google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Pour un mémorial en l'honneur des victimes des attentats commis, les 7, 9 janvier, et 13 novembre 2015.

https://www.change.org/p/pour-un-m%C3%A9morial-%C3%A0-paris-en-l-honneur-des-victimes-des-attentats-memorialparis-prayforparis?tk=mtTB3DKgqwp0R2dSJ601idEN2gG_cC5zuYVY1x3KEbU&utm_medium=email&utm_source=signature_receipt&utm_campaign=new_signature

 Je vous demande aussi de signer le questionnaire qui suit la pétition, la plate forme en a besoin pour amélorer son fonctionnement, afin de mieux répondre à votre demande.

Paris est blessée, Paris pleure. Les derniers attentats sont les plus meurtriers que la France n'ait jamais connus depuis la Seconde Guerre mondiale.
En janvier, nous étions Charlie, mais nous étions surtout tous Français. Les terroristes ont voulu faire taire notre liberté d'expression, l'un des piliers de notre culture, mais la seule chose qu'ils ont réussie, c'est de tous nous unir face à l'adversité et la violence de leurs actes barbares.

Malheureusement, ils ont frappé à nouveau et cette fois-ci, non pas seulement pour notre liberté d'expression, mais pour notre liberté de vivre, de dîner avec des amis au bord d'une terrasse, d'écouter de la musique dans la joie et la bonne humeur ou de vouloir regarder un match. Durant cette triste soirée, beaucoup de personnes innocentes sont parties, beaucoup trop même.

Maintenant, que va-t-il se passer ? Allons-nous, après notre deuil national, oublier "à nouveau" ce qu'il vient de se passer ? Pour l'instant, nous arborons de jolies images de solidarité et d’union sur les réseaux sociaux, partageant notre peine avec les familles des victimes... mais, qu'en sera-t-il dans 3 mois, dans 6 mois ou bien dans 1 an ? La France est blessée, la France guérira, mais la France ne doit pas oublier ces actes de barbarie.

C'est pourquoi je demande à la Mairie de Paris de créer un monument commémoratif en l'honneur des victimes de ces tragédies pour que les familles ainsi que la France entière n’oublient jamais ce qui s’est passé du 7 au 9 janvier ainsi que la violence du 13 novembre 2015.

 

Ne les oublions pas :


Attentat du 7 Janvier (12 victimes) :

  • Jean Cabut, dit Cabu, 76 ans 
  • Stéphane Charbonnier, dit Charb, 47 ans 
  • Philippe Honoré, dit Honoré 
  • Bernard Verlhac, dit Tignous, 57 ans 
  • Georges Wolinski, 80 ans 
  • Elsa Cayat, 54 ans 
  • Bernard Maris, 68 ans 
  • Franck Brinsolaro, 48 ans 
  • Mustapha Ourrad, 60 ans 
  • Michel Renaud, 69 ans 
  • Frédéric Boisseau, 42 ans 
  • Ahmed Merabet, 51 ans

Attentat du 8 Janvier (1 victime) :

  • Clarissa Jean-Philippe, 25 ans 

Attentat du 9 Janvier (4 victimes) :

  • Yohan Cohen, 20 ans 
  • Philippe Braham, 45 ans 
  • Francois-Michel Saada, 64 ans 
  • Yoav Hattab, 21 ans

Attentats du 13 Novembre (129 victimes) (103 identifiés) :
- Au Bataclan (89 victimes)

