google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Liberté e la presse et liberté de caricature.

   Je ne me souvenais pas de cette loi dont il est question. Mais je vois que tout l'argent versé à Charlie Hebdo est en de bonnes mains, et j'en suis ravie. Je vois que tout le monde est souriant, Patrick "itou", et ça me va droit au coeur.

   Les deux dirrecteurs non réminérés. Décidément, ça devient une manie. Merci à vous, j'y suis très sensible. Un jour viendra, il n'y aura plus que les bénévoles, qui seront dignes de confiance, et ce jour là, les choses deviendront décidement fort compliquées.  En fait, c'est un bon depart de sketch, il me semble non ?

   Je précise que je n'en suis pas au point de considérer qu'il suffit d'être bénévole, pour être crédible, ou pour être digne d'intérêt, bien sûr.

  Mais je suis juste particulièrement sensible au fait que d'avoir pris une telle décision, à mon encontre, est un signe de solidarité vis à vis de moi ou de Nicolas Hulot qui est aussi dans ce cas pour les mêmes raisons que vous, est un signe extrêmement fort qui en dit extrêmement long sur les vleurs que nous défendons.

 http://actu.orange.fr/video/france/charlie-hebdo-change-de-statut-magic_CNT000000com0b.html

 Je précise d'ailleurs par la même occasion, que si je ne parle pas plus de Charlie Hebdo, c'est notamment parce que je n'ai même pas les moyens de l'acheter.

   Pour ce qui concerne le fait qu'aucun dessinateur ne souhaite bosser là bas, je peux le comprendre. Je pense que la position à tenir, réside dans le fait d'en adopter plein qui parraissent de façon diluée de telle sorte que le "risque", d'étiquette s'en trouve dilué. Avec le temps, ça rentrera dans l'ordre.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.