, tentera de lui rappeller qu'il sera toujours perdant.

       Bien sûr il y aura des moments de répit, et quelques amis, ou un amoureux,   que vous aimerez assez, j'ose l'espérer, pour que vous puissiez vous en ouvrir à lui. Ou grandissant, à l'un de vos parents, ou aux deux, comme moi, j'avais pu le faire....

       Mais cette partie morte, qui fait désormais d'autant plus partie de votre construction, que ce crime qui a été commis, sur votre personne, a été commis jeune, vous avez le sentiment, qu'il est impossible, de vous en séparer.... 

       En realité, c'est faux.

       Vous avez la possibilité, véritablement, de vous defaire de façon réelle et définitive, de cette partie morte, qui fait partie de vous, mais seuls, ceux, qui y sont parvenus,  comprendront, ce que je veux dire.

      Je vous recommande sur ce point, le livre de Boris Cyrulnik, "s'aimer au bord du gouffre", qui moi, m'avait considérablement aidée, et je  l'en remercie.

      Helas, si certains moments de repis se produisent, ces blessures d'une extrêmes gravité, resurgissent,  au moindre accident de la vie, un peu comme une petite lumière toxique,  qui vous rappelle régulièrement, quand vous êtes seul, le plus souvent, "je suis là.. Ne l'oublie, pas, je te ferai sombre, coûte que coûte".

      Puis les années passent, et le fardeau est de plus en plus lourd, avec pour conséquence, un effet de superposition, avec les tracas du quotidien.

      Un jour, à une occasion, quelquefois, au printemps, ou à l'automne, le cerveau se met alors, en mode "autonettoyage".

     Et il faut bien faire face...

      Nier, le fait qu'une victime de crime sexuel, puisse prétendre obtenir justice, au prétexte qu'elle ait eu la naïveté  de penser qu'elle serait assez forte, pour se battre seule, contre ce crime,  c'est la tuer symboliquement, une seconde fois, et se positionner dans le camp de l'agresseur, qui le premier, dès le départ, aura tout fait, pour faire passer sa victime, même si aucune démarche n'a été faite juridiquement, pour la faire passer pour folle, dépravée, ou de moindre intérêt.

      Je veux dire que les institutions, elles même, doivent choisir leur camps, et être claires, sur ce point.

      

     

    Mardi 24 octobre 2017.

     Depuis que ce hagtag a permis à tant de femmes de reveler, leurs agressions, quelqu'en soit la gravité, diverses émissions de télé, ou de radio, ont évoqué le phénomène.

     Le consensus est relativement général, pou admettre que ça va véritablement faire bouger quelquechose au minimum, au sujet de la loi, sur cet énorme problème.

      Certains diront à juste titre,  "oui, mais enfin, ça n'est pas ça, qui va changer les mentalités".

      Ce qui entendable,  au sens "entendre", mais certainement pas entendable, au sens "comprendre".

      Si vous prenez un pays de culture islamique (je n'ai pas dit islamiste), qui a toujours trouvé légitime, que les chefs religieux, s'acoquinnent avec le pouvoir, au point que la charia soit de mise, et considèrent qu'à ce titre, les lois, et "valeurs", édictées par le coran, soient celles adoptées par les gouvernements, comme s'il les mimaient, comme de braves petits toutous, nul doute qu'alors, il ne faut pas s'etonner qu'une femme battue ou violèe,  ne se sente pas capable, d'aller déposer plainte, puisque la loi l'autorise...

      Je veux dire par là, que la loi fait elle aussi, évoluer les mentalités, en posant des interdits, et que par ce fait, elles oeuvrent donc aussi, à faire bouger les curseurs de n'importe quelle société.

      Le fait, que les agressions, de toute sortes, fassent l'objet d'une condamnation unanyme, n'empêche pas cependant, d'entendre certains hommes, sortir, des absurdités, pour le moins évidantes....

      Hier matin sur France inter, BHL, trouvait problèmatique, de voir, que l'on traitait les homme de porc....

      Mais enfin, quelquefois, nous les femmes, n'avons pas le choix !

       Aujourd'hui, 80 % des femmes qui déposent plainte, pour harcèlement, sont grillées, professionnellement, avec comme simple conséquence, qu'on les accuse, de manquer d'humour...

     Et bien, merde, "ça va quoi.... Non mais pour qui elle se prend".

       Oui, je fais bien aussi, la conversation des lourdingues portes couilles, devant la machine à café !

      Si ce hagtag, s'est appelé "balancetonporc", ça n'est pas pour rien, c'est justement, parce qu'il est percutant, et ces pauvres messieurs, qui se sentent agressés, par le qualificatif de porcs, devraient plutot se demander, pour quelle raison il se sentent insultés....

       Ne serait ce pas plutôt, parce qu'ils savent, qu'ils pourraient éventuellement se voir reprochés, un jour, de ne pas toujours avoir su comment se comporter, avec certaines d'entre nous, par hasard...

      Enfin, moi, je connais, plein de mecs bien, autour de moi, et je n'ai aucune doute, que cette qualification, de PORC, ne les ai jamais blessés ! et pour cause, ils  savent, ne pas avoir à se sentir concernés ! C'est aussi simple que ça....

      Et puis bon, ça va 5mn, les susceptibilités hein, une insulte, on s'en remet, hein, franchement, qu'est ce que c'est comparativement, à une agression sexuelle, juste un truc "pas tres gentil", qui écorne votre vulgaire "estime de soi"...

      PAUVRE BICHONS, allez donc, vous plaindre à votre MOMAN qui vous fera une caresse sur la joue, apres un bon chocolat chaud !

      De toute façon, c'est bien connu, "toutes des salopes, sauf MOMAN !

    Lire la suite