google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

GM et S, acteur de la transition énergétique.

samedi 10 juin 2017

08:05

 Pour commencer, petite précision, au sujet du fait que je ne l'ai pas encore ramenée sur le sujet.

  D'une part, entre différentes urgences, il n'est pas toujours facile de savoir à laquelle il faut donner la priorité.

  Mais surtout, je suis privée d'internet, de radio nationale, donc, de télévision, et de téléphone fixe, je ne dispose, que de France Bleu sur ma radio, et du portable, avec lequel je dois sortir à 100 m de chez moi, parce que je ne capte à pas à la maison…

 Pourquoi ?

 Parce que.

   Pour ce qui concerne GM et S, j'avais choppé un truc, il y a quelques semaines, à l'époque fort lointaine, où les Dieux me permettaient encore, de bénéficier de l'ORTF….

  Puis en entendant parler de nouveau, j'expliquais à Thomas, ce qu'il fallait faire, mais comme j'ai la mémoire d'un poisson rouge, impossible de me souvenir du nom de la boite…

 "COMMENT VEUX TU DANS DE TELLES CONDITIONS QUE JE REDIGE UN ARTICLE DIGNE D'UN DON ?".

  Mes vœux furent exaucés, non seulement, Emmanuel Macron, sort l'artillerie lourde, au moins, dans la mise en scène, pour l'instant, pour prendre le problème à bras le cops, et France BLEU, a répété le nom de la boite, au moins 5 fois ce matin, aux journaux, pour que j'ai le temps de la noter !

 OUF OUF OUF OUF.

 BREF, nous y voilà donc.

 "Laisse tomber Josette, j'explique à la dame".

 Aujourd'hui, le taux de pollution de l'air que l'on respire, combiné au réchauffement climatique, qui a une incidence fondamentale, sur l'évolution de la faune, certains biotope, ici, sur notre sol, étant en pleine mutation, côté flore, et cette faune, certaines espèces qui vivaient dans le sud émigrent vers le Nord, de plus en plus, comme le moustique tigre, et ceci n'est qu'un exemple.

  En vérité, c'est comme "l'effet papillon", de Bénabar.

  Les répercussions du réchauffement climatique sur les différents biotopes et les conséquences sur la santé des humains, n'en sont probablement qu'à leurs balbutiements, mais encore faut il avoir le courage de regarder ce problème EN AMONT, et s'attaquer aux causes véritables, et en priorité, donc, aux énergies fossiles, qui en sont la cause, en tout cas, principalement, même si ce ne sont pas les seules.

  Les médecins et les urgentistes, voient alors arriver en consultation d'allergologie, de plus en plus de cas, au point que ça en devient absolument alarmant.

 Quand aux généralistes, c'est la chronicité des pathologies, de plus en plus courantes à laquelle ils sont confrontés, ce qui est en soit l'autre signal d'alarme, à prendre en considération.

  Ces allergies toutes confondues, doivent véritablement être interprétées comme un signal d'alarme des plus inquiétants, parce qu'ils sont, comme l'est tout autant, une hausse de température du corps, une des deux vigies sociétales, de la santé en général.

  Que la qualité de l'air ne soit qu'un des aspects à prendre en considération, et ne soit pas le seul est une chose entendue.

  Mais si l'on observe que ces allergies, sont statistiquement, dans un très fort pourcentage, d'ordre respiratoire, avec un développement chronique, alors, on est en droit d'observer cette vigie, sous un angle infiniment plus alarmiste, au sens bénéfique du mot.

  Imaginerait on, en effet, vivre dans une maison, ou au dessus de nos têtes, reposerait, une pancarte avec écrit en lettre fluos, rouge, "DANGER", 24h sur 24 ?

   Désolée, "franchement désolée", pour le côté théâtral de ma démonstration, mais enfin, n'importe quel médecin, des voies respiratoires par le nombre de ses consultations, et des diagnostics peut vous confirmer mes dires, tout autant, que le gastroentérologue, pourra le faire pour les diabètes.

   Là, je suppose, que certains se demandent pourquoi j'aborde ce sujet, fondamental, il est vrai, au sujet du problème de "non repreneur", de cette entreprise.