  • Stephane Albertini
  • Nick Alexander, 36 ans
  • Jean-Jacques Amiot, 68 ans
  • Thomas Ayad, 32 ans
  • Guillaume Barreau-Decherf, 43 ans
  • Emmanuel Bonnet, 47 ans
  • Maxime Bouffard, 26 ans
  • Quentin Boulanger, 29 ans
  • Elodie Breuil, 23 ans 
  • Claire Camax, 35 ans 
  • Nicolas Catinat, 37 ans
  • Baptiste Chevreau, 24 ans
  • Nicolas Classeau, 43 ans
  • Anne Cornet, 29 ans
  • Précilia Correia, 35 ans
  • Aurélie De Peretti, 33 ans
  • Mathieu De Rorthais, 32 ans
  • Alban Denuit, 32 ans 
  • Elsa Veronique Deplace San Martin, 34 ans 
  • Vincent Detoc, 38 ans
  • Elif Dogan, 26 ans
  • Fabrice Dubois, 46 ans 
  • Romain Dunet, 25 ans
  • Thomas Duperron,  30 ans
  • Mathias Dymarski, 22 ans 
  • Germain Ferey, 36 ans
  • Grégory Fosse, 28 ans 
  • Christophe Foultier, 39 ans
  • Julien Galisson,  32 ans
  • Suzon Garrigues, 21 ans
  • Mayeul Gaubert, 30 ans
  • Matthieu Giroud, 39 ans
  • Cedric Gomet, 30 ans
  • Juan Alberto Gonzalez Garrido, 29 ans
  • Pierre-Yves Guyomard, 43 ans
  • Olivier Hauducoeur, 44 ans
  • Pierre-Antoine Henry
  • Mathieu Hoche, 38 ans 
  • Pierre Innocenti, 40 ans 
  • Nathalie Jardin, 31 ans 
  • Marion Jouanneau, 24 ans
  • Milko Jozic, 47 ans
  • Marie Lausch, 23 ans 
  • Renaud Le Guen, 29 ans
  • Gilles Leclerc, 32 ans
  • Christophe Lellouche, 33 ans
  • Antoine Mary, 34 ans
  • Cédric Mauduit, 41 ans
  • Fanny Minot, 23 ans
  • Yannick Minvielle, 39 ans 
  • Cécile Misse, 32 ans
  • Marie Mosser, 24 ans 
  • Quentin Mourier, 29 ans
  • Christophe Mutez, 40 ans
  • Hélène Muyal, 35 ans 
  • Bertrant Navarret, 37 ans
  • David Perchirin, 45 ans 
  • Manu Perez, 40 ans 
  • Franck Pitiot, 32 ans
  • Caroline Prenat, 24 ans
  • François-Xavier Prévost, 29 ans 
  • Armelle Pumir Anticevic, 46 ans
  • Richard Rammant, 53 ans
  • Valentin Ribet, 26 ans
  • Estelle Rouat, 25 ans 
  • Thibault Rousse Lacordaire, 37 ans
  • Madelaine Sadin, 30 ans
  • Lola Salines, 28 ans 
  • Patricia San Martin, 61 ans 
  • Hugo Sarrade, 23 ans
  • Maud Serrault, 37 ans
  • Sven Alejandro Silva Perugini,
  • Valeria Solesin, 28 ans 
  • Fabien Stech, 51 ans 
  • Ariane Theiller, 24 ans
  • Eric Thomé, 39 ans
  • Olivier Vernadal, 44 ans
  • Luis Felipe Zschoche Valle, 33 ans
  • Et les 21 autres victimes non connues

- Bar le Carillon et Café le Petit Cambodge (15 victimes)

  • Chloé Boissinot, 25 ans
  • Asta Diakité
  • Nohemi Gonzalez, 23 ans
  • Raphaël Hilz, 28 ans 
  • Mohamed Amine Ibnolmobarak, 29 ans 
  • Charlotte Meaud, 27 ans 
  • Emilie Meaud, 27 ans 
  • Justine Moulin, 23 ans 
  • Anna Pétard-Lieffrig, 24 ans 
  • Marion Pétard-Lieffrig, 30 ans 
  • Sébastien Proisy, 38 ans 
  • Kheireddine Sahbi, 29 ans 
  • Stella Verry, 36 ans 
  • Et les 2 autres victimes non connues

- Casa Nostra et le Bar la Bonne Bière (5 victimes)

