google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

La désaffection des partis politiques.

http://www.leparisien.fr/politique/des-partis-politiques-juges-en-panne-d-idees-ringards-et-eloignes-des-gens-13-06-2015-4860085.php?success=1#blocCommentaires

   C'est un problème qui n'est pas nouveau. Au fur et à mesure que les années passent, ou que les decennies même, passent on ne peut que constater le fait que le poucentage de votants diminue bien qu'il ait stagné, aux dernières elections.

   Je vois sur un article connexe, que le Front National serait en partie épargné par ce discours.....

 Seulement voilà, ce ne sont que des sondages avec ce que nous en savons.

    Je veux dire par là que selon la méthode utilisée pour faire le sondage, le choix de la question, par exemple, vous prédisposez complètement l'obtention d'une réponse que vous souhaitez.... Je ne suis pas train de nier ce fait, je dis juste qu'un sondage sur ce point, me semble à priori, peu crédible.

 Le seul véritable moyen de connaitre l'intérêt ou pas des français sur le politique de façon plus globale, n'est autre qu' uniquement et strictement le vote.

 Par contre, il est bon d'admettre quoi qu'on en dise, que ce désinterêt existe bel et bien, et je pense qu'il serait stupide de le nier.

   Ce qui m'interpelle moi, et je suis désolée si je choque, c'est qu'il se passe un certain nombre de choses depuis que François Hollande a été élu, je veux parler du courage qu'il a montré depuis le début de son mandat, qui ont fait évoluer il me semble, un certain nombre de points relativement à la politique française, comme le désir de transparence, la lutte contre la corruption, la lutte préventive contre les risques lié aux attentats, enfin, plein d'aspects de la société française ont réellement évolué de façon absolument extraordinaire, et le sentiment qui est véhiculé par un sondage aussi bidon que celui là....est qu'aux yeux de certains, "ça n'a pas tant d'importance que ça"... Et je dois dire que ça me laisse perplexe.

  Oui, je sais, aujourd'hui François Hollande s'est fait un peu siffler, cet apres midi au Mans. "la belle affaire". Et ça démontre quoi ? Juste un bande de sarkozistes, ou de gens de gauche même, qui se sont mis d'accord, pour être au bon endroit, au bon moment pour "faire le buzz" que ça sorte bien sur youtube, et surtout, me faire passer à moi le message comme quoi en temps que bénévole, je serai bien inspirée de déployer un peu d'énergie pour soutenir notre président... Car elle est là, et uniquement là, la véritable raison pour laquelle, il y a eu quelques sifflets, cet après midi, et que ce sondage parfaitement bidon soit sorti...

 Voilà la stricte vérité.

 En gros ce sont les méthodes utilisées par les gens du FN mais pour me manipuler moi... "Pas très reluisant", vous en conviendrez.

   Mais en dehors de cet aspect des choses, et sur ce desintérêt qui est bien réel, il ne reflète, je crois hélas, que certains français se comportent souvent je le crains, comme des enfants, qui aiment la facilité.

   Ils aiment qu'on "leur raconte des histoires" qui les rassurent, même s'il savent que ceux qui ont entre guillemet "la plus grande gueule" ne risquent pas d'être les plus efficaces et ça me rend triste.

  J'ai pour ma part, une idée assez haute, de la politique, qui consiste à être courageux, et mettre ce qui est necessaire, pour faire les réformes qui s'imposent.

  Seulment voilà, là où dans la majorité des secteurs la droite depuis plusieurs decennies, a réellement manqué de courage et à caché sous le tapis tout ce qui posait réellement problème, c'est François Hollande,  qui lui a bel et bien eu le courage de retrousser ses manches, et d'assurer du mieux qu'il ait pu. Et je l'en remercie....

  Aujourd'hui, nous vivons dans une société qui est en mutation depuis plusieurs decennies, deja. Cette mutation, est la conséquences de plusieurs facteurs dont internet, est je dois dire, probablement le plus grand acteur avec les dérives que nous connaissons.