  Du calme Josette, puisque je te dis que j'explique à la dame.

  Le reportage que j'ai vu, dernièrement, il y a quelques semaines, montraient les courbes de vente, du diesel, vis-à-vis de l'électrique.

  Pour la première fois, depuis la saint Glinglin, le diesel entame une baisse des ventes progressive, depuis fort longtemps.

  Ce qui traduit donc, en vérité, que la prise de conscience, du consommateur, allié à sa responsabilité, vis-à-vis de sa santé, pèse de plus en plus lourd, dans sa prise de décision, quand il fait son choix chez le concessionnaire, tous constructeurs confondus.

  Moi, qui inspire sur le sujet, au moins autant, que dans d'autres secteurs, je vais même jusqu'à prétendre, que depuis toutes ces années, je les fais chier, à pied, à cheval et en voiture (c'est bien la moindre des choses), pour poser l'index, là, où ça fait mal, par des articles, sur mes sites, forums, etc, mais surtout, "vous pensez bien", par concessionnaires interposés, à Pavilly, ou à Rouen, notamment.

  Moi, je crois à la voiture électrique, et quand je suis certaine d'avoir raison, je ne lâche rien.

  Oui, je sais, l'électrique, pour l'instant, est encore, dans un trop fort pourcentage, fabriqué avec du nucléaire, que j'exècre, c'est vrai, mais personne n'a prétendu que la mutation énergétique, devait se faire du jour au lendemain.

  Et ce fait est parfaitement assimilé, il me semble, par tous les intervenants, en haut lieu, je veux parler des décisionnaires politiques, il me semble.

  Pour commencer, la voiture électrique, se démocratise de plus en plus, tant au niveau du prix, que sur l'éventail des modèles proposés.

  Ensuite, les adaptateurs ainsi que les bornes, qui sont sensées, vous ravitailler en route, sont elles aussi, de plus en plus nombreuses.

  Enfin, l'autonomie de chacune d'elle, ne fait qu'augmenter, ainsi que les temps de recharge réduits.

  Enfin, le must réside, dans les formules hybrides, qui elles, présentent l'avantage, de garantir, une plus grande autonomie.

  Moi, j'aimerai acheter une YARIS, Mais TOYOTA propose plusieurs autres modèles.

 Je rappelle qu'elles sont fabriquées sur le sol français.

 Je pense que de façon générale, l'innovation technologique sur l'énergie, et l'évitement des énergies fossiles, sont trop proposées encore, dans des gammes de modèles, trop élevées ou luxueuses, avec des prix donc, prohibitifs, pour les budgets moindres.

  Les foyers modestes, ont eux aussi droit de rouler le plus propre possible, à plus forte raison, quand on sait à quel point, la voiture en milieu rural est indispensable.

  Ensuite, il y a des idées reçues, qu'il faut absolument combattre, en ce qui concerne l'électrique…

  Et là, je m'adresse aux portes couilles, qui quand ils appuient sur le champignon, en ont une érection, j'en profite pour présenter mes condoléances, à donald trump, pour qui le machisme, sert de courroie de transmission, aux industries pétrolières, et charbonnières, aux USA, en attendant que les salariés, qui sont assez stupides, pour le soutenir, afin de maintenir leurs paies, ne meurent eux aussi, de maladies respiratoires…..

  Et je compatis d'autant plus, les concernant, que l'isolement de donald trump, au sujet de la COP 21, ne résoud surtout pas le problème de la protection médicale, là bas….

  Alors, en gros, les gros bœufs, qui soutiennent trump, aux USA, encore, aujourd'hui, sont ravis de garder leur emploi…

   Mais ils auront la chance, "quelle veine", de mourir d'un cancer, comme tout à chacun, tout en garantissant à leur descendance, un super surendettement, pour avoir du assumer, la protection sociale et couverture médicale, de leur parents, travaillant, dans l'industrie du charbon….

  "Trop fort, trump".

  Comment ça, "je m'éloigne". Mais enfin, non, Josette….

   Et pose moi, cette corde à sauter, c'est pas comme ça, que tu va résoudre le réchauffement climatique !

  Je parle du machisme, mais enfin, t'es bouchée, ou bien quoi ?