  • Lucie Dietrich, 37 ans
  • Et les 4 autres victimes non connues

- Rue de Charonne, La Belle équipe (19 victimes)

  • Haalima Ben Khalifa Saâdi, 37 ans 
  • Hodda Ben Khalifa Saâdi, 35 ans
  • Ludovic Boumbas, 40 ans
  • Ciprian Calciu, 32 ans
  • Romain Didier, 32 ans 
  • Romain Feuillade, 31 ans
  • Véronique Geoffroy de Bourgies, 54 ans 
  • Michelli Gil Jaimez, 27 ans
  • Thierry Hardouin, 36 ans 
  • Djamila Houd, 41 ans
  • Hyacinthe Koma, 37 ans 
  • Guillaume Le Dramp, 33 ans 
  • Lamia Mondeguer, 30 ans 
  • Victor Muñoz, 25 ans 
  • Lăcrămioara Pop, 29 ans
  • Et les 4 autres victimes non connues

- Porte D du Stade de France, Avenue Jules Rimet (1 Victime)

  • Manuel Colaco Dias, 63 ans

Le terrorisme n'a pas de religion, alors qu'importe notre religion, notre couleur ou notre origine, rendons leur tous hommage en tant que Français solidaires. Vive la France !

Pétition également disponible en anglais et en italien.

https://www.change.org/p/pour-un-m%C3%A9morial-%C3%A0-paris-en-l-honneur-des-victimes-des-attentats-memorialparis-prayforparis?utm_source=action_alert&utm_medium=email&utm_campaign=445390&alert_id=THdfFtkJMZ_lbZf8oC86GWxtCBwc4YV7rcT%2BDYtMiz3N1E5E0zY7M1KRiMfrUhwmt9RELdrKENq

 

Vendredi 20 novembre 2015.

http://www.franceinter.fr/depeche-allons-enfants-du-bataclan

 C'est tout à l'heure, sur France Inter, à partir de 21H.

 Mardi 24 novembre 2015.

 La petition compte deja plus de 80 000 signatures. c'est insuffisant, mais ça progresse vite. je n'ai aucun doute, sur le fait, que cette petition, va prendre de plus en plus d'ampleur.

 Je viens d'y laisser un commentaire, sur l'idée de mémorial, de façon plus globale, et de mémoire, que j'ai copié.

Bonjour à tous.

 Oui, j'ai déjà signé cette pétition, effectivement.


   Partout, sur le terre, quand un groupe de personnes, se trouve assassiné, toujours pour de mauvaises raisons, puisque on ne tue jamais sous aucun prétexte, pour une bonne raison, un mémorial doit être édifié, pour que les générations futures puissent s'en souvenir.

 Certains pensent que dans certains cas, ces mémorials ne sont pas vraiment nécessaires, ou bien qu'ils sont toxiques, pour diverses raisons.

   C'est une grossière erreur que de penser celà, parce que la vie d'un quidam pauvre et sans le sou, à la même valeur que celle de n'importe quelle puissant, d'un reporter, ou d'un soldat.

   La reconnaissance de ces crimes, de ces attentats,  ou de ces génocides, au contraire, joue un rôle cicatriciel, d'une extrême importance, pour parvenir à ce que les générations qui en sont issues, et qui portent en leurs cœurs, ces terribles blessures, parviennent  au minimum, à ne plus haïr, voir, à pardonner.

https://www.change.org/p/pour-un-m%C3%A9morial-%C3%A0-paris-en-l-honneur-des-victimes-des-attentats-memorialparis-prayforparis?tk=rTCfFMKPlBbKmAjKmhfb6rRt4XkK9yAswHBLJNOAEc0&utm_source=supporter_signature_milestone_email&utm_medium=email&utm_campaign=supporter_signatures_100000&utm_term=supporter_signature_milestone_email

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/un-visage-et-un-nom-pour-les-victimes-des-attentats-de-paris_1178443.html