google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Le syndicat des policiers appelle à voter Emmanuel Macron.

 J'ai entendu ça, à la radio, entre deux nouvelles autres,  au moment, où l'on sait, d'une part, qu'il sont plus que sollicités, mais qu'il viennet encore, d'être visé par ce crime, qui a donné, soit dit en passant, l'occasion, à JM Le pen, de récupérer l'évênement, pour laisser parler son homophobie, je pense que de le savoir, est toujours bon à prendre.

 Au sujet de la politique intérieure, et du comportement sécuritaire, dont marine le pen, aurait tendance à abuser, comme seul argument, sensé nous apporter la sécurité, j'en profite pour mettre en avant, le fait qu'en matière de sécurité, ce qui importe le plus, c'est le travail "en Hamon", et oui, il ne s'appelle pas ainsi, pour rien.

  Là, l'heure n'est pas encore venue, où il importe de parler de Benoit Hamon, comme "le bon cheval" celui sur lequel il faut miser.

   La nature humaine est assez faible, helas, pour ne pas accorder suffisemment, d'importance, au moyen terme et au long terme.

  Je ne suis pas encore grand mère, c'est vrai.

  Mais est ce donc, absolulent necessaire de l'être, pour avoir la sagesse de prendre conscience, du fait, qu'il importe plus que jamais, de prendre conscience, de la notion du temps ?

  Je ne pense pas.

   Auvun problème aujourd'hui, que ne rencontre notre société, comme dans chaque pays, aucun probleme, ne peut trouver une résolution, d'une part, dans la facilité, et d'autre part, dans la rapidité... Je dis bien AUCUN.

 Ors, ce que propose marine le pen, c'est précisément celà... VITE ET BIEN !

 En politique, c'est une formule, qui jamais, au grand jamais, n'a porté de bon fruits, pour moi, pour le coup, c'est vraiment, une certitude.

   Je pense à celà, en particulier, parce que j'ai vu passer, sur mon mur FB hier, une pétition, signée, par un collectif, de psychologues, et de psychiatres, qui eux, se trouvent en première, ligne, comme les secouristes ou les urgentistes, soldats, sordats du feu, et j'en passe.

  Ils sont donc, comme toutes ces personnes, aux avant postes pour observer, non seulement, les repercussions sur l'individu, des symptômes constatés, et donc, les mieux placés pour tirer le signal d'alarme...

   J'observe, comme chacun sait, J'OBSERVE BEAUCOUP.

 Hier soir, un ami, sur FB, me disait la chose suivante:

 "Je vis dans le sud, et là, bas, on vote beaucoup FN... "ok", je lui reponds "et oui, helas, comme c'est triste".

   Et précise. "Mais quand ils vieillissent, les vieux, adorent aller habiter dans le sud, pour le soleil...  Et pourtant, en viellissant, ce sont eux, qui seront les premiers, à  necessiter, d'avoir recours, au service à la personne, aux aides soignantes, aux infirmiers, etc, etc.. Alors, que marine le pen, veut pénaliser, les employeurs, qui embauchent des immigrès, ils scient la branche sur laquelle, ils sont assis, puisque ce sont précisement, eux, qui sont les premiers, à occuper ces postes, là, ceux là, là même  qui  ont pour objectif, de veiller sur eux, et sur leur viellesse, tout comme moi, j 'en aurai peut être besoin.