  Et oui, parce que quand un homme (certaines femmes aussi, il faut bien le reconnaître), achètent une voiture, il faut que ça fasse VROUM VROUM….

  Et si jamais, ça ne fait pas VROUM VROUM, ils pensent qu'il vont bander beaucoup moins bien…

  Désolée, je fais pas dans la dentelle, mais en gros, c'est vraiment comme ça, que ça se passe.

  Et puis que voulez vous, si Josette, n'a jamais eu l'occasion, d'observer un porte couille, quand il appuie sur l'accélérateur, il faut bien lui expliquer, non ?

 Bien, je sens qu'on avance, là, non ?

  Un jour, donc, en temps que "maitre chieuse", je questionnais mon concessionnaire….

  "Non mais dites donc, mon petit bonhomme, c'est bien gentil, votre petit bijou, là… (comment ça, bijou de famille ?)

   Mais moi, j'habite à la campagne, bon, si je veux transporter un truc, trainer une remorque, pour transporter quelque chose….

 Il me dit "ha, ben non… hein. Y'a pas".

"Comment ça "y'a pas"…..

 Et bien non, il n'est pas prévu de trainer quoi que ce soit derrière.

   "Mais c'est que le moteur n'en serait pas capable, parce que techniquement, la traction électrique, l'interdit, ou bien quoi " ?

  Ha, non, non, je ne sais pas, en fait.

  Je réponds… "Mais c'est complètement con… Vous réalisez, au moins, à quel point, c'est complètement con" ?

  Pour tout dire, à l'époque, il y a quelques mois, j'étais tellement surprise, que je n'avais pas approfondi.

  "Ben oui, Josette, tu vois, on peut être un très bon concessionnaire, et être vraiment honnête, envers ses clients, et dire que les inventeurs de leur marque, sont complètement cons, et le mec, il est d'accord"….

   Et Josette, me dit la chose suivante, qui m'a bouleversée…

 "C'est clair".

Un autre jour, je m'adresse de nouveau à lui.

 "Bon, écoutez, ils commencent à nous faire vraiment chier, là, vos supérieurs, pourquoi, bordel de merde, ils ne mettent pas plus la cap, sur la transition énergétique, et pourquoi, ils ne proposent pas d'avantage, de modèles électriques ?

 Et puis la YARIS, non mais vous avez vu, ce qu'ils proposent chez TOYOTA ?

 Mais c'est ça, l'avenir bordel de merde, ils ont vraiment de la merde dans les yeux, c'est pas possible" !

  Pour information, afin que ceux, qui n'auraient pas encore, toutes les lumières allumées, sur le problème, tous les modèles hybrides, de chez TOYOTA, présentent la particularité, de ne pas nécessiter de rechargement, électrique, c'est la voiture, qui se recharge, en roulant, en grande partie, non pas, quand elle roule uniquement, mais quand vous freinez, ralentissez, embrayez, débrayer., c’est-à-dire, exactement, ce qui dans un moteur à explosion, précisément, consomme le plus d'énergie, en ville, ou dans les embouteillages…

 J'ai bien dit, DANS LES EMBOUTEILLAGES.

 En fait, si l'on observe les décideurs, des grandes marques automobiles françaises, là, si vous transférez "ce team", à l'époque, ou la traction hippomobile, (parce que Hypocrite, ne devait pas être dispo) menaçait de se voir supplantée, par la voiture, eux, il auraient commandé de nouvelles calèches, c'est vous dire le niveau !

  Alors, surtout, s'il se trouve quiconque, pour aller secouer un peu plus le cocotier, qu'il ne se prive pas !

   Mais attendez, vous pensez bien que je ne me suis pas satisfaite de si peu, et je suis revenue à la charge, ensuite, enfin, un autre jour, parce que je voulais comprendre.

   Est-ce que le fait, qu'un véhicule quel qu'il soit, fonctionne à l'électrique, est un obstacle ou pas, au fait qu'il puisse nécessiter, qu'on y renonce ?

   Ou si vous préférez, s'il y aurait une limite au nombre de chevaux ?

   Il avait bien été coaché, le mec, il savait que je reviendrai à la charge.