   Ces dérives, pour qu'elles posent le moins de problèmes possible, doivent faire l'objet d'une politique internationale de tout premier ordre, et considérant les méthodes plus que douteuses que Nocolas Sarkozy ait eu à l'epoque sur le plan international, j'ai décidement beaucoup de mal à imaginer comment il serait en mesure, d'y trouver remède....

   Vous avez aussi marine le pen effectivement qui quand elle ne lave pas son linge sale par media interposé, tente désespérement de laver son parti, en le divisant en deux frère siamois, elle, c'est assez simple elle n'a deja pas integré la necessité de l'Europe, alors elle ne risque de trouver un moyen de lutter contre les dérives d'internet.

   Le problème de mondialisation est perçu et exploité par l'extrême droite, aujourd'hui, comme étant une forme de conséquence des politiques qui sont menées depuis des décennies.

    Mais c'est une  hérésie et un terrible mensonge que de tenir un tel discours,  ou de le laisser croire, parce que sans un travail important sur le plan législatif,  cette mondialisation serait là, avec un libéralisme complètement incontrolable et les conséquences seraient bien pires encore.

    Mais ce qui éloigne le plus les français, il me semble, des politiques c'est, plus encore, le fait qu'on y fasse carrière comme on ferait carrière au Vatican. Version "moi, ce qui m'interresse c'est le job". Et ça ça ne passe plus !

   Mais dans cette hypothèse comment expliquer alors qu'un parti comme NOUVELLE DONNE qui lui, ne comporte que des candidats qui sont issus  de la société civile ne fassent pas plus d'adeptes ?

 mercredi 17 juin 2015.

  Il y a quelques jours, il y avait  "Mots croisés" avec Anne Sophie Lapix.

 J'ai regardé l'emission, malgré l'heure tardive.

Pas réussi à rester jusqu'au bout, malgré tout, je m'écroulais de fatigue littéralement.

 Voici un extrait que je trouve tres interpellant.

http://www.francetvinfo.fr/societe/debats/video-elliot-lepers-le-militant-n-agit-jamais-directement-et-c-est-deletere_954157.html

  Il a juste entièrement raison. Et il a d'autant plus raison, que c'est moi aussi, par ce parti, que je suis entrée en politique.

   Moi j'avais Thomas fersen qui veillait sur moi "comme une louve" et qui étant célèbre, avait la possibilité de frapper à certaines portes, il a donc contacté Noël Mamère,  Ev Joly,  Daniel Cohn-Bendit, enfin "qi en particulier" je n'en sais rien ! maiis je sais juste que s'il s'etait contenté lui de me faire comprendre que je devais simplement adherer et toquer à leur porte il y a fort à parier que jamais je n'aurai été entendue par qui que ce soit.

   Je ne mets pas en cause je precise, la bonne volonté des politiques, de faççon générale je dis juste que m^me quand on pense qu'au sein d'un parti, on est à l'etude des mlitants ça reste bien plus un voeur pieux que le reflet de la realité.

   Voilà je crois où réside le problème.

   Mais ce qui est vrai pa contre, c'est que pour certais partis que je ne nommerai pas l'intention y est, et ça n'est que d'un dysfonctiionnementdont il est question alors que dans d'autres partis,  le parti republicainet le front national,, notamment il serait absolument ors e question de laissr l micro, à un ju eune loup du parti pour la imple raion qu'ilrisquerait d'être meilleurs que a tête d'affiche et lui voler la vedette ! voilà, la stricte verité;

   Et que leur trouille réside dan le fait que la nouvelle génération d'un parti, c'est elle et elle seule qui en détient la matière grise, et les neurones, et ça leur fout la trouille, parce qu'ils seront plus crédibles, que ceux qui sont à la tête du parti, voilà la vérité, que certains hauts placés ne veulent pas voir !

 

 Dimanche 12 juillet 2015.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.