  "J'ai la réponse, non, il n'y a absolument aucun rapport.

  Quelque soit le véhicule concerné, qu'il s'agisse d'un semi remorque, qui traverse l'Europe, qu'il s'agisse du poids lourd, qui doit traverser les Alpes, pour porter des marchandises en Italie, ou pour en rapporter, (si vous saisissez à quoi, je fais allusion), qu'il s'agisse de motoculture de plaisance, de tondeuse à gazon,  de micro tracteur, pour transporter quoi, que ce soit, en milieu accidenté, de moto de cross, ou quoi, que ce soit, le fait, que ce soit une traction électrique, n'a absolument rien à voir, avec les exigences techniques qui sont nécessaires, techniquement, selon le véhicule, et son utilisations.

  BON. Pour une fois, j'étais satisfaite de ma réponse.

  Et maintenant, pour boucler la boucle, je pose la question.

  Quel argument, croyez vous qu'avance, Renault et PSA, pour ne pas soutenir l'entreprise GM et S ?

   Et bien ils avancent que les sous traitants en général, ne sont pas encore suffisamment adaptés, à la transition technique nécessaire pour fabriquer les pièces, pour accélérer la construction de modèles électriques.

  Cette mutation, en fait, ce qui se produit, c'est que chacun, prétend que c'est l'autre, qui doit l'assumer financièrement.

   Moi, je prétends qu'à partir du moment où les constructeurs entretiennent une relation, de dépendance avec leurs sous traitants, alors, c'est à eux en grande partie, d'en assumer les investissements en Hamon.

VOLVO ? Et bien ils ont tout compris !

  La nouvelle est tombée ce matin, d'ici l'horizon 2019, Volovo ne produira plus que des voiture, hybrides, ou électrique, et abandonnera les moteurs à explosion seuls.

https://plus.google.com/+AlexPsi/posts/SrBJkHyhSG1

 Merci qui ?

   Juste un rappel, pour information, j'ai entendu, hier, je crois, que les financiers aujourd'hui, orientaient leurs investissements dans l'indistrie automobile, à 90%, dans l'électrique et l'hybride, comme quoi, les investisseurs, c'est à dire, "ceux qui ont le pognon", pour dire plus direct, sont plus visionnaires que les decideurs, au sein de l'industrie automobile, et je soupçonne qu'il en soit ainsi, quelquefois, bien au delà, de ce secteur.

Vendredi 7 juillet 2017.

 les faits s'enchainent.

http://www.europe1.fr/economie/les-salaries-de-gmands-ont-leve-le-blocage-du-site-psa-dans-lallier-a-lappel-de-la-cgt-3382256

http://www.europe1.fr/societe/la-fin-du-diesel-et-de-lessence-en-2040-cest-realiste-3382097

Un site en danger, doit viser la diversité de la production.​

 24 juillet 2017

Aujourd'hui, doivent se concerter les différents responsables, entre les mains desquels l'entreprise soustraitante de l'autombile, sera scellé.
.http://www.ouest-france.fr/europe/france/la-reprise-de-l-equipementier-gm-s-risque-t-elle-d-avorter-5142239

  En somme une fois de plus,  c'est de concurrence déloyale, dont l'industrie française souffre, puisque certains constructeurs sont accusés d'aller voir ailleurs, pour se fare fabriquer les pièces detachées.

  Ce qui me ramène à la nécessité, de disposer d'un critère de respectabilité du salariré,  qu'il faudrait pouvoir codifier selon certains critères, qui devraient de toute façon correspondre aux données, dont dipose, d'autre art, la securité sociale,  en faisant se croiser les ficheirs d'entreprises,  sur le type de pathologie dont souffrent certains salariés, et pas d'autres, ainsi que par les arrêts de maladie.

  En procedant de la sorte, d'une part, les entreprises "mauvaises élèves", pairaient des charges normales, alors, que les entreprises plus humaines, et plus vertueuses, verraient leurs charges diminuer.

  Si l'on pplique ces données au niveau européen, on prviendrait, alors, à museler, au moins en partie, une forme de concurrence deloyale, dans un secteur donné.

 

Un site en danger, doit viser la diversité de la production.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.